Nous avons 747 invités et 10 inscrits en ligne

LPV 33: VINS BLANCS DU RHONE...

  • Messages : 1777
  • Remerciements reçus 1

jallot christophe a créé le sujet : LPV 33: VINS BLANCS DU RHONE...

Nouvelle rencontre bien "sympathique" hier soir avec 10 amateurs "passionnés" de notre département d' adoption...

Le thème choisi: Vins blancs secs de la vallée du Rhône, chacun apportant une bouteille, dégustée à l'aveugle par séries de 3 vins, dégustation suivie d'un bon petit repas chez Gérard BAUD à Bordeaux: une "pochouse" très réussie en particulier!...(tu)

Un petit "concours" de dégustation était organisé en paralléle, le but étant avant tout de retrouver le CEPAGE dominant et son expression sur un terroir donné et selon le millésime dégusté (je m'étais chargé de recueillir les échantillons proposés et d'organiser la dégustation afin de la rendre la plus "ludique" possible!): BRAVO à Florent 57pts/100 qui a fêté dignement son anniversaire (avec un Champagne Perrier Jouet)...même s'il nous avait apporté une bouteille "bouchonnée" !!!:X

Avant les commentaires et notes de chacun, voici la liste des vins dégustés dans cet ordre (avec la moyenne des notes des 10 dégustateurs présents!):

COTES DU RHONE Château des TOURS 1999 (100% grenache): 13,90
CHATEAUNEUF DU PAPE SAINT-SIFFREIN 2006 (35% grenache, 25% roussanne, 20% bourboulenc, 20% picpoul!): 14,45
CONDRIEU JM GERIN La Loye 2003 (100% viognier): 15,25

CONDRIEU G VERNAY Les Terrasses de l' Empire 2006 (100% viognier): 15,80
SAINT-PERAY JL COLOMBO La Belle de Mai 2004 (80% roussanne, 20% marsanne): 15,70
SAINT-JOSEPH P GONON Les Oliviers 2005 (80% marsanne, 20% roussanne): 16,15

CHATEAUNEUF DU PAPE LA GARDINE Cuvée des Générations 2002 (70% roussanne, 30% grenache): 15,55
HERMITAGE FERRATON Les Miaux 1999 (90% marsanne...): 15,40
CROZES-HERMITAGE Domaine des REMIZIERES Cuvée particulière 1997 (marsanne): 15,35...

COTES DU VENTOUX Domaine du TARA Hautes Pierres 2002 (roussanne/ grenache): défectueux...:D

Au total, confirmation du haut niveau des Oliviers de GONON et de la grande qualité des vins du "pape" de CONDRIEU...même si c'est loin d'être sa meilleure cuvée!;)

CHRISTOPHE
" le vin doit rester un plaisir et non devenir un besoin ...même si parfois, on a besoin de se faire plaisir! "
#1

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1777
  • Remerciements reçus 1

jallot christophe a répondu au sujet : Re: LPV 33: VINS BLANCS DU RHONE...

Quelques commentaires "succincts" sur les vins dégustés avec le groupe LPV d'hier soir:

1- COTES DU RHONE Château DES TOURS 1999:
robe dorée assez foncée; nez assez évolué avec une note oxydative, amande, fruits secs, herbes...beau gras en bouche, mais le vin est assez "simple", un peu court, avec une légère amertume en finale...noté 14,50...A noter que seuls 2 dégustateurs ont retrouvé un grenache blanc!

2- CHATEAUNEUF DU PAPE SAINT-SIFFREIN 2006:
robe jaune paille, assez brillante; nez dominé par des notes d'agrumes, de citron, avec une touche florale, acacia...un peu "lourd" en bouche, alcooleux et manquant singulièrement de vivacité...noté 14, comme lors de ma dégustation précédente de ce millésime...pas un seul dégustateur n'a retrouvé le grenache dominant!...mais 4 ont retrouvé la roussanne...

3- CONDRIEU JM GERIN LA LOYE 2003:
robe d'un bel éclat, à peine évoluée; nez surprenant, semblant encore marqué par une note vanillée, café, boisé?...le fruit semble assez effacé, mais on retrouve une belle minéralité en bouche, une belle longueur...noté 15,50...moyenne de mes notes à ce jour pour ce millésime de La Loye: 15,67...4 des 9 dégustateurs ont retrouvé le viognier...

4- CONDRIEU G. VERNAY LES TERRASSES DE L' EMPIRE 2006:
robe brillante, très limpide; premier nez assez fermé, puis apparaissent de belles notes typiques de violette, abricot, pêche blanche...beau gras en bouche, belle minéralité; un vin savoureux et de belle longueur...noté 16...moyenne actuelle de mes notes 15,83... 6 dégustateurs ont retrouvé le viognier...

5- SAINT-PERAY JL COLOMBO LA BELLE DE MAI 2004:
robe d'un beau jaune doré soutenu; nez assez complexe, avec des notes de caramel, de fruits secs, de grillé; la bouche associe un beau gras à une belle minéralité, le boisé est bien intégré et la finale iodée pouvait faire penser à une marsanne dominante...seuls 2 dégustateurs ayant retrouvé la roussanne majoritaire!...noté 16...comme lors de ma précédente dégustation de ce millésime.

6- SAINT-JOSEPH P. GONON LES OLIVIERS 2005:
robe d'un beau jaune doré; nez d'une grande pureté aromatique, avec de belles notes d'amande et de fruits blancs; la bouche est à la fois grasse, minérale, fraiche, d'une grande élégance, et très longue...noté 16,50...ma moyenne de notes actuelles pour ce millésime passant à 16,17...3 dégustateurs ont retrouvé la marsanne dominante...

7- CHATEAUNEUF DU PAPE LA GARDINE Cuvée des Générations Marie Léoncie 2002:
robe d'un beau jaune soutenu; nez légèrement oxydatif, fruits secs, amande; beau gras en bouche, allié à une certaine minéralité, finale un peu marquée par l'alcool, longueur moyenne...noté 15,50+...comme lors de ma dégustation précédente de ce millésime...seuls 2 dégustateurs ont retrouvé la roussanne dominante!

8- HERMITAGE FERRATON LES MIAUX 1999:
robe jaune dorée soutenue; nez marqué par de typiques ar^omes de colle blanche, d'amande, de fruits secs; la bouche est assez élégante, avec une finale iodée et des notes d'amande amère; belle longueur...noté 16-...3 dégustateurs ont retrouvé la marsanne...

9- CROZES-HERMITAGE Domaine des REMIZIERES Cuvée particulière 1997:
robe dorée quelque peu évoluée; nez marqué par des notes oxydatives signant l'évolution du vin, notes d'amande et de fruits secs; l'attaque en bouche est franche, mais le vin décline quelque peu en bouche et la finale est courte...noté 15... 2 dégustateurs ont noté la marsanne majoritaire...

10- COTES DU VENTOUX Domaine du TARA Hautes Pierres 2002:
nez liegeux, confirmé hélas en bouche, rendant la dégustation et la notation impossible...

Une dégustation qui m'a semblé intéressante...j'espère que les LPViens présents auront apprécié et ...appris, même si j'avoue que l'analyse de certains vins ne fût pas des plus faciles!...Beau mariage me semble-t-il avec la "pochouse" et les fromages...

Au plaisir de se revoir tous...sans doute le 14 mai pour de beaux vins Ibériques...;)

CHRISTOPHE
" le vin doit rester un plaisir et non devenir un besoin ...même si parfois, on a besoin de se faire plaisir! "
#2

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 308
  • Remerciements reçus 17

Loup a répondu au sujet : Re: LPV 33: VINS BLANCS DU RHONE...

Les absents ont eu tort de s’abstenir hier soir mais ils se rattraperont bientôt. Et puis un peu de diète, à condition qu’elle ne dure pas trop ne saurait faire de mal à ces abstentionnistes certainement contrits de ne pas en avoir été.

Les acteurs présents ont appris beaucoup en matière de vin blanc Rhodaniens même s’il reste encore plus à découvrir. Ne lui en déplaise sans doute, il faut tirer un coup de chapeau à Christophe pour sa gestion de l’évènement, son savoir qu’il nous a communiqué de si belle manière, et pour tout un tas d’autres qualités dont nous bénéficions à chaque rencontre. Un fameux moment de belle convivialité encore, avec une table gourmande (trop) et des crus mystérieux à moult égards, néanmoins excellents.

Evidemment chacun a eu ses préférences pour les qualités de tel cru plutôt que pour celles d’un autres mais très globalement le consensus a été manifeste en ce qui concernait les meilleurs vins du soir.

Le champion de la soirée est pour moi représenté par le Crozes-Hermitage 97 du domaine des Rémizières, splendide de race si je puis dire. Parfaitement équilibré en corps et en saveurs. Bien qu’ayant zappé les caudalies, j’ai songé là à une appellation et étiquette plus prestigieuse (17).

J’ai un très bon souvenir du Condrieu « Les Terrasses de L’Empire 2006 » de Georges Vernay, facilement reconnaissable avec ses caractéristiques d’abricot, de rondeur et d’élégance (16). Si vous détenez ses 2 autres cuvées supérieures (Les Chaillées de l’Enfer ou les Côteaux de Vernon) vous pouvez sourire, serein.

Arrivent également à égalité (16) les vins du Châteauneuf du Pape de la Gardine cuvée des générations (Léoncie) en 2002 et l’Hermitage les Miaux de Ferraton en 99. Le premier en raison de sa race et de son léger parfum de gingembre, le second parce qu’ayant acquis plénitude et sagesse avec un côté légèrement oxydatif bien plaisant (et contribuant à une belle complexité).

La cuvée Les Oliviers 2005 en Saint-Joseph de Gonon s’est vue attribuée un 15.5. Parfums et gouts miellés un peu forts et une pointe oxydative appuyée à mon sens. Un excellent vin néanmoins qui m’a un peu moins plu que les précédents.

15.5 aussi pour le Saint Péray la Belle de Mai 2004 de Colombo. Puissance et chaleur alcoolique contenue mais sensible quand même. Bien.

Même note de 15.5 pour le Condrieu la Loye 2003 de Gérin que j’ai trouvé complexe et difficilement reconnaissable. A perdu son fruit primaire ? Une belle présence. Il ne faut quand même pas se plaindre.

En queue de peloton et sans démériter le Châteauneuf de Saint Siffrein 2006 (14.5) que je ne connaissais pas. Bien fruité, assez simple. M’a fait songé (à tort) à une clairette. Un vin de soif légèrement oxydatif.

Et la place de dernier non décroché pour le côte du Rhône du Château des Tours en 99 que j’aurais subodoré en meilleure place. J’ai aimé la Pialade 2002 du même propriétaire dernièrement, mais je m’écarte. Un vin d’assemblage donc, assez basique, évolué, sans vice mais sans trop de vertus.

Ce compte-rendu est bien succinct mais il reflète des instants de plaisirs avec les travers de comportements agréablement dissipés. Chanceux et heureux une nouvelle fois de participer à ces belles sorties. Nous aurions pu accueillir 2-3 candidats en liste d’attente s’ils s’étaient ainsi manifestés. Ce n’est que partie remise.

J’ai du m’endormir en souriant.

Loup.

Loup.
« Car non moins que savoir, douter me plaît ». Pétrarque.
#3

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 547
  • Remerciements reçus 0

vincentvin a répondu au sujet : Re: LPV 33: VINS BLANCS DU RHONE...

Bonjour à tous,

Une nouvelle rencontre très appréciée et très appréciable avec le groupe LPV33 cette semaine chez Baud et Millet à Bordeaux.

Une dégustation très bien construite par Christophe avec une volonté didactique que j'apprécie vraiment beaucoup ! MERCI Christophe !!

Ceci dans le but de nous permettre d'essayer de mémoriser les caractéristiques de certains cépages / appellations !

Des difficultés certaines pour moi, ce qui ne m'étonne que très peut car ma connaissance en rhône blanc jusqu'à cette dégustation était très limitée !!!

Bref expérience d'apprentissage à renouveller pour moi !

Deux vins coup de coeur ce soir là pour moi :

- Condrieu « Les Terrasses de L’Empire 2006 » de Georges Vernay

- Châteauneuf du Pape de la Gardine cuvée des générations (Léoncie)

A bientôt

Bien à vous tous

Vincent LUCIEN
#4

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 18288
  • Remerciements reçus 2170

Jérôme Pérez a répondu au sujet : Re: LPV 33: VINS BLANCS DU RHONE...

nous avons fait récemment également une dégustation de vins du Rhône Blanc.
La cuvée de Gonon, les Olivier 2006 était bien marquée par la marsanne. Ce qui me marque à chaque fois avec ce cépage et les vins du Rhône en général, ce sont ces arômes et saveurs de bière blanche et cette amertume en finale.
CR à Suivre.

Les vins dégustés à l'aveugle dans l'ordre d'apparition:

Marc Sorrel, Hermitage les Rocoules 2005
Domaine Alary, La Font D’Estevenas, Cairanne Blanc2006
Château la Nerthe, Châteauneuf-du-Pape 2006
Domaine Alary, La Chèvre d’Or, Côtes du Rhône 2006
Domaine Alary, La Grange Daniel, VDP de la Principauté d’Orange 2006
Domaine Pierre Gonon, Saint Joseph, les Oliviers 2006
Château la Nerthe, Châteauneuf-du-Pape, Clos de Beauvenir 2005
Domaine de l’Amauve, D’Aurelle, Côtes du Rhône Village 2006

Jérôme Pérez
#5

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck