Nous avons 1196 invités et 91 inscrits en ligne

Domaine du Clos Naudin, Vouvray

  • Messages : 278
  • Remerciements reçus 0

DavidO a répondu au sujet : Re: Philippe Foreau ( Clos Naudin )

Lundi 5 mars 2007. La journée commencée bien. Accompagnant un ami, je me suis rendu à Varrains pour rendre visite à René-Noël Legrand et bien évidemment goûter ses vins. C’est un homme d’une gentillesse infinie, d’une grande humilité et simplicité. Ce fut un véritable de plaisir de passer cette fin de matinée en sa compagnie.

Après que nous eûmes déjeuné à Saumur, nous nous sommes rendus à Vouvray pour saluer Philippe. Un anglais venant d’Espagne allait débuter la dégustation. Nous l’avons accompagné. Dégustés en mai 2006 et à la fin août de la même année, j’étais impatient de voir comment ils avaient évolué.

Vouvray sec 2004 (3,7 grammes de sucre résiduel ; acidité de 5,4g/l ; 12,5%). Le bouquet dégage des arômes frais et nets de citron, des senteurs tourbées, des émanations marines, et du minéral. Des arômes floraux apparaissent également. Le vin est enrobé dès l’attaque en bouche, puis il se fait plus svelte et dynamique lors de son cheminant entre le palais et la langue. Le vin est long et minéral. La finale est nette. Le fonds du verre sent le citron et les fleurs. C’est un bon compagnon des fruits de mer tels les bouquets, les langoustines, les araignées ou bien encore des carpaccios de poisson, des sushis, des poissons marins grillés.

Vouvray sec 2005 (4,2 grammes de sucre résiduel ; acidité de 4,6g/l ; 13,5%). Le nez s’exprime via des notes de pâte d’amande, des arômes floraux (chèvrefeuille, acacia), eau de Cologne. Après quelques minutes, le bouquet dégagera des émanations de fruits blancs à noyau (la pêche de vigne), ainsi qu’une superbe et subtile note d’eau de rose. Le vin est déjà marqué par une belle complexité et beaucoup de gras. L’équilibre est magistral. Plus gras et plus riche que son cadet, il est toutefois à ce stade plus court. Ce qu’il gagne en matière et gras, il le perd pour l’instant en longueur. Excellent ! Ce vin qui pourrait se rapprocher du sec 1989 se mariera parfaitement avec des poissons charnus, de la lotte, du turbot, des Saint-Jacques, ou avec un saint-Nectaire.

Vouvray demi-sec 2005 (19,8 grammes de sucre résiduel ; 3,9g/l d’acidité ; 13,9%). Dès le premier coup de nez, je découvre des notes de clémentine d’une grande subtilité. Puis des effluves d’amande fraîche viennent se lier aux senteurs de clémentine. La bouche est marquée par les agrumes et par une grande minéralité. La subtilité est aussi présente en bouche. L’équilibre entre le sucre et l’acidité est très bon, et la texture est délicate. Excellent ! C’est un fort bon compagnon des poissons en sauce ou du homard.
La clémentine qui n’était pas présente auparavant, impose maintenant son diktat éclairé et subtil.

Vouvray moelleux 1999 (35 grammes de sucre résiduel ; ?g/l d’acidité ; ?%). Le nez qui est grillé, et profondément marqué dès les premiers instants par des notes de pierre à feu (du silex que l’on aurait frotté), ainsi que par de légères senteurs d’orange sanguine. Puis apparaissent des notes de teinture d’iode. En bouche, à la délicatesse s’associent des goûts iodés, voire un peu médicamenteux.

Vouvray moelleux 2005 (60 grammes de sucre résiduel ; ?g/l d’acidité ; ?%). Le nez dégage des notes florales intenses (le chèvrefeuille et l’acacia). Puis des senteurs de fruits à pépin surgissent (la poire), ainsi que des arômes de fruits secs (l’amande). La bouche est gourmande, superbement équilibrée, longue. Elle se caractérise par sa fraîcheur imposante, sa grande finesse, sa structure aérienne, ainsi que par sa douce sensualité. Grand et succulent ! Il s’entendra avec des desserts à base de poire et d’amande, avec une fourme d’Ambert, ou tout simplement en apéritif.
Je n’y retrouve plus les notes intenses de noix de coco qui partageaient le haut de l’affiche avec les arômes de pâte d’amande fraîche. En bouche, je ne retrouve également plus les arômes de caramel.

Vouvray moelleux 2003 (71 grammes de sucre résiduel ; 4,2g/l d’acidité ; ?%). Le bouquet se positionne sur des arômes de fruits exotiques (la mangue, la goyave) et sur de légères émanations de fruits à pépins (la poire). La mangue domine en bouche sans partage. J’y retrouve également quelques émanations d’agrumes qui apportent de la tonicité (le citron et le pamplemousse). Le vin se caractérise par sa grande gourmandise, son équilibre et sa fraîcheur. Superbe ! Il appelle le foie gras de canard.

Vouvray moelleux Réserve 2003 (162 grammes de sucre résiduel ; 4,4g/l d’acidité ; 10,1%). Le nez complexe est marqué par d’intenses senteurs de fruits exotiques : la mangue (surtout), les fruits de la passion, la goyave. Il se caractérise aussi par des arômes de fruits à noyau (la reine-claude) et par des notes d’agrumes (l’orange sanguine). L’équilibre est magistral. Le vin est très long et sapide. On en redemande. Grande classe ! Ce vin qui pourrait se rapprocher du 1947 est à boire seul pour sa magie.

Vouvray moelleux Réserve 2005? grammes de sucre résiduel ; ?g/l d’acidité ; ?%). Dès le premier coup de nez, je découvre des notes acidulées de fruits rouges (la framboise sauvage et les groseilles). Les aspects floraux surgissent ensuite. Enfin, des effluves d’orange sanguine et de citron viennent compléter ce tableau plein de complexité et de beauté. La bouche sapide est magnifiquement équilibrée et fraîche. La longueur est proverbiale. On y retrouve les notes acidulées de fruits rouges, ainsi que les agrumes. On goûte également un peu de poire bien mûre et juteuse. La grande, grande classe ! Quant-à lui, il pourrait rappeler le 1945.
La différence aromatique avec les dégustations précédentes est que les notes de feuilles de cassis qui dominaient sans partage les premiers nez ont ici complètement disparu. De plus, j’avais noté une finale sur le chocolat que je ne retrouve plus également.

David.

PS: Jull, vous aviez raison. Il s'agissait bien d'une méthode traditionnelle dosée en demi-sec de 1983.
#151

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 731
  • Remerciements reçus 0

SOCRATO a répondu au sujet : Re: Philippe Foreau ( Clos Naudin )

Bon, c'est pas malin, mon avoir bancaire va encore chuter. Mais je préfère mettre mon argent dans le vin que dans la bière !!!

SOCRATO "ne regrette jamais rien "
#152

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest Auteur du sujet
  • Visiteur

Guest a répondu au sujet : Re: Philippe Foreau ( Clos Naudin )

Vouvray Foreau moelleux 1994 : 13/20 - 28/3/07
Robe ambrée (acajou ?), patinée.
Nez typé : coing, , citron vert, abricot sec, cire.
Bouche presque sans sucre, avec une acidité un peu hérissante. On a l'impression d'un vin de Foreau demi-sec d'une trentaine d'années.
Un vin brusque, vraiment peu gourmand.
#153

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3234
  • Remerciements reçus 171

PtitPhilou a répondu au sujet : Re: Philippe Foreau ( Clos Naudin )

Je suis étonné que Foreau ait produit des moelleux en 94. Un millésime très difficile. Déjà que les secs ne sont pas faciles à déguster (plutôt en phase descendante, il me semble, que ce soit chez lui ou chez Chidaine).
En tout cas, je n'en ai jamais vu sur son tarif, au domaine.
Jull, tu connais ?
#154

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 939
  • Remerciements reçus 21

jull a répondu au sujet : Re: Philippe Foreau ( Clos Naudin )

94 millésime difficile, et qui est un de ceux que Philippe apprécie le moins ...
je n'ai pas souvenir d'avoir degusté un vin de ce millsime sec, 1/2s ou moelleux, je ne saurais donc t'en dire plus ...

par contre regouté recemment Reserve 97, immense, clementine/ orange sanguine au nez comme en bouche, et sans connaitre le taux de sr, une bouche magistralement equilibrée par une magnifique acidité qui fait saliver ...
je l'ai meme trouvé au dessus de la pourtant tres belle Reserve 89 goutée le meme jour

jull
#155

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3234
  • Remerciements reçus 171

PtitPhilou a répondu au sujet : Re: Philippe Foreau ( Clos Naudin )

Veinard ! X(
Ca me fait penser qu'il va falloir que je passe chercher ma réservation dans les semaines qui viennent... le temps passe vite !
@mitiés
#156

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 17459
  • Remerciements reçus 1326

Jérôme Pérez a répondu au sujet : CR: Philippe Foreau ( Clos Naudin ) Sec 2005

Un vin en demi teinte sans grand relief, pas mauvais du tout, mais qui ne dépasse pas beaucoup quand même.
Je me faisais cette remarque : je bois ce vin, si je ne sais pas de quel domaine il est, je dis ouais, mais sans plus. Je sais que c'est Foreau, alors je me demande s'il n'est pas fermé, fait pour la garde sans doute, dans une phase en creux... à méditer !

Jérôme Pérez
#157

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest Auteur du sujet
  • Visiteur

Guest a répondu au sujet : Re: Philippe Foreau ( Clos Naudin ) Sec 2005

Jérôme,

Nous nous sommes un peu dit la même chose avec les vins de Huet 2005, le mont et le mont 1ère trie

... Les deux vins de Huet, sans surprise, sont encore nettement sur la réserve, refusant de trop se dévoiler.
#158

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6161
  • Remerciements reçus 8

chinbourg a répondu au sujet : Re: Philippe Foreau ( Clos Naudin ) Sec 2005

Laurent, décidement, je ne comprends pas ton analyse:S, Le Mont sec 05 ne me semble pas sur la réserve, autant le Foreau est nettement en retrait.

Laurent L
#159

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 814
  • Remerciements reçus 18

ppezet a répondu au sujet : Re: Philippe Foreau ( Clos Naudin ) Sec 2005

Les Vouvrays 2005 sont loins de leur apogée et je n'ai pas trop de soucis quant à leur avenir! Foreau,Huet,Dhoye Deruet etc.
Patience et longueur de temps...
Amicalement
#160

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest Auteur du sujet
  • Visiteur

Guest a répondu au sujet : Re: Philippe Foreau ( Clos Naudin ) Sec 2005

Laurent L,

Je trouve que si et cela n'est pas une quelconque ligne éditoriale ...
#161

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 17459
  • Remerciements reçus 1326

Jérôme Pérez a répondu au sujet : Re: Philippe Foreau ( Clos Naudin ) Sec 2005

Que les Vouvray 2005 soient loin de leur apogée, je veux bien le croire. Que cette apogée soit incluse dans un espace temps immense, je doute un peu. Que 2005 soit le millésime immense, j'en doute également. Pour moi, il manque l'étincelle, la sublime brillance. Mais ce n'est que mon avis.

Jérôme Pérez
#162

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3234
  • Remerciements reçus 171

PtitPhilou a répondu au sujet : Re: Philippe Foreau ( Clos Naudin )

Je me pose un peu les mêmes interrogations que toi, Jérôme. Le sec 2005 de Foreau était impressionnant en août dernier (la longueur était très correcte, sans toutefois être aussi tendue que le 2002 à la même époque), mais les autres secs de Montlouis et de Vouvray montrent parfois des finales un peu alcooleuses et un équilibre par complètement satisfaisant, ce qui leur enlève de leur légendaire finesse. Je me suis fait cette réflexion la première fois que j'ai goûté le Clos du Bourg l'année passée.
#163

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6161
  • Remerciements reçus 8

chinbourg a répondu au sujet : Re: Philippe Foreau ( Clos Naudin )

Sûrement, que certaines maisons ont eu une volonté de vendanger à maturité, de fait sur certains une finale un peu chaude, sur d'autres des SRs qui traînent, mais je ne pense pas avoir entendu dire que 2005, rivaliserait avec 2002.
Les vignerons étaient juste contents, de ne pas avoir à revivre une année comme 2004.
Bref, laissons quand même les ans faire leur travail, certains mangeront leurs SRs et deviendront plus fin.

Laurent L
#164

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3234
  • Remerciements reçus 171

PtitPhilou a répondu au sujet : Re: Philippe Foreau ( Clos Naudin )

Ce ne sont pas les sr qui me gênent (le Mont 2002 est à 11 g, et c'est un superbe sec), Laurent, plutôt une question d'équilibre général, une mollesse en finale voire une légère chaleur qui peuvent inquiéter.
Certes, laissons-leur du temps, beaucoup le méritent, à commencer par le Foreau ;)
#165

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 17459
  • Remerciements reçus 1326

Jérôme Pérez a répondu au sujet : Re: Philippe Foreau ( Clos Naudin )

exactement les mêmes analyses que Philippe : l'équilibre général ne me semble pas être celui d'un grand millésime. Chaleur en finale, moins de peps ....

Jérôme Pérez
#166

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1585
  • Remerciements reçus 1

Winemega - Alain a répondu au sujet : Re: Philippe Foreau ( Clos Naudin ) 1999

Clos Naudin 1999 - Foreau

Nez relativement restreint de citron confit et d'abricot, avec une petite sensation de sous-bois (botrytis?)
L'attaque au palais est agréable, comme safranée, mais dès le milieu de bouche, l'acidité se fait trop marquée avec une finale excessivement crayeuse qui gâche le relief du vin. Finale plus équilibrée, mais qui semble rester "en dedans".

Alain

Alain Bringolf
"Lorsque le vin est tiré, il faut le boire. Et lorsque le vin est bu, il faut se tirer.." - Le Chat
#167

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 104
  • Remerciements reçus 0

miggy1 a répondu au sujet : Re: Philippe Foreau ( Clos Naudin )

petit p.s. tardif Alain, il s'agit du moelleux, même s'il ne se goutait pas vraiment comme tel.
Bien cordialement.

Miguel
#168

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 21570
  • Remerciements reçus 48

Thierry Debaisieux a répondu au sujet : CR: Philippe Foreau ( Clos Naudin ) Vouvray sec 1997

CR: Clos Naudin sec 1997 - Foreau

Une bouteille ouverte en pensant à Jean-Philippe Durand ;)

-Niveau parfait.
-Robe "or neuf"
-Nez offrant surtout des notes de citron jaune, sur fond de nuances de coing et de Grand Marnier ou d'écorces d'orange, avec des notes minérales évoquant plutôt la craie.
-Bouche volumineuse et fraîche, séduisante, marquée par une agréable acidité qui contribue à l'équilibre et au charme. Elle est savoureuse, sur les agrumes surtout, et très longue...
Un vin jeune et de plaisir :)

Cordialement,
Thierry
#169

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest Auteur du sujet
  • Visiteur

Guest a répondu au sujet : Re: Philippe Foreau ( Clos Naudin ) moelleux réserve 1995

Philippe Foreau Vouvray moelleux réserve 1995 : 16/20 - 25/8/07
On débusque ici des arômes typés de chenin ligérien : coing, safran, raisin de Corinthe, cire. Inflexions végétales et minérales conférant de la complexité et de la typicité (Touraine). Du fond (et presque une sensation tannique), du prolongement et un brin d'amertume (type gentiane) pour une liqueur irréprochable à défaut d'être définitivement éblouissante (préféré le 89).
#170

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 17459
  • Remerciements reçus 1326

Jérôme Pérez a répondu au sujet : CR: Philippe Foreau ( Clos Naudin ) Vouvray sec 2005

J'ai trouvé que ce vin se réveillait un peu. Il brille davantage par une assez belle vivacité. Toujours pas l'extase, l'aromatique est assez limité, la complexité pas encore au rendez-vous (le sera-t-elle ?), mais c'est bon.

Jérôme Pérez
#171

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 8441
  • Remerciements reçus 22

Anthony a répondu au sujet : Re: Philippe Foreau ( Clos Naudin ) Vouvray sec 2005

CR à point car je viens d'aller en chercher ce matin. A laisser tranquille dès lors.

Anthony
#172

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest Auteur du sujet
  • Visiteur

Guest a répondu au sujet : Re: Philippe Foreau ( Clos Naudin ) Vouvray sec 1986

Philippe Foreau (Clos Naudin) Vouvray sec 1986 : 15/20 - 21/9/07
Notes minérales, de fruits blancs mûrs, de miel (tirant sur le pollen)
La bouche est personnelle, légèrement terpénique (pensé au départ à un Riesling), non dénuée d'une certaine douceur, tout à fait correcte même si une discussion évoque des goûts un rien suspects (liège ?, vieille futaille ?, terroir ?)
#173

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 428
  • Remerciements reçus 0

maclo a répondu au sujet : Re: Philippe Foreau ( Clos Naudin )

Bonjour,

Bu à l'apéritif et le ventre vide, j'ai gouté face à un clos du breuil 2005 de Chidaine (TB++, cf rubrique concernée), un Foreau clos Naudin demi sec 2005 (18.7e caviste), il n'y a pas eu photo, sur cette dégustation en tout cas :

Le Foreau était deséquilibré, je trouve, robe or, nez un peu oxydé ou réduit?, un léger pétillement et une acidité trop perçante, note de citron vert non fondu.
Attention la matière était quand même belle et le vin pas desagréable, mais il reste une déception pour moi.
Je pense soit à un problème de bouteille (oxydation), soit qu'il eut fallu que je le carafe 2h avant (réduction).

Va savoir Charles...


Mais déguster cet hymen/sous l'arbre d'un paradis chantant
c'est boire de la santé, c'est fortifier ses veines/et rester debout parmi les vivants.
#174

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 8441
  • Remerciements reçus 22

Anthony a répondu au sujet : CR: Philippe Foreau ( Clos Naudin ) Vouvray sec 2005

Bon, ben j'ai craque et ai ouvert une bouteille de ce Vouvray Sec 2005.

Il est sur la retenue, sans aucun doute, mais apres 4 heures de carafage, il a commence a bien s'exprimer, tant au niveau des aromes que de sa matiere. A ce stade-ci, ce que je prefere est son milieu de palais d'une longueur et d'une intensite (subtile) hors normes. Sa finesse et ses notes florales et alcalines ont en fait un excellent compagnon de table.

Mais il faut attendre.

Anthony
#175

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1787
  • Remerciements reçus 31

Perronnet a répondu au sujet : Moelleux 1996

Bonjour,

ouvert et carafé deux heures avant.
Belle couleur dorée. Nez fin, élégant sur l'abricot et la mangue, les agrumes. Ça tombe bien car il accompagne un foie gras mi-cuit au sel et des petits quartiers de pain d'épice avec des tranches de… mangue.
Bouche bien en place, avec une acidité qui vient soutenir le moelleux/sucré.Tout ceci se marie bien avec le léger salé du foie, le sucre important du pain d'épice et la fruité de la mangue. Le vin n'empâte pas la bouche, la laissant apte à apprécier les vins qui suivront.

Beau vin. Il en reste pour aujourd'hui.

Hervé

"La beauté intérieure est sans doute importante pour les personnes, mais plus encore pour les bouteilles de vin…" (Le Chat… Philippe Geluck)
#176

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 814
  • Remerciements reçus 18

ppezet a répondu au sujet : Re: Philippe Foreau ( Clos Naudin )

maclo écrivait:
> Bonjour,
>
> Bu à l'apéritif et le ventre vide, j'ai gouté face
> à un clos du breuil 2005 de Chidaine (TB++, cf
> rubrique concernée), un Foreau clos Naudin demi
> sec 2005 (18.7e caviste), il n'y a pas eu photo,
> sur cette dégustation en tout cas :
>
> Le Foreau était deséquilibré, je trouve, robe or,
> nez un peu oxydé ou réduit?, un léger pétillement
> et une acidité trop perçante, note de citron vert
> non fondu.
> Attention la matière était quand même belle et le
> vin pas desagréable, mais il reste une déception
> pour moi.
> Je pense soit à un problème de bouteille
> (oxydation), soit qu'il eut fallu que je le carafe
> 2h avant (réduction).
>
>Bu ce jour ce même vin (sur un lapin à la moutarde) superbe nez de chenin avec discrets arômes de pommes.bouche splendide avec une acidité en parfait équilibre avec les sucres. Au bout d'une heure et sur les fromages il gagne en complexité avec des notes de fleurs blanches, de miel ,de paille. belle finale longue.Bref : un régal apprécié par mes invités. Ils reviendront!
Ah, j'oubliais la bouteille était ouverte depuis 4 h.
Amicalement.
#177

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest Auteur du sujet
  • Visiteur

Guest a répondu au sujet : Re: Philippe Foreau ( Clos Naudin ) 2005


Vouvray Foreau 2005 : 16,5/20 – 11/1/08

Nez pur mêlant des senteurs de fruits blancs, de citron, de fleurs de pommier, de coquillage, d’épices. Matière altière, moins policée que celle du raffiné Mont 2005 de Huet, de style plus sauvage, persistante. Loin d’être prête à être bue évidemment, elle bénéficie pleinement de la générosité du millésime. Elle semble aussi un peu le compromis entre le charme aromatique du Bourg 2005 et la force structurelle du Mont 2005.
#178

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 80977
  • Remerciements reçus 6420

oliv a répondu au sujet : CR: Domaine du Clos Naudin - Vouvray - Sec - 2001

[size=medium]CR: Domaine du Clos Naudin - Vouvray - Sec - 2001[/size]



Sur ce millésime superbe pour les demi secs, je ne savais pas trop quoi attendre de cette cuvée vinifiée en sec et pour laquelle je n'ai pas trouvé d'information.
Je me suis donc lancé à l'ouvrir pour accompagner un tartare de saumon au gingembre et citron vert.

Le bouchon est court mais en parfait état, bien souple et hermétique.
La robe est jaune paille avec une petite trace d'évolution, sur le doré.
Très joli premier nez qui n'aura de cesse de gagner en puissance tout au long du repas. Une forme de compromis s'installe entre des notes d'agrumes, de confiture de coing et des senteurs grillées et minérales, type pierre à fusil. C'est très fin et très beau.
A l'ouverture, la bouche est fermée, assez peu parlante. La matière est là, c'est assez gras, sur une acidité modérée, le tout porté par une amertume puissante qui déstabilise le palais.

On change de refrain à table ! Là où en dégustation seule, les amers étaient dissociés, ce vin va très bien réagir au gras du saumon. Un joli accord de textures se joue entre les matières du vin et du poisson et les arômes exotiques du Vouvray trouvent un metteur en scène adéquat en la personne du poisson et surtout du gingembre. L'ensemble fonctionne à merveille avec un vin qui laisse la bouche fraiche et guillerette.

Ce vin m'a semblé en avoir large sous le pied, regoûté en fin de repas sur le fromage, il était encore meilleur. Et un vin de table, sans aucun doute !
#179

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3234
  • Remerciements reçus 171

PtitPhilou a répondu au sujet : Philippe Foreau ( Clos Naudin ) sec 2002

Bouteille ouverte "à l'aveugle" concernant le millésime, car l'étiquette est détériorée par l'humidité de la cave. A vrai dire, je pensais ouvrir un sec 2000.

La robe est jaune claire, brillante.
Nez complexe, sur les fleurs blanches (aubépine en particulier), l'amande et les agrumes.
La bouche m'impressionne, dotée d'une grande longueur, sur le citron vert et l'orgeat, finissant sur des notes amères et salines, le tout faisant saliver en abondance. Belle concentration, avec une matière encore un peu en dedans (acidité très présente, un fondu pas encore accompli). J'étais vraiment heureux de la jeunesse et de la concentration du 2000... avant de regarder le bouchon pour vérifier : c'était en fait un sec 2002 !
Du très bel ouvrage et un grand plaisir à table. Et ce vin n'est encore qu'un tout jeune adolescent !

Phil
#180

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck