Nous avons 997 invités et 21 inscrits en ligne

New LPV Paris : Nuits Saint-Georges jusqu’au bout de la nuit

  • Messages : 1233
  • Remerciements reçus 1072

vivienladuche a créé le sujet : New LPV Paris : Nuits Saint-Georges jusqu’au bout de la nuit

Une fois n’est pas légion, je vais me permettre d’ouvrir le bal sur un CR bourguignon, cela est assez exceptionnel pour être souligné. :woohoo:
Quel plaisir de retrouver les fringants camarades d’humeur joyeuse de New LPV Paris par une bien chaude soirée parisienne. Les glacières étaient de sortie, nous sommes saufs pour déguster à température idoine !!!
Personnellement, j’ai bataillé pour trouver une bouteille de Nuits Saint-Georges en cave… mais il en restait une !!!
Le thème de ce soir : Nuits Saint-Georges avec tolérance Ladoix.

Et une superbe soirée encore au Café Pélican, à l’étage, où nous avons fini par prendre le dessus sur une musique brésilienne qui nous aura quand même nui et ennuyé !!!

New LPV Paris présente :
« Nuits Saint-Georges jusqu’au bout de la nuit »



Les blancs en before

Vin n°1 :
La robe est or clair. Le nez est floral avec des notes de fruits blancs, de citron et de clémentine. La bouche est de belle tension, c’est juteux, avec une belle acidité, du fruit, des notes calcaires, de la salinité, c’est fort joli et sympathique. Un bon vin de copains. Bien ++
Il s’agit de : Domaine Jean Guiton – Bourgogne Aligoté 2015


Paire n°1 :

Vin n°2 :
La robe est or pâle, brillante. Le nez présente une belle chair, de belles notes de fruits, de fleurs miellées et un élevage parfaitement intégré. La bouche est très jolie, avec une belle matière, une belle aromatique concentrée, une jolie texture au palais et toujours cet élevage très bien intégré. Un vin de belle ampleur, avec une jolie tension et une finale citronnée. Très bien (+)

Vin n°3 :
La robe est d’un bel or limpide. Le nez est plus discret, mais avec de belles fleurs séchées. La bouche est là encore très jolie, sur un tout autre registre, en intensité aromatique, avec un très beau jus salivant et beaucoup de fruit blanc, tout en gourmandise. Belle présence, j’aime bien !!! Très bien (+)

Il s’agit de :
Domaine Joblot – Givry 1er cru – En Veau 2015
Domaine P. et M. Jacqueson – Rully 1er cru – Grésigny 2015



Vin n°4 :
La robe est d’un très bel or pâle brillant. Le nez est très floral, un peu élevé, avec quelques notes de coco. La bouche est puissante, dotée d’une très belle matière, avec de belles épices, une grande longueur, de l’aromatique, quelques notes de noisettes grillées. Il y a là un superbe jus, sapide, avec une superbe longueur. C’est très bon !!! Très bien +
Il s’agit de : Domaine Maratray-Dubreuil – Ladoix 1er cru – En Naget (monopole) 2014


Les rouges !!! Et que l’on danse toute la Nuits…

Alors???

Nooooon...!!!

Vin n°5 : mise en bouche
La robe est rubis claire à franges violines. Le nez est une bombe de fruits : groseille, cerise, cassis, un léger élevage. La bouche présente de belles épices, de la vanille, mais surtout toujours ce superbe fruit frais : cerise, groseille, myrtille, avec du jus, de la rondeur, de la largeur, des épices et une belle longueur. L’indice de glougloutation de ce vin est maximal. C’est super pour commencer !!! Très bien +
Il s’agit de : Domaine Robert Groffier Père et Fils – Bourgogne Passetougrain 2015


Paire n°2 :

Vin n°6 :
Belle robe grenat à franges brunies. Le nez est très intense, avec fruits et animalité. La bouche est de belle structure, avec une belle matière, un jus très joli, c’est un peu animal, avec une belle acidité, du fruit et une demi-longueur. Le vin semble à point, mais il manque légèrement de fond. Bien ++

Vin n°7 :
La robe est rubis violacé. Le nez est plus élevé, mais avec beaucoup de fruits, de la mûre, de la cerise, de la pivoine, un peu de ronce, de la rose séchée. En bouche on retrouve de la fraise écrasée, de la mûre, une belle structure et beaucoup d’épices, du poivre de Sichuan, une belle longueur et de la fraîcheur. C’est un fort joli vin. Très bien

Il s’agit de :
Domaine David Duband – Nuits Saint-Georges 1er cru – Aux Thorey 2011
Domaine Jacob – Aloxe-Corton 1er cru – Les Valozières 2010
(pirate)


Paire n°3 :

Vin n°8 :
La robe est soutenue. Le nez est concentré, avec un léger côté lacté, de la mûre, de la cerise. Bien qu’un peu monolithique et austère en attaque, la bouche est de très belle facture, elle devient ensuite sèveuse, avec beaucoup de fruits, un peu de ronce. Une légère rigueur revient sur la finale. C’est un vin encore très jeune, très bien né, mais qu’il va falloir encore attendre sereinement. Très bien en l’état

Vin n°9 :
La robe est bien soutenue. Le nez est très mûr ; avec des épices, de la cannelle, de la fraise, de la cerise noire. En bouche, on retrouve une superbe matière, du jus et de la structure. Le vin est très stylé, très fruité, avec un côté « fauve élégant ». Le jus est très beau, de grande longueur, avec beaucoup de fruits, d’épices douces. C’est juteux et digeste, très long, salin. Une superbe bouteille de grand plaisir déjà et qui sera certainement encore plus aboutie d’ici quelques années. Très bien + / excellent

Il s’agit de :
Domaine Henri Gouges – Nuits Saint-Georges 1er cru – Les Pruliers 2009
Domaine de l’Arlot – Nuits Saint-Georges 1er cru – Clos des Forêts Saint-Georges 2009



Paire n°4 :

Vin n°10 :
La robe est rubis, évoluée. Le nez est kirsché, fraise écrasée, avec une petite note lactée. La bouche est sur un très beau jus, une très belle structure, du fruit sombre et même quelques notes de chocolat. Le vin possède du fond, de la matière. C’est un grand ensemble encore un peu massif, où les tanins mûrs sont encore perceptibles. C’est un vin encore bien jeune à attendre un peu pour que l’ensemble soit parfaitement harmonisé. Très bien (+)

Vin n°11 :
La robe est très évoluée, largement brunie. Le nez est kirschée, terrien, vieux fût, noyau de cerise. La bouche est très évoluée également. La chair est relativement maigre, frêle, la structure ne tient plus vraiment que par son acidité et ses tanins. Malheureusement, cette bouteille est largement sur le déclin… Assez bien

Il s’agit de :
Domaine Chauvenet-Chopin – Nuits Saint-Georges 1er cru – Aux Argillas 2005
Domaine Chevillon Chezeaux – Nuits Saint-Georges 2000



Paire n°5 :

Vin n°12 :
La robe est évoluée, le nez est très terrien, très terroir, avec de fines notes de kirsch. La bouche possède une superbe structure, avec un équilibre matière, tension/acidité, fruit remarquable. Le vin respire la terre, il est de grande fraîcheur, de grand caractère avec un superbe jus de groseille. C’est très beau et de magnifique tenue pour un vin que j’imagine avoir une trentaine d’années (je le place entre 85 et 89, d’autres sont partis sur 97-99). Très bien +

Vin n°13 :
La robe est évoluée mais très soutenue et même relativement sombre. Le nez présente un grand fruit, de l’humus, du kirsch, du menthol, des épices, du réglisse, il est d’exceptionnelle profondeur. La bouche est sur le même registre, de grande profondeur, avec un jus digeste, salin, juteux, au grand équilibre, avec des notes de menthol, de rose séchée, de confiture de cerise. Le vin est de grande longueur, de grande maturité, absolument magnifique. Le flacon de la soirée pour moi. Excellent (+)

Il s’agit de :
Domaine Alain Michelot – Nuits Saint-Georges 1er cru – Les Chaignots 1987
Domaine Georges Mugneret – Nuits Saint-Georges 1er cru – Les Chaignots 1992

Incroyables en tout point, le même terroir. Deux millésimes difficiles de tenue exceptionnelle. Superbe ! Joseph a encore frappé… Et ce n’est pas fini !!!


Vin n°14 : solo pour terminer la série des Nuits
La robe est soutenue, sombre. Le nez est puissant sur des notes de cacao, de fruits noirs, mais on y sent aussi une certaine austérité. La bouche présente une grande droiture, une austérité noble, avec une structure impressionnante et un très beau fruit. C’est un vin de style moins civilisé qu’il faut savoir amadouer. Très bien
Il s’agit de : Domaine Forey Père et Fils – Nuits Saint-Georges 1er cru – Les Perrières 1988
ce qu'il en reste...


Extra ball susucre
Qui n’est pas si sucré que ça au final…

Vin n°15 :
La robe est d’un vieil or très soutenu et prononcé. Le nez évoque des notes de rhubarbe, de truffe, d’agrumes. La bouche est d’énorme tension, elle est carrément passée au sabre laser ! Les sucres sont pratiquement tous digérés (une soixantaine de grammes au départ). Malgré des notes de sucres d’orge, de fruits exotiques, de rhubarbe, l’équilibre est presque sec, avec cette tension vibrante qui est apparue rédhibitoire pour certains (perso, j’aime bien !!!). Très belle longueur sur une belle déclinaison de citron. Très bien
Il s’agit de : Weingut Geheimrat J. Wegeler Erben – Rheingau – Geisenheimer Rothenberg – Riesling Spätlese 1996


Le débrief

Et encore une superbe soirée en tous sens, bonne humeur, franche rigolade par moments, cuisine simple et goûteuse du Café Pélican, et un ensemble vinique homogène de fort belle qualité. (tu)
J’ai été personnellement impressionné par les 2 Nuits Les Chaignots 1987 et 1992, le 1992 de Mugneret m’ayant fait d’ailleurs énorme impression (j’y suis revenu deux fois !!!). Le Clos des Forêts Saint-Georges 2009 de l’Arlot fera à mon avis une magnifique bouteille d’ici quelques années (elle est déjà fortement goûteuse !!!).
Nuits Saint-Georges, peut-être un terroir de Bourgogne où l’on peut certainement encore trouver de très beaux flacons chez certains vignerons à des prix qui ne font pas avoir une crise d’apoplexie… oo,
Cela me donne bien envie d’explorer plus avant cette destination dans un univers pas trop lointain !!!


Rendez-vous début juillet pour un voyage en nord Médoc (Saint-Estèphe) avec Yves aux commandes.


Portez-vous bien les amis +++


Vivien
#1
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: dt, Jean-Bernard, Vougeot, Jean-Loup Guerrin, TIMO, Vaudésir, ols, AgrippA, Pins

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4317
  • Remerciements reçus 1421

Vaudésir a répondu au sujet : New LPV Paris : Nuits Saint-Georges jusqu’au bout de la nuit

Merci pour ta promptitude Vivien, superbe comme d'habitude (tu)
Stéphane
#2
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: vivienladuche

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5074
  • Remerciements reçus 312

ols a répondu au sujet : New LPV Paris : Nuits Saint-Georges jusqu’au bout de la nuit

Nuits Saint-Georges, peut-être un terroir de Bourgogne où l’on peut certainement encore trouver de très beaux flacons chez certains vignerons à des prix qui ne font pas avoir une crise d’apoplexie…
Cela me donne bien envie d’explorer plus avant cette destination dans un univers pas trop lointain !!!

Entièrement d'accord !
Et de plus ces vins ont une capacité de garde bluffante.
Même dans les années compliquées ou, avec le temps, ils arrivent a se transcender, a retrouver un regain d'énergie, une corpulence assez incroyable, alors que rien ne pouvait le présager au départ !
Je te conseille de lire le passage consacré aux vins de Nuits dans le livre de Jules Lavalle. Très instructif :)
#3
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: vivienladuche

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4317
  • Remerciements reçus 1421

Vaudésir a répondu au sujet : New LPV Paris : Nuits Saint-Georges jusqu’au bout de la nuit

Pas eu le temps de dégainer , Vivien plus rapide que Vif-Argent sur ce coup, encore une excellente soirée grace aux apports nombreux et variés.

La voila la soirée de vins d’hommes qu’attendait Yves , bon il y eu quelques défections, la thermique, les élections allez savoir.

Plus sérieusement :

Jérôme a préféré suivre une formation de recteur d’académie dans le Poitou.:woohoo:

Pierre notre pécheur au grand large c’est fait harponner par un silure dans le bassin de l’arsenal et s’est bloqué le dos.:roll:

Je serai plus succinct que notre ami Vivien mais dans l'ensemble tout à fait d'accord avec ses ressentis.
C’est parti pour un peu de fraicheur avant les Nuits Saint-Georges


Solo :

Robe claire, nez frais sur le citron, le tilleul, bouche vive, fraiche, salivante, pas une grosse matière, en finesse mais pour commencer c’est bien désaltérant.
Emmanuel en forme annonce Aligoté 2015

CR: Domaine Jean Guiton Aligoté 2015

Paire de blancs :

a)Robe légèrement dorée, nez beurré, sensation d’élevage, fruit plus jaune, de la matière en bouche, c’est bien fait, ça manque un peu de tension mais difficile vu le réchauffement de rester frais.

CR: Domaine Joblot Givry PC en Veau 2015

b)Robe du même acabit, nez plus citronnée, bouche plus tendue, un peu plus frais, moins de sensation d élevage, finale saline, fraiche tant qu’il reste à bonne T°.

2 blancs que j’ai bien aimé, seul la tension faisait un peu défaut , revers du millésime.

CR: Domaine Jacqueson Rully PC Grésigny 2015

Solo :

Robe légèrement dorée aussi, nez beurré, fruit jaune et agrumes frais, bien élevé mais à s’affiner, de la matière en bouche et de la tension, de la vivacité, ça ne faiblit pas, finale citronnée et salivante, très beau, beaucoup aimé.

CR: Domaine Maratray-Dubreuil Ladoix PC En Naget 2014
Place aux Nuits Saint-Georges si pas de pirates

Solo:

Robe sombre, nez murs, appétant de fruits, bouche au même diapason, mur frais , gourmand, je pense à un Chassagne mais y voit aussi du Gamay, Emmanuel me dit qu'il est plutôt dans le thème, je pense à Groffier mais il ne fait pas de Nuits donc j'opte pour un Bourgogne Pinot Noir, pas loin.

CR: Passetougrain Domaine Groffier 2015

1 er Paire de Rouges

a) Robe peu extraite, j'aime beaucoup le nez, floral, un beau bouquet, note kirshée, bouche en demi-corps mais bien équilibré, servit à bonne T°, il a de l'élégance mais parait un poil sur l'évolution.

CR: Nuits Saint-Georges PC aux Thorey 2011 David Duband

b) Robe sombre, servit plus chaud, bouche mur et riche mais très équilibré , manque juste un poil de fraicheur, très beau canon.

CR: Aloxe-Corton PC Les Valozières 2010 Domaine Jacob

2 ème Paire de Rouges

a) Robe sombre, bien extraite, fruit à maturité, bouche un peu serré mais de belle constitution, parait un poil austère au réchauffement mais bonne acidité qui lui confère une grande buvalibilité, du potentiel. Ayant déjà bu des 2004/2003/2000/1998 on est aux antipodes, sacré changement.

Emmanuel à toujours l'œil, l'ayant un peu orienté il trouve le domaine et le climat.

CR: Domaine Gouges Nuits Saint-Georges PC Les Pruliers 2009

b) Robe sombre, un superbe nez , pinotant avec harmonie, la bouche est délicate et possède une belle structure, belle matière ,élégance, tout est superbe dans ce vin.

Je cherche qui peut faire cela, Arlaud je ne pense pas ? alors je m'oriente sur Arlot et trouve le climat aussi.

CR: Domaine de l'Arlot PC Clos des Forets Saint-Georges 2009

3 ème Paire de Rouges

a) Robe sombre, peu évolué, bouche dense, structure tannique imposante, je le trouve sur la retenue niveau aromatique mais du potentiel, c'est d'un millésime costaud.

CR: Domaine Chauvenet-Chopin Nuits Saint Georges PC Aux Argillas 2005.

b) Robe déjà bien évoluée, ça foxe un peu, en bouche le vin fait trop évolué aussi, un peu trop tard sans doute.

CR: Nuits Saint-Georges Domaine Chevillon-Chezeaux 2000

4 ème Trio de Rouges

a et b) Je n'ai pas noté grand choses, mais de vins qui paraissent bien jeunes, belle structure en bouche , très équilibré, fraicheur végétale de très bon aloi, impressionnant, je lance à Emmanuel que l'on pourrait les confondre avec des Chinons Le Chêne Vert de Charles Joguet ou l'inverse, je ne sais comment ils étaient dans leurs jeunesses mais ça devait être du costaud, d'ailleurs Joseph ne les a même pas gouté jeune, en tout cas encore merci à lui (tu) pour ces vieux pinots qui tiennent superbement la route.

a) CR: Nuits Saint-Georges Les Chaignots 1992 Domaine Georges Mugneret

b) CR: Nuits Saint-Georges Les Chaignots 1987 Domaine Alain Michelot

c) J'ai oublié ainsi que le susucre qui les avait perdu.

Encore une très bonne soirée avant de changer de Saint pour la prochaine.

C'est pas le tout les soirées vins, les CRs, mais demain c'est GOLF avec Sébastien B) , heureusement que ce n'était pas aujourd'hui avec la T°, un peu de fraicheur ce soir et cette nuit c'est l'US Open.

Stéphane
#4
Pièces jointes :
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: totolouga, bonaye, Jean-Loup Guerrin, vivienladuche

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: Cédric42120GildasPBAESstarbuckMartinezVougeotjean-luc javaux