Publicité slide

    Jean-Michel Gerin

    • Guest
    • Portrait de Guest Auteur du sujet

    Guest a créé le sujet : Jean-Michel Gerin

    Bonjour,

    de passage chez le caviste lyonnais Malleval hier matin, j'ai eu le plaisir de déguster le Côte-Rôtie 2000 Champin le Seigneur du domaine Gerin, ainsi que le Condrieu Coteau de loye 2000 du même domaine.

    Le Côte-Rôtie était dense, tannique, sur le les fruits noirs avec des notes très épicés.
    C'est en tout cas un vin à  attendre, et pour compléter sur cette lancée, j'ai ouvert le même jour un millésime 1993 de le cuvée Champin Le Seigneur.
    La dégustation m'a prouvé la grande classe des Côte-Rôtie de ce domaine, et pour un millésime réputé "moyen" il s'est avéré splendide de complexité, suave avec des notes de gibier.

    Je ne dirais pas la même chose en ce qui concerne le Condrieu. Le boisé l'emportait sur la finesse, et masquait les arômes et saveurs si particulières du viognier. Ceux de François Villard, d'Yves Cuilleron et de Georges Vernay me paraissent au dessus.

    Cordialement.
    CD
    #1

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 23588
    • Remerciements reçus 44

    Thierry Debaisieux a répondu au sujet : Re: Jean-Michel Gerin

    Merci pour l'ouverture de cette rubrique.

    La dernière bouteille de Gérin que j'ai bue, est le Champin le Seigneur 95 en février dernier.

    Je garde le souvenir d'un vin déjà  agréable, sur les fruits noirs, le bois et les épices, pas très puissant en bouche mais assez élégant.

    Cordialement
    Thierry
    #2

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 3196
    • Remerciements reçus 2

    DidierT a répondu au sujet : Re: Jean-Michel Gerin

    CD,

    Je pense qu'effectivement La Loye est un peu atypique pour un Condrieu, moins de fraicheur et plus boisé, gras et demande donc un peu de temps. C'est ce que j'ai observé avec le 97 qui était plutôt sympa cette année.
    Je le rapprocherai plus à  Chateau Grillet.

    A+
    DIdier
    #3

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest Auteur du sujet

    Guest a répondu au sujet : Re: Jean-Michel Gerin

    tu as de la chance carpe diem,moi quand je vais chez malleval j'aimai il m'ouvre de telle chose
    #4

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest Auteur du sujet

    Guest a répondu au sujet : Re: Jean-Michel Gerin

    Bonsoir,

    Ce n'est pas une question de chance, mais simplement le fait qu'à  chacun de mes passages chez Malleval, j'insiste auprès du sommelier de garde, le dénommé Damien Gateau, pour être prévenu par courrier, mail, etc... lorsqu'une dégustation est organisée.

    Il est vrai que cette dégustation du 30/11/2002 est un évènement exceptionnel pour cette vénérable maison dont ce n'est pas la marque de fabrique. Il faut féliciter pour cela la persévérence du sommelier susvisé, qui avait fait ses classes à  la Cave d'à  Côté, où il avait mis en place des dégustations périodiques autour d'un thème (une région ou un vigneron).

    Depuis son arrivée chez Malleval, il a essayé de mettre sur pied plusieurs dégustations, mais comme je vous l'ai dit, ce n'est pas la tradition chez cette maison.

    Si vous souhaitez vraiment vous "éclater" autour de formidables dégustations, rendez vous chez Antic Wine à  St jean où le truculent Georges Dos Santos organise périodiquement des "beuveries", et pour quelques euros symboliques de participation, vous pouvez savourer de somptueux nectars (la dernière en date m'a permis de dégsuter 6 Côte-Rôtie plus un invité surprise; le domaine Gallety).

    Cordialement.
    CD
    #5

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest Auteur du sujet

    Guest a répondu au sujet : Re: Jean-Michel Gerin

    Il semblerait que "Les grandes places" constituent une des plus grandes Côte-Rotie.
    Peut-on dire que cette cuvée est de la qualité des 3 stars de Guigal (La Turque, La Landonne, La Mouline) ?
    Si c'était le cas, malgré son prix (environ 60 euros) elle constituerait un bon rapport Q/P, qu'en pense ceux qui l'ont goûté ?

    Amitiés,
    M@nuel.
    #6

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest Auteur du sujet

    Guest a répondu au sujet : Re: Jean-Michel Gerin

    j'ai deguste hier soir(au restaurant)le seigneur de champin 99,et il se revele(comme beaucoup d'autres cote rotie 99)de tres bonne facture.Ce vin m'a parut ouvert,extremement plaisant et d'une incroyable seductiion(la marque du millesime).Pour jouer un peu au jeu de la compaaison,je dirai que ce vin est superieur au jasmin et au gaillard,mais inferieur au tardieu-laurent et au rostaing cote blonde,je dirai quand terme de qualité je le mettrai juste derriere le Jamet(voir commentaire dans rubrique)pour l'instant,mais je pense que dans l'avenir le Jamet creusera l'eccart!Ceci bien sur n'est que mon avis.........

    BONNE DEGUSTATION
    #7

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 3196
    • Remerciements reçus 2

    DidierT a répondu au sujet : Re: Jean-Michel Gerin

    Dans le cadre de la thématique Syrah :

    1996 – Côte Rotie Champin le Seigneur JM Gerin (7/10 – 23/02/2003)
    Carafé 1 heure – Verre Riedel Syrah
    Robe : Rubis pas très foncée.
    Nez aromatique dominé par les Fruits rouges et une pointe de violette. Le nez est plutôt simple avec un manque de complexité à  mon goût.
    Bouche : L'attaque est franche sur une trame plutôt serrée qui rappelle les fruits rouges. Par la suite l'acidité fait son apparition pour terminer sur une longueur moyenne par un manque de matière.

    Cette bouteille souffre de son millésime et donc de maturité je pense de la vendange. Pas un grand Côte Rotie, mais c'est ma première expérience de 96 et de Gerin.

    Avez-vous "tasté" Champin en 96?

    Amicalement,
    Didier
    #8

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 3196
    • Remerciements reçus 2

    DidierT a répondu au sujet : Re: Jean-Michel Gerin

    Rectification j'avais déjà  bu un 96 qui m'avait emballé d'ailleurs (Voir CR Ampuis 96). Ma mémoire me joue des tours!
    Didier
    #9

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest Auteur du sujet

    Guest a répondu au sujet : Re: Jean-Michel Gerin

    Auriez-vous déjà  goûté au Côte Rôtie 2000 Les Grands Places de JMG ? Il me semble qu'il y ait eu des commentaires de dégustation sur les Rhônes septentrionaux dans un des derniers RVF (celui de février ou mars 2003, je crois). Si l'un de vous l'avez, pourriez-vous poster leur commentaire sur ces vins de JMG ?

    Je vous remercie d'avance.

    Alph
    #10

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 23588
    • Remerciements reçus 44

    Thierry Debaisieux a répondu au sujet : Re: Jean-Michel Gerin

    Alph,

    Je lis dans la RVF. de mars 2003
    Dans Côte Rôtie
    Jean-Michel Gerin:
    *** Champin le Seigneur:
    Epicé et corsé, ce vin ample et généreux pourra être bu dans les 3 à  4 ans, quand son boisé démonstratif se sera assimilé.
    **** Les Grandes Places
    Ce vin est devenu une des cuvées phares de JMG. Parfaitement élevé, c'est complet, puissant à  l'attaque, à  la texture serrée mais soyeuse, à  la chair ample et onctueuse, tout en profondeur et en trame. On peut le laisser vieillir tranquillement 5 à  8 ans.

    Cordialement,
    thierry
    #11

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest Auteur du sujet

    Guest a répondu au sujet : Re: Jean-Michel Gerin

    Merci beaucoup, Thierry. Tu es une personne ressource assez incroyable!

    Alph
    #12

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest Auteur du sujet

    Guest a répondu au sujet : Re: Jean-Michel Gerin

    "son boisé démonstratif"… dommage !!

    Je reprends tout d'ailleurs :
    "Epicé et corsé, ce vin ample et généreux pourra être bu dans les 3 à  4 ans, quand son boisé démonstratif se sera assimilé."
    Pourquoi donner à  un vin un boisé démonstratif pour que sa qualité (et même sa "buvabilité") ne se révèle que ……… quand ce boisé aura (presque) disparu.
    Cela ne serait-il pas plus simple de faire des vins au boisé discret dès leur "naissance"… et ça existe… heureusement !!!

    Pas boisé du tout c'est pas mal aussi mais c'est pas dans l'air du temps dans cette région (et ailleurs)… sauf à  Cornas ou l'on a conservé ou redécouvert l'élévage en foudres !!

    Incroyable le nombre d'interventions (les miennes) sur le Forum Rhône : autant en un jour qu'en un an !
    #13

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 23588
    • Remerciements reçus 44

    Thierry Debaisieux a répondu au sujet : Re: Jean-Michel Gerin

    Vincent,

    Merci de tes interventions sur "Rhône".

    Je me suis contenté de faire un travail de copiste, neutre, n'ayant pas bu ces vins.

    Les notes n'engagent que leurs auteurs, de la R.V.F.

    Cordialement,
    Thierry
    #14

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest Auteur du sujet

    Guest a répondu au sujet : Re: Jean-Michel Gerin

    Justement pas de "pique" dirigée vers qui que ce soit mais (un peu pour remuer le couteau quand même) des pistes de reflexion vis à  vis de certains paradoxes plus ou moins véhiculés par la presse

    Les gens qui ne jurent que par "les grands vins de garde" et qui les boivent dans leur 5 premières années

    Les vins qu'on élève volontairement avec un boisé démonstratif (parce qu'on peut aussi faire des vins au boisé discret … même avec des fûts neufs) mais qu'ensuite tout le monde prétend garder ou que l'on ne juge digne d'intérêt qu'après que ce que ce boisé ait disparu

    Qui en a d'autres à  ajouter ??
    #15

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 3196
    • Remerciements reçus 2

    DidierT a répondu au sujet : Re: Jean-Michel Gerin

    Vincent,

    Petit commentaire sur le boisé.

    Je pense que la mode du boisé des Cote Rôtie vient du succès de Guigal avec ces crus qui supportent 42 mois en fûts neuf. Ampuis 24 mois.

    Jamet est comme mentionné, un peu à  l'opposé avec des vins sur la finesse, pures et racés souvent dés leur jeunesse avec un boisé très léger voir imperceptible ou inexistant (mon impression sur les millésimes dégustés).

    N'ayant goûté qu'Ampuis jeune, je ne peux dire si les 3 grands ou « La Las » comme dit Bob le boisé est bien fondu mais il semble qu'il faille attendre plusieurs années avant d'apprécier la quintessence des ces bouteilles. Par contre après plusieurs années, comme Landonne 89 c'est velouté, soyeux, aromatique d'une grande finesse et cela donne une grande bouteille et beaucoup de plaisir.

    Ampuis est du même genre comme mon expérience de 95 et 96 le montre. Jeune c'est puissant, massif avec des tanins démonstratifs mais qui après une bonne aération jusqu'à  24h donne un vin super velouté et fondu. Quand la matière est là  pas de problème !

    Guigal a montré une voie donc que certains ont suivi comme Gerin, maintenant le savoir faire de celui se retrouve t-il ailleurs et ces bouteilles très boisées ne donneront elles pas un vin asséché telle est la question ?

    Surtout dans le cas de Champin de Gerin, ce genre de commentaire "boisé démonstratif" m'inquiète plus que m'attire car j'attends des vins plus souple et sur le fruit pour le premier vin ayant souvent moins de matière ou concentration que les autres et donc le boisé aura plus de mal à  s'intégrer sans assécher la bouteille. Moins de problème pour Grande Place et Landonne.

    Dans le style boisé, Villard semble avoir beaucoup tâtonné avec sa Brocarde dont souvent le boisé excessif a été décrié. Maintenant un meilleur équilibre semble avoir été trouvé.

    Ce qui est sur et qui est intéressant pour nous les amateurs c'est l'émulation provoqué par un leader de l'appelation Cote Rotie, ammène une floraison de viticulteurs de grande qualité et s'ils peuvent le faire dans la diversité des styles c'est encore mieux! Côte Rotie produit pour moi une série de vins parmi les meilleurs.

    Cordialement,
    Didier
    #16

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest Auteur du sujet

    Guest a répondu au sujet : Re: Jean-Michel Gerin

    Pas de pot j'ai bu Brocarde 97… !!
    Et tout à  fait : plusieurs styles c'est ensuite la liberté pour chacun de trouver celui ou ceux qui lui conviennent le mieux !

    Pour l'instant et avec mes moyens j'aime beaucoup Jamet… et j'ai bu de beaux vins chez Clusel-Roch également…

    Apprécié aussi un producteur "inconnu" : Gilles Remillet qui produit je crois environ 4000 bout/an… le reste est vendu à  + de 10 euros le litre* à  Guigal

    *Une des raisons du prix forcément élevé des vins de négoce sur une telle appellation
    #17

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 3196
    • Remerciements reçus 2

    DidierT a répondu au sujet : 1996 - CR : Céte Rotie Les Grandes Places

    1996 - Côte Rotie Les Grandes Places JM Gerin (25/10/2003)
    Dépôt important
    Robe : Grenat Noir
    Nez intense, voir exubérant de violette, réglisse et quelques notes de fruits noirs (mûres, Burlat).
    En bouche, l'attaque est ample, belle matière bien fondue mais concentrée donnant du volume, une légère acidité en fin de bouche porte la longueur. Les arômes sont très présents, et donnent de l'élégance à  cette bouteille. On ne reste pas indifférent en face de cette bouteille, on n'aime ou on n'aime pas en fonction de son approche vis à  vis de ces arômes intenses, voir envoûtant ! Moi, j'aime.
    Bouteille à  maturité.

    Sans comparaison avec Champin 96 décrite plus haut.

    Didier
    #18

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 460
    • Remerciements reçus 0

    jean a répondu au sujet : Re: Jean-Michel Gerin

    Qui a eu l'occasion de goûter ou de lire des commentaires sur Champin Le Seigneur 2001, un millésime qui devrait être supérieur à  2000 en Rhône nord ??
    #19

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 23588
    • Remerciements reçus 44

    Thierry Debaisieux a répondu au sujet : CR: Jean-Michel Gerin - La Loye 2001

    CR: Condrieu La Loye 2001 de J. M. GERIN

    Parmi les 20 bouteilles dégustées la semaine dernière au Chalet Mounier, ce Condrieu figure parmi les grands souvenirs.
    C'était ma première rencontre avec cette cuvée.
    J'étais impatient: vous me savez fan de Condrieu...

    Le nez est superbe: abricot, pêche, fumé et violette. Il est puissant et sait s'imposer...
    La bouche est fraîche mais dense. La matière est opulente, elle se mâche. Mais le vin parvient à  rester léger! Un équilibre dans le contraste concentration/vivacité: c'est séduisant, envoutant, ça se boit tout seul!
    La finale est longue, aromatique.

    Pour moi, c'est un grand vin, élégant.

    cordialement,
    Thierry
    #20

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 2271
    • Remerciements reçus 0

    M@nuel a répondu au sujet : Re: Jean-Michel Gerin

    Dit comme ça, on n'ose pas infirmer tes impressions, Thierry ! (aaa)

    Amitiés,
    M@nuel.
    #21

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 23588
    • Remerciements reçus 44

    Thierry Debaisieux a répondu au sujet : CR: Jean-Michel Gerin: Champin le Seigneur 2000

    CR: Deuxième rencontre avec un vin de J.M. Gérin, la semaine dernière au Chalet Mounier, et deuxième moment de plaisir:

    Après la Loye 2001, ça a été Champin le Seigneur 2000

    Un nez grandiose, plus puissant que complexe: cassis, mûre, épices, bois neuf.
    Une bouche aromatique et dense avec une agréable touche d'acidité. Les tannins, fins, et le boisé créent une impression de concentration et de volume qui débouche sur une superbe et longue finale.

    Un grand vin de garde, équilibré, qui donne déjà  beaucoup de satisfactions!

    Cordialement,
    Thierry
    #22

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 3196
    • Remerciements reçus 2

    DidierT a répondu au sujet : Re: Jean-Michel Gerin

    Thierry,

    J'avais apprécié la Loye en 97, même si il y avait un boisé un peu trop appuyé à  mon goût.

    Sinon, retester un Champin le Seigneur 96 ce soir, la bouteille m'a paru un peu mieux que la précédente décrite ci-dessus même si globalement la description reste la même. En bouche, il m'a semblé qu'il y avait un peu plus de matière. Cela reste malgré tout un peu maigre. Sinon Beau nez, classique.

    Amitiés,
    Didier
    #23

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 3196
    • Remerciements reçus 2

    DidierT a répondu au sujet : Condrieu La Loye 2003

    Condrieu que j'ai eu l'occasion de boire sur l'année 97 et que j'avais apprécié.

    Maintenant dégusté au restaurant la Maison Gouin pour un prix caviste donc de 32 Euros! Et oui, cela existe encore des restaurants comme cela et tant mieux pour les amateurs.

    J'étais intéressé de voir comment un Condrieu 2003 allait se comporter et bien plutôt bien finalement.

    Nez expressif et élégant classique de Condrieu sur l'abricot, la pêche et fleurs blanches
    En bouche, c'est rond avec du volume. Pour être parfait il manque une touche de vivacité, minéralité. Belle bouteille.

    Bon réveillon et tous mes voeux pour 2005
    Didier
    #24

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 26983
    • Remerciements reçus 175

    Luc Javaux a répondu au sujet : Re: Jean-Michel Gerin

    Auteur: emmanuel charles
    Date: 07-01-2005 15:33

    Côte rotie J.M.Gerin 2000.
    Carafé 03h00

    Superbe robe, collante et homogène, reflet sombre.
    Un nez de curry, de safran, des touches animales. Un nez vraiment superbe, très plaisant, charmeur.
    En bouche, une dychotomie s'effectue entre le côté très "frais" du vin et sa structure complêxe. C'est rond, subtil et très dense.
    Belle longueur où l'épice disparait graduellement, pour des notes de fruit noirs très murs.
    Belle bouteille.
    #25

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 602
    • Remerciements reçus 0

    EricD a répondu au sujet : Re: Jean-Michel Gerin

    Les Grandes Places 1995
    Robe rubis, légèrement évoluée mais encore brillante. Nez superbe et complexe, très animal sans être pour autant désagréable. En bouche c'est de la fourrure, de la soie. Au niveau de Vieux Télégraphe 1995 qui l'avait précédé lors du repas. A parfaite maturité même si rien ne presse pour le boire.
    Eric
    #26

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 3196
    • Remerciements reçus 2

    DidierT a répondu au sujet : Champin le Seigneur 2000 Jean-Michel Gerin

    Dégusté il y a une semaine un Côte Rôtie Champin le Seigneur 2000 de J.M. Gerin

    N'ayant pas pris de notes, je retranscris de mémoire.

    Très beau nez expressif de fruits, de violette avec quelques notes épicées
    En bouche, attaque sur la fraicheur avec une trame légèrement serrée et mordante autour d'une belle acidité qui amène une belle longeur sur des arômes persistants. Beau touché en finesse. La trame me rapelle le 96 avec un peu plus de matière. Sympa.

    Didier
    #27

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 68
    • Remerciements reçus 0

    LBF38 a répondu au sujet : Re: Jean-Michel Gerin

    Domaine Jean-Michel Gérin
    Soirée Dégustation du Jeudi 13 Avril 2006
    Cave L’Echanson à Grenoble




    Condrieu « La Loye » 2004 : Robe dorée, claire et brillante. Le premier nez est légèrement fermentaire puis s’ouvre sur le bergeron et la pêche avec un beau côté floral. Le nez est en fait plutôt retenu et n’explose pas littéralement comme dans un Condrieu classique à l’allure plus flatteuse. L’attaque est souple alors que je l’aurai préféré plus incisive. Par contre la bouche est très minérale (pierre chaude) et l’acidité bien soulignée dans la trame et équilibrée par un gras qui ne domine pas. Un peu austère encore aujourd’hui pour un vin qui demande du temps. La finale termine légèrement épicée (sur des notes de poivre blanc). Atypique par son manque d’exubérance mais une interprétation très personnelle dans laquelle le sol et la vinification parlent plus fort que l’expression variétale du cépage. Bien

    Vin de Pays des Collines Rhodaniennes Syrah 2004 : La robe est rubis mais avec le bord du disque plus clair que le centre. Le nez est très cassis, réellement intense mais un peu simple arômatiquement. La bouche présente un fruité croquant et friand souligné par une acidité affirmée et un petit trait de vert malgré un égrappage total. Le milieu de bouche est souple, il manque un peu de concentration mais s’affirme tout de même dans une finale persistante à ce niveau d’appellation. Une petite confidence : Deux achats de raisin entrent dans cette cuvée. Le premier est limitrophe de Brézème tandis que l’autre s’étend sur une zone calcaire dans la direction du Diois. Assez Bien

    Côte Rôtie « Champin Le Seigneur » 2004 : Robe évidemment plus soutenue même si elle est loin d’être noire. Nez plus complexe avec des dominantes de poivre et de fruits rouges (cassis et mûre) et surtout de violette. Le vin est très flatteur avec une bonne acidité et surtout un caractère sanguin si caractéristique qui rend le jus très vivant. La bouche qui se complète par de légères touches vanillées et un côté fumé termine fraîche. Pour J. M. Gérin, il s’agit du millésime le plus classique depuis pas loin de 25 ans. Belle suavité qui est peut être amplifiée par les 10% de Viognier qui entrent dans l’assemblage réalisé dans la cuve et suivi par un élevage en barrique écourté à 17 mois pour ce millésime. Bien

    Côte Rôtie « Les Grandes Places » 2002 : J. M. Gérin sait le caractère difficile du millésime mais il est fier du résultat obtenu grâce à un tri sévère et voulait absolument nous présenter ce millésime. La robe est relativement foncée et le premier nez évoque l’élevage en barriques neuves (torréfaction, café grillé et vanille). Le cassis domine ensuite mais sans aucune verdeur et la bouche est bien pleine malgré un léger creux en milieu de bouche. Le vin finit long même s’il ne s’agit pas d’un monstre de concentration. A bilan, un grand terroir qui s’en sort avec les honneurs dans le contexte du petit millésime que l’on sait et un vin qui me semble à entendre car encore marqué par son élevage. Bien

    Côte Rôtie « La Landonne » 2003 : On dit souvent que les vins issus du climat Landonne sont les plus typés Hermitages de la Côte Rôtie. Chez ce producteur et dans le millésime caniculaire (la vendange a commencé le 17 août), l’adage n’est pas vérifié et le vin s’offre directement, sans retenue aucune. Après une robe rubis foncée et un côté légèrement animal qui s’estompe très rapidement, le nez envoûtant et complexe évolue dans un registre très classique : Cassis bien sûr mais surtout très floral (violette et lilas). L’attaque est douce et salivante pour un jus très concentré, fumé, terreux et sanguin qui monte en puissance au cours de la dégustation. Beaucoup de fruits en bouche, de la mûre mais qui ne « confiture » pas, du glycérol et des tanins très doux. Finale fumée, minérale légèrement épicée et très belle longueur. Très bien

    Côte Rôtie « Les Grandes Places » 1997 : La robe n’est pas très évoluée pour un vin qui compte déjà plus de huit ans. Le nez n’est pas très engageant, avec un caractère animalo-réducteur marqué (écurie, jus de viande, venaison). Les arômes qui complètent le tableau sont évolués : sur le cuir, les épices, le piment doux. La bouche est bien meilleure que le nez, bien en place, avec de la puissance et un côté très tourbé qui pourrait rappeler un Single Malt provenant de la région des « Islay ». Le milieu de bouche sonne un peu animal aussi. Le vin est construit mais je n’adhère pas du tout au profil aromatique. Il devrait probablement mieux se comporter à table mais j’avoue que pour moi, c’est un peu difficile d’accrocher en dégustation. Assez Bien sans plus

    Condrieu « Vendanges Suprêmes » 2000 : On termine sur une douceur avec ce Condrieu vinifié dans un style vin de paille. La Robe est jaune avec des reflets orangés - cuivrés. Le nez est très complexe avec des notes de caramel, d’écorce d’oranges confites, de cédrat et de miel. La bouche qui suit présente le même registre et on découvre à nouveau une kyrielle d’arômes : Raisin de Corinthe, cannelle, clou de girofle, et une touche balsamique. L’ensemble est doux (14° d’alcool pour des SR > 110 g/L) mais équilibré par une certaine fraîcheur. Le vin, relativement long, termine sur des amers fins et persistants. Un vin à part qui faute d’être vraiment grand présente beaucoup de complexité et d’originalité. Bien +

    Laurent
    #28

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 1789
    • Remerciements reçus 0

    jallot christophe a répondu au sujet : Re: Jean-Michel Gerin

    Laurent,
    MERCI pour ces commentaires toujours intéressants pour connaître l' évolution des vins ...je suis assez surpris du commentaire sur Les Grandes Places 1997 que j' ai toujours bien apprécié ...mais que je n' ai pas regouté depuis mai 2002!...et il ne m'en reste qu'une bouteille!...
    sinon, je me permets de "glisser" mes moyennes de notes de dégustation des vins que tu as dégustés:
    LA LOYE 2004: 15,50 (pour moi, 2003 et 1998 sont plus réussis, notés 16....)
    CHAMPIN LE SEIGNEUR 2004: 15 (mes millésimes préférés sont 1998, gouté 6 fois avec 16,17 de moyenne, et surtout 1999, gouté 7 fois dont la dernière en mars 06, 16,57 de moyenne!)...
    LA LANDONNE 2003: 17! (le 1997 et surtout le 1999, noté 18,50 ,sont exceptionnels, un cran au-dessus à mon avis)...
    LES GRANDES PLACES 2002: 16 à 2 reprises, une très belle réussite en effet dans ce millésime!...1997: 17,50 de moyenne en 3 dégustations...le sommet de cette cuvée étant atteint avec le 1999, noté 18!...
    Vendanges suprêmes: 14,50...
    Beaucoup connaissent ma haute estime pour les COTE ROTIE de JM GERIN, et j' avoue être très rarement déçu par ses productions... je trouve même assez souvent que R. Parker est un peu "sévère" avec ses vins... mais à chacun de se faire une opinion...Il faudrait cependant que les prix redeviennent plus "raisonnables", ce que Jean-Michel GERIN a promis de faire poiur les 2004: attendons!

    CHRISTOPHE
    " le vin doit rester un plaisir et non devenir un besoin ...même si parfois, on a besoin de se faire plaisir! "
    #29

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 1373
    • Remerciements reçus 8

    jlcc a répondu au sujet : Re: Jean-Michel Gerin

    Plus dure sera la chute...

    Côte Rôtie Grandes Places 2003

    Extraordinaire en échantillon l'an dernier, sublime en dégustation à l'automne au domaine, ma première Grandes Places 2003 se montre sous un tout autre jour...

    Autant auparavant le vin était rond, parfumé et velouté, autant à l'ouverture c'est sa fluidité qui m'impressione, comme si le vin était dilué. Les arômes sont bien là, mais ce creux en milieu de bouche est redoutable... L'aération doit améliorer cet aspect, mais cela relève surtout une amertume de plus en plus présente et désagréable. Le dernier tiers de la bouteille montre un vin dont les constituants sont désunis, et dominés par l'alcool et un goût de cerise amère :?. Il reste le soyeux de la matière, mais cela ne suffit pas...

    Est-il possible que le plus beau Côte rôtie 2003 que j'ai goûté s'effondre ainsi ? Défaut de bouteille ou phase ingrate du vin, il faudra le regoûter dans quelques temps, et j'attends impatiemment d'autres commentaires à ce sujet. Vivement les 2004 ?
    #30

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javaux
    Temps de génération de la page : 0.183 secondes

    Connexion

    Publicité 1

    Utilisateurs en ligne

    • Utilisateurs en ligne: 42
    • Utilisateurs hors-ligne: 20,703
    • Invités: 852

    L´abus d'alcool est dangereux pour la santé, consommez avec modération

    © 2017 Lapassionduvin.com. Tous droits réservés.