Nous avons 1060 invités et 60 inscrits en ligne

Le foyer rural se balade en Côte de Beaune

  • Messages : 2936
  • Remerciements reçus 1689

starbuck a créé le sujet : Le foyer rural se balade en Côte de Beaune

Le foyer rural se balade en Côte de Beaune

Après avoir parcouru la Champagne , on se retrouve pour une soirée blanche avec votre fidèle serviteur dans le rôle d'Eddy Barclay.
J'avais donc proposé une soirée sur le thème des satellites des grands crus et de Meursault en Côte de Beaune.
Nous sommes 14 pour 7 bouteilles, ce qui simplifie l'intendance puisqu'il n'y aura pas à laver les crachoirs ::glou::

Domaine Alain Gras, Saint Romain 2018
On commence bien avec un chardonnay encore très jeune.
Un village périphérique aux grandes appellations qui ne possède pas de 1er cru
Rapidement j'entends que le vin est gras sur le verre ... ambiance bon enfant et un peu potache mais nous sommes surtout là pour passer un bon moment sans trop se prendre la tête.
Le nez n'est pas très complexe mais la bouche est plaisante, assez ronde sans être lourde.
La finale est un peu brève mais c'est probablement trop tôt pour cette cuvée dont j'ai apprécié le 2016 peu de temps avant.
Je n'avais rien de plus vieux en cave pour ce village car je précise que j'ai apporté 6 vins.
Globalement tout le monde l'a trouvé bon et pour 21€ sur IDW, personne ne crie au scandale

Domaine Rapet, Pernand-Vergelesses "Devant les clous" 2017
Un nez un peu plus complexe, légèrement brioché avec des belles notes de fruits jaunes.
Je trouve que le vin a déjà bien digéré son élevage par rapport à une autre expérience il y a qqs mois.
La bouche est plus fraiche et la finale plus longue.
Je pense qu'il va encore s'améliorer avec une à deux années de garde.
Le domaine conseille d'ailleurs de boire cette cuvée vers 5 ans d'âge
Waouhh tout le monde à la banane aux lèvres
Pour 1€ de plus ( Mais prix domaine cette fois), sans hésiter les dégustateurs préfèrent ce second vin

Domaine Rapet, Pernand-Vergelesses 1er cru "Le Clos du village" 2015
Après une cuvée située face à la colline de Corton, on se trouve maintenant en contre-bas des grands crus.
Un nez plus complexe sur les agrumes à maturité, l'élevage ne marque pas le vin si ce n'est des traces de noisettes fraiches dont je ne saurais dire d'où elles proviennent.
La bouche est ample, c'est gourmand et la finale se montre d'un niveau supérieur par rapport à la précédente.
Pour l'instant l'ordonnancement est assez bon et les avis sont unanimes.
Grosse impression pour le domaine Rapet qui place déjà la barre très haute alors que nous n'avons pas encore dégusté la moitié des vins.

Domaine Capitain-Gagnerot, Ladoix 1er cru "Les Hautes Mourottes" 2014
On prend de l'altitude pour border les Corton-Charlemagne mais par le haut cette fois.
C'est la bouteille de Gaétan.
Un vin qui pour le coup sera clivant ( c'est ce que j'espérais).
L'effet de séquence est redoutable car le vin semble vraiment strict.
C'est très minéral avec une belle tension mais tout le monde n'aime pas.
Par contre les gens s'accordent pour dire que c'est intéressant à découvrir dans le cadre où nous nous trouvons mais personne n'aurait envie de sortir la carte bleue pour cette 4ème bouteille.
Je compte alors sur la bouteille suivante pour redorer le blason du domaine.

Domaine Capitain-Gagnerot, Aloxe-Corton 1er cru "La coutière" 2014
A ma connaissance il s'agit toujours du seul 1er cru de ce village en blanc
Le nez n'est pas très expressif et la bouche semble assez quelconque
Ce n'est pas mauvais, ça se laisse boire mais le vin est un peu plat.
Cette bouteille se classera dernière et j'avoue n'avoir pas trop compris ce qui s'est passé.
Comme il m'en reste 3 ou 4 à la maison, je vais en ouvrir une prochainement pour voir.
Les mystères du vin et pour le coup à plus de 40€ la bouteille le RQP est désastreux.
On va dire ED

Domaine Gérard Thomas et filles, Saint-Aubin 1er cru "Murgers des dents de chien" 2017
Là aussi j'imagine que c'est trop jeune mais par rapport au thème de la soirée il me fallait un vin de ce village et c'est la seule cuvée que je possède.
Un nez légèrement réduit avec des notes soufrées.
On perçoit tout de même des agrumes et de la pierre mouillée.
La bouche est agréable avec une belle tension sans excès.
La finale est assez longue avec une rétro bien agréable.
Un joli potentiel mais à oublier en cave pour qu'elle puisse nous dévoiler tous ses atouts lorsqu'elle sera plus à maturité.

Domaine Pierre Boisson, Auxey-Duresses 1er cru "En Reugne" 2013
J'espérais conclure la dégustation en apothéose et ce fut le cas.
Un nez qui va dérouter tout le monde avec ses notes de sésame grillé et pop-corn, de la minéralité, une pointe de citron vert ...
Tout le monde prend son temps et fait bien tourner le vin dans le verre.
La bouche est un modèle d'équilibriste entre acidité et matière.
C'est long et ample sans que jamais rien ne dépasse et la finale est magnifique.
Sur le coup là il aurait vraiment fallu prévoir un magnum d'autant qu'une 15 ème personne s'est joint à nous.
L'accord avec l'époisse que Gaétan a apporté est magnifique.

La soirée s'est prolongée avec de belles discussions autour du vin et de nouvelles rencontres ...


Sylvain
#1
Pièces jointes :
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: PtitPhilou, oliv, Olivier Mottard, Jean-Paul B., jean-luc javaux, Moriendi, Jean-Loup Guerrin, LADIDE78, bibi64, Vaudésir, condorcet, Frisette, oberlin, leteckel, jd-krasaki, LoneWD, Pins, ysildur, DaGau, Kiravi, Vesale

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1927
  • Remerciements reçus 742

jd-krasaki a répondu au sujet : Le foyer rural se balade en Côte de Beaune

A 14 sur 7 bouteilles il n'y a pas eu de plainte ?

JD | Lutèce
#2

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2936
  • Remerciements reçus 1689

starbuck a répondu au sujet : Le foyer rural se balade en Côte de Beaune

jd-krasaki écrit: A 14 sur 7 bouteilles il n'y a pas eu de plainte ?


Ce n'est pas un cercle LPV avec 14 bouteilles pour 7 participants zX

Sinon j'en profite pour ajouter une petite anecdote:
Une dame retraitée qui ne réside pas dans mon village mais qui fait parti du foyer rural connait un peu la Bourgogne depuis très longtemps.
Elle est veuve maintenant et m'a raconté être allé avec son mari à Puligny il y a près de 40 ans.
Ils avaient sonné chez 3 ou 4 vignerons qui n'avaient pas le temps de les recevoir ou rien à vendre.
Puis ils ont croisé un vigneron très sympathique qui leur a fait une dégustation magnifique.
Ils sont repartis avec plusieurs cartons de vins. Il y avait notamment une cuvée exceptionnelle dont ils n'avaient que 2 bouteilles.
Un vin merveilleux et elle ajoute :" Vous connaissez peut-être, c'était Monsieur Carillon" !

J'aurai sans doute d'autres occasions de discuter avec elle d'autant qu'elle m'a dit que sa fille n'est pas spécialement intéressée par le vin.
Elle pense avoir des bouteilles probablement foutues dans sa cave ...
Secrétaire chez Félix Potin, elle travaillait avec monsieur Mentzelopoulos.
Elle avait participé à de nombreuses dégustations de vin à son travail avec bien entendu du Château Margaux ...

La vie est faite de rencontres. Elle est repartie heureuse du moment que nous avons passé et je lui ai conseillé d'apporter une de ses vieilles bouteilles de Meursault ou de Pommard pour la prochaine soirée.

Sylvain
#3
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Jean-Paul B., bibi64

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: Cédric42120GildasPBAESstarbuckMartinezVougeotjean-luc javaux