De la presse....

    • Messages : 8441
    • Remerciements reçus 22

    Anthony a répondu au sujet : Re: De la presse....

    Il me semble que chaque entreprise se doit d'avoir un code indiquant les limites à ne pas dépasser lorsque l'on reçoit un cadeau, et cela inclut également la presse.

    Dans une société pour laquelle j'ai travaillé quelques années et qui de par sa position mondiale attirait un intérêt non-négligeable de la part des fournisseurs et autres aspirants, la limite était de US$ 200 par année et par personne, et pour autant que le cadeau soit en relation avec l'événement. En dessus, il fallait soit le refuser, soit l'accepter sous condition et l'annoncer au conseil éthique de la société, qui décidait de son affectation.

    Le terme de limite acceptable peut donner lieu à débat. La charte de LPV dit en préambule que Nous sommes des amateurs et nous n'avons d'intérêts ni dans la production ou le négoce du vin ni dans la presse spécialisée, dont nous ne dépendons pas. Donc, théoriquement, une bouteille offerte par un producteur et commentée sur le site sans en annoncer la couleur serait en porte-à-faux par rapport à la charte, mais ne choquerait sûrement que 0.2% du lectorat de ce site. Si c'était une caisse ou une bouteille à € 300, plus de 50% trouveraient cela scandaleux.

    En fin de compte, ce n'est pas tant le problème du principe que de la limite que l'on se fixe et sur ce point je rejoins François.

    Anthony
    #31

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 1354
    • Remerciements reçus 1

    LaurentM a répondu au sujet : A propose de Rolex

    encore de la démesure et du vin...

    sur ce blog

    Laurent - Caviste
    Mes blogs Vinature et
    BrutdeCrayon
    #32

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 357
    • Remerciements reçus 0

    Eric Monné a répondu au sujet : Re: De la presse....

    En relisant cette discussion et les réactions médiatiques en général indignées, on peut se demander si le but d'un cadeau aussi disproportionné n'était pas justement de provoquer cette indignation et le tumulte médiatique qu'elle a entrainée ?
    #33

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 14167
    • Remerciements reçus 8

    François Audouze a répondu au sujet : Re: De la presse....

    Eric,
    C'est sans doute un peu vrai.

    Laurent,
    je trouve le commentaire de ce journaliste d'un grande faiblesse.
    si une marque de champagne veut créer un produit rare et très cher c'est son droit le plus strict. Que celui qui ne veut pas l'acheter n'empêche pas les autres de le faire.
    Il y a une marque de téléphones portables dont j'ai oublié le nom qui vend ses téléphones 70.000 € et pour ce prix là on a un "groom" 24h sur 24h pour satifaire tous les désirs. Et bien, tant mieux. Que ceux qui peuvent se le paient.

    ce n'est pas là qu'est le problème. Il y a dans le monde des gens dont le pouvoir d'achat est tel qu'ils peuvent se payer ce qu'ils veulent. Tant mieux, car leurs fortunes s'accompagnent corrélativement du fait qu'ils tirent l'économie vers le haut.

    le problème, c'est la déconsidération d'autrui. C'est ce seul point qui me gêne vraiment.

    Dans l'entreprise que j'avais, du temps de mon activité industrielle, et dont je possédais 100%, j'ai loué le Stade de France pour inviter mes clients. séance de tirs aux buts, visite et dîner dans le restaurant du Stade, loué pour mon entreprise. Et j'ai mis des grands vins de ma cave pour 200 personnes. c'est mon choix, et c'est mon problème, dans la mesure où étant en expansion je continuais à embaucher. Dans ce cas, aucune disproportion et au contraire une considération.

    De la part de mes fournisseurs, j'ai obtenu en 1998 des places pour tous les matches au Grand Stade et au Parc des Princes pour la Coupe de Monde. J'ai vu tous les matches et j'en ai fait profiter mes clients. Tout ça fait partie d'un système où il n'y a pas d'abus. Combien de sociétés invitent leurs clients à Roland Garros ?
    Tant que c'est raisonnable et sur une base de considération, tout cela me semble normal. C'est la déconsidération qui me heurte.


    Cordialement,
    François Audouze
    #34

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 26006
    • Remerciements reçus 783

    Luc Javaux a répondu au sujet : Re: De la presse....

    La grande différence c'est que les journalistes ne sont pas des clients mais des "prescripteurs". C'est en cela que c'est choquant. En tant que médecin, j'en sais quelque chose, même si dans ce domaine la législation est stricte étant donné qu'il s'agit en grande partie d'argent public (via les remboursements de la sécurité sociale).

    Luc
    #35

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 56
    • Remerciements reçus 0

    SYMON a répondu au sujet : Re: De la presse....

    Cher François Audouze,
    Luc Javauix m'a volé la réponse ! Le journaliste est PRESCRIPTEUR !!!! Au même titre que le médecin (profession de ma compagne). Quelle crédit accorder à celui ou celle qui se fait acheter à 1 640 euros en plus du prix d'un déjeuner chez Ducasse. Je viens d'apprendre qu'in confrère d'un grand quotidien de droite du matin a accepté la montre sans sourciller...
    Je pense que vous ne voulez pas comprendre.
    Mais libre à vous de vous repaître des articles d'un honn^^ete journaliste du Figaro, bien évidemment désintéressé puisque traité comme l'in de vos client du stade de France.
    Il semeire dans ce pays quelques journalistes soucieux de déontologie et cela me rassure, quand bien même vous me paraissez vous en moquer.
    #36

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 679
    • Remerciements reçus 0

    didier michaud a répondu au sujet : Re: De la presse....

    SYMON écrivait:
    > Salut Didier,
    > Tu connais comme moi les pratiques du Figaro en la
    > matière, non?;)

    Je m'inquiète plus des pratiques futures d'un magazine que nous connaissons bien tous les deux...

    Didier
    #37

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 1502
    • Remerciements reçus 0

    Nidal H a répondu au sujet : Re: De la presse....

    La valeur d’un cadeau ne saurait en aucun cas ébranler la valeur d'un bon journaliste.
    De tout temps, de tout lieu, cette pratique de « cadeaux d'entreprise » existe et elle est inscrite, codifiée et instrumentalisé pour faire corps avec la chaîne de montage…

    Les grands journalistes savent faire la part des choses, tout comme les médecins, les clients, les professionnels….etc.
    Un couvreur qui fait 5% de remise commerciale à son client, c’est pour faire mieux passer la pilule du devis, (le remise est déjà prévu dans le devis !). Cela arrange et rassure le client. C’est du commerce !

    Je présume que l’alliance de Magrez / Depardieu n’a pas été scellée pour produire de la merde pour ensuite la mettre en bouteilles. Ils s’y seraient pris autrement. Un peu de respect pour l’intelligence des entrepreneurs…

    Je serai profondément choqué le jour où un grand critique se prostitue pour vendre une piquette. Il sait que s’il il le fait, ce sera sa dernière critique sérieuse avant de passer à la case inférieure d’animateur de foires aux vins et de l’amical des retraités de la Société Nationale des Chemins de Fer.

    L’influence la plus redoutable (mille fois plus efficace qu’une montre Cartier) est celle des amitiés et des affinités qui se nouent entre critiques et vignerons au fil des visites et avec les années…..
    Mais là, on parle (déjà…) d’affinité, d’amitié, de sincérité…..Et contre ça, personne ne peut rien faire !
    Encore, faut-il vouloir faire quelque chose contre ça ?????

    C’est pour vous dire que le vin reste humain !

    Tout le reste est anecdotique.
    #38

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 18
    • Remerciements reçus 0

    freduba a répondu au sujet : Re: De la presse....

    Bonjour à vous tous
    Encore une fois, la déontologie des journalistes semble faire débat. Si la question est légitime, certains commentaires tombent rapidement dans la caricature.
    Or voilà, je posséde à vos yeux deux tares incurables Je suis journaliste et j’ai fait parti des fameux 40 du déjeuner Magrez.
    Quoi, quelle horreur, un traître vendu à la cause de l’industrie du vin…Pire, je collabore au journal du matin qui semble hérisser le poil de certains d’entre vous.
    Pourtant, l’affaire est sans doute moins horrible que certains le laissent entendre.
    Oui, j’ai reçu la montre en cadeau. Et oui, le produit de sa vente servira à fournir de nombreux repas à des gens dans le besoin. Certes, le geste de Bernard Magrez est plutôt maladroit, mais il n’est pas aussi scandaleux que ce que certains voudraient le faire croire. Car ce que tout le monde semble ignorer ici (comme quoi, je suis heureux de vous apprendre quand même quelque chose), c’est que Bernard Magrez n’a pas acheté les fameuses montres au prix du marché, mais à 10 % de sa valeur. Magrez est en effet un grand ami d’Alain Dominique Perrin, le patron de…Cartier.Et il a l'intelligence de savoir que ce n'est pas la valeur du cadeau qui fait la corruption. Certains mettront leur conscience sous leur serviette pour 50 euros, alors que d'autres se montreront intègre malgré les plus fastueux présents.
    Ensuite, tout est affaire de conscience. La plupart des journalistes que je côtoie sont des gens honnêtes, consciencieux et intègres, même au Figaro ! Bernard Burtschy par exemple devrait-il subir l’opprobre au motif qu’il collabore au Figaro Magazine ?
    Dans le même ordre d’idée, tous les médecins sont-ils vendus aux lobbys des laboratoires pharmaceutiques sous prétexte que certains d’entre eux acceptent des cadeaux en fonction du nombre de fois où ils prescrivent le médicament phare de ce laboratoire ?
    Je le répète, tout est affaire de conscience. Pour ma part, cette affaire n’aura aucune incidence sur ma façon de parler des vins, notamment ceux de Magrez. Quant à l’idée de publier la liste des 40 « coupables » émise par Chimbourg, permettez moi de la trouver particulièrement scandaleuse. Et les leçons de morale de François Audouze me font quand même sourire, lui qui nous explique sans rire qu’il s’est fait inviter pour tous les matchs de la coupe du monde de 1998, pour un coût excédant très largement celui du cadeau de Magrez, et qu’il trouve cette pratique beaucoup plus justifiable !
    Frédéric
    #39

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 26006
    • Remerciements reçus 783

    Luc Javaux a répondu au sujet : Re: De la presse....

    Je suis étonné de constater que tant Nidal que freduba ne comprennent pas la différence entre un client et un prescripteur...
    Offrir un cadeau à un de ses clients, quelle que soit la valeur de ce cadeau, n'est pas du même ordre que d'arroser les prescripteurs, c'est tellement évident que je m'étonne que certains puissent faire l'amalgame entre les deux.
    Pire encore, que les prescripteurs puissent un instant imaginer que les cadeaux qu'ils reçoivent n'influencent en rien leur prescription me semble d'une naïveté confondante. Et ce n'est pas une question de conscience ou d'honnêteté, l'influence est réelle dans tous les cas, ceux qui offrent les cadeaux en sont eux tout à fait conscients, soyez en certains.
    Pourquoi croyez-vous que les pouvoirs publics ont strictement réglementé les cadeaux offerts aux médecins par les firmes pharmaceutiques ? Parce que les médecins n'avaient pas de conscience et étaient foncièrement malhonnêtes ? Laissez-moi rire...

    Luc
    #40

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 1502
    • Remerciements reçus 0

    Nidal H a répondu au sujet : Re: De la presse....

    Je suis étonné de constater que tant Nidal que freduba ne comprennent pas la différence entre un client et un prescripteur...

    Un client (ou un malade) satisfait est un prescripteur potentiel !

    Si tous les bons journalistes et les bons critiques devaient systématiquement renvoyer l'ascenseur à leurs généreux donateurs de producteurs, 90% des vins en France seraient des Très Grands Vins (TGV !), issus de grands terroirs, ayant raté de peu leur classement en 1855....

    Dans un monde (celui qui tourne autour du vin), où tout le monde fait des cadeaux à tout le monde, sans la moindre exception...la notion de prescripteur perd sa définition originelle.

    Les domaines font des cadeaux aux cavistes….Les cavistes sont clients et prescripteurs !!!
    Les domaines font des cadeaux aux acheteurs de la grande distribution….La grande distribution est cliente et prescripteur !!!

    Je ne dis pas qu'il n'y a pas de connivence entre les critiques et les producteurs. Mais celle-ci pends des formes diverses et résulte d’une démarche bien plus complexe que le simple don d'une montre...

    Un journaliste, pour bien connaître un vin, il lui faut bien connaître le vigneron. Le vigneron passionné communique sa passion au journaliste. Le journaliste passionné communique sa passion au vigneron.....etc. (c’est là que se fait la connivence…et celle-ci est saine et respectueuse du public !)
    #41

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 533
    • Remerciements reçus 0

    Dubonvin a répondu au sujet : Re: De la presse....

    "c’est que Bernard Magrez n’a pas acheté les fameuses montres au prix du marché, mais à 10 % de sa valeur. Magrez est en effet un grand ami d’Alain Dominique Perrin, le patron de…Cartier.Et il a l'intelligence de savoir que ce n'est pas la valeur du cadeau qui fait la corruption."

    10% de sa valeur... ca laisse reveur... ou plutot penseur a differents titres:
    1°)Le cout de revient d'une montre cartier serait donc de 10% de sa valeur de revente... A moins que Mr Perrin n'ai choisi de vendre à Perte à Mr Magrez.

    2°)Quel est l'intérêt de Cartier de vendre à un prix si bas? Cette vente a t'elle été faite dans l'intérêt de la société Cartier? A défaut ces faits pourraient être caractéristiques d'un Abus de Bien Social.

    3°) Que vont penser les salariés de Cartier qui eux recoivent une montre pour leur 10 et 20 ans d'ancienneté dans l'entreprise et qui sont obligés de la déclarer comme avantage en nature et payer de l'IR sur la valeur de la montre...

    4°) L'administration fiscale retient sans probleme comme cadeau un bien d'une valeur de 60€ environ. Au dela, et hors de toute relation client/fournisseur la question se pose de savoir s'il ne s'agit pas d'une forme de rémunération... Les journalistes en question on tdonc tout intéret a declarer la valeur de cette montre dans leurs revenu 2008...

    Mais la question principale qui reste en suspend est: quel intéret à Mr Magrez à faire un tel cadeau? Sur les 40 journalistes, il y en a bien un qui se sera posé la question et qui donc, en bon journaliste aura posé la question à Mr Magrez lui-même, non?

    Cordialement,

    Karim
    #42

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 1502
    • Remerciements reçus 0

    Nidal H a répondu au sujet : Re: De la presse....

    A ma connaissance, le vrai travail des critiques et des journalistes du vin les plus sérieux se fait sur le terrain !

    Il ne se fait ni dans les salons feutrés, ni dans les alcôves, ni dans les tribunes officielles des matchs de football !

    Au-delà du conseil, il existe une réelle obligation de résultat chez les critiques du vin.

    Sinon, je vous dis, ils se font traiter de charlatans…
    #43

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 3982
    • Remerciements reçus 2

    milleret jean luc a répondu au sujet : Re: De la presse....

    ""Pourquoi croyez-vous que les pouvoirs publics ont strictement réglementé les cadeaux offerts aux médecins par les firmes pharmaceutiques ? Parce que les médecins n'avaient pas de conscience et étaient foncièrement malhonnêtes ? Laissez-moi rire...

    Luc....j'ai souvenir des sorties du Celebrex ( j'ai été scandalisé à la sortie de cette spécialité ...je me suis fait un plaisir de délivrer GRATUITEMENT le médicament à l'unité ou tout au plus une plaque de 10 gélules ( je me suis servi des boites en retour de mes clients . Et même en freinant les ventes , chaque mois, plus de 50 >:D< btes sortaient de ma boutique ( les chirurgiens dentistes participaient également ) A ce jour , c'est une à deux boites par mois .
    Mais je reconnais que la situation est plus saine depuis queques années .
    J'accepte volontiers une invitation pharmaceutique , quand l'intervenant est d'un bon niveau et si le sujet abordé est intéressant ...j'apprécie pariculièrement les soirées sur le Diabète , nous avons la chance d'avoir un grand spécialiste à Grenoble ( Pr Halimi ) ...et à chaque fois le petit Pharmaco se déplace avec quelques belles bouteilles :P. En 30 ans , je n'ai encore jamais vu la moindre bouteille d'un médecin ...ce qui ne doit pas être le cas de Luc et de Thierry ...nous connaissons tous leur grande générosité .

    Je suis également sévère avec de nombreux confrères pharmacos ...et pourtant , ils acceptent bien de boire un petit verre , mais je suppose que ce n'est pas résevé aux médicaux !!
    #44

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 26006
    • Remerciements reçus 783

    Luc Javaux a répondu au sujet : Re: De la presse....

    Un client (ou un malade) satisfait est un prescripteur potentiel !

    Entre ton voisin qui te dit que le vin X est très bon et un article élogieux dans la RVF, qu'est-ce qui a le plus de poids d'après toi ?

    Si tous les bons journalistes et les bons critiques devaient systématiquement renvoyer l'ascenseur à leurs généreux donateurs de producteurs, 90% des vins en France seraient des Très Grands Vins (TGV !), issus de grands terroirs, ayant raté de peu leur classement en 1855....

    On ne parle pas de renvoyer l'ascenceur systématiquement, c'est bien plus subtil que cela... Imagine que tu sois médecin, et que tu sois 20 fois par jour au moins confronté au choix entre plusieurs médicaments aux qualités équivalentes. Laquelle choisir ? Parmi les mécanismes multiples qui font que tu vas prescrire l'un plutôt que l'autre, crois-tu que l'excellente soirée que tu as passé la veille au restaurant, invité par une firme pharmaceutique, ne va avoir aucun poids ? Je ne dis pas que c'est ce qui va guider ton choix, mais cela va intervenir dans ta décision, même inconsciemment. Et le journaliste qui, pour la mise en page de son article consacré aux vins d'une appellation X, doit choisir le vin qui aura droit à une mise en avant (avec photo, éventuellement coup de coeur, ...), crois-tu que les bons rapports (entretenus ou pas par les petits cadeaux) qu'il entretient avec l'un ou l'autre vigneron n'aura aucune influence sur son choix ? Bien sûr que le vin ne doit pas être mauvais, mais entre dix vins de qualité équivalente, lequel va t'il mettre en avant ?

    Dans un monde (celui qui tourne autour du vin), où tout le monde fait des cadeaux à tout le monde, sans la moindre exception...la notion de prescripteur perd sa définition originelle.
    Les domaines font des cadeaux aux cavistes….Les cavistes sont clients et prescripteurs !!!
    Les domaines font des cadeaux aux acheteurs de la grande distribution….La grande distribution est cliente et prescripteur !!!


    Désolé, mais si le journaliste spécialisé est effectivement prescripteur, ni le caviste ni la grande distribution ne le sont. Ils sont distributeurs, ce n'est pas la même chose. Car même si je ne crache pas sur les conseils de mes cavistes, je sais que par leur statut de vendeurs, ils n'ont par définition pas l'indépendance de jugement que je suis en droit de réclamer d'un journaliste. Toujours pour faire le même parallèle, ce n'est pas pour rien qu'il est interdit à un médecin d'exercer en même temps le métier de pharmacien (il fût un temps où c'était permis...).

    Luc
    #45

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 26006
    • Remerciements reçus 783

    Luc Javaux a répondu au sujet : Re: De la presse....

    Jean-Luc,

    Dans le cas que tu évoques, il ne faut pas forcément y voir la "corruption" des médecins prescripteurs, mais surtout le "lavage de cerveau" savamment organisé par les firmes pour faire croire aux praticiens que leur dernier né est le plus beau, le plus grand et le plus fort des médicaments... L'esprit critique met parfois un peu de temps pour se mettre en route chez certains et la prescription actuelle reflète mieux l'intérêt réel de cette molécule.

    Luc
    #46

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 18
    • Remerciements reçus 0

    freduba a répondu au sujet : Re: De la presse....

    Clients, prescripteurs...je suis désolé, il n'y a aucune différence. Pourquoi ce qui serait justifiable pour l'un ne le serait plus pour l'autre ?
    Le fond du débat a bien été de faire du "journaliste-bashing". Soyons clair, depuis que je fais ce metier, c'est le premier "cadeau" de cette nature que l'on me fait, et je suis prêt à parier ma chemise (ou ma carte) que c'est le dernier.Je pense au fond que l'on fait beaucoup de bruit autour d'un évènement plus qu'exceptionnel. En revanche, c'est vrai, je le confesse, je reçois de nombreux échantillons. Mais comment parler d'un vin sans le goûter. Suis déjà compromis lorsque j'accepte l'échantillon ?
    La plupart des grands crus classés n'échantillonent pas, mais préfèrent organiser des dégustations collectives à l'occasion notamment de déjeuners de presse. Suis-je compromis si j'accepte de m'y rendre pour les goûter ? Car je suis désolé, mes moyens ne me permettent pas d'acheter tout ce que je goûte.
    Frédéric
    #47

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 3982
    • Remerciements reçus 2

    milleret jean luc a répondu au sujet : Re: De la presse....

    Dans le cas que tu évoques, il ne faut pas forcément y voir la "corruption" des médecins prescripteurs, mais surtout le "lavage de cerveau" savamment organisé par les firmes pour faire croire aux praticiens que leur dernier né est le plus beau, le plus grand et le plus fort des médicaments... L'esprit critique met parfois un peu de temps pour se mettre en route chez certains et la prescription actuelle reflète mieux l'intérêt réel de cette molécule.

    Luc , nous sommes bien d'accord avec ton analyse ...et je constate que les médecins deviennent de plus en plus méfiants !!
    #48

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 19917
    • Remerciements reçus 561

    enzo daviolo a répondu au sujet : Re: De la presse....

    un site très intéressant ici qui montre que le combat pour l'indépendance de la médecine et en particulier de la formation médicale envers l'industrie pharmaceutique est loin d'être gagnée. alors le vin....
    pour une fois, je suis entièrement d'accord avec l'avis de Luc (en toute indépendance donc;)) .

    PS: juste pour info, l'industrie pharmaceutique française investit 20 000 euros /médecin/an, uniquement dans l'intérêt des patients bien sûr...
    #49

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 26006
    • Remerciements reçus 783

    Luc Javaux a répondu au sujet : Re: De la presse....

    Clients, prescripteurs...je suis désolé, il n'y a aucune différence. Pourquoi ce qui serait justifiable pour l'un ne le serait plus pour l'autre ?

    Vraiment triste de lire ce genre de choses de la part d'un journaliste...

    Luc
    #50

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 679
    • Remerciements reçus 0

    didier michaud a répondu au sujet : Re: De la presse....

    Nidal H écrivait:

    > Les domaines font des cadeaux aux cavistes….Les
    > cavistes sont clients et prescripteurs !!!
    > Les domaines font des cadeaux aux acheteurs de la
    > grande distribution….La grande distribution est
    > cliente et prescripteur !!!

    Tu parles bistrouille difficilement commercialisable, ou bien vin, là?

    Dans le second cas, je doute fortement de ton assertion.

    Didier
    #51

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 1502
    • Remerciements reçus 0

    Nidal H a répondu au sujet : Re: De la presse....

    Tu parles bistrouille difficilement commercialisable, ou bien vin, là?

    Je parle vin "de très grandes origines" dans des millésimes difficilement commercialisables avec des quantités au domaine supérieures aux allocations habituelles...

    Si les cavistes font un effort pour cette année de vaches maigres, leurs efforts se verront récompensés à l'avenir, pendant les années grasses (ils deviennent nouveaux allocataires avec un montant à la hauteur de leur investissement/sacrifice...)
    #52

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 18
    • Remerciements reçus 0

    freduba a répondu au sujet : Re: De la presse....

    >
    >
    > Vraiment triste de lire ce genre de choses de la
    > part d'un journaliste...
    >
    >
    Vraiment triste de lire un commentaire lapidaire étayé que par des grands jugements moralisateurs.
    Personne de toute façon n'a envie d'écouter personne.
    Les journalistes sont tous corrompus, idiots et malpensants. Ils se font un malin plaisir de conseiller la piquette pour se garder les meilleurs vins. Ca y est, je suis découvert !!
    Frédéric
    #53

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 26006
    • Remerciements reçus 783

    Luc Javaux a répondu au sujet : Re: De la presse....

    J'ai trouvé, tu n'es pas journaliste, tu es caricaturiste !

    Luc
    #54

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 5737
    • Remerciements reçus 223

    Martinez a répondu au sujet : Re: De la presse....

    C'est drôle mais certains repprochent aux vins de Magrez un manque de finesse, d'élégance, de légèreté.
    Exactement ce que l'on peut repprocher à son attitude lors de cette invitation.
    C'est aussi le repproche que j'ai fait aux réponses de Dominique Perrin dans la revue du vin de France dans une des dernières interview.
    On se situe bien ici sur un point d'intersection.
    Le drame, c'est que ces attitudes fonctionnent commercialement et si les grandes fortunes tirent l'économie par le haut - dixit F Audouze - on est en droit de se demander aujourd'hui dans quel monde tout ceci va nous amener.

    Hier, j'ai dégusté un Bouzeron subtil.
    Aujourd'hui, je lis cet article.

    Le grand écart quoi !

    Jmm

    Jmm
    #55

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 8441
    • Remerciements reçus 22

    Anthony a répondu au sujet : Re: De la presse....

    En revanche, c'est vrai, je le confesse, je reçois de nombreux échantillons. Mais comment parler d'un vin sans le goûter. Suis déjà compromis lorsque j'accepte l'échantillon ?

    Voila un element qui differencie la presse professionnelle d'un forum comme celui-ci et si ce n'est pas un probleme de principe, cela reste surtout un probleme de limite. Un echantillon recu n'influencera surement pas le jugement d'un journaliste, mais qu'en est-il de quelques caisses et d'une page de pub de temps a autre ? Il y a et aura toujours doute sur l'objectivite du prescripteur qui ne se dote pas d'une ligne ethique claire et connue.

    Anthony
    #56

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 14167
    • Remerciements reçus 8

    François Audouze a répondu au sujet : Re: De la presse....

    Dans une discussion sur des sujets d'éthique, on peut discuter sur des idées sans forcément tomber dans les attaques contre les personnes.

    Je constate que deux journalistes, Symon et Freduba, se sont mis à m'attaquer personnellement.
    Je ne les attaquerai pas personnellement, car ce n'est pas dans mon éthique. Je suis navré qu'ils ne puissent pas en rester au débat d'idées.

    Symon écrit : « Mais libre à vous de vous repaître des articles d'un honn^^ete journaliste du Figaro, bien évidemment désintéressé puisque traité comme l'in de vos client du stade de France.
    Il semeire dans ce pays quelques journalistes soucieux de déontologie et cela me rassure, quand bien même vous me paraissez vous en moquer
    . »

    Indépendamment de l'attaque Symon n'a rien compris.

    freduba écrit : "Et les leçons de morale de François Audouze me font quand même sourire, lui qui nous explique sans rire qu’il s’est fait inviter pour tous les matchs de la coupe du monde de 1998, pour un coût excédant très largement celui du cadeau de Magrez, et qu’il trouve cette pratique beaucoup plus justifiable ! ".

    Apparemment ce n'est pas possible aux journalistes de discuter sans attaquer les personnes. Beau procédé.

    Si vous trouvez dans mes propos antérieurs une attaque contre Symon ou contre freduba, dites-le-moi car je n'aime pas attaquer les autres, mais discuter d'idées.


    Cordialement,
    François Audouze
    #57

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 533
    • Remerciements reçus 0

    Dubonvin a répondu au sujet : Re: De la presse....

    J’avoue être un peu déçu de la qualité de la réponse de notre ami journaliste Freduba:

    « Je pense au fond que l'on fait beaucoup de bruit autour d'un évènement plus qu'exceptionnel. »
    C’est justement parce que c’est exceptionnel que l’on en parle… ce n’est certainement pas un journaliste que cela devrait surprendre de voir traiter des sujets exceptionnels…

    Je me permets ensuite de répondre aux deux questions suivantes :

    « En revanche, c'est vrai, je le confesse, je reçois de nombreux échantillons. Mais comment parler d'un vin sans le goûter. Suis déjà compromis lorsque j'accepte l'échantillon ?
    La plupart des grands crus classés n'échantillonnent pas, mais préfèrent organiser des dégustations collectives à l'occasion notamment de déjeuners de presse. Suis-je compromis si j'accepte de m'y rendre pour les goûter ? »

    Je me donc suis interrogé sur les Règles éthiques du journalisme et voila les résultats ( merci Wikipedia ):

    L’attribution d’une carte de presse n’est pas fondée sur le respect par le journaliste d'une charte de déontologie.
    Il existe un rapport Charon remis au ministère français de la Culture et de la Communication ,il y a 10 ans déjà, qui s’est penché sur les problèmes de déontologie de la profession et qui délivre un certain nombre de préconisations, parmi lesquelles : n'accepter des cadeaux que s'ils servent directement l'accomplissement du travail journalistique.

    En conclusion : les vins, c'est OUI, la montre, c'est NON.

    Pourrais je espérer en retour une réponse à ma question antérieure :
    « quel intéret à Mr Magrez à faire un tel cadeau? Sur les 40 journalistes, il y en a bien un qui se sera posé la question et qui donc, en bon journaliste aura posé la question à Mr Magrez lui-même, non? »

    J’aimerai d’autant plus avoir une réponse que ce même rapport Charon préconise en matière de défense de la liberté de l'information de :
    -veiller à son indépendance à l'égard de tous les pouvoirs
    -exercer son esprit critique, qui impose de douter méthodiquement de tout
    -distinguer clairement l'information des messages de communication ou de publicité

    Cordialement,

    Karim
    #58

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 679
    • Remerciements reçus 0

    didier michaud a répondu au sujet : Re: De la presse....

    Nidal H écrivait:

    > Si les cavistes font un effort pour cette année de
    > vaches maigres, leurs efforts se verront
    > récompensés à l'avenir, pendant les années grasses
    > (ils deviennent nouveaux allocataires avec un
    > montant à la hauteur de leur
    > investissement/sacrifice...)

    Tout cela est du simple commerce parfaitement classique, j'ai du mal à comprendre le rapport avec le métier de journaliste.

    Didier
    #59

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 1502
    • Remerciements reçus 0

    Nidal H a répondu au sujet : Re: De la presse....

    Il serait intéressant de mesurer l'influence des journalistes (la presse) sur la vente des vins.
    Ce que je peux dire à travers mon tout petit vécu d'amateur, c'est que les producteurs sont prêts à s'accrocher au moindre petit bout de radeau qui flotte pour vendre leurs récolte (bouteilles).
    Lorsqu'on a entre 75 000 à 120 000 bouteilles d'une appellation "générique" ou « satellite », on reçoit avec égard Dupont, Conan, Durand, La gazette du coin, les américains de passages, les deux cars de club de retraités, l'amicale des pompiers....L'on va également voir les restaurants franchisés Courte-paille et Buffalo-Grill, la superette du coin, l'enseigne nationale d’une grande distribution, classique ou Hard discount, le petit négociant qui vous prend 120 bouteilles, on va jusqu'à changer l'étiquette du château, vendre en vrac, déclasser le vin...

    Faire du commerce, quoi !!!!

    Sinon, les 120 000 bouteilles vous resteront sur les bras !!!!
    #60

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck