Nous avons 2308 invités et 66 inscrits en ligne

Champagne Marguet

  • Jérôme Pérez
  • Portrait de Jérôme Pérez Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Enregistré
  • Messages : 18557
  • Remerciements reçus 2558

Champagne Marguet a été créé par Jérôme Pérez

CHAMPAGNE MARGUET




Champagne Marguet
1 Place Barancourt
51150 Ambonnay
Tél. : +33 3 26 53 78 61

www.champagne-margue...

* Facebook Champagne Marguet

* Instagram Champagne Marguet

* Twitter Champagne Marguet

* Linkedin Champagne Marguet


Jérôme Pérez
01 Avr 2013 17:42 #1
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Jérôme Pérez
  • Portrait de Jérôme Pérez Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Enregistré
  • Messages : 18557
  • Remerciements reçus 2558

Réponse de Jérôme Pérez sur le sujet CR: Champagne Marguet

CR:
Les Crayères Vieilles Vignes Vintage 2008 Grand Cru
vinification sous bois (70%)
Ambonnay Grand Cru
70% Chardonnay – 30% Pinot Noir
Mis en bouteille : Juillet 2009
Date de dégorgement : 28 Février 2013
Dosage : 0 gr/L en première version

Un Champagne très fin à la fois floral et fruité d’une grande délicatesse olfactive. Le vin en bouche est cristallin, pur. C’est une dentelle de Champagne, très long sur des notes minérales : excellent voire plus.

Cuvée Rosé Grand Cru
vinification sous bois (60%)
79% Chardonnay – 21% Pinot Noir
Assemblage : 89% Récolte 2009 et 11% de vins de réserve de 2004 à 2008
Mis en bouteille : Juillet 2010
Date de dégorgement : Septembre 2012
Dosage : 6,5 gr/L

Ce Champagne s’annonce par un joli nez, précis à dominante florale. En bouche il se montre corsé, un peu en retrait quant à son expression. Un vin qui ne m’a marqué plus que cela dans cette dégustation de très bon niveau.

Cuvée Blanc de Noirs Premier Cru
vinification sous bois (60%)
74% Pinot Noir (grands crus du vignoble Marguet) – 26 % Pinot Meunier (Premiers crus conversion bio Vincent Laval)
Assemblage : 78 % Récolte 2009 et 22 % de vins de réserve de 2004 à 2008
Mis en bouteille : Juillet 2010
Date de dégorgement : Septembre 2012
Dosage : 6,5 gr/L

Un très beau nez de fraise écrasé et de pomme annonce ce Champagne. La bulle est très fine et la suavité de la bouche n’a d’égal que le grand équilibre qui naît à sa dégustation. Finale tendue et minérale ; c‘est un excellent vin : Champagne de très bon niveau.

Cuvée Réserve Grand Cru
vinification sous bois (50%)
59% Pinot Noir – 41% Chardonnay
Assemblage : 70% Récolte 2008 et 30% de vins de réserve de 2004 à 2007
Mis en bouteille : Juillet 2009
Date de dégorgement : Septembre 2012
Dosage : 6 gr/L

Le Chardonnay, même minoritaire marque bien cette cuvée par des notes assez florales. On note une légère note oxydative qui va à ravir à ce Champagne vif qui malgré un léger creux en milieu de bouche s’étire longuement sur des notes minérales.

Vintage 2006 Grand Cru
vinification en cuve
100% Chardonnay
Mise en bouteille en Juillet 2007
Date de dégorgement : Printemps 2012
Dosage : 6,5 gr/L

Grand nez de Chardonnay, d’une distinction et d’une précision rares. La bouche ne déçoit pas avec une suavité qui plait aux mateurs de blancs de blancs, un côté crémeux apporté par une bulle très fine. C’est un très beau Champagne au juste équilibre : excellent.

Vintage 2007 Rosé Grand Cru
vinification sous bois (40%)
60% Pinot Noir – 40% Chardonnay
Mis en bouteille : Juillet 2008
Date de dégorgement : Mars 2012
Dosage : 7 gr/L

La robe est rose saumonée. Si le nez est d’abord toasté, il évolue ensuite sur les épices. En bouche le vin est construit, corsé, vineux avec une structure bien marquée et une finale marquée par de beaux amers même si on a l’impression qu’il y a un petit conflit entre acidité et amertume.

Vintage 1999 Grand Cru
vinification sous bois (5%)
Assemblage Vieilles Vignes
69% Pinot Noir – 31% Chardonnay
Mise en bouteille en Juillet 2000
Date de dégorgement : Octobre 2010
Dosage : 4.5 gr/L
Extra Brut

Un Champagne à l’oxydation marquée possédant un nez quasi jurassien. La structure en bouche est jolie si on n’est pas gêné par cette oxydation marquée qui dépasse mon seuil pour ce type de vin. Mais l’équilibre est beau et la longueur importante et vive.

J’ai été ravi de découvrir ces vins plein de caractères, tous très différents dans leur personnalité, tous très bien réalisés.
Si les rosés ne sont pas ceux qui m’ont le plus convaincu et d’ailleurs peut-être par goût personnel, si je ne sais pas réellement si le 1999, avec cette si forte oxydation était une volonté ou un problème, j’ai été vraiment sous le charme du premier cru Blanc de noir, du blanc de blanc 2006 et surtout de la cuvée les Crayères 2008.

A noter que tous les vins font leur fermentation malolactique.

Jérôme Pérez
01 Avr 2013 17:48 #2

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1898
  • Remerciements reçus 1103

Réponse de vinozzy sur le sujet Champagne Marguet : rencontre au sommet (1)

Bonjour,

Première partie : présentation
A l'occasion d'une tablée éclectique (caviste, journaliste, amateur...) mais passionnée, commençons par les généralités:
Nous sommes sur Ambonnay , Grand Cru de la Cote des Noirs au nord est d'Epernay et au sud est de Reims pour vous situer, le pinot noir et la craie à moins de 50 cms en sous sol y sont biens connus, j'espère que vous partagerez avec moi le plaisir que j'ai à gouter des chardonnays de ces terroirs, nous y reviendrons.
Un domaine en conversion progressive à l'agriculture biologique, conversion entamée en 2009 et qui prendra fin en 2014. Le travail est effectivement réalisé en biodynamie, sans revendication complémentaire. Anecdotique pour certains mais sûrement passionnel pour Benoit, Sultan et bientôt son ami Tao travaillent les vignes.
2 beaux chevaux ardennais de plus de 750 kilos pièce.

Benoit Marguet est affable et écoute autant qu'il explique à l'auditoire bigarré et indiscipliné de ce dimanche. On sent derrière le pragmatisme une technique maitrisée tant à la vigne qu'au chai. Le vin est vivant et changeant dit-il en substance : il ne s'interdit pas d'utiliser des levures selectionnées si celles indigènes d'un millésime lui paraissent dilettantes, et effectue un travail important avec des doses de soufre homéopathiques ou nulles, sans que cela relève d'une chapelle mais parceque l'expression des vins en serait sublimée. Vinification sur lies en muids ovoïdes (voir photo en tête du forum) et en fut exclusivement.

Je casse tout de suite le non-dit sous-jascent : nous avons commencé par déguster 6 vins prélevés au fût et issus de la vendange 2012 en fin de vinification (mise en bouteille prévue en juillet) : aucune déviance aromatique, aucune oxydation malgré le zéro soufre. Premier coup de Chapeau. N'ayant pas pris de notes, je me souviendrai pourtant longtemps des hauts de bermonts et des crayères 2012....quelle puissance déjà en vins clairs.
07 Avr 2013 16:42 #3

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1898
  • Remerciements reçus 1103

Réponse de vinozzy sur le sujet CR: Champagne Marguet : rencontre au sommet (2)

Dégustations :
CR:
Rosé Grand Cru : Aérien, fruité, intégré et ouvert, bouteille ouverte depuis 24 heures, effervescence intacte, apéritive.

Blanc de Noirs 2009 1er cru : Nez exotique, mangue, équilibre et délicat sur de fins amers avec un léger vanillé, un vin à garder car se dévoile avec l'aération, soyez patient la matière est là...

Réserve Grand Cru : dosage 7 gr,base 2009, assemblage à dominante chardonnay. C'est plus profond encore, austère de jeunesse, appelle une volaille à la crème fromagée...très réussi.

Réserve Grand Cru, le retour :: dosage 3gr...la fin de bouche minérale donne un vin plus exclusif, gastronome et plaira aux amateurs de vins "nature", que la fluidité relative (appelons ça digestibilité) des non-dosés attire. Un vin que je mettrai bien à tous mes apéritifs...;)

Une bouteille ouverte depuis 4 jours....c'est immédiatement du plaisir, 100% chardonnay et éclatant de jeunesse. La droiture n'est pas celle d'un blanc de blancs de la côte avizoise..c'est ici une belle largeur qui fait face à la matière, il s'agit d'une cuvée parcellaire des Hauts Bermonts 2010, le fenouil et les notes herbacées nobles dominent. La plus belle ou prometteuse bouteille AMHA. ll, ne m'appartient pas de savoir si le mode culture peut avoir ou a une influence sur les sensations en dégustation mais le ressenti sur cette cuvée comme sur sa soeurette en vin clair me rapprochent de celui perçu lors de la dégustation des rachais en fût il y bien longtemps...Superbe.

Les Crayères 2008 : Puissance, minéralité et finale douce et confite malgré la belle droiture( encore ), assemblage 70 % chardonnay, 30 % pinot, je trouve le dosage encore perceptible...perdu ! C'est non dosé mais avec 4 gr de sucres résiduels. Là encore, le travail parcellaire permet l'exclusivité, des profils aromatiques marqués. Excellent.

Rosé 2009 : tendu, fruité sans excès, il est ouvert depuis 15 jours et tient la route comme un gamin. Vin en devenir...J'ai donc été plus convaincu que Jérôme sur ces rosés..et pourtant je n'en suis pas si souvent fan.

Vraiment, Ambonnay entre Marie Noelle Ledru, Egly-Ouriet, Eric Rodez, Beaufort.....ça tient son rang un grand cru....
Pour le reste de la dégustation, patience, l'histoire est en marche.
07 Avr 2013 18:29 #4

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 11
  • Remerciements reçus 0

Réponse de Philudo51 sur le sujet Re: Champagne Marguet

dimanche dernier 7 avril, il était prévu suite à la sympathique offre de Benoît que je connais depuis maintenant 15 ans je crois, de passer une paire d'heures en compagnie de dégustateurs avertis et pro pour certains ! 5 heures plus tard, que de belles surprises...

Benoît que j'ai connu encore ' à l'étroit ' dans l'activité des parents puis à son compte aux tous débuts a fait un chemin impressionnant vers la grande qualité et authenticité ( je ne souhaite pas dire ' progrès ' car ce serait réducteur et presque incorrect pour ce garçon brillant ! ).

Programme chargé qui commence aux origines : le terroir et l'histoire de sa famille qui fût une des plus grandes en surface Champagne et pour l'histoire également mais cela reste un peu confidentiel ! Quand on pense qu'un de ces ancêtre à 4 ou 5 générations de là ( arrière arrière grand oncle je crois ? ) avait déjà greffé dans les années 1885 pour anticiper sur le phylloxéra et qu'il fût contraint par les institutions en place ( déjà elles n'aimaient les décalés, les 'originaux' pas dans les rangs ! ) de déplanter des milliers de plants qui auraient survécus !!! bêtise des institutions parfois.

cela pose le décor ! départ dans les vignes en plein vent mais surplombant le village et à la craie affleurant, des très vieux pieds à en juger par la taille hors du sol ( 45 ans de moyenne ? ) avec arrêt ' dans la cuisine ' pour saluer les 2 ardennais rustiques qui travaillent aux vignes : Sultan et Tao, des chevaux robustes mais timides... pas loués pour l'occasion ou le décorum mais entraînés à aider le viticulteur réfléchi et posé qu'est le Sieur Marguet. Explication sur ces tisanes qui soignent et protègent en respect de la terre, de la plante et au final de l'Homme qui boira ses vins comme des ' médicaments soignants '.

Un terme approprié car certaines de ces cuvées ( déjà il y a 5 années c'était le cas ) offrent des nez et bouches ( en harmonie ) sur des notes quinine, fleurs et herbes ( au bon sens du terme ) avec de belles minéralités, parfois de la salinité et de très BEAUX AMERS. Bien sûr les palettes habituelles se retrouvent avec les fruits frais, exotiques, secs et grillés, de la fleur miellée - acacia ou camomille - du beurré et de la vanille discrète mais pas de boisé pré-dominant qui ternirait la grande finesse.

Du reste avant que de goûter les champagnes, bien sûr un passage par les chais où mâturent des vins clairs parcellaires sans ajoût de soufre dans plusieurs tonneaux bordelais ( du plus grand domaine en blanc sec ! comprenne qui pourra... ). Des levures indigènes, une Nature respectée qui le rend bien.

Pour exemple, nous avons goûté un millésime ( 2004 ? de mémoire des vieilles vignes Gd cru en 70 ch et 30 pn ) que Benoît nous a dit avoir ouvert plus de 10 jours auparavant !!! aucune oxydation, de la présence et structure... même le verre vide !

Le clou fût cette quintessence incroyable à laquelle je peux sans risque augurer un avenir radieux auprès des dégustateurs de grands vins purs, droits opulents & élégants plutôt qu'aux buveurs d'étiquettes qui ne le mériteront pas et donc n'en auront pas j'espère, car le nombre de col est infime ! - et dont le nom est encore secret pour une semaine ....!!!
. C'est la seconde fois que j'en bois et j'espère avoir convaincu Benoît de m'en réserver quelques caisses à destination des soirées entre amateurs et esthètes.

Un seul regret, plusieurs verres pour olfacter un 3ème nez et quelques mets choisis, mais je le ferais perso !!!

Je me doutais bien qu'il fallait suivre le travail discret mais pugnace de ce vigneron Zen qui s'allie les compétences et le respect des 3 'L', mais là, il faut goûter le résultat, c'est évident, je le sais.
14 Avr 2013 15:01 #5

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1898
  • Remerciements reçus 1103

Réponse de vinozzy sur le sujet Champagne Marguet : rencontre au sommet ( 3)

message consacré à la cuvée SAPIENCE, transféré dans une rubrique dédiée.

là : lapassionduvin.com/p...
22 Avr 2013 22:42 #6

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 206
  • Remerciements reçus 1

Réponse de emmanuel vaganay sur le sujet Re: Champagne Marguet

J'ai également été enchanté par les deux bouteilles de reserve que j'ai bu. Une très grande minéralité, un vrai bonheur!
En revanche, moi qui suis un vrai fan des blanc-de-noirs,j'ai également pris une bouteille et j'ai été franchement dérangé par le dosage...

Emmanuel
16 Mai 2013 15:55 #7

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 206
  • Remerciements reçus 1

Réponse de emmanuel vaganay sur le sujet CR: Champagne Marguet Crayères 2008

Découverte de la cuvée CR: Champagne Marguet les Crayères 2008 dégustée hier soir à l'apéro avec des gambas grillées.
70% chardonnay 30% pinot noir
Non dosé dégorgé en Mars 2013.
Après un premier nez de Grany Smith un rien dérangeant mais non persistant, la mineralité et la pureté prennent place en bouche.
Les bulles sont fines, la bouche soyeuse et la finesse tutoye l'excellence. Un champagne d'orfèvre, de la dentelle, une œuvre d'art...
Quel vin!

Fraternellement,

Emmanuel
15 Sep 2013 12:17 #8

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 9
  • Remerciements reçus 0

Réponse de phhuret sur le sujet Re: Champagne Marguet

Ambonnay devient donc un terroir très intéressant, avec ces Champagnes de lieux dits, et de belles dégustations comparatives en perspective :

Egly-Ouriet Les Crayères
Marguet Les Crayères
Selosse Le bout du Clos

Y a t-il d'autres vignerons qui produisent un lieu dit sur le village, mis à part le Clos ?

Philippe
17 Sep 2013 06:38 #9

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 833
  • Remerciements reçus 1

Réponse de PY Cainjo sur le sujet Re: Champagne Marguet

Oui, sur les Crayères justement, Eric Rodez.

Après, les cuvées seront un peu difficiles à comparer car :
- Eric Rodez Les Crayères, cuvée la plus classique de la gamme, 65% Pinot Noir et 35% Chardonnay
- Benoit Marguet Les Crayères 2008, cuvée millésimée, 70% Chardonnay et 30% Pinot Noir
- Egly-Ouriet Blanc de Noirs (issu de la parcelle Les Crayères), cuvée haut de gamme, 100% Pinot Noir
17 Sep 2013 11:16 #10

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Jérôme Pérez
  • Portrait de Jérôme Pérez Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Enregistré
  • Messages : 18557
  • Remerciements reçus 2558

Réponse de Jérôme Pérez sur le sujet Re: Champagne Marguet

J'avais vraiment flashé sur ce vin les Crayères 2008. Magnifique !

Jérôme Pérez
17 Sep 2013 22:04 #11

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1898
  • Remerciements reçus 1103

Réponse de vinozzy sur le sujet CR: Champagne Marguet : Réserve Grand Cru

Dégustation en petit comité d'un
CR: Champagne Benoit MARGUET RESERVE GRAND CRU , environ 25 €, caviste.

63% pinot, 37% chardonnay, 70% récolte 2009, 30% vins de réserve. Dégorgement 09/2013.

C'est un vin mature dans sa philosophie mais gamin dans son évolution : c'est de prime abord rond et agrémenté d'une touche oxydative mais on sent qu'il en a sous le pied et que 2/3 ans de cave augmenteront l'effet matière pour l'instant modéré. Un poil d'élevage bois et le chardonnay agrémente le tout d'un gras très agréable.
La robe -presque- rosée tranche avec le blanc de blanc de Michel Fallet ouvert également ce week end. 2 vins finalement sur la même longueur d'onde : c'est à la fois apéritif et vin de méditation.

Je ne sais si cette cuvée contient déjà des raisins travaillés dans l'esprit bio de cuvées plus ambitieuses chez Benoit ou une majorité de raisins de négoce, mais à ce prix en caviste c'est un très beau produit.
26 Avr 2014 20:09 #12

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 47
  • Remerciements reçus 6

Réponse de RomainGe sur le sujet CR: Champagne Marguet Reserve GC

Dégustation en décembre dernier d'une bouteille de la cuvée CR: Marguet Réserve Grand Cru

63% Pinot Noir - 37% chardonnay
Assemblage composé de 70% de raisins de la récolte 2009 ainsi que 30% de vins de réserves de 2004 à 2008. Dégorgement 01/2013

Champagne très rond, très fruité avec des arômes de pommes bien mures. J'ai été surpris par ce côté très doux alors que c'est brut au dosage assez réduit d'après ce que j'ai pu lire.
Un beau champagne même si pas vraiment à mon goût, il m'a assez vite écoeuré. Il a le gras et la profondeur d'un grand champagne mais j'ai tendance à préféré des vins plus minéraux, avec des notes d'agrumes (ah le mesnil...)

Romain // blog: bit.ly/lastringent
11 Mai 2014 18:28 #13

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1898
  • Remerciements reçus 1103

Réponse de vinozzy sur le sujet Champagne Marguet

Romain, il est vrai que nous sommes ici sur une expression de Champagne plus en largeur compte tenu de sa composition, de son élevage...bref il a été conçu comme tel, un peu à l'opposé d'un "grand blanc", c'est presque un" grand noir", tout en ne dépassant pas son statut de BSA d'entrée de gamme (et quelle gamme...) du domaine Marguet.

De là à dire que tu es écoeuré, je suis sûr que le clavier a dépassé ton palais ! Surtout pour un vin d'un tel "gras et d'une telle profondeur" pour te citer.
12 Mai 2014 19:37 #14

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 47
  • Remerciements reçus 6

Réponse de RomainGe sur le sujet Re: Champagne Marguet

Ecoeuré est peut être un mot un peu fort mais ce côté doux, ces notes de pommes mures ont fait que je n'ai pas pu en boire plus de deux verres. Après je sais que c'est une caractéristique personnelle d'avoir du mal avec les champagne dosés donc je mets ça sur le compte de ce côté doux et et c'est pour ça que mon jugement objectif est de dire que c'est un champagne intéressant avec une grande profondeur et une belle complexité :)

Romain // blog: bit.ly/lastringent
12 Mai 2014 21:54 #15

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1898
  • Remerciements reçus 1103

Réponse de vinozzy sur le sujet Champagne Marguet

En effet Romain, tu vas avoir du mal car avec de mémoire 6 gr de dosage sur ce vin, si " c'est une caractéristique personnelle d'avoir du mal avec les champagne dosés donc je mets ça sur le compte de ce côté doux" alors ne goute jamais un Moet dosé à 10/12 gr !
Je suis également amateur de vin peu dosés, mais sur cette cuvée, j'imagine que ce n'est pas le dosage qui est gênant pour toi mais l'impression générale de ce vin (plus large par rapport à tes gouts personnels : fraicheur prononcée).
13 Mai 2014 13:33 #16

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1898
  • Remerciements reçus 1103
CR:
Bonjour à tous, je m'apperçois que ce domaine qui détonne autant qu'étonne voit peu de compte-rendus pour l'instant. Il est vrai que l'export est la majeure destinée de ces vins. Je profite du calme ambiant pour transcrire un grand moment de rencontre et de dégustation, à l'occasion de la présentation informelle des vins clairs et de la gamme (en perpétuel mouvement) des Champagnes Marguet, certifiés Agriculture Biologique.

Le contexte : Benoit (Marguet), toujours aussi calme et précis dans sa présentation, a invité ce dimanche matin quelques amateurs, des cavistes spécialisés en Champagne, un grand sommelier régional et un formateur à la dégustation pointu sur les bulles locales. Nous ne fumes que 4 à pouvoir être présents...et le programme fut somptueux :

5 vins clairs de la récolte 2014 : Benoit est d'abord gentiment catégorique : ces vins sont dans des phases très changeantes, et les qualifier avec précision à un instant T relève du sacrilège (le mot est de moi). Si de prime abord je prend cette remarque un peu de haut....je vois qu'en relisant mes notes sur certains climats dégustés au printemps 2013(vendange 2012) et revus hier , je m'apprête à écrire quasi l'inverse. Notamment sur les Bermonts 2014, presque aimables avec ce fruit et cette allonge fluide alors que je les avais rangés dans le coté "a attendre absolument"...
Je me contente donc de tirer 2 modestes conclusions :
-L'exercice est toujours aussi délicat de projeter une sensation sur un vin qui sera mis en bouteille dans 6 mois pour être bu dans 4/5 ans après une seconde fermentation en bouteille avec tout ce que cela implique de modification possible dans la structure et la perception du vin.
-Ensuite, le profil 2014 est intéressant : il est accessible malgré l'évidente matière de ces vins au faible rendement, intenses. Même l'exceptionnelle cuvée future des Crayères 2014, dynamique et profonde, donne l'envie d'être champagnisée et mise sur le marché rapidement....étonnant ! C'est aussi un signe des belles années : 2002 a toujours été bonne, jeune comme aujourdhui...alors...

Un point capital : élevage avec TRES peu de soufre, et pas un poil d'oxydation ou de déviation perceptible. Pour des raisons de tolérance personnelle autant que pour éviter de modifier la perception des saveurs, Benoit Marguet sulfite en moyenne 2 fois moins...un travail de précision à la vendange comme en cuverie incontestable.

[size=small][size=medium]
Les Champagnes :
[/size][/size]

Elements 2010 : nouveau nom du Brut Sans Annnée, sur...une base 2010, qui signifie une grande majorité de vendange 2010 plus vins de réserve, sans revendication du millésime au sens administratif. Viendrons ensuite Element 2011, Element 2012, etc...
Le vin : 2/3 Pinot Noir, 1/3 Chardonnay, l'élevage fût est encore perceptible mais par petites touches, une petite austérité signe ce vin compact et en devenir, sur de fines notes d'herbes fraiches. C'est jeune, à encaver 2/3 ans avant plénitude.

Rosé : dosé à 5gr (extra brut comme toute la gamme), on sent la rose comme les petits fruits rouges, c'est accessible et terriblement sapide. Le vin de la gamme que vous pouvez proposer à tous...même à ceux qui n'aime pas les rosés champenois parfois diaphanes. Ne prenons pas ce vin comme léger, toute la gamme étant basée sur un caractère vineux qui domine un produit que je sais où ranger : apéritif ou repas ?...Mieux gouté que l'an dernier.

Millésime 2009 : 50% chardonnay, 50% pinot. Selon Epinal : "2009 c'est solaire", cette cuvée sous titrée Amboniacus en montre un peu plus avec une mache noble et relativement tendue pour cette année chaude. L'élevage est ici complètement intégré, sur un vin aux notes finement médecinales. Une réminiscence des préparats biodynamiques ou de l'arômathérapie utilisés ? Peut être que non, mais c'est une belle histoire à raconter à table.

Crayères 2009 : 60% chardonnay, 40% pinot noir. Pas de dosage sur vin floral où le chevrefeuille s'exprime. Un vin d'amateur, plus complexe et réjouissant à décoder. La matière est toujours là...derrière le terroir. Aucune dureté ou amertume en fin de bouche malgré le dosage zéro.

Bermonts 2010 : En puissance aussi sur ce blanc de blancs, là aussi finement médecinal (pointe d'anis, fond de tisane), une longueur intéressante et un vin accessible dès sa sortie. Peut être le plus représentatif de l'esprit de ces champagnes : sans fard.

Le Mesnil Sur Oger 2010 : n'oublions pas que Benoit Marguet réalise une petite partie de ses vins avec des raisins sélectionnés chez des producteurs bio (une poignée en champagne). C'est le cas de ce vin ultra typé "Mesnil", d'une finesse et droiture équilibrée par une matière vibrante, crémeuse. Un peu hors gamme habituelle par son manque immédiat d'amabilité...mais un vin qu'on n'oublie pas, dont je pourrai devenir accro facilement, peut être un coup unique sur ce terroir, un coup de maître.

Aparté : l'impression douce et crémeuse (que nous avons un peu vite attribué à un tirage à faible taux de sucre...mais non ), une sensation présente sur toutes les cuvées, alors qu'elles sont présentées entre 0 et 5 gr de dosage final. Tour de force pour une gamme d'un niveau moyen très impresionnant.

Les cuvées Sapience sont présentées dans le fil dédié, considérant qu'il s'agit certes du même géniteur, mais d'une gamme bien à part.
Voir : lapassionduvin.com/p...
30 Mar 2015 19:32 #17

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 942
  • Remerciements reçus 42

Réponse de jull sur le sujet Re: Champagne Marguet

Une idée des prix?
03 Avr 2015 19:13 #18

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 46
  • Remerciements reçus 0

Réponse de holydiver sur le sujet Champagne Marguet

Bonsoir,

Tarifs mis a jour le 10/4/15 :
Départ domaine :

Elements 10 : 29 €
Blanc de noirs 28 €
Lieux dits : 75 €
Amboniacus 2009 : 43 €
Mesnil sur Oger : 50 €
03 Avr 2015 19:41 #19

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 46
  • Remerciements reçus 0

Réponse de holydiver sur le sujet CR:Champagne Marguet : Blanc de Noirs 1er cru

CR: Champagne Marguet : Blanc de Noirs 1er cru

Puisque j'y suis, j'ouvre une demi-bouteille de ce vin dosé à 3.2 gr, dégorgé en 05/2013, base 2010 85%, 78% pinot noir, 22% pinot meunier.

Le vin est évolué, au sens ouvert, pas un poil d'oxydation même ménagée, on sent une pointe de résidu d'élevage avec un soupçon de bois, mais le fruit jaune (prune...) domine, sur un vineux en demi corps. Clairement, en demi-bouteille, ce vin de 4 ans d'age et 2 de dégorgement est en place, serein.

Une juste confirmation du niveau du domaine.
03 Avr 2015 19:48 #20

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 833
  • Remerciements reçus 1

Réponse de PY Cainjo sur le sujet Re: Champagne Marguet

Pas normal, le Blanc de Noirs 1er Cru est moins cher que le Brut Réserve Grand Cru. Les choses vont évoluer et la gamme comprendra une seule cuvée non millésimée, Éléments nom suivi d'un nombre à deux chiffres représentant l'annee de base.
05 Avr 2015 18:04 #21

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1898
  • Remerciements reçus 1103

Réponse de vinozzy sur le sujet CR: Champagne Marguet : Blanc de Noirs 1er cru

CR: Champagne Marguet : Blanc de Noirs 1er cru

De retour du 520 à Epernay où j'ai pu déguster 4 cuvées du Champagne Bruno Paillard (notes à venir), il fallait assurer à la maison avec un vin gouteux. Je transpose mon envie sur cette bouteille...

Dégorgement mi 2013, dosage 3 gr. Base 2010 85% et vins de réserve 15%. Cépages : 78% pinot, 22% meunier.

Le temps a donné de l'ampleur à ce vin sans lui ôter un apéritif marqué. La matière est perceptible : ce n'est pas un blanc de blancs qui fait dans la finesse et ici, la largeur l'emporte, et je verrai bien ce vin désormais murit en cave, sans aucun dosage (c'est déjà très light 3 gr).

Hé bien, dire que c'est l'entrée de gamme (désormais la cuvée se nomme "Eléments" si j'ai bien suivi...hé bien non, j'ai mal suivi, merci Pierre Yves dans le message suivant !!).

Si vous ne connaissez pas le domaine qui reste à mon avis trop méconnu des amateurs, tentez cette cuvée !
21 Nov 2015 18:16 #22

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 833
  • Remerciements reçus 1

Réponse de PY Cainjo sur le sujet Re: Champagne Marguet

Bonjour,

Petite précision suite au message de Vinozzy : chez Marguet ce n'est pas cette cuvée qui est devenue Éléments mais le Brut Réserve Grand Cru.
22 Nov 2015 08:24 #23

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 14166
  • Remerciements reçus 10
CR: Champagne Marguet Les Crayères Grand Cru Ambonnay Vintage 2009

Le champagne manque de finesse. Il est assez pataud. Et sa longueur est faible. C’est un champagne buvable mais qui ne crée aucune véritable émotion.
Mon fils m'avait vanté ce champagne qui jouit d'une bonne réputation. Il n'était pas au rendez-vous.


Cordialement,
François Audouze
18 Fév 2016 20:30 #24

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Jérôme Pérez
  • Portrait de Jérôme Pérez Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Enregistré
  • Messages : 18557
  • Remerciements reçus 2558
le 2008 est une petite merveille... mais c'est 2008 !

Jérôme Pérez
18 Fév 2016 21:32 #25

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2584
  • Remerciements reçus 2400

Réponse de jd-krasaki sur le sujet CR: Marguet Elements extra brut Grand Cru

Goûté et découvert dans une dégustation organisée par idealwine au salon RVF ce
CR: champagne Marguet Elements extra brut Grand Cru.
[size=small]65% pinot noir 35% chardonnay, élevage fût, dosage 2,4g/L, bioD.[/size]
Nez sur le miel, notes oxydatives, fruits secs, bouche ample, charnue et fruitée. Longueur moyenne. Miam.

JD

JD | Lutèce
22 Mai 2016 23:21 #26

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1898
  • Remerciements reçus 1103

Réponse de vinozzy sur le sujet CR: Champagne Marguet : Blanc de Noirs 1er cru

CR: Champagne Marguet : Blanc de Noirs 1er cru

Je vous reparle de ce vin car la dégustation de ce jour m'a laissé sur je vous dis pas quoi. :

Dégorgement mi 2013, dosage 3,2 gr. Base 2010 85% et vins de réserve 15%. Cépages : 78% pinot, 22% meunier.

On y est, ce vin est à son apogée. Une forte fragrance de prune, de mirabelle, enrobe un vin à la robe dorée et à l'effervescence qui ravirait FGsuperfred, c'est vous dire si elle est mesurée.

Il y a ici tout ce que j'aime dans cette région : un équilibre sur la droiture et une puissance qui s'étire doucement, la bulle prolongeant l'impression crémeuse. Le Champagne vu comme ça mérite son statut de Grand Vin. Que Benoit Marguet soit remercié pour cette offrande qui nous a plongé ce soir dans un silence respectueux.

Très bien, proche de l'excellence au vu du prix de vente caviste à l'époque (25 €).
04 Oct 2016 19:42 #27

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 117
  • Remerciements reçus 102

Réponse de Caligula sur le sujet CR: Champagne Marguet : Shaman 12

CR: Champagne Marguet : Shaman 12 Grand Cru

55 % Pinot noir / 45 % Chardonnay
Zero Dosage
Le domaine a du changer le nom de cette cuvée, car "Shaman" semble désormais correspondre uniquement au rosé grand cru.

Je rejoins parfaitement les commentaires de Vinozzy dans son CR.

Sacré coup de foudre pour ce champagne, qui n'a pourtant pas été dégusté dans des conditions optimales. (Bu chez le caviste, servi trop froid, sans aération, au milieu de l’après midi... on cumule!)

Pourtant le résultat est sans équivoque. Le champagne ne cesse d’évoluer dans le verre, pour finir sur des arômes gourmands de pommes vertes. Bulles fines, belle acidité, une longueur plaisante.. Quelle pépite! Voilà pourquoi on a besoin de cavistes.

Je ne suis pas fan des superlatifs mais j'ai trouvé ce champagne superbe d’élégance et d’équilibre. Etant à l’étranger, je ne peux me procurer une autre bouteille mais c'est clairement le genre de bouteille que j'adorerais faire goûter à mes amis oenophiles.

Aie confiance en toi-même, et tu sauras vivre. Faust
27 Déc 2016 04:04 #28

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1898
  • Remerciements reçus 1103

Réponse de vinozzy sur le sujet CR: Champagne Marguet au salon Bulles bio 2017

A lire au milieu de ses pairs ici : www.lapassionduvin.c...
CR:
Shaman 2014 rosé, non dosé, comme TOUS les vins du domaine désormais, le vigneron s'accordant à les présenter des VINS de Champagne.
67% chardonnay, 33% pinot. C'est d'une finesse... et pourtant d'une belle matière. Peu habitué au rosés aussi dépouillés de sucre, je reste un peu coi. Mais le vin parle, lui. 15.5/20

Shaman 2013. 76 % pinot, 24% chardo.
A attendre, les vins de Benoit Marguet sont fermés mais concentrés...le terroir solaire d'Ambonnay mêlé à la fraicheur de 2013. 15/20

Sapience 2008
Première dégustation de ce monstre en version sans dosage. Imaginez le millésime le plus droit de la décennie, sans dosage. Ah. Bon. Sévère...mais tellement évident : il FAUT attendre ce vin encore 2...à 10 ans en cave pour bénéficier de l'immense potentiel. Au plus haut niveau de la Champagne, au dessus des Rachais 2008 de Francis Boulard et filles, ce n'est pas peu dire. 18/20 en l'état, j'avais mis 19/20 à la version extra brut.
24 Avr 2017 20:08 #29

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2584
  • Remerciements reçus 2400

Réponse de jd-krasaki sur le sujet CR: Champagne Marguet Shaman Rosé Grand Cru 12

Bu ici .

CR: Marguet, Shaman 12 Rosé Grand Cru
71 % Chardonnay - 29 % Pinot Noir. Dosage : 0g/L
Nez plaisant, cerise, groseille, la bouche est épicée, dynamique, j'aime beaucoup.

JD | Lutèce
29 Nov 2017 01:10 #30

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck