Nous avons 847 invités et 53 inscrits en ligne

Château Cheval Blanc 1996

  • Messages : 2120
  • Remerciements reçus 797

chrisdu74 a répondu au sujet : Re: degustation Cheval Blanc 1978

Bonjour Kristian,

je propose : redresser la bouteille la veille ou quelques jours avant, (*) , l'ouvrir quelques heures avant le repas et "dégager aux épaules", goûter et suivre l'évolution du verre sur quelques minutes. Selon l'état perçu du vin, reboucher ou laisser la bouteille ouverte (je pense qu'un carafage n'est pas recommandé pour un vin de cet âge), la mettre dans un endroit frais 15-16°C jusqu'au repas

Je laisse les experts affiner ou infirmer la procédure ainsi que suggérer une éventuelle décantation ?

Cordialement

Christophe

[size=x-small](*) m'envoyer l'invitation avec l'adresse...[/size]

Chris d'U
#121

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 81698
  • Remerciements reçus 7115

oliv a répondu au sujet : Re: degustation Cheval Blanc 1978

Bientôt un nouveau cuvier à Cheval Blanc ?

www.lejournalduvin.c...
#122

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 81698
  • Remerciements reçus 7115

oliv a répondu au sujet : Re: degustation Cheval Blanc 1978

Cheval Blanc 1947
Comment "un accident de la nature" est devenu l'un des plus grands vins du XXème siècle ?

www.slate.com/id/218...
#123

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 58
  • Remerciements reçus 0

Caladan a répondu au sujet : Re: Cheval Blanc

Merci pour le lien, c'est un article vraiment passionnant !!!
#124

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 204
  • Remerciements reçus 0

Pupi a répondu au sujet : Le petit cheval 2005

Ma copine m'a très gentiment offert une bouteille de Petit cheval 2005.

Quelqu'un aurait il déjà dégusté cette bouteille et pourrait il faire un petit compte rendu ?

MErci :-)
#125

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 644
  • Remerciements reçus 0

metallica47 a répondu au sujet : Re: Le petit cheval 2005

ou alors bois la et fais nous un compte rendu !!!!!! ;)

Le vin c'est la vie !!!
#126

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 434
  • Remerciements reçus 1

Alexdeparis a répondu au sujet : Re: Le petit cheval 2005

... bonne idée comme ca on sera tous fixé :P

Alexandre
#127

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 204
  • Remerciements reçus 0

Pupi a répondu au sujet : Re: Le petit cheval 2005

Sachant qu'on me conseille d'attendre encore 5 ans avant de le boire je préfère ne pas faire d'infanticide...:-)

Alors personne ?
#128

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 644
  • Remerciements reçus 0

metallica47 a répondu au sujet : Re: Le petit cheval 2005

mdrrr comprend bien que si tu ne veux pas le faire d'autre sont dans le meme cas que toi... pour ma part j'ai deja gouté le petit cheval 2001 et le 2008 au chateau et dans les deux cas je n'ai pas été déçu.

Le vin c'est la vie !!!
#129

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 204
  • Remerciements reçus 0

Pupi a répondu au sujet : Re: Le petit cheval 2005

LOL...Effectivement...

Non je pensais plus à un bon samaritain qui en aurait une caisse de six et qui serait pret à nous faire partager son ressenti...:-)

En tout cas merci pour ton appréciation sur le 2001 et 2008.(tu)
#130

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1056
  • Remerciements reçus 1

Fabiano a répondu au sujet : CR: Château Cheval Blanc

CR: Cheval Blanc
Mini verticale, on s’est ouvert 6 millésimes de Cheval Blanc. Les vins ont été ouverts 1 heures avant le service. Puis ils ont été servis en même temps et dégustés pendant un diner sur 2 heures.
1999 : Un beau nez aromatique où un bois de belle qualité est encore présent tout en laissant de la place à de la complexité et à de l’élégance. La bouche est sur un appréciable équilibre entre concentration et finesse. La finale possède une belle longueur qui semble commune à l’ensemble des vins dégustés ce jour là. J’avais dégusté ce millésime il y a 3 ou 4 ans, mais j’avais été peu convaincu (phase de fermeture ?). Aujourd’hui le vin est plus expressif et harmonieux. Un joli vin qui doit être encore un peu attendu.
1994 : Un nez un peu évolué est beaucoup plus mature et épicé que le premier. Ce nez est aromatique et possède une belle ampleur. La bouche est harmonieuse et semble être sur son plateau. Ce vin me parait en pleine maturité, et ne gagnera rien à attendre plus à mon gout, mais il devrait rester ainsi encore longtemps. Belle persistante en finale.
1993 : L’air de famille avec 1994 m’a semblé évidant. Cependant ce vin est bon sans me procurer le même plaisir que le 1994. Il possède tout du 1994 mais en un peu moins, moins concentré, moins corsé, moins persistant. Il pourrait amorcer son déclin plus rapidement que son benjamin.
1989 : Le nez commence à montrer des signes francs d’évolution. Je m’attendais à un vin plus concentré pour un 1989, il a été dans la lignée des autres millésimes en termes de concentration. La persistance de la finale m’a semblé plus marquée que le 1994.
1988 : Il possède le même profil aromatique que le 1989, cependant la bouche avait quelques choses que je ne sais décrire qui m’a dérangé tout le long de la dégustation. Le vin qui m’a le moins plu de la soirée.
1983 : Expérience assez déroutante que ce 1983. Dés l’ouverture je verse un peu de vin dans un verre pour voir s’il y a un défaut. Le premier nez m’a paru très séduisant, avec de la race. Mais en moins d’une ou deux minutes, le vin m’apparu avec une sorte d’odeur de moisi que je n’avais pas perçu et qu’il laissait plané les plus grand doute. La robe particulièrement trouble et le bouchon brisé en morceaux ne laissaient rien présager de bon. En cours de repas le vin a bien évolué. Bien qu’il a gardé un nez assez étrange (beaucoup de bordeaux 1983 m’ont dérouté en terme de nez), la bouche était agréable avec une opulence supérieur au autres millésimes. Ce vin a gagné en cours de repas lorsque les autres stagnaient, il aurait mérité une ouverture quelques heures avant peut être.
Pour clore la soirée on a bu un Climens 1998, qui s’est malheureusement révélé décevant, car manquant cruellement de charme et d’élégance. J’espère à un problème de bouteille pour ce cru que j’apprécie énormément normalement.
Au finale, une soirée bien sur intéressante, mais aucun vin inoubliable ce jour là. On peut, à mon avis espérer mieux d’un domaine si fameux. Bien sur ce soir là certains millésimes n’étaient pas les plus faciles sur Bordeaux mais c’est justement sur les millésimes difficiles que les grands châteaux doivent montrer leur rang. Mes préférences de la soirée :
1999
1994
1989 /1983
1993
1988
#131

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 395
  • Remerciements reçus 29

fcook41 a répondu au sujet : Re: Cheval Blanc

un vin tres surcoté...

franck
#132

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1056
  • Remerciements reçus 1

Fabiano a répondu au sujet : Re: Cheval Blanc

Ce n’est pas cette dégustation qui va me faire penser le contraire de ce cru que je connais trop peu.
Att.
Fabien
#133

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 26022
  • Remerciements reçus 821

Luc Javaux a répondu au sujet : Re: Cheval Blanc

Et pourtant, un 1983 dégusté chez moi il y a un un ou deux était à pleurer tellement il était bon. C'était la première fois (et la seule) que mes invités ont applaudi une bouteille que je leur servais (à l'aveugle).

Luc
#134

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1056
  • Remerciements reçus 1

Fabiano a répondu au sujet : Re: Cheval Blanc

Il est vrai que je n’étais pas explicite dans mon cr. La bouteille de 1983 ouverte vendredi dernier était à mon avis loin d’être une bouteille sans défaut de conservation. Mauvais état du bouchon, robe trouble (même trés pour que je m'en appercois), une odeur étrange qui n’a jamais totalement disparu, ça me semble être des défauts qui arrivent durant la vie du vin et non pas intrinsèque à la production. Je n’ai pas malheureusement eu la chance de tombé sur un 1983 en parfait état. J'ai aussi une suspicion de mauvaise conservation sur le 1988. Maintenant j’ai des doutes que les 6 bouteilles de ce soir là ont toutes subies des soucis de conservation.

Att.

Fabien.
#135

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 194
  • Remerciements reçus 0

Hongkongais a répondu au sujet : CR: Cheval Blanc 1961

CR: Château Cheval Blanc, St Emilion Grand Cru 1961 rebouche en 2002
D’une couleur très profonde, presque sanguine, le liquide tapisse les parois du verre de larmes lentes et épaisses et choque par la violence et la richesse de ses aromes de fruits rouges, de vieux porto et d’épices qui s’agrémentent de notes de moka a aération. Massif, Cheval Blanc 1961 l’est également en bouche : d’une concentration impressionnante, des tannins très murs fondus dans une épaisseur rarement rencontrée a Bordeaux. Incroyablement long et capiteux, dote d’une interminable finale épicée, c’est un vin massif presque « too much » pour mon palais aujourd’hui tant sa concentration est ahurissante. A presque 50 ans, il est encore dans la fougue de la jeunesse et semble avoir des décennies devant devant lui. Monumental.

HKG
#136

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4024
  • Remerciements reçus 402

icna a répondu au sujet : CR: Cheval Blanc 1984

CR:Cheval Blanc 1984 :

La bouteille a été carafé plus de 3 heures.
Pour nous mettre en forme on a eu droit a un coteaux du layon 1983 de bonne facture, d'un domaine devenu illisible .
On attaque ensuite ce millésime tant décrié.
La robe est encore sombre, à peine évoluée.
Le nez est assez puissant mais plutôt simple sur le cuir, le tabac et un peu de pruneaux.
Le vin a encore une belle matière, c'est assez soyeux. Il n'y a plus beaucoup de fruité (un peu de cerise), on est sur le cuir et le tabac à fond. La bouche est assez grasse ce qui est très agréable. on a ensuite un peu d'orange sanguine. Malheureusement le vin finit court et trahi son millésime difficile.
C'est un vin correcte qui est meilleur que le millésime ne le laissait penser.

Quentin
#137

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 22
  • Remerciements reçus 0

Camille42 a répondu au sujet : CR: Château Cheval Blanc 1990

CR: Château CHEVAL BLANC 1990 – Saint Emilion Grand Cru Classé A.

Cépages: Cabernet Franc, Merlot


La robe se dévoile sous un rouge grenat accompagné par des reflets brunis, de très bels éclats. Doté d’une belle brillance et de larmes épaisses, régulières et irisées.

Le nez de bonne intensité décrit une très grande précision aromatique où la complexité et le charme se développe au fur et à mesure de l’aération. Les arômes de fruits noirs et rouges sont présents accompagné par des notes de tabac brun, de moka, de cuir et de menthol qui réalisent une mélodie sans fausses notes. A l’aération on découvre de jolis aromes de réglisse, de menthe poivré et de chocolat où s’impose une matière plus confite.

L’attaque en bouche est franche, équilibrée et d’une fraicheur sans agressivité découlant sur une bouche toute en finesse et élégance. La matière est d’une régularité exemplaire, grasse et fine à la fois, charmeuse qui décrit une rondeur tout en délicatesse avec de délicats arômes qui s’accroissent et affirment la noblesse d’un terroir sur de subtiles nuancent.

La fraicheur indissociable poursuit agréablement jusqu’en finale. Ce milieu de bouche soyeux, suave et gourmand, est totalement progressif pour terminer sur une finale tout en éclat marquant la qualité indiscutable de ce vin, fin et expressif à la fois, à l’image de l’attaque.

La longueur de la finale est incroyable et laisse une sensation de qualité et de précision en bouche durant plusieurs dizaines de secondes.

Incroyable !

Le vin c'est avant tout du plaisir et de la gourmandise...
Amitié
Camille B.
#138

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 93
  • Remerciements reçus 0

ClaudeP a répondu au sujet : Re: Cheval Blanc

Merci, Camille, pour cette belle description de la dégustation de Cheval Blanc 90.
J'en ai quelques bouteilles en cave, que j'avais achetées en primeur ( 1990 étant l'année de naissance de notre premier petit-fils) mais je n'en ai encore ouvert aucune, craignant qu'il soit encore fermé. Je vais donc bientôt en ouvrir une ou deux avec des amis et, bien sûr, notre petit-fils, rassuré et encouragé que je suis par cette description enthousiaste !
Bien cordialement,
Claude
#139

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4347
  • Remerciements reçus 1

teddyteddy a répondu au sujet : Re: Cheval Blanc

avec de délicats arômes qui s’accroissent et affirment la noblesse d’un terroir sur de subtiles nuancent.

Typiquement le genre de phrase de style qui, pour moi, au-delà de la faute d'orthographe, ne signifie rien, ou presque... 8-)

Laurent
#140

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 20
  • Remerciements reçus 0

nando a répondu au sujet : Re: Cheval Blanc

Bonjour,

J'utilise ce forum de temps en temps, je ne participe pas beaucoup, (je n'ai pas beaucoup de temps non plus), mais je lis vos post avec beaucoup de plaisir.. MAIS il y à des post qui m'agacent vraiment beaucoup.

Ce formun est fait pour que l'on exprime nos expériences gustatives et non critiquer la manière que l'on a de le faire.¨...NON?

La franchise ne consiste pas à dire tout ce que l'on pense, mais à penser tout ce que l'on dit, et avec plus de 3'000 post à ce jour, PETITtedy devrait faire preuve de plus de tolérance.... surtout en parlant de vin..où l’humilité est essentielle.

…Désolé pour les fautes d'autographe et bonne semeine atous.

Seule, dans le règne végétal, la vigne nous rend intelligible ce qu'est la véritable saveur de la terre...colette
#141

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4347
  • Remerciements reçus 1

teddyteddy a répondu au sujet : Re: Cheval Blanc

Je ne vois vraiment pas pourquoi je devrais faire preuve de tolérance à l'égard d'un sommelier professionnel qui utilise depuis 4 semaines le forum sur lequel j'interviens à titre d'amateur depuis plus de 5 ans aux seules fins de faire de la publicité pour son blog, dont les articles sont ici copiés sans autre forme de procès...

Laurent
#142

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 81698
  • Remerciements reçus 7115

oliv a répondu au sujet : Re: Cheval Blanc

Il y a ceux qui font vivre ce forum et ceux qui s'en servent !

Je soutiens bien entendu totalement Laurent sur ces questions.

Oliv
#143

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 12
  • Remerciements reçus 0

dedoune a répondu au sujet : CR: Château Cheval Blanc 1997

dégusté une bouteille de CR: Château Cheval Blanc 1997 a déjeuné carafe 1h belle robe foncé nez plaisant en bouche petit fruit rouge mais sans plus hormis l étiquette prestigieuse
ça ressemble a un bon st emilion mais a plus de 200e je ne voit pas ou et le plaisir ! cela relance le débat se sont des vins pour de grande table pour impressionné les convives il y a pleins d autre vins bien meilleure et surtout moins chers
#144

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 876
  • Remerciements reçus 1

JAD a répondu au sujet : CR: Château Cheval Blanc 1993

CR: Château Cheval Blanc 1993

Ce soir en dégustation, j'ai été surpris par l'évolution fortement marqué de ce vin.
Un vin que je n'ai que très rarement dégusté et que je n'ai jamais su apprécier à sa juste valeur.

Robe évoluée, rubis sombre tuilée, au disque légèrement brun.
Le nez est superbe mais très tertiaire sur la torréfaction, la réglisse, le sous-bois, la truffe(il "merlote" encore joliment)
La bouche est décevante à ce stade, elle commence gourmande, assez volumineuse, pas mal de matière, et pourtant la finale est trop courte, pas de trace d'acidité, elle n'est pas au niveau attendu.

Ce vin à déjà passé son apogée, dégusté en horizontale avec un Pommard 1er cru 93 de chez Pillot, Cheval Blanc aura été vite éclipsé... Ce à quoi je ne m'attendais vraiment pas. J'ai eu l'occasion de boire d'autres 93 dans le bordelais qui étaient beaucoup plus en forme. La conservation de la bouteille ne pouvait être mise en cause...

Ma note : 14/20

Cdlt,

Jean-Aubert

"En vin est vérité cachée." (Rabelais)
#145

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 415
  • Remerciements reçus 14

Médéric a répondu au sujet : Souvenirs d'un Cheval Blanc 1986

Bonjour,

Au mois d'avril 2009, j'ai eu l'immense plaisir de déguster un CR: Château Cheval Blanc 1986. Ironie du sort, pour ma première rencontre avec ce cru mythique, le vin avait mon âge (alors que notre hôte ignorait totalement qu'il s'agissait de mon année de naissance...). Cette dégustation n'était absolument pas prévue (quelle agréable surprise !) et a été réalisée à l'aveugle. Je n'ai pas pris de notes et je vais donc tenter de vous livrer modestement mes quelques souvenirs.

Le vin avait été carafé plusieurs heures (au moins 3 ou 4) avant d'être dégusté à table, en accomnagnement d'un magret de canard. La robe présentait des traces notables d'évolution ce qui m'avait laissé penser qu'il s'agissait d'un vieux vin (j'envisageais 15 à 20 ans). Le nez était très expressif et profond. Une multitude d'arômes s'en dégageaient mais je suis incapable de vous donner plus de précisions. Un amateur averti pouvait déjà logiquement parier sur un Saint-Emilion (ce ne fut pourtant pas mon cas : comme je suis un amateur passionné, je ne dois pas être bien averti ;))
En bouche, ce fut magnifique : équilibre, complexité, fruits et arômes tertiaires. Mais ce sont surtout les tannins qui m'ont le plus marqué : c'est le jour où j'ai bu ce vin que j'ai compris la signification de l'expression "des tannins soyeux". Fondus, ils glissaient en bouche comme une étole de ce noble tissu... La finale était longue et persistante (plus de 30 secondes de mémoire). Wow ! Quelle émotion !

J'ai eu l'occasion par la suite de lire les commentaires de certains critiques professionnels au sujet de ce vin. Il semblerait que 1986 ne reste pas dans les annales du Château. Compte tenu de l'émotion et du plaisir suscités par cette première expérience, je n'ose à peine imaginer les sensations que peut procurer Cheval Blanc dans les plus grands millésimes...

Médéric - LPV Lyon
"Le vin est un professeur de goût, il est le libérateur de l'esprit et l'illuminateur de l'intelligence." (Paul Claudel)
#146

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 17822
  • Remerciements reçus 2621

Eric B a répondu au sujet : Re: Souvenirs d'un Cheval Blanc 1986

Un amateur averti pouvait déjà logiquement parier sur un Saint-Emilion

Pas dit : son terroir (graves) et son encépagement (proportion relativement importante de cabernet) n'en font pas un Saint-Emilion typique. Il est donc facile de se planter...

Eric
Mon blog
#147

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 415
  • Remerciements reçus 14

Médéric a répondu au sujet : Re: Souvenirs d'un Cheval Blanc 1986

Eric,

Cette remarque valait plus pour le nez : une fois l'étiquette découverte, j'ai redégusté le vin en essayant de mémoriser au mieux mes impressions. J'ai un souvenir moyennement précis du nez mais il procurait une sensation un peu "végétale/herbacée" (sans que ce soit négatif ou désagréable!). J'ai eu l'occasion par la suite de déguster d'autres Saint-Emilion (Pavie, La Gaffelière, etc.) et j'ai eu à chaque fois ce petit "flash olfactif" en les dégustant qui me faisait penser à Saint-Emilion. J'ai du mal à décrire cette fameuse odeur et le qualificatif "végétal/herbacé" est d'ailleurs peut-être erronné mais l'impression que j'ai, a posteriori, c'est que le nez était un sérieux indice pour quelqu'un de plus expérimenté.

Médéric - LPV Lyon
"Le vin est un professeur de goût, il est le libérateur de l'esprit et l'illuminateur de l'intelligence." (Paul Claudel)
#148

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 316
  • Remerciements reçus 28

Julien MICHEL a répondu au sujet : CR: Château Cheval Blanc 2007

J'ai eu l'occasion de déguster au château et sur fût CR: Cheval Blanc 2007 en novembre 2008, c'était ma première rencontre avec ce grand vin. Je dois bien avouer que je n'ai pas été transcendé.. Mais c'est très difficile de juger un vin comme celui-là aussi jeune. Le nez était fermé mais un il s'en dégageait tout de même un arôme envahissant de réglisse et un légère pointede cassis..En bouche c'était encore plus fermé, lisse avec une belle matière épaisse et une belle longueur mais rien d'exceptionnel. Si je l'avais dégusté à l'aveugle je n'aurais jamais parié qu'il s'agissait d'un 1er GCC..Mais je le redis avec ma maigre expérience de ces grands vins, le fait qu'il soit si jeune et que Cheval soit un vin qu'il faut attendre des décennies avant qu'il ne révèle son potentiel ne me permettent pas d'y apporter un jugement fiable, juste de vous donner mes impressions. Pour la petite histoire, j'ai dégusté Cheval à 11h et Gazin 2007 également sur fût vers 14h avec le maître de chai, et là Révélation!!! C'était éblouïssant! Un nez superbe, des fruits rouges (fraise, cassis...), une touche de vanille. En fermant les yeux j'avais l'impression de frôler du nez un panier de fruits rouges...En bouche, c'est la confirmation. Souplesse incroyable, velouté, toujours ces fruits rouges, la vanille plus présente et un petit côté fumé...Et surtout un vin avec une longueur incroyable, j'ai gardé le goût plusieurs heures dans la bouche...Il à tout pour vieillir admirablement..En discutant avec le maître de chai il nous avoue qu'ils sont très fiers de ce millésime...A revoir ces deux vins dans 20 ans, mais là sans parler de prix, la différence était incroyable..
Et puis en parlant de prix le rapport est globalement 1 bouteille de Cheval Blanc pour 10 bouteilles de Gazin....!!!! Comme quoi...
#149

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 362
  • Remerciements reçus 0

paysage a répondu au sujet : CR: Château Cheval Blanc 2002

Bonjour

CR: Château Cheval Blanc 2002

Première approche pour moi avec Cheval Blanc bu hier soir sur une belle côte de boeuf.

Je m'attendais (espérais) à découvrir les caractéristiques de délicatesse, de finesse et de velouté que la plupart attribue à ce château.

Sur ce point là, j'ai été assez déçu car c'est en fait plutôt puissant et corsé. A mon sens Vieux Château Certan 2004 dégusté le mois dernier remplissait bien plus ces critères.

Certaines choses m'échappent ou peut être est-ce la spécificité de cheval blanc dans ce millésime particulier.

Au nez les arômes sont profonds et ennivrants, en bouche c'est complexe et très bien fait, la finale est relativement persistante.

Un bien beau vin, sentiment partagé par tous à table mais probablement exacerbé par la vue de l'étiquette sous nos yeux.

Il m'a rappelé l'excellent Pavie Macquin de la même année bu récemment, sauf que ce dernier fait le quart du prix...

J'essaierai dans un autre millésime si mes moyens me le permettent
#150

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck