Nous avons 1924 invités et 44 inscrits en ligne

Des drames humains dans le vignoble

  • Messages : 83559
  • Remerciements reçus 9246

oliv a répondu au sujet : Des drames humains dans le vignoble

Bourgogne
Ce lundi matin vers 9 heures, alors qu’il procédait à un traitement dans une vigne pentue à la limite de Santenay et Chassagne-Montrachet, un ouvrier employé par une entreprise de travaux viticoles de Savigny s’est retrouvé coincé sous son tracteur.

www.bienpublic.com/e...
#181

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 345
  • Remerciements reçus 335

Champ des Soeurs a répondu au sujet : Des drames humains dans le vignoble

hyllos écrit: J'ai lu rapidement mais il me semble qu'ils oublient deux facteurs (à mon avis plus importants que les difficultés économiques) :

- la mécanisation a rendu le travail plus facile mais aussi plus solitaire : on est seul, plus besoin d'autres personnes, de contact. L'exode rural a renforcé ça, il n'y a plus de communautés comme avant dans les campagnes. Ca a un impact énorme sur le passage à l'acte que ce sentiment de ne manquer à personne, doublé de la possibilité d'être à l'écart, de ne pas avoir à discuter avec qui que ce soit ou juste d'avoir le temps de le faire.

- l'opportunité... c'est quand même beaucoup plus "facile" de passer à l'acte quand on a tous les moyens pour le faire à disposition (et le temps isolé des autres). En ville, si vous êtes cadre, ça demande une organisation, organisation qui donne le temps de réfléchir. Dans une ferme, vous avez tout à portée de main et sans avoir à faire le moindre déplacement. Opportunité + moyens, il ne faut pas être spécialiste pour comprendre que ça va favoriser un passage à l'acte.



J'ai travaillé bénévolement entre 2004 et 2007 sur le suicide chez les agriculteurs, dans l'Aude, et je suis choqué par les propos d'Hyllos.
J'ai pris le temps de lire et relire ses propos, voire d'y revenir à tête reposée: la même douleur me gagne à chaque fois.
Si je peux comprendre le manque d’empathie et l'insensibilité à la douleur des familles et des proches qui ont perdus un ami,je ne peux accepter que l'on laisse entendre que notre métier est fait d'idiots incapables de réflexion .
Je me tiens à sa disposition pour en parler sereinement ici ou autour d'un verre de vin.
#182
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: PBAES

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5927
  • Remerciements reçus 3238

Frisette a répondu au sujet : Des drames humains dans le vignoble

Champ des Soeurs écrit: Si je peux comprendre le manque d’empathie et l'insensibilité à la douleur des familles et des proches qui ont perdus un ami,je ne peux accepter que l'on laisse entendre que notre métier est fait d'idiots incapables de réflexion .


Laurent, je ne pense pas que ce soit du tout le fond de la pensée de Matthieu, au contraire. Il me semble qu'il voulait simplement mettre en lumière que c'est moins compliqué techniquement de le faire dans un lieu isolé et calme, qu'à la ville, sans jugement de valeur pour autant.
En aparté, pour m'occuper de temps à autre de personnes ayant essayé d'attenter à leurs jours, les moyens mis en oeuvre sont généralement différents selon que la scène et que la personne soit un homme ou une femme, et que cela soit effectué en milieu rural ou urbain. Quoiqu'il en soit, c'est bien entendu toujours un drame quelle que soit la situation, je ne pense pas que quelqu'un aille contre celà ici.

Flo (Florian) LPV Forez
#183
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: jean-luc javaux, Agnès C

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 345
  • Remerciements reçus 335

Champ des Soeurs a répondu au sujet : Des drames humains dans le vignoble

Le suicide n'est pas, pour moi, un tabou. Si je me retrouve, un jour, avec des couches, incapable d'aider (et d'aimer) mes proches, ou que mon état intellectuel se dégrade prématurément, cela ne me dérangera pas de couper la corde. Un choix que je ferai "en pleine conscience" pour ne pas amener ceux que j'aime à trop culpabiliser.
Les vendanges frappent à ma porte, cela me perturbe, et je suis peut-être dans la réaction plus que dans la réflexion. Il est aussi possible que je sois passé à coté du sens premier du message de Matthieu et je dois reconnaître que je me sens mal à l' aise de la charge que je lui fais porter en le pointant du doigt.
Mais je peux vous assurer que passer à l'acte n'est pas dû à un excès de temps libre et que les problèmes financiers rencontrés par les agriculteurs Américains sont les mêmes que ceux rencontrés en Europe ou à Fitou.
Ce sont les mêmes problèmes qui plongent dans la dépression ces familles. Pire: le décès permet parfois, par le jeu des assurances, de préserver l'exploitation, ce qui dans l'esprit de l'agriculteur, justifie son passage à l'acte . L'exploitation est pour beaucoup d'entre nous plus importante que notre propre vie (mais certainement pas plus que celle de nos enfants) .

A votre convenance, nous pourrons encore parler du suicide des agriculteurs ou clore cette discussion si le sujet est embarrassant. Mais si, "sans voyeurisme" ni tabou, vous voulez en parler cela ne me dérange pas.
#184

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5927
  • Remerciements reçus 3238

Frisette a répondu au sujet : Des drames humains dans le vignoble

Laurent, je n'ai pas de tabous non plus! ;)
Je ne pense pas que "l'excès de temps libre" (comme tu le marques) soit un facteur prépondérant, mais plutôt l'isolement. C'est, je pense, l'idée du message princeps de Matthieu.

Flo (Florian) LPV Forez
#185
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Champ des Soeurs

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3614
  • Remerciements reçus 3097

starbuck a répondu au sujet : Des drames humains dans le vignoble

Matthieu, je pense que tu te trompes quand tu dis que le taux a toujours été élevé chez les agriculteurs.
-On a constaté une forte augmentation en 2009 au moment de la crise du lait par exemple puis depuis 2015 avec l'effondrement des cours et les aléas climatiques à répétition qui n'arrangent rien.
Les mêmes causes doivent produire les mêmes effets dans le secteur viticole.
Peu de métiers t'amènent à travailler à perte et à faire des prêts de consolidation pour pouvoir continuer à travailler.
-Il y a un autre facteur qui est le décalage avec le reste de la société surtout depuis l'arrivée des 35h
Quand dans ton entourage tu as des gens qui bénéficient de 29j de congés, 22 de RTT plus 52 WE et les jours fériés ce qui fait 165j non travaillés par an, tu peux te demander si tu n'as pas raté ta vie à bosser presque tous les jours pour ne rien sortir dans une mauvaise année.
La pression sociétale tourne autour des loisirs et des vacances.
Tu allumes la radio et dès le vendredi matin tu entends les animateurs qui disent "Bon courage, c'est le dernier jour avant le WE"
Parfois on peut avoir l'impression (partiellement fausse ) d'être les seuls à autant bosser.
-Les jugements de plus en plus critiques envers nos pratiques sont également un phénomène qui peut faire péter les plombs.
Des gens qui prennent régulièrement l'avion affirment que c'était mieux avant quand il n'y avait pas de traitements phytosanitaires sur les cultures par exemple.
-Des drames sentimentaux privés lorsqu'une histoire d'amour s'est achevée à cause du métier.
Certains agris célibataires se rendent compte à 50 ans qu'ils ont tout donné pour leur exploitation et qu'ils ont sans doute manqué leur vie privée à cause de ça. Et si finalement tu as l'impression de ne pas avoir réussi dans ta vie pro, alors tu te dis que tu as vraiment tout raté.
- Le poids de la culpabilité par rapport à son histoire familiale. Si 2 ou 3 générations ont trimé avant toi pour que tu reprennes et que tu penses à vendre comme unique solution alors le suicide peut être un échappatoire au regard des autres face à ton échec professionnel.
-Le recul des croyances religieuses en occident est également une barrière de moins vers le passage à l'acte. Je constate d'ailleurs que ceux qui acceptent le plus de toujours travailler plus pour gagner moins lorsque les cours baissent sont souvent des agris qui vont à la messe. Je pense qu'ils imaginent que le salut éternel passe par une vie de labeur sur terre et que plus tu galères, meilleur sera ton avenir éternel. A contrario quand tu n'y crois pas ou plus, tu peux avoir du mal à supporter une existence difficile.

Concernant les moyens pour passer à l'acte, bien entendu qu'ils diffèrent selon la profession mais tout le monde à sa "solution"
Un policier va se servir de son arme de service
Un agriculteur va se pendre dans sa grange
Un vétérinaire va s'injecter le produit qui sert à euthanasier les animaux
Un cadre va avaler la dose de cachetons nécessaires ou se défenestrer
Combien de suicides masqués en accidents de voitures ?
Ne pas oublier qu'un suicide masqué par un accident permet aux proches de moins culpabiliser et peut avoir des conséquences favorables pour ses enfants vis à vis des assurances.
... Celui qui est à bout trouvera le moyen d'y arriver
Il y a bien souvent un processus dépressif plus ou moins long qui précède le passage à l'acte.

C'est un sujet très grave qui est malheureusement révélateur du malaise qui sévit dans les campagnes

Sylvain
#186
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, jean-luc javaux, Agnès C, Frisette, Champ des Soeurs, éricH

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6133
  • Remerciements reçus 1935

Marc C a répondu au sujet : Des drames humains dans le vignoble

Sylvain, sans vouloir polémiquer, les gens aux 35h n'ont pas de RTT par définition. Les jours fériés ne sont pas non plus toujours chômés.

Il ne faut pas confondre réchauffement climatique (avion) et pollution (phyto).

Sinon, je te rejoins sur le matraquage permanent "société des loisirs" qui peut générer de l'incompréhension et de la frustration.

Marc
#187
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: starbuck, Champ des Soeurs

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 12612
  • Remerciements reçus 181

PBAES a répondu au sujet : Des drames humains dans le vignoble

Chablis :

Les frères Porcheron asphyxiés dans leur cuve à effluents vinicoles :

www.vitisphere.com/a...


Philippe
#188

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5927
  • Remerciements reçus 3238

Frisette a répondu au sujet : Des drames humains dans le vignoble

Marc C écrit: Il ne faut pas confondre réchauffement climatique (avion) et pollution (phyto).


Entre parenthèse, je ne suis pas totalement d'accord avec ce raccourci rapide: jusqu'à preuve du contraire, et même si les avions sont de plus en plus économes en carburant, ils volent encore grâce à de l'énergie fossile...qui conduit à des émissions de CO2 et donc au réchauffement climatique...mais contribue in fine malheureusement également à la pollution atmosphérique.

Flo (Florian) LPV Forez
#189

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 83559
  • Remerciements reçus 9246

oliv a répondu au sujet : Des drames humains dans le vignoble

PBAES écrit: Chablis :

Les frères Porcheron asphyxiés dans leur cuve à effluents vinicoles :

www.vitisphere.com/a...


Grande émotion dans le village de Fontenay-près-Chablis.

france3-regions.fran...
#190

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6133
  • Remerciements reçus 1935

Marc C a répondu au sujet : Des drames humains dans le vignoble

Frisette écrit:

Marc C écrit: Il ne faut pas confondre réchauffement climatique (avion) et pollution (phyto).


Entre parenthèse, je ne suis pas totalement d'accord avec ce raccourci rapide: jusqu'à preuve du contraire, et même si les avions sont de plus en plus économes en carburant, ils volent encore grâce à de l'énergie fossile...qui conduit à des émissions de CO2 et donc au réchauffement climatique...mais contribue in fine malheureusement également à la pollution atmosphérique.


Sur l'énergie fossile c'est bien ce qui est écrit. Tu penses à quel autre type de pollution ? De toute façon, le transport aérien est loin d'être un contributeur majeur aux émissions de CO2 et est même très loin derrière l'agriculture (l'élevage contribué plus que l'ensemble du secteur transport de mémoire).

Marc
#191

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2795
  • Remerciements reçus 387

Benji a répondu au sujet : Des drames humains dans le vignoble

Hello Marc,
Pas si sûr ? !
Cf ici : www.statistiques.dev...

Benji
#192
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Frisette

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5927
  • Remerciements reçus 3238

Frisette a répondu au sujet : Des drames humains dans le vignoble

Marc: j'ai probablement lu de travers mais j'avais l'impression que tu dissociais les deux, alors qu'ils me semblent en partie liés (pollution et réchauffement climatique). Je pense qu'on dit en fait la même chose. Don't act.

Flo (Florian) LPV Forez
#193

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 967
  • Remerciements reçus 124

vine.jo a répondu au sujet : Des drames humains dans le vignoble

Marc C écrit: ? De toute façon, le transport aérien est loin d'être un contributeur majeur aux émissions de CO2
Marc


:? :? :?

Vous travaillez dans le secteur je suppose..? ;)
#194

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6133
  • Remerciements reçus 1935

Marc C a répondu au sujet : Des drames humains dans le vignoble

@Frisette Pollution et réchauffement climatique sont deux choses différentes dans le sens où la pollution environnementale ne se réduit pas aux émissions de CO2. Les produits phyto peuvent présenter un risque pour l'environnement sans être contributeurs au réchauffement. Donc opposer les deux (avion & phyto) n'a pas de sens.

@Benji : il faut prendre les stats mondiales, la France c'est toujours particulier sur le sujet :
www.epa.gov/ghgemiss...

@Jo : oui mais pas côté transport ;) Tu verras ici que le transport aérien pèse beaucoup moins que le secteur routier (cas US).
Je ne dis pas qu'il ne faut rien faire pour le transport aérien mais il ne faut pas se tromper de priorité.

Marc
#195

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3614
  • Remerciements reçus 3097

starbuck a répondu au sujet : Des drames humains dans le vignoble

Marc, le mythe de l'élevage qui serait plus polluant que les transports est une des plus grosses conneries pseudo scientifiques sorties par les médias.
C'est utilisé par les constructeurs automobiles et les végans pour des raisons différentes.
Je ne suis pas sur que cette rubrique soit la plus adaptée pour ce débat mais les études ne comparent pas les mêmes choses.
Ils utilisent certains chiffres pour arriver à la conclusion souhaitée en oubliant les aspects qui les arrangent moins.
Un peu comme le chiffre totalement stupide qui affirme qu'il faut x centaines de litres d'eau pour produire 1kg de viande.
La vache allaitante qui broute de l'herbe dans sa prairie profite de l'eau qui a fait pousser l'herbe mais elle ne la gaspille pas, au contraire elle la valorise. Il faudrait également tenir compte de l'aspect puit à carbone des surfaces en herbe.
Il faudrait également par exemple tenir compte du coût de dépollution d'un litre d'eau qui tombe sur une route ...
Je n'ai pas les connaissances scientifiques pour approfondir le débat mais la croisade anti-élevage tout comme l'idée que les vignerons empoisonneraient les gens nous ramènent à ce phénomène qui amplifie le malaise dans les campagnes.
Les agriculteurs et les vignerons pensent nourrir les gens, leur donner du plaisir à table et une partie de la société leur répond qu'ils sont responsables de la pollution et des cancers.

Sylvain
#196
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Sebastien85, Frisette, Champ des Soeurs, DaGau, Djcomix

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6133
  • Remerciements reçus 1935

Marc C a répondu au sujet : Des drames humains dans le vignoble

Sylvain, les chiffres sont données par l'EPA, le SoES qui sont des organismes chargés de l'inventaire des émissions. On est loin du délire d'organisation vegan ou de reportages au doigt mouillé de journalistes en mal de sensations pour le 20h. Je pars du principe que ces chiffres sont fiables dans leur grande masse et pour les infirmer il faudrait aller discuter les méthodes de comptage dans le détail (les externalités que tu mentionnes sont prises en compte en général. Tu trouveras également les chiffres pour le secteur agricole français dans ce rapport du ministère de l'agriculture (loin d'être noyauté par le lobby vegan tu en conviendras) et tu verras apparaître les contributions de l'élevage agriculture.gouv.fr/... Il me paraît dangereux pour la profession de nier le problème car alors surgit le risque de se faire imposer des solutions toutes faites venant "d'en haut".

A titre personnel, je ne vise aucunement "les agriculteurs" mais il ne me semble pas inutile de réfléchir aux modes de consommation des produits agricoles et de viande en particulier. L'objectif du toujours moins cher pour faire gagner le pouvoir d'achat comme dirait Edouard ne me semble pas le plus pertinent. Pour la viande c'est moins souvent (j'évite de plus en plus d'en prendre au resto administratif ce grand temple de la gastronomie), toujours achetée chez le boucher avec toujours un excellent moment à la clef. Je ne suis pas spécialement motivé pour manger des insectes pour faire plaisir aux journalistes ou du "steak" de soja.

Si je passe sur tes terres, on en discutera autour d'un verre de pinot ::glou::

Marc
#197
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: enzo daviolo, denaire, H. Seldon, Frisette

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3614
  • Remerciements reçus 3097

starbuck a répondu au sujet : Des drames humains dans le vignoble

Ok Marc pour en discuter un jour autour d'un verre de pinot et d'un bon morceau de viande ;)

Sylvain
#198

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 12612
  • Remerciements reçus 181

PBAES a répondu au sujet : Des drames humains dans le vignoble

On s’égare du sujet principal de ce fil.

Merci de vous y tenir.

Philippe
#199

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2219
  • Remerciements reçus 50

denaire a répondu au sujet : Des drames humains dans le vignoble

(Je sais que je poursuis un hors sujet - toutes mes excuses - mais difficile de ne pas répondre)

@Marc sur le secteur de l'aviation : son poids actuel dans les émissions mondiales est certes actuellement relativement faible (on trouve différents chiffres, mais en gros on est entre 1,5% et 3% des émissions mondiales), mais c'est un secteur en forte croissance (5% par an en gros) ce qui fait qu'à moyen terme ce pourrait être beaucoup plus : une croissance de 5% par an, cela veut dire une multiplication des émissions par 5 d'ici 2050, et comme les émissions des autres secteurs sont censées se réduire, des scénarios où les émissions du secteur seraient à 20 ou 25% des émissions à horizon 2050 ne paraissent pas invraisemblables. Ce d'autant que les émissions du secteur sont très mal régulées au niveau international, car aucun Etat n'est responsable, pour le dire vite (de sorte que les émissions du secteur sont avec celles du transport maritime les seules qui ne sont pas couvertes par les engagements pris dans le cadre de l'accord de Paris).

@Sylv1, sur le poids de l'élevage dans les émissions mondiales. C'est loin d'être juste une connerie sortie par les médias, comme tu l'écris, c'est même sans doute le problème central pour la trajectoire des émissions de gaz à effet de serre à moyen terme. Sur la comptabilisation des émissions liées à l'élevage, il y a pour le coup beaucoup de chiffres différents qui circulent. On peut en gros retenir sans trop se tromper, me semble-t-il, que l'élevage est responsable de 15% à 20% des émissions mondiales (l'estimation, me semble-t-il sérieuse, produite par la FAO donne 18%, mais c'est un chiffre déjà un peu ancien). La raison pour laquelle il y a des chiffres différents tient au fait de savoir ce qu'on retient comme émissions liées à l'élevage : celles liées aux émissions des seuls animaux (notamment de méthane pour les ruminants, mais pas que) ou l'ensemble des effets induits (notamment l'usage des terres utilisées pour la nourriture des animaux d'élevage, et la déforestation induite). On peut vouloir retenir un chiffre plus faible (c'est le cas quand on ventile les émissions par secteur, par exemple dans les rapports du GIEC) pour minimiser la chose, mais in fine c'est bien la consommation de viande qui provoque les émissions, donc il faut bien imputer l'impact sur les cultures, la déforestation etc. Et là encore, au-delà des niveaux actuels d'émissions, le problème ce sont les projections à moyen terme : si on combine les projections démographiques sur les différents continents et le fait que la consommation de viande a tendance à s'aligner sur le modèle occidental, on arrive à des chiffres vertigineux, qui à eux seuls nous feraient à coup sûr rater les objectifs de limitation des hausses de température. Donc c'est tout sauf un faux problème ou une invention médiatique.

D'un point de vue français, on peut relativiser en se disant que les grosses masses d'émissions, et les dynamiques à venir, ne viennent pas de chez nous, ce qui est en partie vrai (la France, globalement, est responsable d'un peu moins d'1% des émissions mondiales, cela peut être utile de le rappeler). Il n'en reste pas moins qu'au niveau mondial, c'est sans doute le problème le plus pressant, quantitativement, et un problème auquel il est peu aisé d'apporter des réponses simples en termes de politiques publiques, pour le dire de manière la plus modérée possible.

Dispo pour en discuter avec un bon verre de pinot, et même un bon morceau de bœuf, sinon (toute culpabilité bue, si j'ose dire).

Mathieu
#200
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: vine.jo

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2219
  • Remerciements reçus 50

denaire a répondu au sujet : Des drames humains dans le vignoble

On s’égare du sujet principal de ce fil.

Merci de vous y tenir.

Philippe


Désolé, j'ai vu ton message après avoir posté ton pavé. J'en resterai là, promis:oops: .

Mathieu
#201

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 8005
  • Remerciements reçus 885

hyllos a répondu au sujet : Des drames humains dans le vignoble

Champ des Soeurs écrit:
J'ai travaillé bénévolement entre 2004 et 2007 sur le suicide chez les agriculteurs, dans l'Aude, et je suis choqué par les propos d'Hyllos.
J'ai pris le temps de lire et relire ses propos, voire d'y revenir à tête reposée: la même douleur me gagne à chaque fois.
Si je peux comprendre le manque d’empathie et l'insensibilité à la douleur des familles et des proches qui ont perdus un ami,je ne peux accepter que l'on laisse entendre que notre métier est fait d'idiots incapables de réflexion .
Je me tiens à sa disposition pour en parler sereinement ici ou autour d'un verre de vin.


Je t'aurais bien répondu en privé vu que le post remonte. Je ne vois absolument pas ce qui dans mon propos te permet de dire que méprise les agriculteurs. Je soulignais juste quelques points : l'isolement croissant des agriculteurs, isolement, qui est toujours un facteur important dans le suicide. Et d'autre part, je parlais prosaïquement de moyen. Le suicide est facilité par le fait que personne ne sera là, immédiatement pour détourner du passage à l'acte (ou sauver la personne), mais de plus, les moyens sont à disposition. Une corde, en ville, il faut aller l'acheter avant, mine de rien, le passage à l'acte en est retardé, ça peut laisser le temps d'aller voir quelqu'un. Les agriculteurs sont souvent chasseurs également... etc... et dans le cas d'un suicide, un simple facteur retardant peut commuer le passage à l'acte en prise de conscience. Il y en a beaucoup moins quand on est seul 3km à la ronde et qu'on ne voit aucune espèce d'horizon à ses problèmes.

Je ne pense pas du tout que ce soit un problème intellectuel, mais par contre, le fait de pouvoir le faire facilement, ça a forcément un impact.

Ici, je tenais un discours purement factuel, c'est peut-être ça qui t'a semblé insensible, mais crois bien que je comprends tout à fait la douleur et la dimension humaine de ces drames.

NB : j'ai aussi été concerné par le suicide de proches.
#202
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Champ des Soeurs

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1225
  • Remerciements reçus 1044

Agnès C a répondu au sujet : Des drames humains dans le vignoble

Que dire en cette période de vendanges?

"Enivrez vous de vin, de poésie ou de vertu à votre guise, mais enivrez vous"
#203

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 83559
  • Remerciements reçus 9246

oliv a répondu au sujet : Des drames humains dans le vignoble

Agnès C écrit: Que dire en cette période de vendanges?


Que dire ?
Ras le bol, sûrement...

www.lapassionduvin.c...
#204

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 83559
  • Remerciements reçus 9246

oliv a répondu au sujet : Des drames humains dans le vignoble

Limoux
Un vigneron meurt sous son tracteur.

www.lindependant.fr/...
#205

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 83559
  • Remerciements reçus 9246

oliv a répondu au sujet : Des drames humains dans le vignoble

Gard
Il meurt écrasé par sa vendangeuse à Saint-Julien-de-Peyrolas.

www.midilibre.fr/201...
#206

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 83559
  • Remerciements reçus 9246

oliv a répondu au sujet : Des drames humains dans le vignoble

Bourgogne
Un ouvrier viticole d'un domaine de Meursault décède dans un accident de tracteur à Dezize-lès-Maranges.


www.bienpublic.com/a...
#207

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 83559
  • Remerciements reçus 9246

oliv a répondu au sujet : Des drames humains dans le vignoble

Grignan-les-Adhémar
Le vigneron Bruno Rosier retrouvé mort dans une cuve de vin.

www.ledauphine.com/d...
#208

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 83559
  • Remerciements reçus 9246

oliv a répondu au sujet : Des drames humains dans le vignoble

oliv écrit: Grignan-les-Adhémar
Le vigneron Bruno Rosier retrouvé mort dans une cuve de vin.

www.ledauphine.com/d...


L'hommage de la profession à Bruno Rosier.

www.ledauphine.com/d...
#209

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 9099
  • Remerciements reçus 428

RaymondM a répondu au sujet : Des drames humains dans le vignoble

Je ne peux m'empêcher de m'attrister et en même temps de m'étonner de la multiplication de ces accidents très graves chez des professionnels expérimentés .
Cette rubrique ne cesse de le démontrer .

N'y aurait il pas quelque chose à faire ? Ne serait ce que par des stages obligatoires (et GRATUIT ! ) de prévention afin de maintenir ou réveiller la vigilance dans tous les domaines à risques , tracteurs et cuves notamment .

Raymond
#210

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck