Publicité slide

    Noël 2017: quelques bouteilles pour un bon cru

    • Messages : 445
    • Remerciements reçus 23

    pogman a créé le sujet : Noël 2017: quelques bouteilles pour un bon cru

    CR: de quelques bouteilles bues pendant ces fêtes.

    Bonjour tout le monde,
    Mon foie étant de nouveau opérationnel, je peux me concentrer à la rédaction de quelques CR de certaines bouteilles bues pendant ces fêtes.

    Sur une splendide fondue chinoise (bœuf + cheval) dégustée lors du réveillon j’ai ouvert un Lirac « la Lorentine » 2013 du domaine de Marcoux + le dernier Cornas 2004 de chez Jaboulet qu’il me restait.


    Le Cornas a été ouvert 4h avant la dégustation et il se présentait super bien dès l’ouverture.

    A l’œil le vin ne fait pas son âge, le disque n’est encore pas d’un tuilé prononcé. Cependant, au nez on sent qu’il n’a plus les senteurs prononcées de ses premiers jours qui annonçaient un vin puissant et « arômatiquement » solide. Aujourd’hui, il avait des arômes floraux subtils qui laissent entrevoir de la finesse.

    En bouche, on a la délicatesse promise. Un panier de fruits rouges légers, de la rose fanée et une touche de poivre subtile. Le vin est clairement à boire et ne gagnerait plus rien à rester en cave. La puissance n’est qu’un lointain souvenir, on est sur une matière veloutée tout en finesse presque bourguignonne. Il n’y a plus de tannins perceptibles tout est fondu. C’est un régal en accompagnement du bouillon de la viande.
    TBIEN

    Suite au Cornas, je propose donc le Lirac « la Lorentine » 2013 du domaine de Marcoux.

    Pas de surprise ici. Nous sommes bien en Rhône Sud.
    Le vin a des Watts et ne s'en laisse pas compter par les épices du bouillon. Garrigues, zan, notes chocolatées et une finale alcooleuse. L’ensemble n’est pas encore en place et les petites sœurs vont sagement rester en cave une paire d’année. J’ai vraiment l’impression de boire un petit chateauneuf. Le potentiel est là.

    Le lendemain le vin s’est qque peu assagi mais le plaisir n’a pas augmenté.
    B mais B+/TBien dans le futur.

    Le jour de Noël sur une excellente dinde fermière farcie avec des marrons au jus de viande j’ai proposé le combo Château Pavie 1981 + Nuits Saint Georges 1er cru « la Maréchale » 2000 de chez Faiveley (en magnum).

    Le duo a très bien fonctionné et les 2 vins se sont très bien présentés sur le registre de la finesse.
    Les 2 vins sont servis en parallèle selon les goûts des convives.


    Château Pavie 1981.
    Bouteille relevée la veille et ouverte 12h avant la consommation. A l’ouverture il y a une légère réduction qui ne m’inquiète pas plus que ça. Je goûte un petit fond pour voir et la 1ère sensation est bonne. Il y a encore de la matière, le vin tient debout. Extra.
    Je regoûte juste avant de servir.
    Belle robe rubis pas si tuilée que ça, des arômes de cuir, cèdre et notes poivronnées me montent d’emblée aux naseaux.
    En bouche, c’est très fin (mais pas fluet), on est bien sûr sur des arômes tertiaires (cuir, humus) mais il subsiste un fond de notes fruitées tel que du pruneau à l’eau de vie. Pour un vin de cet âge c’est franchement pas mal. Pas de souci pour retenter cette expérience (il me reste des La Gaffelière 1981 qui j’espère, seront à ce niveau). L’accord avec la dinde est évident.
    TBIEN

    Nuits Saint Georges 1er cru « la Maréchale » 2000 de chez Faiveley (en magnum).
    Idem que pour le Pavie. Bouteille relevée la veille et goûtée au débotté.

    Robe rubis un poil plus foncé qu’un Bourgogne classique sans impression de voir les bords du disque tuilés.
    Au nez, on est sur des notes florales légères, du champignon et du sous-bois humide.
    En bouche, la matière est délicate mais un peu plus imposante que celle du Pavie de 19 ans son aîné tout de même. Les notes truffées fonctionnent à merveille avec la farce foie gras/champignons de la dinde. L’accord est parfait. Un bourgogne de ce niveau là, je veux bien en boire tous les dimanche avec mon poulet rôti :jump:
    TBIEN

    Place à la daube de sanglier que j’avais fait mariner pendant 3 jours et dont la sauce est à se damner….

    Avec ce plat, je propose un vin musclé : Cahors 2011 de Combel la Serre.
    Bouteille ouverte 4h avant et épaulée. 1h avant de servir le vin est peu causant et fermé à double tour. Passage en carafe obligatoire.
    A l’œil le vin est dense et presque noir.
    Au nez, fruits noirs bien mûrs, note alcooleuse et un peu d’épices. Jusque-là, il n’est pas dans les standards des Cahors que j’ai bu.
    En bouche, le vin est dense et massif. C’est un bloc monolithique que j’aurais dû laisser dormir encore un bout de temps. La structure est déséquilibrée par un manque de fruits et des arômes trop discrets par rapport à l’alcool ressenti. À J+1, il n’est toujours pas causant.
    A ce stade, je suis déçu mais vu la structure il y a du potentiel. Il va juste falloir être patient un sacré bout de temps. Pas grave il y a plein d’autres Cahors à boire qui se présenteront mieux je pense ::glou::
    A.BIEN tout de même pour ce que j’ai pu entrevoir.

    :cartj: Le remplaçant entré en cours de jeu pour renverser la situation a été brillant : Château de Lancyre Vieilles Vignes 2014.

    Au top du pic saint Loup. Du coulis de fruits noirs et rouges, un bouquet de garrigue, du zan pour arrondir les angles et complexifier l’ensemble. En bouche, on a un jus épais qui nous tapisse le palais et une fraîcheur mentholée qui fait glisser ça tout seul. Les tannins sont de qualité et déjà polis.
    Il ne lui a pas fallu plus de 20 minutes pour se proposer dans son meilleur jour.
    Content d’en avoir encore qques unes en cave car c’est un futur crack.
    TBIEN (potentiellement TBIEN+ d’ici une paire d’année).

    Vivement le 31 qu'on puisse remettre la même %tchin
    Santé à tout le monde.

    Olivier
    #1
    Les utilisateur(s) suivant ont remercié: claudius, Alex

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javaux
    Temps de génération de la page : 0.089 secondes

    Connexion

    Publicité 1

    Utilisateurs en ligne

    • Utilisateurs en ligne: 20
    • Utilisateurs hors-ligne: 1,937
    • Invités: 1,215

    L´abus d'alcool est dangereux pour la santé, consommez avec modération

    © 2017 Lapassionduvin.com. Tous droits réservés.