Nous avons 602 invités et 13 inscrits en ligne

Château Monbousquet (Gérard Perse) + vins de G.Perse Pavie/Pavie-Decesse

  • Messages : 164
  • Remerciements reçus 0

Alec a répondu au sujet : Re: Monbousquet 1998

Non pour moi il n'y a pas la densité et la complexité des grand vins qui me fait vibrer :)o (je ne parle pas de la densité de l'arome de torrefaction/café c'est dur de faire plus... hehehe), ce que je veux dire d'une manière générale c'est trop linéaire et ca reste dans le même domaine d'arômes, aucune surprise, seulement bien fait...

Alec
#151

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2268
  • Remerciements reçus 0

20sang a répondu au sujet : Re: Pavie/Decesse/Perse & Monbousquet/Perse

pas lu votre guéguerre.... mais assurément l'engouement pour ce type de vins demeure encore une fois un mystère pour moi. Hier bu P.D (aucune homophobie à voir dans mes propos) 1999 une deuxième fois et toujours pas d'émotion. Rien à dire en fait : un beau produit issu de process "industriels" bien assimilés pour un résultat sans surprise ni émotion.

«Un homme se doit de croire en quelque chose... Moi, je crois que je vais boire un autre verre !»
#152

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 312
  • Remerciements reçus 0

rémi a répondu au sujet : Montbousquet 2001 blanc?

J'ai eu l'occasion de gouter ce vin, je n'avais jamais entendu parler (un blanc a Saint Emilion??? Sauvignon Blanc + Muscadelle + Sauvigno gris! Bah je me coucherai moins bete ce soir). Je l'ai trouve sans emotion particuliere mais tres bien fait, avec un nez tres sauvignon malgre l'encepagement, mais un boise bien fondue pas du tout envahissant, une bouche droite tres aromatique (bourgeon de cassis)avec une tres bonne longueur.

Bref, un tres bon blanc de Bordeaux, et en relisant les dernieres pages de ce topic (je ne connaissais pas l'oenologue conseil) je me dis que la technique ca a du bon des fois ;-)
#153

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4262
  • Remerciements reçus 1

Bertrand Le Guern a répondu au sujet : Re: Montbousquet 2001 blanc?

je n'avais jamais entendu parler (un blanc a Saint Emilion???

Il y en a d'autres: Valandraud N°1, Valandraud N°2, Clos Nardian, Fombrauge, etc ...

blg
#154

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 312
  • Remerciements reçus 0

rémi a répondu au sujet : Re: Pavie/Decesse/Perse & Monbousquet/Perse

Comment ces blancs (et Montbousquet en particulier) sont ils juges par les critiques? Et toi Bertrand t'en penses quoi?
#155

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 388
  • Remerciements reçus 7

Colito a répondu au sujet : Re: Pavie/Decesse/Perse & Monbousquet/Perse

A titre personnel, et du haut de ma toute petite expérience, j'ai trouvé les quelques "grands" blancs secs de Bordeaux que j'ai eu l'occasion de gouter assez "uelqconque"... certes de beaux vins, bien fait, mais qui n'ont pas la tension de certains grands blancs de loire ou surtout de Bourgogne, pourtant à l'époque achetés un peu au hasard, et certainement loin d'etre ce qui se fait de mieux...
Les Bordeaux en question étaient Carbonnieux 1998, Chevalier 95, pavillon blanc 1999, Aile d'Argent 2001...A ces tarifs, je prefere largement une Coulee, un vin de Dagueneau ou un bon chablis... peut etre un Haut Brion pourrait il me faire changer d'avis, mais à ce prix...je passe ma route...
#156

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4262
  • Remerciements reçus 1

Bertrand Le Guern a répondu au sujet : Re: Pavie/Decesse/Perse & Monbousquet/Perse

Et toi Bertrand t'en penses quoi?

Le mieux noté est Clos Nardian. Ils ne sont pas donnés ...

blg
#157

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 312
  • Remerciements reçus 0

rémi a répondu au sujet : Re: Pavie/Decesse/Perse & Monbousquet/Perse

Merci.

C'est vrai que c'est pas donné.
#158

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6454
  • Remerciements reçus 259

Yves Zermatten a répondu au sujet : Re: Pavie/Decesse/Perse & Monbousquet/Perse

Monbousquet 99

d'abord dégusté hier au milieu d'une série de grands chiliens du millésime 1999, je le reprends ce soir seul. La bouteille a été conservée sous gaz depuis hier.

il me m'avait guère séduit au milieu des chiliens, mais il me paraît présenter plus de qualité ce soir.

Le nez se décline sur des notes de café et de fruits noirs. La bouche est de gros volume - comme hier - sur des flots de fruits mûrs. Les tannins sont un peu grossiers, limite séchards, et évoquent plus le bois que le fruit. En revanche, on décèle une tonicité sous-jacente, un énorme extrait sec, qui se ressentent surtout en fin de bouche et dans la longue finale. Ces constatations me font penser que ce vin n'est pas encore prêt. Il est certes possible qu'il sèche au vieillissement et que les tannins, au lieu de se fondre, deviennent astringents, mais il est aussi possible que l'ensemble se fonde et donne une grande bouteille dans une dizaine d'années. Ce vin ne fait pas son âge et il peut réserver des surprises.

Comme il n'est pas au top maintenant, mieux vaut parier sur la garde ;)

Yves Zermatten

Yves Zermatten
#159

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 21556
  • Remerciements reçus 48

Thierry Debaisieux a répondu au sujet : Re: Pavie/Decesse/Perse & Monbousquet/Perse

Yves,

Peut-être comme la Lagune 1986 qui me semblait sécher et que j'ai bu trop vite... Avant de tomber sur une bouteille oubliée, quelques années plus tard, et qui était devenue superbe ;)

Amitiés,
Thierry
#160

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 26022
  • Remerciements reçus 821

Luc Javaux a répondu au sujet : CR: Château Monbousquet 99

CR: Château Monbousquet 99

Cette bouteille était il est vrai décevante ce week-end...
Son nez trop marqué par les notes torréfiées, même si ça c'est amélioré à l'aération, mais c'est surtout la finale qui m'a gêné, alors que les tannins m'étaient apparus bien enrobés et d'un beau soyeux il y a à peine quelques mois, ils étaient cette fois très rugeux, à la limite de l'asséchant.

Luc
#161

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6454
  • Remerciements reçus 259

Yves Zermatten a répondu au sujet : Re: Pavie/Decesse/Perse & Monbousquet/Perse

Thierry

il est toujours difficile de prédire l'évolution d'un vin, mais ce Monbousquet me paraît vraiment avoir du potentiel. La finale est très longue, et ce n'est pas le boisé qui titille les papilles - même si encore un peu - mais de l'extrait et de la tension. Tout est là pour donner un beau vin dans dix ans.

amitiés

Yves

Yves Zermatten
#162

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 9483
  • Remerciements reçus 851

claudius a répondu au sujet : Re: Pavie/Decesse/Perse & Monbousquet/Perse

Monbousquet 1999

Luc nous avait fait la surprise de le placer comme pirate au milieu d'une série de 8 premium wines chiliens du même millésime à l'aveugle ;)

en le humant tout le monde s'est exclamé café, notes de torréfaction !!!

exactement ce que je reproche à ce vin et chose que je ne comprends pas ... pourquoi vouloir (?) "cacher" le vin derrière cet excès de café :S
#163

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6454
  • Remerciements reçus 259

Yves Zermatten a répondu au sujet : Re: Pavie/Decesse/Perse & Monbousquet/Perse

Claude,

J'ai terminé la bouteille (un verre) ce midi. Le café et le caractère torréfié s'étaient bien atténués et le vin a une sacrée longueur. Attends tes bouteilles !

Yves Zermatten

Yves Zermatten
#164

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 9483
  • Remerciements reçus 851

claudius a répondu au sujet : Re: Pavie/Decesse/Perse & Monbousquet/Perse

J'ai terminé la bouteille (un verre) ce midi. Le café et le caractère torréfié s'étaient bien atténués

c'était après l'expresso?
#165

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2446
  • Remerciements reçus 41

BARRET Philippe a répondu au sujet : Re: Pavie/Decesse/Perse & Monbousquet/Perse

Meu non, il ne faut pas les attendre, il faut les verser tout de suite à l'évier ou dans la cafetière... ;) ;) ;)

Philippe, grand amateur du style Montbousquet...

Philippe
#166

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 8021
  • Remerciements reçus 277

FGsuperfred a répondu au sujet : Re: Pavie/Decesse/Perse & Monbousquet/Perse

t'es fou ou quoi... vend les sur ebay...
c'est très recherché...
;)

frédéric Gautier, passionné
membre de poids de LPV haute-normandie ...
fgsuperfred.canalblog.com
#167

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6454
  • Remerciements reçus 259

Yves Zermatten a répondu au sujet : Re: Pavie/Decesse/Perse & Monbousquet/Perse

je parie que cette bouteille donnera un grand vin dans dix ans. On verra bien.

Yves Zermatten

Yves Zermatten
#168

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest
  • Visiteur

Guest a répondu au sujet : Re: Pavie/Decesse/Perse & Monbousquet/Perse

Trouvé une belle race aromatique sur Monbousquet 2004, qui devrait être magnifique dans 10 ans ...

Mais je suis certain que je trouverai qq pour me dire que sa dégustation lui a montré un vin maquillé comme un camion volé.
#169

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 26022
  • Remerciements reçus 821

Luc Javaux a répondu au sujet : Re: Pavie/Decesse/Perse & Monbousquet/Perse

Yves,

Il m'en reste au moins cinq, elles attendront.

Luc
#170

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 792
  • Remerciements reçus 0

mauss a répondu au sujet : Re: Pavie/Decesse/Perse & Monbousquet/Perse

Bu à midi au Bistrot du Sommelier à Bordeaux un magnifique Les Plantiers de Haut-Brion 1994 et surtout un splendide Monbousquet 2002 : qu'on me sorte un autre 2002 de ce calibre là, à 50 € prix restaurant !

J'attends des propositions précises !

Le vin est simplement parfait. Rien à redire, un compagnon idéal de grande classe.
Du fruit, de l'équilibre, une retenue parfaite en tout, aucune surextraction, point de dominante boisé, un velouté en retenue, une longueur de cru classé.

bref, une très belle bouteille.

Certains diront que cela ne restera pas longtemps à ce nievau. Ils auront raison ou tort, mais en ce moment, ce vin est simplement un très beau vin.
#171

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest
  • Visiteur

Guest a répondu au sujet : Re: Pavie/Decesse/Perse & Monbousquet/Perse

J'essaierais bien avec :

Graves Lehoul Plenitude 2002 (je serai chez l'ami vigneron Fonta samedi)
St-Emilion Lynsolence 2002

:)o
#172

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5118
  • Remerciements reçus 1338

Olivier Mottard a répondu au sujet : CR:Château Pavie - Saint-Emilion 1er Grand Cru Classé 1989

CR:Château Pavie 1er Grand Cru Classé 1989

Le vin n'est pas carafé. Bouchon imprégné aux 2/3.
Le robe est rubis et brunie dans la masse.
Le nez développe des arômes sur un registre tertiaire : truffe, terre, (sous-)bois, mais aussi un fruité mûr qui évoque le pruneau et la figue, avec quelques touches anisées/mentholées.
L'entrée de bouche est assez suave puis le corps se contracte quelque peu pour s'étirer dans une finale très longue soutenue par de beaux tanins encore légèrement présents. L'ensemble est très savoureux.

Olivier
#173

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1048
  • Remerciements reçus 0

Tinome a répondu au sujet : Pavie 2001

Bonjour,

Suite à des commentaires élogieux de plusieurs personnes lors d'une horizontale de 2001 parue en avril, je me suis décidé à ouvrir une bouteille hier soir. Celle-ci a été carafée deux heures.

La robe du vin est d'un rouge grenat brillant. Le nez n'est plus trop sur le fruit, bien que des notes de fruits noirs subsistent, mais plus sur le fumé. A titre d'anecdote, lors de l'ouverture, nous l'avons dégusté ma femme et moi, elle ne sachant pas ce que j'avais ouvert. Là, elle me dit que cela ressemble à du Rupert et Rothschild Classique. En effet, a ce moment la similitude était importante (note fumé, boisée). Deux heures après, cela a bien évolué et le vin n'a plus grand chose à voir avec RR. Pour en revenir à notre dégustation, en bouche le fruit ressort beaucoup plus et la matière est toute de velours. Des notes boisées et fumées restent toutefois, mais se fondent bien dans le tout. Le vin n'est pas d'une longueur interminable, mais relativement long (pour moi, car ma femme le trouve plutôt court en bouche).

Au final, j'ai trouvé ce vin excellent, mais cela n'a pas été l'avis de ma femme.

Serge
#174

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6454
  • Remerciements reçus 259

Yves Zermatten a répondu au sujet : Re: Pavie 2001

sur ce 2001, c'est le développement en bouche qui m'a le plus impressionné.

Yves Zermatten

Yves Zermatten
#175

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 80
  • Remerciements reçus 0

emy41fr a répondu au sujet : Pavie 1988

Bu ce WE en compagnie d'un Angelus de la meme année, vin ouvert et dégagé 2h avant le service mais non carafé.
La robe est grenat profond sans trace d'évolution, le nez est d'intensité moyenne sur des aromes tertiaires de fumée,de tabac, de sous bois et quelques notes de réglisse en bouche, l'attaque est franche ,le vin est équilibré avec une pointe d'austerité en finale (comme beaucoup de 1988 que j'ai pu boire).bref un beau vin a maturité mais n'ayant pas l'éclat des derniers millésimes du chateau ***.

eric
#176

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2446
  • Remerciements reçus 196

Alex a répondu au sujet : Pavie 2002

Ayant eu la possibilité d'encaver récemment quelques bouteilles de ce millésime et étant particulièrement curieux de nature, je n'ai pas pu résister à l'envie de déboucher l'une d'entre elles pour fêter mes 10 ans de vie commune avec mon amie.

Je dois dire que je n'ai à regretter aucun de mes 2 choix ;)

Ce vin une fois de plus démontre que ce qui est considéré comme l'élite ou les meilleurs crus du bordelais ne décoivent que très rarement (expérience récente avec haut bailly 00, barton 96, sociando mallet 95 et pape clément 2003 tous à la hauteur et surpassant sur bien des points les vins que je consomme couramment, heureusement me direz vous ! :) )

Pour revenir à ce vin, c'est la robe tout d'abord qui impressionne. Rubris pourpre foncée, presque noire, elle seule traduit déjà la concentration phénoménale de ce vin.
A l'agitation le vin montre toute sa richesse en collant littéralement au bords du verre et on assiste alors un feu d'artificie de larmes charnues qui se résorbent lentement (signe d'une fort taux de glycérine si ma mémoire ne me fait pas défaut).

Le nez est lui simplement angélique, et aujourd'hui très épanoui sur des arômes prononcés de cassis, des flaveurs de kirch (cerise noire marquée par l'alcool) et de chêne grillé et me semble t-il des notes florales. On pourrait passer des heures à humer la complexité de ces arômes, et je pense qu'un amateur acéré saurait sans aucun doute détailler de manière bien plus analytique la richesse aromatique de cette bouteille exceptionnelle.

En bouche, ce vin se montre d'une intensité rare. Il ne m'est rarement arrivé de déguster une vin aussi structuré, aussi charpenté. C'est d'ailleurs ce qui le dessert légèrement à cette phase d'évolution car si la bouche attaque sur un fruité gourmand et croquant, on sent en bouche une pointe d'acidité mordante, une légère austérité sans doute liée au contexte du millésime et la suite se développe sur un boisé encore massif à ce stade (cendres, vanille caramélisée).
La longueur est impressionnante (plusieurs dizaines de secondes) et la finale se fait sur un fruité doux, confituré qui a un goût prononcé de "revenez-y".

Un vin aurjoud'hui jancéniste (en bouche), qui ne demande qu'à s'adoucir avec les bienfaits d'une longue garde dans une bonne cave. Même si mon expérience d'hier était fabuleuse, je me garderais bien d'en ouvrir une autre avant 5 ans, pour que l'elixir en bouche soit à la hauteur des promesses offertes suite à des tentatives de rétro olfaction assez époustouflantes.

Inutile de préciser que j'ai adoré et qu'en plus du plaisir "brut" offert hier soir, c'est la perspective grandiose qu'offre cette bouteille qui me réjouit.

Alex
#177

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest
  • Visiteur

Guest a répondu au sujet : Re: Pavie 2002

Le meilleur de la série des 2002 bue à Albi en janvier 2006 (17/20+) ...
Idem pour Pavie 2004 au GJE, remarquable dans son syle débridé, charmeur (17,5/18).

Un style plutôt fatteur, pas janséniste !
On le lit en partie dans votre cr

Il ne sera au top que dans quelques années, en revanche.

Magnifique pour vos 20 ans de vie commune !:)
#178

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2446
  • Remerciements reçus 196

Alex a répondu au sujet : Re: Pavie/Decesse/Perse & Monbousquet/Perse

salut Laurent

ce que j'entends par janséniste, c'était au niveau de la bouche, aujourd'hui encore marquée par le bois et une pointe d'austérité.

ces 2 aspects seront vraisemblablement gommé dans le temps et cette bouteille, excellente aujourd'hui, sera superbe dans 5 ans.

Alex

ps : et puis ca m'avait fait bien rire de lire ce qualificatif pour petrus 04 dans le point, c'est assez évocateur je trouve (même si je n'ai jamais bu petrus).

ps' : juste 10 ans de vie commune, pour nos 20 ans, on boira le Pavie 2001 ;)
#179

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest
  • Visiteur

Guest a répondu au sujet : Re: Pavie 2002

[size=medium]Château Pavie 2000[/size]

- La robe est profonde, le disque assez fin marqué par une légère évolution acajou est habillé d’un léger dépôt qui laisse supposer l’absence de collage à l’œuf… ( ?)
- Le nez est d’une belle intensité, il dévoile des senteurs tertiaires (déjà!) de cuir, de pruneau, de bois exotique léger et de havane.
- La bouche offre un joli fruit un peu cuit, une belle structure tannique qui laisse croire à un cabernet. Des notes de café et chocolat viennent complexifier ce nectar d’un haut niveau malgré une sécheresse légère en finale.

Très beau vin, je suis un peu étonné par l’évolution précoce de ce 2000 (et d’autres).

Noté 18/20

Cordialement,
#180

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck