Nous avons 604 invités et 11 inscrits en ligne

On mouille la meule pour notre périple annuel en Rhône Nord !

  • Messages : 2922
  • Remerciements reçus 1170

tonioaja a créé le sujet : On mouille la meule pour notre périple annuel en Rhône Nord !

On mouille la meule pour notre périple annuel Rhône Nord !



Malgré les nombreux décalages de date rencontrés à cause de l'épidémie de Covid 19, le périple annuel chez nos amis vignerons de la Vallée du Rhône s'est finalement tenu à la fin du mois de juin, ouf !

Cette année, mon père est encore de la partie, et nous avons le plaisir de partager le voyage avec un autre compère de LPV, rentré fraichement de Suisse et des Etats Unis, Thibault !
Le Padrino effectuant un voyage éclair, nous ne le verrons que furtivement (Mais si toutes les rencontres furtives étaient de cet acabit, je vous assure que les souvenirs seraient nombreux !).



Le voyage débute le dimanche matin en direction des Taties chez qui nous restons l'après midi et la soirée pour un petit moment de calme avant la tempète !




Cette année, pas de vistie au Domaine Gangloff, ayant dû faire retirer les vins avant notre venue à cause de leur besoin de place pour la mise ne bouteille imminente.


Le lundi matin, départ pour Ampuis, au domaine

JEAN PAUL ET CORINE JAMET

Nous sommes accueillis par Corine Jamet, ravie de pouvoir retrouver ses clients après une longue absence due au confinement !

Domaine Jamet - I.G.P Colline Rhodaniennes Rouge - Syrah 2018

Nez sombre et épicé. Bouche à la matière riche mais il y a de l'acidité. La texture est encore un poil déséquilibrée et l'ensemble un poil alcooleux. La longueur est bonne et les tannins encore un poil perceptibles.
B+


Domaine Jamet - Côtes du Rhône Rouge 2018

Ouverte à l'instant T.
Nez pas hyper causant, sombre et épicé, avec un côté fumé caractéristique du domaine.
Attaque ronde en bouche, on sent le millésime mûr à travers la patine des tannins déjà enrobés, puis la fraicheur revient et retend tout ça.
Elevage déjà très bien intégré.
TB


Domaine Jamet - Côte Rôtie Fructus Voluptas 2018

La nez se fait plus floral, les épices et le poivre s’effacent au profit de la violette ainsi qu'une pointe végétale.
Bouche toute en salivation, c'est droit mais avec une certaine amplitude, du jus de viande et du larde complètent l'ensemble.
Très bien +


Domaine Jamet - Côtes du Rhône - Equivoque 2017

Aspect plus sombre que le Fructus 2018.
Nez plus épicé et goudronné.
Bouche sanguine, salivante et juteuse, malgré la puissance, la rafle est présente à travers ces touches de rose et de ronce, presque framboise cuite.
Un parfait mix entre le Côtes du Rhône et le Côte Rôtie !


Domaine Jamet - Côte Rôtie 2017
Nez très intense, floral, enjôleur, immédiat, fines épices, olive noir, cuir, touche herbacés, thym, hyper délicat !

La bouche revient sur le côté sudiste, olive noir, garrigue et thym, mais avec ces marqueurs septentrionaux de la violette et du lard grillé, avec une fine amertume en finale qui prolonge la grande longueur.
Un vin superbe dès aujourd'hui !


Domaine Jamet - Côte Rôtie 2016


Première bouteille bouchonnée. Seconde ouverte au débotté.
Nez plus froid, moins causant que 2017.
La toucher de bouche reste aussi plus austère à ce stade, cuir, animal, musc, touche de verdeur, ronce.
Grand potentiel mais phase juvénile, à attendre.

Pour cette nouvelle dégustation, je trouve que les vins ont encore gagné en finesse et en accessibilité. 2018 et 2017 sont des millésimes à fort potentiel et je crois que tout le monde est resté sur la Côte Rôtie 2017 !

Déjà 1h30 en la compagnie de Corine Jamet que nous remercions chaleureusement pour son temps, ses explications et sa gentillesse habituelle !


DOMAINE JEAN LUC JAMET

Nous traversons la rue et nous rendons à la maison qui surplombe le domaine Jean Luc Jamet, qui nous attend.

L'année dernière, nous avions été ravis de l'accueil et du style des vins de Jean Luc Jamet, et nous y retournons avec grand plaisir !





Domaine Jean-Luc Jamet - Côtes du Rhône Blanc - Le Couzou 2018
60% Marsanne + 20% Viognier + 20 % Roussanne

Nez très pur, floral, pêche, crème pâtissière, litchi.
Bouche grasse mais aucunement lourde, toujours cette aromatique enrobée mais fraiche, très bel équilibre. Superbe vin de gastronomie. TB
17.50€


Domaine Jean-Luc Jamet - Côtes du Rhône Blanc - Le Couzou 2016

Robe et nez laissant apparaitre des signes d'évolution.
Notes de sous bois, léger champignon, paille fraiche.
En bouche, plus d'amplitude, du gras et également une certaine salinité doublée d'une amertume qui fera de ce vin un compagnon magique pour les risottos !
TB

Domaine Jean-Luc Jamet - I.G.P Colline Rhodaniennes - Pinot Noire Schistes 2018

Nez superbe de jutosité et de floral, framboise fraiche, et ce petit côté fumé.
La bouche est charnue, mais sapide, gourmande et finement épicée.
Un très beau pinot noir dans un endroit insolite !
15.40€


Domaine Jean-Luc Jamet - I.G.P Colline Rhodaniennes - Syrah 2018

Elevage de 12 mois en barriques dont 50/60% neuves.
Nez iodé, épicé, violette, floral, lard.
La bouche est légère, toute en acidité avec une aromatique de cuir et d'olive.
Fine amertume en finale, avec cette sensation salée et jus de viande.
Très joli mais un poil dissocié pour moi, la matière un poil trop légère par rapport à l'acidité.
Bien +
15.40€


Domaine Jean-Luc Jamet - Côtes du Rhône Rouge - L'Enclave 2018

Elevage d'un an an barriques, 50% neuves.
Très joli nez dans la veine de la syrah mais plus complexe, graphite, floral , violette, iodé, salin.
Belle matière en bouche, tannins perceptibles, aromatique fumée, olive noire, fine amertume.
Très bon potentiel !
17.80€


Domaine Jean-Luc Jamet - Côte Rôtie 2017

50% eraflé
Nez superbe ! Intensité floral et légèrement végétal, raffiné et ouvert. Olive, violette, fumé.
Texture d'olive en bouche, léger grain de tannins, lardé en finale, acidité parfaite.
TTB



Domaine Jean-Luc Jamet - Côte Rôtie 2016


Plus de floral et moins viandeux, bouche dense mais grain de tannin hyper fin, très aérien, terriblement juteux et suave. Acidité salivante jouissive. Longueur immense ...
Une sublime Côte Rôtie dont j'avais gardé un souvenir intarissable.

Aller hop, on décolle déjà, après avoir joué au Tetris avec les Cartons et refais la pression des pneus avec notre garagiste improvisé Jean Luc Jamet ! Merci à lui.
C'est toujours un superbe moment de passer quelques heures avec Jean Luc Jamet, un homme sincère et authentique et soucieux de partager ses vins et de donner sa vision des choses aux visiteurs.


DOMAINE FRANCOIS DUMAS

Il est des domaines difficiles à avoir mais François Dumas n'est pas de ceux qui dédaignent les demandes et envoie gentiment ballader les amateurs. Si on veut, on peut, avec une volonté de fer et un acharnement digne des gladiateurs, nous passons pour la première fois la porte de ce vigneron dont les quelques rencontres viniques furent une introduction qui donnait envie de poursuivre la découverte.

Je passe malheureusement trop rapidement sur les notes prises au domaine François Dumas qui nous a reçu avec une grande gentillesse en toute simplicité.
Un petit domaine avec l’ambition de produire des vins justes, avec un minimum d’intrants.

Le François Dumas - Lot numéro 2 Vin de France Blanc Roussanne + Marsanne 2019 sur cuve se montre salin et frais, avec une aromatique que j’aime sur la poire et l’amande amère, salivant et pâtissier en bouche, sans lourdeur.

Le Domaine François Dumas - Condrieu 2018 sur cuve, avant mise est très bien fait, avec des épaules mais sans défaut de lourdeur, avec toujours le côté pâtissier mais avec plus de complexité, et une certaine touche oxydative qui étire le vin et se termine dans une fine amertume.

Le Domaine François Dumas - Condrieu 2016 en bouteille se montre plus dense, avec une aromatique plus grasse, sur la pêche et l’abricot et malgré la petite pointe chaleureuse en bouche, le vin reste frais.

Le Domaine François Dumas Pinot Noir 2019 sur fûts est un rouge tout en ossature, assez déstabilisant car à l’aromatique plus proche d’une syrah que d’un pinot. La petite pointe de volatile rafraichit le vin mais il doit s’assagir encore car c’est robuste.

A contrario, le Domaine François Dumas - Vin de France Gamay 2019 sur fûts est très pur au nez, avec un côté sanguin et épicé, pas loin des Daniel Bouland, mais reste encore déséquilibré en bouche, avec une matière stricte et des tannins qui manquent d’enrobé à ce stade.

La Domaine François Dumas - Vin de France - Syrah 2019 sur fûts est plus poivré au nez, et plus sombre mais avec un côté floral également. Les tannins sont poudrés, finement tactiles et déjà enrobés avec une finale plus austère.

Le lot de Domaine François Dumas - Vin de France - Gamay sur Fûts en 90% vendange entière se montre plus abouti en comparaison du précédent gamay, avec une douceur de texture plus marquée, c’est juteux et velouté, assez sphérique déjà.

Le Domaine François Dumas - Saint Joseph Rouge 2019 sur fût a du potentiel, c’est encore un poil asséchant mais le cœur de bouche promet, l’aromatique est délicate et la longueur confortable.

La seconde parcelle de Domaine François Dumas - Saint Joseph Rouge 2019 sur fût est bien plus patinée, grande finesse, aromatique d’olive noire, potentiel +.

Le CR : Vin de Pays Syrah 2018 avant mise est très gourmand, patiné et frais, juteux à souhait et déjà super à boire.

Un très joli moment passé dans la cave de Francois Dumas.
Les vins sont sensibles l’aromatique animale pendant la phase d'élevage mais ceux ci se retendent et s'épurent en bouteille, ce qui n'est pas du tout pour me déplaire, au contraire.

Un grand merci à lui pour tout son temps et sa grande gentillesse.
Peu de vins à vendre mais on trouve toujours le moyen de se débrouiller !
A noter la présence d’un autre vigneron nature et barbu de Côte Rôtie en même temps que nous !


Nous arrivons chez deux vignerons qui chaque année proposent des vins de plus en plus fins et pointus, et dont l’accueil est toujours un grand moment !

DOMAINE PIERRE GONON

Nous sommes accueillis par Pierre Gonon qui nous invite à descendre le long de ce très bel escalier qui me fait toujours penser à celui de Yquem !

Nous débutons avec la dégustation des vins du millésime 2019 sur fûts.

Domaine Pierre Gonon – Vin de France – Chasselas 2019

Un vin simple mais bien construit, salivant avec un léger gras, et fine amertume en finale.
Bien +



Domaine Pierre Gonon – Saint Joseph Blanc – Les Oliviers 2019

Nez plus complexe, paille fraiche, fruits jaunes. Salinité sapide en bouche, belle amplitude et amertume en finale.
TB.


Domaine Pierre Gonon – Saint Joseph Blanc – Les Oliviers 2018 (Bouteille)

80% Roussanne + 20% Marsanne
La mise est récente.
Le nez n’est pas des plus expressif à l’heure actuelle. On retrouve le côté paille, patissier et amande amère. En bouche, du gras, du floral et des fruits blancs, de la fraicheur et un ensemble équilibré malgré une petite pointe de chaleur en finale.
B+


Domaine Pierre Gonon – Vin de Pays de l’Ardèche Rouge – Les Iles Feray 2019 (Fûts)

100% Syrah + 50% vendange entière.
Nez superbe, floral, très fin, violette, olive noire, pointe herbacée.
Très beau toucher de bouche, texture enrobée et pointe poudrée sur l’olive, finale végétale.
TB, du très haut niveau.


Domaine Pierre Gonon – Saint Joseph Rouge 2019 (Fûts)

Nez dans la même veine que les Iles Feray avec plus de profondeur, et de complexité, avec une pointe florale supplémentaire, un côté aérien et évanescent, avec un côté poivré doux.



Domaine Pierre Gonon – Vin de Pays de l’Ardèche Rouge – Les Iles Feray 2018 (Bouteille)

Le nez se fait un poil plus sombre, un trait végétal plus marqué, cassis, poivre noir, très marqué olive noire.
La encore, la bouche est déjà accessible, l’olive trace la route dans des tannins suaves et sanguins, tout en livrant une texture saline et fraiche.


Domaine Pierre Gonon – Saint Joseph Rouge 2018 (Bouteille)

Mêmes similitudes qu’avec le VDP.
L’impression d’un millésime traduisant une aromatique un poil plus sombre et une matière légèrement plus dense, dans un esprit typé orange sanguine, olive, anchois et lavande.
De la garrigue et de l’olive en bouche, avec cette salinité typique du domaine et une grande longueur.
TB


Domaine Pierre Gonon – Saint Joseph Rouge 2017 (Bouteille)

Ce millésime apparait dans une robe lus claire, et dans une aromatique plus primaire, framboise, frais de bois, moins sombre que les précédents, touche de vendange entière, léger trait vert. En bouche, par contre, l’amplitude est là, on sent moins de puissance mais plus de longueur et un coté tactile encore sur la retenue. Très prometteur et un très joli 2017 !

J'avoue que cette année, j'ai encore pris une claque dans la tronche avec des vins pareils ! Effet millésime ? Talents en constante progression ? Hasard du destin ou maîtrise parfaite, toujours est il que j'ai été super impresionné de la qualité des jus sur 2018 et que dire des 2019 sur fûts ... Magiques !

Merci encore une fois à Pierre Gonon et son frère Jean pour tout le temps qu’ils prennent à accueillir autant de modestes passionnés dans leur univers si particulier ! Une étape incontournable que j’éspère ne jamais manquer ! On est perdu dans le temps, suspendus et les 3h passent comme une petite demi heure ...

Petite halte gastronomique obligée pour le repas du soir.
Direction le Mangevins, que j'avais découvert avec l'ami Flo il y a deux ans déjà.

Toute l'équipée est là, même le Padrino a pu se libérer moyennant un trajet de marathonien, mais cela ne lui fait pas peur !







Un très joli menu et une belle sélection de vins





Petite halte éclair au

DOMAINE JEAN CLAUDE MARSANNE

pour récupérer la commande de quelques collègues.
Mr Marsanne est absent, c'est sa maman qui prends quelques instants pour nous faire gouter les bouteilles à la vente.

Pas mal de choses ne sont pas ouvertes et donc pas forcément aérées.

Le Domaine Jean Claude Marsanne - Viognier IGP 2016 est le très beau rapport qualité prix de ce moment.
Pour 12€, un blanc salin et enrobé, sur des notes pâtissières crémeuses.

Le Domaine Jean Claude Marsanne - Saint Joseph Blanc 2018 apporte une touche de complexité et de profondeur en plus comparé à l'IGP mais l'écart de prix n'est pas en faveurs du Saint Joseph (en tout cas à cet instant).

Le Domaine Jean Claude Marsanne -Crozes Hermitage Rouge 2018 n'a pas respiré et se montre assez compact en bouche malgré un beau fruit au nez. Les tannins sont rugueux et il faut attendre pour plus de patine. La matière est là.

Le Domaine Jean Claude Marsanne - Saint Joseph Rouge 2017 est plus accessible, avec moins d'ossature et plus de fraicheur à ce stade, et même si l'aromatique est un peu sombre, la bouche est souple et l'ensemble assez harmonieux.

Un passage rapide chez Jean Claude Marsanne et une gamme de vins avec quelques jolis vins qui sortent du lot, ma préférence évoluant ces derniers temps vers la tension et la pureté du fruit.


DOMAINE DU COLOMBIER



L'ami Pierrot nous accompagnera au Domaine du Colombier où nous retrouvons le vigneron Florent Viale qui finissait la cuilette des abricots, à pleine maturité.
Un personnage attachant et haut en couleurs avec qui nous avons passé un très bon moment.

Domaine du Colombier - Crozes Hermitage Blanc 2019

90 Marsanne + 10% Roussanne
Elevage 60% inox + 40% demi muids.

Nez floral, sur la noisette et un léger côté crémeux.
En bouche, l'opulence et parfaitement cadrée par une fraicheur salivante se terminant dans une finale finement pâtissière.
Parfait pour débuter un repas !
TB
19€


Domaine du Colombier - Crozes Hermitage Blanc 2018


On change radicalement de registre sur ces deux millésimes.

Le nez dévoile une aromatique d'avantage axée sur l'élevage, de l paille fraiche, et un beurré plus marqué.
L'attaque est vive puis le vin prend de l'ampleur en cœur de bouche, avec une touche de fraicheur apportée grâce à la fine note oxydative en finale. Minéralité ferreuse en finale.
TB dans un registre plus opulent et gastronomique.


Domaine du Colombier - Crozes Hermitage Rouge 2018

Millésime traduisant pas mal d'épices au nez, mais avec une certaine pureté de fruit, pas austère, un toucher de bouche bien affiné et pas trop marqué par l'élevage. Belle longueur
Bien +


Domaine du Colombier - Crozes Hermitage Rouge - Cuvée Gaby 2018

Nez beaucoup plus intense, registre floral et sudiste à la fois, violette et olive, poivré. La bouche est dense, et à ce stade, les tannins sont encore saillants et l'ensemble assèche dans une touche de verdeur pas encore parfaitement intégrée à l'ensemble. La fraicheur est cependant de mise dans ce vin et la longueur importante.
Bien +
A attendre.


Domaine du Colombier - Hermitage Rouge 2018

Nez sombre et complexe avec un boisé plus marqué.
La bouche est serrée et compacte, grosse puissance et texture sur la réserve poudré, olive noire, poivré.
A attendre un long moment.


Domaine du Colombier - Hermitage Blanc 2018


20 mois d'élevage
Un très joli Hermitage blanc avec ce qu'il faut de puissance et de fraicheur. Du floral, du pâtissier, du gras mais une très belle tension salivante. L'ensemble déroule déjà bien et l'élevage est déjà bien digéré et la longueur superbe

Un très joli moment passé en compagnie de Floren Viale. Merci pour sa sincérité et son humour !
Des vins conjuguant profondeur et élevage maîtrisé. Coup de cœur pour moi pour le Crozes Blanc 2019 et le Rouge 2018.

Pressés quelque peu par le temps, il nous est impossible de refuser la proposition de Pierrot qui souhaite nous montrer la vue de la colline de l'Hermitage ainsi que la Chapelle légendaire !








Nous ne tardons pas car le chemin jusqu’à notre prochaine étape est conséquent !
Un ami des caves du Louvres m’avait dit : « Il faut que tu goûtes les vins de ce domaine, on n’est pas loin de Reynaud en termes de style ». Aller ! (comme dirait un belge bien connu)

DOMAINE DE LA MANARINE


Nous partons des Côtes du Rhône Nord pour arriver aux Côtes du Rhône Sud et prenons la direction du domaine de la Manarine où nous rejoignons Gilles Gasq.

L’histoire débute en 2001.Gilles Gasq a alors 30 ans et travaille comme chez de culture et maître de chai au sein d’un domaine bien connu. Son père a depuis toujours des vinges à Figari en Corse, mais le choix des parcelles ayant été mal orienté, car trop arides, le domaine a été abandonné. Le nom Manarine provient initialement de la propriété de son père.

Mais l’envie de créer son propre domaine le taraude depuis pas mal de temps déjà et l’occasion d’acheter de vieilles parcelles de grenache sur la commune de Travaillan va finaliser son rêve.
Les démarches de crédit à la banque et de recherche de bâtiments prendront du temps mais à force de persévérance, on finit toujours par y arriver !


Le domaine en culture Biologique compte aujourd’hui 35ha. Elevages de 12 à 18 mois en cuves pour les Rouges sauf le C9P avec 20% de foudre en chêne.
La gamme est la suivante :

- Côtes du Rhône Blanc : A parts égales de Grenache blancs, clairette et bourboulenc.
- Rosé : 50% Grenache + 40% Mourvèdre + 10 % Syrah
- Côtes du Rhône Rouge : 100% Grenache
- Plan de Dieu : 95% Grenache + 5% syrah (Terroirs d’argiles rouges et de galets).
- Châteauneuf du Pape : 100% Grenache

Nous débutons la dégustation.

Domaine de la Manarine – Côtes du Rhône Blanc 2019

Nez de cumin, épicé, floral avec une pointe de beurre.
La bouche est surprenante de tension pour lé région, c’est salin et seule la finale plus enrobée nous laisse des indices quant à la provenance de ce blanc.
Bien +
7€


Domaine de la Manarine – Côtes du Rhône Rosé 2019

Nez de petits fruits rouges, frais et framboise, de la vinosité en bouche et une acidité droite sans trop de chair qui porte le vin dans une impression presque plus blanche que rosée.
Bien +
6.50€



Domaine de la Manarine – Côtes du Rhône Rouge 2018


Nez ultra gourmand, orange sanguine, thym et garrigue dans une dimension fraiche. En bouche, les tannins sont suaves, gourmands, et l’ensemble et sapide et frais avec une petite touche d’olive noire et une grande longueur
TB
7.00€


Domaine de la Manarine – Côtes du Rhône Rouge – Plan de Dieu 2016

Changement de registre, aromatique plus sombre, plus sudiste, poivre noir, thym, goudron, avec cette touche orangée. En bouche, grosse matière, le toucher de bouche est assez fin mais l’aromatique dessine un ensemble plus carré qui manque certainement d’aération. Un vin plus solaire mais maîtrisé.
Bien +
9.50€


Domaine de la Manarine – Châteauneuf du Pape rouge 2016
Plusieurs niveaux au dessus avec ce vin issu de deux parcelles.
La notion de finesse et de dentelle est là. On retrouve la pureté de l’orange sanguine sans cette obscurité aromatique sudiste du Plan de Dieu, l’olive est là mais plus fraiche et la garrigue complète l’ensemble. La bouche est fraiche, enrobée dans des tannins polis et une très grande longueur.
Un très beau Châteauneuf qui doit être grand avec l’aération nécéssaire.
24€

Les vins ont tous été ouvert juste avant dégustation. Nous avons tous trouvé que l’aération leur faisait du bien et aimerions tout regouter avec un carafage de 4-5h pour les rouges.
Un très grand merci à Gilles Gasq pour son temps et sa gentillesse, avec qui nous avons passé plus de deux heures dans un chai à parfaite température comparé à celle de dehors …


Nous terminons notre périple avec un petit passage au

DOMAINE FONT DE COURTEDUNE


où nous retrouvons Caroline Charrier que nous connaissons depuis déjà quelques années.
Je ne vais pas re-noter les vins car ils étaient tous ouverts au débotté et si il y a bien un domaine dont les vins méritent de respirer, ce sont bien ceux là. Du simple vin de Pays de Vaucluse Rouge 2016 au Châteauneuf du Pape 2016, l’aération révèle toute la finesse et la fraicheur des vins de Caroline, que l’on pourrait croire un poil austères et mutiques au premier abord.
S’il vous pait, carafez !

Voila, il est temps de rentrer faire une petite sièste pour se remettre de ces deux jours de dégustation intenses, enrichissants, mais il faut bien le dire, épuisants.
L'organisation n'était pas mauvaise car tout s'est plutôt bien agencé dans l'ensemble et nous avons même pu rentrer le mardi soir pour avoir le mecredi de repos, ce qui fut très appréciable après une telle série et une méteo plutôt chaude !

Merci au pilote qui a mapitrisé de bout en bout la voiture dont le chargement s'apaprenatait plus à celui d'un 38 tonnes ...

A l'année prochaine avec ceux qui seront là !

Antoine. Passionné tout court
#1
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Yves Zermatten, oliv, Olivier Mottard, Gildas, Jean-Paul B., monta, Jean-Bernard, didierv, Gibus, Marc C, A42T, bertou, Jean-Loup Guerrin, LADIDE78, Vaudésir, supervedro, Frisette, starbuck, David Chapot, the_ej, LoneWD, Pins, SOK, éricH, Fredimen, Kiravi, Garfield, Vesale, JeanRX, Tony77777

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6879
  • Remerciements reçus 4504

Jean-Loup Guerrin a répondu au sujet : On mouille la meule pour notre périple annuel en Rhône Nord !

Quel marathon !
J'en reste baba, autant par la liste des domaines et des vins que par le CR fleuve et précis.
Bravo Antoine !

Jean-Loup
#2

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2922
  • Remerciements reçus 1170

tonioaja a répondu au sujet : On mouille la meule pour notre périple annuel en Rhône Nord !

Merci beaucoup Jean-Loup ! Ca me fait très plaisir !
Jaurais aimé avoir pris plus de photos pour agrémenter l'ensemble du CR mais jai oublié...

Antoine. Passionné tout court
#3

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck