Publicité slide

    normal Domaine Henri Bonneau (Châteauneuf-du-Pape)

    • Guest
    • Portrait de Guest Auteur du sujet

    Guest a créé le sujet : Domaine Henri Bonneau (Châteauneuf-du-Pape)

    Domaine Henri Bonneau

    35 Rue Joseph Ducos
    84230 Châteauneuf-du-Pape
    Tél: 04 90 83 73 08




    jamais dégusté henri bonneau; que pensez-vous du 1996 à  42 euros et du 1996 à  42 euros?
    "Marie Beurrier" : qu'est-ce que c'est?; le 1997 à  75 euros : cher ou pas cher?
    philippe loiseau
    #1

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 2265
    • Remerciements reçus 0

    jeanclaude a répondu au sujet : Re: renseignements sur henri bonneau

    Philippe,

    42 euros pour le 96, c'est le prix que l'on retrouve assez souvent. En 96, de mémoire, Bonneau n'a pas sorti ces cuvées prestige Marie Beurrier et Reserve des Celestins et donc le CDP "de base" est le seul Bonneau de ce millésime. A vérifier.

    Maintenant, 75 euros le Marie Beurrier 97, cela me semble correct. Dans la hiérarchie, il s'agit de la deuxième cuvée du domaine.

    Jean-Claude
    #2

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest Auteur du sujet

    Guest a répondu au sujet : Re: renseignements sur henri bonneau

    Jean-claude,
    merci pour ta réponse : donc, encore des dépenses en vue.
    philippe
    #3

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 460
    • Remerciements reçus 0

    jean a répondu au sujet : Re: renseignements sur henri bonneau

    Henri Bonneau est une figure emblématique de la Vallée du Rhône sud : ce Monsieur prend tous les risques, aussi bien dans les vignes qu'en vinification (certaines cuvées sont mises en bouteilles après 5 ans d'élevage : Réserve des Célestins). Les fûts sont "préhistoriques" selon Parker et les chais, "relativement sales, sont remplis de moisissures".
    Cela ne vous donne plus envie d'acheter, tant mieux pour les autres !
    Trêve de plaisanteries, j'ai goûté le 1996 l'année passée : sa robe claire m'avais surprie ainsi que ses arômes de kirsch et de prunes sur une finale assez longue, très agréable mais pas un monstre de puissance ! : il m'avait fait penser à  un Pommard 1er cru 1995 de Leroyer Girardin (une comparaison loin d'être péjorative, bien au contraire).
    Certains de mes amis, aficionados de Bonneau, disent qu'avec Bonneau, on est jamais sûr du résultat ! Cela peut être grandiose comme complétement raté (là  est le piquant de l'histoire).
    Pour finir, Andrew Jefford, dans "Le nouveau visage du vignoble français" précise que "Monsieur Bonneau ne reçoit pas les journalistes anglais"..des rumeurs circulent comme quoi Bonneau , en réponse à  ceux qui cherchent à  le trouver à  Chateauneuf, rétorque que "Monsieur Bonneau n'existe pas" ..!!??
    #4

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 460
    • Remerciements reçus 0

    jean a répondu au sujet : Re: renseignements sur henri bonneau

    Pour ceux qui pigent l'anglais :
    Henri Bonneau is one of the true legends of Châteauneuf du Pape. He is the 12th generation of Bonneaus to produce wine in Châteauneuf and is now aided in the cellars by his son, Marcel. Henri has 6 hectares of vineyards, split between 5.25ha in La Crau (arguably Châteauneuf's finest terroir) and 0.75ha on stonier soil near Couthézon in the north east of the appellation.
    His wines are produced predominantly from Grenache (80-90%) with small quantities of Mourvèdre, Counoise and Vaccarèse. Henri harvests as late as possible, a policy that usually produces superripe fruit although sometimes he does gets caught out by October rains. Yields are kept low and vinfication and elevage are traditional with the use of wooden foudres and smaller oak barrels. Typically the wine are aged in oak for 3-4 years before being bottled unfiltered. His top cuvée, Réserve des Celestins displays intensely concentrated black fruit and is without question one of the finest of all Châteauneufs.
    #5

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest Auteur du sujet

    Guest a répondu au sujet : Re: renseignements sur henri bonneau

    Bonjour ,

    Henri Bonneau ne vends plus ses vins , il a semble-t-il passé la main à  un négociant , son fils ne prenant pas sa suite .
    Ces infos proviennent d'une habitante de chateauneuf qui connait h.bonneau depuis des lustres , je lui avait demandé de m'obtenir 1 rdv pour gouter ses vins
    (ccc)
    Donc obtenir du Bonneau au prix propriété , j'ai bien peur que cela devienne impossible .
    M Bonneau ne se cache pas , il n'ouvre plus sa porte (bbb)
    #6

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 17456
    • Remerciements reçus 201

    Jérôme Pérez a répondu au sujet : CR: Henri Bonneau 1994

    Cuvée générique.
    La robe est franchement tuilée, brune orangée.
    Le nez est d'une très belle finesse, mélange de parfum subtil et d'épice.
    En bouche, le vin fait quand même vieux, un peu rancio, avec des notes de bois pas très net. La structure tannique est encore marquée et serrée.

    Jérôme Pérez
    #7

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 135
    • Remerciements reçus 0

    Robby a répondu au sujet : Re: Henri Bonneau 1994

    Salut Jérôme,

    J'en ai bu une samedi soir et je n'ai pas trouvé les mêmes caractéristiques que toi !

    La robe m'a plutôt fait penser à  un bourgogne, pas aussi sombre que j'aurais pensé (l'effet millésime ?), limpide et sans trace d'évolution.

    Pour le nez, je partage en ajoutant quelques notes de réglisse.

    Pas de note de rancio non plus et je n'ai pas senti de bois ! Ok pour la structure. J'ai trouvé aussi assez puissant en alcool (plus que le 14° indiqués...).

    Une bouteille sympa mais à  des années de la Marie Beurrier 97 dégustée il y a 4 mois...

    -Robby

    -Robby
    #8

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest Auteur du sujet

    Guest a répondu au sujet : Re: Henri Bonneau

    Bonjour,

    J'ai dégusté 4 fois Bonneau cet été :

    CDP Bonneau 94 (merci plus particulièrement à  la détermination de Thierry Klopp, qui nous avait déjà  proposé ce vin cet été, mais nous avions conclu à  un échantillon si ce n'est bouchonné du moins liégeux, peu net, défectueux) : cette fois-ci, le vin fait l'unanimité. J'adore !!!! (le vin, pas Thierry, qui reste pour autant lui aussi un excellent commensal). Il est typé avec ses notes de fruits (le vin, pas Thierry !), de fleurs, d'épices (poivre vert, girofle). Dense, long et surtout particulièrement désaltérant, très gourmand (j'ai pensé au style Rayas, mais la Bourgogne, ou encore l'Italie sont aussi évoquées). Issu d'une extraction semble-t-il retenue, châtoyant, plein de vie, ce vin complet réussit l'exploit d'être en même temps dense et aérien, solaire et frais (la sensation alcoolique est intégrée dans une trame fine où les arômes d'évolution, qui commencent à  pointer, complexifient encore l'expression florale, fruitée et épicée). Remarquable. 17,5/20

    Donc 3 bouteilles :
    * 1 pas terrible : limite défaut
    * 1 moyenne dégustée samedi dernier 1/11/03 à  Albi chez Bertrand le Guern : typée châteauneuf, évoluée, bien mis sans plus, sans le caractère affirmé des meilleurs vins de Bonneau 14/14,5
    * 1 très réussie (commentée ci-dessus)

    Je me garderai bien de conclure ...

    Quant au millésime 97 :
    8. Châteauneuf-du-Pape Henri Bonneau Marie Beurrier 97 : 16,5/17
    Olfaction composé de senteurs de laurier, d'épices (poivre, girofle), de cacao. Bouche dense, fine, élégante, profonde, à  la trame serrée, solaire mais avec une certaine fermeté (cette fermeté relative ainsi que des notes d'amande fraîche ont pu initialement orienter vers la Toscane). Généreux et classieux, convaincant. Un pied de nez à  un millésime difficile !

    Cordialement

    Laurent Gibet
    #9

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 2389
    • Remerciements reçus 0

    Fabien a répondu au sujet : Re: Henri Bonneau

    Laurent,

    Sans vouloir porter atteinte à  ce domaine (qui suis-je pour le faire) dont j'ai beaucoup aimé CDP 94 et Marie Beurrier 97 bus en juin Chez la Mère Germaine au sein de Châteauneuf (respectivement 45 et 130 euros environ, ça reste largement raisonnable) mais Henri Bonneau a quand même un peu la réputation de faire le millésime qu'il veut en en associant plusieurs s'il le désire, pour notre plus grand plaisir, mais quant à  la typicité d'une année, c'est majoritairement 1997 sans être exclusivement 97.

    Fabien


    Fabien
    #10

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest Auteur du sujet

    Guest a répondu au sujet : Re: Henri Bonneau

    Oui, je sais.

    Tu vois, il existe des sortes de "passe-droit" quasiment auto-légitimés.
    Plus modestement, Plageoles intitule ses mono-cépages Gaillac !

    Quant aux prix, juste un flux :

    Bonneau spéciale 90 :
    ==> 60F au domaine pour les veinards (et ils ne sont pas tous des spéculateurs, mais la tentation est grande)
    ==> 5500F en cave cet été

    Qui dit mieux ?
    Et qui s'est engraissé au passage ?
    #11

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest Auteur du sujet

    Guest a répondu au sujet : Re: Henri Bonneau

    VUES vendredi chez un copain vigneron (un salaud oui… nous passer ça sous le nez sans en ouvrir une…) Marie-Beurrier 90, Celestins 92 et la cuvée Spéciale 90 (confirmation pour les 60 francs… disons que les derniers clients payaient "leur" Bonneau 10 euros… alors déja 75 c'est pas mal…!).
    Premier contact visuel avec ces bouteilles (pleines… j'avais déja vu trôner des vides sur des étagères)… et le pire c'est qu'il en a plus de 3 ou 4 ce damné vigneron… je l'aurai à  l'usure… il en ouvrira bien une pour moi (parce que je le vaux bien).
    Confirmation également d'un autre copain/vigneron qui a réussi à  entrer miraculeusement dans l'antre de l'ours et à  tout goûter… mais rien acheter (une bouteille offert par M. Bonneau c'est tout et c'est déja beaucoup)… alors qu'arrivait à  ce moment un couple de touristes moyens en camping-car qui vient chercher tous les ans ses 6 bouteilles à  10 euros (comme le faisait papa depuis 30 ans) se disant que c'était bien agréable de boire de temps à  autre un p'tit chateauneuf à  10 euros et n'ayant visiblement aucune notion de la rareté et de l'engouement suscité par ces bouteilles (ou alors ils le cachaient très bien). Confirmation donc : un monsieur en bleu de travail, madame en tablier, la cuisine en formica, les chais dégueus, des objets qui trainent partout, les futs recouverts de moisi et la magie dans tous les vins ou presque (par exemple un 92 toujours en foudre en … 99). Le dernier des mohicans, après lui il n'y en aura plus !!

    Si on y va déguisé en commercial de Vogica pour lui proposer une nouvelle cuisine sur mesure… y'a peut-être moyen de goûter qqs vins (bbb)
    #12

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 23589
    • Remerciements reçus 44

    Thierry Debaisieux a répondu au sujet : Re: Henri Bonneau

    Je viens d'acheter 3 Marie Beurrier 95.
    Je n'avais encore jamais eu de vins d'Henri Bonneau en cave, j'ai craqué...

    Qui peut me donner son avis sur cette cuvée en 95?
    Je n'ai que les notes de Parker.

    Merci d'avance.
    Cordialement,
    Thierry
    #13

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 448
    • Remerciements reçus 0

    Martin a répondu au sujet : Re: Marie Beurrier 1998 !

    J'ai dégusté récemment une "Marie Beurrier" du millésime 98. Il s'agit d'un grand coup de coeur, "le" coup de coeur de ce début d'année, un vin fabuleux d'un millésime de rêve ...

    Dégusté à  l'aveugle. Le nez était très mûr, riche, un peu animal avec des nuances poivrés. Très typiques d'un grand grenache de terroir. En bouche le vin semble légèrement évolué, positivement évolué en tout cas avec une puissance certaine, une structure irréprochable, un goût encore peu complexe mais déjà  marqué par le chocolat, le cuir, de l'olive. Une finale longue et pure. Un délice !

    Martin
    #14

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest Auteur du sujet

    Guest a répondu au sujet : Re: Henri Bonneau

    bonjour a tous je possede quelques bouteilles de VDP les Rouliers +chateauneuf 94 +Marie Beurrier 98 + Reserve des celestins 98 vous pouvez faire des offres je ne suis pas gourmand...
    #15

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 260
    • Remerciements reçus 0

    jl9934s a répondu au sujet : marie Beurrier 98

    Bonjour,

    Dégusté Jeudi 17 Fevrier (date dont je me souviendrais longtemps) Marie BEURRIER 98 chez "la mere Germaine" à  chateauneuf .

    Une merveille ! Ca partait pourtant mal puisque lorsque le sommelier nous a présenté la bouteille , elle sortait de la cave et devait etre à  vue de main à  12/13° . J'ai craint que ce soit redhibitoire et j'ai failli changer mon choix . Heureusement les conditions économiques de ladite bouteille ( voir commentaire rubrique "bonnes affaires" ) m'ont maintenu sur ma première idée . ET CE FUT MAGIQUE !

    Le vin fut immediatement carafé et grace à  la 1/2 heure d'attente nécessitée par l'entrée choisie "un chausson au foie gras et truffes (15 gr de truffes) et duxcelle de champignon" , la chaleur du resto et nos mains en calice autour du 1er verre , nous bumes un vin à  parfaite temperature et convenablement oxygéné !

    Vin à  maturité pour le modeste amateur que je suis .

    C'est certainement le meilleur CDP que j'ai bu (avec VIEUX DONJON 98 et BEAUCASTEL 85 ) et en tout cas le plus harmonieux , rien ne dépasse , c'est fondu , velouté ....soyeux !

    Je n'ai plus qu'une idée , m'en procurer quelques autres . Si vous avez des pistes (pour non-americain) ?

    amicalement

    Message edité (19-02-2005 18:29)

    jean luc
    #16

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 2265
    • Remerciements reçus 0

    jeanclaude a répondu au sujet : Re: Henri Bonneau

    Par curiosité, quel était le prix du HB MB 98 chez la Mère Germaine ?

    Jean-Claude
    #17

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 2265
    • Remerciements reçus 0

    jeanclaude a répondu au sujet : Re: Henri Bonneau

    Autant pour moi (jjj). Je viens de découvrir le tarif dans la rubrique "bonnes adresses". Un peu plus de 70€, c'est un très bon prix !

    Jean-Claude
    #18

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 7235
    • Remerciements reçus 2

    Yves Zermatten a répondu au sujet : Re: Henri Bonneau

    Auteur: biny pascal
    Date: le 13/10/2005 à 22:35

    Bonsoir,

    Quelqu'un a-t-il déja gouté la cuvée Marie Beurrier 1991

    Je compte ouvrir mon unique bouteille la semaine prochaine , et apparemment 91 à été relativement catastrophique à châteauneuf ,cela m'inquiète un peu ...

    J'ai par ailleurs gouté la cuvée classique du domaine sur le millésime 1994 ,que j'ai trouvé excellente il y a quelques mois.

    J'hésite sur le choix de l'une ou l'autre pour ma dégustation , je voudrai ouvrir la meilleure ;-)
    #19

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 630
    • Remerciements reçus 0

    Frédéric a répondu au sujet : Re: Henri Bonneau

    Au vu de la forme du Marie Beurrier 1997, et de la cuvée générique en 1996, je serais tenté de dire qu'Henri Bonneau est un magicien qui ne peut rater aucun millésime...En même temps, il est peut-être temps d'ouvrir le 1991, qui ne se bonifiera certainement plus.
    #20

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest Auteur du sujet

    Guest a répondu au sujet : Re: Henri Bonneau

    Yves,

    15. Châteauneuf-du-Pape – Henri Bonneau – Marie-Beurrier 1991 : mai 2005
    PP16,5 - LG17

    Notes autant typées que variées : fruit confituré, fleurs, poivre, poivre vert, laurier. La bouche, en dépit d’un millésime ingrat, est toute en plénitude, corsée et fraîche. Un remarquable 1991 : finesse et admirable style sudiste racé.
    #21

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest Auteur du sujet

    Guest a répondu au sujet : Re: Henri Bonneau

    Merci pour cette remontée, je ferai la mienne d'ici fin de mois.
    cordialement
    pascal
    #22

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest Auteur du sujet

    Guest a répondu au sujet : Re: Henri Bonneau

    je ouvert une marie beurrier 91 il a quelques jour le vin est superbe mais peut attendre une 10 annees voire plus .
    il n'a était mis en bouteille qu'il a 5 ans.
    #23

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest Auteur du sujet

    Guest a répondu au sujet : Re: Réserve Celestins 1995...

    Chateauneuf Réserve des Celestins 1995 :
    Dégustation à l'aveugle ( avec hommage J.Perrin 2000, Clos des Papes 78, Rayas 79, Boisrenard 2000 ).
    Robe noire ( mais il fait sombre...), nez muet malgré le carafage. Bouche assez puissante mais peu précise et pas complexe, acidité très marquée, finale moyennement longue, un peu d'alcool en finale. Le mythe ne m'aura impressionné qu'à la lecture de l'étiquette. Le lendemain ne sera pas mieux , l'évier n'est pas loin tant il semble insignifiant... Pourtant conservation , optimale et pas de déviance ou problème de flacon. Mon compère est terriblement déçu...
    #24

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 260
    • Remerciements reçus 0

    jl9934s a répondu au sujet : Re: Réserve Celestins 1995...

    Bonjour Alfredeau,

    Ca n'était donc pas la Traviata cette dégustation !
    Un tel néant gustatif me fait poser une seule question : Etait ce un vrai Bonneau ? D'ou venait la bouteille ? Il faut quand meme savoir qu'il y a foule de faux Bonneau en circulation , et en particulier sur ebay , je suis bien placé pour en parler, j'en ai acheté un !

    jean luc

    jean luc
    #25

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest Auteur du sujet

    Guest a répondu au sujet : Re: Réserve Celestins 1995...

    Bonjour,

    Pour avoir eu la chance de le goûter dans la cave d'Henri BONNEAU, c'était donc une vraie et j'avoue que le vin paraissait fermé cet été, même s'il y a toujours le coup de patte de l'artiste. Mais aucun doute sur l'authenticité ! Par contre attention aux faux, signalés à plusieurs reprises, n'achetez pas sans garanties d'origine et encore...

    Le 98 à côté n'a rien à voir, même si les Célestins 95 s'ouvriront peut-être prochainement, c'est tellement jeune pour Bonneau !...

    JLCC
    #26

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 23589
    • Remerciements reçus 44

    Thierry Debaisieux a répondu au sujet : CR: Henri Bonneau: Marie Beurrier 1995

    CR:Voilà: pour la première fois hier soir, j'ai bu un vin d'Henri Bonneau.

    DidierT. faisait lui aussi sa première rencontre avec un châteauneuf de ce vigneron.

    La bouteille était une Marie Beurrier 1995, elle nous a médusés.
    Elle venait après quelques grands, Lafaurie-Peyraguey 86, Silex 98, Jamet 91 et Barbe-Rac 91, mais elle a su s'imposer par sa classe, son élégance et son incroyable longueur...

    C'est Didier qui a pris les notes... Mais je garde le souvenir précis du nez de cerise noire, d'épices, de cuir et de menthe poivrée. La bouche était ample et savoureuse, ses tannins étaient fins mais concentrés, ce qui donnait une impression de densité et d'élégance, souignée par une acidité parfaitement dosée. La finale, avec sa petite touche d'amertume et ses notes de noyau, était fabuleuse de longueur.

    J'imagine la merveille que doit être Les Célestins 95!

    Cordialement,
    Thierry
    #27

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 7235
    • Remerciements reçus 2

    Yves Zermatten a répondu au sujet : Re: Henri Bonneau

    Thierry

    J'ai eu l'occasion de faire une visite dans la cave d'Henry Bonneau l'été dernier en compagnie du Maestro, de son distributeur et de quelques privilégiés. Un immense moment de bonheur ! je ne suis que moyennement porté vers les CDP, mais quels vins ! J'ai eu l'occasion déguster une bonne partie de la gamme et....ça me fait me souvenir que je n'ai toujours pas écrit de CR... ;(

    quand je voyais l'état des barriques - certaines me paraissaient infestées de vermine - je me suis dit : ce n'est pas possible : l'odeur de la cave m'empêche de percevoir les défauts aromatiques. Je suis sorti dans la cour....et j'ai pris conscience de l'immensité des vins de Bonneau.

    Je vais essayer de retrouver mes notes...

    amitiés

    Yves
    #28

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 23589
    • Remerciements reçus 44

    Thierry Debaisieux a répondu au sujet : Re: Henri Bonneau

    Yves,

    Merci de m'avoir répondu: ça m'a permis de corriger deux fautes d'orthographe:)

    Je serais heureux de lire tes notes sur les vins d'Henri Bonneau.

    Je n'ai pas bu Rayas 95... Je le regrette: Jean-Louis Coste-Clément, suite à mon post, me soulignait en privé la parenté de style entre Rayas et Bonneau. Je ne peux pas répondre n'ayant jamais dégusté les produits de ces deux domaines dans le même millésime.

    Amitiés,
    Thierry
    #29

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 3117
    • Remerciements reçus 0

    Daniel S a répondu au sujet : Re: Henri Bonneau

    Moi aussi j'aime énormément les CDP de Bonneau, même dans des millésimes délicats, et comme Tierry j'aimerai bien voir ses vins à côté de Rayas. Pour l'instant, je n'ai pas réussi à les réunir dans le même millésime .

    Voici deux notes remontées dans la bonne rubrique.

    CDP Henri BONNEAU 1996
    la robe grenat n'est pas très dense; ce vin fait l'apologie de la finesse et de la précision aromatique dans un style très classique, le nez est intense: chocolat , petits fruits rouges notes d'herbes de Provence la bouche fine équilibrée avec une justesse de proportion a tous les stades de l'évolution du vin en bouche ; et une finale qui s'étire en jouant sur un registre varié des différentes saveurs: épices , fruits, herbes .Il y a là la patte d'un sacré viticulteur qui a magnifiquement compris son terroir.

    Châteauneuf du Pape : Henri Bonneau : Marie Beurrier 1997

    La robe de couleur grenat , assez profonde , est légèrement orangée sur les bords du disque ; le vin exhale , à l’aération de superbes arômes fins précis et complexes : cerises griottes, menthol , thym, chocolat, roses fanées ; la bouche est d’une race et d’une élégance folle , le vin est caressant à l’entrée , un véritable toucher de taffetas ; ici pas de matière ultra concentrée, tout est en extrême finesse , mais sans aucune sensation de faiblesse , l’acidité est parfaite ( quand on y pense à posteriori ) la finale , d’une bonne longueur , est équilibrée d’une justesse, d’une précision et d’une suavité remarquable . Une superbe Châteauneuf classique dans un millésime difficile remarquablement élaboré. ****(*)

    Cordialement
    Daniel
    #30

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javaux
    Temps de génération de la page : 0.179 secondes

    Connexion

    Publicité 1

    Utilisateurs en ligne

    • Utilisateurs en ligne: 44
    • Utilisateurs hors-ligne: 20,656
    • Invités: 1,254

    L´abus d'alcool est dangereux pour la santé, consommez avec modération

    © 2017 Lapassionduvin.com. Tous droits réservés.