Nous avons 984 invités et 33 inscrits en ligne

Elaborer la bière comme le vin ?

  • Messages : 4661
  • Remerciements reçus 168

dfried a créé le sujet : Elaborer la bière comme le vin ?

La brasserie artisanale parisienne Gallia, qui vient d'accueillir Heineken France dans son capital ( Cf. Actualité du monde de la bière ), va ouvrir une seconde brasserie à Sucy-en-Brie et quintupler sa production.
Elle garde ses installations ultramodernes à Pantin et annonce par l'intermédiaire de son co-fondateur Guillaume Roy, que :

'' Des expérimentations vont [y] être menées, avec la création d'un chai dans le hangar existant. Nous allons tester la fermentation de bière, explique Rémi, le maître brasseur.
Cela va se rapprocher du vin. L'idée, c'est de créer et d'imposer un savoir-faire unique en France.

Ces bières seront produites en quantité limitée et vendues dans des bouteilles de 75 cl. L'objectif est de toucher les restaurants gastronomiques ou aux bistronomiques ''.


Un frémissement à Paris comme dans d'autres villes françaises et européennes voit de véritables restaurants (avec de véritables chefs en cuisine), proposer des associations bières artisanales/plats spécifiquement réfléchis à l'instar de l'habituel menu assorti à ses verres de vin.

De même, de nombreux brassins sont vieillis en fût de vin...

... De là à faire de la bière comme on fait du vin...
Mais après-tout pourquoi pas un breuvage dont l'élaboration va aboutir à une boisson complexe avec une certaine garde et une évolution gustative au cours de sa vie ?
#1

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2157
  • Remerciements reçus 1155

jd-krasaki a répondu au sujet : Elaborer la bière comme le vin ?

dfried écrit: '' Des expérimentations vont [y] être menées, avec la création d'un chai dans le hangar existant. Nous allons tester la fermentation de bière, explique Rémi, le maître brasseur.
Cela va se rapprocher du vin. L'idée, c'est de créer et d'imposer un savoir-faire unique en France.


C'est pas le principe ou l'ambition des barley wines ?

--

dfried écrit: Mais après-tout pourquoi pas un breuvage dont l'élaboration va aboutir à une boisson complexe avec une certaine garde et une évolution gustative au cours de sa vie ?


On a déjà des évolutions sur des chimay bleues, et ça devient passionnant sur les krieks et gueuzes. Pour ce que j'ai goûté (des millésimes de 10 ans et 15 ans environ) ça gagne en complexité et en finesse.

Ce sera super de développer une expertise française là dessus !

JD | Lutèce
#2
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: dfried

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4661
  • Remerciements reçus 168

dfried a répondu au sujet : Elaborer la bière comme le vin ?

Bonjour,

En effet, ce peut être passionnant.
J'espère seulement que l'entreprise se fera dans une recherche d'équilibre et non comme certaines expériences que j'ai pu croiser en visant les extrêmes de l'exercice de style (degré alcoolique trop présent et/ou amertume record et/ou arômes boisés/vineux pas assez dosés, etc. ), qui me donnaient l'impression de goûter plus un essai de spiritueux non abouti qu'une bière et encore moins un vin.

L'alliance avec Heineken (et certainement bientôt l'absorption), pourrait donner des ailes au savoir-faire des fondateurs de Gallia dans la réalisation de ce projet, ou au contraire appauvrir l'expression gustative de leur équipe.
#3

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3362
  • Remerciements reçus 796

didierv a répondu au sujet : Elaborer la bière comme le vin ?

Je n'hésite pas à garder certaines bières plusieurs années, voir décennies
J'ai posté début 2019 sur une Hardy's Ale 1998 d'une complexité et d'une finesse incroyables. Il m'en reste 1 ou 2 bouteilles et j'en ouvre une tous les 5 ans.
J'ai aussi des Chimay Rouge et Bleue , des Cantillon , Bière du Démon et d'autres encore qui ont entre 10 et 15 ans.
Aucun problème pour la garde.
La seule chose c'est que, comme pour le vin les arômes et la couleur évoluent, la bulle se perd, mais on gagne énormément en finesse et en complexité comme énoncé plus haut.
J'invite tous les LPVIENS à tenter l'expérience.
Je pratique également la garde d'un autre produit de consommation. Ce sont les sardines millésimées. 10 ans sans problème. Il faut juste une matière première de qualité.

Didier
#4

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasCédric42120jean-luc javauxMartinezVougeotPBAESstarbuck