Repas around la Bourgogne

    • Messages : 52
    • Remerciements reçus 42

    VSYQUEM a créé le sujet : Repas around la Bourgogne

    Pour cette soirée nous avons décidé après avoir mal dégusté les vins “nature” de nous
    recentrer sur des vins que nous connaissons mieux et dans des appellations bourguignonnes qui nous ont laissé de grands souvenirs.

    La dégustation s'est faite autour d' une terrine de lapereau, d'un thon rouge de Sète sésame oignons rouges confits et poivrons, d'un dos de Saint Pierre crème de roquette et pignons tuile au parmesan et enfin d'une joue de boeuf au vin rouge cuite à basse température.
    Le repas s'est terminé sur les fromages affinés de la Crèmerie ( Sète ) puis petits gâteaux de l'excellente maison Scholler ( Montpellier) .

    Les vins ont été dégustés à l’aveugle , dans l’ordre suivant:

    APERO :

    15/02/2020 MAISON DEUTZ “CUVEE WILLIAM DEUTZ” 1999:



    Vin de couleur jaune aux reflets jaune soutenu. Nez intense de biscuit, de confiserie et de petits fruits rouges, groseille. Superbe.La bouche est ample dotée d’un excellent équilibre avec des flaveurs de sous-bois, de fougère, de fruits jaunes et secs.Longueur mémorable.C’est un superbe champagne à maturité à la fois opulent et baroque.Excellent 18/20


    15/02/2020 DOMAINE ULYSSE COLLIN “ LES MAILLONS” EXTRA BRUT:
    Dégorgement 16/02/2015, issu de blanc de noirs.



    Couleur jaune aux reflets cuivrés. Nez fin et distingué sur les fleurs blanches et le pamplemousse, évoluant sur l’orange sanguine.La bouche est minérale, sur la cire d’abeille dotée d’une vive acidité . C’est un vin à la fois puissant et rectiligne voire janséniste.Très long. Très bien 17,25/20


    VINS BLANCS:

    15/02/2020 DOMAINE DAUVISSAT CHABLIS GRAND CRU “LES CLOS” 2001:



    Robe jaune aux reflets jaune soutenu. Nez immédiat relativement réduit avec un fond désagréable de serpillère. A l’évolution, on note des fruits exotiques confits, de l’ananas et de la pêche jaune.La bouche est ample avec une forte minéralité très coquille d’huître, le beurre frais puis se distinguant sur les fruits jaunes, le champignon de paris.Très long avec une finale épicée. Non noté car il persiste même le lendemain cette déviance plus légère mais que l’on ne peut pas attribuer à de la minéralité mais plutôt à un défaut. Non noté

    15/02/2020 DOMAINE JEAN CHARTRON CORTON CHARLEMAGNE 2013:



    Robe jaune et reflets jaunes, disque brillant.Nez assez intense sur les fruits jaunes , les épices douces .La bouche est homogène avec un très bon équilibre, puissante sur les fruits jaunes compotés , le grillé finissant sur les fruits secs avec un note noisette très élégante . C’est un vin qui demande encore de la maturité pour s’exprimer plus profondément. Bien 16,75/20 Evolution : 17,25/20


    15/02/2020 DOMAINE D’AUVENAY MEURSAULT NARVAUX 2004:
    3032 bouteilles récoltées



    Robe jaune soutenu aux reflets jaunes et au disque brillant. Gras sur le verre. Le nez est intense sur un bel élevage bien intégré avec des notes de noisette, de grillé et de foin coupé. La bouche est puissante et élégant à la fois soutenue par une architecture acide nécessaire sur une forte minéralité mêlée avec de flaveurs de fruits secs, de fumée et de cédrat. C’est un vin très long, épicé en finale qui se délivre par paliers et semble ne jamais finir. C’est un très beau vin exécuté de main de maître. Superbe 18/20


    15/02/2020 DOMAINE LONG-DEPAQUIT CHABLIS GRAND CRU LES CLOS 2009:



    Propriété de la maison Albert Bichot.
    Robe jaune aux reflets jaunes. Nez doté d’une forte minéralité très fin. La bouche est fruitée et beurrée contrebalancée par des notes d’agrumes et de minéral.C’est un vin bien exécuté, élégant. On reste un peu sur sa fin quant à sa trame qui n’est pas d’une complexité folle. Bien 16,5/20


    VINS ROUGES:

    15/02/2020 DOMAINE JOSEPH DROUHIN CLOS DES MOUCHES 1983 :



    Vin de couleur claire aux reflets bruns. Nez de sous-bois, de tabac, de fumet et de fruits rouges confits. La bouche est relativement bien équilibrée avec des tanins fondus et soyeux, sur une trame encore debout révélant des arômes de rose fanée et de fruits rouges.La longueur est convenable . C’est un vin sur la finesse. Bien 16,5/20


    15/02/2020 DOMAINE ANTONIN GUYON CORTON RENARDES 2002:



    Robe rouge clair aux reflets rouges. Nez immédiat de vernis puis s’effaçant rapidement pour laisser place au “pinotage”, aux fruits rouges , les épices avec quelques notes fermentaires et curieusement d’herbes provencales. La bouche est ample sur les fruits noirs confiturés, les épices avec en finale des flaveurs de terre mouillée, de cendre et de suie. Les tanins sont austères mais la longueur est plus grande que le bressandes. Bien+ 16,5/20


    15/02/2020 DOMAINE ANTONIN GUYON CORTON BRESSANDES 2013:



    Robe claire aux reflets rouges. Nez frais de cerise , de mûre, de ronce et de grillé. La bouche est bien construite sur un bel élevage avec des tanins souples sur le grillé, le fruit rouge acidulé et le beurre fondu. Longueur correcte . Bien 16/20


    15/02/2020 MAISON LEROY VOLNAY SANTENOTS PC 2000:



    Robe rouge soutenu avec quelques reflets orangés. Nez intense à la fois animal et minéral évoluant sur les fruits noirs. La bouche est puissante, vibrante et acide avec des tanins soutenus un peu rudes sur les fruits noirs, la confiture de mûre évoluant sur des notes épicées et minérales. Très long. C’est un vin musculeux, à qui on peut faire le reproche d’une trop forte amplitude non assagie, mais qui révèle un grand potentiel de longévité. Très bien 17/20


    15/02/2020 DOMAINE D’EUGENIE ECHEZEAUX 2006:



    Robe sombre aux reflets rouges. Nez intense de fin boisé, de fruits noirs. La bouche est fruitée, élégante avec des tanins enrobés sur le poivre blanc, la rose et le fruit rouge. Belle longueur avec une finale terrienne. Bien +16,75/20


    DESSERT :

    15/02/2020 DOMAINE DE LA BONGRAN MACON CLESSE “CUVEE LEVROUTEE” 1995:



    Robe jaune doré aux reflets jaunes.Disque moyennement brillant. Nez intense de foin coupé, de fruits jaunes mûrs et de coing, avec à l’évolution un côté floral sur letilleul et la verveine Très beau.La bouche est dotée d’un bonne acidité avec un moelleux adéquat sur les fruits jaunes, la pomme au four évoluant longuement sur les herbe sèches. La puissante n’est pas phénoménale mais l’équilibre est bon.Bien 15,5/20


    En conclusion, les vins de Madame Leroy sortent du lot mais on en attendait pas moins au vu du prix devenu stratosphérique de sa production, avec une déception pour le domaine Dauvissat sur une bouteille qui n’était pas au meilleur de sa forme.
    Le champagne Deutz est éblouissant et l’ensemble des vins dégustés ce soir est d’un bon niveau.



    #1
    Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, Super-Pingouin, Axone35, Gibus, Moriendi, Vaudésir, Val59, romu, Frisette, starbuck, leteckel, Garfield, Vesale

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    Modérateurs: Cédric42120GildasPBAESstarbuckMartinezVougeotjean-luc javaux