Nous avons 970 invités et 79 inscrits en ligne

Domaine de la Haute Borne, Vincent Carême

  • Messages : 2897
  • Remerciements reçus 3

Olif a créé le sujet : Domaine de la Haute Borne, Vincent Carême

DOMAINE DE LA HAUTE BORNE



6 Allée de la Vallée Chartier
37210 Vouvray

Une production sous la houlette de Vincent Carême


Domaine Vincent et Tania Carême
1 rue du haut clos
37210 Vernou sur Brenne
Tél. : +33 (0)2 47 52 71 28
Mail : vin@vincentcareme. fr

vincentcareme.fr




CR: Domaine de la Haute Borne - Vouvray sec 2002

Un domaine de Vouvray relativement récent, mais qui n'a pas échappé à  la sagacité de Pitiphilou, qui l'a déjà  évoqué à  plusieurs reprises comme me l'a révélé le moteur de recherche. Moi qui croyais être le premier!

Ce vin est un vrai petit bijou, au nez très pur et très mûr (agrumes).
La matière est dotée d'une belle colonne vertébrale acide, bien enrobée, d'une grande richesse structurelle. Un équilibre aérien, sur une petite touche acidulée finale, qui ne joue pas trop sur la minéralité, mais c'est très bon.
Un grand séducteur!

Olif
#1
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5025
  • Remerciements reçus 836

Olivier Mottard a répondu au sujet : CR:Domaine de la Haute Borne Vouvray 1ière Trie 2003

CR:Domaine de la Haute Borne Vouvray 1ière Trie 2003

Apporté par Cécile et Laurent pour accompagné la fin de repas.
Dégusté en même temps que le Coteaux du Layon "Le 20" 1998 de Delesvaux.

La robe est jaune or.
Le nez évoque les fruits : coing, melon, orange mais aussi le gingembre.
En bouche, on retrouve des notes de fruits mûrs (poire, mirabelle).
La structure apparaît plus suave et marquée par le millésime.
Belle finale à laquelle il manque, à mon sens, un soupçon d'acidité pour rafraîchir cet ensemble riche et opulent. C'est assez gourmand et friand.

Olivier
#2

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest
  • Visiteur

Guest a répondu au sujet : Re: Vouvray sec 2001

Club toulousain In Vino Veritas
Les vins de Vouvray et Montlouis - secs 2001
Lundi 15 septembre 2003
13. Vouvray Domaine de la Haute-Borne (Vincent Carême) 2001 :
PP14,5 – PC15 – LG14,5 - Prix : 9 €

- Nez généreux, surmûr et en même temps (paradoxalement) légèrement oxydé (noix). Notes balsamiques (résine), réglissées, mentholées.
- Bouche particulièrement fringante, tonique, sur des notes de pomme, d'amande. Structure plus orthodoxe, austère, dense, qui ne laisse aucune chance à une quelconque langueur sucrée.
- Les 4 derniers vins ont illustré une série de sensations sucrées déclinantes, jusqu'à cette expression plus tranchante, qui constitue un style.
#3

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 26011
  • Remerciements reçus 799

Luc Javaux a répondu au sujet : Re: Vouvray sec 2001

Laurent,

Une rechute, déjà ?

Luc
#4

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest
  • Visiteur

Guest a répondu au sujet : Re: Vouvray sec 2001

Le Vouvray sec 2001 est assez bon

www.lapassionduvin.c...

C'est mieux dit, comme cela ?
#5

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 26011
  • Remerciements reçus 799

Luc Javaux a répondu au sujet : Re: Vouvray sec 2001

Etait assez bon...

Luc
#6

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest
  • Visiteur

Guest a répondu au sujet : Re: Vouvray sec 2001

Luc,

Soit !

Je considère que c'est un vin qu'il est assez logique de boire aujourd'hui.
Le commentaire est d'actualité je pense.
Le style est tranchant (il a du le rester).
Le "assez bon" réfère à ses pairs.
#7

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 796
  • Remerciements reçus 0

Gweno1 a répondu au sujet : Domaine Vincent Carême à Vouvray

Hier soir, en présence du vigneron et de Bernard Burtchy, j’ai découvert le Domaine de Vincent Carême

Le Domaine créé en 1999 comporte maintenant 16 Hectares sur Vouvray. Il a constitué son domaine petit à petit en louant ou rachetant des parcelles.

Entrée en matière par les bulles :
Brut non dosé 2005 :
Méthode de vinification : fermentation stoppée par le froid pour garder du sucre naturel, le vin est ensuite filtré puis ensemencé avec de levures champenoises avant la mise en bouteille pour la prise en mousse. Après un vieillissement 12 mois sur latte, les bouteilles sont dégorgées sans ajout de liqueur.
Cela donne un nez très fin d’agrume, de pomme (granny smith) légèrement levuré. En bouche, il y a un beau floral (rose/Gardénia) et des notes de pamplemousse et de raisin frais. La bulle est très fine vers le perlant.
Impression général : vin élégant et subtil avec des notes aromatiques assez étonnantes. Mon premier coup de cœur de la soirée

Cuvée ancestral 2005 (issu de vieilles vignes – 12 mois sur latte)
Vinification selon la méthode champenoise
Le nez est assez fermé, certainement du au froid. Je perçois que des notes de jus de citron. En bouche, je ressens d’abord le sucre du dosage, puis des notes de citrons et de coing frais. La bulle est fine.
Impression général : ce vin a une belle fraîcheur et une belle longueur en bouche. Il est plus rustique que le précédent mais a plus de profondeur

Cuvée ancestral 2004 (18 mois sur latte)
Le nez est plus citronné et minéral (Silex). En bouche le dosage n’est pas marqué, il a une acidité plus marquée que le précédent avec des arômes d’agrumes (citron / pamplemousse) et une pointe de fleur d’oranger.
Impression générale : ce vin laisse une moins bonne impression que le 2005, certainement du à l’ordre de service.
Vincent nous explique, qu’il laisse s’exprimer le millésime. Pour lui, le plus gros du travail se passe dans les vignes qu’il travaille en bio et intervient le moins possible dans la cuverie.

Les vins tranquilles
Vouvray Sec 2000 issu du terroir « les Perruches » (argile et silex) – 20% de fûts neufs
Dans le verre, le vin nappe bien les parois.
Au nez, nous avons des notes de pêche, d’écorce d’orange et de vanillé toasté. Cela me fait penser à un Chardonnay, mai il s’agit bien de Chenin. En bouche le boisé est marqué, il a une belle acidité saline mais manque de complexité et de matière.
Impression générale : premier millésime du vigneron avec des vignes qu’il loue et qu’il n’a pas pu travailler comme il le désirait. Malgré son manque de complexité, il reste un vin plus qu’honorable.

Vouvray Sec 2002 issu du terroir « Perruches » plus argileux que le précédent.12g/l de sucre résiduel
On gagne en complexité avec des notes de pêches légèrement caramélisé et une belle minéralité. En bouche, ses notes aromatiques sont typiques du chenin, beaucoup de fraîcheur, une belle acidité et le sucre résiduel arrondit le tout sans le marqué en sucrosité
Impression général : un bien joli vin ou l’on sent la progression du vigneron.

Vouvray sec « Le Clos » 2004 – Terroir des Aubuis (calcaire/Tuffeaux)
Un nez de sucre cuit et d’eucalyptus. En bouche, des notes de pomme, de sucre cuit et un fond mentholé qui apporte de la fraîcheur.
Impression générale : c’est un vin qui manque de droiture, mais là encore, il s’agit de sa première cuvée après le rachat de ce clos. C’est néanmoins un vin assez agréable.

Vouvray Sec 2006 (élevage de 8 mois)
Premier nez : Waou ! Que c’est beau.
Des notes de pamplemousse, de coing et un peu mentholé. En bouche c’est la révélation : une belle minéralité et de l’acidité saline, mais également de l’onctuosité. Un arôme très complexe d’agrumes de pêche et de rose
Impression générale : SUPERBE !

Vouvray demi-sec « Peu Morier » 2005 (sur le terroir des perruches) – 35g/l de sucre résiduel
Un nez un peu crayeux au départ, puis de coing, de sucre cuit, de sucre cuit et légèrement toasté. Un nez complexe sans être exubérant. En bouche l’attaque est souple et un belle équilibre entre la sucrosité et l’acidité saline.

Vouvray demi-sec « Le Clos » 2005 (cette année là, il n’y a pas eu de sec avec cette parcelle)
Un nez franc, droit et riche (notes de pêches, de rose et de sucre cuit).
Une très belle expression de terroir, rond, droit, onctueux et une belle acidité qui laisse beaucoup de fraîcheur en bouche.
Impression générale : Une belle progression par rapport au 2004, on sent le travail que le vigneron a effectué dans ses vignes. Chapeau !

Vouvray moelleux 2005 – raisins passerillés et botytrisés
Nez de confiture de pêche et de pamplemousse. En bouche des notes de pâte de coing, de pêche rôtie, raisin sec (Malaga) et un fond floral/vanillé. Il y a une belle acidité qui équilibre très bien ce vin.

Vouvray moelleux 2003 (sol Bournais-perrucheux : argile)
On gagne en complexité, les notes aromatiques vont vers le fruit de la passion et la mangue. En bouche il y a une belle longueur, il est « chaud » sans être pâteux.
Impression général : très beau, bel équilibre

Premier Trie 2005 (dans les perruches) – 120g/l de sucre résiduel
Premier vin à être vraiment coloré : or / jaune paille. Rien qu’au nez, mon cœur bat plus vite, c’est du grand. Très complexe sur les fruits exotiques avec une pointe de truffe blanche (développement du Botytris sur les raisins passerillés). Très onctueux, suave, mais laisse une bouche fraîche et non pâteuse … la messe serait-elle dite ?

Premier Trie 2003 – beaucoup de passerillage – 140g/l de sucre résiduel
Moins complexe que le précédent mais avec une note de mandarine confite que je trouve intéressante. C’set un très beau liquoreux

Ce domaine tout jeune est très prometteur. Il y a une belle progression en 6 ans et ses vins actuels sont déjà bien beaux.
En plus Vincent Carême est très sympathique et j’ai beaucoup aimé discuter avec lui.
#8

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 7
  • Remerciements reçus 0

ronchon a répondu au sujet : Re: Domaine Vincent Carême à Vouvray

"Cuvée ancestral 2005 (issu de vieilles vignes – 12 mois sur latte)
Vinification selon la méthode champenoise
Le nez est assez fermé, certainement du au froid. Je perçois que des notes de jus de citron. En bouche, je ressens d’abord le sucre du dosage, puis des notes de citrons et de coing frais. La bulle est fine.
"

petite rectification: cette cuvée n'est pas dosée.... mais le vin n'en est que meilleur.
#9

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 796
  • Remerciements reçus 0

Gweno1 a répondu au sujet : Re: Vincent Carême, Domaine de la Haute Borne, Vouvray

Effectivement je me suis fourvoyé dans mes explications. Le vin a une impression de sucrosité mais effectivement sans sucre rajouté.

Merci pour ta correction
#10

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 939
  • Remerciements reçus 21

jull a répondu au sujet : Re: Vincent Carême, Domaine de la Haute Borne, Vouvray

bonsoir

n'y aurait il pas plus de confusions ...

la cuvée ancestrale, est un "petillant naturel non dosé", avec 18 mois de lattes au grand damne de V Careme qui aimerait bien allonger cette periode ...

sur le 2005, il n'y a pas de dosage (comme sur tout les millesimes d'ailleurs), mais un vin de base à 14% naturel, et tiré avec pas mal de SR, donc tous non pas été fermentés (à la facon bugey cerdon) ... il reste qqc comme 25-30gr de memoire

jull
#11

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 278
  • Remerciements reçus 0

DavidO a répondu au sujet : Re: Vincent Carême, Domaine de la Haute Borne, Vouvray

Le 27 septembre 2008 à Avoine : Vouvray « Le Clos » 2004 — Domaine de La Haute Borne. 15/20

Nez maquillé dès les premiers instants et donc forcément désagréable et repoussant. Puis des notes de poire, d'amande, grillé léger viennent cohabiter avec ces parfums de bois insistants et sans élégance. La structure est bien canalisée par l'enveloppe boisée qui ne marque pas aromatiquement la bouche, équilibre magistral, rien ne dépasse. Cohérence aromatique au niveau de la bouche et du nez. La minéralité transparaît bien en bouche. Finale nette et propre. Un bois superfétatoire pour ce beau vin qui aurait pu avoir une existence plus glorieuse sans cette présence inutile. Beau vin tout de même.
#12

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4349
  • Remerciements reçus 0

teddyteddy a répondu au sujet : Vincent Carême Vouvray Peu Morier 2006

Robe jaune pâle, avec de légers reflets verts.
Nez riche, trahissant une grande maturité, sur la poire, le coing, les fleurs blanches, la craie.
Vin demi-sec en bouche, sur une texture épaisse, bien équilibrée tout de même par un retour d'acidité en finale, bonne longueur.

Laurent
#13

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 316
  • Remerciements reçus 0

nicolas59270 a répondu au sujet : Re: Vincent Carême, Domaine de la Haute Borne, Vouvray

Pas de CR précis sur les vins mais de bons souvenirs avec la cuvée T, gourmande et très désaltérante.

Cordialement,
Nicolas
#14

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6161
  • Remerciements reçus 8

chinbourg a répondu au sujet : Re: Vincent Carême, Domaine de la Haute Borne, Vouvray

c'est quoi la cuvée T?

Laurent L
#15

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 316
  • Remerciements reçus 0

nicolas59270 a répondu au sujet : Re: Vincent Carême, Domaine de la Haute Borne, Vouvray

c'est une méthode traditionelle.

Cordialement,
Nicolas
#16

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6161
  • Remerciements reçus 8

chinbourg a répondu au sujet : Re: Vincent Carême, Domaine de la Haute Borne, Vouvray

je ne connais pas cette cuvée...
Au domaine, on deguste :
Brut 2007
Ancestrale 2004
Un pétillant demi-sec et un rosé
Et pis c'est tout

Laurent L
#17

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1555
  • Remerciements reçus 184

docadn a répondu au sujet : Re: Vincent Carême, Domaine de la Haute Borne, Vouvray

chinbourg écrivait:
> je ne connais pas cette cuvée...
> Au domaine, on deguste :
> Brut 2007
> Ancestrale 2004
> Un pétillant demi-sec et un rosé
> Et pis c'est tout

Et le Clos il fait pas gouter ??
#18

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 939
  • Remerciements reçus 21

jull a répondu au sujet : Re: Vincent Carême, Domaine de la Haute Borne, Vouvray

vu le terroir, il ne fait pas de bulles dessus, le Clos sert à élaborer des secs, 1/2 secs et moelleux
il est d'ailleurs tres content de son 2009 en quantité (il avait pris un carton niveau mildiou l'an passé 25hl/ha) et qualité, et a du finir ses vendanges ce soir

jull
#19

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1555
  • Remerciements reçus 184

docadn a répondu au sujet : Re: Vincent Carême, Domaine de la Haute Borne, Vouvray

j'avais pas vu que ça causait bulles...:D
#20

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6161
  • Remerciements reçus 8

chinbourg a répondu au sujet : Re: Vincent Carême, Domaine de la Haute Borne, Vouvray

Ben alors Doc, la syrah a haute dose c'est dangereux... ;)

Laurent L
#21

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1555
  • Remerciements reçus 184

docadn a répondu au sujet : Re: Vincent Carême, Domaine de la Haute Borne, Vouvray

chinbourg écrivait:
> Ben alors Doc, la syrah a haute dose c'est
> dangereux... ;)

Ben pas autant que le Breton...;)
Et en même temps ce clos 2006 était tellement perlant
qu'on aurait pu le classer dans les bulles !!:D
#22

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6161
  • Remerciements reçus 8

chinbourg a répondu au sujet : Re: Vincent Carême, Domaine de la Haute Borne, Vouvray

Breton, ascendant marseillais, non?:D

Laurent L
#23

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1555
  • Remerciements reçus 184

docadn a répondu au sujet : Re: Vincent Carême, Domaine de la Haute Borne, Vouvray

C'est pas un savon non plus !!!
:D
#24

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1502
  • Remerciements reçus 0

Nidal H a répondu au sujet : Re: Vincent Carême, Domaine de la Haute Borne, Vouvray

Monsieur Andrieux, charcutier traiteur à Ouveïllan près de Narbonne prend sa retraite dans un mois.

Son ami, éleveur de porcs fermiers, prend sa retraite dans un mois.

C’est une catastrophe régionale qui justifie largement notre réunion de crise de ce soir…

Notre amie (et hôte) native de ce village d’Ouveïllan, rentre tout juste d’une visite chez sa maman. Elle nous ramène des futures raretés :

- Fromage de tête , oreilles de cochon, boudin noir.

Juste avant, nous nous consolons avec de petites crevettes du golfe à peine cuites, Un très bon Muscadet sèvre et Maine – Granité de Clisson 2005 (Marc Olivier, Vigneron).

Nous trinquons au champagne GS (Grande Surface) et au cidre Bio, sur des amuses bouches maison : Feuilletés au comté, bâtonnets de raisins et Cantal, pour, enfin , arriver au sujet qui nous intéresse :

- Vouvray 2006, Cuvée T, Vincent Carême :

Très beau vin. Brut, sec et légèrement aromatique (quelle bonne combinaison). Très droit, communicatif, déclinant une palette aromatique carrée, imprécise car complexe, concise, sans détour, allant droit au but…

Un chenin (distingué) sec, pétillant, très ciselé, tendu, profond avec des aspérités et des strates verticales, qui en multiplie la profondeur et la complexité. Pas l’once d’une lourdeur miellée/cirée. Que du bonheur et de la classe.

Là, c’est sûr, le millésime a eu moins d’emprise sur le raisin que le Terroir. Et c’est Tant mieux !

Vouvray 2006, Cuvée T, Vincent Carême, Le compagnon idéal pour un Tiramisu maison (Notre amie est une cordon bleu). Ce Tiramisu est tout sauf sucré, élégant, fin, aérien, évanescent, léger comme le vent…Parfait comme il doit être un
« Drôlement bon Tiramisu ».
#25

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 229
  • Remerciements reçus 0

reouaich a répondu au sujet : Re: Vincent Carême, Domaine de la Haute Borne, Vouvray

Vouvray moelleux 2008

Robe or - paille, très brillante

Nez très pur et expressif, typique du cépage: abricot sec, mirabelle, mangue, poire, pêche jaune.
Bouche fraiche, légèrement perlante. Arômatiquement joli mais la sucrosité "entre 2 chaises" ce n'est pas mon truc.
J'ai également trouvé une acidité assez dérangeante en fin de bouche.

Bref, a prt la belle pureté arômatique, j'ai pris plus de plaisir avec ses secs.

Thomas

santé
#26

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5608
  • Remerciements reçus 344

Jean-Bernard a répondu au sujet : CR: Vincent et Tania Carême (sarl Pipette) Vouvray brut

Découvert ce week-end le CR: Vouvray brut "cuvée T" 2008 de Vincent et Tanian Carême (SARL Pipette),

très peu d'info sur le net.. sur l'étiquette il n'est pas fait mention du Domaine de la Haute Borne, d'après Rémi Loisel la SARL Pipette représente l'activité de négoce de V. Carême.

Un vin effervescent plaisant, bien sec avec un fin arôme de coing. Ce profil crée une très belle sensation en bouche.
Aromatiquement peu complexe (l'étiquette insiste sur des arômes briochés, pour moi clairement c'est le coing et rien que le coing).
La bulle est fine. On remarque une acidité élégante sur une corpulence élancée sans être maigre.
Un vin qui laisse envisager de jolis accords à table. C'est ce qui m'a frappé.
Sur des huitres il a fait belle impression.

JB
#27

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 7786
  • Remerciements reçus 722

hyllos a répondu au sujet : Brut 2008, Vincent Carême

Vouvray Brut 2008
2006 était grillé, beurré, le plus proche d'un champagne ; 2007, très acide et très droit, vraiment très bon au départ, ne semble pas évoluer très favorablement. 2008 est très riche, beaucoup de fruit, beaucoup d'amplitude. Le SR est plus présent (pas de mal par rapport à 2007) et cela en fait un vin extrêmement festif et gouleyant. Sans doute le meilleur millésime des 3, en tout cas, le plus expressifs. Très bien en apéritif, il est parfait avec un petit quelque chose à grignoter. A essayer sur des fromages où je pense qu'il serait à l'aise. 80/100
#28

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 331
  • Remerciements reçus 42

jfrdz a répondu au sujet : Re: Vincent Carême, Domaine de la Haute Borne, Vouvray

Vouvray brut, Cuvée "T" 2008
Ne connaissant que les Vouvray tranquilles, je brûlais de goûter cette appellation en vins effervescents. Au nez, cette cuvée "T" de Vincent et Tania Carême dévoile des flaveurs de pêche, de reine-claudes et une touche de poire. Le fruité explosif du nez se retrouve en bouche, mais je n'y ai pas retrouvé le côté brioché qu'annonçait la contre-étiquette. Les bulles très fines associée à l'acidité rafraîchissante soutiennent merveilleusement la corbeille de fruits frais caractérisant ce vin effervescent. Typiquement un vin délicieux se buvant à grandes lampées tant il est désaltérant. Je me suis promis de stocker quelques bouteilles de cette cuvée "T" dans la cave de mon chalet situé à une altitude de 2200 m. Après une randonnée de 4-5 heures en montagne, quelques flûtes de ce Vouvray permettront de faire zazen en toute simplicité et à moindre frais (18 CHF, soit 14.50 euros la bouteille).

jfrdz

_____________________________________________________________________________________
« Avez-vous déjà bu une bonne bouteille avec un connaisseur en vin ? C'est un supplice. » Nicolas Bouvier
#29

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 7786
  • Remerciements reçus 722

hyllos a répondu au sujet : Brut 2007, Vincent Carême

Après une expérience peu flateuse sur la Brut 2007 de Vincent Carême (due à un verre inadapté), où j'avais trouvé le vin intéressant mais évolué, j'ai pu retenter l'expérience avec un verre idoine (un verre à vin blanc normal) et il faut bien dire que ce vin qui commence à être un peu évolué donne de bien belles émotions. Assurément, ce n'est plus un pétillant d'apéritif, c'est désormais un vin de repas, on visera volaille et fromages. Des notes grillées, et de la noix, au milieu d'un très joli fruit blanc (poire notamment), un peu de gras. Je suis quand même surpris de la vitesse à laquelle le vin a évolué, en ne passant pas par la phase que j'espérais de grande expression tout en restant sur la fraîcheur initiale. 82/100 mais attention, impérativement à déguster en verre à blanc, sous peine de trouver les notes oxydatives dominantes (ce qui peut plaire à certains).
#30

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck