Nous avons 1333 invités et 64 inscrits en ligne

CR: Lamy-Caillat Chassagne-Montrachet blanc 2015

  • Messages : 488
  • Remerciements reçus 736

vvigne a créé le sujet : Domaine Lamy-Caillat, Chassagne-Montrachet

Domaine Lamy-Caillat

Place du Grand Puits
21190 Chassagne-Montrachet
Tel: 06 73 39 05 00
seb @lamycaillat.fr



www.lamycaillat.fr/
#1
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 488
  • Remerciements reçus 736

vvigne a répondu au sujet : CR: Lamy-Caillat Chassagne-Montrachet 1er Cru Les Caillerets 2016

Bu ici : www.lapassionduvin.c...

CR: Lamy-Caillat Chassagne-Montrachet 1er Cru Les Caillerets 2016
Nez au boisé noble / florale / racé
Attaque superbe de vivacité
Gras / puissance/ équilibre / tonicité en bouche
Finale traçante de grande longueur
Un vin puissant mais tout en équilibre, le pied
Un 1er 1er cru quoi
Grand Vin 94 pts. (tu) (tu)
#2

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1473
  • Remerciements reçus 1194

Super-Pingouin a répondu au sujet : CR: LPV75 au Domaine Lamy Caillat, petit par sa production, grand par sa qualité

CR: Le Domaine Lamy Caillat, petit par sa production, grand par sa qualité


On ne tombe pas par hasard sur les vins ou le domaine de Florence Lamy et Sébastien Caillat. C’est souvent une lecture avisée ou un conseil bien intentionné qui vous y mène. Sébastien et moi avions commencé à échanger au Printemps mais nous n’étions pas parvenus à nous accorder sur un moment commun. Sébastien est en effet un homme fort occupé. Il consacre une grande partie de son temps au domaine familial du côté de son épouse : le domaine Lamy Pillot. Ce ne fut que partie remise puisque nous voilà 6 mois plus tard Place du grand puits à Chassagne pour déguster le millésime 2018.


Le gel du Printemps 2019


- Bonjour. Comment s’est passé 2019? Aux dires de vos confrères, la qualité est là, les rendements un peu moins puisqu’il a gelé.
- Nous avons effectivement moins de vins. Ca a gelé en Avril. Les pieds dans la partie où nous avons coupé une allée d’un mètre pour circuler ont d’ailleurs beaucoup plus souffert.
- Il me semblait que des bougies avaient été allumés pour limiter les dégâts.
- Nous en avons allumé 3 fois. Il faut d’ailleurs bien guetter le moment où le faire car une cartouche grillée l’est définitivement.
- De quoi sont constituées ces bougies?
- Ce sont des cylindres de graisse solide.
- Vous n’avez pas brûlé des bottes de pailles?
- Le but n’est pas le même. Les bottes de pailles créent un écran de fumée pour éviter la grillure du soleil; les bougies limitent la baisse de température.

Bourgogne la Grande Corvée
« Les vignes se trouvent sous Chassagne la Grande Corvée. 200 mètres plus haut que la cuverie de Pierre-Yves Colin-Morey. Le vin a été remonté en cuve avec les lies.»
Une entrée en la matière assez tendue. Il y a une consistance supérieure aux autres Bourgognes blancs génériques goûtés pendant le séjour. Un léger amer participe à la longueur du vin. AB+


Du domaine Lamy Pillot au domaine Lamy Caillat

- La période doit enfin devenir un peu plus calme. Vous avez peut-être fini d’entonner?
- Nous venons de finir sur le domaine familial.
- Quelle surface fait-il?
- 15 ha.
- C’est plutôt important. Comment êtes-vous venus à travailler au domaine de votre épouse et créer le vôtre?
- J’ai suis arrivé en 1997 pour aider ses parents. Moi je sortais d’une école d’ingénieur à Strasbourg. A force que l’on me tende des perches pour venir ici, j’en ai attrapé une. Je ne savais pas forcément au début que j’étais attendu pour rependre le domaine. J’ai terminé mes études et j’ai annoncé à mes parents que j’allais travailler en Bourgogne :) Le début fut intense mais j’ai énormément appris avec mon beau-père. Lui, il était content de pouvoir enfin déléguer une partie de ses nombreuses tâches. Il m’emmenait également sur des dégustations techniques à Beaune. En 2008, 1,12 ha nous ont été proposés par la voisine. Nous pensions l’intégrer dans le domaine familial mais elle a insisté que que ce soit Florence et moi qui nous en occupions. Nous nous sommes alors décidé à créer le domaine Lamy Caillat. C’est aussi une bonne chose pour préparer l’avenir.
- Je compte jusqu’à présent 1,12 ha sur les 2. Comment se fait la complétude du domaine?
- En 2017, un copain qui fait des vins déclassés de la Bourgogne a insisté pour que nous fassions son Bourgogne la Grande Corvée. En 2015 des discussions familiales nous ont donné St Aubin 1er cru en l’Ebaupin et Chassagne 1er cru la Grande Montagne.
- Entre le domaine familial et ici, n’avez-vous jamais songé à déléguer?
- Florence et moi ne sommes certainement pas prêts. Nous préférons faire les choses nous-mêmes.

Saint-Aubin En l’Ebaupin
« La parcelle a été plantée en 2015.»
Pour de jeunes vignes, le vin possède étonnamment une matière et une longueur dignes de pieds bien plus anciens et d’une appellation supérieure. De la prune mûre, une accroche légèrement pierreuse enrobée d’une fine pellicule de gelée au citron qui emporte le vin dans les secondes. Remarquable pour le pedigree. B+


S’affranchir des temps actuels


- Avec quelle idée du vin vous êtes vous établis?
- Au cours de mes années en Bourgogne, j’ai attrapé toutes les petites choses qui se faisaient avant. Ma ligne de conduite est de prendre son temps. Nous n’avons que de toutes petites cuvées, l’élevage dure 2 ans et la mise se fait à la main. Entre le début et la vente des vins, il se passe 4 ans.
- C’est un sacré travail!
- Le bouchage se fait en liège. Les vignes sont en bio pur. Nous labourons nos sols. Les vendanges sont manuelles. Et le pressurage mécanique est fort.
- C’est un peu à contresens des pressurages doux que l’on entend par ailleurs.
- J’ai beaucoup utilisé des machines pneumatiques. Avec mon beau père nous avons trouvé que ce n’était pas suffisant. J’ai repris un Vaslin mécanique pour aller chercher la peau, la pulpe et les polyphénols. Je trouve que l’on n’extrait pas suffisamment la matière avec du pneumatique. Il n’y a pas de grande différence gustative sur le vin jeune. Elle se fait néanmoins par la suite. En 2000 par exemple, je voulais du qualitatif. Je n’ai gardé que le premier jus de certains crus. Les premières années sont passées avec une belle tenue. Les vins se sont écroulés ensuite. Un vin se fait avec la matière solide.
Pour la suite, je garde les bourbes. Les vins sont élevés pour les 3/4 dans des fûts d’un an. Ils passent ensuite en cuve. J’y emmène également les lies. Je tire au clair et fais la mise à la main. Les bouteilles sont debout 1 mois pour l’équilibre gazeux. Je mets enfin une goutte de cire, les couche puis elles reprennent une cire complète.
- Nous sommes bien loin de vos études d’ingénieur.
- J’ai tout de même cherché à faire un rapport de stage de fin d’études en lien avec le vin: La maîtrise du ruissellement rocheux sur un bassin viticole :)
- J’imagine que vous protégez vos vins. A quel niveau de SO2 aboutissez-vous?
- 3 mois après la mise: 20 à 25 de libre. 80 à 100 de total. Je ne mets presque pas de soufre aux vendanges et je cale à 30mg de libre à la mise.

Chassagne Pot Bois
« Nous avons 23,45 ares. Ce sont des vignes en coteaux. Le terroir est un peu froid. Les vignes ont été replantée en 2000 mais la base est de 1960. Nous avons une majorité de vieilles vignes.»
Une belle densité ici également. Des notes de liqueur de citron, de limoncello, de bonbon aux agrumes. La patine de la finale laisse paraître une pointe d’élevage. L’allonge est très digeste. Un délice. Je le mettrais à l’aveugle sur un premier cru. B+/TB-


La Biodynamie?


- Nous commençons avec 2008. En 2009 tout est vinifié du côté du domaine familial. 2012 est le premier millésime qui correspond à la façon de faire le vin que je souhaitais.
- Vous nous avez évoqué le bio pur. Etes-vous en bio D?
- Non, pas de Bio D. Ma réflexion actuelle me pousse à m’interroger sur le Bio à moyen terme. Et la BioD n’est pas une solution. Le soufre, le cuivre, le pyrèthre, etc. conduisent à des passages plus réguliers dans les vignes. Ce n’est pas neutre.
- La BioD demande aussi des moyens supplémentaires.
- Il nous faudrait effectivement une personne en plus et je ne souhaite pas bricoler les choses. En terme de changements, nous avons investi dans une mouilleuse. Nous verrons combien de temps nous pouvons l’utiliser. La vapeur de SO2 vient en effet d’être interdite en Allemagne.
- Et le cuivre n’est probablement pas bon non plus à terme.
- Il faudrait effectivement trouver un remplacement au cuivre mais lequel? Espérons que les recherches trouveront quelque chose. L’autre progrès, si on réfléchit au cas extrême, c’est accepter les pertes. Mais je crois que les gens ne sont pas prêts à cela.


Chassagne 1er cru Champs Gains
« 11,40 ares sur des terres riches, des argiles.»
Je trouve ici aussi un pourtour légèrement gras. Le bonbon citronné est ici plus épicé. Il y a du pamplemousse qui procure un soupçon d’amertume supérieur. B+/TB-


Les vendanges et la densité


- A quelle date vendangez-vous en 2018?
- Le 1er Septembre sur les vignes de Lamy Pillot. Le 5 pour Lamy Caillat, au milieu des autres domaines. En 2019, nous vendangeons le 10 Septembre.
- Quel rendement faîtes-vous?
- 40 hl.
- Ce n’est pas tant que ça pour une année aussi généreuse que 2018. N’avez-vous pas craint une acidité basse sur 2018?
- Si, il n’y avait pas trop de malique. Mais la fraîcheur reste plutôt bonne.
- Et sur 2019?
- Les acidités sont bonnes.

Chassagne 1er cru La Grande Montagne
« 14,40 ares. 2018 est notre premier millésime ici. La vigne a été plantée en 1970 environ.»
La géographie gustative est plutôt haute. On retrouve une confiserie au yuzu où la pulpe procure fraîcheur et longueur. B+

- A quelle densité de pieds êtes-vous?
- 10 000.
- Vous n’avez pas cherché à faire plus?
- La haute densité n’a pas de sens sur une vigne déjà existante. La concurrence est inégale. Sur une nouvelle parcelle, davantage.
- A quel rythme remplacez-vous vos pieds?
- Comme tout le monde, tous les ans. Le dépérissement est un sujet entier.
- Il y a eu les clones.
- Oui mais aussi des vignes trop serrées. Pour ce que l’on replante, il n’y a pas de baguettes avant 5 à 6 ans. Les coursons sont taillés de sorte à avoir 2 yeux en bas, 4 en haut.

Chassagne 1er cru La Romanée
« La Romanée est incluse dans le climat de La Grande Montagne. Nous avons 22,42 ares.»
Un vin plus élégant. Les saveurs sont un peu plus discrètes mais l’épaisseur et la tonicité supérieure. B+


Un élevage qui s’étire sur 2 ans


- Quel élevage en fûts faîtes-vous?
- Je suis à 20% de bois neuf en 2018. En 2019, nos cuvées font moins de 5 pièces. Nous n’avons donc pas mis de tonneau neuf. Nous travaillons sinon avec Chassin, Vicart, Radoux. Sur des chauffes blanches.
- Comment gérez-vous la futaille avec 2 ans d’élevage?
- Je m’organise pour ne jamais avoir de fûts vides. La première année est passée en bois et au moment faire le second hiver en cuve, la nouvelle année y rentre. J’ai la chance d’avoir une cave fraîche ici. Il y a un puit avec une eau ruisselante fraîche à proximité immédiate. Cela permet les élevages longs, 1 an de plus.
- Cela me fait penser à une discussion sur l’appartenance de la cave au terroir.
- Bien sûr que la cave appartient au terroir. Les levures y sont. Surtout qu’en bio, avec le cuivre, il ne reste pas beaucoup de choses sur le raisin.
- Vous n’avez jamais eu recours à des levures exogènes?
- Jamais, je touche du bois.
- Et la chaptalisation? En 2013 peut-être?
- Oui, comme tout le monde. L’Europe veut d’ailleurs interdire la chaptalisation. Je ne pense pas que cela soit une bonne chose. Nous en aurons toujours besoin sur des années tel 2013.
- Hormis la mise en cuve et l’ouillage, laissez-vous vos vins tranquilles pendant l’élevage?
- Je bâtonne une seule fois, au moment de la remontée en cuve. Je n’en fais pas d’autre sinon. Nos vins passent toujours un an en cuve à la suite du fût. Ca retend les vins et les stabilise pour la mise. Je colle en cuve et les garde ainsi pendant 60 jours puis les vins passent 2 mois sans colle.


Chassagne 1er cru Caillerets
« Notre parcelle part du bas pour remonter jusqu’au haut des Caillerets. On trouve d’ailleurs au dessus Champs Gains. Nous avons 54,92 ares. Nous y avons des vignes de 40 et 60 ans. C’est un coin d’école pour labourer. Les terres sont douces et il y a beaucoup de fenêtres pour labourer.»
L’ensemble est fluide, avec ce qu’il faut de grip sur les papilles. De friandes notes de kumquat, de cédrat et de citron caviar. La conclusion est salivante. TB

- Vous avez un peu de temps pour 2 2017?
- Bien entendu.

Bourgogne la Grande Corvée
« Nous faisons 5 fûts dont 1 neuf. »
Le registre est floral avec des touches de tilleuls et d’écorce de citron vert. Une légère réduction. C’est frais. Je perçois un peu de perlant. B-

- A quel niveau de CO2 terminez-vous?
- Un peu plus de 900 malgré deux soutirages. Je ne fais pas de dégazage à la mise.

Chassagne 1er cru Caillerets
Les mêmes notes florales avec la sensation d’un miel édulcoré. La texture présente une complexité supérieure de part sa concentration et les variations tactiles qui lui confèrent un relief supplémentaire. L’acidité d’un combawa dialogue remarquablement avec la matière. La fin est très appétente. TB

- Quelles sont les évolutions que vous pensez prochainement apporter? Etendre la taille du domaine peut-être?
- Non, je ne souhaite pas plus pour le moment. Cela me convient bien ainsi.
- Faire évoluer vos vins alors dans ce cas?
- Je m’attendais à faire des vins austères. Ils sont finalement consommés avant les 10 ans.
- C’est probablement parce que les habitudes de consommation ont évolué. La prochaine étape sera donc la garde?
- Exactement.

De chaleureux remerciements à Sébastien Caillat pour son temps et son attachante personnalité. Il n’est pas si commun de voir un vigneron que l’on connaît à peine partager sans filtre ses réflexions et son idée du vin. Justement, prenons un peu de recul sur ses vins. Ils possédaient le dialogue acidité / épaisseur / maturité des fruits le plus intégré de notre toute fraîche série de visites. Un coup de coeur pour quelques uns d’entre-nous. Remarquable.

HD
#3
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: claudius, oliv, Olivier Mottard, dfried, Gibus, podyak, yannhry, breizhmanu, o_g, Vaudésir, Krabb, asoulier99, vivienladuche, Frisette, starbuck, leteckel, Pins, DaGau, Yoannc, Christobal, Garfield

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 216
  • Remerciements reçus 210

asoulier99 a répondu au sujet : LPV75 au Domaine Lamy Caillat, petit par sa production, grand par sa qualité

Félicitations pour ce parfait CR !

Une question, comment fais tu pour retranscrire avec une telle précision vos échanges et descriptifs de dégustation ? Réalises tu un enregistrement sonore de vos échanges ?
En tout cas, on se croirait avec toi dans la cave, du travail de journalisme :)

Alex
#4
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Yoannc

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1473
  • Remerciements reçus 1194

Super-Pingouin a répondu au sujet : Domaine Lamy-Caillat, Chassagne-Montrachet

Merci Alex.
Il n’y a que mon cahier, les notes que j’y griffonne et ma mémoire des propos clés de l’échange :).

HD
#5

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 121
  • Remerciements reçus 17

Christobal a répondu au sujet : Domaine Lamy-Caillat, Chassagne-Montrachet

Salute Pingouin,

En tout cas, c’est une belle interview !
C’est très complet et surtout... en tout cas chez moi , cela suscite ma curiosité et me donne envie d’aller faire une petite dégustation à leur domaine.

Christobal
#6

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 488
  • Remerciements reçus 736

vvigne a répondu au sujet : CR: Lamy-Caillat Chassagne-Montrachet blanc 2015

CR: Lamy-Caillat Chassagne-Montrachet blanc 2015

Le souvenir d'un très beau village.
Tout est équilibré et fin.
Le millésime est très bien géré.
On ressent une parfait maturité de fruit et une grande sensibilité de vinification.
Bref un village exemplaire qui à fait l'unanimité autour de la table.
Un domaine qui confirme une première très belle impression.
Merci l'ami KONI pour la découverte et le cadeau :/:
Très bon vin / 92,5 pts / Équilibré, le caractère, le volume et la complexité sont présents à des degrés divers.
#7

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: Cédric42120GildasPBAESstarbuckMartinezVougeotjean-luc javaux