Nous avons 1779 invités et 74 inscrits en ligne

Château Angélus

  • Messages : 5478
  • Remerciements reçus 4165

Réponse de Olivier Mottard sur le sujet Re: Château L'Angélus

Frédéric a écrit:
> Voilà Olivier,
>
> Votre deuxième post, synthétisé, est non seulement
> plus clair mais ne donne pas l'air de tourner
> autour du pot et de couper les cheuveux en quatre.

Merci ;)

NIKO a écrit:

> A cette question Monsieur Audouze répond déjà dans
> son post :
> "C’est le type de vin que l’on devrait acheter,
> car il est très pur, à peine astringent, et
> échappera certainement, du fait du millésime, à la
> folie des prix actuels. "

D'accord, mais juste 6 lignes au-dessous : assez limité et court :S

Olivier :)
14 Sep 2006 18:11 #91

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 126
  • Remerciements reçus 0

Réponse de NIKO sur le sujet Re: Château L'Angélus

Olivier Mottard a écrit:

> D'accord, mais juste 6 lignes au-dessous : assez
> limité et court
>
> Olivier
>

Tu as raison Olivier, un Angélus bon marché mais "assez limité et court" ça ne me donne pas envie de l'acheter non plus...

Amitiés,
NIKO
14 Sep 2006 19:06 #92

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 26096
  • Remerciements reçus 944

Réponse de Luc Javaux sur le sujet Re: Château L'Angélus

"Tu as raison Olivier, un Angélus bon marché mais "assez limité et court" ça ne me donne pas envie de l'acheter non plus..."

Vous me décevez, vous l'avez pas le respect de l'étiquette... :D

Luc
14 Sep 2006 19:16 #93

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • milleret
  • Hors Ligne
  • Cet utilisateur est bloqué
  • Enregistré
  • Messages : 2652
  • Remerciements reçus 114

Réponse de milleret sur le sujet Re: Château L'Angélus

Didier a écrit:
> """chinbourg, parlez-nous, s'il vous plait de ce
> chinon bu dans la chaude intimité familiale. S'il
> vous plait.
> C'est ça LPV, la solidarité des amoureux du
> vin."""
>
> Belle philosophie François et que je partage
> totalement.
>
>
> Didier , je reconnais " l'homme de coeur "...sinon pour revenir sur cette dégustation Angélus , j'ai bien aimé les commentaires de Mr Audouze ...soudain revenu sur les bancs de son école primaire ...et j'ai vraiment beaucoup aimé et je n'ai pas cherché à relever les différences sur le commentaire d'un même vin ....

Laurent ...un petit commentaire sur ce Chinon ....et moi , je vais venir te parler d'un petit Saumur Champigny 2002....car Chambéry est sur le point de piller le stock d'un certain domaine de la région ... " Rogelins " 2002" par exemple ....j'ai tenu parole , une première grosse commande est partie ce jour , et la prochaine en fin de mois ..Mr Legrand ne va pas regretter la visite du petit savoyard !
14 Sep 2006 21:26 #94

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 388
  • Remerciements reçus 7

Réponse de Colito sur le sujet Re: Château L'Angélus

Ah ça y est un nouveau fan de Mr LEGRAND, Chinbourg a encore frappé :)
15 Sep 2006 09:27 #95

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • milleret
  • Hors Ligne
  • Cet utilisateur est bloqué
  • Enregistré
  • Messages : 2652
  • Remerciements reçus 114

Réponse de milleret sur le sujet Re: Château L'Angélus

Et ce n'est pas terminé ...j' attends avec impatience la confrontation Clos Rougeard 2002 et " Rogelins " 2002 pour notre soirée Loire ....je fais une grosse pub pour cette soirée : ce soir c'est la présentation du programme du club lors de la soirée nocturne de la Foire de Chambéry ....Devinez ce que nous allons déguster ce soir sur le stand ...pas de problème , je viens de reconstituer mon stock hier chez Mr Legrand ....

ps : un petit conseil aux amateurs de cette cuvée ....ne pas trop attendre pour réserver ce 2002 ..Mais le 2005 va suivre rapidement !
15 Sep 2006 13:00 #96

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5478
  • Remerciements reçus 4165

Réponse de Olivier Mottard sur le sujet Re: Château L'Angélus

Luc,

Pardon ô Maître d'avoir ainsi manqué de respect :D

Olivier
15 Sep 2006 13:19 #97

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 388
  • Remerciements reçus 7

Réponse de Colito sur le sujet Re: Château L'Angélus

deéjà fait, 2 caisses de 2002 à la maison :)) ne pas négliger non plus le 2003 et le 2004, qui dans des styles tres différents sont tout aussi réussis :)
15 Sep 2006 13:28 #98

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest
  • Visiteur
  • Invité

Réponse de Guest sur le sujet Re: Château L'Angélus

Milleret,

J'ai trouvé Poyeux 2002 très curieux, comme vin (cf archives) ?!
15 Sep 2006 13:51 #99

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1069
  • Remerciements reçus 350

Réponse de yr sur le sujet Re:CR: Château L'Angélus 1993

Connaissant certains millésimes du domaine, et leur robuste constitution à cette période, je carafe le vin une bonne heure malgré le millésime 93.

La robe est rouge très foncé, quasimment noire dans le verre .

Le nez est riche, avec des relents de cerise, de terre, mais marqué par un boisé assez lourd.

La bouche est très puissante pour le moment, il y a une grosse matière assez fortement extraite, mais les tanins sont veloutés.

Belle finale épicée, mais légèrement assechante et marquée par le bois encore une fois.

Le vin m'a semblé meilleur le lendemain, ce côté boisé avait été fortement atténué , le fruit semble avoir repris le dessus, ce qui me laisse à penser une évolution favorable au viellissement.

Indubitablement le meilleur 1993 (Bordelais) que j'ai bu depuis fort longtemps.Il surpasse sans aucun problème certains 1GCC qui feraient (très) pâle figure à coté.

Juste une interrogation: Ce vin est très bon, mais fait un peu "forcé", il faut être très patient avec ce type de vin bâti pour la très longue garde. On peut ne pas apprécier, ma moitié l'ayant trouvé trop lourd, "too much" et réclame encore 10 ans de cave.

J'ai pour ma part été très impressionné vu le millésime. A l'aveugle je n'aurai jamais pensé à un "petit" 1993 avec une telle structure.

NB: juste un petit mot pour le bouchon de toute première qualité: Un vrai miroir ! 12 ans de bouteilles et le vin n'a pas entamé de 0.1mm le pourtour, comme s'il etait neuf. Certains peuvent en prendre de la graine.

YR
25 Sep 2006 15:22 #100

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 159
  • Remerciements reçus 0

Réponse de chp sur le sujet Chateau l'Angelus 1989

Gouté hier soir.
La robe est d'un magnifique grenat,sans évolution.
Le nez,non plutot les nez:incroyable festival d'aromes !!! On débute sur la réglisse intense qui joue avec un cote fumé persistant,puis notes de cuir,cacao,fruits rouges,pruneau.Le deuxième verre offre un bouquet superbe de caramel (sans agitation du verre,jamais rencontré cet arome avec autant d'éclat et de classe que hier soir !!!).Bref,vous l'aurez compris,on se régale.
La bouche n'est pas en reste:attaque sérieuse,structure sans faille,équilibre souverain,finale très,très,longue.Les aromes de cerise et groseille dominent cet ensemble qui révèle un velouté,une finesse,une suavité,... ok j'arrete.
Une très grande bouteille qui procurera encore d'immenses émotions dans les 20 ans à venir.
Seul regret (mais de taille !! ):vu l'envolée des prix,l'acquisition de tels nectars n'est plus pour moi hélas !!!
Christian
28 Oct 2006 11:34 #101

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest
  • Visiteur
  • Invité

Réponse de Guest sur le sujet Re: Château L'Angélus verticale 2004-1992

Je sors d'une verticale d'Angélus 2004-1992 ...

The winner is : 2001 !

2004 démonstratif
Superbes 2003, 2002, 2000, 1998
Beau 95
94, 97 très réussis
94 et 93 en perte de vitesse
96 déçoit

Jolis Cos d'Estournel 2001 et Montrose 2001 également !
17 Avr 2007 22:52 #102

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2301
  • Remerciements reçus 49

Réponse de M@nuel sur le sujet Re: Château L'Angélus verticale 2004-1992

Luc, tu n'aurais pas un truc à nous dire ? ;)

M@nuel.
17 Avr 2007 23:03 #103

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1777
  • Remerciements reçus 1

Réponse de jallot christophe sur le sujet Re: Château L'Angélus verticale 2004-1992

Laurent,

En attendant tes commentaires mes "préférés" dans cette verticale (non, je n'y participais pas!): 2000 et...1995 (notés 17,50), 2001 (17+), puis 1996 (16,50), 1993 (16,25), 1994 (16,13), 1997 et 2002 (16)...mais je n'ai pas gouté 1998 et 2003.... GRAND VIN quoi qu'il en soit!
CHRISTOPHE
" le vin doit rester un plaisir et non devenir un besoin ...même si parfois, on a besoin de se faire plaisir! "
17 Avr 2007 23:07 #104

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 26096
  • Remerciements reçus 944

Réponse de Luc Javaux sur le sujet Re: Château L'Angélus verticale 2004-1992

M@nuel,

Qu'aurais-je à dire que je n'ai déjà dit ? ;)
Ah oui, j'ai été déçu par le 1995 la dernière fois que l'ai dégusté, finale marquée par une forte amertume.
2001 ? Oui, il paraît que certains vins sont assez réussis...

Luc
17 Avr 2007 23:32 #105

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 789
  • Remerciements reçus 0

Réponse de Vincent Ravenne sur le sujet Re: Château L'Angélus verticale 2004-1992

Même série, même jour...

The winner is : 2000

Une bonne longueur devant 2001

1994 toujours très beau

2004 vin de castor...on peut appeler ça démonstratif;)

1995 très décevant, 1998 devait être beaucoup mieux ce soir

Vincent

laurentG écrivait:
> Je sors d'une verticale d'Angélus 2004-1992 ...
>
> The winner is : 2001 !
>
> 2004 démonstratif
> Superbes 2003, 2002, 2000, 1998
> Beau 95
> 94, 97 très réussis
> 94 et 93 en perte de vitesse
> 96 déçoit
>
> Jolis Cos d'Estournel 2001 et Montrose 2001
> également !
17 Avr 2007 23:35 #106

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2301
  • Remerciements reçus 49

Réponse de M@nuel sur le sujet Re: Château L'Angélus verticale 2004-1992

Luc Javaux écrivait:
> 2001 ? Oui, il paraît que certains vins sont
> assez réussis...

Ah, tiens donc !
Et c'est seulement maintenant que tu nous le dis ?!! :D

M@nuel.
18 Avr 2007 00:31 #107

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest
  • Visiteur
  • Invité

Réponse de Guest sur le sujet Re: Château L'Angélus verticale 2004-1992

Angélus Saint-Emilion 2004 : (15,5/20+)
Robe noire.
Expression très mûre avec un boisé lacté de classe : liqueur de cassis, épices, moka.
Bouche charnue, sensuelle, croustillante, langoureuse, avec en même temps de l’austérité et de la finesse. Boire assez frais car le taux d’alcool semble élevé. Un 2004 plutôt extrême (on peut lui reprocher une certaine décadence) dont il faudra surveiller les éventuels progrès.

Angélus Saint-Emilion 2003 : 16,5+/20
Nez mûr, plutôt explosif, boisé racé : roncier, mûre, cacao, graphite, épices.
Bouche longue, fruitée, assez lascive mais pas si joufflue que cela (un très léger manque de chair, le 2003 paraissant curieusement plus filiforme que le 2004). Un vin doté, qui bénéficie d’une rassurante accroche astringente en finale.

Angélus Saint-Emilion 2002 : 16/20
Nez alléchant : cacao, myrtille, figue fraîche. Evocation de rafle conférant une certaine fraîcheur et agréable profondeur minérale.
La bouche est valorisée par une belle présence gourmande, à la fois veloutée et tannique. Aspect plus ligérien (fermeté fruitée) pour une carcasse moins charnue et plus abrupte. Un 2002 consistant et de garde.

Angélus Saint-Emilion 2001 : 18/20
Nez minéral en diable, compact, empyreumatique : moka marqué, fruits noirs.
Tannins remarquables pour une trame pleine, cohérente, juteuse, caressante, très persistante. Le prolongement est délicieusement suave, salivant, éclatant, la finale entraînée par une sensation de poussée continue bluffante. Difficile de ne pas se resservir une belle rasade de ce vin en pleine forme, déjà fondu et prêt pour une longue croisière.
Bien plus dévoilé que le Léoville-Barton bu le 5 avril 2007 et j’attends avec impatience la comparaison avec la Conseillante 2001 (à l’encépagement plus exclusif), qui arrivera fin avril 2007 avec une énorme réputation sur ce millésime (lequel verra ponctuellement le dossard de l’autre ?).

Angélus Saint-Emilion 2000 : 17/20
Nez solaire mais sans lourdeur excessive ; on engrange avec bonheur des notes multiples de fruits noirs et rouges confiturés, de réglisse, d’herbes aromatiques (en décoction), de figue rôtie, de poivre, de boîte à cigares.
Bouche au caractère plus exotique, au velours admirable, qui remplit la bouche de manière démonstrative (osée ?) et corsée mais se déroule sérieusement en finesse et sans chaleur trop excessive. Ses éléments sont mieux fusionnés que dans le cas du 2003.
Rappel : Vinexpo 2001
Château Angélus 2000. Notes : DS16,5 - LG16 - PP16,5 - PC15,5/16. Moyenne : 16 (cr par Pierre Citerne)

Fruit très mûr, boisé grillé important mais beaucoup de fond, souple et charnu en bouche, concentré, hédoniste.


Angélus Saint-Emilion 1998 : 17/20
Robe intense mais un peu plus mate.
Olfaction profonde, corsée, racée. Le kiosque à odeurs est complexe : minéral, havane, rose ancienne, figue, poivre, réglisse.
En bouche, c’est de la belle ouvrage : on se régale d’une production qui rappelle un peu le 2000, raisonnablement riche (cossue mais pas crémeuse), délectable. Longueur et relative fraîcheur complètent ce tableau d’excellence.

Angélus Saint-Emilion 1997 : 15,5/20
Robe moins tonitruante, plus évoluée.
Nez joliment foxé, au bouquet floral fin et frais (mentholé), faisant penser au cigare. En bouche, la sphère est certes plus restreinte mais ce vin au charme un peu vieillot, plus court, possède tout de même de beaux atouts vu le millésime : il est prêt à boire et possède un éclat relatif qui le rend joyeux.

Angélus Saint-Emilion 1996 : 14/20
Nez expressif, viandé, dans lequel on inventorie des notes très appréciables de fruit cuits, de cuir, de poivre.
On est en revanche déçu par une bouche à la finale rude, trop prompte, qui ne confirme pas les promesses d’un fumet très attractif. Nul soyeux et au contraire tannins grossiers (illustration parfaite de la difficulté du millésime sur cette rive ?).

Angélus Saint-Emilion 1995 : 16,5/20
Bouquet profond, sanguin, plus végétal, moins expansif que celui du 1996, sur des odeurs de cassis, de tabac, d’agrumes, de minéral, de figue.
En bouche, l’austérité, qui confère de la vigueur au vin, est adroitement enjolivée dans une trame de qualité, ferme et sapide. Tannins un tantinet poudreux (aspect pulvérulent).

Angélus Saint-Emilion 1994 : 15/20
Fonds végétal qui poivronne et une certaine noblesse dans cet éventail aromatique : minéral, épices, cuir, pointe de truffe noire (tuber melanosporum).
Matière dense, corsée, possédant un gras appréciable et une belle tenue. Tannins un peu grenus. Un vin ici mis en scène dans un panel exigent mais on imagine bien qu’il put beaucoup plaire lors de l'horizontale des Bordeaux 1994.

Angélus Saint-Emilion 1993 : 13/20

Nez minéral, végétal, austère, qu’il faut aller chercher. Impression de peau d’orange. La bouche n’est pas dénuée d’un certain caractère mais elle paraît creuse, fatiguée, débordée par son acidité. Aurait vraisemblablement souffert dans la surprenante horizontale des Bordeaux 93 organisée fin 2006.

Angélus Saint-Emilion 1992 : 11/20
Nez indigent sur le bouillon Kub, le poivron, le cassis. La bouche me fait plisser les yeux en raison d’une acidité insidieuse. Sans plus de commentaires …

Conclusion (rapide, en ce qu’elle ne saurait à l’évidence pas remplacer un stage d’étude sur place) :
- Haut niveau d’ensemble pour des vins stylés mais pour autant variés (selon les millésimes), puissants, corsés, racés, diserts et gourmands qui bénéficient de la générosité aromatique et structurelle du merlot judicieusement combinée à l’assise et aux flaveurs potentiellement racées du cabernet-franc.
- Changement de style probable à partir de 2000 : les vins deviennent alors plus « modernes », « lissés », concentrés, alcoolisés. La maturité, la rondeur, la volubilité augmentent (tout en laissant encore de la place à la race et à la finesse - on connaît pire dans le secteur en termes de production de vins de foire, surboisés, tape-à-l’œil, édulcorés, éphémères, paradoxalement parfois secs). La comparaison des silhouettes du 1998 et du 2001 est instructive à cet égard (et le 1999 absent de cette série). Clairement travaillés pour une forme de plaisir immédiat, charnels (d’une certaine manière internationalisés), loquaces, ils conservent toutefois une réconfortante rigueur d’élaboration et semblent préserver un message, au passage impacté par certaines modes actuelles et la carte de l’irrémédiable évolution climatique. Il sera intéressant de suivre son évolution dans le temps (en écho avec ceux qui seront délivrés lors de la seconde verticale 1991-1975 du 26/4/07).

Prochaine série (1991-1975) la semaine prochaine !
18 Avr 2007 15:13 #108

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest
  • Visiteur
  • Invité

Réponse de Guest sur le sujet Re: Château L'Angélus verticale 2004-1992

2 Questions :

A partir de quand De Bouard a-t-il pris en main le domaine ?

A partir de quand les vinifications ont-elles changé : batonnage des rouges et il me semble vinification en barrique neuve puis élevage en barrique neuve ?
18 Avr 2007 16:43 #109

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4260
  • Remerciements reçus 1

Réponse de Bertrand Le Guern sur le sujet Re: Château L'Angélus verticale 2004-1992

A partir de quand De Bouard a-t-il pris en main le domaine ?

Au milieu des années 80, à peu près en même temps que son voisin de Neipperg a amélioré Canon la Gaffelière.

Prochaine série (1991-1975) la semaine prochaine !

Ceux plus anciens que 85 risquent d'être difficiles!
blg
18 Avr 2007 16:50 #110

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest
  • Visiteur
  • Invité

Réponse de Guest sur le sujet Re: Château L'Angélus verticale 2004-1992

Goûté 1 grand 1989 (18/20), et pis c'est tout !
18 Avr 2007 16:57 #111

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2000
  • Remerciements reçus 3

Réponse de Gael sur le sujet Re: Château L'Angélus

Je n'ai jamais bu ce vin, malheureusement, et le fait de le voir de plus en plus souvent au cinéma me donne quand même envie d'y plonger. Ils ont une politique assez agressive en matière de placement de produit : James Bond, La Vie en Rose (un 1938) et un autre film dont je ne me souviens plus.

Vivement !!
19 Avr 2007 01:40 #112

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest
  • Visiteur
  • Invité

Réponse de Guest sur le sujet Re: Château L'Angélus

Goûté à deux reprises, Gael, si tu veux te lancer, je te conseille de le faire dans un millésime assez vieux (au moins 10ans), car c'est l'école de l'extraction et de la concentration!

Cordialement,
JU
19 Avr 2007 09:56 #113

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest
  • Visiteur
  • Invité

Réponse de Guest sur le sujet Re: Château Angélus

Christophe,

Tu écrivais en janvier 2006 :

"ANGELUS est incontestablement (d' après la moyenne de toutes les notes de dégustation faites avec mon club ou des amis...) l' un de mes 5 SAINT-EMILION préférés...

L' exemple du millésime 1992 est éloquent: il est difficile de se "régaler" encore avec un grand Bordeaux rouge 1992: l' ANGELUS fait effectivement partie des exceptions, même si la période de maturité est atteinte depuis quelques années et il vaut sans doute mieux en "profiter" pleinement déès maintenant; personnellement j' ai "terminé" mes bouteilles l' an dernier...moyenne des notes de dégustation de ce millésime: 15,83.."


Je viens de recevoir les chiffres de la dégustation chez IVV :

1. Angélus Saint-Emilion 1èr cru classé B en 2004 :
DS AM15 - DS SOIR15,5 - PC(14) - LG15,5+ - MS14,5/15 - PR15,5.
Note moyenne AM : 14,7 et SOIR : 15,3 - Prix : 55 €

2. Angélus Saint-Emilion 1èr cru classé B en 2003 :
DS AM16/15,5 - DS SOIR16,5/17 - PC15/15,5 - LG16,5+ - MS16,5/17 - PR16 .
Note moyenne AM : 15,8 et SOIR : 16,7 - Prix : 135 €

3. Angélus Saint-Emilion 1èr cru classé B en 2002 :
DS AM15 - DS SOIR15,5/16 - PC15/15,5 - LG16 - MS15,5/16 - PR14,5.
Note moyenne AM : 15 et SOIR : 15,9 - Prix : 67 €

4. Angélus Saint-Emilion 1èr cru classé B en 2001 :
DS AM16 - DS SOIR17,5/18 - PC16 - LG17,5+ - MS18 - PR16.
Note moyenne AM : 16 et SOIR : 17,1 - Prix : 105 €

7. Angélus Saint-Emilion 1èr cru classé B en 2000 :
DS AM17/17,5 - DS SOIR17,5 - PC17/17,5 - LG17 - MS17 - PR17,5.
Note moyenne AM : 17,3 et SOIR : 17,2 - Prix : 205 €

8. Angélus Saint-Emilion 1èr cru classé B en 1998 :
DS AM16,5/17 - DS SOIR16 - PC15,5 - LG17 - MS17 - PR15.
Note moyenne AM : 15,8 et SOIR : 16,7 - Prix : 142 €

9. Angélus Saint-Emilion 1èr cru classé B en 1997 :
DS AM14/13,5 - DS SOIR14,5 - PC14 - LG15,5/16 - MS15 - PR13,5.
Note moyenne AM : 13,8 et SOIR : 15,1 - Prix : 90 €

10. Angélus Saint-Emilion 1èr cru classé B en 1996 :
DS AM14 - DS SOIR14 - PC14,5 - LG14 - MS14,5 - PR14.
Note moyenne AM : 14,2 et SOIR : 14,3 - Prix : 104 €

11. Angélus Saint-Emilion 1èr cru classé B en 1995 :
DS AM13 - DS SOIR16,5 - PC13 - LG16,5 - MS16,5 - PR13.
Note moyenne AM : 13 et SOIR : 16,5 - Prix : 137 €

13. Angélus Saint-Emilion 1èr cru classé B en 1994 :
DS AM16,5 - DS SOIR16 - PC16,5/17 - LG15 - MS16 - PR16,5.
Note moyenne AM : 16,6 et SOIR : 15,7 - Prix : 90 €

14. Angélus Saint-Emilion 1èr cru classé B en 1993 :
DS AM15,5 - DS SOIR13,5 - PC15,5 - LG13 - MS12,5 - PR15,5.
Note moyenne AM : 15,5 et SOIR : 13 - Prix : 84 €

15. Angélus Saint-Emilion 1èr cru classé B en 1992 :
DS AM15 - DS SOIR14 - PC14,5/15 - LG11 - MS13,5 - PR15.
Note moyenne AM : 14,9 et SOIR : 12,8 - Prix : 89 €


Constat (PC et PR ont dégusté l'après-midi) :
--> Un haut niveau d'ensemble en effet
--> des différences de notes importantes en fonction de l'aération du vin !
19 Avr 2007 15:10 #114

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2301
  • Remerciements reçus 49

Réponse de M@nuel sur le sujet Re: Château L'Angélus verticale 2004-1992

laurentG écrivait:
> et j’attends avec impatience la
> comparaison avec la Conseillante 2001 (à
> l’encépagement plus exclusif), qui arrivera fin
> avril 2007 avec une énorme réputation sur ce
> millésime (lequel verra ponctuellement le dossard
> de l’autre ?).

Enorme réputation ?
Par qui ? JM Quarin, Bettane & Desseauve peut-être. Et puis ?

M@nuel.
19 Avr 2007 15:36 #115

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2301
  • Remerciements reçus 49

Réponse de M@nuel sur le sujet Re: Château L'Angélus

Gael écrivait:
> Je n'ai jamais bu ce vin, malheureusement, et le
> fait de le voir de plus en plus souvent au cinéma
> me donne quand même envie d'y plonger. Ils ont une
> politique assez agressive en matière de placement
> de produit : James Bond, La Vie en Rose (un 1938)
> et un autre film dont je ne me souviens plus.

Et dans "Albert est Méchant" avec Clavier et Serrault.

M@nuel.
19 Avr 2007 15:39 #116

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest
  • Visiteur
  • Invité

Réponse de Guest sur le sujet Re: Château L'Angélus

Enorme réputation ?
Par qui ? JM Quarin, Bettane & Desseauve peut-être. Et puis ?


Google, Bertrand le Guern, Bordeaux millésime 2001 (tableau récapitulatif).
Je verrai cela samedi soir.
19 Avr 2007 15:47 #117

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2301
  • Remerciements reçus 49

Réponse de M@nuel sur le sujet Re: Château L'Angélus

Je n'ai rien trouvé.
Un lien peut-être ? Merci.

M@nuel.
19 Avr 2007 16:24 #118

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest
  • Visiteur
  • Invité

Réponse de Guest sur le sujet Re: Château L'Angélus verticale 2004-1992

Bertrand nous le transmettra peut-être ...
19 Avr 2007 18:30 #119

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest
  • Visiteur
  • Invité

Réponse de Guest sur le sujet Re: Château L'Angélus verticale 1991-1975

Série hétérogène (les progrès de l'oenologie moderne ?).

Tu dors, Bertrand ?

Winners : 1989, 1990, 1983
26 Avr 2007 22:58 #120

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck