Maison Trimbach

    • Messages : 26011
    • Remerciements reçus 797

    Luc Javaux a répondu au sujet : Re: Trimbach

    Si j'ai écrit votre ressenti, c'est parce que Nicolas avait le même que le tien, par ailleurs justifié si j'en crois oliv qui a décidément réponse à tout !
    Mince, ils auraient du revendiquer la VT... ;)

    Luc
    #781

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 2648
    • Remerciements reçus 118

    ziboss a répondu au sujet : Re: Domaine Trimbach - Riesling Cuvée « Frédéric Emile » 2005

    Oliv a réponse à tout en effet !
    ah ouf je comprends mieux le vouvoiement ! déjà qu'au sport les petits jeunes qui arrivent se mettent à me vouvoyer....

    Yann
    #782

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 766
    • Remerciements reçus 28

    MB a répondu au sujet : Re: Trimbach

    Plutôt que des SR, ne se pourrait-il pas que ce soit l'élevage qui donne cette impression de rondeur ?

    Amicalement.
    Maxime.
    #783

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 80829
    • Remerciements reçus 6335

    oliv a répondu au sujet : Re: Trimbach

    Plutôt que des SR, ne se pourrait-il pas que ce soit l'élevage qui donne cette impression de rondeur ?


    :S
    Quel élevage ? Sous bois ?
    Quasi sûr qu'un process à la bourguignonne (barrique, bâtonnage, malo) n'est pas la culture de la maison Trimbach.
    #784

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 658
    • Remerciements reçus 301

    coach a répondu au sujet : CR: Domaine Trimbach - Riesling Cuvée « Frédéric Emile » 2005

    CR: Trimbach cuvée frederic emile 2005

    robe or patine. nez sur des aromes petroles, les agrumes et les fruits exotiques. en bouche le vin apparait avec un tres bel equilibre. c est assez large, ample et pur a la fois grace a une belle acidite qui donne de la fraicheur et du peps a l ensemble. LEs aromes floraux se melangent aux aromes d hydrocarbures pour etirer le vin sur une grande longueur fraiche et pommadée a la fois. Ce vin est riche mais harmonieux et ne tombe jamais dans la lourdeur. Excellent
    #785

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 766
    • Remerciements reçus 28

    MB a répondu au sujet : Re: Trimbach

    Merci Oliv pour la précision, qui infirme ma supposition.

    oliv écrivait:
    >

    Plutôt que des SR, ne se pourrait-il pas
    > que ce soit l'élevage qui donne cette impression
    > de rondeur ?

    >
    > :S
    > Quel élevage ? Sous bois ?
    > Quasi sûr qu'un process à la bourguignonne
    > (barrique, bâtonnage, malo) n'est pas la culture
    > de la maison Trimbach.

    Amicalement.
    Maxime.
    #786

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 337
    • Remerciements reçus 37

    MathiasB a répondu au sujet : CR: Trimbach, Alsace Gewurztraminer « Cuvée des Seigneurs de Ribeaupierre » 1985

    Bouteille bue lors d’un repas d’anniversaire, voir le CR complet ici .

    CR: Trimbach, Alsace Gewurztraminer « Cuvée des Seigneurs de Ribeaupierre » 1985
    Bouteille ouverte 4 heures à l’avance. Sur le bouchon, indemne après ces 30 ans, il est inscrit « Vendange Tardive », bien que cette mention de figure pas sur l’étiquette. Température de service entre 8 et 10 °C.

    A l’ouverture, le vin est fortement marqué par une acidité et une amertume assez désagréable en attaque et milieu de bouche, mais sur la fin de bouche les arômes caractéristiques du gewurztraminer (rose, litchi...) ressortent et donne une agréable finale au vin. Après quelques heures d’aération, l’acidité et l’amertume de l’attaque sont atténuées bien que toujours présentes, et le vin devient relativement buvable. Après une attaque et un milieu de bouche avec une aromatique un peu déroutante (certains évoquent des odeurs de marée...), on a une fin de bouche marquée par la rose, le litchi, mais aussi un peu de champignon, et une très légère sucrosité (il s'agit donc bien d'une vendange tardive ?). Je prends peu de plaisir pour être honnête, mais plusieurs convives apprécient.


    Vin servi avec une terrine aux deux saumons.
    On ne peut pas dire qu’il y ait de magie particulière, mais pas de désaccord majeur.

    Mathias
    #787

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 716
    • Remerciements reçus 3

    psykopat a répondu au sujet : CR:Domaine Trimbach Riesling Clos Ste Hune 2005

    CR: CR:Domaine Trimbach Riesling Clos Ste Hune 2005
    Un nez fin et précis, envoûtant, sur la verveine, le zeste d'orange, le pamplemousse, l'aubépine et un très léger pétrole.
    La bouche est serrée, saline, très minérale, tendue, la matière est ample, bel équilibre et longue finale.
    Un vin un rien austère qui est encore très loin de son apogée. Très bien

    CénoSillicaphobe approuvé
    www.leverasoif.com
    www.australian-rarit...
    Ni Dieu ni maître, même buveur....
    #788

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 716
    • Remerciements reçus 3

    psykopat a répondu au sujet : CR: Domaine Trimbach Riesling Clos Ste Hune 2002

    CR: CR:Domaine Trimbach Riesling Clos Ste Hune 2002
    Un nez explosif, monstrueusement citronné, très droit, avec également des notes de mangue, de bergamote, de pamplemousse, d'épices et de pétrole.
    La bouche est beaucoup plus subtile, minérale, équilibrée, c'est ample, profond avec une longue persistance qui oscille entre l'amertume et la menthe fraiche.
    Un futur grand vin, toujours en devenir. Excellent

    CénoSillicaphobe approuvé
    www.leverasoif.com
    www.australian-rarit...
    Ni Dieu ni maître, même buveur....
    #789

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 546
    • Remerciements reçus 39

    Benjamin Dgnn a répondu au sujet : CR: Trimbach, Riesling 2012



    CR: Domaine Trimbach, Riesling 2012

    La robe est d'un jaune pâle intense, brillant. Nez d'une grande pureté, aux notes florales discrètes. L'attaque est vive, l'acidité serre la langue pour y laisser place à des notes fines d'agrumes, de citron vert notamment. L'amertume est légère, agréable. Un fond de bouche sur l'agrume avec une longueur vigoureuse, jamais écœurante. Bu sur un poulet au curry, un accord assez audacieux, mais ça a plutôt bien fonctionné.

    Benjamin
    #790

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 2898
    • Remerciements reçus 1

    Jean-Marie Cade a répondu au sujet : Trimbach, Riesling 2012

    [size=small]Bu sur un poulet au curry, un accord assez audacieux,[/size]

    Pour moi, un accord des plus classique sur une table ! Quelle est donc cette audace ?
    #791

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 326
    • Remerciements reçus 1

    christr a répondu au sujet : CR: Domaine Trimbach Riesling Clos Ste Hune 1990

    CR: Hier, je suis avec des amis dans un restaurant et nous parlons du Clos Saint Hune. Nous sommes 4 sur 5 à ne l'avoir jamais dégusté (je n'ai gouté que le 1989 en vendanges tardives), nous décidons donc de demander à la sommelière quel millésime nous devons prendre étant donné que nous ne sommes pas connaisseurs des vins alsaciens.

    Elle dispose de plusieurs millésimes et nous indique que le millésime mythique est le 1990. Nous décidons donc de suivre ses conseils.

    Le nez parait très jeune et nous fait penser aux grands rieslings allemands dont nous sommes habitués (Egon Müller, JJ Prüm, Fritz Haag, etc...) . la bouche présente un beau volume et le vin est très équilibré. C'est vraiment excellent mais sommes tout le même quelque peu déçus, on en aurait voulu un peu plus par rapport à ce vin.

    Belle expérience tout de même.

    Cordialement.
    #792

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 26011
    • Remerciements reçus 797

    Luc Javaux a répondu au sujet : CR: Trimbach - Riesling Clos Sainte Hune - Alsace 1997

    Dégusté lors de la dernière soirée de l'année de mon club de dégustation :
    CR:
    Trimbach - Riesling Clos Sainte Hune - Alsace 1997


    Robe jaune or de belle intensité. Nez superbe, superbement classique certes, mais superbe tout de même. C'est bien mûr, sur les agrumes confits et les notes d'hydrocarbure, fumé, voire même un peu rôti, avec une pointe encaustique qui pouvait faire penser qu'on était en face d'un vin moelleux. Il n'en est bien entendu rien, c'est parfaitement sec et tendu comme un string, tranchant, droit, superbement équilibré et très long, avec ce qu'il faut d'austérité monacale pour qu'on n'oublie pas qu'on se trouve en face d'un seigneur. Excellent -

    Luc
    #793

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 80829
    • Remerciements reçus 6335

    oliv a répondu au sujet : CR: Villa d'Este Wine Symposium 2015: Une verticale du Clos Ste Hune - Maison Trimbach

    Villa d'Este Wine Symposium 2015
    CR:
    Une verticale du Clos Ste Hune - Maison Trimbach



    Clos Ste Hune, 2010
    Année froide, millésime de petits rendements (coulure) avec de l'acidité et de la concentration



    Robe sur un doré léger marqué de très fins reflets verts.
    Nez puissant, complexe, dense et serré, compromis de notes d’hydrocarbure et minérales puis de crème de menthe, l’aération libérant une étonnante touche de liqueur de framboise.
    La bouche est tendue et très concentrée, sur une acidité tranchante qui lance un toucher dense et impactant, provoquant une sensation comprimée d’extraits secs énormes qui doivent se fondre pour libérer leur matière. L’aromatique fine et serrée, sur le citron vert et des touches minérales participe de cette impression de légère austérité.
    Finale énorme de puissance, sur des amers structurants et toujours cette acidité laser qui étirent le vin.
    A attendre impérativement afin de décomprimer ce superbe ensemble.
    Très beau ! Vivement plus tard ! (tu)


    Clos Ste Hune, 2005
    Été sec, avec une bonne réponse des sols calcaires au stress hydrique



    Robe jaune paille enrobée de vert de gris.
    Nez fin, un peu austère, sur le minéral (pierre frottée, craie humide) et au fruit citronné agréable.
    Très jolie bouche pleine et posée, d’une ampleur agréable et d’un équilibre franc apporté par une belle acidité sans aridité.
    L’aromatique est délicate, entre les agrumes et le minéral.
    Finale d’une bonne persistance sans être interminable, comme si le vin se situait entre deux âges et refusait de choisir totalement son camp entre sa fraicheur de jeunesse et la complexité d’évolution qu’apporte la garde.
    A attendre, je pense.


    Clos Ste Hune, 1995
    Année classique, avec quelques traces de pourriture noble sur les parcelles aux sols les plus légers



    Robe sur un doré grisé léger.
    Superbe nez offrant un bouquet complexe, sur les fruits secs (abricot, papaye), le tabac blond, senteurs enrobées de notes fraiches et noble de menthe avec un côté crémeux. Superbe !
    La bouche est magnifique, dense en attaque, sur une acidité vertébrale qui lance de manière très bien intégrée une matière très structurée. L’ensemble est d’un charme aromatique certain mais reste assez pointu et dense, tout en tension et en tranchant.
    La finale est puissante, marquée d’une acidité presque ferme.
    Un vin à qui il ne manque qu’un peu de chair pour offrir plus de confort en bouche et déclencher alors un énorme plaisir.
    Très bon ! (tu) Et à revoir à table où quelque chose me dit qu'il pourrait bien marquer des points.


    Clos Ste Hune, 1990
    Année de maturité des raisins parfaite, avec une pourriture noble de grande qualité



    Robe d'un doré très fin.
    Nez délicat, complexe et précis, sur la peau d'agrumes (le citron et à l'aération de superbes notes de pamplemousse) puis des notes minérales difficiles à décrire mais qui créent un bouquet fin d'une grande noblesse d'expression.
    La bouche suit un parcours similaire, délicate en attaque, sur une matière posée qui semblerait presque fragile si n'était un équilibre absolument monumental qui étire en profondeur une manière absolument remarquable de précision !
    La construction de ce vin mérite les plus grands superlatifs, emplissant la bouche d'une puissance certaine sans rien sacrifier à la finesse ni à la précision, sur une aromatique délicieuse au point d'évolution parfait.
    La finale est magnifique d'élégance, réussissant à unir une puissance contenue et une extrême délicatesse dans un ensemble classieux comme seuls les plus grands vins parviennent à le faire.
    Somptueux ! (tu)(tu)


    Clos Ste Hune, 1983
    Hiver clément mais pluvieux, comme le printemps. Été chaud et sec.
    Vendanges du 6 au 27 octobre puis du 21 au 24 novembre




    Robe étonnante car la plus claire de la dégustation, presque cristalline.
    Nez chafouin, presque rébarbatif, sur des notes médicinales (sparadrap) et d'alcool de pharmacie.
    Bouche un peu lente en attaque, sur une matière large et glycérinée mais qui manque de tenue et de capacité de rebond malgré la présence d'une belle acidité.
    L'aromatique pierreuse et terne n'arrange pas l'affaire en rendant le tout très austère.
    Quelques amers relancent un peu la finale en faisant saliver mais force est de constater que ce vin manque de charme.
    Une bouteille en dedans ?
    Je n'ai pas aimé.


    Clos Ste Hune, 1976
    Eté caniculaire, sans une goutte d'eau de juin à septembre.
    Des orages de mi-septembre ont permis le développement de la pourriture noble.




    Robe vieil or ambré, nettement plus teintée que tous les autres vins de la verticale.
    Nez complexe, un peu instable, sur des notes d'évolution certaine, sur le cuir, les fruits secs, la datte, de petites senteurs empyreumatiques.
    La bouche se joue en deux temps, semblant large et quasi massive en attaque, sur une matière très riche, l'acidité arrive en milieu de bouche pour trancher dans cette masse et la mobiliser, offrant alors un ensemble très puissant, trop peut-être pour la dégustation mais qui doit pouvoir faire un malheur à table, sur un grand prisme de plats de la cuisine classique.
    L'ensemble est d'une impeccable tenue, sur une complexité aromatique d'évolution très intéressante, sur des notes de tabac blond, de peau d'orange séchée et de pierre humide.
    La finale est d'une énorme persistance, presque d'une décadence baroque dans sa richesse pourtant sans sucrosité.
    Très beau. Et sûrement grandiose à table. (tu)


    Clos Ste Hune, 1971
    Eté chaud mais temps froid pendant les vendanges.
    Millésime de petits rendements dus à la coulure




    Robe sur un doré net.
    Nez évolué, très beau compromis de notes torréfiées et empyreumatiques (chocolat, café, poudre noire) et fruitées, sur l'ananas confit.
    La bouche contraste fortement avec le 1976, immédiatement nerveuse et tranchante, sur une construction tonique et rythmée au moyen d'une superbe acidité qui propulse le vin dans un ensemble profond et d'une jolie chair à la droiture certaine .
    L'aromatique est complexe, bel ensemble franc et précis de goûts de menthe poivrée, de grain de café avec encore un fruit bien vivant et qui s'exprime sur un léger exotisme (ananas, papaye).
    Très jolie finale salivante à souhait et dont la tension froide ne verse jamais dans le strident.
    Très beau mais à réserver quand même aux amateurs de vins tranchants.


    Clos Ste Hune, 1966



    Robe vieil or.
    Nez sur un immédiat grillé, entre le maïs soufflé, la peau de poulet grillé, des notes de pierre humide puis de marmelade d'orange.
    Grande attaque dense et charnue à la fois, avec une puissance fondue au déroulé impressionnant sans aucun point de faiblesse.
    L'aromatique complexe et franche, sur des goûts d'évolution finement grillés rafraichis par des notes mentholées et encore du fruit (mandarine) participe à étirer et donner du rythme à ce superbe ensemble.
    L'équilibre est remarquablement réussi, sur une matière suave et nerveuse à la fois particulièrement agréable en bouche.
    Finale très puissante, presque brutale par des amers qui appellent la table pour se rééquilibrer et d'une persistance mentholée impressionnante.
    Superbe ! (tu)



    Tour de table avec Pierre Trimbach, Eric Rousseau et Helmut Dönnhoff


    Une magnifique dégustation qui illustre le très haut niveau et l'impressionnante tenue à la garde du Clos Ste Hune.

    Un vin puissant, dense, au tranchant toujours parfaitement assumé et auquel la patine des ans apporte un fondu indispensable pour dépasser son austérité de jeunesse qui peut parfois sembler brutale.

    Oliv
    #794

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 80829
    • Remerciements reçus 6335

    oliv a répondu au sujet : Re: Villa d'Este Wine Symposium 2015: Une verticale du Clos Ste Hune - Maison Trimbach

    La lecture de Kevin Shin de ce moment.

    www.cellartracker.co...
    #795

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 80829
    • Remerciements reçus 6335

    oliv a répondu au sujet : CR: Maison Trimbach

    [size=x-small] Lors du VDEWS 2015 [/size]
    CR:
    Maison Trimbach

    Le Riesling Réserve 2012 offre un nez léger, sur le citron et le minéral mais la bouche est un peu simplette, manquant de matière pour compenser une acidité assez forte.
    Frédéric Émile 2009 est d'un autre niveau même si marqué par un curieux nez aux notes un peu indéfinies, comme artificielles (plastique).
    Bouche puissante, très tendue, à la matière puissante quoique très droite.
    Finale assez austère, notamment par une certaine fermeture aromatique.
    Clos Ste Hune 2008 est hyper élégant, sur un nez fin, sur les agrumes (citron, mandarine) et une bouche racée, construite autour d'une forte acidité et une structure pleine à la droiture certaine. L'ensemble est froid, tonique, presque cinglant si n'était une belle matière d'une grande densité. A accorder impérativement à table pour éponger cette puissance. Très beau. (tu)(tu)
    Pinot gris Réserve Personnelle 2010 est intéressant, puissant, sur un nez ample, compromis de notes exotiques (ananas) et fumé très intéressant.
    Bouche riche, à la légère sucrosité parfaitement tranchée par une belle acidité. Finale longue et puissante.
    A suivre.
    #796

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 1211
    • Remerciements reçus 241

    Krabb a répondu au sujet : CR: Maison Trimbach - Riesling Clos Sainte Hune 2009

    CR: Domaine Trimbach - Riesling Clos Sainte Hune 2009

    Bu Ici

    Krabb : Robe dorée.
    Arômes terpenniques au nez, sur les beaux agrumes.
    On est face à une belle acidité, une amertume douce remarquable.
    Un vin très pur.
    Un vin d'une qualité éblouissante.
    Le plus beau qualificatif pour moi est que ce vin est évident.

    Frisette : Le second blanc présente également une robe jaune claire, mais légèrement plus foncée que le précédent. Le nez est un peu fermé, légèrement anisé. En bouche, on retrouve une arômatique très légèrement anisée, avec des notes de chlorophylle, de verveine. On est face à une belle acidité, et un très très léger gras (infime). Il me faut un peu de temps et d'aération pour retrouver des notes de zestes d'agrûmes, notamment d'orange, pour pouvoir situer ce vin. Au final, il s'agit d'un vin traçant, classieux, que j'imagine comme étant un grand riesling encore jeune (2010?). Excellent (17/20)

    JB : Le premier exprime d'abord une note d'anis prégnante. Un voile minéral fait penser immédiatement à un riesling.
    La bouche est enrobée par un beau gras, l'acidité est intégrée, le tout donnant un grand équilibre. La finale est un peu végétale. C'est long.
    Ni éclatant ni opulent, un peu austère, on est sur un vin d'un grand classicisme, qui pour le coup ne m'a pas vraiment passionné, en dépit de ses qualités.

    Cédric42120 : Notes terpéniques. Nez d'une timidité séduisante. Beau fruité à dominance de fruits blancs et d'agrumes.. fond sur les herbes médicinales.
    La bouche est plus affirmée et fait preuve d'une belle matière et d'une once de caractère par un côté racé, fumé ... Terroir es tu là ??eye rolling smiley
    C'est profond, fruité sur un fond minéral doucement fumé (silex). Une force tranquille, contrebalancée sereinement par de beaux amers et une juste acidité... Persistance XXL. Un sentiment de plénitude totale !!!
    Pour être dur, je dirais que ce vin présente peut-être le défaut de ses qualités par son coté évident, son classicisme et manque d'un petit brin de folie pour toucher l'excellence. Mais dans le style, c'est absolument parfait !
    Très Bien/Excellent
    #797

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 1404
    • Remerciements reçus 12

    hopla67 a répondu au sujet : Re: Maison Trimbach

    oliv écrivait:
    > [url=http://lapassionduvin.com/phoru
    > m/read.php?21,972900,975918#msg-975918]Lors du
    > VDEWS 2015[/url]
    >
    > Maison Trimbach
    >
    > Clos Ste Hune 2008 est hyper élégant, sur
    > un nez fin, sur les agrumes (citron, mandarine) et
    > une bouche racée, construite autour d'une forte
    > acidité et une structure pleine à la droiture
    > certaine. L'ensemble est froid, tonique, presque
    > cinglant si n'était une belle matière d'une
    > grande densité. A accorder impérativement à
    > table pour éponger cette puissance. Très beau.
    > (tu)(tu)

    Entièrement en phase avec ce commentaire. En fait je trouve dans le 2008 la synthèse de la précision, la droiture du 2007 et de la matière, la puissance du 2009.
    Carafé, il se montrait déjà bien accessible!

    Christophe
    #798

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 80829
    • Remerciements reçus 6335

    oliv a répondu au sujet : CR: Maison Trimbach, Riesling, Frédéric Emile, 2008 et 2002

    Bu au Bristol

    CR: Maison Trimbach, Riesling, Frédéric Emile, 2008
    Magnum - < 1g de résiduel



    Robe grisée à peine teintée.
    Superbe nez délicat, très précis, sur des senteurs terpéniques et de naphte au service, le réchauffement dans le verre révélant de très pures notes de fleurs blanches et d'exotisme, entre l'agrume et le fruit de la passion.
    Attaque en bouche effilée, d'un très grand rythme, sur une trame acérée remarquable de tenue, sans aucune fragilité ni verdeur grâce à une matière d'une belle concentration.
    L'aromatique assez discrète alliée à cette tension très forte crée une impression d'austérité à compter du milieu de bouche qui semble d'une extrême jeunesse.
    Finale délicieusement tonique et salivante quoiqu'encore comprimée. Un vrai laser.
    Superbe potentiel ! (tu)



    Jean Trimbach expliquant pourquoi le millésime 2009 a été commercialisé avant 2008.



    Maison Trimbach, Riesling, Frédéric Emile, 2002
    Magnum - 4g de résiduels



    Robe sur un doré assez net.
    Nez totalement différent du 2008, beaucoup plus riche et causant, sur de belles notes de fruits exotiques bien mûrs (ananas, mangue), de pétrole avec une petite évolution sur la cire.
    Bouche ample, à la belle matière glycérinée qui tapisse bien le palais, d'une construction plus apaisée et en largeur que son prédécesseur sans pour autant verser dans une quelconque lourdeur.
    L'aromatique sur le kumquat, le pétrole, des notes épicées et mentholées est très agréable.
    Finale étirée par de très beaux amers et qui lui donne une forme d'allonge intéressante.
    Joli vin confortable et évident.
    #799
    Pièces jointes :

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 80829
    • Remerciements reçus 6335

    oliv a répondu au sujet : Re: Maison Trimbach

    Alsace
    Trimbach : un nouveau grand cru !

    avis-vin.lefigaro.fr...
    #800

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 26011
    • Remerciements reçus 797

    Luc Javaux a répondu au sujet : CR: Trimbach - Riesling Clos Sainte Hune - Alsace 1999

    Dégusté avec le CRD-LPV Belgique :

    CR: Trimbach - Riesling Clos Sainte Hune - Alsace 1999


    Olivier Mottard : Nez de mandarine, un peu terpénique. Belle tension en bouche, caractère sec évident. Grand équilibre sur une superbe acidité intégrée. Grand vin.
    Luc Javaux : Objectivement excellent, c'est indéniable, finement terpénique, d'un classicisme exemplaire, parfaitement équilibré dans un style tendu et sec, très long, rien à dire. Sauf que subjectivement, je m'ennuie un peu, et que je préfère les vins au caractère plus affirmé. Excellent

    Luc
    #801

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 80829
    • Remerciements reçus 6335

    oliv a répondu au sujet : CR: Maison Trimbach, Clos Ste Hune, 2002

    Bu chez les normands

    CR: Maison Trimbach, Clos Ste Hune, 2002



    Oliv
    Robe assez claire, à peine dorée.
    Un vin qui va s'exprimer en deux temps, gagnant lentement mais sûrement en présence et en expression au fur et à mesure de son aération et de son réchauffement dans le verre.
    Premier nez serré, très classique, sur le pétrole, la menthe, de fines notes florales qui se libèrent et se décompriment pour révéler des senteurs plus exotiques d'une grande délicatesse et précision.
    La bouche suit un parcours semblable, très sèche et acérée au service, à la limite de la morsure, elle gagne doucement en ampleur pour révéler alors un ensemble remarquable de droiture et de concision, sans la générosité et l'évidence du Boxler mais dotée d'une profondeur et d'une puissance contenue tout en verticalité qui la rende tout aussi délicieuse.
    Finale brillante de fraicheur, d'impact et de persistance.
    Superbe vin ! (tu)(tu)
    Vougeot
    Retour en Alsace dans ce qu’elle peut produire de plus grand avec les 3 bouteilles qui vont suivre et pour lesquelles je n’ai pas pris de notes, préférant jouir de l’instant présent. Sainte Hune, Windsbühl… Windsbühl, Sainte Hune…
    Difficile de départager ces deux vins tant ils sont complémentaires et différents, d’une précision à causer le suicide d’un horloger suisse. Nous sommes en face de deux superbes vins, représentant à mon sens l’archétype du grand riesling Alsacien. Nous sommes dans un jardin à la française. Tout est beau, ordonné, précis. Tout est bon. Mais le plus remarquable c’est qu’à côté de ces deux « monstres », Boxler ne démérite pas du tout. Bien au contraire. Ce qui me fait dire que face à 734 RD… Vous connaissez la suite.
    #802
    Pièces jointes :

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 21570
    • Remerciements reçus 48

    Thierry Debaisieux a répondu au sujet : CR: Maison Trimbach, Frédéric Emile 2009

    CR: goûtés avec Daniel, ce soir:

    -Riesling Vieilles Vignes 2012 de Trimbach:
    Très beau nez sur le minéral et les agrumes.
    Une légère impression agréable de sucrosité à l'attaque, puis beaucoup de saveurs, du volume et une trame acidulé sur les agrumes qui donne une très grande longueur.
    Beau vin.

    -Frédéric Emile 2009:
    Un très grand vin ! On change de catégorie, même si le précédent est excellent.
    Un nez superbe sur les agrumes, avec un fond d'hydrocarbure et de pierre.
    Une bouche délicieuse, élégante et équilibrée. Un léger gras contribue au volume de ce vin ample, une acidité fruitée et adaptée à la matière lui donne une très belle finale qui oublie de finir.
    #803

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 609
    • Remerciements reçus 19

    masterpity88 a répondu au sujet : CR: Trimbach Riesling 2013

    CR: Trimbach Riesling 2013

    Bue lors de cette soirée.

    Nez agréable, florale, de la poire et du citron.

    Bouche tendue, acidité marquée. Finale sur la minéralité.

    Un style plutôt classique sans exubérance.

    BIEN

    Thibault
    #804

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 21570
    • Remerciements reçus 48

    Thierry Debaisieux a répondu au sujet : CR: Trimbach - Riesling Cuvée Frédéric Emile 2004

    CR: Hier soir, à La Laiterie
    lapassionduvin.com/p...
    un Riesling Frédéric Emile 2004
    Très beau vin au nez frais et élégant sur les agrumes et des notes d'hydrocarbure.
    Bouche jeune, savoureuse, débordante d'agrumes, concentrée et vive, avec une délicieuse acidité fruitée.
    Le vin est à la fois ample et long, avec un très bel équilibre et une jolie fraîcheur.
    #805

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 1404
    • Remerciements reçus 12

    hopla67 a répondu au sujet : Maison Trimbach, Frédéric Emile 2009

    Thierry Debaisieux écrivait:
    > goûtés avec Daniel, ce soir:
    >
    > -Riesling Vieilles Vignes 2002 de
    > Trimbach
    :
    > Très beau nez sur le minéral et les agrumes.
    > Une légère impression agréable de sucrosité à
    > l'attaque, puis beaucoup de saveurs, du volume et
    > une trame acidulé sur les agrumes qui donne une
    > très grande longueur.
    > Beau vin.
    >

    Ne s'agissait il pas du 2012 Thierry? ;)
    #806

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 1404
    • Remerciements reçus 12

    hopla67 a répondu au sujet : CR:Maison Trimbach, riesling Frédéric Emile 2009

    CR: Trimbach Frédéric Emile riesling 2009

    Robe jaune pâle, nez qui s'ouvre doucement sur le citron, la pierre, l'amande et un côté pétrolé présent mais restant relativement discret. Bouche pleine avec du gras, c'est gourmand, sec mais sans la tension "laser" du 2007. Cela lui donne déjà une belle accessibilité alors que ce vin demande souvent du temps. Belle longueur pour un riesling qui donne déjà beaucoup de plaisir mais s'améliorera certainement encore.
    #807

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 21570
    • Remerciements reçus 48

    Thierry Debaisieux a répondu au sujet : Maison Trimbach, Frédéric Emile 2009

    Ne s'agissait il pas du 2012 Thierry? winking smiley

    Si... J'ai corrigé.
    Merci.
    #808

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 4204
    • Remerciements reçus 3

    cmch a répondu au sujet : CR:Domaine Trimbach - Riesling Cuvée « Frédéric Emile » 2005

    CR: Domaine Trimbach - Riesling Cuvée « Frédéric Emile » 2005 :

    bu dimanche passé :

    après quelques minutes dans le verre, le nez s'exprime de belle façon sur des notes de petrole, d'ananas, de mangue, de litchi, de pomme, de citron vert, de clou de girofle,...
    La bouche est d'une incroyable complexité et d'une incroyable tension, nous sommes en presence d'un grand vin(tu)

    Salutations vineuses,

    Christophe
    #809

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 2927
    • Remerciements reçus 1672

    starbuck a répondu au sujet : CR: Maison Trimbach, Frédéric Emile 2007

    CR: Maison Trimbach, Frédéric Emile 2007
    Nez complexe sur les agrumes et les fruits de la passion.
    Une bouche légèrement acidulée avec tout de même un peu de gras, c'est harmonieux, tendu et très long.
    Il n'y a jamais de creux en bouche ni d'amertume trop prononcée.
    Beaucoup de précision, l'équilibre semble parfait.
    Tout le monde a aimé.

    Sylvain
    #810

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck