Nous avons 1016 invités et 13 inscrits en ligne

Domaine Michel Lafarge, Volnay

  • Messages : 571
  • Remerciements reçus 2
CR: CR:Bue sur 2 jours cette bouteille de Michel Lafarge Aligoté "raisins dorés" 2009:

Le premier jour, le vin bu à l'ouverture ne me plaît pas de par son acidité "mordante" en attaque puis une finale très courte avec un vin qui paraît "mou du genou".
Le lendemain c'est bien mieux avec un vin en place, bel équilibre et on ne retrouve plus ce côté "acide".
La longueur n'est pas extraordinaire.
Vin simple plutôt bon, à boire je pense mais doit tenir encore un peu.
Benoît.
04 Jui 2013 16:21 #61

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 8194
  • Remerciements reçus 775
CR:domaine michel Lafarge 1997 volnay "vendanges sélectionnées"

nez sur les fruits rouges, les épices (poivre, piment) la pivoine, de grenadine, belle pureté complexité très limitée, bonne profondeur...

la bouche est marquée par une ataque sur le fruit soutenu par une acidité présente et qui pourrait déranger mais pas moi

le milieu de bouche prend du volume à l'aération car au départ il parait fluet, il se densifie joliment mais sans non plus atteindre des sommets, mais même si le vin reste un peu poivré en bouche, il n'en demeure pas moins très plaisant et bon même si un chouïa de plus de profondeur ne lui aurait pas nui...

la fin de bouche se présente bien avec une bonne finale, assez belle finesse d'ensemble mais un côté terreux qui à mon sens empêche le vin de prendre de la hauteur, un vin somme toute assez rustique

bien+

frédéric Gautier, passionné
membre de poids de LPV haute-normandie ...
fgsuperfred.canalblog.com
12 Juil 2013 22:09 #62

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 331
  • Remerciements reçus 2
CR: Domaine Michel Lafarge Aligoté Raisins dorés 2009

Goûté ce soir avec du poisson. Nez presque absent. En bouche, bonne rondeur et acidité qui dure. Niveau longueur, c'est l'acidité qui dure le plus.
Ca me fait penser à un muscadet vieilli sur lie.
22 Oct 2013 19:56 #63

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 73
  • Remerciements reçus 0
CR: Domaine Michel Lafarge Beaune blanc 1er cru Aigrots 2009

Dégusté il y a une semaine, ce vin m'a laissé une impression mitigée.

Pour faire court, le vin se présente avec des arômes assez élégants, floraux mais très discrets. En bouche, j'ai eu un vrai sentiment de manque de matière. Peut-être le vin est dans une phase de fermeture extrême. C'est fort probable car mes dernières expériences en bourgogne 2009 n'ont pas été concluantes.
C'était donc ma première recontre avec les vins de ce producteur et le plaisir n'était pas au rdv. Mais je vais persévérer car je mets ça sur le compte d'un mauvais timing pour l'instant.

Moyen

Vincent
26 Oct 2013 19:49 #64

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2226
  • Remerciements reçus 81
CR:Domaine Michel Lafarge, Volnay Vendanges selectionnées 2000 :

Robe rouge légérement tuilée, nez très fin et très fruité sur la mûre, le cassis, les fleurs blanches, avec au final peu d'arômes tertiaires.

En bouche, C'est une matière fine, tanins fondus, beau velouté, pas énormément de matière mais c'est vraiment tout en délicatesse, délicieux arômes de fruits, quelques épices douces, pas de sensation alcooleuse, on reste dans une dynamique de finesse et d'élégance mais aussi de simplicité, la longueur finale est moyenne.

Joli vin, qui définitivement va jouer sur le registre de l'ultra finesse et pas du tout en puissance.
J'ai bien aimé ce coté léger, simple et aérien.
07 Déc 2013 09:06 #65

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1165
  • Remerciements reçus 288

Réponse de TIMO sur le sujet CR: Domaine Michel Lafarge Beaune Grèves 2001

Un Beaune Grèves 2001 bû récemment me laisse plutôt un bon souvenir.

CR: Domaine Michel Lafarge Beaune Grèves 2001

Même si le vin est assez évolué à l'oeil, et le nez un peu terne, l'aération a permis de retrouver de l'éclat et des arômes tertiaires assez jolis avec encore quelques des petites notes de fruits un peu "nature".
L'attaque et le milieu de bouche sont agréables, encore construits, même si on sent la pente descendante. En revanche les tannins accrochent un peu sur la fin, mettant sans doute en cause le millésime (impression vue ailleurs en CdBeaune sur 01). La finale est sur le retour du tertiaire et pour le coup un pinotage un peu plus marqué.

L'impression générale c'est que le vin est d'allure générale atypique, sur le déclin (on ne peut pas lui reprocher d'ailleurs). A regouter à l'aveugle pour confirmer, notamment le caractère "naturel".

TIMO
TIMO
14 Jan 2014 16:21 #66

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 331
  • Remerciements reçus 2

Réponse de cecchin sur le sujet CR: Domaine Michel Lafarge Bourgogne Pinot Noir 2009

CR: Domaine Michel Lafarge Bourgogne Pinot Noir 2009
Robe très claire
Nez très discret de groseille
En bouche, on retrouve une certaine acidité pas déplaisante et les fruits rouges
Pour résumer, je dirais léger, en finesse
21 Jan 2014 23:13 #67

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 446
  • Remerciements reçus 0
CR: Domaine Michel Lafarge Raisins dorés aligoté 2010

La robe est limpide et tire sur le vert. Le nez est absent. la bouche est équilibré. La comparaison avec un muscadet moyen m'est venue aussi.
Pas très intéressant en l'état, peut-être plus taillé pour le kir...? :S
Cordialement,
Damien
08 Fév 2014 20:03 #68

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 331
  • Remerciements reçus 2
CR: Domaine Michel Lafarge Passetoutgrain L'exception 2009 :

Servi pour un petit repas, sur du filet mignon au abricot.
L'accord était pas mal. Avec une légère acidité des abricots répondant à celle des fruits rouges du vin.

Vin simple de bonne qualité, nez de groseille plein de fruits qui en remontre à pas mal de crus plus prestigieux. Pour moi, un super rapport QP.
30 Juil 2014 14:51 #69

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 331
  • Remerciements reçus 2

Réponse de cecchin sur le sujet Re: Domaine Michel Lafarge accord vin et musique

CR: Pinot noir 2009 du Domaine Michel Lafarge
La Bourgogne plus que toute autre région m'évoque la tradition. Tradition de la culture de la vigne, de la connaissance de la terre, de l'élevage du vin. Le vignoble était le territoire des moines. Aujourd'hui encore, chez certains vignerons, on sent une vocation presque monacale. Les clos, les petites parcelles, et les nombreux calvaires nous rappellent que le vin est ici lié au sacré. Pas le sacré dans le sens religieux, mais plus dans la conscience d'un ancrage dans l' Histoire et dans le recueillement que l'on ressent au moment où le verre touche nos lèvres.

Le Domaine Michel Lafarge à Volnay nous transmet cette Histoire bourguignone et continue à l'écrire. Frédéric Lafarge cultive ses vignes en biodynamie et sait faire le lien entre son héritage et la modernité. Il est en recherche perpétuelle. Avec beaucoup d'humilité, Frédéric recherche toujours l'harmonie : "La progression que je recherche, avec mes travaux et mes expérimentations, est toujours guidée par un mot : l'harmonie. Je suis intimement persuadé que le respect du sol et de la plante, ainsi que l'action de la main de l'homme agissant toujours en concertation et dans le même sens que la nature, nous feront progresser dans la recherche d'une meilleure harmonie. Harmonie qui est chahutée actuellement par la luminosité intense et la variabilité extrême de notre climat. Notre défi de vigneron bourguignon, pour les décennies à venir, est d'aider notre Pinot noir et notre Chardonnay à s'adapter parfaitement à ces nouvelles conditions climatiques pour toujours exprimer les subtiles nuances des terroirs bourguignons."

J'ai choisi le Pinot noir 2009 du Domaine Michel Lafarge. Il représente bien le domaine. Fruité et profond, bien structuré, harmonieux. Les "petits" vins du Domaine sont autant choyés que les crus plus prestigieux et le plaisir est au rendez-vous.

Les mots harmonie, tradition et recueillement me guident vers Brahms. Ce compositeur est totalement inscrit dans la tradition musicale germanique qui part de Bach et Haendel puis qui continue avec Haydn, Beethoven, Schumann et Brahms. Elle se poursuit après Brahms avec Schoenberg, Webern, Nono...

Brahms a innové toute sa vie mais en ayant toujours conscience du travail de ses prédécesseurs. Il n'a jamais été question pour lui de faire table rase du passé. Mais cela ne l'a pas empêché de faire évoluer le langage musical.

Les Variations de Brahms op.9 appellent à la méditation. Le thème, emprunté à Schumann, est construit avec une simple mélodie et ses accords. Mélodie et accords forment l'harmonie. Les seize variations révèlent également comment le même noyau musical est modelé par Brahms de seize façons différentes. Une correspondance avec le Pinot noir, qui nous offre des visages variés en fonction des climats, des terroirs et des vignerons...

Pour écouter les variations op.9 de Brahms cliquez ici
26 Aoû 2014 21:41 #70

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6315
  • Remerciements reçus 2451
CR: Domaine Michel Lafarge - Volnay 1er Cru Clos des Chênes - 2007

Nez intense sur les fleurs fraîches, humus, un peu de sous-bois et d'épices
L'acidité bien intégrée porte la bouche volumineuse et de densité moyenne.
L'ensemble, délié, est d'une belle harmonie sans aucune perception tannique
Bonne finale

Très joli vin qui m'a cependant un peu moins plu que le 60 ouvrées 07 de la Pousse d'Or

Marc
30 Aoû 2014 14:30 #71

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 84360
  • Remerciements reçus 10388

Réponse de oliv sur le sujet Re: Domaine Michel Lafarge

Bourgogne
Hommage à Michel Lafarge !

www.nytimes.com/2015...
05 Mar 2015 20:26 #72

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 331
  • Remerciements reçus 2
CR: Domaine Michel Lafarge Beaune 1er cru Grèves 2007
lors d'un repas sur un paleron de veau aux légumes.
Nez très ouvert et très beau sur les fruits rouges avec des notes de réglisse et de menthe. Ce n'est pas exhaustif car c'est tres complexe. En bouche, on retrouve ce que le nez promet, avec des tannins agréables. Délicieux aujourd'hui, ce vin a encore du temps devant lui.
Les vins de ce domaine sont réputé s très lents à s' offrir. J'ai débouché celui-ci sur les conseils de Frédéric Lafarge, un homme passionnant, très gentil et résolument humaniste.
24 Oct 2015 18:07 #73

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • milleret jean luc
  • Hors Ligne
  • Cet utilisateur est bloqué
  • Enregistré
  • Messages : 3977
  • Remerciements reçus 2

Réponse de milleret jean luc sur le sujet CR: Domaine Michel Lafarge Volnay " Mitans " 2005 1er cru

CR: Domaine Michel Lafarge Volnay " Mitans " 2005 1er cru :

Un domaine très peu commenté sur LPV et pourtant les vins sont souvent remarquables avec les années . Les vins de Lafarge sont très peu représentés chez les cavistes et encore moins sur les sites en ligne . J'ai profité d'un passage récent chez eux pour récupérer quelques bouteilles de cette cuvée en prévision de notre soirée spéciale Bourgogne 2005 ...au prix du dernier millésime ...la grande classe .
Superbe robe rubis . Au nez , notes de framboise , cannelle, un léger toasté mais bien intégré . Présence tannique importante , pas encore fondu , une bouche vive avec une belle acidité ....j'ai particulièrement apprécié ce vin ...et pourtant , c'était le premier de la dégustation . On le retrouvera avec plaisir dans quelques années .
Je vous encourage à mettre en cave quelques vins de ce cette belle maison de Volnay ...accueil chaleureux et sincère , j'apprécie énormément . On trouve encore à la vente quelques 2010 ...le Clos des Chênes est proposé à 45 e ....j'en ai profité pour refaire le plein .
Je profite de ce post pour remercier la famille Lafarge qui a accepté de me céder ces bouteilles ( réserve du domaine ) pour notre soirée du club de Chambéry Animation ( 60 inscrits pour cette soirée qui se sont retrouvés au restaurant " Les Barjots " .....le chef est l'ancien second de Michel Bouvier qui tenait le restaurant étoilé à Chambéry ( * L'Essentiel " ...rien de tel qu'une belle table pour mettre en valeur ces vins : Pâté en croûte ,canard foie gras et pistache - Pièce de boeuf confite fine mousseline de pommes de terre jus corsé au vin rouge ..un régal .

ps : Cette même association accueillera très prochainement ( 8 Décembre ) le professeur Belpomme ( cancérologue ) dans la magnifique salle du Manège ....plus de 800 personnes étaient présentes lors de sa première conférence ( 2012 ..si j'ai bon souvenir ) .
22 Nov 2015 14:18 #74

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 820
  • Remerciements reçus 472
CR: Domaine Michel Lafarge Volnay " Mitans " 2005 1er cru

Bonsoir,

J'avais dégusté en janvier le Volnay Cailleret du millésime 2003, c'était un beau vin. Il est vrai que je ne vois jamais nulle part les bouteilles de ce domaine à la vente.
Je ne peux pas tirer de conclusion - sur une seule dégustation - sur le style de la maison et le potentiel de garde de leurs vins. Mais j'avais aimé ce Cailleret, moi qui suis souvent un peu fâché avec les Volnay...
22 Nov 2015 18:33 #75

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 19562
  • Remerciements reçus 3111
Il est vrai que je ne vois jamais nulle part les bouteilles de ce domaine à la vente.

On en croise quelquefois sur Idealwine, en particulier la belle cuvée de volnay village "vendanges sélectionnées"
Michel
23 Nov 2015 16:36 #76

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 7
  • Remerciements reçus 0

Réponse de lebonglaude sur le sujet CR: Michel Lafarge Volnay 1962

CR: Michel Lafarge Volnay 1962

La robe est claire, et lumineuse. Des couleurs d'automne jaillissement du verre, c'est magnifique. Le vin gagne à l'aération au cours du repas, ce Volnay village est plein de vie entre finesse et délicatesse. La longueur est modeste mais reste digne d'une appellation village. Ce Volnay est une véritable caresse.

Jérôme
31 Déc 2015 18:59 #77

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1165
  • Remerciements reçus 288
CR: Domaine Michel Lafarge Raisins dorés aligoté 2010

[Après 3 jours d'ouverture] Au nez ressortent des notes miellées, florales. En bouche une texture intéressante relancée sans brutalité par l'acidité citrique de l'aligoté.

Cela m'a fait l'impression d'un aligoté plus "terre" que "mer", meilleur après 3 jours sur du formage qu'à l'ouverture avec du chinchard.
Cette bouteille n'aura cessé de s'améliorer, avec une sensation d'acidité perçue déclinante et un fruité qui se révèle.

Timo
TIMO
02 Mar 2016 10:31 #78

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 84360
  • Remerciements reçus 10388

Réponse de oliv sur le sujet Du Beaujolais chez Michel Lafarge !

Les impressions de Bill Nanson :

www.burgundy-report....
06 Avr 2016 09:54 #79

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 84360
  • Remerciements reçus 10388
CR: Domaine Michel Lafarge, Volnay, Vendanges Sélectionnées, 2008



Bouchon parfait.
Robe assez claire, sur un grenat rubis sans trace d'évolution.
Nez très, trop discret le premier jour, sur de minces senteurs de groseille et des notes un peu vinaigrées, plus avenant le lendemain avec l'apparition de jolies aromes de framboise, de grenadine et d'un petit fumé.
L'attaque est indéniablement... très acide ! Y'a la patronne qui grimace que j'ai cru que j'allais la perdre...
Bon, j'ai eu beau le tourner et le retourner dans tous les sens, ce vin, y'a pas à tergiverser, c'est un 2008 bien pointu, tendance acéré aux entournures !
Même pour un pdf comme moi à la tolérance réputée coupable aux acidités élevées, difficile de ne pas serrer les yeux sur la morsure acide de ce vin qui manque considérablement de matière pour l'enrober et de puissance aromatique pour lui apporter de la gourmandise.
Et pourtant, il n'y a pas vraiment de creux ni de dilution et les tanins sont de belle qualité ! Mais difficile de passer outre cette acidité qui grignote vraiment l'ensemble et assèche la finale de son côté citrique.
Peu de plaisir possible.

Luc, tu me rappelles ton adresse ? (:P)

Edit : en fait, je viens de finir la bouteille. Et sans réel déplaisir finalement, même si ça raye un peu le casque quand même.
Les copains doivent avoir raison sur mon goût défaillant car j'ai quand même bu sacrément pire que ce vin.
25 Avr 2016 18:52 #80
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 26094
  • Remerciements reçus 945

Réponse de Luc Javaux sur le sujet Re: Domaine Michel Lafarge, Volnay

Assemblé avec un Châteauneuf 2007, ça devrait commencer à devenir buvable...

Luc
25 Avr 2016 19:17 #81

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6315
  • Remerciements reçus 2451
Quel kamikaze l'Oliv! :D

Marc
25 Avr 2016 19:23 #82

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4377
  • Remerciements reçus 1309
Je dois en avoir et j'ai peur car Olivier a comme moi un seuil assez élevé pour les vins pointus. Diantre, faut mélanger dans le verre fifty fifty avec du 2009:D

r
25 Avr 2016 19:42 #83

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 19562
  • Remerciements reçus 3111

Réponse de mgtusi sur le sujet Re: Domaine Michel Lafarge, Volnay

Oliv a écrit ça pour faire plaisir à Luc !

Oliv et Luc ont formé une bande !

Les Dalton se rachètent
Michel
25 Avr 2016 20:19 #84

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5072
  • Remerciements reçus 315

Réponse de ols sur le sujet Re: Domaine Michel Lafarge, Volnay

HERBEY 99 écrivait:
-
> Diantre, faut mélanger dans le verre fifty fifty
> avec du 2009:D

Heiiiin ::o!! ça va pas, gâcher un beau 2009 pour un 08 !! Sont fou ces Romain :D
25 Avr 2016 20:39 #85

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 192
  • Remerciements reçus 94

Réponse de cozzano sur le sujet CR: Domaine Michel Lafarge, Volnay 2009 Village

CR: Domaine Michel Lafarge, Volnay 2009 Village :

Bu sous 3 jours

Au nez , c'est vraiment très fin ou plutôt très discret on est sur la framboise.
En bouche: c'est la catastrophe... une bouche dissociée entre une acidité qui tombe très vite avec des fruits très murs sans réelle relief, et aucune longueur...

Sans nul doute une bouteille ou l'équilibre n'est plus présent, une bouteille qui a dépassé son temps.

Etonnant, pour un millésime comme 2009 et surtout très décevant, problème de bouteille je ne sais point...
23 Jui 2016 20:01 #86

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 192
  • Remerciements reçus 94
CR: Domaine Michel Lafarge, Bourgogne Pinot noir 2014 :
Bu sous 2 jours

Au nez ; Directement c'est très expressif sur la framboise c'est très subtil et enivrant.

En bouche:Il y a une belle attaque fruitée, porté par une acidité bien intégré. De ce fait c'est long et d'un bel équilibre. Que demandé de plus, cela se boit très bien.

En conclusion, ce qui définie le style Lafarge sur cette entrée de gamme c'est la finesse des arômes, à l'inverse Castagnier est davantage démonstratif et un peu moins fin et séduisant si je puis me permettre.
Un bouteille qui peut se boire maintenant sans soucis mais qui pourra attendre quelques années en cave si l'on cherche l'humus et le sous bois.
06 Juil 2016 08:28 #87

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 299
  • Remerciements reçus 87
Bouteille bue à cette occasion

CR:Volnay 1er Cru « Clos des Chênes », Domaine Michel Lafarge, 2005



Robe dense, encore jeune. Le vin fait encore extrêmement jeune, au nez comme en bouche. On a l’impression d’un vin tout en énergie mais retenue, avec beaucoup de concentration, de la puissance, de l’acidité et un poil d’alcool perceptible. Gros potentiel sur ce vin mais qui pour moi n’atteindra sa pleine maturité pas avant une dizaine d’années. Très Bien +.
24 Sep 2016 17:17 #88

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 428
  • Remerciements reçus 826
CR:

L’ami Super-pingouin a de nombreux talents, mais, hélas, pas encore celui de rédiger le CR d’une visite à laquelle il n’a pas participé… Il était en effet, avec quelques membres du groupe, chez Vincent Dancer (lapassionduvin.com/p...), pendant qu’avec l’ami Antoine nous frappions à la porte du domaine Lafarge. Je vais donc tenter de retranscrire au mieux par les mots nos impressions lors de cette visite, l'absence d’illustrations photographiques étant imputable à un retard chronique et sans doute irréversible dans le domaine de la téléphonie mobile….

Nous sommes accueillis par Chantal Vial-Lafarge, avec qui j’avais déjà eu un contact téléphonique des plus agréables, et descendons rapidement à la cave par un impressionnant monte-charge. Comme nous l’avons fait avec tous les vignerons rencontrés lors ce séjour, nous évoquons les difficultés du millésime 2016, avec le gel et les très fortes pluies du printemps. Les pertes ont été ici importantes, notamment sur les appellations régionales et les villages. Frédéric Lafarge, qui prendra le relais quelques minutes plus tard, nous expliquera cependant que, pas un instant, et malgré la difficulté de la situation (mildiou), il a pensé repasser « provisoirement » en conventionnel (le domaine est en biodynamie depuis la fin des années 90). Il faut accepter de perdre un peu de raisins, nous dira-t-il.
Avant d’attaquer la dégustation des 2015 sur fûts, nous goûtons deux vins en bouteilles :

Bourgogne aligoté, raisins dorés, 2013 :
La cuvée porte bien son nom : une sensation de maturité élevée, presque trop à mon goût, avec une acidité assez faible ; du coup, j’ai trouvé le vin un peu mou. Un peu décontenancé par cet aligoté atypique

Bourgogne Passetougrain, L’Exception, 2013 (vieilles vignes de 90 ans, en complantation 50/50 gamay/pinot) :
Nez très avenant sur les petits fruits rouges acidulés ; en bouche, un joli fruit, c’est vif, frais, avec du peps, cela accroche juste un poil en finale ; très agréable, belle buvabilité

Frédéric Lafarge nous rejoint avec une pipette à la main et nous nous rendons donc dans la cave voisine pour attaquer les rouges sur 2015. Pour information, le domaine couvre 12 hectares, est donc en biodynamie, il n’y a pas de vendange entière et au maximum 20 % de fûts neufs sur les plus grandes cuvées dans les « gros » millésimes.

Volnay village (vignes « en bordure » de l’appellation, côté Pommard et côté Meursault) :
Très belle maturité, grande finesse des tanins, c’est soyeux, aérien, le vin reste haut dans la bouche

Volnay village, Vendanges sélectionnées (vignes au centre de l’appellation) :
Nez plus puissant, plus épicé, très largement sur les fruits noirs ; la matière est plus importante, davantage de corps, mais toujours avec des tanins fins et du soyeux

Beaune 1er cru, Clos des Aigrots (mention « Clos » à partir du millésime 2013) :
Nez floral, très parfumé, on est cette fois sur les fruits rouges, le vin reste haut en bouche, finale fraîche et gourmande

Beaune 1er cru, Les Grèves (vignes de 90 ans) :
Comme le précédent, un nez sur les fruits rouges ; en bouche, c’est plus profond, un peu « terrien », on sent comme une trame minérale sous le fruit ; tanins enrobés, finale puissante

Volnay 1er cru, Les Mitans :
Robe qui semble (pas beaucoup de lumière dans la cave…) plus claire que les précédentes ; panier de fruits frais (plus noirs que rouges) au nez, touche florale (violette ?), la bouche est superbe d’équilibre et de fraîcheur, tanins enrobés d’une finesse superlative, grande délicatesse, un vin d’une gourmandise absolue ; bref, j’ai adoré

Volnay 1er cru, Clos du château des Ducs :
Nez majoritairement sur les fruits rouges, grenade ?, pointe fumée ; bouche « tendue », le vin s’étire longuement ; toujours ces tanins très fins et cette matière soyeuse ; c’est très très bon

Volnay 1er cru, Clos des Chênes :
Nez davantage sur la réserve, fruits noirs, plus sombre ; en bouche, beaucoup de profondeur, grosse structure ; le plus puissant des trois premiers crus de Volnay, mais les tanins restent d’une grande finesse ; très gros potentiel

Avec l’ami Antoine, nous avons adoré ces 2015 : une maturité superbe, des tanins ultra-fins et enrobés, des matières soyeuses, des élevages imperceptibles, des vins « tendus » qui restent hauts dans la bouche et, sur certains, cette trame plus froide, minérale, sous le fruit bien mûr, qui donne de la profondeur aux vins et les étire longuement. Quelques heures après avoir dégustés les rouges 2015 d’Henri Germain, nous nous disons que cela sent le grand millésime, sur cette couleur, en côte de Beaune. Nous sommes déjà comblés, mais Frédéric Lafarge nous refait passer dans la cave d’à côté pour continuer la dégustation….

Volnay 1er cru, Clos des Chênes 2011 :
Nez que je trouve assez évolué, un peu « terreux », sous-bois ; en bouche, l’acidité est présente, mais cela reste tout de même « rond », avec, il me semble, néanmoins, une petite touche végétale ; tanins fins, un vin qui semble prêt à boire ; un « bon » 2011, millésime sur lequel je n’ai pas encore eu jusqu’à présent d’énormes coups de coeur, en tout cas sur les rouges….

Frédéric Lafarge souhaite maintenant nous faire découvrir la grande nouveauté du domaine : les crus du Beaujolais (domaine Lafarge-Vial) ! Premier millésime 2014, avec 2,5 hectares sur Fleurie, des vignes qui étaient déjà en bio et qui sont désormais en bioD. Pas de vendange entière. Pour le millésime 2015, on atteindra un peu plus de 4 hectares, avec, si je me souviens bien, des vignes sur Chiroubles.

Fleurie Bel-Air 2014 :
Nez pur et très expressif, beaucoup de fruits, floral (pivoine ?), bouche gourmande et fruitée, beaucoup de finesse mais avec de la profondeur, les tanins n’accrochent pas, finale fraîche et très longue ; déjà très accessible et très grosse buvabilité !

Fleurie Clos Vernay 2014 :
Il y a toujours un beau fruit, mais en bouche c’est un peu plus « dur » et austère, avec presque une petite touche métallique ; sans doute à attendre un peu.

Un très très grand merci à Monsieur et Madame Lafarge pour leur accueil et le temps qu’ils nous ont consacré. Frédéric Lafarge est un homme passionnant et passionné, avec des convictions profondes, mais exposées et défendues avec calme, sérénité et bonne humeur. Un grand et beau moment pour achever cette douce journée d’automne ensoleillée.

Paul
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: o_g
07 Nov 2016 19:01 #89

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 19562
  • Remerciements reçus 3111

Réponse de mgtusi sur le sujet Re: Domaine Michel Lafarge, Volnay

Merci Paul pour ce CR instructif concernant un domaine que j'apprécie particulièrement. Le volnay village Vendanges sélectionnées, notamment, est d'une qualité régulière à un tarif humain.
Michel
07 Nov 2016 19:06 #90

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: Cédric42120GildasPBAESstarbuckMartinezVougeotjean-luc javaux