Nous avons 1111 invités et 73 inscrits en ligne

A la guerre comme à la guerre, la légende de Gunthard

  • Messages : 80962
  • Remerciements reçus 6410

oliv a créé le sujet : A la guerre comme à la guerre, les aventures de Gunthard le Bienheureux

A la guerre comme à la guerre,

les aventures de Gunthard le Bienheureux






Ceux qui le connaissent savent combien Gunthard possède d'ataviques propensions à l'art de la paresse matinées d'une certaine disposition à faire le con finement.

En gros pour résumer le voyageur immobile, son idée du trajet se résume à des cheminements du canapé à la cave, du marché à la cuisine, de la maison à Beaune et du salon au lit.
Le bestiau reste dans le contrôle et assume son idée de l'aventure et du bonheur proche malgré les quolibets d'une certaine foule d'amis toujours prompts à moquer ce sportif d'intérieur.

Les aléas d'un monde troublé imposent actuellement de rester prudemment calfeutrés. Et donc encore plus savamment hydratés à coups de remonte moral et de chasse spleen qu'à l'accoutumée.
Mais voilà que la vie décide de me glisser une petite peau de banane supplémentaire sous les pieds, éloignant les portes de mon armoire toute autant que celle de ma cave de mon tire-bouchon pourtant prêt à sévir...
Ouuuuuuh mais le Dry machin, c'était en janvier, pas en mars, mince...

Après quelques jours de sevrage au thé, faut reconnaitre que le rince cochon commence à manquer au moral du soir.
Et voir les appels à apéros virtuels ou mes z'affreux de PACA jouer au bowling tous les soirs à coups de grosses quilles, au début, ça démange, à la longue, ça assoiffe...

C'est donc avec ce zeste d'inconscience propre aux pionniers découvreurs de nouveaux mondes inconnus des LPViens que je décide une petite opération spéléo dans la cave et dans le bar de mes vieux...

Ben c'est à croire que les jeunes ont piraté le tout venant, me laissant que l'bizarre stocké là depuis des lustres !

Tremblez, pauvres fous !






Champagne Boonen-Meunier, Brut Tradition
25 ans d'âge minimum - conservation cave d'immeuble amplitude 5°/40°



Bouchon chevillé.
Robe vieil or avec une effervescence encore présente.
Nez digne de Marie Pierre Casey sur le ventre, sur l'encaustique, la noix et la poussière !
Bouche à sortir le Pliz, molle et bien oxydée, laissant l'impression de passer le chiffon au grenier.
Un vrai hymne à la joie...

:O!




Bon, bon, bon, même les cahouètes se plaignent...

Donc on va essayer de sauver l'affaire et tenter le coup du Chanoine en mouillant ça façon Royal (le Kir, hein, pas la Twitteuse folle de la Banquise).

Alooooors kékiya d'bon au fond d'ce bar que j'ai toujours regardé de loin comme un espace suspect quand j'étais minot vu que personne n'en sortait jamais rien ?

Liqueur de Fraise des Bois de Savoie XXO ? Whaou, ça doit requinquer une drouille, un jus de fruit pareil !
Et zou, même pas la main posée sur le bouchon champignon que crac, il pète en deux ! 8-x
Je sens que ma bulle risque de virer à l'huile de noix si je la laisse trop longtemps esseulée dans son verre. Donc je tente la même bouteille mais version Framboise qui dort sagement aux côtés de la Fraise.
Ouf, y'a un bouchon à vis... sauf que ça doit faire au moins un demi siècle qu'on lui a pas fait le maillot à cette velue là.
Ca crisse comme Starsky dans le parking, ça balance des cristaux de sucre en mode shrapnels aux quatre coins du salon et j'ai bien cru y laisser une artère avant d'avoir le bonheur de sentir...... pas grand chose !

Et ben les copains, si y'a dorénavant un truc que je peux confirmer, c'est que l'assemblage, c'est une culture, un métier, un art !
Le vieux tiroir à bulles trempé dans la framboise éthérée centenaire, moi, j'vous l'dis, c'est pô bon....
Mixologie, mon cul ! :dash:

Suite au prochain épisode...
Mais je sais pas pourquoi, au vu des cartouches que j'ai dans l'magasin, je suis comme pas pressé de passer à l'artillage...

A suivre...

Gunthard
#1
Pièces jointes :
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: PtitPhilou, Olivier Mottard, PBAES, Gildas, Alex, Jean-Paul B., Sylv1, Olivier_26, Eric B, Vougeot, daniel.gureghian, Galinsky, Gibus, Marc C, sideway, lucas_mir, chrisdu74, La Vie est une Fête, lutembi, breizhmanu, Moriendi, Jean-Loup Guerrin, bibi64, TIMO, Krabb, vivienladuche, Oyaji-sama, coach, Agnès C, sebus, oberlin, Med, starbuck, Raisin breton, leteckel, LLDA, POP, the_ej, ptitcoco, Gerard58, Damien72, ysildur, éricH, tma, Fredimen, Kiravi, Lionel73, Jo14, Garfield

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1205
  • Remerciements reçus 1049

Kiravi a répondu au sujet : A la guerre comme à la guerre, les aventures de Gunthard le Bienheureux

Y a du niveau. On lit pas ça tous les jours...

Marc, assez vieux débutant
#2

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 17676
  • Remerciements reçus 2489

Eric B a répondu au sujet : A la guerre comme à la guerre, les aventures de Gunthard le Bienheureux

Magnifique ! Comme quoi, la qualité d'un vin est accessoire lorsque que le rédacteur est à son meilleur ;)

ll y a plusieurs phrases appelées à être cultes (tu)

Eric
Mon blog
#3

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 17453
  • Remerciements reçus 1316

Jérôme Pérez a répondu au sujet : A la guerre comme à la guerre, les aventures de Gunthard le Bienheureux

Pour avoir été informé des opérations en quasi direct, je dois saluer le courage du valeureux Oliv qui ne recule devant rien, mais alors vraiment rien pour faire de ce rien un tout.
Merci soldat Gunthard !
Ta liqueur ne devait pas être loin du Claquesin ! Peu connaissent cette liqueur d'outre-tombe (sauf quelques LPVien attablés jadis (2006).

Jérôme Pérez
#4
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Jean-Paul B.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 80962
  • Remerciements reçus 6410

oliv a répondu au sujet : A la guerre comme à la guerre, les aventures du soldat Gunthard

A la guerre comme à la guerre,

les aventures du soldat Gunthard




Ah ben mince, alors !

Gunthard, c'est quand même pas le genre de fantassin à se planquer dans la tranchée à la première premox subie ou à tourner les talons quand se pointe le feu de barrage du TCA.
Issue d'une famille de grognards trempée dans la carrière, le genre à rentrer de Water Low sur un air de victoire, le soldat n'allait pas se laisser gangréner le moral par une escarmouche.

L'histoire dira si ça tient de l'aveuglement ou de l'inconscience patriotique mais Gunthard a décidé de lutter !
Parait bien que les poilus de 14 ont tenu grâce au Pinard ? Si l'ennemi, c'est l'alcool, on cède pas devant l'ennemi !

Bon, on va pas s'mentir, c'est quand même pas gagné l'affaire...
Ses (très) chers canons étant tellement loin de la ligne de front que notre petit soldat commence à se demander si c'est pas plutôt lui, la chair à canon...

Mais Hauts les Coeurs et Tousse ensemble !
Debout les Morts, chaaaaaaaaaargez !







Dans chaque famille, y'a des souvenirs à part, des machins qui causent qu'à vous, de ces intimités qui font chalouper les coeurs et humidifient les yeux d'un micro cercle d'initiés, pendant que les copains, les belles doches, les voisins, tous ceux présents alors mais qui n'en sont pas se retrouvent comme des confinés derrière la vitrine du marchand de mémoire.

Dans l'bar traine depuis 5 décennies ce qui m'a toujours semblé être un monument de la culture maternelle, une de ces eaux bénites à la généalogie familiale, normandicité oblige.

Que voulez-vous, quand on a été oint à la crème sur les fonts baptismaux, quand le réveil se jouait à la demie pomme et au quart de camembert, le Calva, ça émeut ! :oops:
Ca fait plus longtemps que moi que je l'ai vue trainer, cette bouteille au vert éponyme digne de Rackham le Rouge, avec son bouchon cacheté façon Traité de Versailles, son lacet bourgeois à réveiller la bonne et son nom d'étiquette à faire fantasmer un cinéphile andalou !

Allez tombe ton bénard, Gunthard, v'la du réconfort avant la bataille !
Et en canon de 75 en plus ! :woohoo:



Calvados Busnel, Hors d'Age



Ah mais c'est qu'il était glorieux comme Nivelle, ce satané bouchon !
L'air fier comme le loindufront qu'a jamais senti l'odeur des gaz, la médaille rutilante et la jarretière bien astiquée par un aide de camp.
Sauf que visiblement... y'a eu de la sape en 70 et comme un pét à l'Adrian.
Me reste dans la main que la tête du bouchon champignon... Encooooooore ?! Mais c'est une maladie !
Et dans la bouteille... quetchi, nada, wallou, même pas une goutte !
Soit l'calva s'est évaporé, soit l'frangin a planqué ses méfaits de jeunesse à coup de pompe à vélo !
Mais vu l'abstème, ou ça l'a vacciné à vie contre l'alcool, ou c'est encore un coup du réchauffement climatique qui m'assèche le gosier !!
Moi qui pensais avoir tapé dans le haut d'gamme du bar, me voilà aussi penaud que Proust si on lui avait refilé une madeleine de chez Papy Brossard ! :unsure:






Ah bordel, comment voulez-vous qu'on la gagne cette guerre face à un ennemi perfide tapi derrière chaque poignée d'porte si l'intendance nous envoie au casse pipe avec de l'obus de 75 dont la poudre a pris l'escampette !

Je retourne à l'armurerie !
Le juteux va entendre parler du pays, moi j'vous l'dis ! ::spm::
Confiné, OK mais faudrait quand même pas m'prendre pour un con fini !

Gunthard
#5
Pièces jointes :
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: PtitPhilou, Olivier Mottard, PBAES, Gildas, Sylv1, monta, Eric B, Vougeot, daniel.gureghian, Galinsky, sideway, peterka, podyak, lutembi, breizhmanu, Moriendi, Jean-Loup Guerrin, LADIDE78, bibi64, TIMO, vivienladuche, Agnès C, Frisette, starbuck, leteckel, David Chapot, LLDA, POP, the_ej, vvigne, éricH, Fredimen, Kiravi, Jo14, Bobo1

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3234
  • Remerciements reçus 170

PtitPhilou a répondu au sujet : A la guerre comme à la guerre, les aventures du soldat Gunthard

Ah ça me fait rire à la fois, et je suis aussi affligé de te voir gorge sèche, de tout cœur avec toi dans cette nouvelle épreuve.

Mais dans toute supérette et autre supermarché du coin, je gage que tu trouveras quelques traces de réconfort.
Sinon, je t'envoie fissa une bouteille par la Poste ! Nom de diou ! On va pas laisser un frère- que dis-je ?! un héros - Gunthard se dessécher de la sorte !!!

Bisous fous et surtout protégez-vous, protégeons-nous !
#6
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 187
  • Remerciements reçus 57

faka a répondu au sujet : A la guerre comme à la guerre, les aventures du soldat Gunthard

Ça va finir en Gunthardthon cette histoire... :-)

Davy
#7
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 80962
  • Remerciements reçus 6410

oliv a répondu au sujet : A la guerre comme à la guerre, les aventures du soldat Gunthard

Mouais...
Ben vous, je sais pas mais moi, pour le moment, j’ai un foie à réjouir le professeur Got.
Mais une gueule a inquiéter n’importe quel psychiatre... :(

www.20minutes.fr/san...
#8

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 17736
  • Remerciements reçus 1519

mgtusi a répondu au sujet : A la guerre comme à la guerre, les aventures du soldat Gunthard

Les sentiers de la Gloire...j'avais oubliè ce Kubrick avec un Kirk Douglas (Spartacus Kubrick également) qui vient de s'éteindre dans l'indifférence gėnėrale me semble-t-il à l'âge respectable de... 103 ans.

Michel
#9

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6502
  • Remerciements reçus 3358

Jean-Loup Guerrin a répondu au sujet : A la guerre comme à la guerre, les aventures du soldat Gunthard

Oliv, tu aurais venir te confiner dans le Berry (sans apporter le potentiel virus parisien ;)).
Comme tu le sais il y a de la place pour un lit dans ma cave…

Jean-Loup
#10
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1003
  • Remerciements reçus 449

Gerard58 a répondu au sujet : A la guerre comme à la guerre, les aventures du soldat Gunthard

Pas de doute, cet Oliv a des dispositions certaines pour faire le con, finement !::out::

Bravo !
#11
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, bibi64

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 17676
  • Remerciements reçus 2489

Eric B a répondu au sujet : A la guerre comme à la guerre, les aventures du soldat Gunthard

avec un Kirk Douglas (Spartacus Kubrick également) qui vient de s'éteindre dans l'indifférence gėnėrale me semble-t-il

Non, non. Tous les médias en ont parlé. Il a même été question de son héritage qu'il verse à des bonnes oeuvres car ses enfants n'en ont pas vraiment besoin.

Eric
Mon blog
#12

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 549
  • Remerciements reçus 740

bassaler a répondu au sujet : A la guerre comme à la guerre, les aventures du soldat Gunthard

Ah, il fait moins le Kéké qu'avec LPV Beaune !!!!!
#13

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1215
  • Remerciements reçus 247

Krabb a répondu au sujet : A la guerre comme à la guerre, les aventures du soldat Gunthard

Et mais c'est gratuit comme tacle ça!!!! :cartj:

On n'y peut rien s'il acclimate bien dans les terres du Sud de Paris l'Oliv...
#14

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1357
  • Remerciements reçus 161

herve2 a répondu au sujet : A la guerre comme à la guerre, les aventures du soldat Gunthard

Mon pauvre Oliv',

en plus du régime sec, il faut que tu subisses de viles attaques. ;) Sois certain du soutien de la communauté LPVienne. D'ailleurs, en guise de réconfort, j'ouvrirai ce midi une belle bouteille de rouge que j'humerai et dégusterai en pensant à toi et à ton march dry forcé... Courage ami. Certes, fin avril, tu seras dépressif et addict au valium, mais tu auras un foie de bébé...

Courage à toutes et à tous.

Hervé
#15
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1357
  • Remerciements reçus 161

herve2 a répondu au sujet : A la guerre comme à la guerre, les aventures du soldat Gunthard

Et en plus il remercie quand on se fout de lui... Il a vraiment tout de la chair à canon ce brave Oliv' :DD

Chair à canon... Quel merveilleux jeu de mots !!! Permettez que je m'auto-félicite... Les ravages sans doute de la vie en entre soi !!!! :pinch:

Cordialement,

Hervé

P.S; : mon Oliv, tu le sais que je t'aimes, hein ? oo,
#16
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 11440
  • Remerciements reçus 1509

jean-luc javaux a répondu au sujet : A la guerre comme à la guerre, les aventures du soldat Gunthard

Cherche mieux Oliv!
Il doit bien rester quelque part un Muscadet 94 ou Rosé d'Anjou 1971....
Je compatis, ayant vécu la même aventure ...sans le confinement actuel.
Courage. ;)

jlj
#17
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3723
  • Remerciements reçus 1450

Vougeot a répondu au sujet : A la guerre comme à la guerre, les aventures du soldat Gunthard

jean-luc javaux écrit: Cherche mieux Oliv!
Il doit bien rester quelque part un Muscadet 94
Je compatis, ayant vécu la même aventure ...sans le confinement actuel.
Courage. ;)

jlj


Si ça peut aider, j'ai un magnum de muscadet 98. :woohoo:
Souvenez-vous : en 98 l'équipe de France de football remportait sa première coupe du monde... :O!

Vincent, amateur de melon et de curé nantais
#18

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2951
  • Remerciements reçus 1707

starbuck a répondu au sujet : A la guerre comme à la guerre, les aventures du soldat Gunthard

Oliv, il te faut remplir une attestation dérogatoire et tout simplement cocher la case: " Je vais chercher mes médocs"

Sylvain
#19

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 80962
  • Remerciements reçus 6410

oliv a répondu au sujet : A la guerre comme à la guerre, il faut sauver le soldat Gunthard

A la guerre comme à la guerre,

Il faut sauver le soldat Gunthard




Bon, ce coup-ci, les copains, c'est du sérieux ! :o

L'Europe a été envahie par une saloperie brune à moustaches, le genre bien fourbe et bras levé qui vous déclare les hostilités avec une lâcheté rare !
Pendant que des Covidiots se faisaient attraper en train de palucher l'ennemi comme si la guerre était un picnic et partaient en exode sur les routes du pays, le Soldat Gunthard réussissait à rejoindre sur une coque de noix la terre bénite de son enfance heureuse, répondant autant qu'il le pouvait à l'appel du général Prudence qu'à celui de la nécessité.
Les nounours sont toujours là et même le vieux Playboy des années boutonneuses est encore planqué derrière l'armoire...
Rien n'a changé même si c'est plus la peine d'essayer de rentrer dans le jean slim de mes 20 ans.
Chambre d'ado, havre d'adulte...

C'est donc en terrain connu que depuis des temps qui lui semblent infinis, Gunthard fourbit les armes revanchardes du rentramaison en attendant le Délivrance Day...
Mais encore faut-il tenir ?! Et là, force est de constater que les pénuries commencent à s'faire sentir dans la population indigène...

Refusant de rentrer dans les combines du marché noir, le soldat angoissé va toutefois tenter de remplir sa gourde d'eau de feu avant l'assaut sur les plages...

Le LCVP ouvre ses portes...

Prêts à monter au front, camarades ?






Dans la barge qui nous amène vers la mitraille, à peine embarqués et alors que les premiers embruns nous tombent sur la gueule, voilà que chaque soldat du commando PasFier sort comme par un miracle inattendu un flacon de sa gibecière...
Ne jamais sous-estimer les capacités de la troupe à se redonner du courage avant la castagne ! %tchin

A ma droite, Owen F, un Britton à la gueule fière de rugbyman doté d'un accent à décoller le papier peint me tend un bidon cabossé qu'a dû faire la retraite de Dunkerque.
"La Qyouvée de ma Glaaaand Mummy" qu'il dit...





Old Lady's, Dry Gin



Robe comme de l'eau.
Nez... comme pas d'leau ! La vache, ça fouette comme un vieux sapin d'Noël distillé dans la baignoire, ce machin.
La bouche est plate comme la main, sur un splendide moelleux éthéré qui rappelle le Zippo du général ricain qui nous a briffé ce matin. La Lady a du mile sous le bouchon et les bas de contention sacrément distendus.
La finale possède ce délicieux goût de dentifrice qui nous a tant manqué en cette période de privation.
Perfide Albion, tu portes bien ton nom...




A côté d'Owen, j'vois que Seamus Maclarinett se frise les rousses taches en me voyant grimacer...
"Don't drink that booze, froggy, I have a better stuff for you ! "
Froggy ? Je me prends à rêver de Bonnes Mares...
Telle une cigogne posée sur le nid, le v'la qui me sort de dessous son kilt une flasque à l'air suspect, le genre de machin tanné par des décennies de chasse à la grouse et de contact intime avec ses roubignoles...



Label 5, Scotch Whisky, Finest Blend



Robe caramel blond.
Nez d'infusion de boîte d'allumettes, d'entretien d'embauche chez 3M trempé dans la vanille en pire des Indes, quand les Maharadja vivaient en slip de feuilles de bambou et que les épices étaient encore accrochées aux arbres.
Bouche à écoeurer un menuisier, présentant plus d'échardes qu'une mygale a de poils urticants, indigne de partouzer avec un Cola sans marque.
Redoutable de vacuité !


Euh, thank you my friend but ce genre de rince gosier, c'est comme jouer du Debussy à la cornemuse.
C'est un art d'initié qui tient du sport et j'ai pas fait d'solphège...

La vache, ça tempête autour de nous, je sens la barge qui tangue et je commence à suer sous mon casque !




E Gunthard, vieni qui !
Là, c'est Jeromo Zarrella, le rital de la bande, un sarde, sniper hors pair mais soupe au lait comme pas possible qu'a fini au mitard plus souvent que Gunthard n'a eu de corvées d'chiottes.
Il serait capable de me foutre à la baille si je refusais de goûter ce qu'il sort de la gourde en peau de chèvre qu'il me tend avec un sourire carnassier.
E pericoloso sporgersi là dessus ? Non ?
Bon ben, andiamo



Antonio Casano, Marsala all'Uovo



Robe jaune pisse de bouc des collines de Cagliari.
Nez à faire fantasmer un colleur de papier peint, sur le marc mais plutôt le saint de la lessive que celui de la place de Rome.
Bouche aux goûts splendides d'allume barbecue et d'encaustique.
Finale qui mêle avec un talent certain ses faux goûts douteux aux odeurs de gazoil du moteur de la barge qui en deviendraient presque réconfortantes.
Marsala grâce de Dieu...



Grazie mille, frangin !
Non non, pas besoin de la ripassa, j'ai déjà suffisamment la trachée qui ressemble au fût du canon pendant la mitraille et les oreilles qui bourdonnent, ça va bien comme ça...

Juste devant moi, y'a Jack RagaMuffin Onoa et Robert Marley, deux gars qui s'quittent plus depuis qu'on s'est débaroulés de Dunkerque !
On sent qu'ils viennent de loin, par leurs costumes bariolés, leur accent chantant et le soleil qu'ils ont dans les yeux.
On voit que le froid les assaille plus que les autres mais ils se plaignent jamais.

Ils me tendent chacun deux mignonettes enroulées dans un vieux paquet de cibiches.
Yeah, pisse, brother, tu vas voir, c'est d'la bonne !



Rum Fregate, Mauritius



Robe sans info.
Nez d'apnéiste, abyssal de vacuité, le grand bleu sans les dauphins ni le sourire de Rosana.
Bouche à l'avenant, à dissuader une polonaise de démarrer sa journée.
Finale tellement éthérée que j'vois l'doc qui vérifie qu'il y a pas d'fuites dans son nécessaire d'urgence.
Allez zou, celui-là, je l'garde, il sera parfait pour nettoyer les poignées d'porte.
Par les temps qui courent, on est jamais trop prudent...


Rum Bacardi, Bahamas



Euh, les copains, vous remplacez la cornemuse par un steel band, le grain par la mélasse et vous avez le clone caribéen de son homologue des Hébrides décrit plus haut !
Seamus, t'as refile ton fond d'godet à Bob ou quoi ?!
Ou alors, c'est la Old Lady de Farell qu'a distillé sa canne...


Oh punaise, ça commence à devenir duraille cette affaire !
Le lieutenant demande qu'on vérifie les cartouchières et qu'on s'accroche à nos slips.
La côte approche, les visages se tendent et je sais pas pourquoi, j'ai comme l'estomac noué !
Pourtant, jusqu'ici, j'ai encore rien avalé. Vous croyez que c'est lié ?




C'est le moment que choisit le soldat Zorba Zouka pour tenter sa chance.
Issu d'un pays où l'olive est chérie, Gunthard rimerait-il avec espoir sur ce tuelasoif de dernière seconde ?



Maison Ralatouf, Ouzo



Robe au regard cristallin comme de l'eau qui devient torve dès qu'on la mouille.
Premier nez d'anis, second nez d'anis, troisième nez d'anis.........
Attaque sur l'anis, avec une belle présence anisée sur le milieu de bouche qui propulse une superbe finale d'une persistance anisée remarquable.
Bon dans son genre, on a connu Pyrée mais faut reconnaître qu'il faut aimer l'anis..




M'est avis que va pas falloir que je refoule du bec quand j'aurai débarqué.
Car finir sur un machin pareil, le berger allemand qui arpente le bocage, habitué au schnaps et au calva depuis 5 ans d'occupation, il risque pas de m'rater avec mon haleine à dégouter un natif de Flavigny...

Là, j'avoue, entre les vapeurs d'alcool de ces petits bijoux, le mélange des provenances et le tangage, ça y est, j'ai la tuyauterie qu'a décidé un retour à l'envoyeur...
Le lieutenant risque de pas apprécier la perruque que Gunthard lui a laissée dans son casque quand il va monter à l'assaut...

Quand on parle de tord boyaux, moi j'vous l'dis, c'est pas une vue de l'esprit...

Bon, les copains, désolé mais faut que j'vous laisse !
C'est que j'ai une guerre à gagner, moi...
Allez zou, un coup de flotte dans ma gourde et à dieu va !

Gunthard
#20
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: PtitPhilou, Olivier Mottard, PBAES, Gildas, Alex, Sylv1, Super-Pingouin, Eric B, mgtusi, Galinsky, Gibus, Marc C, sideway, peterka, chrisdu74, lutembi, breizhmanu, Moriendi, Jean-Loup Guerrin, bibi64, trainfr, TIMO, Vaudésir, Krabb, vivienladuche, fredhamster, f.aubin, Agnès C, sebus, oberlin, Med, starbuck, Raisin breton, leteckel, Gerard58, ysildur, éricH, Martino, Fredimen, Kiravi, bbesde

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2068
  • Remerciements reçus 727

chrisdu74 a répondu au sujet : A la guerre comme à la guerre, il faut sauver le soldat Gunthard

Plus t'es en manque genre délirium, meilleurs sont tes CRs..... une idée à creuser pour ton retour :DD

Chris d'U
#21

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 411
  • Remerciements reçus 198

Fredimen a répondu au sujet : A la guerre comme à la guerre, il faut sauver le soldat Gunthard

Chui’ refais :DD

Fredimen
#22

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 550
  • Remerciements reçus 576

ysildur a répondu au sujet : A la guerre comme à la guerre, il faut sauver le soldat Gunthard

Par solidarité, j'ai fait "Dry monday"!

Bon demain, je ré attaque...

Laurent
#23

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 17453
  • Remerciements reçus 1316

Jérôme Pérez a répondu au sujet : A la guerre comme à la guerre, il faut sauver le soldat Gunthard

Remarquable remake de « casse toi tu pus et marsala »

Tu veux pas que je t’envois des cartouches fier soldat ?

Jérôme Pérez
#24

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6502
  • Remerciements reçus 3358

Jean-Loup Guerrin a répondu au sujet : A la guerre comme à la guerre, il faut sauver le soldat Gunthard

Plus t'es en manque genre délirium, meilleurs sont tes CRs

C'est bien vrai !

Oliv a bien pris soin de ne pas rajouter les deux points après CR malgré ses rappels aux autres…



J'ai tellement mal aux côtes que j'ai l'impression de les avoir pris là les deux poings !

Jean-Loup
#25
Pièces jointes :
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, bibi64, f.aubin, Med

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 441
  • Remerciements reçus 233

Raisin breton a répondu au sujet : A la guerre comme à la guerre, il faut sauver le soldat Gunthard

L'Oliv se surpasse, que de morceaux d'anthologie, ça remonte le moral des troupes ! Moi-même ça me titille de reprendre du service, inspiré de la sorte, je sens ça va bombarder du CR 2 poings. C'est décidé, entre télétravail et enseignement à domicile - c'est la guerre aussi au Québec, je m'en vais vider le chargeur de CR et dégoupiller quelques grenades éblouissantes. Soldat Gunthard, tenez bon !

JB
"Qu'est-ce que vous regardez ? C'est la carte routière ? - Non ! C'est la carte des vins. C'est pour éviter les bouchons !" Raymond Devos
#26
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1826
  • Remerciements reçus 358

sideway a répondu au sujet : A la guerre comme à la guerre, il faut sauver le soldat Gunthard

Sois fier, soldat Gunthard ! Tu as rejoint le brave soldat Chvéïk dans mon panthéon littéraire !

Frèdè
#27
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 80962
  • Remerciements reçus 6410

oliv a répondu au sujet : A la guerre comme à la guerre, il faut sauver le soldat Gunthard

sideway écrit: Sois fier, soldat Gunthard ! Tu as rejoint le brave soldat Chvéïk dans mon panthéon littéraire !


Chouette, du renfort ! :jump:

J'espère qu'il a du singe en réserve et du chasse spleen dans le jerrican, le collègue.
Mais avec un nom pareil, je sens que la soupe de godillots reste au repas de ce soir.
Parait qu'il a jamais eu d'bol, Chvéik...

Gunthard
#28
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Gildas, mgtusi, jean-luc javaux, sideway

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 11440
  • Remerciements reçus 1509

jean-luc javaux a répondu au sujet : A la guerre comme à la guerre, il faut sauver le soldat Gunthard

Y'a pas!
Oser goûter un fond de bouteille de Marsala all'uovo qui traîne au chaud depuis quelques décades, il faut en avoir!
T'as quand même été bien inspiré de ne pas l'achever...hic! :D

jlj
#29

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 80962
  • Remerciements reçus 6410

oliv a répondu au sujet : A la guerre comme à la guerre, il faut sauver le soldat Gunthard

jean-luc javaux écrit: Y'a pas!
Oser goûter un fond de bouteille de Marsala all'uovo qui traîne au chaud depuis quelques décades, il faut en avoir!
T'as quand même été bien inspiré de ne pas l'achever...hic! :D

jlj


Ayé, je viens de comprendre pourquoi y'avait une volatile terrible qui émanait de la bouteille !
#30

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck