Nous avons 1735 invités et 67 inscrits en ligne

Domaine Françoise André (Anciennement Domaine des Terregelesses)

  • Nemo73
  • Portrait de Nemo73 Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 1183
  • Remerciements reçus 10
DOMAINE FRANCOISE ANDRE

 

Domaine Françoise André
7 Rempart Saint-Jean
21200 Beaune
Lauriane André - Direction, demandes générales, ventes et administratif
Mobile : +33 (0)6 24 66 38 86
Fax : +33 (0)3 80 24 21 44
Mail : andre.lauriane@domainefa. fr

Jérôme Després - Technique et Vignes
Mail : jerome.despres@domainefa. fr


www.domainefrancoise...
* Facebook Domaine Françoise André

* Instagram Domaine Françoise André

* Youtube chaîne du Domaine Françoise André

Ce domaine (anciennement Domaine de Terregelesses), s’étend sur  11 hectares en Côte de Beaune couvrant 16 climats situés sur les communes de Beaune, la colline de Corton, Chorey les Beaune, Pernand Vergelesses; Pommard, et Savigny les Beaune.





CR: Domaine des Terregelesses (Françoise André) - Chorey-les-Beaune 2009


Passage à l'improviste ce soir, quelques minutes avant la fermeture aux Caves Bossetti (Paris) qui proposaient en dégustation quelques vins de Bourgogne. Pas le temps de m'éparpiller, j'élude Jadot et Drouhin pour aller vers le domaine Françoise André qui semble plus confidentiel. Celui-ci a été "créé" en 2009 sur la base de vignes de 20 ans gérées par le comte Sénard. Le Savigny 2010 (plutôt fermé) tout comme le Chorey 2002 (encore très acide et peu fruité) m'ont semblé difficiles à appréhender. J'ai raté le Pernand 1er Cru "Fichots" 2009 qui devait être pas mal (bouteille vide, hélas !). Le Chorey 2009 que j'ai goûté en premier s'en sort très bien (environs 15 euros). C'est pour ça que j'en ai pris une bouteille ! Pas bête la guêpe !!!

Le nez aguicheur sur le fruit m'a plu de suite ! Le pinot noir ne tromperait ici personne. La cerise, la framboise, la grenade, quelque chose de floral, un acidulé un peu pointu, quelques notes herbacées. L'attaque est vive mais relayée par une certaine douceur (pas de sucrosité). La bouche présente une merveilleuse acidité. Avec un degré alcoolique juste, elle procure une belle longueur, un volume assez ample et une grande fraîcheur. Très belle persistance, volume généreux. Finale fruitée mêlée à des accents de raffle. Très joli jus ! Il a des traits communs avec le travail de Nicolas Rossignol (Pernand-Vergelesses 2010), l'esprit est similaire (moins de précisions sur le fruit ici. Mais il faudrait confronter pour affirmer !). En tout cas, la buvabilité passe comme une lettre à la poste, trop pour mon régime !


Seul le bouchon "Aïe tec" style "Pholcones Bismuth" enlève un peu de charme à l'ouverture. Mais pour un vin qui se boit en jeunesse, on accepte. Surtout si ça nous évite d'éventuelles déviances.

Au plaisir de lire un compte rendu sur les "Fichots" avant que j'aille en prendre une bouteille !
21 Sep 2013 23:42 #1
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Nemo73
  • Portrait de Nemo73 Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 1183
  • Remerciements reçus 10
Domaine des Terregelesses (Françoise André) - Pernand-Vergelesses 1er Cru "Les Fichots" 2009:

Curieux ce 1er cu "Fichots" ! J'avais super bien goûté la semaine dernière le Chorey 2009 et j'attendais beaucoup de ce 1er cru Fichots. Ici, on a quelque chose de différent. Le nez est sur la mûre-cerise fraiches (d'autres diraient peut-être cassis), les fruits rouges sont moins volubiles. Cela reste bien typé pinot avec un apport "racé" de l'élevage qui se confond avec celui de la raffle. C'est expressif mais moins que sur le Chorey. Après 1 heure d'ouverture, la bouche a bien changé. Au début, légère fermeture du fruit, amertume, sucrosité, bouche un peu légère, diluée, acidité peu porteuse, volume médiocre. Rendons lui grâce, Ce "petit couillu" de 1er cru s'ouvre et s'étoffe à l'ouverture, il gagne en densité finalement. La matière se révèle convenable avec moins de rondeur que sur le "cadet". L'amertume-raffle est un peu prévalente sur le fruit je trouve et persiste jusqu'en finale. L'acidité est bonne mais c'est moins tendu et gourmand. Il faudrait gouter les deux en parallèle pour affirmer mais je conserve une plus grande émotion avec le Chorey, plus ouvert, croquant et long aujourd'hui. Comme quoi, la hiérarchie...!
28 Sep 2013 22:18 #2

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 489
  • Remerciements reçus 17
CR: Corton Charlemagne - Domaine des Terregelesses - 2010

Bouteille carafée et bue à 14-15 degrés.

Nez sur une jolie réduction (pierre à fusil, noisette), poire, citron, fougère. Pas d’extravagance mais beaucoup d’élégance.

Bouche droite, constituée d’une jolie matière très bien tenue, c’est glycériné mais le vin est davantage construit sur la « verticalité » que sur « l’horizontalité ». Un travail d’équilibriste au chai. Saveurs de fruits blancs, de tilleul, de légers effluves pâtissiers. Finale dynamique et interminable sur une fine acidité, le sel et les fruits blancs. Très bon vin, digne de son rang construit sur la tension plus que sur la richesse, ce qui me sied parfaitement. A l'aube de sa vie.

Fred
20 Oct 2015 14:09 #3

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1177
  • Remerciements reçus 1267
CR: Domaine Françoise André (Domaine des Terregelesses), Sous Frétille 2012, Pernand-Vergelesses 1er Cru
100% Chardonnay / vignes d’une cinquantaine d’années (en 2012) / sols argilo-calcaires / alc. : 13%

Bouteille qui m’a été offerte il y a quelques années pour un anniversaire. Le généreux donateur se reconnaîtra puisqu’il lit le forum (et y participe parfois). La bouteille fut au niveau attendu/espéré … donc merci à lui !
C’était la première fois que je goûtais un vin de ce domaine et je suis assez étonné que celui-ci ne soit pas davantage commenté ici. 
Robe : dorée, assez limpide.

Nez : fruits jaunes mûrs, fleurs blanches, miel, encaustique.

Bouche : attaque assez juteuse sur les fruits jaunes mûrs … le jus remplit bien la bouche, propulsé par une jolie tension. Des notes florales, miellées et d’encaustique viennent ensuite se greffer sur l’arc aromatique. La tension ne faiblit pas jusqu’à la finale, marquée par une légère amertume mais surtout par une belle salinité. A J+1, l’amertume finale se fait un peu plus forte et des notes plus épicées apparaissent également. La longueur est bonne à très bonne.

Conclusion : un vin qui tient bien son rang de 1er Cru. J’ai été agréablement surpris par sa tension et sa fraîcheur. Très bien : 16/20.

Fred

  
07 Jui 2021 23:14 #4
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: Cédric42120GildasPBAESstarbuckMartinezVougeotjean-luc javaux