Nous avons 2305 invités et 89 inscrits en ligne

Primeurs 2020 à Bordeaux

  • Messages : 443
  • Remerciements reçus 111

Réponse de Kanon sur le sujet Primeurs 2020 à Bordeaux

c'est clair je devrais avoir une ristourne !

Pavie Macquin 2003 bu il y a peu m'a laissé un super souvenir, le monbousquet 2009 également. 

2 styles bien différent, mais j'aime ces deux styles, existe t'il des signatures ou des archétypes sur ce magnifique terroir de Saint-Emilion ? 

je comprend qu'en lisant les CR du cette appellation, Ausone, Canon, Larcis ducasse et pavie macquin jouent plus sur la finesse à contrario des vins plus bodybuildés comme  Pavie et Monbouquet, la Dominique 




 
28 Avr 2021 19:44 #61

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 18787
  • Remerciements reçus 3922

Réponse de Eric B sur le sujet Primeurs 2020 à Bordeaux

Autant rassembler Canon, Ausone et Larcis-Ducasse ne me paraît pas déconnant  – même s'il y aurait des nuances à apporter – autant les trois autres sont tout de même très différents. La puissance de Pavie-Macquin n'est pas surjouée : c'est l'un des  secteurs les plus 'froids" de Saint-Emilion, avec des argiles très denses et du calcaire en sous-sol. On peut mettre son voisin immédiat Troplong-Mondot dans la même catégorie (et la Mondotte, juste en dessous). Alors que Monbousquet qui est sur un ilot de graves au milieu d'une "mer de sable" devrait donner des vins fins et tendus. Mais la famille Perse ne l'entend pas comme ça et le bodybuilde artificiellement, comme elle le fait avec Pavie (qui devrait logiquement ressembler à son voisin immédiat Larcis-Ducasse). Je ne trouve pas que la Dominique soit bodybuildé, par contre. On est sur du moyennement dense, avec une matière sensuelle qui fait un clin d'oeil au  voisin Cheval Blanc. 

Si on devait faire des archétypes, il y a

Les fins / élégants : Larcis-Ducasse, Canon, Figeac, Trottevieille, Guadet, Berliquet, Petit Gravet, Fonroque...

En montant un peu plus en concentration et en chair, dans un style sensuel : Ausone, Canon la Gaffelière, Laroque, voire la Gaffelière, 

Encore un peu plus concentré : Beauséjour hDL, Clos Fourtet, la Dominique, Cheval blanc, Faugères, voire Angélus sur les millésimes récents,  Fombrauge. 

On monte encore 'd'un cran : Péby Faugères, Valandraud, Angélus dans les millésimes plus anciens, Beauséjour Bécot,

Encore plus puissant : Pavie, Pavie-macquin, Troplong Mondot

Hors concours : Tertre Roteboeuf (pas dans la puissance, mais dans un baroque incomparable)
Eric
Mon blog
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Alex, Tinome, MatthieuS, gege, bonaye, Friends, TristanBP, Papé, penmoalic, Dag, Damien72, Kanon, Kiravi, JeanRX, Bug
28 Avr 2021 20:31 #62

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 600
  • Remerciements reçus 196

Réponse de bonaye sur le sujet Primeurs 2020 à Bordeaux

Dans les milieux bien informés, on s’autorise à dire que Troplong-Mondot depuis un ou deux millésimes,  aurait infléchi son style vers plus de finesse.
Et quid de Sansonnet, voisin de Trottevieille ?
28 Avr 2021 20:54 #63

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 18787
  • Remerciements reçus 3922

Réponse de Eric B sur le sujet Primeurs 2020 à Bordeaux

J'ai pas tout mis. Mais oui, tu peux mettre Sansonnet dans la catégorie du haut ;)

J'ai effectivement eu des échos sur Troplong-Mondot. Cela dit, il pourront au mieux redescendre d'une ou deux catégories. Ca ne ressemblera jamais à Figeac ;)
Eric
Mon blog
28 Avr 2021 21:00 #64

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 980
  • Remerciements reçus 160

Réponse de mauss.th sur le sujet Primeurs 2020 à Bordeaux

Je sais que je me répète, mais cette fraîcheur ne me surprend pas. Je l'ai retrouvée dans tous les 2020 que j'ai pu déguster depuis quelques mois (dont encore deux aujourd'hui), quelle que soit la région. Il n'y a donc pas de raison qu'il y ait une exception bordelaise. Et plus surprenant, on a une grande maturité (pas surmûre) associée à des degrés faibles (10.5 - 13 % d'alcool). Comme je l'ai écrit sur le fil de la Madone, il n'y a pas eu le décalage entre maturité alcoolique et phénolique  qui posait problème depuis une dizaine d'années. Ce serait chouette si ça continuait ainsi.
 

Je confirme des degrés d'alcools généralement bas cette année, ce qui vu le profil des vins est une petite surprise. 13,18% aujourd'hui par exemple pour Gruaud-Larose (17% de Merlot) et 13,43% pour Beychevelle avec 45% de Merlot.

De manière générale le merlot est le gagnant de cette année, et il s'exprime au mieux sur les terroirs qui ont su contenir la sècheresse estivale, les terroirs argileux. Ici et dans les meilleurs des cas, il y a des vins somptueux. Les terroirs plus chauds peuvent afficher, parfois, une petite sècheresse en milieu de bouche, mais globalement c'est bon!
En rive gauche, Pessac s'en sort toujours de manière homogène et bien en gommant les extrêmes climatiques; dans le médoc plus de paramètres entrent en jeu: les dates de vendanges, le passage ou pas des quelques précipitations bienfaitrices de l'été, l'extraction d'un niveau de matière record...on navigue entre le bon qui ne devrait pas monter ses prix, et quelques excellents vins qui au vu des rendements vont sans doute augmenter leurs tarifs.

La quantité de tannins est abondante, parfois record de l'histoire. Et on voit tout le chemin parcourut par nombre de propriétés, avec des tanins bien plus enrobés et fins qu'il y a 10 ans seulement...

Les blancs secs sont souvent réussis. A Sauternes, avec des rendements catastrophiques à 1 chiffre, on ne peut que saluer l'effort de présenter des vins qui sauront atteindre la majorité des enfants nés en 2020
 
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: francois999, gege, Moriendi, Papé, GAET
28 Avr 2021 22:09 #65

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 47
  • Remerciements reçus 107

Réponse de Coqauvin sur le sujet Primeurs 2020 à Bordeaux

Puisqu’on est sur Saint-Émilion, qu’est ce que vous pensez du Château Bellevue ? J’en ai acheté deux bouteilles, attiré par le 18,5 du 2015 de la RVF qui d’après cette dernière peut faire « de l’ombre  à Angélus » sur ce millésime !

Olivier
28 Avr 2021 23:45 #66

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 18787
  • Remerciements reçus 3922

Réponse de Eric B sur le sujet Primeurs 2020 à Bordeaux

Tu peux y aller :  Bellevue, c'est du grand terroir, situé juste au-dessus d'Angélus (avec un plus grand potentiel qualitatif). On peut juste lui reprocher l'absence de cabernet-franc. Mais  quand un merlot est de ce niveau, on lui pardonne ;) 
Eric
Mon blog
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Kanon, Coqauvin
29 Avr 2021 07:53 #67

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 443
  • Remerciements reçus 111

Réponse de Kanon sur le sujet Primeurs 2020 à Bordeaux

merci Eric pour toutes ces précisions !

quand tu parles de pavie et de monbousquet comme étant des vins bodybuildés et surextrait, pourquoi font-ils cela ? c'est plus simple ? 
c'est pour maquiller un manque de quelque chose ? 

Belair Monange, on le classe dans quelle catégorie ? vu que ce château revient au premier plan sur les derniers millésimes 

 
29 Avr 2021 08:20 #68

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • starbuck
  • Portrait de starbuck Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Modérateur
  • Enregistré
  • Messages : 3899
  • Remerciements reçus 3799

Réponse de starbuck sur le sujet Primeurs 2020 à Bordeaux

pourquoi font-ils cela ? 


 

Il y a une clientèle qui aime boire ses Bordeaux jeunes à la paille et qui désire qu'elle tienne toute seule sans toucher les parois du verre 
 
Sylvain
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Alex
29 Avr 2021 09:19 #69

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3050
  • Remerciements reçus 163

Réponse de winaddict33 sur le sujet Primeurs 2020 à Bordeaux

Amateur pendant 20 ans Passsionné depuis 2002
29 Avr 2021 10:52 #70

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 443
  • Remerciements reçus 111

Réponse de Kanon sur le sujet Primeurs 2020 à Bordeaux

faut bien trouver une excuse pour remonter les prix ! 

Le 2018 va être très dur à écouler, la foire aux vins de septembre va être cruciale 
29 Avr 2021 11:14 #71

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1608
  • Remerciements reçus 896

Réponse de herve2 sur le sujet Primeurs 2020 à Bordeaux

Il y en avait déjà quelques uns à la FAV de l'automne dernier et, il me semble, à des prix plutôt corrects.
S'ils souhaitent les écouler, il ne leur faudra pas être trop gourmands.

Cordialement,

Hervé
29 Avr 2021 11:31 #72

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 18787
  • Remerciements reçus 3922

Réponse de Eric B sur le sujet Primeurs 2020 à Bordeaux

merci Eric pour toutes ces précisions !

quand tu parles de pavie et de monbousquet comme étant des vins bodybuildés et surextrait, pourquoi font-ils cela ? c'est plus simple ? 
c'est pour maquiller un manque de quelque chose ? 

Belair Monange, on le classe dans quelle catégorie ? vu que ce château revient au premier plan sur les derniers millésimes 


 

Pour Pavie / Monbousquet, je vois deux explications

La première, historique, est que Jean-Luc Thunevin fut le premier consultant du domaine (avec la Rolland Team en appui) en 1998 à une époque où Valandraud était le vin le plus cher de la planète. Donc, fallait faire des vins du style Valandraud pour plaire à Parker qui faisait alors la pluie et le beau temps. Et donc, c'était bien mûr, concentré, et très boisé. Le premier millésime Perse (comme celui de Monbousquet) a fait sensation. Donc faut croire que c'était une bonne idée. 

L'autre relève plus de la psychologie de bazar : les vins  de Gérard Perse sont à l'opposé total de la personnalité et du physique de Gérard Perse). Je verrais bien un phénomène de surcompensation qui me rappelle cette histoire : www.planet.fr/animau...

Pour Belair-Monange, je dirais catégorie 2 comme Ausone (plutôt sur la finesse, avec une chair sensuelle). 

 
Eric
Mon blog
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: GAET, Kanon
29 Avr 2021 12:19 #73

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1608
  • Remerciements reçus 896

Réponse de herve2 sur le sujet Primeurs 2020 à Bordeaux

Souvenir de la dégustation, en 2008, d'un Monbousquet 1998, porté aux nues par l'ami Parker (94/100) et pourtant...absolument imbuvable : tannins saillants, arômes confiturés des plus lourdauds, jus de planche... une horreur

Cordialement,

Hervé
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Alex
29 Avr 2021 13:45 #74

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 443
  • Remerciements reçus 111

Réponse de Kanon sur le sujet Primeurs 2020 à Bordeaux

mort de rire l'histoire du lapin et du renard 

merci Eric pour ces précisions 
29 Avr 2021 14:04 #75

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 64
  • Remerciements reçus 22

Réponse de Tony77777 sur le sujet Primeurs 2020 à Bordeaux

Et c'est reparti !

terre de vins.com


Grand millésime et prix en hausse

"Avec, chose très surprenante, une très grande fraîcheur dans les vins et donc des vins moins riches et opulents que leurs prédécesseurs sur 2019, 2018, 2016, 2015 et même 2010 et 2009”. Un paradoxe qu’il explique par une acclimatation progressive du terroir à la succession de millésimes chauds"
La dernière phrase m'interpelle.. peut-on espérer que la vigne et les cépages exposés chaque année aux climats brulants de l'été  "s'acclimatent"?

 

29 Avr 2021 14:46 #76

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3800
  • Remerciements reçus 1175

Réponse de agitateur sur le sujet Primeurs 2020 à Bordeaux

@ Tony,
Le père Ockham ne cautionnerait pas l'idée d'une divine et aussi brusque adaptation du terroir à son environnement. 

D'abord, on spécule ici sur des échantillons.
Fût un temps ( du quel le fût est encore tiède ...) ou on "préparait" un échantillon sélectionnant ce qu'il y avait de plus démonstratif, un boisé significatif, une acidité basse, etc....
Maintenant, on commet probablement l'inverse. On prépare du frais digeste.
La réalité des quilles commerciales est probablement moins grosse......

Ensuite:
Les équilibres sont avant tout dictés par des choix humains, devant le "terroir". En quelques années, le monde a changé, et cette différence de perception est parvenue jusqu'aux décideurs au fond des chais.

Enfin, je me marre d'un fait....étrange. Mais c'est bidonnant quand même.
Terres de Vins  nous explique que 2020 est "moins riche, moins opulent, plus frais" que les années de référence. Moins riche que les mill. cités, ça laisse 11, 12, 13, 14 et 17 . Ca tombe bien, ils sont aussi plus frais !
Pendant des décennies, et jusqu'à il y a quoi....moins d'années que les doigts sur une seule main, on aurait qualifié celà de mill. intermédiaire, qui valait moins cher. Maintenant ça vaut plus ?

Je retiens qu'au final, Bordeaux est peut un grand ( par la taille ) vignoble qui sait rester proche des attentes de ses consommateurs, ou moins éloignés que certains. La demande de digestibilité a été entendue, et les pratiques ont été modifiées en ce sens. La page Bob est tournée, même si on peut pas encore trop le dire de son vivant. Avec un bonne base cabernet, ça ira bien. Pour les bases merlot à 80% ou plus, ça va être plus délicat......

Une parenthèse toute personnelle sur les caractéristique du 2020, particulières. 
Valable uniquement sur les "grands", au moins supposés grands. 
La pression cryptogamique a fait que le feuillage a morflé, + stress hydrique, etc....Finalement, quand la vigne est dans un état de stress fort, avec une surface foliaire en excellente santé pas optimale ( versus une année sans problème ), on revient aux fondamentaux d'un végétal qui doit souffrir pour faire très bon. Et depuis 10 ou 20 ans, dans les vignes trop optimisées, ce n'était plus le cas, par excès du vouloir faire plus que bien. U
Une grande majorité de BD ou de néobio y arrivaient ( du 2020 avant l'heure sur vignes souffrantes ) , souvent sans le vouloir. Ca ne dure en général que 5 à 15 ans, le temps qu'il faut pour une vigne pour passer de l'excès de vigueur à l'apoplexie. Pas mal de vins stars des années 2000 à 2020 ( Bdx ou ailleurs ) sont issues de ce hasard. Le défi, maintenant et pour les 20 ans à venir, sera de le faire sciemment, durablement, et sans dogmatisme de cahier des charges.....( on va me tomber dessus sur ce paragraphe, mais j'ai un pseudo à défendre ! ).

En aparté, pour illustrer. Même s'il faut pas généraliser de cas individuel.
Semaine dernière, j'ai goûté un bdx sans grade ( et sans rubrique ici ), 2015, affichant fièrement 12.5% naturel. Base 70 ou 80% merlot. Sans doute 70Hl / Ha en agro, et le plafond déclaré de fait vers 55 environ. Une année facile sans pression. Sans doute du 5000 pieds / Ha. Moins de 10 Ha, un proprio / directeur technique / maitre de chai / chef de culture.....unique, avec un job temps plein à côté. Elevage minimaliste, raccord avec les moyens en place. Vendu 5.50 € TTC consommateur. Et bien c'était fort digeste, parfaitement à point. Pas démonstratif, mais un équilibre franchement nickel. Un midi de semaine, à l'heure des excitants lunch bureau sandwich et micro onde en moins de 30 minutes chrono que nous vivons depuis trop longtemps, on a plié la fiole à 3 avant le café. Il ne reste qu'à faire la même chose en plus ambitieux mais presque aussi glouglou, avec un coeff multiplicateur sur le 5.50 €, et la Gironde aura gagné sa transition.



 
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: JulienG., Bobo1, Tony77777
29 Avr 2021 20:28 #77

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 18787
  • Remerciements reçus 3922

Réponse de Eric B sur le sujet Primeurs 2020 à Bordeaux

Un ami caviste est passé hier me voir pour me faire déguster deux échantillons de 2020 d'un domaine bordelais situé du côté de Branne (pas une vedette, donc). Je retrouve bien les marqueurs que j'ai pu avoir dans les autres régions viticoles : fruit superbe et intense, grande fraîcheur. Tu te boirais toute la bouteille ! 
Eric
Mon blog
01 Mai 2021 09:45 #78

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 19564
  • Remerciements reçus 3111

Réponse de mgtusi sur le sujet Primeurs 2020 à Bordeaux

@ Tony,
Le père Ockham ne cautionnerait pas l'idée d'une divine et aussi brusque adaptation du terroir à son environnement. 







 

Ah le rasoir d'Ockam ! Tu me plais petit ! Extraordinaire concept hélas méconnu et pourtant fondamental dans la conception des bases de données (notamment)
Michel
02 Mai 2021 21:26 #79

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3800
  • Remerciements reçus 1175

Réponse de agitateur sur le sujet Primeurs 2020 à Bordeaux

En matière de recherches d'explications dans le vin, el rasoir est souvent TRES TRES loin. Mais c'est logique, ça irait à l'encontre d'une forme de rationalité, alors que l'ésotérisme accompagne mieux la magie du lieu, le terroir, la transmission inter générationnelle, etc...
Même dans ce milieu en pro, le rasoir est aussi assez absent, hélas. On voit souvent des idées préconçues ( rationnelles ou ésotériques ) sortir du chapeau suite à un souci de diagnostic complexe. Souvent car tout le monde reste dans "son" domaine" alors qu'une première hypothèse ultra facile et logique pointe son nez dans un domaine connexe. C'est intéressant car ça pousse à la diversité, c'est ce que je trouve passionnant d'ailleurs. Mais pas mal voient surtout de l'inconfort à quitter leur zone de prédilection. 
03 Mai 2021 21:28 #80

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 657
  • Remerciements reçus 108

Réponse de Dom sur le sujet Primeurs 2020 à Bordeaux

C'est parti Château Petit Bocq 2020 à 15,51 E HT.

+4.80% vs. 2019.
04 Mai 2021 15:57 #81

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 443
  • Remerciements reçus 111

Réponse de Kanon sur le sujet Primeurs 2020 à Bordeaux

aie ça commence mal ! tout va augmenter 

cela sera sans moi, autant prendre du 2019 en FAV
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: rafalecjb
04 Mai 2021 16:53 #82

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 239
  • Remerciements reçus 318

Réponse de rafalecjb sur le sujet Primeurs 2020 à Bordeaux

Autre sortie du jour

Chateau MANGOT St Emilion Grand Cru  : 14,90 HT


Cdt
@marc
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: DUROCHER
04 Mai 2021 20:16 #83

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 239
  • Remerciements reçus 318

Réponse de rafalecjb sur le sujet Primeurs 2020 à Bordeaux

Nouvelles sorties...

Clos Manou --> 17,30 HT

Chateau Laroze -->  17,65€ HT
@marc
05 Mai 2021 13:01 #84

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 443
  • Remerciements reçus 111

Réponse de Kanon sur le sujet Primeurs 2020 à Bordeaux

Château de Chantegrive 2020 en Rouge 11,90 € HT 

Château de Chantegrive Cuvée Caroline blanc 2020 à 12,30 € HT

2 très bons vins, j'ai bu du 2012, du 2014 et du 2015, jamais déçu. 
Le blanc est bon également 
06 Mai 2021 08:34 #85

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4
  • Remerciements reçus 3

Réponse de Francois88 sur le sujet Primeurs 2020 à Bordeaux

Vu la hausse récente pratiquée par Wine and Co sur le millésime 2019 encore en stock, on peut s'attendre à une belle inflation pour le millésime 2020...
07 Mai 2021 16:40 #86

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3163
  • Remerciements reçus 1432

Réponse de Alex sur le sujet Primeurs 2020 à Bordeaux

C’est pas parce que le prix augmente que ça se vend...

mais ils vont bien nous trouver un truc ces génies bordelais et on peut supposer une hausse moyenne de 5 à 10%.

C’est mon vote.

Alex
 
07 Mai 2021 18:03 #87

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 61
  • Remerciements reçus 22
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Tinome, bibi64
07 Mai 2021 18:42 #88

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1693
  • Remerciements reçus 2961

Réponse de bibi64 sur le sujet Primeurs 2020 à Bordeaux

Les premières notes des 2020:
Bordeaux primeurs 2020 : notre carnet de 511 notes et nos 55 super bordeaux | En Magnum (mybettanedesseauve.fr)
Gérard

je suis surpris, je ne vois pas Mouton Cadet  . Pourtant Thierry Desseauve l'a décrit comme LA pépite qui réinvente le bordeux accessible...
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Moriendi, IH1456, rafalecjb, maxd
07 Mai 2021 19:08 #89

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1194
  • Remerciements reçus 546

Réponse de DaGau sur le sujet Primeurs 2020 à Bordeaux

Simplement lu la plaquette B+D et le souvenir d'un été sec et chaud (un de plus et pas des moindres) même si je ne gironde pas depuis longtemps.

Il semble que pour les blancs tendus et les liquoreux complexes ce sera pour une autre année.

Rien de meilleur comparé au précédent millésime 2019? Une année très chaude où le fruit s'efface derrière les tannins, des vins à oublier longtemps en cave? Un parallèle avec le millésime 2003? Merlot ou cabernet(s)?

J'avais apprécié que les prix se tassent un peu pour la campagne 2019. Même si on reste cette année au même niveau tarifaire je pense limiter mes achats, une bouteille peut-être tout rive gauche pour Las Cases et Carmes HtBrion.

Quels sont les vins les plus spéculatifs? Certains critiques soulignent le retour au premier plan de Petit Village à Pomerol. Je pense aussi à Trotanoy à défaut de Petrus qui manque aussi à ma cave. Vue l'échéance de consommation c'est toujours dans l'idée d'avoir un vin fabuleux pour 100/200€, hypothétiquement inaccessible à l'avenir.
08 Mai 2021 20:17 #90

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezVougeotjean-luc javauxCédric42120starbuck