Publicité slide

    Maison Trimbach

    • Guest
    • Portrait de Guest Auteur du sujet

    Guest a répondu au sujet : Re: Trimbach

    Lacq (le gaz, dirait Bertrand, plutôt), la truffe : très Jurançon, non ?

    Olivier Humbrecht nous a initié à  la subtilité des notes terpéniques (mais il faudrait que je bosse fort le sujet).

    Laurent
    #31

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 1373
    • Remerciements reçus 1

    DidierD a répondu au sujet : Re: Trimbach

    100€ = 2 bouteilles de Rangen de Zind-Humbrecht.
    Pour moi, le choix est vite fait.

    Didier
    #32

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 4442
    • Remerciements reçus 0

    teddyteddy a répondu au sujet : Re: Trimbach

    Pour moi aussi, le choix est simple : tant que je n'en ai jamais eu entre les lèvres, je ne peux pas m'empêcher de me dire qu'il faudra décidément que je goûte une fois... Après, on verra !

    Laurent

    Laurent
    #33

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest Auteur du sujet

    Guest a répondu au sujet : Re: Trimbach

    Alors si c'est juste une fois choisissez bien et ne buvez pas trop jeune... 1995 serait par exemple un bon choix.
    1989 et 1990 encore mieux !!

    Mais pas de Clos Ste Hune jeune, par pitié !!
    #34

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 1373
    • Remerciements reçus 1

    DidierD a répondu au sujet : Re: Trimbach

    Raymond,

    Un caviste belge vend le Clos Ste Hune 99 pour moins de 90€, ce qui fait déjà  un peu plus raisonnable; ton caviste est cher !
    J'ai retrouvé le menu d'une soirée durant laquelle j'avais goûté le 1998. C'était grand, un vin très droit, très minéral et d'une très grande persistance, mais beaucoup trop jeune, fermé. C'est ma seule expérience sur ce vin. Par coà¯ncidence, c'est sur le même millésime que j'ai eu ma seule expérience du Rangen de Thann de Zind-Humbrecht. Et, comme je l'ai écrit plus haut, celui-ci est pour moi encore plus grand, et plus immédiatement accessible, et moins cher.

    Cordialement

    Didier
    #35

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest Auteur du sujet

    Guest a répondu au sujet : Re: Trimbach

    Merci Didier, je suis presque certain, sans les avoir gouté que les Rieslings de Z-H sont très grands. Après les qques vins que je connais d'eux je n'imagine pas pouvoir être déçu par une de leurs bts ( ou alors je serais vraiment , vraiment déçu(aaa)).
    Alors que le F.E. 1997 , le seul que je connaisse, était bien moyen !

    Mais le clos Ste Hune m'échauffe les oreilles et je suis comme Laurent plus haut : j'aimerais bien y tremper mes lèvres au moins une fois.
    Comme dit vin100, à  ce prix là  il faut bien choisir et en l'occurrence je n'ai pas bien compris si 1999 est une réussite ou si je peux trouver mieux?

    Cordialement,
    Raymond
    #36

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 114
    • Remerciements reçus 0

    pierre-yves a répondu au sujet : CR: Trimbach

    CR:
    J'ai il ya quelques jours dégusté Frédéric Emile 1993. La robe est limpide et brille de reflets dorés, au nez les notes de naphte classique à ce cépage évolué sont arrondies par du miel et du litchi.En bouche c'est sec c'est vif et racé et relativement long.Puis arrive le plat :une sole émulsion au riesling et crevettes grises (épluchées à la main,bien sûr)puis arrive le sourire et le frisson d'une association met et vin exeptionnelle où les goûts et les couleurs se mêlent comme dans les "correspondances" de Baudelaire.

    Voilà un vin qui m'a plus, une association qui m'a éblouie.

    Pierre-Yves
    #37

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest Auteur du sujet

    Guest a répondu au sujet : Re: Trimbach

    Si vous ne connaissez pas le Clos St Hune et que vous voulez goûter pour voir, il vaut mieux essayer de trouver une bouteille qui ait au moins 10 ans dans les pattes. Et encore, c'est vraiment un minium. Payer 90 ou 100 euro une bouteille d'un millésime récent pour une consommation immédiate c'est jeter de l'argent par la fenêtre car elle va vous décevoir, c'est sûr ! C'est une bouteille qui a besoin de temps pour exprimer toute sa classe. Bon allez, je vous donne mon adresse secrète : Cave Vouillé, rue Vouillé à Paris (ce doit être au 45 ou qq chose comme ça). Le caviste a une superbe collection de St Hune, à des prix "raisonnables", si on peut encore parler de raison à ces niveaux là (aux alentours de 80-90e). Et d'autres merveilles également : FE 2000 à 33e (env 29 au domaine), Philippe Alliet par ex ...

    Thien
    #38

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 8734
    • Remerciements reçus 48

    RaymondM a répondu au sujet : Re: Trimbach

    Je suis passé samedi à cette excellente adresse .Pas mal de choses interessantes.
    Malheureusement le caviste , très sympathique, n'a pas pu me renseigner sur la qualité des millésimes . Par ex Clos Cte Hune 97 ou 99 ? ou Clos Rougeard 98 ou 99 ?

    Raymond
    #39

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest Auteur du sujet

    Guest a répondu au sujet : Re: Trimbach

    Surtout pas Clos Ste Hune 1997 : bu l'été dernier c'est un vin sans grand intérêt (tu trouveras mieux à 15 euros)... le "raté" de la décennie (et je ne suis pas le seul à le dire)... etre les 2 prendre absolument 1999... mais pas à boire avant 5 ans ! Sinon prendre 1990 !! ou 1993 qui se goûtait déja bien il ya deux ans en ai goûté une larme)
    #40

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest Auteur du sujet

    Guest a répondu au sujet : Re: Trimbach

    Clos Rougeard : plutôt 99 que 98. C'était 2 millésimes plutôt moyens en Loire, mais Clos Rougeard a très bien réussi ses 99.

    Thien
    #41

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 8734
    • Remerciements reçus 48

    RaymondM a répondu au sujet : Re: Trimbach

    Merci à tous les 2.
    Pour éviter d'aller au casse pipe , rien de tel que LPV:)

    Raymond
    #42

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest Auteur du sujet

    Guest a répondu au sujet : CR: Trimbach

    CR:
    avril 2005 - Riesling Trimbach Ste-Hune 97 (17/20) : identifié (cépage, domaine, cru) par ceux qui dégustent à l'aveugle. Grande classe minérale et sèche (sur un petit millésime ?).

    30/7/05 Trimbach Riesling Ste-Hune VT 89 (18/20) : Senteurs exquises, typées : minéral, agrumes, thym. Une expression racée, excitante, très sensiblement sucrée, dotée de pureté et d'aisance.
    #43

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 237
    • Remerciements reçus 0

    Nick Borderline a répondu au sujet : Re: Trimbach

    Chapeau à ceux qui identifient Clos St Hune à l'aveugle. Moi j'arrive à retrouver le cépage (et pas toujours) mais le cru c'est une autre affaire.

    Nick
    #44

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest Auteur du sujet

    Guest a répondu au sujet : Re: Trimbach

    Nick,

    Dans certains contextes, ce n'est pas si compliqué ...
    En tout cas, Hune 97 nous a paru plutôt réussi.
    #45

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 27147
    • Remerciements reçus 284

    Luc Javaux a répondu au sujet : CR: Trimbach - Clos Sainte-Hune 1999

    CR: Trimbach - Riesling Clos Sainte-Hune - Alsace 1999 - ****(*)

    Première rencontre en ce qui me concerne avec ce vin de très haute réputation. Sur cette bouteille, on peut affirmer que celle-ci n'est nullement usurpée. Ceux qui sont à la recherche de grands rieslings droits et minéraux peuvent frapper à la porte de la maison Trimbach, ils y trouveront leur bonheur.
    Belle robe brillante, assez soutenue, riche, aux reflets jaune paille. Le nez, même s'il n'est pas encore très ouvert et très complexe à ce stade, délivre de très beaux arômes d'agrumes confits et des notes terpéniques de grande classe. Une petite touche florale vient compléter le tableau. En bouche, le vin est totalement sec, l'acidité est saillante mais jamais agressive, très bien équilibrée par la matière, portant la minéralité tout au long de la très longue finale. Un vin au potentiel remarquable, qu'il convient certainement d'attendre quelques années pour profiter de sa complexité à peine naissante.

    Luc
    #46

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 3115
    • Remerciements reçus 0

    Daniel S a répondu au sujet : CR: Trimbach : Frédéric-Emile 1995

    CR: Trimbach : Riesling : Frédéric Emile 1995

    La robe est jaune dorée, intense , avec des larmes assez grasses, le nez est expressif et complexe : naphte , arômes floraux variés( acacias, aubépines et roses ), en deuxième plan apparaissent des arômes d’agrumes et de miel, la bouche est sèche ( aucune sensation de sucres résiduels), riche, et même puissante, le milieu est ample et volumineux , l’acidité est présente mais « tirée au cordeau « , c’est vif et gras à la fois. La très longue finale,d’une grande pureté , aromatique et minérale, est intense avec, en ultime sensation, des notes d’agrumes légèrement miellées «
    Un superbe bouteille un peu différente de celle dégustée, il y a un mois (un peu plus d’acidité aujourd’hui).
    Ce vin s’est montré supérieur à un Domaine de Chevalier 2001 dégusté en parallèle

    Cordialement
    Daniel
    #47

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 2269
    • Remerciements reçus 0

    M@nuel a répondu au sujet : Re: Trimbach : Frédéric-Emile 1995

    Daniel S a écrit:

    > Ce vin s’est montré supérieur à un Domaine de
    > Chevalier 2001 dégusté en parallèle

    Comment ?!
    Les puristes auraient-ils déserté LPV ?!!

    Oser comparer un alsace et un bordeaux !! Mais je crois rêver !

    Daniel, heureusement que tu n'as pas accompagné tes cr d'une note sinon la lapidation était assurée. :D

    Amitiés,
    M@nuel.
    #48

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 2395
    • Remerciements reçus 24

    milleret a répondu au sujet : Re: Trimbach : Frédéric-Emile 1995

    M@nuel a écrit:
    > Daniel S a écrit:
    >
    >
    >
    > > Ce vin s’est montré supérieur à un Domaine
    > de
    > > Chevalier 2001 dégusté en parallèle
    >
    >
    Idem pour moi ce week end : un Tokay V T 95 du domaine Schleret qui m'a apporté beaucoup plus de plaisir qu'un Laville Haut Brion 89 ..et pourtant !
    >
    >
    #49

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest Auteur du sujet

    Guest a répondu au sujet : CR: Trimbach Clos Sainte Hune 1990

    Soirée chez François Wilhelm à Ribeauvillé.

    Des Fleischschnäkele surmontés d'une très belle rondelle de truffe noire.
    CR:
    Un Clos Sainte Hune 1990.

    Indiscutable : "LE" vin pour la truffe. Absolument magnifique. le riesling par excellence. je ne vois pas quel blanc peut suivre une telle splendeur : richesse sans lourdeur, finale en fraîcheur, longue à souhait, et juste ce qu'il faut de rondeur sans évoquer un sucre qui gâcherait ce plaisir. Le minéral est là tout le long. Le riesling est véritablement le plus grand vin blanc au monde et quand on sait que la gamme va des immenses Egon Müller aux splendides Clos Sainte Hune en passant par les grands crus de Monsieur Léonard…

    Il est vrai que le 90 est une des plus belles références du Domaine.

    Je ne peux résister à évoquer un autre vin dégusté en entrée : Dom Ruinart 1990 rosé. A se procurer toutes affaires cessantes malgré une étiquette désastreuse.
    #50

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest Auteur du sujet

    Guest a répondu au sujet : Re: Trimbach

    ah l'idée gagne petit à petit... et si les plus grands blancs étaient à chercher ici ?

    mais n'en parléez pas trop les prix vont augmenter.
    #51

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 196
    • Remerciements reçus 0

    Zyp a répondu au sujet : Re: Trimbach

    Bonjour,

    Quelqu'un a t'il déjà gouté la cuvée FE en 2003 ?

    Merci

    Pierre
    #52

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 196
    • Remerciements reçus 0

    Zyp a répondu au sujet : Re: Trimbach

    Bonjour,

    Bon, puisque personne appararemment ne les a gouté ces riesling, j'y suis passé !

    Le simple riesling 2003 est sympa mais sans plus, la cuvée réserve est plus incisive, minérale et la cuvée FE un peu fermée au nez s'avère la plus pronfonde mais n'est pas encore très causante pour l'instant.

    Donc j'ai pris 6 bouteilles de cette dernière !

    Pierre
    #53

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 2288
    • Remerciements reçus 0

    20sang a répondu au sujet : Re: Trimbach

    "Le simple riesling 2003 est sympa mais sans plus"

    il s'agit d'un vin de négoce, issu d'achats de raisins : on peut trouver beaucoup mieux pour bien moins cher chez un vigneron.

    «Un homme se doit de croire en quelque chose... Moi, je crois que je vais boire un autre verre !»
    #54

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 1772
    • Remerciements reçus 5

    Perronnet a répondu au sujet : CR: Trimbach Frédéric Émile 2000

    Bonsoir,
    CR: grand rieling, comme moi je les aime. Le tranchant du cépage (certains pourront être amenés à parler d'acidité, mais c'est ce qui me plaît dans le riesling), associé à de la matière, de l'équilibre entre les senteurs légèrement "pétrolées" le citron, la verveine et un zeste d'agrumes.

    Le vin se montre puissant en bouche, capable de rivaliser avec des préparations très fortes en goût (curry, cardamone). Aucun sucre résiduel ne vient me perturber.

    Superbe.

    Hervé.

    "La beauté intérieure est sans doute importante pour les personnes, mais plus encore pour les bouteilles de vin…" (Le Chat… Philippe Geluck)
    #55

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 3067
    • Remerciements reçus 0

    charlesv a répondu au sujet : Re: Frédéric Émile 2000

    Perronnet a écrit:
    > Bonsoir,
    > grand rieling, comme moi je les aime. Le tranchant
    > du cépage (certains pourront être amenés à parler
    > d'acidité, mais c'est ce qui me plaît dans le
    > riesling), associé à de la matière, de l'équilibre
    > entre les senteurs légèrement "pétrolées" le
    > citron, la verveine et un zeste d'agrumes.
    >
    > Le vin se montre puissant en bouche, capable de
    > rivaliser avec des préparations très fortes en
    > goût (curry, cardamome). Aucun sucre résiduel ne
    > vient me perturber.
    >
    > Superbe.
    >
    > Hervé.

    Une description sans détour qui me va droit au coeur : bravo .

    " Je n'écris pas pour une petite élite dont je n'ai cure, ni pour une entité platonique adulée qu'on surnomme la Masse. Je ne crois pas à ces deux abstractions, chères au démagogue. J'écris pour moi, pour mes amis et pour adoucir le cours du temps. " Jorge Luis Borges
    #56

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 14271
    • Remerciements reçus 3

    François Audouze a répondu au sujet : Re: Trimbach

    A Los Angeles, au restaurant Chinois on Main à Santa Monica, dégustation avec Jean Trimbach de 35 vins du domaine Trimbach, dont une moitié de Clos Sainte Hune et une moitié de Frédéric Emile.

    Dès que j'ai le temps de mettre de l'ordre dans mes notes, je donnerai mes commentaires.
    Ce fut instructif, et diablement bon !!!


    Cordialement,
    François Audouze
    #57

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 14271
    • Remerciements reçus 3

    François Audouze a répondu au sujet : CR: 36 vins de la maison Trimbach dont 19 Clos Sainte Hune

    Dégustation de vins de Trimbach au restaurant Chinois on Main Santa Monica Californie.
    Je me rends au restaurant Chinois on Main de Santa Monica pour un des événements marathon de Bipin Desai, dont le thème est celui des vins de la maison Trimbach. Les vins seront présentés par Jean Trimbach à une quarantaine d’amateurs, du cercle proche de Bipin. Nous sommes répartis en tables de huit dans une salle exiguë, où les neuf vins de chaque service auront bien du mal à se loger sur table. Le service des vins fut impeccable. Près de 1500 verres ont été utilisés, tous étiquetés au pied avec le nom du vin à déguster. Le menu fut particulièrement délicat avec cette subtilité inhérente à la belle cuisine chinoise, qui sied bien aux vins d’ Alsace de ce calibre.
    Le menu : trio of foie gras, mousse tart with Kumquat chutney, pastrami on Rye crisp, sautéed with rhubarb / sorbet break / toro tataki with micro peppercress abd Shiso Miso vinaigrette / Shangai loster with curry sauce and crispy spinach / duo of Korabuta pork, crisp belly and roasted loin with sweet and sour tamarind glaze / laquered carpenter ranch squab breast and leg with spicy shrimp poststickers / citrus pudding cake with vanilla ice cream and blackberry sauce. La profusion des goûts aurait pu indisposer mais en fait, cette cuisine légère a bien suivi la magie des vins.
    Pour mes dîners, mon plaisir est de choisir les vins, leur pondération dans ce qui doit être un dîner unique. L’art de Bipin Desai est de déterminer les séquences de ce que nous buvons. Je vais indiquer les séries de vins et mes préférences. Les commentaires précis figurent à la suite.
    CSH veut dire Clos Sainte Hune, le fabuleux Riesling de Trimbach, l’un des plus légendaires. La Cuvée Frédéric Emile (CFE) est son petit frère qui a montré ce soir de belles dispositions.
    Première série : CSH vendanges tardives 1989 et CSH vendanges tardives 1989 « Hors choix ». Préférence pour le premier (Bipin préfère le second).
    Deuxième série : CFE 1994, 1993, 1992, 1988 – CSH 1994, 1993, 1992, 1988. Mon choix : CFE 1988, CSH 1988, CSH 1993, CSH 1994.
    Troisième série : CFE 2000, 1999, 1998, 1997 – CSH 2000, 1999, 1998, 1997. Mon choix : CSH 2000, CFE 1997, CSH 1997. Ces classements montrent que la Cuvée Frédéric Emile est loin de rester en retrait par rapport au prestigieux Sainte Hune.
    Quatrième série : CFE 1996, 1995, 1985, 1979 – CSH 1996, 1995, 1985, 1979, 1975. Mon choix : CSH 1975, CSH 1985, CSH 1996, CSH 1995.
    Cinquième série : CFE 1990, 1989, 1983, 1976, 1971 – CSH 1990, 1983, 1976, 1971. Mon choix : CSH 1976, CSH 1971, CSH 1983, CSH 1990.
    Une soirée agréable où j’ai retrouvé des amateurs américains que je connaissais. J’étais assis près de Jean-Michel Cazes, propriétaire de Lynch-Bages dont je parlerai dans le compte-rendu de la dégustation de nombreux millésimes de ce vin allant jusqu’à 1929 et de James Suckling, journaliste du Wine Spectator, connu pour ses opinions tranchées sur le vin. En retrouvant ma chambre sur l’océan Pacifique, je savais que j’avais participé à la dégustation très rare d’un des plus grands vignobles alsaciens. Ce fut une grande soirée.
    Les notes qui suivent sont de simples commentaires instantanés et pas des vraies notes de dégustation. Il faut dire que l’intérêt pour moi était beaucoup plus dans les discussions passionnantes avec ces personnages importants du monde du vin.
    Une remarque importante. Je me suis astreint à boire les vins très vite après leur mise sur table. Il y a donc une homogénéité d’approche. Car j’ai constaté que lorsque le vin s’installe dans le verre, comme on le laisserait faire en un « vrai » dîner gastronomique, il devient beaucoup plus chaleureux et séduisant. Des vins discrets dans mes notes sont apparus peu après beaucoup plus chaleureux, aimables et civilisés. Mais l’exercice était plus à essayer de dégager des tendances par millésimes.
    Première série :
    Clos Sainte Hune Trimbach 1989 VT : nez expressif joyeux, précis, magnifiquement fait. J'ai tendance à préférer le "normal".
    Clos Sainte Hune Trimbach 1989 VT "Hors Choix" : nez expressif. Le "hors choix" est beaucoup plus sucré. Le plus "sec" est plus long. Bipin préfère le "hors choix".

    Deuxième série :
    Cuvée Frédéric Emile Trimbach 1993 : forte acidité, très strict et fermé.
    Cuvée Frédéric Emile Trimbach 1994 : plus fruité, rond.
    Cuvée Frédéric Emile Trimbach 1992 : pétrole, rugueux mais très viril, magnifiquement fait.
    Clos Sainte Hune Trimbach 1994 : plus de matière.
    Clos Sainte Hune Trimbach 1992 : magnifique, beau, bien structuré, élégant. Classé 4ème de la 2ème série.
    Cuvée Frédéric Emile Trimbach 1988 : très beau, quelle générosité! C'est rond. Classé 1er de la 2ème série.
    Clos Sainte Hune Trimbach 1993 : excellent, magnifique. Classé 3ème de la 2ème série.
    Clos Sainte Hune Trimbach 1988 : servi après les autres et ajouté. Vin très grand, très complexe. Classé 2ème de la 2ème série.

    Troisième série :
    Cuvée Frédéric Emile Trimbach 2000 : un peu fermé, coloré, profond mais rêche.
    Cuvée Frédéric Emile Trimbach 1999 : très riche, très concentré, limité.
    Cuvée Frédéric Emile Trimbach 1998 : pas assez structuré.
    Cuvée Frédéric Emile Trimbach 1997 : nez de pétrole, ouvert, j'adore. Classé 2ème de la 3ème série.
    Clos Sainte Hune Trimbach 2000 : magnifique de promesses. Classé 1er de la 3ème série.
    Clos Sainte Hune Trimbach 1999 : un peu fermé.
    Clos Sainte Hune Trimbach 1998 : pas assez ouvert, puis il se découvre.
    Clos Sainte Hune Trimbach 1997 : promet beaucoup. Quand il s'ouvre, il est magnifique. Classé 3ème de la 3ème série.

    Quatrième série
    Cuvée Frédéric Emile Trimbach 1996 : nez fruité, belle bouche.
    Cuvée Frédéric Emile Trimbach 1995 : plus amer. Léger goût de bouchon.
    Cuvée Frédéric Emile Trimbach 1985 : joli, un peu serré mais expressif. Long en bouche.
    Cuvée Frédéric Emile Trimbach 1979 : moins coloré. C'est un vin de gastronomie qui appelle une viande.
    Clos Sainte Hune Trimbach 1996 : exceptionnel, prometteur, une attaque et une puissance remarquable. Classé 3ème de la 4ème série.
    Clos Sainte Hune Trimbach 1995 : plus racé, plus acide, plus fort. Classé 4ème de la 4ème série.
    Clos Sainte Hune Trimbach 1985 : magie pure. Intégration remarquable. C'est un très grand vin. Classé 2ème de la 4ème série.
    Clos Sainte Hune Trimbach 1979 : Il est plus fatigué. Le côté fermé apparait.
    Clos Sainte Hune Trimbach 1975 : Très joli. Un peu entre deux âges. Devient grand quand il s'ouvre. Classé 1er de la 4ème série.

    Cinquième série :
    Cuvée Frédéric Emile Trimbach 1990 : Bon vin, mais un eu serré.
    Cuvée Frédéric Emile Trimbach 1989 : Pas mal. Assez fruité, mais paradoxalement aussi assez sec.
    Cuvée Frédéric Emile Trimbach 1983 : un peu fatigué.
    Cuvée Frédéric Emile Trimbach 1976 : bouchonné. Quel dommage de ne pas le comparer au Clos Sainte Hune.
    Cuvée Frédéric Emile Trimbach 1971 : très joli, bien arrondi.
    Clos Sainte Hune Trimbach 1990 : vin magnifique. Très beau. Classé 4ème de la 5ème série.
    Clos Sainte Hune Trimbach 1983 : Très rond. Grand vin. Classé 3ème de la 5ème série.
    Clos Sainte Hune Trimbach 1976 : Magnifique. Absolument parfait. Conforme à ce que j'ai déjà bu. Classé 1er de la 5ème série.
    Clos Sainte Hune Trimbach 1971 : Très beau. Agé sans soute, mais beau. Magnifique maintenant. Classé 2ème de la 5ème série.

    Comme prévu, c’est le Clos Sante Hune Trimbach 1976 qui a été la star de la soirée, vin que j’ai bu plusieurs fois avec un immense plaisir, représentant la perfection du Riesling actuel. Ces soirées ont l’avantage de donner l’occasion de mieux connaître un domaine. J’ai eu la confirmation de la perfection du Clos Sainte Hune, qui gagne avec l’âge délicieusement. La Cuvée Frédéric Emile s’est montrée sous un jour très favorable. Jean Trimbach a parlé avec passion de son domaine dont il représente, je crois, la treizième génération. De telles expériences montrent, une fois de plus, à quel point les vins d’Alsace méritent une attention plus marquée de la part des amateurs de grands vins.


    Cordialement,
    François Audouze
    #58

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 1772
    • Remerciements reçus 5

    Perronnet a répondu au sujet : Re: 36 vins de la maison Trimbach dont 19 Clos Sainte Hune

    Bonjour et merci M. François Audouze,

    je suis tombé tardivement dans le tonneau de Trimbach, il y a seulement 5/6 ans. J'ai réussi depuis à arracher à quelques connaissances et amis quelques F-E et quelques Clos Sainte Hune. Je ne le regrette pas. Pendant longtemps, habitué de la Bourgogne, je pensais qu'on ne pouvait pas faire "mieux" qu'un grand chardonnay. Depuis j'ai mis le riesling aux côtés du cépage bourguignon.

    Quelle expérience et quel plaisir ! Il est évident que certains préfèreront des vins plus "arrondis", avec un poil de sucre résiduel en plus, mais le riesling "sec" de Trimbach, quel pied !!

    Je me souviens aussi de la découverte faite par certains bordelais lors d'un repas avec M. Mauss à Bordeaux il y a deux/trois ans, où un Clos Ste Hune avait subjugué l'assistance. Ce sont des vins de gastronomie, et en effet évoluant remarquablement à mesure que le repas s'avance.

    Amitiés.

    Hervé

    "La beauté intérieure est sans doute importante pour les personnes, mais plus encore pour les bouteilles de vin…" (Le Chat… Philippe Geluck)
    #59

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest Auteur du sujet

    Guest a répondu au sujet : Re: 36 vins de la maison Trimbach dont 19 Clos Sainte Hune

    On peut appeler cela un parcour assez complet, en effet ...
    #60

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javaux
    Temps de génération de la page : 0.173 secondes

    Connexion

    Publicité 1

    Utilisateurs en ligne

    • Utilisateurs en ligne: 69
    • Utilisateurs hors-ligne: 1,895
    • Invités: 1,656

    L´abus d'alcool est dangereux pour la santé, consommez avec modération

    © 2017 Lapassionduvin.com. Tous droits réservés.