Nous avons 2540 invités et 58 inscrits en ligne

CR: Sociando-Mallet 1995

  • Guest
  • Portrait de Guest Auteur du sujet
  • Visiteur

Guest a répondu au sujet : Re: Sociando-Mallet, le plus classe des Bourgeois: la preuve par 9

23,55 € le 99 au Match......à  Luxembourg. Mais je ne sais pas si il en reste, c'était il y a deux mois...
#91

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest Auteur du sujet
  • Visiteur

Guest a répondu au sujet : Re: Sociando-Mallet, le plus classe des Bourgeois: la preuve par 9

22,49 EUR maintenant et il en reste au Delhaize ...
#92

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest Auteur du sujet
  • Visiteur

Guest a répondu au sujet : Re: Sociando-Mallet, le plus classe des Bourgeois: la preuve par 9

Hello Jérôme,
J'ai vu ça samedi à  la Coop de Signy (le centre commercial au-dessus de Nyon). Par contre, je ne sais pas combien de temps dure cette action. Mais au vu de la fréquentation (faîble) en milieu de matinée, et qu'il y avait encore beaucoup de stock à  "liquider", je pense qu'on doit encore trouver plein de choses actuellement.

En tout cas, ça n'a rien à  voir avec la ruée sur les premiers 2000 l'automne passé où presque tout avait disparu en quelques heures!
Alain
#93

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest Auteur du sujet
  • Visiteur

Guest a répondu au sujet : Re: Sociando-Mallet, le plus classe des Bourgeois: la preuve par 9

Merci Alain pour la réponse. Sur Coop Genève, il n'y avait rien, c'est donc Coop Vaud qui fait cette action.

JérômeM
#94

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest Auteur du sujet
  • Visiteur

Guest a répondu au sujet : Re: Sociando-Mallet, le plus classe des Bourgeois: la preuve par 9

J'ai eu l'occasion de boire le sociando -Mallet 1997 ce week-end .
Voici mon humble avis d'amatrice...
nez de sous bois, champignons, fumé. En bouche, un très bel équilibre. un grand plaisir.
J'espérais peut-être un peu plus de matière.Ce qui me fait dire qu'il est à  boire maintenant. Qu'en pensez-vous ? et sinon combien d'années puis-je encore le tenir?
#95

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest Auteur du sujet
  • Visiteur

Guest a répondu au sujet : Re: Sociando-Mallet, le plus classe des Bourgeois: la preuve par 9

Brigitte,

Pour être plutôt bon public avec le millésime 97 dont j'apprécie le côté souple et charmeur, sans aller jusqu'à  la dilution bien entendu, je trouve que SM fait partie des meilleurs que j'aie goûté et je ne sais pas si plus de matière était vraiment possible cette année-là .
Il est vraiment bon à  boire maintenant mais je pense qu'une petite dizaine d'années supplémentaires ne lui feront pas peur s'il se comporte comme son grand frère de 91, encore parfait actuellement.

Olif
#96

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest Auteur du sujet
  • Visiteur

Guest a répondu au sujet : Re: Sociando-Mallet, le plus classe des Bourgeois: la preuve par 9

Bonjour

Je compte ouvrir une bouteille de ce vin ce week-end.
Quelqu'un l'a t-il goûté récemment?
Quelles précautions à  prendre pour le service?
Merci pour vos réponses
Laurent
#97

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 17771
  • Remerciements reçus 1597

Jérôme Pérez a répondu au sujet : Re: Sociando-Mallet, le plus classe des Bourgeois: la preuve par 9

Laurent, je t'ai remonté ce message, tu devrais y trouver de quoi satisfaire ta curiosité.

N'hésite pas à  utiliser la fonction "rechercher", tu trouveras encore d'autres sujets qui traitent de Sociando et notamment du 90.

J'ai fait un essai en tapant sociando mallet 90 et j'ai obtenu 70 réponses.

Jérôme Pérez
#98

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest Auteur du sujet
  • Visiteur

Guest a répondu au sujet : Re: Sociando-Mallet, le plus classe des Bourgeois: la preuve par 9

J'ai omis de préciser que je comptais ouvrir une bouteille de 1990.
Merci
Laurent
#99

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest Auteur du sujet
  • Visiteur

Guest a répondu au sujet : Re: Sociando-Mallet, le plus classe des Bourgeois: la preuve par 9

AH ce 1990 qu'il fait donc parler : quelle chance que j'ai de le posséder en format 3 litres; c'est quasiment comme si j'avais CHEVAL BLANC 47 !!!
#100

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest Auteur du sujet
  • Visiteur

Guest a répondu au sujet : Re: Sociando-Mallet, le plus classe des Bourgeois: la preuve par 9

Michel,

Que c'est beau l'innocence ! ;-))
Attention, le réveil risque d'être difficile .....

Non, franchement, je ne te souhaite qu'une chose, c'est que ce vin soit à  la hauteur de ton attente, c'est finalement le plus important. Bonne chance. Et tiens nous au courant vers ..... 2010-15

Amitiés,
M@nuel.
#101

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest Auteur du sujet
  • Visiteur

Guest a répondu au sujet : Re: Sociando-Mallet 2000: déception!

SOCIANDO-MALLET 2000 - HAUT-MEDOC
55% Cabernet Sauvignon - 45% Merlot
Servi en même temps de Léoville-Barton et Lafite. Certains comparant dans
certains millésimes la vedette des Haut-Médoc à  Lafite, c'est ici
l'occasion de constater à  l'épreuve du feu ce qu'il a dans le ventre.

Nez bien ouvert avec des senteurs de tabac blond, d'épices et.. moins
agréable, de poivron vert! On retrouve en bouche cet aspect "vert", bien
que la structure soit bien grasse et doive à  terme, pouvoir intégrer ce
déséquilibre végétal. Globalement décevant, d'autant plus qu'une seconde
bouteille ouverte en même temps, présente exactement les mêmes
caractéristiques. Je pense que la sélection des baies n'a pas été
suffisament rigoureuse cette année là  chez Sociando. En tout cas, cette
dégustation confirme la moyenne relativement modeste qu'il a recueilli sur
Winemega.
Clairement, le mouton noir de la soirée. 86/100.
#102

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 9530
  • Remerciements reçus 961

claudius a répondu au sujet : Re: Sociando-Mallet, le plus classe des Bourgeois: la preuve par 9

Poivron vert? je l'avais lu en son temps dans les papiers de je ne sais plus quel critique
et c'est la raison pour laquelle je n'ai pas acheté Sociando 2000...

ceci dit, félicitation Alain pour les CR ébouriffant

tu achètes du 2002 ou pas ?

amicalement

claude
#103

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest Auteur du sujet
  • Visiteur

Guest a répondu au sujet : 2000 decevant...

Cher Alain, Winemega...

Je prend acte que le 2000 Sociando soit avec ce gout de poivron vert nettement moins bon que ce que tu pouvais legitimement en attendre.

Je prends acte egalement que la moyenne Wine-Mega soit de 86 environ, et qu'il semble meriter cette position.

J'ai cependant une immense interrogation sur ton commentaire de degustation que je met en rapport avec celui fait par un certain Robert Parker.

En effet, "bob" a, me semble-t'il, effectue trois degustations differentes de SM 2000 : en 2001 -Primeurs (en barrique)-, un an apres en 2002 (toujours en barrique), puis apres mise en bouteille en 2003 (mars ou avril 2003).

3 degustations differentes, etalees sur 3 annees d'evolution.

Sa notation a ete de 90-91 la premiere annee, 90-91 la seconde annee et 93 la troisieme annee (en bouteille).

Ses commentaires sont assez elogieux, je te les poste ici (grace a l'aimable contribution d'Averroes):

"Ce vin superbe, à  couper le souffle, s'annonce par un rubis-pourpre dense et par un nez d'encre, de minéral, de graphite, de vanille et de crème de cassis. Superbe à  la fois de concentration, d'intensité et de précision, il déploie des tannins mûrs,ainsi qu'une finale de plus de 40 secondes. L'ensemble, de haut vol, est apte à  rivaliser avec certains crus classés. En somme, il n'y a rien de bien nouveau à  l'horizon...Sociando-Mallet est toujours l'un des crus les plus performants du Médoc. Son 2000 présente aussi un très grand potentiel de garde. A.M. 2007-2028"

Il semble qu'en lieu et place de "poivron vert", Bob ait decouvert de la "vanille" et de la "creme de cassis".

Comment est-il possible, et je suis extremement serieux, que ton palais, ainsi qu'apparemment ceux des critiques dont tu fais mention dans ton site, decouvre pour l'un, du "poivron vert" et de la "verdeur" (signe de precocite des raisins ou de mauvaises tries) et pour l'autre decouvre des "tannins murs", de la "creme de cassis" et de la "vanille" ?

Comment une telle distorsion gustative est-elle possible ??

(personnellement je n'arrive meme pas a la concevoir...)
#104

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest Auteur du sujet
  • Visiteur

Guest a répondu au sujet : Re: Sociando-Mallet, le plus classe des Bourgeois: la preuve par 9

Mystère...
Lors de ma dégustation, nous étions en tout une douzaine de personnes, amateurs "éclairés" et professionnels. Je t'assure que tout le monde a immédiatement remarqué ce problème. Ce n'était pas une remarque isolée d'un hurluberlu dans la salle (moi par exemple..). Servi en même temps que Lafite, une merveille de vin, le poivron vert de Sociando sortait aussi clairement que le nez au milieu de la figure!

Pour ce qui me concerne, c'est la seconde fois que je déguste Sociando 2000, la première fois c'était en août 2001 directement au château (avant la mise en bouteille). A l'époque je n'avais pas identifié cette odeur de poivron, mais le vin ne m'avait pas vraiment emballé. Je l'avais trouvé très astringent et moins voluptueux que les Pichon Baron et Lynch-Bages 2000, deux autres propriétés que j'avais visité le même jour.

Pour ce qui concerne les commentaires de Bob P., je ne me prononce pas, n'ayant pas eu la chance de pouvoir goûter ce vin dans les mêmes conditions que lui...

Alain
#105

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 148
  • Remerciements reçus 0

garuda a répondu au sujet : Re: Sociando-Mallet, le plus classe des Bourgeois: la preuve par 9

Bonjour !

Je confirme les infos d'Alain: goûté hier soir d'une demi-bouteille.

Nez: bois nobles, girofle, café froid, fruits noirs, puis plus le vin s'aérait plus des nuances végétales venaient.

Bouche: bonne attaque franche et large, puis un creux en milieu de bouche asser peu plaisant pour finir sur une certaine acidité mais de jolis tanins.

Je n'ai pas pu finir cette bouteille car à  la fin ce n'était vraiment plus agréable... ma foi !

Je m'avance un peu mais j'ai ressenti une qualité de raisins pas au top... serai-ce les merlots qui ont eu un peu de peine en 2000 ?

Gouté le 98 dernièrement, eh bien je regrette beaucoup d'en avoir acheté 6... le poivron étant bien plus présent et moins mûr !!

Olivier
#106

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest Auteur du sujet
  • Visiteur

Guest a répondu au sujet : Re: Sociando-Mallet, le plus classe des Bourgeois: la preuve par 9

Le 98 également ??? Je ne sais que penser...
Le SM 99 par contre est très réussi.

Oui, le millésime 2000 est principalement à  la gloire du Cabernet et c'est vrai que SM en met moins que certains de ses voisins. Mais bon... est-ce l'unique explication?
#107

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest Auteur du sujet
  • Visiteur

Guest a répondu au sujet : Sociando-Poivron-Vert-Mallet ??

Cher Alain,

c'est la premiere fois, je dis bien la premiere... Que j'entends parler de "poivron vert" chez Sociando !

Pour avoir gouter le 95, le 97 et le 96, et pour avoir revu et relu de multiples exemples de verticales, de critiques, de syntheses, et de commentaires divers et varies ici et la...

J'ai parfois lu sur des millesimes moyens ou mauvais des notes severes, des atsringences ou la, des creux de bouche, des evolutions rapides et neutres, mais jamais, Grand Dieu jamais de poivron vert.

Ce qui me choque, vois-tu, c'est la distorsion grandissante entre les commentaires de Bob et des tiennes...

Le 99 semble effectivement etre meilleur a ce stade, et beaucoup moins cher !

Alors... SOCIANDO, surcote ?
#108

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest Auteur du sujet
  • Visiteur

Guest a répondu au sujet : Re: Sociando-Mallet, le plus classe des Bourgeois: la preuve par 9

Pour avoir gouté Sociando 2000 juste après la mise, je n'avais rien remarqué d'autre qu'une grande pureté du fruit (cassis essentiellement) et une pointe de vanille très fine. Lagrange était aussi bon mais moins pur.
En tout les cas, aucune trace de poivron et rien de végétal ou de pas mur.
Alors est-ce un problème de bouteille ou une phase ingrate? Je me fis à  mon jugement de départ et à  l'avis général des dégustateurs pros. Mais si les cours du 2000 de Sociando peuvent descendre un peu....je veux bien dire qu'il n'est qu'un concentré de poivron pas mur!(aaa)(aaa)(aaa)
#109

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 298
  • Remerciements reçus 0

Jarles a répondu au sujet : Re: Sociando-Mallet, le plus classe des Bourgeois: la preuve par 9

Je ne peux que confirmer les avis positifs sur Sociando-Mallet 2000 et réfute le fait que le 1999 (26,99 EUR TTC) est beaucoup moins cher que le 2000 (28,99 EUR TTC).

L'ayant présenté au dîner des Belges II, voici les commentaires de
Luc et MichelD, il a été dégusté à  l'aveugle :

Robe noire, nez sur un fruité très mûr, notes torréfiées, fumées (je dirais même goudronnées...), bouche volumineuse, beaucoup de matière mais en même temps une très belle fraîcheur, tannins imposants mais en aucun cas agressifs, grande longueur, on n'en attendait pas moins du Sociando-Mallet 2000. Grand vin en devenir.

Robe grenat pourpre très jeune à  reflets violines, nez typé cabernet sauvignon, notes de goudron, d'herbes, un peu de poivron, fruits noirs, nez torréfié, tannins puissants mais mûrs, acidité, mâche, un peu d'amertume, mais de la fraîcheur, sera bien dans 10 ans.
Pas un GCC, mais sûrement un Grand Bourgeois; nous ne sommes pas allés plus loin dans la déduction.

Je l'ai acheté chez un caviste qui prend énormément soin des conditions de transport et de stockage. Les vins sont toujours en parfait état, ce qui est rarement le cas.

Je réceptionne une douzaine de caisses ce lundi 26 mai chez un autre fournisseur, je pourrai donc comparer les différences de qualité.

Sébastien
#110

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest Auteur du sujet
  • Visiteur

Guest a répondu au sujet : Re: Sociando-Mallet, le plus classe des Bourgeois: la preuve par 9

En effet, il sera intéressant de comparer. Peut-être qu'ils ont fait une mise spéciale "poivron vert" pour les helvètes (vu qu'Olivier vient également de la région!)? ;-)
De mon côté, si j'en retrouve un flacon (j'en ai pas personnellement en cave), je me réjouis de le re-goûter car je n'ai vraiment pas une dent contre Sociando, vin que par ailleurs j'adore!

Cordialement,
Alain
#111

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest Auteur du sujet
  • Visiteur

Guest a répondu au sujet : Re: Sociando-Mallet, le plus classe des Bourgeois: la preuve par 9

Tiens, quand ce 2000 a t-il été mis en bouteilles? Est-ce possible qu'il fasse sa maladie de bouteille comme décrit à 
?
Je n'ai pas d'expérience là  dessus au niveau des vins par contre certains cidres que j'ai mis en bouteilles ont effectivement eu une grosse faiblesse quelques mois après la mise et tout s'est rétabli par la suite.

J'ai en tout cas hâte de le goûter...

David B.

Message edité (22-05-2003 23:27)
#112

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest Auteur du sujet
  • Visiteur

Guest a répondu au sujet : Re: Sociando-Mallet, le plus classe des Bourgeois: la preuve par 9

Alain

Si tu n'as rien contre Sociando je m'inquiête quand même de ce que vous lui avez trouvé à  ce vin....Les pros le notent au top (RVF : 5*/5; Parker 93/100 ) et nous en font acheter plusieures caisses...Et toi tu nous dis qu'il est marqué par un manque de maturité....Que penser? De toute façon et pour une fois je l'ai gouté avant de l'acheter et je ne me fais pas trop de soucis. Cependant ça laisse à  réfléchir. Au fait, vous n'avez pas gouté Lagrange (Saint-Julien)? on l'oublie vraiment trop souvent ce vin et pourtant il est vraiment succulent et régulier. tant mieux, les prix restent sages...
#113

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1118
  • Remerciements reçus 0

michelD a répondu au sujet : Re: Hiérarchisation bordelaise

j'ai vraiment l'impression d'assister à  une tempête dans un verre d'eau !(eee).

Comme je n'ai pas goûté beaucoup de 2000, même si le nombre de bouteilles croît en cave, je n'ai pas vraiment de recul.

Comme l'a rappelé Sébastien, lors de la découverte sans avoir vu l'étiquette du SM 2000, certains dégustateurs y avaient découvert des senteurs d'herbes et de poivron (cela se passait fin mars), tout le monde s'accordant pour dire que ce vin était bien jeune et qu'il valait mieux le laisser reposer.

Certains bordeaux 2000 sont en train de se refermer.... et se montrent plus ingrats à  la dégustation. Espérons que Sociando fait partie du lot.

(eee)

Michel.
#114

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest Auteur du sujet
  • Visiteur

Guest a répondu au sujet : Re: Sociando-Mallet, le plus classe des Bourgeois: la preuve par 9

Manu,
Le propre des dégustations à  l'aveugle, c'est qu'en principe on ne connaît pas le vin qu'on a en verre. Ca permet d'avoir un max. d'objectivité et ...de jouer aux petits jeux des devinettes: de quelle région provient ce vin? Y a t'il plus ou moins de Merlot? Est-il typé d'une appellation etc.. Elles permettent aussi d'effectuer son analyse sereinement sans être influencé par l'étiquette.

Les avantages des dégustations horizontales est qu'elles permettent de porter un regard sur la qualité d'un millésime, et de situer plusieurs vins sur une échelle qualitative, grâce à  la comparaison relative entre eux, chose qu'on peine à  faire en goûtant un vin isolé à  moins d'avoir une certaine expérience du millésime. Un autre avantage est qu'elles déclenchent généralement des échanges de point de vue et des discussions intéressantes sur les aspects ce certains vins.
(Dans le cas de SM 2000, aucun des participants présents - des pros et des amateurs chevronés - n'a semblé objecter cet aspect "poivron".)

Les désavantages des dégustations horizontales, est qu'elles se déroulent à  un rythme soutenu et qu'il n'est pas possible de suivre l'évolution du vin à  l'aération, comme lors d'un repas par exemple. Autre point négatif: elle ne représentent qu'une photo prise à  un instant "t". Il est donc difficile de tirer des conclusions définitives sur l'évolution future des vins.

Je n'ai rien contre Sociando - vin que j'admire généralement pour les mêmes raisons que toi et plein d'autres amateurs. Si il s'était avéré que dans mon verre j'avais un 1GCC à  la place de Sociando, je l'aurais jugé de la même manière et sans complaisance.

Le droit à  l'erreur doit cependant exister, même pour les meilleurs. Par exemple, qui n'a pas été une fois déçu en sortant d'un Restaurant 3 étoiles... d'y retourner quelques mois plus tard et d'y être à  nouveau totalement conquis? Un faux pas, analysé correctement, permet de progresser et d'être encore meilleur à  l'avenir. Donc il n'est nullement question ici de remettre en cause la capacité de SM à  faire de grands vins (à  prix raisonnables).

Enfin, comme le disait plus haut David B. il est possible que le vin soit actuellement pour quelque temps (semaines - mois?) dans une phase ingrate. N'oublions pas que les vins jeunes sont souvent encore instables et peuvent rapidement passer par différentes phases d'évolution. Comme je le mentionne dans mon CR, Sociando-Mallet 2000 a le gras nécessaire pour intégrer à  terme cette "verdeur" et il est fort probable qu'il s'avèrera bien meilleur dans quelque temps.

Peace and love
Alain
#115

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest Auteur du sujet
  • Visiteur

Guest a répondu au sujet : Re: Hiérarchisation bordelaise

En parlant de surcôte, passage à  la cave d'Auchan, il y a quinze jours. Avez vous une idee du prix du S-M 99?
non non pas 27 Euros,
non pas 30 non plus
pas 40 encore
pas plus 50. Mais un petit effort...
52 Euros
#116

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 26094
  • Remerciements reçus 912

Luc Javaux a répondu au sujet : Re: Sociando-Mallet, le plus classe des Bourgeois: la preuve par 9

Dans ce cas, il vaut mieux changer de crémerie...
Le 1999 m'a coûté 22,50 € il y a 6 mois et je n'ai pas l'impression que le marché des grands bordeaux s'est envolé depuis...

Luc
#117

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest Auteur du sujet
  • Visiteur

Guest a répondu au sujet : Re: Sociando-Mallet, le plus classe des Bourgeois: la preuve par 9

Surtout que dans la même crémerie il y a Pichon Baron 2000 à  60€...
Je pense que j'ajoute 8 € sans hésitation.
#118

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest Auteur du sujet
  • Visiteur

Guest a répondu au sujet : Re: Sociando-Mallet, le plus classe des Bourgeois: la preuve par 9

Je pense, enfin, j'espère qu'il s'étaient plantés.(aaa) Sinon effectivement on a pas la le meilleur rapport Q/P. Ceci dit, plus j'y vais plus je trouve Coignières vraiment cher.
#119

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6611
  • Remerciements reçus 604

Yves Zermatten a répondu au sujet : CR: Sociando-Mallet 1998

CR: Sociando-Mallet 1998

J'ai eu beaucoup de plaisir aujourd'hui avec le 98, encore jeune, marqué par l'élevage et encore très fruité, sans notes tertiaires, très expressif.

La robe est grenat très sombre. Nez sur les petits fruits noirs . Bel équilibre, le fruit est mûr et la bouche est déjà  étonnamment suave pour un Sociando dans le millésime 98, pourtant armé de tannins de qualité, encore marqués. Aromatique avec une belle persistance, c'est une très belle bouteille qui donne déjà  beaucoup de plaisir maintenant et qui est promise à  un bel avenir.

Je n'ai pas noté de caractére végétal ni de poivron vert (bbb)

cordialement

Yves Z

Yves Zermatten
#120

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck