Nous avons 1126 invités et 90 inscrits en ligne

Maison Michel Chapoutier

  • Messages : 442
  • Remerciements reçus 2

daniel a répondu au sujet : Chapoutier Le Pavillon cuvée LXXVII

Quelqu'un connait cette cuvée ?

www.idealwine.com/fr...


Dans le temps, Chapoutier indiquait les millésimes en chiffres romain. C'est tout simplement un Pavillon 1977.
Je dois encore avoir des bouteilles comme cela qui trainent quelque part.
Daniel

Daniel
#1651
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, bibi64

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 80977
  • Remerciements reçus 6420

oliv a répondu au sujet : Chapoutier Le Pavillon cuvée LXXVII

Entretien
Michel Chapoutier, à la tête d'une multinationale fondée en 1879, défend une viticulture moderne, ouverte et surtout visionnaire. Rencontre.

www.lepoint.fr/econo...
#1652

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 331
  • Remerciements reçus 42

jfrdz a répondu au sujet : Chapoutier Le Pavillon cuvée LXXVII

Faire sécher les vignes à l'aide d'un hélicoptère n'est pas contraire à une démarche bio. Voilà exactement le genre d'attitude bio que j'affectionne :D

_____________________________________________________________________________________
« Avez-vous déjà bu une bonne bouteille avec un connaisseur en vin ? C'est un supplice. » Nicolas Bouvier
#1653

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5879
  • Remerciements reçus 1045

Marc C a répondu au sujet : CR: M. Chapoutier - Saint Joseph Les Granits rouge - 2007

CR: M. Chapoutier - Saint Joseph Les Granits rouge - 2007

Très beau nez : cuir frais, fruits noirs, graphite, épices, très légèrement boisé
Bouche droite, fuselée avec beaucoup de profondeur, belle texture encore légèrement accrocheuse.
Très belle persistance, fraîche sur des notes poivrées

Superbe et encore jeune !

Marc
#1654

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5267
  • Remerciements reçus 2056

Frisette a répondu au sujet : CR: M. Chapoutier, Hermitage, Monier de la Sizeranne, 2007

CR: M. Chapoutier, Hermitage, Monier de la Sizeranne, 2007

Carafage 3 heures.
La robe est grenat foncée à reflets violine. Le nez est profond, sur les petites baies rouges et noires, avec un voile de vanille et de fumé. En bouche, on retrouve une matière élancée, profonde, suave, avec un peu de gourmandise et une touche de graphite pour la consolider et la densifier. On retrouve une aromatique sur la violette, les petites baies également, et un très léger côté, fin et élégant, sur le pruneau, qui permet de complexifier le tout. Le grain de tanin est extrêmement fin et poli. La finale est longue, légèrement poivrée et réglissée. L'ensemble paraît relativement longiligne, très élégant. Il semble à maturité actuellement, ou pour le moins dans une bonne phase. Excellent (17/20), l'accord se faisant correctement avec le filet mignon de porc aux pruneaux.

Flo (Florian) LPV Forez
#1655

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5267
  • Remerciements reçus 2056

Frisette a répondu au sujet : CR: M. Chapoutier, Saint Péray, Les Tanneurs, 2012

CR: M. Chapoutier, Saint Péray, Les Tanneurs, 2012

Robe jaune claire. Le nez est peu expressif, sans être fermé, plutôt de faible intensité. En bouche, on retrouve une matière peu dense, avec un léger gras, mais surtout qui semble commencer à se dissocier entre acidité et côté un peu huileux. L'aromatique, sur les fruits blancs, commence à voir poindre de très fines notes oxydatives qui semble évoquer un début d'oxydation, voire une fin d'apogée. La finale est courte. Juste Correct (13/20), à boire rapidement.

Flo (Florian) LPV Forez
#1656

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 26011
  • Remerciements reçus 798

Luc Javaux a répondu au sujet : M. Chapoutier - Monier de la Sizeranne - Hermitage 1997

CR: M. Chapoutier - Monier de la Sizeranne - Hermitage 1997



Robe d’intensité moyenne aux reflets grenat vers brique. Très beau nez fruité et épicé, réglisse, sanguin, floral violette, tabac, torréfaction, fondu, très agréable. En bouche, fraîcheur remarquable, avec une belle rondeur en milieu de bouche, des tannins fondus en finale, le tout dans un équilibre sans reproche et une très belle longueur. Un très beau vin à maturité. Excellent -
#1657

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 26011
  • Remerciements reçus 798

Luc Javaux a répondu au sujet : M.Chapoutier - Les Bécasses - Côte-Rôtie 2007

Dégusté avec le CRD-LPV Belgique :

CR: M.Chapoutier - Les Bécasses - Côte-Rôtie 2007



Robe d’intensité moyenne aux reflets rubis. Nez fumé, fruité, viandé, qui laisse peu de doutes sur l’origine. En bouche, c’est très frais, parfaitement équilibré, long, aux tanins présents mais nullement asséchants. Très belle bouteille. Excellent -
#1658

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5879
  • Remerciements reçus 1045

Marc C a répondu au sujet : CR: M.Chapoutier - Crozes Ermitage Les Varonniers - 2010

CR: M.Chapoutier - Crozes Ermitage Les Varonniers - 2010


Le nez est déjà extrêmementrometteur du moment qu'on va passer : le fruit mûr, les notes sauvages et florales, les épices, tout y est expressif, précis, évident. La bouche tient la promesse, de la densité, une texture de velours, un équilibre parfait. Un grand plaisir prolongée par une finale de bonne persistance.

Quel vin ! Un des meilleurs Crozes que j'ai eu l'occasion de boire

Marc
#1659
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1065
  • Remerciements reçus 1288

bibi64 a répondu au sujet : M.Chapoutier - Dégustation thématique

Dégustation des vins de la Maison Chapoutier.


Préambule sur mes notations :
0 = raté
1 = médiocre
2 = correct
3 = bon
4 = très bon
5 = excellent
avec des demi points, des + et des – qui permettent d’affiner le jugement et de classer les vins entre eux.

Nous commençons par les blancs, qui sont tous des 100% marsanne, sauf évidemment le condrieu (viognier). Les vins à base de Marsanne ne sont généralement pas ma tasse de thé car j’y trouve souvent une trop forte amertume et parfois un manque d’acidité. A vérifier…


CR: St Peray Les Tanneurs 2015
Robe pâle, jaune verdâtre.
Nez assez ouvert, sur le pamplemousse et la noisette.
En bouche, il y a une belle matière, grasse dès l’attaque, avec pour moi un léger manque d’acidité. La retro révèle, en plus du pamplemousse, du citron, des petites notes d’hydrocarbure, et de la violette. La violette prend le pas en finale, finale relevée par de petits amers. Longueur moyenne.
Conclusion : bien, mais pas trop mon style.
Note : 3/5

CR: Crozes Hermitage Les Meysonniers 2015
Robe jaune dorée, à reflets verdâtres.
Nez assez ouvert, d’abord minéral (pierre à fusil) puis sur le citron et la noisette.
En bouche, l’attaque est vive et perlante. Il y a une belle matière bien portée par une juste tension. La retro confirme le nez. Finale sur de petits amers qui font saliver.
Conclusion : bien, même si ma sensibilité à l’amertume enlève de la gourmandise à l’ensemble.
Note : 3+/5

CR: St Joseph Les Granilites 2015
Robe jaune dorée.
Nez assez ouvert, sur la cire, le coing et les fleurs blanches.
L’attaque est souple et vive. La matière est belle, avec de l’amplitude et de la rondeur, et l’ensemble possède un bel équilibre.
En retro on retouve les fleurs blanches et le coing, mais aussi de l’abricot, puis apparaissent ensuite de la noix sèche et de l’amande. Cela finit longuement sur une finale saline tramée de petits amers.
Conclusion : bien, un joli vin bien équiliobré, fruité en attaque mais avec une finale un peu moins gourmande.
Note : 3++/5

CR: Hermitage Chante Alouette 2015
Robe jaune dorée.
Nez ouvert, d’abord avec une légère réduction/minéralité (pierre à fusil) puis sur le coing et le chèvrefeuille.
En bouche, ca attaque avec souplesse et amplitude. C’est riche, rond, presque gras, bien équilibré. La gamme aromatique est assez complexe, avec du coing, de l’abricot, du chèvrefeuille. La finale est légèrement saline, appétante, avec une légère amertume. Très belle longueur, qui distinuge ce vin des 3 précédents.
Conclusion : c’est bon, mais ça devrait être encore mieux à table !
Note : 3,5-/5

CR: Condrieu Invitare 2015
Cépages : Viognier
Robe jaune pâle.
Nez ouvert, à dominante florale.
L’attaque est légèrement perlante. La matière est belle, enrobée par un joli petite gras, relevée par une belle tension (bel équilibre). La retro révèle de l’abricot et du citron. La finale est légèrement saline, avec une pointe d’amertume. Belle longueur.
Conclusion : c’est gourmand et frais.
Note : 3,5/5


Ces 5 vins blancs étaient bien faits, au minimum bons, mais aucun ne m’a vraiment enthousiasmé. Je compte sur la syrah pour trouver cet enthousisame ! c’est parti pour 6 vins rouges…


CR: Crozes Hermitage Les Meysonniers 2015

Robe violacée.
Nez ouvert, sur les fruits noirs, avec des notes lardées et fumées (limite caoutchouc).
Attaque ample et fruitée. Vin ample, simple, un peu rustique.
Retro sur le cassis, la mûre, le poivre, le fumé et le graphite.
Finale dominée par le côté fumé, avec une assez bonne longueur
Conclusion : un bon petit vin à base de syrah, avec un côté fumé un peu trop marqué à mon goût.
Note : 3/5

CR: St Joseph Les Granilites 2014
Robe bordeaux.
Nez ouvert, mais pas très sympa : d’abord des notes de réduction puis beaucoup de volatile. Heureusement, en bouche le vin exprime ses qualités : attaque souple et vive, la matière est de densité moyenne. Aromatiquement, c’est assez simple, sur le cassis et le poivre, c’est porté par une belle fraicheur jusqu’en finale, avec une belle longueur
Conclusion : une belle syrah, simple et fraîche ; toutefois, j’attendais plus pour un st joseph.
Note : 3+/5

CR: Côte Rotie Les Bécasses 2014
Robe bordeaux.
Nez ouvert, complexe, avec du boisé, du champignon , de la ronce et des fruits noirs, et une très légère note de suie.
Attaque souple et fraiche. Puis le vin s’installe, élégant et aérien, avec un bel éqauilibre et des tanins très fins. C’est un vin qui a de la classe.
La retro confirme le nez et permet de déceler de légères notes cacaotées.
La finale est fruitée et élégante, avec une belle longueur.
Conclusion : élégance et gourmandise réunies. Magnifique. Le meilleur vin de la soirée.
Note : 4,5/5

CR: Cornas Les Arènes 2014
Robe bordeaux.
Nez assez fermé, laissant juste échapper des notes de fumé et de fruits noirs.
En bouche en revanche, ca s’exprime. Dès l’attaque, c’est ample. On a une belle matière, puissante, fraiche équilibrée, avec des tanins présents mais corrects.
La retro révèle des fruits rouges et noirs, un léger poivré et des notes lardées. Ces notes lardées s’affirment d’ailleurs plus vers la finale, qui est de belle longueur.
Conclusion : un beau Cornas, puissant et lardé, bu trop jeune. La différence de style entre ce Cornas et la Côte Rotie précédente est bien marquée.
Note : 4-/5

CR: Hermitage Sizeranne 2012
Robe bordeaux/pourpre.
Nez ouvert, mais dominé par des notes de réduction.
Attaque ample et fraiche. On a une belle matière, puissante mais fondue, avec un très bel équilibre.
La retro commence sur des notes « chevalines » sans que cela soit rédhibitoire, puis on trouve du chocolat, des notes de confiture de fruits noirs et rouges, et du poivre.
Belle longueur.
Conclusion : c’est très bon, fin et viril à la fois. bu trop jeune. Cette bouteille aurait mérité un carafage plus long (1h ½ a paru un peu court).
Note : 4/5

CR: Ermitage Les Greffieux 2008
Robe pourpre.
Nez ouvert, sur les fruits cuits, la cerise, un peu kirshée.
Attaque souple et fraiche. La bouche est élégante, fine, équilibrée, fondue, et néanmoins puissante.
La retro mélange des notes d’évolution avec des notes encore présentes d’élevage : champignon, vanille, fruits rouges cuits, caramel, café.
Belle longueur avec une finale fraîche.
Conclusion : c’est très bon, prêt à boire.
Note : 4/5

Une bien belle soirée, avec de belles syrah au rendez-vous dès qu’on monte en gamme. Mention spéciale au Côte Rotie Les Bécasses 2014.

Oenophilement
Bibi
#1660
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Jean-Loup Guerrin, LADIDE78, masterpity88

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 11446
  • Remerciements reçus 1519

jean-luc javaux a répondu au sujet : M.Chapoutier - Dégustation thématique

Merci pour ce CR très instructif.
Dans ton système de cotation, quelle est la marge entre 3++/5 et 3,5-/5 ?

jlj
#1661

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1065
  • Remerciements reçus 1288

bibi64 a répondu au sujet : M.Chapoutier - Dégustation thématique

ta remarque est juste, ca fait un peu fumeux; j'utilise très rarement ++, je passe d’habitude de 3+ à 3,5-.
Dans ce cas, c'est juste pour marquer que je le préfère au précédent. Dans l'absolu, je lui aurait mis 3+.
#1662

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4077
  • Remerciements reçus 1255

LADIDE78 a répondu au sujet : M.Chapoutier - Dégustation thématique

Bibi , j ai gouté à Paris sur le salon de la RVF , les granilites 2014 , la sizeranne 2012 , j ai eu le même ressenti que toi , sur ces 2 cuvées . J ai eu aussi il y a quelques années , un magnifique souvenir des bécasses 2007

didier

Mal- voyant depuis 29 ans et passionné de vins comme vous tous
#1663

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4077
  • Remerciements reçus 1255

LADIDE78 a répondu au sujet : M.Chapoutier - Gigondas 2006

CR:M.Chapoutier - Gigondas 2006
Pour accompagner , une blanquette de veau , avec un riz basmati
Aération ouvert 10 heures avant le diner , puis carafé 3 heures avant de servir ( tanins présents )
Température de service 18-19 dégrés
Nez froid , sur des couleurs sombres ( Très muet à l ouverture de la bouteille , puis s exprimera au fil de la dégustation )
Bouche la salivation est forte , sur le dessus de la langue , le haut du palais , arrière de la langue . c est horizontale . La matière est dense , puissante , ample , volumineuse , très présente , envahissante . La longueur est envahissante , sur un équilibre cohérent , l acidité est présente , le fruit très mure , avec des tanins qui se sont fondus avec le passage en carafe
Conclusion Vin puissant , qui c est assagi au fil du repas , l aération , le passage en carafe , lui ont fait le plus grand bien , ce vin peu se conserver encore quelques années sans probleme . Bien +++


didier

Mal- voyant depuis 29 ans et passionné de vins comme vous tous
#1664
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5019
  • Remerciements reçus 809

Olivier Mottard a répondu au sujet : M.Chapoutier - Gigondas 2006

Pour accompagner , une blanquette de veau , avec un riz basmati

Didier,

Un Gigondas avec une blanquette de veau ! :dry:
Fichtre !
Ce n'était pas trop solide ?

Olivier
#1665

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4077
  • Remerciements reçus 1255

LADIDE78 a répondu au sujet : M.Chapoutier - Gigondas 2006

Olivier , et bien non , l accord était bien réussi , la blanquette à mijotée 3 heures , avec les champignons , les carottes , puis le riz à apporte une saveur supplémentaire , je t avoue que j avais un peut peur du résultat , puis il nous restait un peu de Gigondas pour accompagner notre plateau de fromage
Didier

Mal- voyant depuis 29 ans et passionné de vins comme vous tous
#1666

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 17738
  • Remerciements reçus 1521

mgtusi a répondu au sujet : M.Chapoutier - Gigondas 2006

Olivier Mottard écrit: Un Gigondas avec une blanquette de veau ! :dry:
Fichtre !
Ce n'était pas trop solide ?


C'était le gigondas de Chapoutier...

Michel
#1667

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4077
  • Remerciements reçus 1255

LADIDE78 a répondu au sujet : M.Chapoutier : Dégustation sur le salon de la RVF Mai 2017

Dégustation sur le salon de la RVF Mai 2017
Maison Chapoutier
Très bonne acceuil sympatique des commerciaux de la maison , nous dégustons 3 blancs , 2 rouges , que nous choisissons parmi la gamme très large que présente la maison , avec des horizons divers, allant de l Alsace , le mâconnais , la vallée du Rhône, le Roussillon, en passant par le Portugal , ou l australie
Nous avons beaucoup aimer La Combe Pilate 2016( 00% viognier ) , un vin très frais , avec une explosion d agrumes , d abricots , en bouche , une longueur parfaite , un vin de plaisir ( pour l apéro ) . Les 2 autres blancs ne mon pas trop emballés , sur le riesling qui n était pas à mon gout Pour les rouges le st joseph et l hermitage était très corrects , sans non plus casser des briques Une dégustation moyenne , sur l ensemble , que nous avons dégusté sur le salon
Cuvées dégustées
Trénel 2015 ( mâcon village )
La comble Pilate 2016 ( IGP des collines Rhodaniennes )
Riesling vin de Saint jaiques 2012
Les granilites 2014 ( St joseph )
La sizeranne 2012 ( hermitage )

Les photos


didier

Mal- voyant depuis 29 ans et passionné de vins comme vous tous
#1668

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 43
  • Remerciements reçus 10

RG38 a répondu au sujet : CR: M. Chapoutier – Deschants 2014 – Saint-Joseph blanc

Vin bu lors de cette dégustation ICI

Vin n°1

RG38 :
De grosses larmes se forment sur la parois du verre.
Le nez est mutique, le vin est trop frais.
Une fois réchauffé, il devient plus causant avec d’abord de l’amande, puis la violette, ça semble assez riche.
Je le situerais bien en Rhône Nord, mais viogner ou roussanne/marsanne ?
En bouche, on ne retrouve pas la viscosité du viognier (adieu Condrieu).
L’attaque est large, je ressens une forte amertume et une finale assez alcooleuse.
Cependant il n’est pas totalement pataud avec une acidité présente.
Je ne pense pas à Saint-Péray (je ne saurais dire pourquoi…) mais mon cœur balance entre Crozes & StJo
? Saint-Joseph blanc jeune sur une millésime non-solaire… 2014 ?


CR: Domaine Chapoutier – Deschants 2014 – Saint-Joseph blanc (100% marsanne)
#1669
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 555
  • Remerciements reçus 45

Max tuff a répondu au sujet : CR: M. Chapoutier Saint Joseph 2013

CR: M. Chapoutier Saint Joseph 2013
Bouteille carafé 2 heures avant d'accompagner un barbecue d'agneau et porc.
Robe foncée, violine.
Nez sur les fruits mûrs, les épices, le poivre.
Bouche ample et suave, fruits noirs très mûrs, texture grasse et large, finale fraîche et poivrée.
Pas mal. Ceci dit petit manque de corps en milieu de bouche.
13,5/20

Maxime

In wine we trust
#1670

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 164
  • Remerciements reçus 43

Jerkke a répondu au sujet : M. Chapoutier Crozes-Hermitage " Les Varonniers" 2006

CR: Crozes-Hermitage " Les Varonniers" 2006

Bu hier soir, sans carafage, après 30 minutes d’ouverture.
Un nez puissant de torréfaction, mûre fraiche, olive noire, fumé assez classique.
En bouche, de la mûre et de la framboise, olive noire, lardé. Une belle longueur et amplitude du vin.
Cependant, je trouve le boisé trop appuyé avec des tannins (de bois ?) légèrement asséchants. Le fruit et l’élevage sont clairement dissociés ce qui rend le vin bon mais fatiguant. Ça ne m’avait jamais frappé autant auparavant. La bouteille ne présentant pas de défaut, s’agit-il d’une mauvaise phase ?

@+,

Jerkke.
#1671

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5267
  • Remerciements reçus 2056

Frisette a répondu au sujet : CR: M. Chapoutier, Hermitage, Monier de la Sizeranne, 2009

CR: M. Chapoutier, Hermitage, Monier de la Sizeranne, 2009

La syrah du Rhône Nord, version LPV75

Nol:
Nez sur les fruits noirs, goudron, cendre, avec une petite touche « pharmaceutique » pas très agréable ; on sent également l’élevage. En bouche, l’élevage est également présent, c’est jeune avec une matière imposante et concentrée, mais pas lourde en raison d’une belle acidité qui allonge le vin et lui donne un côté frais, presque mentholé. Fruits noirs (prune ?) mais aussi un peu rouges (framboise ?), puis violette, tabac et épices en fond de verre. Là encore, à attendre sereinement.

Frisette:
La robe est grenat. Le nez est mentholé, épicé et mûr. La bouche est dense, avec une belle maturité et un côté un peu moëlleux. On retrouve cette matière mûre, avec des notes sanguines, autour de tanins très fins. La longueur est moyenne. J'aurais bien vu un Saint Joseph du sud de l'appellation.
Très Bien à Excellent (16,5/20)

Flo (Florian) LPV Forez
#1672

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1935
  • Remerciements reçus 749

jd-krasaki a répondu au sujet : CR: M. Chapoutier, Saint-Joseph Les granilites 2014 rouge

CR: M. Chapoutier, Saint-Joseph Les granilites 2014 rouge

Nez interpellant, sur la cendre froide, la sueur, le caillou mouillé, la ronce. Il y a une structure délicate, le vin est fin et léger, peut être un peu trop évanescent. (Juste) bien.

JD | Lutèce
#1673

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2120
  • Remerciements reçus 738

matlebat a répondu au sujet : CR: M. Chapoutier Hermitage Monier de la Sizeranne 2005

Bonjour à tous,

Bu 2 Hermitages en comparaison : Guigal 2007



CR: Hermitage, Chapoutier Monier de la Sizeranne 2005 : Un nez pas super expressif mais profond, classe de cassis mûr, note animal légère puis poivre, réglisse, sur un fond bacon grillé, encre, noyau de cerise. La bouche est corpulente, droite, tendue, profonde, style cistercien aux tanins fins, précis et ciselés, mais beaucoup plus épanouie que les bouteilles précédentes sur le cassis frais, croquant, note poivre, pointe violette fraîche, fond bacon/cuir et moka léger. La finale est fraiche, tendue, tonique sur la finesse et la profondeur, très élégant, sur le cassis, le poivre, la réglisse, le cuir avec un fond moka presque mentholé. La meilleure bue, et de loin, ça me réconcilie avec ce cru ! Le vin s'est transformé (sur cette bouteille), d'austère, droit, rigide, serré, il s'est épanouie, passant à profond, tendue, ciselé, presque puissant ! Excellent 91 (16,5)

Amicalement, Matthieu
#1674

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 388
  • Remerciements reçus 54

Modeste 1er a répondu au sujet : CR: Chapoutier Les Varonniers 2011

CR: Chapoutier Varonniers 2011


Bu quelques bouteilles en famille ces derniers jours, avec des impressions mitigées (comme à chaque fois en fait...).

Pour ce varonnier, Epaulé 1h. texture délicate, matière élégante, mais arômes un peu "légers", sur la retenue. Je m'attendais à quelque chose de plus marqué sur ce millésime accessible. Sans doute un manque d'aération.

Geoffroy
#1675

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5879
  • Remerciements reçus 1045

Marc C a répondu au sujet : CR: M. Chapoutier - Crozes Ermitage Les Varonniers - 2005

CR: M. Chapoutier - Crozes Ermitage Les Varonniers - 2005

Aromatique assez austère sur les fruits noirs, des notes fumées
Bouche impressionnante de volume et de masse tannique. Sacrée présence mais en l'état, le moins qu'on puisse dire, c'est qu'il ne se livre pas totalement! L'aération permet néanmoins à cet ensemble de ce détendre un peu.
Finale raccord avec le reste, persistante mais dans un registre encore austère

Un vin d'une construction sans faille mais encore un peu brut de décoffrage pour maximiser le plaisir. Un bonne aération lui aurait sans doute fait du bien! A noter qu'il a fait le tour de France pendant 3 semaines passant de coffre de voiture en frigo sans un pet' à l'arrivée

Marc
#1676
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: enzo daviolo

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 388
  • Remerciements reçus 54

Modeste 1er a répondu au sujet : Chapoutier Les Varonniers

Deux ressentis similaires sur des millésimes éloignés.

Les spécialistes du Varonniers ont-il un avis ?
Quelle aération leur est nécessaire ?
Est-ce un cru qui joue sur les saveurs profondes et "retenues", ou peut-on espérer une syrah un peu plus exubérante ?

Merci pour vos avis

(pour le coup c'était une question idéale pour T. Debaisieux...)

Geoffroy
#1677

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5879
  • Remerciements reçus 1045

Marc C a répondu au sujet : Chapoutier Les Varonniers

La Syrah exubérante, ce n'est vraiment pas le crédo de la maison. Ce qui intéresse Chapoutier dans la construction de ses vins c'est avant tout la bouche. Donc pas de Syrah disco chez le Michel.

Ceci dit, je suis surpris pour 11 car je l'ai déjà très bien goûté comme 2007 d'ailleurs. Il faut sans doute y voir une question de goût.

Marc
#1678
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 388
  • Remerciements reçus 54

Modeste 1er a répondu au sujet : Chapoutier Les Varonniers

Marc C écrit: La Syrah exubérante, ce n'est vraiment pas le crédo de la maison. Ce qui intéresse Chapoutier dans la construction de ses vins c'est avant tout la bouche. Donc pas de Syrah disco chez le Michel.

Ceci dit, je suis surpris pour 11 car je l'ai déjà très bien goûté comme 2007 d'ailleurs. Il faut sans doute y voir une question de goût.

Marc


Donc les Syrah "disco" ne s'intéressent pas à la bouche ? :?

Si je dois comprendre : belle structure mais pas de grosse expressivité, ta description confirme bien mon impression, donc à priori mon ressenti sur le 11 ne doit pas te surprendre.
D'ailleurs je ne l'ai pas trouvé mauvais, mais j'ai simplement été déçu par ce que j'attendais (ah ces à-priori...). Il est vrai qu'une Syrah robuste qui joue les grandes muettes, je ne mets pas facilement 35 euros là-dessus... mais je comprends, ça peut plaire.
Après, mon frère prétend que le fond de verre qu'il avait gardé 30 minutes de plus était un cran au dessus...

Niveau aération, tu procèdes comment généralement sur ce cru ?

Geoffroy
#1679

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 19931
  • Remerciements reçus 593

enzo daviolo a répondu au sujet : Chapoutier Varonniers 2005

je crois surtout que l'effet 05 a beaucoup joué sur ce vin, on sentait un vin classique sur ce millésime, avec des tannins fermes et du coup un côté austère accentué par une aromatique plus issu de l’élevage long que du fruit. beaucoup de 05 manquent de fruit, celui-ci en fait partie. A noter qu'il n'avait pas bouger 2 jours après alors qu'il restait 2 verres dans la bouteille.
#1680

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck