Nous avons 1480 invités et 41 inscrits en ligne

Domaine du Clos Naudin, Vouvray

  • Messages : 1204
  • Remerciements reçus 1365
CR: Domaine du Clos Naudin, Perruches 2008, Vouvray demi-sec
100% Chenin / Sous-sol d’argile et de silex / alc. : 13%

Une cuvée apparemment spécialement créée pour le marché belge.

Un vin bu dans ce cadre : www.lapassionduvin.c... 
 

Robe : dorée, très légèrement orangée.

Nez : sur l’abricot, la fleur d’oranger, le miel, quelques notes florales.

Bouche : on retrouve l’aromatique du nez (abricot, fleur d’oranger, miel), la bouche est riche avec des sucres résiduels mais une belle acidité ainsi qu’une jolie minéralité viennent contrebalancer la richesse. Finale très longue sur les agrumes et une amertume bien dosée (peaux d’agrumes).

Un vin encore doté d’une belle vitalité. Très bien : 15,5/20.

Fred
 
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: GILT, LLDA
13 Juil 2021 20:09 #1381
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2563
  • Remerciements reçus 1649
Merci pour ce compte-rendu car le titre m' a interpellé : je ne connaissais pas cette cuvée.
Je connais la parcelle qui est partagée, me semble-t-il , entre plusieurs viticulteurs.
Un parcellaire que pour la Belgique  : vous avez de la chance !

Gilles
13 Juil 2021 21:14 #1382

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1204
  • Remerciements reçus 1365
Oui, Gilles, mais la chance a tourné : cette cuvée n'existe plus, à ma connaissance.

Fred
 
13 Juil 2021 23:31 #1383

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 686
  • Remerciements reçus 416
40 ans, un bilan, un mythe... et les copains !

CR: Domaine P. Foreau Vouvray « Goutte d’or » 1990 :

 

Coach
 Robe très très foncée, caramel prononcé. Au nez, c’est superbe. Beaucoup d’arômes de fruits confits, d’épices, de caramel. En bouche, on retrouve ces arômes évolués, d’épices, de safran, de fruits confits. L’ensemble est complexe, riche mais contrebalancé par une acidité énorme qui gomme complétement toute richesse et qui rends l’ensemble hyper digeste. La longueur est phénoménale, complexe. C’est un éventail d’arômes et de saveurs soutenus par cette acidité qui titille les papilles.  On a eu la chance de la boire à quelques reprises mais je pense que c’est la plus belle bouteille dégustée depuis la première chez Jull.Pour moi le plus grand Liquoreux du monde tant la buvabilité et la complexité se font face. Grand vin !  

Nicolas : Robe très foncée laissant craindre un vin fatigué... Equilibre parfait avec une acidité qui masque les sucres pourtant bien présents, grosse matière mais qui ne gâche en rien la digestibilité du vin. Aromatique sur le raisin de Corinthe, les fruits jaunes confits et les épices, également des notes de fruits rouges, de caramel, une énorme acidité qui n’en finit pas d’étirer le vin. Superbe et ça glisse tout seul, même au terme d’une telle série. Pour moi un des plus beaux liquoreux qu’il m’ait été donné de goûter.

Dimitri : Moi qui pensait à ce stade ne plus rien pouvoir apprécier, je déguste non seulement la plus belle tarte aux pommes de ma vie, accompagnée du plus grand moelleux de ma vie également. Avec un tel accord tout redevient digeste, c’est juste incrachable avec un équilibre tellement parfait ! Je n’ai simplement jamais bu un meilleur liquoreux que celui-ci (depuis la 1ere GO 90 dégustée chez Jull en 2013). 
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jean-Loup Guerrin, bibi64, DUROCHER, LLDA
15 Juil 2021 20:02 #1384
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck