Nous avons 1522 invités et 71 inscrits en ligne

New LPV Paris : Born To Taste Blind

  • Messages : 175
  • Remerciements reçus 156

pierrelepecheur a créé le sujet : New LPV Paris : Born To Taste Blind

Nous voici donc réuni jeudi 20 février à notre QG de l’ile saint louis « Les Fous de l’île » pour une petite dégustation dont je suis en charge.

Thème : dégustation à l’aveugle de bourgogne (et de quelques pirates)


L’idée était de faire gouter à l’aveugle totale quelques vins, dont certains grands noms. Quelques membres de notre groupe sont des spécialistes de la région. Il devrait être assez facile de trouver les vins… Ou pas… Ou pas du tout du tout…
Chaque convive avait une feuille et devait indiquer région / cépage / appellation / millésime / producteur.
J’ai attribué des points en fonction des réponses.

Le gagnant remporte une bouteille de Barolo 2015 de Burlotto

Un constat : les vins se sont tous présentés sous un jour un peu dur, austère, avec un fruit en retrait.
Température extérieure : 7 degrés à 19hr, 6 degrés à 23hr. Pluie et vents.
Pression atmosphérique en hausse : passant de 1016 Hpa à 19hr à 1026 Hpa à 23hr
Jour fruit
Les vins furent tous ouverts à 10hr.
Tous les vins proviennent en direct des domaines, soit de cavistes ayant des allocations en direct. Pas d’achats extérieurs (Idealwine ou autres).

C’est parti mon kiki pour mon premier CR de notre groupe (je n’ai pas pris de note et j’indique mon ressenti, étant influencé par le fait d’avoir plusieurs fois chaque vins à quelques exceptions près)

Bulle apéritive :
Champagne Emmanuel Brochet, Les hauts de Chardonnay, 2011
Nez toasté, citronné. En bouche c’est assez mûr (fruit exotique). Finale un peu courte, vin engoncée qui montre que quelques années de garde sont nécessaires.

Exemple de réponses données : Ruinart (la bouteille ressemble), Horiot


Première paire :

Chablis 1er cru montée de tonnerre Raveneau 2010
Vin un peu réduit (moins que sur mes précédentes bouteilles donc je suis optimiste pour les suivantes). Vin assez gras, presque mielleux, qui demande encore du temps pour se faire. L’aération lui fait du bien, il gagne en tension et trouve une aromatique plus chablisienne avec une jolie acidité, et une puissance contenue en bouche.
Exemple de réponses données : domaine à éviter (boisé), chablis 1er cru, Gautheron, un à trouver le climat, millésime 2015

Ganevat Les grandes Teppes vieilles vignes 2014
Du gaz, du gaz. Avec encore un peu gaz. La prochaine bouteille sera ouverte et je mettrais un agitateur dedans !
Nez sur les agrumes, avec une pointe de crème.
En bouche c’est assez plat malgré une certaine tension, un peu de verdure qui me dérange. Je suis pas fan. C’est un vin un peu triste. Et le gaz, le gaz, encore le gaz.
Vin encavé sur la réputation du domaine. Vin gouté à plusieurs fois. Chaque fois déçu avec le domaine. Il me reste encore quelques vins du domaine. Je n’en rachèterais pas.
Exemple de réponses données : chablis Tribut, aligoté, sauvignon (Dageuneau), pas bon
Deuxième paire : des pirates
Châteauneuf La Font du loup cuvée puy rolland 1999
plus de souvenirs…

Exemple de réponses données : beaucoup le plaçait en barolo
Châteauneuf du pape, Château Rayas 2008
Aromatique typiquement Reynaudestique : fraise, agrumes, jolis amers. Ce qui change par rapport aux autres cuvées : la structure du vin qui est plus massive, plus assise, vin plus profond. Très bon vin mais peut être un poil moins gourmand que le Fonsalette 2008 bu pour Noël.

Exemple de réponses données : galaxie Reyanud trouvé presque par tous, souvent fonsalette citée
Troisième paire :

Vosne Romanée 1er cru les Brulees domaine d’Eugénie 2017
Nez de framboise, avec un peu de poivre. Vin en demi concentration. Ce n’est ni du Trapet, ni du Dugat Py. J’ai beaucoup aimé ce style. Vin qui présente une certaine minéralité, comme le second vin de la paire. Toucher de bouche soyeux, assez sexy et facile à aimer.

Exemple de réponses données : cdn village, chambolle 1er cru, Saint georges 1er cru, Nuits Saint georges

Vosne Romanée 1er cru Les Reignots domaine Arnoux Lachaux 2017
Nez mur, pas marqué par la vendange entière. Au nez le vin semble fin et pur ce qui est confirmé par la bouche. Vin très fin, suave, presque minéral. Jolie persistance en bouche. Va demander du temps pour se faire.
Exemple de réponses données : gamay, vosne 1er cru, Méo et Roumier, clos de Tart

Quatrième paire :

Nuits Saint Georges 1er cru les Murgers domaine Méo Camuzet 2006
Mon vin préféré de la soirée. IL y a du jus !!! C’est mûr, rond, un mélange de framboise et de rose. C’est facile à boire ! Un petit gout de vosne par sa suavité.
Exemple de réponses données : clos saint jacques esmonin, fontenys de Serafin, Nuits de Chicotot, chambertin, Méo trouvé par un

Chambertin domaine Rossignol Trapet 2006
Vin plus difficile. Le millésime 2006 à gevrey est difficile pour moi (hormis un hors catégorie : les Ruchotte de Rousseau qui est un de mes grands souvenirs de dégustation). Ce vin n’échappe pas à mes précédentes expériences : c’est assez massif, ça manque d’expressivité. Peut être une mauvaise phase. Le domaine fait de si bons vins d’habitude. Je boirais les prochaines dans quelques années.
Exemple de réponses données : charmes chambertin, chambolle 1er cru, fonteny de Serafin, Suchots de Confuron Cotetidot,
Cinquième paire (pirate) :
Barolo Monvigliero domaine Burlotto 2011
vin à l’aromatique assez exacerbé. Ça sent la fraise à plein nez avec une petite pointe d’olive et quelques épices (façon mélange 4 épices). Jolie acidité en bouche qui porte le vin. Mais il y a quand même quelques tannins encore bien présents qui empêche le vin de se déployer complètement

Exemple de réponses données : beaucoup de chambolle, morey de ponsot, marsannay, volnay


Barolo Domaine Bartolo Mascarello 2011
Ma déception de la soirée. Vin inexpressif pour moi. Austère. Pas de plaisir.
Exemple de réponses données : burlotto (c’est ballot à un vin près), Autriche de crotte (je cite), encore un Autriche de crotte, beaucoup le place à l’étranger

Sixième paire :

Chambolle 1er cru Charmes domaine Bertheau 1988
Joli vin diaphane. Manque quand même de matière.
Exemple de réponses données : corton, volnay 1er cru, Méo (beaucoup de Méo), vosne

Chambolle 1er cru Charmes domaine Bertheau 1990
Très joli vin encore bien fringuant. Un joli mix de fruit rouge (cerise) avec des arômes plus évolués de sous-bois et d’humus. Il a la matière qui manque au 88. J’ai beaucoup aimé.
Exemple de réponses données : volnay 1er cru, Méo (beaucoup de Méo), vosne

Derniere paire : les sucres
Nahe Oberhauser Brucke Spatlese domaine Donnhoff 1993
Nahe Hermannshohle spatlese domaine Donnhoff 1993

Pas trop de souvenirs de ces deux vins, sinon que sont ce sont des vins faciles à boire (à cause du taux d’alcool peut être).


Que retenir de cette dégustation ?

En premier : l’influence des réponses du voisin. Il y a des foyers de réponses (méo en masse au bout de la table par exempleà

En second : l’aveugle ca remets les pendules à zéro et il est très difficile de trouver les vins

En troisième : le vainqueur est notre Duduche national ! Hormis les susucres trouvés (bravo à lui) il a donné les réponses les plus proches. Jacky Blot peut être fier d’avoir comme actionnaire majoritaire Vivien !

Je laisse la parole à mes camarades pour qu’ils laissent leurs impressions.
#1
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: claudius, oliv, PBAES, yr, Alex, Jean-Paul B., Sylv1, Gibus, peterka, chrisdu74, bonaye, Jean-Loup Guerrin, LADIDE78, bibi64, trainfr, Vaudésir, vivienladuche, Frisette, starbuck, leteckel, jd-krasaki, Dag, DaGau, Fredimen, Kiravi

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4433
  • Remerciements reçus 1590

Vaudésir a répondu au sujet : New LPV Paris : Born To Taste Blind

Il va être content Vivien de gagner un Barolo moi je lui aurait offert un Meo vu qu'il mettait à chaque fois Meo ::glou::
#2

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6857
  • Remerciements reçus 4465

Jean-Loup Guerrin a répondu au sujet : New LPV Paris : Born To Taste Blind

Bravo Vivien !
Tes talents de dégustateur et de grand connaisseur ont été mis en évidence lors de cette séance qui me paraît avoir été fort intéressante !

Jean-Loup
#3

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2184
  • Remerciements reçus 933

chrisdu74 a répondu au sujet : New LPV Paris : Born To Taste Blind

Le domaine "à éviter", ils doivent faire négociant car on le retrouve sur beaucoup d'appelations ;)

Sinon Ganevat, il doit laisser pas mal de gaz pour compenser le soufre très limité alors il faut ouvrir très longtemps à l'avance et secouer souvent, fort et longtemps pour dégazer. Si on n'a pas la possibilité de pratiquer comme ça (il y a des adeptes du scrouic plop glou) , autant éviter au vu des prix de vente actuels .

Chris d'U
#4

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1242
  • Remerciements reçus 1124

vivienladuche a répondu au sujet : New LPV Paris : Born To Taste Blind

Avant toute chose, je souhaite remercier vivement notre saint patron pêcheur pour son immense générosité. Merci de nous avoir permis de goûter de tels flacons, de nous avoir donné un accès privilégié à de magnifiques bouteilles .
New LPV Paris est un groupe constitué de cœurs en or qui ont le partage inscrit en lettres de diamant parmi leurs commandements. Rien que pour cela, soyez unanimement remerciés. Triomphe romain (tu) (tu) (tu) (tu) (tu)

Je ne souhaite absolument pas faire part d'un quelconque triomphe, bien au contraire, je souhaite me faire tout petit, car je pense surtout que je suis un véritable escroc pour cette pseudo victoire, en ayant quasiment assuré le sans faute sur la paire de riesling teutons en annonçant Dönnhoff - Hermannshöhle Auslese 1993 pour le 1er et Dönnhoff - Brücke Auslese 1994 sur le second... Pour le reste, j'ai quand même fait de sacrées belles bulles, notamment en annonçant le Dagueneau Monts Damnés pour le Ganevat (oui c'était moi!!!). Rien que pour ça, Pierre aurait dû m'enlever 100 points!!! :DD
Je regrette juste d'avoir mis Fonsalette 2008 au lieu de Rayas 2008, et pourtant, ce n'est pas faute d'avoir déjà sublimement rencontré ce vin deux fois auparavant. Et donc, la magnificence de cette bouteille aurait dû me porter vers Rayas. Une immense bouteille une fois encore.
Pour le reste et la Bourgogne, j'avais peu d'espoir de lutter avec mes camarades, largement de bien meilleur niveau que moi. Comme en coupe de France, le petit poucet peut parfois bénéficier d'un brin de chance et d'augures favorables... :jump: :jump: :jump:

Bon, la problématique est d'avoir un carnet vide de notes ou griffonné juste de quelques ressentis pas vraiment exhaustifs pour rédiger un CR digne de LPV, je suis sincèrement désolé, d'autant plus vu le très haut niveau des flacons dégustés. :oops:
#5
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: claudius, Alex

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4433
  • Remerciements reçus 1590

Vaudésir a répondu au sujet : New LPV Paris : Born To Taste Blind

Petit retour sur cette sympathique soirée ou l'on remerciera encore Pierre pour sa générosité et la qualité de ses apports.

Des vins un peu froid surtout pour les pinots mais c'est une habitude avec Pierre et pour nous piéger à commencer par moi il n'y a pas mieux, pas pris plus de notes que Vivien, quelques ressentis sur certains.

Champagne Emmanuel Brochet, Les hauts de Chardonnay 2011

J'ai bien aimé, fruits murs et fond oxydatif qui fini assez sec, j'étais parti sur un Blanc de blancs 2008 Heidsciek

Première paire, blancs :

Chablis 1er cru montée de tonnerre Raveneau 2010

Vin très réduit, plutôt vaseux, en bouche gras, huileux, un bourgogne régional en Cote de Beaune sur 2014, d'une platitude en bouche après avoir gouté une gorgée du suivant.

Vraiment déçu à l'instant T car pour voir bu Monts Mains 2011 avec Vivien en novembre c'est le jour et la nuit, fini le restant de la bouteille à 22h30, c'est tout une autre histoire, ça cause dans le micro et je retrouve la pureté du fruit sauf que le vin doit avoir dépasser les 20° maintenant

Ganevat Les grandes Teppes vieilles vignes 2014

Bon que dire après le commentaires de Pierre si ce n'est qu'il a écrasé le Raveneau par son acidité très (trop) tranchante, je veux bien comprendre qu'elle a besoin d'une longue ouverture pour que les bulles disparaissent aussi.
J'étais parti sur un PC Chablisien 2014 d'un domaine dont Pierre nous avait déjà fait déguster une bouteille.

Deuxième paire, rouges:

Châteauneuf La Font du loup cuvée puy rolland 1999

plus de souvenirs… moi aussi à part que j'ai du citer un Barolo en 2008

Châteauneuf du pape, Château Rayas 2008

La très beau vin, fraise, épices, très belle structure en bouche tout en conservant un beau velouté, suis parti sur un Reynaud C9P sur 2006 en hésitant entre Pignan et Rayas.

Troisième paire, rouges :

Servi trop froid, j'ai opté pour des 2014 ( sur Vosne et NSG en villages) en ressentant du végétal, j'ai du attendre d'avoir remanger trois plats pour qu'ils soient à température et pour moi ce fut la paire de la soirée.

Vosne Romanée 1er cru les Brulees domaine d’Eugénie 2017

Vosne Romanée 1er cru Les Reignots domaine Arnoux Lachaux 2017

Je n'osai pas croire que Pierre rapporte un Reignots, faut avouer que c'est très beau, positionné au dessus de la Romanée je crois, le terroir y est pour quelques choses après le prix suit............


Quatrième paire, rouges :

Plus trop de souvenirs mais c'était plutôt très bon.

Nuits Saint Georges 1er cru les Murgers domaine Méo Camuzet 2006

Je crois avoir dit S.Esmonin 2005 Gevrey Clos Saint-Jacques ou Lavaut mais elle n'en fait pas.

Chambertin domaine Rossignol Trapet 2006

Pour celui-ci Bonnes Mares 2002 Domaine Bart

Cinquième paire (pirate), rouges :

Je crois être parti sur des étrangers, Zinfandel mais un peu n'importe quoi comme réponse.

Barolo Monvigliero domaine Burlotto 2011

Barolo Domaine Bartolo Mascarello 2011

Sixième paire, rouges :

Chambolle 1er cru Charmes domaine Bertheau 1988

Pour celui la j'ai dit Echezeaux 1990 de je ne sais plus quel domaine cité

Chambolle 1er cru Charmes domaine Bertheau 1990

Celui-ci Grand Echezeaux 1995 de je ne sais plus quel domaine cité aussi

Dernière paire , les sucres:

C'était cadeau pour Vivien, j'ai du inscrire Riesling Allemand et puis plus rien.

Aux autres car je dois être dans les plus mauvais scores :DD

Stéphane
#6
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: claudius, yr, Alex, bonaye, Jean-Loup Guerrin, LADIDE78, bibi64

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 885
  • Remerciements reçus 35

Jean-Pierre a répondu au sujet : New LPV Paris : Born To Taste Blind

2011 est une année difficile en Champagne. Concernant Emmanuel Brochet , J'ai eu l'occasion de goûter son Mont-Benoist en 2008 qui était très grand, avec une tension et une très belle longueur.

Malheureusement c'est quasi impossible à trouver. :dash:

En tous les cas merci pour ce compte-rendu et bravo pour cette belle dégustation très éclectique. (tu)


"Si tu te souviens bien, il existe cinq bonnes raisons de boire :
L'arrivée d'un hôte, la soif présente et à venir, le bon goût du vin et n'importe quelle autre raison." (Proverbe Latin)
Jean-Pierre
#7
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Vaudésir

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4433
  • Remerciements reçus 1590

Vaudésir a répondu au sujet : New LPV Paris : Born To Taste Blind

Qu'un pêcheur nous ramène un
brochet nous aurions du y penser ::run::
#8

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1242
  • Remerciements reçus 1124

vivienladuche a répondu au sujet : New LPV Paris : Born To Taste Blind

Vaudésir écrit: Qu'un pêcheur nous ramène un
brochet nous aurions du y penser ::run::

il aurait pu nous apporter un Frantz Saumon également... ::out::
#9

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3235
  • Remerciements reçus 168

francois999 a répondu au sujet : New LPV Paris : Born To Taste Blind

> Champagne Emmanuel Brochet, Les hauts de Chardonnay 2011

Effet millésime ?
Je ne sais pas car je ne connaissais pas le producteur.
En tout cas le champagne avait un joli nez mais rien en bouche.
Décevant : je me suis demandé meme si c’etait un champagne

Francois
#10

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 885
  • Remerciements reçus 35

Jean-Pierre a répondu au sujet : New LPV Paris : Born To Taste Blind

Oui je pense . 2011 est vraiment un millésime difficile. A revoir je pense sur un autre millésime


"Si tu te souviens bien, il existe cinq bonnes raisons de boire :
L'arrivée d'un hôte, la soif présente et à venir, le bon goût du vin et n'importe quelle autre raison." (Proverbe Latin)
Jean-Pierre
#11

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2652
  • Remerciements reçus 114

milleret a répondu au sujet : New LPV Paris : Born To Taste Blind

"" En second : l’aveugle ca remets les pendules à zéro et il est très difficile de trouver les vins ""

Ce que je trouve assez triste , c'est d'annoncer Ruinart quand on fait le choix d'apporter une belle bouteille de d'E Brochet ( en fait si je comprends bien , on triche ...on cherche à reconnaître le contenant ) ...et pour celui qui annonce Zinfandel quand on présente deux belles bouteilles de Barolo , je le déclasse de suite en division départementale ( c'est comme pour le foot ) ........à prendre avec le sourire , n'est ce pas !! En général ..c'est souvent lui qui me tacle ....j'en profite

"" Je regrette juste d'avoir mis Fonsalette 2008 au lieu de Rayas 2008, et pourtant, ce n'est pas faute d'avoir déjà sublimement rencontré ce vin deux fois auparavant. Et donc, la magnificence de cette bouteille aurait dû me porter vers Rayas. Une immense bouteille une fois encore. ""

Vivien ....sur 2008 , Fonsalette est vraiment très proche de Rayas .Personnellement , je ne pense pas pouvoir les différencier si demain on me présente plusieurs verres de chacun de ces deux vins .....
Je compte d'ailleurs proposer cette confrontation Rayas - Fonsalette 08 très prochainement ...j'ai programmé une grande soirée Rayas en mars prochain ( restaurant les Roselières au lac d'Aiguebelette ) .....

Félicitations pour votre ami le Pêcheur ...je lui renouvelle mon invitation s"il venait à se déplacer dans la région Savoie .. ( c'est aussi valable pour Vivien ) ...j'en profiterai pour lui donner quelques conseils pour mieux appréhender le Barolo de Bartolo Mascarello ...en toute modestie ( je le fréquente depuis le millésime 90 )
Pour revenir sur la dégustation à l'aveugle , je confirme que c'est assez déstabilisant ...hier soir , en rentrant d'une petite virée en Bourgogne , un amateur confirmé ( il était du voyage ) annonce que nous sommes toujours en Bourgogne quand se présente à lui un Hermitage " Pavillon " 99 de Chapoutier ...à première vue , je suis plus au sud dans la région de Châteauneuf . Le nez est assez tourmenté , je préfère ne pas m'avancer et je décide d'attendre que le vin retrouve son équilibre . C'est seulement après plus d'une heure que je me décide à reprendre mon verre ..et là , le vin est transcendé ...on retrouve les marqueurs de la colline de l'Hermitage ( en bouche ) ...je pense à une cuvée de Bernard Faurie ( Bessard Méal ) ....superbe bouteille qui se ferait massacrer si je ne prenais pas le temps nécessaire pour la juger correctement ......
Mais rassurez vous , je ne suis pas très doué pour les dégustations à l'aveugle ...ce n'est pas ce qui me passionne et quand je lis les " sottises " lors des dégustations à l'aveugle sur les forums , je préfère m'abstenir .
#12

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1770
  • Remerciements reçus 1638

leteckel a répondu au sujet : New LPV Paris : Born To Taste Blind

milleret écrit: ce n'est pas ce qui me passionne et quand je lis les " sottises " lors des dégustations à l'aveugle sur les forums , je préfère m'abstenir .


En fait, il faut peut-être juste un peu d'auto-dérision pour s'en amuser…sinon, c'est sûr que vu le nombre de fois où on se plante, c'est la prise de tête assurée :)

ArnoulD avec un D comme Dusse
#13
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: claudius, oliv, Vaudésir

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1053
  • Remerciements reçus 169

yr a répondu au sujet : New LPV Paris : Born To Taste Blind

Bonsoir à tous.

Cette soirée « Bourgogne, pièges et Cie », organisée entièrement à l’aveugle par notre ami Pierrot la Lune fut fort amusante (les bouteilles étant dévoilées non pas au fur et à mesure, mais uniquement à la fin de la dégustation !! ). Et de bon niveau qui plus est !.

Là encore, ces petits matchs sont très instructifs puisque même si ‘l’on se trompe sur la désignation finale des vins, l’essentiel est en fait de comparer les bouteilles sans à-priori et finalement c’est là l’essentiel. On remarquera que dans l’ensemble, il y aura peu de surprise mais plutôt des confirmations sur le choix des millésimes, des domaines. Et aussi des réputations !!

Le Champagne Emmanuel Brochet, Les hauts de Chardonnay, 2011 me laisse un peu sur ma faim, je le trouve plutôt riche mais en manque d’acidité, de pep’s. Pinot+Meunier ? Par contre le nez est très beau.

La paire de Blanc est intéressante : Apres une période assez « réduite », le terroir apparaît nettement et je dirige vers un Chablis de haut niveau, au moins premier Cru. Je pense à Raveneau, Dauvissat mais je mentionne aussi Pico car je sais que Pierre est assez taquin pour m’en avoir glissé un !! (Je ne reconnais pas le style cependant de Pico.). Très beau vin que j’ai situé jeune (2015 ?).
C’est Montée de Tonnerre 2010 de Raveneau. Il fait honneur à son rang pour moi.
Les Grands Teppes 2014 de Ganevat sont très bien pour le comité d’entreprise de GDF, il devrait trouver des débouchés là bas. Je passe complètement à coté de ce style de vins. Je crois que j’ai mis Pouilly car il était riche, mais clairement peu buvable en l’état.

Première paire de rouge :
Le second vin m’apparait facile à trouver, c’est du Reynaud pur jus. J’ai une discussion animée avec mes voisins qui jurent par La PIALADE ou Les Tours mais je leur demande de regouter le vin , impossible pour moi , on est au moins sur le trio Fonsalette/Pignan/Rayas. Je mise sur Pignan 00 (ce qui est une erreur en fait, il ne serait pas si concentré). Rayas 2008 . Vin de bon niveau sans se rouler par terre.
J’ai un peu zappé le Font Du Loup 1999, qui est plus austère pour le moment. Mais il y a indubitablement du fond. D’ailleurs placé pour moi en Bourgogne !! (zut je suis pas bon sur ce coup là..)

Seconde paire de ROUGE

Je pense à deux Bourgognes de haut niveau, les deux verres sont très bons à mon gout. Les ai situés en 2012, j’ai été étonné du millésime si jeune.

Le Vosne Brulées 2017 du domaine Eugenie est redoutable par son équilibre, sa pureté. Je suis certain que l’on est sur un très grand terroir vu l’harmonie générale du vin, qui n’est pas un super gros calibre mais la longueur en bouche ne ment pas..

Domine à mon sens le Vosne Reignots 2017 d’Arnoux Lachaux, sans que celui-ci ne démérite d’ailleurs, mais il reste plus renfermé pour le moment. Y’en a quand même pour 60 Euros dans le verre au tarif 2018 , au diable l’avarice !

Troisième paire de rouge :
Là clairement pas de match, Le NSG Murgers 2006 de Meo Camuzet éparpille le Chambertin 2006 Rossignol Trapet.
Certains sont surpris, pas moi. Les Murgers ou les Boudots chez Méo, ça « envoie du poney » comme dirait quelqu’un que nous connaissons un peu.

Quatrième paire de rouge :
Je zappe complétement cette série, car je bois très peu de vin Italiens et j’ai surtout des bouteilles de Toscane..
Barolo Monvigliero domaine Burlotto 2011 :Très bien, parfumé, belle finale.

Barolo Domaine Bartolo Mascarello 2011 : bof bof..

Je n’ai pas reconnu l’origine des vins.

Cinquième serie Rouge : Série marrante puisque personne n’a reconnu le même vin dans deux millésime différents !! . Difficile en effet de trouver des similitudes entre un millésime plutôt moyen comme 1988 face au légendaire 1990 !

C’est encore la démonstration de l’importance du millésime car c’est le jour et la nuit entre une bouteille fatiguées, sur le déclin et un flacon concentré, qui tient bien à l’aération et juteux en bouche après 28 ans !!
Chambolle 1er cru Charmes domaine Bertheau 1990 et 1988
Je crois que j’ai indiqué 95 et 85 comme millésime. En Volnay Premier Cru !

Vins Autrichiens :
Nahe Oberhauser Brucke Spatlese domaine Donnhoff 1993
Nahe Hermannshohle spatlese domaine Donnhoff 1993

Mentionnés pour mémoires, je les ai trouvé parfaitement passe-partout. Pas de botrytis, peu de concentration. Du niveau d’un bon moelleux de la Loire qui sentirait la pèche au lieu de la Poire.
Par contre ils tiennent bien le coup (1993)sur le plan de la couleur , le taux de So2 doit être impressionnant ?


En conclusion une soirée qui rend modeste dans ses propres jugements lors des tentatives de reconnaissance des vins dégustés. Mais fort instructive pour le reste. Et surtout pour votre propre gout d’ailleurs !
Exercice à renouveler et à conseiller à tous les mythomanes « terroiristes » et poètes échevelés qui boivent à étiquette découvertes bien sûr..(Je force un peu le trait mais l’idée est là ..)

YR
#14
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: claudius, Gibus, bonaye, Jean-Loup Guerrin, Vaudésir, vivienladuche, Frisette, leteckel, Kiravi

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6857
  • Remerciements reçus 4465

Jean-Loup Guerrin a répondu au sujet : New LPV Paris : Born To Taste Blind

Ce n'est qu'à la troisième occurrence que je m'en suis aperçu : la cuvée de Ganevat s'appelle "Les Grands Teppes" !
Eh oui, ce ne sont pas des steppes et c'est donc au masculin… ;)
Cela pourra servir lors du remontage.

Jean-Loup
#15

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1242
  • Remerciements reçus 1124

vivienladuche a répondu au sujet : New LPV Paris : Born To Taste Blind

Jean-Loup Guerrin écrit: Ce n'est qu'à la troisième occurrence que je m'en suis aperçu : la cuvée de Ganevat s'appelle "Les Grands Teppes" !
Eh oui, ce ne sont pas des steppes et c'est donc au masculin… ;)
Cela pourra servir lors du remontage.

Jean-Loup


Cher Jean-Loup,
Born to taste blind dans les grandes steppes, c'est un peu le credo de tout bon easy drinker...
::out::
#16

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4433
  • Remerciements reçus 1590

Vaudésir a répondu au sujet : New LPV Paris : Born To Taste Blind

Jean-Loup Guerrin écrit: ce ne sont pas des steppes
Jean-Loup

Oui mais on était proche du désert B)
#17

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1053
  • Remerciements reçus 169

yr a répondu au sujet : New LPV Paris : Born To Taste Blind

Vaudésir écrit:

Jean-Loup Guerrin écrit: ce ne sont pas des steppes
Jean-Loup

Oui mais on était proche du désert B)


Ce n'est clairement pas le vin que je prendrai en partance pour une ile déserte mais pour recharger le réchaud ou la lampe Butagaz il peut avoir son utilité par contre dans les grandes steppes.:whistle:
#18

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck