Nous avons 666 invités et 11 inscrits en ligne

Petite verticale de La Chapelle: 9 millésimes

  • Messages : 21539
  • Remerciements reçus 51

Thierry Debaisieux a créé le sujet : Petite verticale de La Chapelle: 9 millésimes

Quelques bouteilles de La Chapelle hier soir à la maison
goûtées avec Luc, Daniel Bécu, FrançoisD, "Fabrice62", Thierry, mon beau-frère, et sa fille:

-les 8 millésimes compris entre 2002 et 1996
-le 1989

Plus:

-Le Crozes Vieilles Vignes 1996 de Jaboulet,
afin de le comparer au La Chapelle 1996
-L'Orée 1991 et Les Granits Blanc 1995,
en introduction.

Le retard de certains a été l'occasion de goûter
Le Crozes-Hermitage blanc 2007 de Graillot,
qui a été suivi de
La Cuvée Vignola blanche 2007 du Domaine Renucci,
apportée par "Fabrice62"

Les La Chapelle provenaient de la cave de Daniel Bécu et de la mienne et avaient donc des conditions de conservation presque identiques:
Les bouchons, sauf celui du 1989, étaient "neufs".

Nous avons opté pour l'ordre suivant:
-2002 et 2000
-les deux 1996
-1998 et 1997
-1999 et 2001
-1989.

Nous avons terminé la soirée avec
un Klein Constantia 2000.

Je laisse les convives commenter et déposer les photos ;)

Cordialement,
Thierry
#1

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 441
  • Remerciements reçus 2

daniel a répondu au sujet : Re: Petite verticale de La Chapelle: 9 millésimes

Je pense qu'il faudra un certain temps à Luc pour récupérer :X. Une soirée chez Thierry n'est pas de tout repos.
En attendant, voici quelques photos de la soirée.
Les premiers blancs, à l'apéro, pour jouer, les 2 autres, plus sérieux, avec le foie gras :

, , ,

Thierry a vraiment de la chance d'avoir une épouse si bonne cuisinière :

et les 2 premières Chapelle avec la Langue Lucculus:

Daniel
#2

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 441
  • Remerciements reçus 2

daniel a répondu au sujet : Re: Petite verticale de La Chapelle: 9 millésimes

Puis viennent les 2 de 1996, le Crozes Hermitage Vieilles Vignes ( une curiosité ) et La Chapelle . Puis 1998 et 1997



Là, on arrive dans le sérieux avec les 1999, 2001 et 1989



Le Klein Constantia 2000 et une petite vue globale du tableau, enfin je veux dire des bouteilles :D



Les discussions étant fournies, je n'ai plus pris de photos des plats, mes excuses Sophie.

Après tant de Chapelle, la nièce de Thierry a été bien baptisée ! Longue vie à elle.
Daniel

Daniel
#3

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 21539
  • Remerciements reçus 51

Thierry Debaisieux a répondu au sujet : Re: Petite verticale de La Chapelle: 9 millésimes

CR: Daniel s'est attelé à la publication des photos.

En complément de celles-ci, je vous livre quelques réflexions et quelques souvenirs.

D'abord, rencontrer Fabrice Roussel a été un réel plaisir. C'est un authentique passionné, possédant de solides connaissances et déguster à côté de lui est enrichissant.

Les vins me semblaient avoir un excellent niveau d'ensemble.

-Le Crozes-Hermitage blanc 2007 de Graillot m'a été recommandé par JLCC.
Il avait raison: c'est un vin plein et savoureux auquel une acidité adaptée donne équilibre et fraîcheur.

-La Cuvée Vignola blanche 2007 du Domaine Renucci est un excellent rapport qualité/prix. C'est un vin à la fois rond et vif et qui nous semblait, à Daniel et à moi, posséder encore un très léger gaz qui contribuait à l'impression de fraîcheur.

-L'Orée 1991 était la dernière bouteille de ma caisse de 6.
Cet Ermitage me semble quitter sa période de jeunesse sans encore avoir de nuances oxydatives. Il est volumineux, concentré et long... Il m'a impressionné à chaque rencontre.

-Les Granits blanc 1995, dernière bouteille de la caisse également, a quelques notes de réduction au départ qui s'estompent progressivement pour laisser s'exprimer le fruit. Il est moins volumineux que l'Orée, mais il supporte la comparaison. Il a encore de la jeunesse et il offre un bel équilibre et une finale très agréable.

-La Chapelle 2002 est une belle surprise.
Ce vin est agréable, l'acidité n'est pas excessive. Certains lui trouvent un style un peu Bordelais.
-La Chapelle 2000 est déjà très agréable à boire.
Savoureux, il donne une impression d'équilibre, sans être un monument de concentration.
-La Chapelle 1996 et le Crozes Vieilles Vignes 1996 dérangent certains par leur acidité, une caractéristique du millésime. Pas moi, je la trouve encore adaptée à la matière et beaucoup moins marquée que dans le Thalabert 1996, par exemple. Le nez du Crozes est plus expressif, la bouche de La Chapelle plus concentrée, La Chapelle me semble avoir une aptitude à vieillir longtemps.
-La Chapelle 1997 est pour moi le préféré de la verticale. Il y a tout dans ce vin: arômes séducteurs, tannins fins et concentrés, saveurs, volume, équilibre, longueur... Un vrai bonheur!
-La Chapelle 1998 est pour moi une bonne surprise. Je redoutais une acidité un peu forte et je suis face à un vin équilibré et savoureux dont je vais garder avec patience les autres bouteilles qui me semblent promises à un bel avenir.
-les La Chapelle 1999 et 2001 sont bues trop tôt. Ils me semblent pas vouloir se livrer beaucoup actuellement mais montrent une matière tannique et une acidité en faveur d'une garde prolongée.
-La Chapelle 1989 me séduit par son nez complexe et sa bouche savoureuse et longue, qui a du volume et une superbe concentration. Aucun signe de vieillesse, le potentiel de garde me semble important.

-Le Klein Constantia 2000 me charme comme les autres millésimes de cette cuvée que j'ai eu l'occasion de goûter. Je laisserai une note dans sa rubrique...

Cordialement,
Thierry
#4

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 26067
  • Remerciements reçus 918

Luc Javaux a répondu au sujet : CR: Petite verticale de La Chapelle: 9 millésimes

Voici donc quelques commentaires sur les bouteilles dégustées hier soir, à l'exception des deux premières pour lesquelles je n'ai pas pris de notes, et rejoins l'avis de Thierry.

CR:

Chapoutier - Saint-Joseph "Les Granits" 1995
La robe est d'un or de belle intensité. Le nez semble quelque peu réduit au départ avec un côté fumé assez marqué, mais s'améliore bien à l'aération sur de belles notes florales, de fruits blancs et de pierre à fusil. L'attaque est fraîche, la bouche de demi-corps, bien équilibrée se conjugue plus en finesse qu'en puissance, dans un style droit et de belle longueur.

Chapoutier - Ermitage "De l'Orée" 1991
La robe est semblable à celle des Granits, même si elle semble paradoxalement un peu plus jeune. Très beau nez, flatteur, avec un élevage encore quelque peu perceptible sur la poudre de riz et la vanille, mais qui reste dominé par un fruité très mûr et des notes de miel. L'attaque en bouche est marquée par un gras impressionnant, imposant, mais qui laisse cependant poindre une belle acidité qui, sur la très longue finale minérale, parvient à équilibrer le tout de fort belle manière. Une très belle bouteille qui en impose et qui ne craint pas l'affrontement avec le foie gras.

Deux vins de style très différent, finesse et droiture d'un côté, puissance et volume de l'autre, qui s'en sortent très bien dans leur registre respectif et qui ont parfaitement affronté les années.

Paul Jaboulet Aîné - Hermitage "La Chapelle" 2002
La robe est d'intensité moyenne, aux reflets violets à rubis. Le nez est flatteur, marqué dans un premier temps par un léger boisé, qui laisse rapidement place à un fruité doux et des notes poivrées assez marquées. La bouche est toute en délicatesse et en finesse, le vin n'est ni très profond ni réellement puissant, mais sait se montrer très agréable et plaisant avec ses tannins fins et une longueur tout à fait respectable dans le contexte du millésime. Une belle entrée en matière !

Paul Jaboulet Aîné - Hermitage "La Chapelle" 2000
La robe est semblable au précédent, un peu plus évoluée. Le nez se montre plus boisé, avec des notes vanillées qui ne masquent cependant pas le beau fruité mûr, les épices, la réglisse, et un petit côté sanguin voire animal plus présent au réchauffement. L'attaque en bouche est belle, fraîche, avec un volume plus imposant que le 2002, un équilibre qui me semble sans reproche, des tannins encore stricts mais fins et une très belle longueur. Une bien belle bouteille qui s'apprécie déjà bien aujourd'hui.

Deux vins qui donnent bien du plaisir dès aujourd'hui, avec un peu plus de fond pour le 2000, sans que le 2002, d'une style plus bourguignon ne démérite.

Paul Jaboulet Aîné - Crozes-Hermitage "Vieilles Vignes" 1996
La robe est intense aux reflets rubis, encore bien jeune. Le nez est sanguin, épicé sur le poivre et le clou de girofle, accompagnés de notes de cuir, de réglisse et de sous-bois. La bouche est marquée par une forte acidité qui à mon sens domine l'équilibre et renforce le côté tannique de la finale, de longueur moyenne.

Paul Jaboulet Aîné - Hermitage "La Chapelle" 1996
La robe est similaire au précédent, peut-être légèrement plus évoluée. Le nez semble lui aussi évolué, sur des notes de pruneau, de cuir, de viandox et d'épices orientales. La bouche est également marquée par une fraîcheur prononcée, à mon sens un peu trop, et par une finale tannique qui me semble donner quelques petits signes de sécheresse. La longueur, bien qu'un peu plus grande que celle du Crozes, n'atteint pas les sommets.

Deux bouteilles dont le style est marqué par l'acidité du millésime 1996, dont l'équilibre ne m'a pas totalement convaincu, c'est un euphémisme, et pour lesquelles je n'ai personnellement guère d'espoir quant à une évolution positive dans les années à venir. Certains étaient plus optimistes que moi autour de la table.

Paul Jaboulet Aîné - Hermitage "La Chapelle" 1997
La robe est d'intensité moyenne, aux reflets grenats. Le nez est très beau, encore fruité mais avec des notes d'évolution, très mûr, minéral et épicé sur le poivre et la réglisse. Si le nez est très beau, la bouche est quant à elle remarquable, avec une attaque bien nette, un volume considérable, une équilibre qui me semble en tous points parfait et une très belle longueur. Superbe vin, à mon sens le plus suave et jouissif de la soirée.

Paul Jaboulet Aîné - Hermitage "La Chapelle" 1998
Si la robe est quasi identique au précédent, le nez semble plus fermé, sur la réserve, nettement moins épicé, mais délivrant cependant de belles notes de cerise mûre, accompagnées d'un peu de cuir et de réglisse. La bouche est très belle, davantage marquée par l'acidité que celle du 1997, mais celle-ci me semble, contrairement aux 1996, bien mieux intégrée dans un ensemble d'un bel équilibre, dans un style plus droit que large, et d'une très belle longueur. A attendre assurément, mais le potentiel me semble là pour faire une très belle bouteille dans quelques années.

Le 1997 l'emporte en terme de plaisir aujourd'hui, et même assez nettement, mais le 1998 en a encore sous la pédale et pourrait réserver une belle surprise dans quelques années.

Paul Jaboulet Aîné - Hermitage "La Chapelle" 2001
La robe est d'intensité moyenne aux reflets rubis. Le nez est au départ fumé, quelque peu réduit, et s'ouvre difficilement sur des notes de fruits rouges, de pierre à fusil, mais également sur une petite pointe végétale qui évoluera ensuite vers le tabac. Les notes boisées et torréfiées se feront plus présentes au réchauffement. En bouche, l'attaque se montre très fraîche, le volume est moyen, le style est droit et l'équilibre est trouvé au réchauffement, nécessaire au vu de la forte acidité. La longueur est très belle, minérale.

Paul Jaboulet Aîné - Hermitage "La Chapelle" 1999
La robe est identique ou presque au précédent. Le nez est par contre plus sauvage, sanguin, avec un fruité noir, des notes de goudron et de poivre. La bouche est pleine, très bien équilibrée, des tannins qui me semblent bien assagis et une très belle longueur. Superbe bouteille, qui a encore un bel avenir devant elle.

Une fois encore, deux styles résolument opposés, avec d'une part un vin puissant et sauvage qui me semble bien dans le style de l'appellation, et un 2001 qui dans le style m'évoque les autres 2001 du Rhône nord dégustés récemment, marquées par une maturité un peu juste et une acidité importante. C'est sans doute le vin pour lequel il y a eu le plus de divergences à la table, certains lui prédisant un avenir radieux, d'autres, comme moi, étant plus dubitatifs.

Paul Jaboulet Aîné - Hermitage "La Chapelle" 1989
La robe est de belle intensité, légèrement évoluée. Le nez ne se livre pas facilement et le vin a besoin d'air pour laisser poindre de belles notes de fruits noirs bien mûrs, de réglisse, de goudron, de sous-bois, de cuir, de tabac et de café. La bouche est superbe, parvenant à conjuguer une très belle acidité avec un volume conséquent, atteignant un point d'équilibre remarquable, sans pour cela encore atteindre sa plénitude, comme en témoignent des tannins (de qualité) encore bien présents. La longueur est sans aucun doute la plus importante de tous les millésimes présentés.

Une bien belle conclusion à cette verticale, avec un 1989 qui n'en est encore qu'à l'aube d'une grande carrière.

Klein Constancia - Vin de Constance 2000
La robe est orangée, d'une grande intensité. Le nez est envoutant, très mûr, sur l'abricot sec, le raisin de Corinthe, un fruité exotique, ainsi qu'un côté floral marqué. La bouche est très riche, avec une acidité remarquable qui lui évite toute sensation de lourdeur, un équilibre à mon sens parfait et une longueur qui ne l'est pas moins. Un grand liquoreux !

Il ne me reste qu'à remercier nos hôtes pour leur hospitalité, Sophie pour ses talents de cuisinière, Thierry et Daniel pour nous avoir concocté cette très belle dégustation, qui nous a permis de faire un beau tour de La Chapelle, particulièrement instructif.

Luc
#5

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • milleret jean luc
  • Hors Ligne
  • Cet utilisateur est bloqué
  • Messages : 3978
  • Remerciements reçus 2

milleret jean luc a répondu au sujet : Re: Petite verticale de La Chapelle: 9 millésimes

""-La Chapelle 1997 est pour moi le préféré de la verticale. Il y a tout dans ce vin: arômes séducteurs, tannins fins et concentrés, saveurs, volume, équilibre, longueur... Un vrai bonheur

Thierry ..est -ce notre âge avancé ( encore que toi, tu es encore un petit jeune ::o ) qui privilégie la finesse .

Sur le même millésime , Chave était remarquable !! J'ai épuisé le stock du restaurant chez Michelon au lac d'Aiguebelette .

Daniel n'avait pas un petit 90 en cave ..c'est assez surprenant .
#6

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 21539
  • Remerciements reçus 51

Thierry Debaisieux a répondu au sujet : Re: Petite verticale de La Chapelle: 9 millésimes

Jean-Luc,

Luc est jeune par rapport à moi et il trouve, lui aussi, le 1997 excellent ;)

Je le remercie pour ses notes détaillées.
J'avoue que voyant les autres noter studieusement leurs impressions, je me suis contenté de mémoriser quelques souvenirs.

Amitiés à vous deux,
Thierry
#7

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • François St-T
  • Portrait de François St-T
  • Visiteur

François St-T a répondu au sujet : Re: Petite verticale de La Chapelle: 9 millésimes

Bonjour,

La chapelle 99, il y a 6 mois m'avait semblé en avoir "encore sous la pédale" et m'avait fait regretté son ouverture.
Pouvez-vous me confirmer que le 2002 ne gagnera pas à rester quelques années de plus en cave ?
Merci

François

nb : il faut que je prépare mes bouteilles pour leurs ultime déplacement vers mon lieu de vacances, peut-être une chapelle 2002 ?
#8

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • François St-T
  • Portrait de François St-T
  • Visiteur

François St-T a répondu au sujet : Re: Petite verticale de La Chapelle: 9 millésimes

Au fait, merci, je vais encore attendre avec mes 89 !
#9

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • milleret jean luc
  • Hors Ligne
  • Cet utilisateur est bloqué
  • Messages : 3978
  • Remerciements reçus 2

milleret jean luc a répondu au sujet : Re: Petite verticale de La Chapelle: 9 millésimes

""Luc est jeune par rapport à moi et il trouve, lui aussi, le 1997 excellent "

Thierry , mon message est parti une minute trop tard !! Luc n'est plus un petit jeune(:D . et je constate une certaine évolution dans ses derniers reportages vers plus de finesse dans les vins ...il est surtout très fiable et très précis mais je ne partage pas son pessimisme quant à l"évolution du 2001 ) . A suivre dans quelques années !! Nous ne sommes que de petits amateurs ...mais de grands passionnés .
Longue vie à LPV !!

Amicalement : Jean Luc ...
#10

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 21539
  • Remerciements reçus 51

Thierry Debaisieux a répondu au sujet : Re: Petite verticale de La Chapelle: 9 millésimes

François,

Je ne sais pas si La Chapelle 2002 va s'améliorer ou non en restant quelques années en cave.
Ce vin est très agréable actuellement, ce qui est une heureuse surprise en raison du millésime.
Il ne faut pas se précipiter pour le boire, il n'y a pas d'urgence, mais il ne faut peut-être pas prendre trop de risques en étant trop longtemps patient.
J'avais quelques Rhône Nord 2002. j'ai bu les Granits, les Varronniers et Reflet assez rapidement, par prudence, à un moment où ils étaient très agréables.
Il ne me reste que des Châteaux d'Ampuis et des Turque: j'ai goûté Ampuis qui me semblait construit pour durer davantage.

Bien cordialement,
Thierry
#11

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • François St-T
  • Portrait de François St-T
  • Visiteur

François St-T a répondu au sujet : Re: Petite verticale de La Chapelle: 9 millésimes

OK, merci Thierry pour ces précisions !
Elle fera donc sans doute partie du voyage estivale, à Galway !

cdlt,

François

nb : Effectivement, Châteaux d'Ampuis goûté au Salon des vins de la même ville, m'avait impréssionné par sa matière et au vu du millésime. Je n'ai pas acheté de Lalala sur le 2002...
#12

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 441
  • Remerciements reçus 2

daniel a répondu au sujet : Re: Petite verticale de La Chapelle: 9 millésimes

Quelques impressions sur cette belle verticale. Dans l’ensemble, on ne peut pas dire qu’il y avait des mauvais vins. Même le 2002 pour lequel je craignais, s’est révélé être frais et pur. Pas la profondeur d’un millésime solaire mais très honnête avec un beau nez et des tanins fins. A part dans le 2000 où il y avait une touche de vanille au nez, les autres vins n’en n’avaient guère de traces. Malgré tout ce qu’on a pu dire sur la descente de la Maison Jaboulet ces dernières années, il faut reconnaître que ces Chapelle se sont bien tenues avec une belle qualité d’ensemble. Ce sont des vins que je qualifierai de « à l’ancienne », pas racoleurs, droits dans leur bouteille. Et il leur faut du temps. Un grand terroir. Les bouteilles étaient quasiment toutes marquées intérieurement par les tanins.
La vinification et l’élevage seront probablement différent maintenant que Jaboulet a été repris par des Bordelais.
Je ne connais pas suffisamment les vins de Chave pour comparer mais peut-être que Thierry ou Luc pourront donner leurs impressions. Je n’y ai pas pensé mais je pense avoir un 89 de Chave qui traine encore à la cave, mais plus de Chapelle .
Le plus accessible était le 2000 , avec des notes animales et un début d’évolution.
Curiosité que ce Crozes VV 1996 mais n’a pas démérité même si, comme la Chapelle 96, la structure acide les font moins apprécier. Cette acidité va t’elle leur donner une longue garde ? Difficile d’y répondre.
C’est vrai que le 97 est, à part le 89, le plus beau à boire actuellement et ce pendant encore un certain temps car il n’est pas sur la descente.
Curieux ce nez de cerise et de kirsch dans le 98. Il commence seulement à se faire.
Le 99 est un peu dans le style du 97 mais moins parvenu malgré son bel équilibre. Il est sur une demi-réserve.
Le 2001 est une bombe, je le mets après le 89 même si le 97 est plus plaisant. Robe sombre, plein et très long. A garder précieusement.
Le 89 est encore jeune, un nez de café avec des tannins superbes, un bel équilibre, net et une grande longueur

Daniel
#13

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 773
  • Remerciements reçus 0

patrick13012 a répondu au sujet : Re: Petite verticale de La Chapelle: 9 millésimes

Belle dégustation! C'est toujours très intéressant ce genre de déclinaison.

Néanmoins je suis assez circonspect car je n'ai eu guère d'émotion avec la chapelle, j'ai ouvert très récemment quelques 90 au restaurant, deux magnums de 86 et quelques jeunes millésimes (99, 98 et 96), et à l'exception d'un 85 encore fringant tous les autres ont montré de sérieuses lacunes en terme d'équilibre, la finesse est là, c'est très digeste et tendu, rarement large, le profil aromatique un peu stéréotypé (mais quoi de plus normal sur une horizontale), mais ce défaut d'équilibre et ce petit supplément d'âme que l'on attend, particulièrement sur 90, et qui n'est pas là en ont fait une déception à mes yeux... Je n'ai jamais vibré...
Je tiens à préciser, pour être le plus complet possible, que tous ces flacons sortent d'une cave que je qualifierais de moyenne à mauvaise (15-16° pour un maximum de 50% d'humidité).
Un lien de cause à effet?

«On distingue dans l'eau son propre visage mais dans le vin on aperçoit le cœur d'un autre.»
Patrick
#14

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 21539
  • Remerciements reçus 51

Thierry Debaisieux a répondu au sujet : Re: Petite verticale de La Chapelle: 9 millésimes

Patrick,

A mon avis, oui ;)

Chez nous,
-les La Chapelle 2002, 2001, 2000 et 1989 provenaient de la cave de Daniel, qui a une température constante de 12°.
-les La Chapelle 1999, 1998, 1997 et 1996 sortaient de ma cave qui est à 13 + ou - 1° et qui a une hygrométrie importante, presque toujours au dessus de 90 (c'est bon pour les bouchons et ça ne perturbe pas trop les étiquettes si la ventilation est bonne)

Bien cordialement,
Thierry
#15

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 441
  • Remerciements reçus 2

daniel a répondu au sujet : Re: Petite verticale de La Chapelle: 9 millésimes

Patrick,
Avec un 13 derrière ton pseudo, je suppose que tu es dans les Bouches du Rhône. Le Rhône est long et le climat doit jouer. Peut-être que la structure de ces vins, alliée à une conservation aléatoire, joue en sa défaveur. Mais, pas de problème, tu peux les laisser aux "septentrionaux". Bienvenue ....
Daniel

Daniel
#16

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 773
  • Remerciements reçus 0

patrick13012 a répondu au sujet : Re: Petite verticale de La Chapelle: 9 millésimes

Je vous les laisse si vous me laissez Jamet, Chave et Rayas, ça marche?:D
Je pense effectivement que la conservation y est pour beaucoup dans ce déséquilibre, reste à en trouver qui n'est pas subis ce genre d'outrage pour m'en faire une idée plus juste.
Ce sera donc à suivre;)

«On distingue dans l'eau son propre visage mais dans le vin on aperçoit le cœur d'un autre.»
Patrick
#17

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 180
  • Remerciements reçus 0

fabrice62 a répondu au sujet : Re: Petite verticale de La Chapelle: 9 millésimes

Tout d'abord un grand merci à Thierry,Sophie et Daniel pour
l'organisation de cette soirée...et pour le petit message fort
sympathique de Thierry qui m'a fait rosir les joues.

Les caractéristiques de chaque vin ont déjà été bien décrites dans
les posts précédents et nous étions plutôt d'accord sur l'ordre
préférentiel et qualitatif de ces vins,présent et avenir.

Je me permettrai juste d'insister sur le ressenti de l'acidité de ces
vins,acidité qui m'a semblée être un facteur prépondérant dans leur
appréciation.
Le 97,unanimement plébiscité,m'a semblé avoir l'acidité la plus basse,
sans que celle-ci ne vienne compromettre son potentiel de garde.
Il était incontestablement le plus fondu et le plus équilibré.

Le 96, quant à lui,fut le millésime où l'acidité se fit la plus mordante,
l'impression de plaisir y fut bien moindre(le temps pourra-t-il inverser
la tendance?).

J'ai trouvé que cette acidité avait été le fil directeur dans la
perception de plaisir de ces vins,indépendamment de la matière
inérante à chaque millésime.

Luc et Thierry imputaient cette acidité marquée à un probable petit
déficit de maturité...
Je crois qu'il aurait été possible hier soir de classer les vins
en fonction de l'acidité ressentie(lorsque l'on y est sensible),
et que ce classement se serait rapproché de celui du plaisir.

Réduire la qualité et l'équilibre des vins à leur ressenti en acidité,
et donc peut-être à la différence de maturité des baies d'un millésime
à l'autre,voilà un raccourci que je serais tenté de prendre...
Mais c'est sûrement beaucoup plus compliqué que cela!

Cette verticale restera un excellent souvenir de dégustation,
merci encore aux organisateurs!

Fabrice.
#18

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 21539
  • Remerciements reçus 51

Thierry Debaisieux a répondu au sujet : Re: Petite verticale de La Chapelle: 9 millésimes

Bonsoir, Fabrice,

Luc et toi m'avaient fait mieux percevoir l'acidité de ces La Chapelle qui ne me dérangeait pas, même dans les 1996... Pourtant, je suis amateur des Châteauneuf...

J'avais déjà été surpris de lire que Luc était perturbé par l'acidité des Rhône Nord 2001 lors de sa récente dégustation en Belgique: je connais la majorité des vins et je ne trouve pas que leur acidité est excessive.

Daniel a donné un élément de réponse, je pense, en parlant de vins à "l'ancienne". A 55 ou 60 ans, nous avons connu au début de notre passion des vins plus acides, moins mûrs, moins "goût Parker".

Je suis passé d'une monomanie bordelaise à une passion dévorante pour les Rhône.
Mes souvenirs des millésimes de la rive gauche d'avant 1990 expliquent peut-être mon adaptation à l'acidité des La Chapelle...

Amicalement,
Thierry
#19

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 479
  • Remerciements reçus 121

MatthieuS a répondu au sujet : Re: Petite verticale de La Chapelle: 9 millésimes

Klein Constancia - Vin de Constance 2000
La robe est orangée, d'une grande intensité. Le nez est envoutant, très mûr, sur l'abricot sec, le raisin de Corinthe, un fruité exotique, ainsi qu'un côté floral marqué. La bouche est très riche, avec une acidité remarquable qui lui évite toute sensation de lourdeur, un équilibre à mon sens parfait et une longueur qui ne l'est pas moins. Un grand liquoreux !


C'est exactement ce que j'ai ressenti, une grande intensité aromatique mais un superbe équilibre. Le vin n'est en rien écoeurant. Il fut pour moi une très belle découverte.

Visiblement, La Chapelle 1996 est encore loin de l'immense vin annoncé par la RVF il y a quelques années...

Matthieu
#20

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 21539
  • Remerciements reçus 51

Thierry Debaisieux a répondu au sujet : Re: Petite verticale de La Chapelle: 9 millésimes

Daniel,

Pour répondre à ta question sur les vins de J.L. Chave, je n'en bois pas assez souvent pour donner un avis comparatif.

La dernière bouteille que j'ai ouverte l'a été en ta présence: le 1978 face au Château Margaux de la même année, qui sortait de ta cave.

J'ai le souvenir d'un 1989 excellent, bu à plusieurs reprises, mais la dernière rencontre avec ce vin est trop ancienne pour pouvoir envisager une comparaison.
Je vois que tu es très conservateur: il y a des années que je t'ai offert le duo rouge et blanc 1989, à l'occasion d'une superbe dégustation chez toi ;)

Amitiés,
Thierry
#21

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • milleret jean luc
  • Hors Ligne
  • Cet utilisateur est bloqué
  • Messages : 3978
  • Remerciements reçus 2

milleret jean luc a répondu au sujet : Re: Petite verticale de La Chapelle: 9 millésimes

""Daniel a donné un élément de réponse, je pense, en parlant de vins à "l'ancienne". A 55 ou 60 ans, nous avons connu au début de notre passion des vins plus acides, moins mûrs, moins "goût Parker".'''

Je le constate dans les commentaires des petits jeunes ..rejet de l'acidité , de la moindre trace d'amertume ....ce qui explique certainement que les vignerons recherchent un équilibre plus mûr . Le millésime 2007 à Bordeaux sera donc intéressant ...ils ne vont pas nous sortir des 82 :D.
Je prends pour exemple Angélus 94 qui possède un magnifique équilibre pour l'année. ( nos amis Belges vont très certainement nous parler de cette belle bouteille dégustée lors de la soirée Eglise Clinet ) .
#22

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 26067
  • Remerciements reçus 918

Luc Javaux a répondu au sujet : Re: Petite verticale de La Chapelle: 9 millésimes

Je n'ai pas aimé les 1996, je suis circonspect sur le 2001, je ne pense cependant pas faire partie des petits jeunes qui rejettent l'acidité ou la moindre trace d'amertume. Je recherche des vins équilibrés avant tout, et je n'ai pas de pHmètre en bouche. Quand un vin est dominé par une de ses composantes (que ce soit l'acidité, l'alcool ou les tannins), je ne peux le considérer comme totalement réussi. Le 1989 possède lui aussi une acidité assez forte, mais elle est équilibrée, ce qui n'est pas le cas du 1996. Le 2001 est très bon en bouche si on prend la peine de le servir autour de 18-20°, ce qui fait alors ressortir au nez les notes de torréfaction apportées par l'élevage. C'est un équilibre que je qualifierais d'instable, dépendant de la t° de service, alors que d'autres millésimes me semblent avoir acquis un équilibre bien plus large.

Luc
#23

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 441
  • Remerciements reçus 2

daniel a répondu au sujet : Re: Petite verticale de La Chapelle: 9 millésimes

Thierry,
Le duo de Chave est toujours là, ça fait bien une quinzaine d'année ;).
On peut les mettre à l'occasion. On essayera de se rappeler La Chapelle 89.
Luc,
Serait-ce, à cause de l'acidité qu'on sert les vins blancs, frais ?
As-tu des références de Chave ?
Daniel

Daniel
#24

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 26067
  • Remerciements reçus 918

Luc Javaux a répondu au sujet : Re: Petite verticale de La Chapelle: 9 millésimes

Daniel,

J'ai effectivement quelques millésimes de Chave en cave. J'avais une bouteille qui était prête jusqu'à ce que Thierry nous demande de ne pas apporter de pirate. Ce n'est que partie remise... ;)

En ce qui concerne les blancs, tu es mieux qualifié que moi pour répondre.

Amitiés,

Luc
#25

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 210
  • Remerciements reçus 2

fd a répondu au sujet : Re: Petite verticale de La Chapelle: 9 millésimes

Je remercie à mon tour Thierry et Daniel pour cette belle soirée et particulièrement Sophie, qui nous sert à chaque fois un superbe repas pour accompagner les dégustations.

Avec la dominante acide de nombreuses bouteilles, que tout le monde a fait ressortir, il aurait été difficile de ne pas manger, n'en déplaise aux puristes ...

Comme dit Daniel, pas de mauvaises bouteilles, mais j'attendais quand même beaucoup (trop ?) plus de cette verticale compte tenu de la réputation et du prix de ces bouteilles.
Comparée à la verticale du Clos des Papes, le rapport q/p/p pose quand même question.

J'ai également placé dans mon trio de tête 2000-1997 et 1989 qui sont à mon avis les plus équilibrés. Le 1996 m'a attaqué les gencives, la matière ne semblant pas pouvoir prendre un jour le dessus.

françois
#26

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 773
  • Remerciements reçus 0

patrick13012 a répondu au sujet : Re: Petite verticale de La Chapelle: 9 millésimes

Un "duel" Chave-Chapelle ne serait pas très équitable... Chave est, à mon humble avis, hors catégorie, c'est ultra fin, d'un équilibre sans faille, sa texture est envoutante et sa chair d'un charme sans pareil!
Incontestablement pour moi un élixir de syrah, c'est vibrant à souhait! Mais c'est très personnel...

Un duo 89 devrait vous procurer de belles émotions!

Pas cool mes potes, ils ne m'en ont pas offert...:P

«On distingue dans l'eau son propre visage mais dans le vin on aperçoit le cœur d'un autre.»
Patrick
#27

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 483
  • Remerciements reçus 0

tof62 a répondu au sujet : Re: Petite verticale de La Chapelle: 9 millésimes

Bonjour à tous,

je n'ai goûté des vins cités que le 2000, il y a un an environ.

J'en garde un excellent souvenir.

Thierry,

ce que tu dis à propos de Fabrice ne me surprend pas, je pense la même chose depuis que je l'ai rencontré. Il est devenu quelqu'un que j'apprécie tout particuliérement ;)

Au sujet du domaine Renucci Fabrice, j'ai des collégues qui seraient intéressés par une commande avec nous, je leur ai fait goûter le rosé jeudi dernier.

Enfin, je dois prochainement recevoir une bouteille de La Chapelle 1980, mon année de naissance, quelqu'un l'a-t'il goûté?

Bon week end à tous,
Christophe Lefebvre

Christophe Lefebvre
#28

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1777
  • Remerciements reçus 1

jallot christophe a répondu au sujet : Re: Petite verticale de La Chapelle: 9 millésimes

...Une bien belle dégustation pleine d'enseignements...;)

Je n'ai pas encore ouvert le Crozes blanc 2007 d' Alain Graillot...je vois que rien ne presse!
La cuvée Vignola rouge de Renucci est un des plus beaux vins Corses à mon avis...le blanc ne m'avait pas laissé une si belle impression: il me faudra le regouter...

LES GRANITS blanc 1995 est pour moi l'une des 2 plus belles réussites de cette cuvée...en 11 millésimes dégustés à ce jour (noté 17), effectivement presque au même niveau (mais pas au même prix!) que De L' OREE 1991 (noté 17+ l'an dernier)...

La CHAPELLE 2000 me semble bien réussi (noté 16,50 lors de 5 dégustations différentes!) et je ne savais même pas qu'un millésime 2002 avait été produit!:S

J'ai gouté 3 fois LA CHAPELLE 1996 (17,83 de moyenne !!!) et je fais partie des optimistes quant à son évolution future (je garde mes 3 bouteilles sans crainte) mais là aussi la température de service doit avoir son importance!

LA CHAPELLE 1998 semble d'un meilleur niveau que celui annoncé par certains critiques: je n'ai pas ce millésime en cave...jamais gouté!

LA CHAPELLE 1997 est par contre remarquable, je suis bien d'accord avec vous tous!...j'avais organisé il y a quelque temps une dégustation horizontale des HERMITAGE 1997 ...à l'aveugle bien sûr, et seuls LE PAVILLON et TARDIEU-LAURENT (!) ont devancé cette CHAPELLE: Chave en particulier fut classé "derrière", et une dégustation comparative "Chapelle / Chave rouge serait bien plus intéressante que ne le pensent certains!...à mon avis!...;)

J'ai beaucoup apprécié également LA CHAPELLE 2001, noté 17 à 3 reprises, la dernière fois en février dernier...1999, goutée 5 fois me semble un ton en-dessous, 16,40 de moyenne de notes tout de même!

Enfin, Klein Constantia 2000 n'est pas mon millésime préféré de ce vin de Constance, même si son équilibre est des plus agréables effectivement (noté 16 l'an dernier)...

MERCI encore à tous pour ces belles notes et commentaires de dégustations...:)

CHRISTOPHE
" le vin doit rester un plaisir et non devenir un besoin ...même si parfois, on a besoin de se faire plaisir! "
#29

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 21539
  • Remerciements reçus 51

Thierry Debaisieux a répondu au sujet : Re: Petite verticale de La Chapelle: 9 millésimes

Voici le compte-rendu des deux dernières soirées pendant lesquelles j'ai servi une La Chapelle 1996:

www.lapassionduvin.c...

www.lapassionduvin.c...

C'est un vin qui divise ;)

Je m'aperçois que dans son commentaire du 8 mai, Daniel avait déjà évoqué la question de l'âge du dégustateur:

L’Hermitage La Chapelle 1996 de Jaboulet , à l’aveugle, aurait pu passer pour un pirate tellement il dénotait dans cette dégustation. C’est un vin à l’ancienne qui n’a pas dû voir une once de bois neuf, aucun artifice mais une profondeur et une matière austère, pas sèche et une très belle longueur. Est-ce nos âges qui nous font, Thierry et moi, apprécier cette bouteille ?

Cordialement,
Thierry
#30

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck