Nous avons 808 invités et 15 inscrits en ligne

Disznókő, Tokaji

  • Messages : 1395
  • Remerciements reçus 1632

Kiravi a répondu au sujet : Disznókö, Tokaji

Jérôme Pérez a écrit:

mon impression correspond quand même plus à la qualité décrite plus haut avec encore une fois la remarque que ce qui est truffe pour les uns est ananas pour d'autres. Sur Jurançon, on a souvent cette dualité / correspondance des impressions.


Veux-tu dire Jérôme que nous ne pouvons pas forcément tous ressentir la même chose (nous ne sommes pas identiques) d'où la différence de perception truffe blanche/ananas, ou bien que certains d'entre nous prendront par erreur l'un pour l'autre ?

Marc, assez vieux débutant
#181

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 17779
  • Remerciements reçus 1600

Jérôme Pérez a répondu au sujet : Disznókö, Tokaji

Je pense que comme le pétrole, la truffe n'est pas un arôme qui se décèle de façon égale selon les dégustateurs. Nos seuils de perception ne sont pas équivalents.
Pour le pétrole, ça donne lieu à des discussions sans fin dont la clef est sans doute cette différence de perception.
Les notes de truffe, c'est un peu la même chose : sur Jurançon, elles sont fréquentes pour certains dès qu'il y a du manseng (et pas que du petit) pour d'autres c'est l'ananas qui est évoqué.
Je fais ce constat à l'aune de la lecture de nombreux commentaires croisés.

D'ailleurs, je ne le sais pas scientifiquement, mais je fais parfois le lien entre ces deux arômes et je ne serais pas étonné d'apprendre qu'il y a des molécules identiques ou proches qui sont porteuses de ces arômes. (le truffe évoquant parfois pour certains des notes de gaz)

Jérôme Pérez
#182
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1395
  • Remerciements reçus 1632

Kiravi a répondu au sujet : Disznókö, Tokaji

Merci. En te posant cette question, je m'attendais un peu à ta réponse. Je crois d'ailleurs, comme tu le laisses entendre, que beaucoup de débats relatifs aux perceptions pourraient peut-être s'expliquer par nos différences humaines (personnellement, je sens davantage l'ananas que la truffe blanche sur Jurançon)
Et puisque j'y pense, il ne me semble pas avoir trouvé, au hasard de mes promenades lpviennes, de fil sur le sujet de l'amertume, mais là aussi, il y aurait probablement de quoi creuser. Je crois que nous ne sommes pas tous configurés pour ressentir uniformément l'amertume (ou plutôt les amertumes car il semble y en avoir plusieurs)
Enfin comme tu l'écris en conclusion, des analyses moléculaires permettraient d'y voir plus clair.

Marc, assez vieux débutant
#183

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 11750
  • Remerciements reçus 1757

jean-luc javaux a répondu au sujet : Disznókö, Tokaji

JP:
D'ailleurs, je ne le sais pas scientifiquement, mais je fais parfois le lien entre ces deux arômes et je ne serais pas étonné d'apprendre qu'il y a des molécules identiques ou proches qui sont porteuses de ces arômes. (le truffe évoquant parfois pour certains des notes de gaz)

Disulphure de Diméthyle, je pense, pour ce qui est de la truffe.
Et donc bien d''origine soufrée.

Ananas, cela vient d' esters fermentaires: butyrates (éthyle, isoamyle), propanoate d'éthyle, ...
Encore que les les arômes rappelant pamplemousse ou fruits exotiques sont des thiols, donc la liaison avec le soufre est bien là également.

Mais il y a sûrement des spécialistes sur le forum...

jlj
#184
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Kiravi

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 493
  • Remerciements reçus 220

ClémentQ a répondu au sujet : Disznókö, Tokaji

Go6s écrit: D'après moi, cette bouteille n'est pas le furmint late harvest, je dirais plutôt un assemblage.
Les avis sur le furmint sont unanimes, c'est un super RQP

Oui c'est pour ça que je demandais une photo de la bouteille.
#185

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 17779
  • Remerciements reçus 1600

Jérôme Pérez a répondu au sujet : Disznókö, Tokaji

jean-luc javaux écrit:
Disulphure de Diméthyle, je pense, pour ce qui est de la truffe.
Et donc bien d''origine soufrée.

Ananas, cela vient d' esters fermentaires: butyrates (éthyle, isoamyle), propanoate d'éthyle, ...
Encore que les les arômes rappelant pamplemousse ou fruits exotiques sont des thiols, donc la liaison avec le soufre est bien là également.

Mais il y a sûrement des spécialistes sur le forum...

jlj


propanoate d'éthyl ? ce qui fait évoquer le gaz à certains ?

je cherchais un point commun entre pétrole et truffe.

origine soufrée ne veut absolument pas dire que cela est du aux sulfites ajoutés.
Par ailleurs, il est évident que certains cépages réagissent davantage dans ce sens que d'autres : sur les manseng, c'est évident. Je vais me garder de dire que c'est le terroir, hein ! -)

Jérôme Pérez
#186

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1263
  • Remerciements reçus 370

Krabb a répondu au sujet : Disznókö, Tokaji

#187
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 11750
  • Remerciements reçus 1757

jean-luc javaux a répondu au sujet : Disznókö, Tokaji

origine soufrée ne veut absolument pas dire que cela est du aux sulfite ajouté.

Bien entendu Jérôme.
Je pensais à tout ce qui a -SH ou -S=O , etc dans la formule, plutôt (difficile à écrire avec un simple clavier).

jlj
#188

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 493
  • Remerciements reçus 220

ClémentQ a répondu au sujet : Disznókö, Tokaji

Merci Krabb, c’est donc bien la même bouteille (je n’avais pas vu la mention Furmint au dos). Donc on a fini ça hier avec ma fiancée.
Au nez nous ne trouvons aucune note d’ananas. Pour nous c’est abricot, figue, truffe blanche, thym, et elle ajoute "Cynorhodon" (du moins c’est ce que je pense être le traduction de Шиповник). C’est même ça qu’elle sent le plus. C’est vrai qu’on en voit partout en Pologne et en Russie mais je n’en ai goûté qu’une seule fois donc difficile de me prononcer.
En bouche elle retrouve ces saveurs de sirop de cynorhodon très prononcées. Moi je reste plutôt sur mes abricots et mes prunes confits. Je retrouve à la fois l'acidité et le sucre du merveilleux Aszu 5 pt 2008 mais l'aromatique n'a rien à voir et m’écœure franchement.
Avec du recul je comprends qu’on puisse aimer, mais ce n’est pas à mon goût et trouve curieux que les avis soient si unanimes.
#189

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 475
  • Remerciements reçus 685

vvigne a répondu au sujet : CR: Disznókö, Tokaji Aszu Eszencia, 1997

CR: Disznókö, Tokaji Aszu Eszencia, 1997


VVIGNE
Non à l'aveugle.
Encore une fois beaucoup de plaisir sur ce domaine et ce cépage qui apporte expression et fraîcheur.
93 pts
A boire / A garder

KRABB
Quant au Disznoko c'est une valeur sûre. Je l'ai bu quatre fois et c'est toujours aussi bon même si je ne l'avais pas reconnu. J'en avais un souvenir avec un peu plus de fraîcheur en bouche. Tout de même un sucre aussi buvable quel tour de force! Il ne nous reste plus qu'une au supermarché du coin, va falloir y repasser :miam:

FLO
Non à l'aveugle.
La robe est brune marron, typé "Coca Cola" faisant redouté un vin très (trop?) évolué. Le nez est complexe sur le pruneau, les fruits confits, la figue et la chlorophylle. La bouche paraît beaucoup plus jeune, elle se montre d'un grand équilibre grâce à une acidité d'une justesse remarquable et d'un apport en sucre paraissant assez modéré. Le toucher de bouche est très beau, velouté et marqué par une aromatique fruitée d'une grande fraîcheur, tournant sur les agrumes, l'écorce d'orange, la mandarine, le citron (yuzu) et les épices (cannelle, poivre blanc). La finale s'étire de façon délicate, sans jamais faire ressortir le sucre. Très Bien à Excellent (16,5/20) et goûté a peu de chose près comme il y a 3 ans , à la nuance près que la robe est sur cette bouteille nettement plus évoluée et moins engageante.
#190

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 475
  • Remerciements reçus 685

vvigne a répondu au sujet : CR: 1988 Disznókő Tokaji Aszú 5 Puttonyos

CR: Disznókő Tokaji Aszú 5 Puttonyos 1988
Robe marronné
D'une belle complexité, riche en arômes et à l'acidité rafraîchissante
C'est moins pure que les millésimes AXA (depuis 1993), mais plus complexe grâce à son age je pense.
92-93 pts.
#191

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 17779
  • Remerciements reçus 1600

Jérôme Pérez a répondu au sujet : Disznókő



photo prise cette semaine : il fait froid et la neige est là

Jérôme Pérez
#192
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 82064
  • Remerciements reçus 7494

oliv a répondu au sujet : CR: Disznókő, Tokaji sec, Furmint, 2017

CR: Disznókő, Tokaji sec, Furmint, 2017



Bouchon en verre.
Robe très claire, sur un très léger jaune grisé.
Joli nez fin et délicat, sur une toute petite réduction pierreuse et praliné qui enrobe de jolis senteurs d'ananas frais et de fleurs blanches.
La bouche est plus en dedans, sur une structure honorable entre une matière au moelleux sec étonnant et une belle acidité.
Mais une amertume importante chahute le milieu de bouche et le vin manque trop d'ampleur aromatique pour apporter le twist gourmand qui lui manque et éviter un effet un peu linéaire et austère.
Finale charnue par son volume mais d'une amertume qui rend le vin un peu bancal.
Assez bien.
#193
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 475
  • Remerciements reçus 685

vvigne a répondu au sujet : CR: Disznókő, Tokaji sec, Furmint, 2017

CR: 2017 DISZNOKO TOKAJI DRY FURMINT

Un bien joli vin que voila.
Aromatique très sauvignon au début puis vraiment viognier ensuite ! Bref c'est parfumé.
Bouche très pure et de beau volume.
Finale aux légers amers puis légèrement acide fort agréable. (à noter, moins d'acidité que les cuvées plus sucrées et plus âgées...étonnant)
Un beau vin d'apéro / fruit de mer
Encore une fois, une cuvée de DISZNOKO irréprochable
Excellent RQP 12€
91 pts
#194

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 17779
  • Remerciements reçus 1600

Jérôme Pérez a répondu au sujet : CR: Disznókő, Tokaji 6 pt 2002

CR: Disznókő, Tokaji 6 pt 2002

la robe est ambrée, très belle, lumineuse : le vin est huileux et montre sa richesse.
Nez admirable de complexité : tout y est qui évoque le grand Tokaj ! Orange confite, abricot, petite note florale et cette indescriptible petite note de champignon qui indique clairement l'origine. A l'aération, la grande classe apparaît avec une petite note terpénique et de bois précieux.
La bouche est un monument de puissance, de richesse, d'onctuosité et de droiture ; c'est difficile d'en rendre compte, mais cette dégustation confirme que c'est l'un des plus grands Tokaj de Disznókő et donc on sait que l'on est face à l'un des plus grands liquoreux qui soit. Je pense même que sur cette bouteille, la confirmation va au delà de mon souvenir. Saveurs délicieuses déjà évoquées par les arômes sur une structure cathédralesque. C'est un vin hors norme qui frise la perfection : immense longueur en queue de paon et rémanence légèrement terpénique, d'une gourmandise et d'une fraîcheur absolues.
Emouvant, captivant, renversant.

Jérôme Pérez
#195
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier_26, Vougeot, Galinsky, peterka, tomy63, Yoannc, Kiravi

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3847
  • Remerciements reçus 1729

Vougeot a répondu au sujet : Disznókő, Tokaji 6 pt 2002

Un domaine totalement méconnu, en ce qui me concerne. Je n'ai jamais dégusté le moindre vin. Après avoir lu ton CR, j'ai peur de devoir m'y intéresser, Jérôme... ;)

Vincent, amateur de melon et de curé nantais
#196

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2020
  • Remerciements reçus 620

tomy63 a répondu au sujet : Disznókő, Tokaji 6 pt 2002

Pas étonnant que ce soit le vin qui m'a fait la plus forte impression au dernier salon des Grands Liquoreux du monde. Même sans lui laisser le temps et les conditions qu'il mérite, il était au mois un cran au-dessus de tous les autres.
En le goûtant vite fait je n'ai par contre pas senti cette "petite note de champignon" dont tu parles. Une note liée à l'évolution d'après toi ou on peut aussi l'avoir sur de jeunes Disznoko ?
#197

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 17779
  • Remerciements reçus 1600

Jérôme Pérez a répondu au sujet : Disznókő, Tokaji 6 pt 2002

Je crois que je trouve ce que je cherche et en effet, tant que je n'eus pas mis les pieds (et le nez) dans une cave de Tokaj, je ne pus identifier (et nommer) cet arôme si particulier. Une sorte de moisissure (je comprends que dit comme cela, ce n'est pas très ragoûtant) dont l'arôme te saisit dès que tu entres dans cet univers.
Je rédige cette réponse en buvant un verre de ce nectar et oui, en effet, cette signature est bien là !

Jérôme Pérez
#198

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2311
  • Remerciements reçus 924

GILT a répondu au sujet : Disznókő, Tokaji 6 pt 2002

C'est effectivement très bon et je reconnais cette note que je nommerais fermentaire.

Gilles
#199

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 17779
  • Remerciements reçus 1600

Jérôme Pérez a répondu au sujet : Disznókő, Tokaji 6 pt 2002

fermentaire pour un vin qui a fermenté il y a bientôt 17 ans ?

voici un extrait du site de Samuel Tinon :

La température varie peu dans les caves traditionnelles. L’atmosphère contribue à l’élaboration du vin. Il y fait toujours doux, autour de 12 °C, et l’humidité est à son comble, autour de 90 %. Le calme règne. Les vins mûrissent, construisent leurs arômes. Un échange se forme entre l’air, le vin et le Cladosporium Cellare, cette couche de moisissure douce et compacte qui pare les murs des caves. Blanche dans sa jeunesse, elle vire au gris foncé puis au noir.

source : samueltinon.com/fr/f...

Jérôme Pérez
#200
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: GILT

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 17779
  • Remerciements reçus 1600

Jérôme Pérez a répondu au sujet : Disznókő, Tokaji 6 pt 2002


Jérôme Pérez
#201

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2311
  • Remerciements reçus 924

GILT a répondu au sujet : Disznókő, Tokaji 6 pt 2002

Fermentaire n'est certainement pas le bon terme : levure, champignon?

Gilles
#202

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 243
  • Remerciements reçus 12

Olivier_26 a répondu au sujet : Disznókő, Tokaji 6 pt 2002

Je suis content pour toi : ma seule rencontre avec ce vin, il y a 1 an, ne m'a pas laissé un souvenir impérissable. Problème de bouteille ou effet de séquence après le mythique Jardins de Babylone Dagueneau 2011 ? Je ne saurai le dire, mais ce Dizsnoko, à ce moment-là, ne nous a donné qu'un plaisir convenu et fort limité, bien loin de celui qui tu décris ici.
Olivier

Nous n'avons qu'un foie, il ne faut pas le punir avec des vins médiocres. Gorak le gorille
#203

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 17779
  • Remerciements reçus 1600

Jérôme Pérez a répondu au sujet : CR: Disznókő Dry Furmint 2018

CR: Disznókő Dry Furmint 2018

robe claire, jeune, reflets verts.
Nez discret qui s'ouvre sur des notes de fruit blanc avec une touche florale.
Bouche délicate, fraîche, presque gourmande ce qui tranche avec le style habituel de cette cuvée en général plus marqué par la rigueur (sans que ce ne soit un défaut !). Du coup, les amers du furmint sont gommés et ce vin est un excellent compagnon d'apéritif, gai à la façon d'un chenin de tuffeau jeune.
ce vin donne du plaisir et ne fatigue pas. C'est assez vif, mais certains millésimes avaient une acidité plus saillante : ici elle est très intégrée de sorte que ce vin est totalement prêt.
joli. Son style inédit m'a surpris et m'aurait fait penser sans doute à l'aveugle plus à un Harslevelu qu'à un furmint.

Jérôme Pérez
#204
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 17779
  • Remerciements reçus 1600

Jérôme Pérez a répondu au sujet : CR: Disznókő - Inspiration - Tokaj Sec 2017

CR: Disznókő - Inspiration - Tokaj Sec 2017

Assemblage des sélections de Furmint et de Harslevelu. Le "blend" est réalisé comme une composition du vin souhaité.
C'est un peu la réponse du parcellaire : des parcellaires assemblés - nous sommes bien dans cette logique.

Belle robe dorée, dense, d'un vin concentré et élevé. Le nez est encore discret mais possède beaucoup d'élégance. Même si le vin est encore jeune, la bouche ne trompe pas sur sa dimension : le niveau est élevé, dans un style très classique où tout est en place et rien ne dépasse : matière soyeuse, saveurs fruitées / florales - léger fond boisé très bien intégré, netteté et vivacité qui se retrouve sur la longueur qui possède beaucoup de peps. C'est très prometteur et la très fine (et discrète) réduction grillée en milieu de bouche ravira les amateurs du genre :
Le charme discret de la bourgeoisie ... hongroise. (car c'est un vin bourgeois, au sens noble du terme, si j'ose cette expression !)
très très bon et cela confirme la très grande qualité des échantillons parcellaires dégustés avant assemblage.

Jérôme Pérez
#205
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 17779
  • Remerciements reçus 1600

Jérôme Pérez a répondu au sujet : Disznókő - Inspiration - Tokaj Sec 2017

assemblage de 83 % de furmint et 17 % de harslevelu.
excellente évolution à l'air

Jérôme Pérez
#206

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 17779
  • Remerciements reçus 1600

Jérôme Pérez a répondu au sujet : CR: Disznókő - 1413 Edes Szamorodni 2016

CR: Disznókő - 1413 Edes Szamorodni 2016

robe dorée.
nez un peu amylique à l'entame puis bonne évolution - un peu de volatile peut-être.
Bouche délicieuse de gourmandise avec une dominante orange confite, marmelade, le tout tiré vers le haut par une très belle fraîcheur. Longueur superbe, crépitante, sur des sucres certes marqués, mais portés par cette acidité bienfaisante.

Je me suis demandé en buvant ce vin tranquillement combien de liquoreux il laisserait derrière lui car entouré de tous ces Tokaj 5 et 6 pt depuis 10 jours, j'en serais presque blasé ! ...
C'est réellement très bon. Le seul petit reproche que je lui ferais ce serait peut-être d'être plus late harvest que Tokaj, mais je chipote.
Disznoko a toujours misé sur la pureté du fruit et là, on est vraiment au cœur de cette notion.
Rapport qualité prix assez rare car on doit trouver ce vin en France autour de 15 / 16 euros.

petite remarque en passant : C'est finalement aux Szamorodni que profite le plus le changement de législation car pas mal de vins qui auraient revendiqué 3 et 4 pt s'appellent désormais ainsi.

Jérôme Pérez
#207
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Gibus, Yoannc

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1176
  • Remerciements reçus 214

bulgalsa a répondu au sujet : CR: Disznókő Tokaji 6 pt 2002

CR: Disznókő Tokaji 6 pt 2002

Après les commentaires dithyrambiques de Jérôme il y a trois mois (sur cette même page, message n° 195), l’envie me prend d’ouvrir la même bouteille pour me forger ma propre opinion.

Mes impressions :
La robe est ambrée. Le nez est d’une énorme complexité et puissant, empreint d’arômes d’abricot de coing, d’acacia et d’écorce d’orange, d’arômes résineux de cire d’abeille et de girofle, cela part dans tous les sens. En bouche, l’attaque est lourde sans pour autant être pâteuse, il en va de même pour l’évolution de ce vin en bouche avec ce que je retiendrai fondamentalement : la combinaison harmonieuse et bluffante d’un caractère onctueux avec une puissance monstrueuse.
Superbe et magnifique vin.

Quant à dire que c’est un des plus grands liquoreux à mes yeux (qui sont, heureusement pour la diversité, différents de ceux de Jérôme), je n’irai pas jusque là parce que, dans un autre style plus aérien, Domaine Zind-Humbrecht Pinot Gris Clos Jebsal Vendange Tardive 2010 emporte par exemple ma préférence sur ce Disznókő.

Prix actuel grande distribution : EUR 39,95

Luc
#208
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Kiravi

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 110
  • Remerciements reçus 72

Jo14 a répondu au sujet : Disznókő Tokaji 6 pt 2002

Salut Bulgalsa,

Je suis étonné que tu aies trouvé cette bouteille en grande distribution :huh:
Où était-ce ?
Surtout à ce prix...

Jo14

Jo14
#209

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1176
  • Remerciements reçus 214

bulgalsa a répondu au sujet : Disznókő Tokaji 6 pt 2002

C'est dans la grande distribution d'un pays enclavé, dans le sens des aiguilles d'une montre, entre la Belgique, l'Allemagne et la France. :)

Luc
#210

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: Cédric42120Gildasjean-luc javauxMartinezPBAESVougeotstarbuck