Domaine Hatzidakis, Santorin (Grèce)

    • Messages : 850
    • Remerciements reçus 360

    Jean-Paul B. a répondu au sujet : Domaine Hatzidakis. Louros 2014. Santorin. Cyclades

    CR: Domaine Hatzidakis. Vignes centenaires de Louros 2014. Santorin. Cyclades

    Cuvée élaborée à partir de vignes préphylloxériques.
    Belle robe or.
    Nez sur les fruits secs, la pomme, la cire, légèrement oxydatif, mais à peine.
    Boisé très bien intégré en bouche, c'est long et complexe, les 15° d'alcool passent inaperçus.
    Très jolie bouteille, qui a parfaitement suppléé un Simone Blanc 97 en accompagnement d'une terrine saumon / haddock.
    J'avais lu un jour que le Louros était un Selosse sans bulles. La formule est amusante, mais bien vue.

    Jean-Paul
    #61

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 39
    • Remerciements reçus 34

    Blingblang a répondu au sujet : Domaine Hatzidakis

    Une belle visite au domaine cet été une belle dégustation aussi, Je me rappelle avoir été très touchée par le suicide du père...


    Ludivine
    #62
    Pièces jointes :

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 826
    • Remerciements reçus 722

    sebus a répondu au sujet : CR: Dégustation au Domaine Hatzidakis

    dégusté lors de ce séjour

    CR: Dégustation au Domaine Hatzidakis



    Aidani, IGP Cyclades, 2017
    100% Aidani

    La robe est pâle
    Le nez est moyennement intense sur les fruits blancs et jaunes comme la pêche et l'abricot.
    La bouche est vive, amère, alcooleuse et peu aromatique.
    Pas emballé

    Familia, Santorini, 2018
    100% Assyrtiko

    Robe pâle
    Le nez offre des fruits blancs et une note florale
    Bouche ronde en attaque, plus ample, amertume civilisée et finale fruitée
    C'est mieux mais pas fou

    Skilali Santorini, 2017
    100% Assyrtiko, 12 mois sur lies

    La robe est pâle
    Le nez est plus mûr sur les fruits jaunes, plus « gras » aussi
    La bouche est grasse en attaque plus de volume que les vins précédents l'acidité un peu marquée, la finale est tendue minérale mais on déplore une quasi-absence d'aromatique

    Nykteri Santorini, 2017
    100% Assyrtiko
    12 mois de barriques de différentes tailles

    La robe est ici plus soutenue
    Le nez et élégant au boisé léger, des fruits jaunes mûrs et des notes anisées fugaces.
    La bouche est plus vive de l'attaque à la finale le volume m'apparaît insuffisant pour la compenser, la finale et de longueur moyenne sur des notes élevage léger. Dommage le nez était prometteur mais la bouche déçoit.

    Mavrotragano, IGP Cyclades, 2016
    100% Mavrotragano

    La robe est rubis
    Le nez est boisé grillée masquant un fruit rouge typé cerise.
    La bouche est marquée par l'amertume, l'aromatiques est ramassée, sensation de rafle (aucune vendange entière pourtant)
    La finale est portée par l'élevage et des notes végétales.
    Je n'ai pas aimé

    Vinsanto 2004
    100% Assyrtiko
    Vielli 14 ans en barriques, mis en bouteille en 2018

    La robe est acajou
    Le nez est miellé, auquel s'ajoutent des notes de fruits confiturés rappelant la prune
    La bouche et très sirupeuse, elle possède toutefois une acidité bienvenue et offre une finale fruitée moyennement persistante.
    Pas sûr que je puisse boire plus d'un verre de ce vin.
    J'attendais beaucoup de ma rencontre avec mon premier Vinsanto ; je suis un peu déçu, j'imaginais quelque chose de plus complexe.

    C'est également l'impression générale que j'ai à l'issue de cette dégustation. J'attendais beaucoup de la découverte de ce domaine qui a bonne presse. J'ai trouvé le niveau général plutôt moyen, et notamment au regard du prix.

    Sébastien
    #63
    Pièces jointes :

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 1147
    • Remerciements reçus 934

    Kiravi a répondu au sujet : CR: Hatzidakis, Santorini, assyrtikos de mylos, 2011

    CR: Hatzidakis, Santorini, assyrtikos de mylos, 2011

    La robe est d'or. Un bijou.
    Le nez est puissant et délivre des arômes envoûtants de fruits jaunes très mûrs, ainsi qu'une touche très légèrement pétrolée. On a une impression de richesse, d'alcool aussi, de matière dense, presque séveuse. Je me dis que je vais en prendre plein la bouche.
    Parlons-en justement de la bouche…
    Effectivement elle est riche, restituant les arômes perçus au nez, d'une puissance rarement ressentie avec un vin blanc, ample, capiteuse, avec des notes fumées. Elle pourrait être lourde et écoeurante. Pas du tout. Car la magie opère. La magie venue de je ne sais où, contenue dans la très nette acidité du jus, combinée à quelque chose de forcément minéral parce que tellurique, puissant, quasi vibrant, qui tient l'édifice et le porte sans faiblir, sans tressaillir, vers une longue finale sapide. On se prend à se lécher les dents.
    Quelle baffe! Quel vin! C'est un délice ( attention à surveiller la température tout de même, la chaleur ne lui convient pas…)
    Un monstre en début de vie. 8 ans à peine. On sent que ce n'est pas grand chose. Dans 15 ans il sera encore là. Je le parie.
    Mon premier vin grec. Sacrée rencontre!

    Marc, assez vieux débutant
    #64
    Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jean-Paul B., Gibus, DUROCHER, jd-krasaki, Damien72

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    Modérateurs: GildasPBAESMartinezVougeotjean-luc javauxCédric42120starbuck