Nous avons 1011 invités et 89 inscrits en ligne

LPV Beaune #29 Confinement dans la cave de KRABB

  • Messages : 204
  • Remerciements reçus 102

KONI a créé le sujet : LPV Beaune #29 Confinement dans la cave de KRABB

Relégués que nous sommes dans nos pénates respectives , ils nous est rapidement apparu que la cave était le lieu le plus sûr !
Apres un échange épistolaire sur la marche a suivre et deviser sur le risque de nous réunir, voila donc notre intrepide groupe de survivants exhortés de nous rendre dans l'abri anti coronavique de Lady et Sieur KRABB pour faire le plein de solutions hydroalcooliques en flacons de 75 cl !
Nous voici donc a nouveau tous les 6, éclairés a la bougie, entourés d'un stock non négligeable de rouleaux de papier toilette épaisseur triple , assis sur des paquets de coquillettes marque repère en quantités astronomiques !
chacun prenant la température de son voisin de droite a tour de rôle (nous sommes devenu un groupe très complice) les masques tombent et la dégustation peut commencer.

CR: Agrapart, Terroirs Extra Brut Blanc de Blancs Grand Cru

Degorgé en 2014, (Avize, Oger, Cramant et Oiry)
Robe claire et brillante légèrement évoluée sur le disque.
Le nez pulpeux et ciselé d'une élégante profondeur sert une bulle domptée aux notes oxydatives classieuses et harmonieuses.
En bouche le jus rayonne et revigore les papilles par sa force et sa profondeur racée puis dévoile un concentré radieux de saveurs à la texture d'un grand raffinement.
Un vin de belle richesse et d'allonge mûre, prêt à boire, parfait pour aiguiser les papilles.

CR: Bâtard Montrachet 2009, Domaine Ramonet.
Belle couleur or blanc, éclatante et limpide.
Le nez est captivant, expansif chargé de fruits blancs mûrs aux notes exotiques de noix de coco.
Avec de l’aération, la bouche au départ un peu fuyante presque trop discrète se révèle pleine et charnue, a l’allonge d’une grande élégance chargée de soleil, un vin capricieux qui se sera fait attendre !
L’effet millésime est indéniable, c’est un vin changeant, riche et solaire qui demande à être préparé mais pourtant prêt à boire.

CR: Haut Médoc 1982, Château Sociando Mallet.
Robe profonde et opaque aux bordures délicatement tuilées.
Une bouteille d’une distinction édifiante, portée par des arômes de baies acidulés et d’épices suaves.
A la dégustation, le vin est un spécimen de raffinement. Superbe, doté d'une chair tendre et savoureuse, de tanins somptueusement accomplis et d'une finale acidulée qui portent le vin vers une finale vibrante au conformisme exemplaire.

CR: Côtes du Rhône 2000, Château de Fonsalette « Syrah ».
La couleur est dense aux miroitements rubis.
Le nez d’une grande gourmandise délivre des arômes de fruits noirs confits, charnus puis d’olive.
En bouche le jus est sensuel, pulpeux aux fulgurances d'herbes aromatiques et de maquis aux tanins bien ajustés.
Un vin de bel ouvrage, ou la signature Reynaud surpasse la lecture du cépage !

CR: Arbois 2012, Cuvée des Sorciers « L’Etrange », Lucien Aviet.
100 % Savagnin dont la fermentation en foudre a duré 6 ans…
Belle couleur brillante, limpide et ardente d’énergie.
Les parfums mûrs, précis débordent de tonus en un fruit citronné, mentholé et plein de sève.
Une fois goûté, se présente un jeu de texture pourvu d'amers structurants aux éclats anisées libérant un vin au grain très fin étincelant de fragrances de coriandre et kumquat.
Un vin majestueux, a la profondeur vertigineuse et d’une formidable complexité.

CR: Jurançon 2005, Symphonie de Novembre, Domaine Cauhapé.
Belle robe étincelante d’or profond aux chatoiements ambrés.
Sans artifice, le nez botrytisé, s’équilibre entre l'acidité naturelle et la douceur délectable.
En bouche un fruit plein d’ananas rôti à la richesse ardente mais sans pesanteur précède une admirable finale traçante.

Merci a lady et Sieur Krabb pour ce bon moment et les généreux flacons, en espérant que ce climat morose prenne vite fin et que tout rentre dans l'ordre bientôt. On remet ça rapidement!
Amis LPViens prenez soin de vous et BANZAI !


#1
Pièces jointes :
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, PBAES, Gibus, Moriendi, Jean-Loup Guerrin, bibi64, sly14, Krabb, Blog, sebus, Frisette, oberlin, leteckel, AgrippA, ptitcoco, Pins, Kiravi, Garfield

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1254
  • Remerciements reçus 346

Krabb a répondu au sujet : LPV Beaune #29 Confinement dans la cave de KRABB

Bon ce n'était peut être pas la meilleure idée compte tenue des consignes de samedi soir je l'admets...

Mais nous avons maintenu cette rencontre et avons passé un bon moment ensemble comme d'habitude, en espérant que le prochain intervienne quand la situation sera plus agréable et le plus tôt possible!

CR: Agrapart - Terroirs Extra Brut Blanc de Blancs Grand Cru
Degorgé en 2014, (Avize, Oger, Cramant et Oiry)

Robe or clair.
Le nez est agréable, sur des notes oxydatives légères, avec une vraie fraîcheur. La bulle est fine, classieuse, elle donne de la vie et de la fraîcheur en bouche au vin.
La bouche est pleine, raffinée, avec une finale légèrement amère que j'ai bien aimé.
Bonne longueur
Un vin à point, un très bon vin.

CR: Domaine Ramonet - Bâtard Montrachet 2009
Ouvert la veille, je reprends le CR de Koni, je me retrouve bien dans cette analyse :
Belle couleur or blanc, éclatante et limpide.
Le nez est captivant, expansif chargé de fruits blancs mûrs aux notes exotiques de noix de coco.
Avec de l’aération, la bouche au départ un peu fuyante presque trop discrète se révèle pleine et charnue, a l’allonge d’une grande élégance chargée de soleil, un vin capricieux qui se sera fait attendre !
L’effet millésime est indéniable, c’est un vin changeant, riche et solaire qui demande à être préparé mais pourtant prêt à boire.

CR: Château Sociando Mallet 1982

Robe grenat foncée, trouble.
Très beau nez, sur un végétale noble, ronce, bourgeon de cassis, épices...
En bouche, ce vin est classieux, on se croirait dans une salle de billard avec un bon whisky tellement ce vin est confortable !
La bouche est tendre et savoureuse, les tanins sont justes parfaits et la finale acidulée porte le vin pour en faire un superbe vin !

CR: Château de Fonsalette « Syrah » 2000
24h d'aération
Robe rubis, qui ait penser à un pinot.
Le nez est gourmand sur des arômes de fruits noirs confits, de mûre, très bourguignon.
En bouche, c'est juteux, gourmand avec une trâme végétale agréable qui donne de la fraîcheur.
Beaux tanins et très bonne longueur, un excellent vin qui m'aurait emmené en Bourgogne à l'aveugle à 100%.

CR: Lucien Aviet - Arbois 2012 Cuvée des Sorciers « L’Etrange »
24h d'aération
Belle or clair.
Nez avec une pointe de réduction, puis des parfums citronnés et mentholés.
En bouche, ce vin est un laser, c'est tendu, avec des équilibres acides amers parfaits...
C'est à la fois puissant et gourmand, tendu et rond en finale... La finale salivante redonne envie de gouter...
Un vin assez parfait comme on voudrait en découvrir plus souvent quand on sert ça à l'aveugle à des copains.

CR: Jurançon 2005 - Symphonie de Novembre - Domaine Cauhapé.
Merci au bienfaiteur qui se reconnaitra :)

Là encore, même CR que Koni :
Belle robe étincelante d’or profond aux chatoiements ambrés.
Sans artifice, le nez botrytisé, s’équilibre entre l'acidité naturelle et la douceur délectable.
En bouche un fruit plein d’ananas rôti à la richesse ardente mais sans pesanteur précède une admirable finale traçante.

Merci de m'avoir lu et portez vous bien !
#2
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Gibus, Jean-Loup Guerrin, bibi64, sly14, condorcet, Frisette, leteckel, Gerard58, Fredimen, Kiravi

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 448
  • Remerciements reçus 596

vvigne a répondu au sujet : LPV Beaune #29 Confinement dans la cave de KRABB

Merci Messieurs pour ces CR éclairants.
Merci à la KRABB Familly  pour nous avoir reçu dans des conditions parfaites et pour cette belle sélection complète.
Et merci à tous pour vos performances culinaires ::dance::
Le tout dans une belle ambiance amicale et riche en fous rires :/:

Agrapart Champagne Grand Cru Terroirs Blanc de Blancs Extra Brut
Robe : Or. Effervescence bien présente.
Nez : Intensité modérée. Quelques notes lactées.
Bouche : Belle matière sphérique. Effervescence agréable car présente et assez fine.
Finale : Bonne longueur. Salivante et agréable, quelques jolies notes minérales.
Conclusion : Un blanc de blanc assez vineux, au profil souple et mur, dans une belle phase de maturité. Il ne propose pas une grande personnalité mais reste très agréable à déguster.
Garde : A boire
Note : Très bon vin / 91,5 pts

Domaine Ramonet Bâtard-Montrachet 2009
Robe :  Jaune intense, quelques reflets verts.
Nez : Belle Intensité. Notes boisées, grillées. Style bourguignon traditionnel.
Bouche : On retrouve ces notes d'élevage assez marquées, plus des notes lactées. Faible acidité. Beau volume sur une texture visqueuse.
Conclusion : Un vin conforme au style maison et au millésime, manquant tout de même d'un peu de fond et de puissance pour un GC. Cela reste tout de même très agréable !
L'Enseignières en magnum bu il y a un an et demi était comparable en terme de fond. Ce terroir et ce contenant sont donc un bon choix sur ce millésime !
Garde : A boire
Note : Très bon vin / 92,5 pts

Château Sociando-Mallet 1982
Robe : Très belle. Limpide avec une belle évolution.
Nez : Intense. Très joli maturité : on a toutes les facettes d'un grand médoc à maturité.
Bouche : Très belle aussi. Matière souple et sphérique, fin tanins, avec encore un peu de fruit.
Finale : Un peu mois belle car plus courte et un peu plus stricte. Elle appelle la table.
Conclusion : Une très belle performance pour un Haut-médoc à parfaite maturité. Le millésime joue à plein et nous offre un médocain complet et très très agréable à déguster
Garde : A boire  
Note : Excellent vin / 93 pts

Château Rayas Côtes du Rhône Château de Fonsalette Cuvée Syrah 2000
Robe : Légère évolution
Nez : Intense. Joli pot pourri autour de notes végétales (géranium) agréables.
Bouche : Belle matière juteuse et séveuse. Sapide autour de notes poivrées, florales.
Finale : Salivante avec de beaux amers.
Conclusion : Une syrah d'auteur à n'en pas douter : impossible de trouver les marqueurs habitues du cépage. Encore moins l'origine sudiste. Le vin est d'une belle jeunesse pour ses 20 ans et offre une grande buvabilité. Un nouveau tour de force de ce vigneron "extra-ordinaire".
Garde : A boire  / A garder
Note : Excellent vin / 93.5 pts

Lucien Aviet Arbois Cuvée des Sorciers "L'Etrange" Les Champs Maudits 2012
Robe : Jaune intense avec reflets verts.
Nez : Intense. Des notes de chardonnay bien élevés et assez fraîches. Raveneau ?
Bouche : Belle fraîcheur. Notes d’élevage encore. Arrivent des notes acidulées énergiques.
Finale : Tonique et pleine d'allant.
Conclusion : Un OVNI. Un savagnin qui se goûte comme un grand Chablis ! Beaucoup d'énergie dans ce vin. Palais sensible s'abstenir. Moi j'ai beaucoup aimé, madame moins par exemple. Merci Mr KRABB pour cette découverte.
Garde : A garder. Promis à une très belle garde.
Note : Excellent vin / 93.5 pts oo,

Domaine Cauhapé Jurançon Symphonie de Novembre 2005
Robe : Ambrée brillante.
Nez : Intense. Grande sucrosité. Notes boisées puis botrytis, Coing, fruit exotiques rôtis. Apparaissent aussi des notes de vernis un peu marquées.
Bouche : Belle matière, riche. Des notes de vernis encore puis un peu d'acidité bienvenue.
Finale : Plus fruitée. Un peu d'acide/amer bienvenus.
Conclusion : Un liquoreux riche et expressif, juste un peu chaleureux à mon goût.
Garde : A garder ?
Note : Très bon vin / 92 pts
PS : merci à son généreux donateur %tchin

Nous fêterons dignement la fin du confinement par un beau LPV Beaune #30 !

Bon courage à tous en attendant,
#3
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Jean-Loup Guerrin, bibi64, Krabb, Frisette, GAET, leteckel, Kiravi

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1569
  • Remerciements reçus 1177

leteckel a répondu au sujet : LPV Beaune #29 Confinement dans la cave de KRABB

vvigne écrit: Lucien Aviet Arbois Cuvée des Sorciers "L'Etrange" Les Champs Maudits 2012
Robe : Jaune intense avec reflets verts.
Nez : Intense. Des notes de chardonnay bien élevés et assez fraîches. Raveneau ?
Bouche : Belle fraîcheur. Notes d’élevage encore. Arrivent des notes acidulées énergiques.
Finale : Tonique et pleine d'allant.
Conclusion : Un OVNI. Un savagnin qui se goûte comme un grand Chablis ! Beaucoup d'énergie dans ce vin. Palais sensible s'abstenir. Moi j'ai beaucoup aimé, madame moins par exemple. Merci Mr KRABB pour cette découverte.
Garde : A garder. Promis à une très belle garde.
Note : Excellent vin / 93.5 pts oo,


J'ai déjà bu 2 bouteilles de cette cuvée, goûtée également 2 fois au caveau.
Je confirme, c'est vraiment un vin extra terrestre quand on le goûte et qu'on nous dit qu'il était parti pour faire du jaune, alors qu'il est aujourd'hui absolument impossible de détecter le Savagnin non ouillé (enfin, il me semble). Pas le moindre caractère oxydatif alors que si j'ai bien compris ce vin a pris le voile quand même :?
Me concernant, je le placerais plus à Beaune qu'à Chablis (mais je ne l'ai pas bu à l'aveugle), mais pourquoi pas en Grand Cru !
Pour la garde, son géniteur (un sorcier donc :) ) disait que le vin serait encore debout dans 30 ou 40 ans, mais il me semble également avoir entendu dire qu'il n'était pas exclu que l'aromatique vire à l'oxydatif.
En synthèse, si on l'aime comme ça, je suggère de commencer à le boire dès maintenant !
Là où nous sommes parfaitement en phase, c'est sur la qualité incontestable du breuvage : un grand vin au prix d'un village de la côte de Beaune !

Arnould.
#4
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, Jean-Loup Guerrin

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1254
  • Remerciements reçus 346

Krabb a répondu au sujet : LPV Beaune #29 Confinement dans la cave de KRABB

C'est bien un savagnin non ouillé, la photo de la contre étiquette mise par Koni est formelle.
J'avais gouté cette cuvée au domaine avant d'aller chez Jeunet dernièrement et j'avais trouvé ce vin énorme.
Sur la bouteille déguste dernièrement, je ne serai pas allé à Chablis mais cela aurait été difficile à placer.
Je soupçonne l'un de mes acolytes de tellement bien connaître ma cave qu'il a pensé Raveneau avant même de penser Chablis :evil:
Ce vin là était pour moi au dessus du Batard mis en face, et rien que ça c'est déjà énorme.
Je ne peux donc que partager ton avis sur l'excellence de ce vin qui boxe très haut en catégorie
#5
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck