Publicité slide

    Mon calvaire du 11 novembre ...

    • Messages : 2457
    • Remerciements reçus 358

    Vougeot a créé le sujet : Mon calvaire du 11 novembre ...

    Avertissement :
    Ce récit s'inspire de faits authentiques personnellement vécus par l'auteur.
    Les protagonistes de l'histoire sont des gens absolument charmants, pour lesquels j'ai beaucoup d'affection.
    Mes amis, je les aime pour le meilleur et, aussi, pour le pire...


    Un véritable calvaire… :O!

    Renaud nous avait pourtant prévenus :
    « On choisit ses copains, mais rarement sa famille ».

    Sauf que…

    Si je n’ai pas choisi ma famille, j’ai encore moins choisi les copains… de ma femme. Or, c’est bien chez eux que j’ai vécu un calvaire gustatif, une épreuve que je ne souhaite même pas à mon pire ennemi.

    Samedi midi. Nous sommes invités à fêter les 40 ans d’une bonne copine. Famille, amis, ados, bébés, tout le monde est là. Peu intéressé par l’anisette et encore moins par le Clan Campbell, je jette mon dévolu sur une Belge. Blonde et bien titrée. L’apéro dure, dure, dure et nous passons finalement à table à… 16 heures.

    Couscous pour tout le monde accompagné, au choix :
    - De rosé couleur citrouille,
    - D’un Saint Nicolas de Bourgueil d’origine douteuse,
    - D’un verre de côte de bourg issu d’un bib fièrement estampillé Chantet-Blanet.

    Le Saint Nicolas de Bourgueil est à lui seul une invitation au suicide. Le parfait tuto, comme disent les jeunes, pour passer de vie à trépas dans d’affreuses souffrances.
    Sous sa couleur violacée, le cabernet Franc prend en traître. On pourrait penser, de prime abord, qu’il ne nous veut pas de mal. Or, tel l’Alien de sinistre mémoire, c’est tout l’inverse. Dans la fête, personne ne vous entend crier.

    Le Cabernet franc est un cépage extraordinaire : mûr, c’est pas terrible. Pas mûr, ce n’est pas bon. Encore moins mûr, c’est pire que tout.

    Il y a plusieurs centaines d’années, les alchimistes cherchaient à transformer le plomb en or. Si certains cavistes – pas tous, hein ? - y arrivent désormais très bien, glorifions le génial négociant qui a réussi l’exploit de transformer du raisin en un assemblage de poivron vert, de pissenlit… vert et de poivre… vert. Le genre de salade improbable que même le plus barré des Vegan aurait du mal à ingérer. Mais qui rapporte tout de même son lot d’espèces sonnants et trébuchantes. Si toutefois les clients en réchappent...

    J’aurais dû me méfier...

    Rien qu’à l’œil, j’aurais dû me méfier. Au nez, je savais qu’il ne fallait pas. Mais voilà. LPVien je suis, LPVien je reste et la curiosité emporte tout sur son passage. J’en vois déjà qui rigolent :
    « On ne t’a jamais dit que la curiosité est un vilain défaut » ?

    Merde.

    Je porte la coupe aux lèvres et, du calice à la lie, une gorgée aura suffi. Mon Dieu ! Qu’ai-je fait pour mériter une telle souffrance ? Pourquoi m’infliges-tu cet infâme jus de chlorophylle ? Ce n’est pas possible ? Le vigneron a vendangé les feuilles et a laissé les grappes !
    A cette infusion de salade s’ajoute désormais une acidité décapante qui excite, comme il se doit, les glandes lacrymales.

    Le vice ayant été poussé jusqu’à ne pas mettre de crachoirs sur table, je suis contraint d’avaler tout rond le redoutable poison. C’est à ce moment que commence réellement le calvaire.

    Glissant lentement dans l’œsophage, le vin – puisque c’est marqué sur la bouteille – commence insidieusement son œuvre destructrice. Les tanins tout secs et tout durs produisent dans mon gosier le même effet que du papier de verre sur de la soie (car j’ai l’gosier soyeux). Ça râpe, ça ponce, ça lime, ça décape, ça décharne.

    Une seule gorgée aura suffi pour me convaincre de ne pas retenter l’expérience.

    Je jette alors un œil torve vers le Côtes de Bourg, généreusement distribué en carafe d’un litre. Que faire ? J’y vais ? Je n’y vais pas ?
    Il est 16 h 30 et je n’ai bu, depuis mon arrivée, que deux bières et une gorgée de cabernet. Allez ! Je tente.

    J’aurais dû me méfier...

    Rien qu’à l’œil, j’aurais dû me méfier. Au nez, je savais qu’il ne fallait pas. Mais voilà. LPVien je suis, LPVien je reste et la curiosité emporte tout sur son passage. J’en vois déjà qui rigolent :
    « On ne t’a jamais répété que la curiosité est un vilain défaut » ?

    Re-Merde.

    Des Côtes de Bourg, il y en a des bons. Mais voilà. Je ne suis pas tombé sur le moins pire. Celui-ci a au moins le mérite de faire passer le goût désagréable qui pollue mes papilles depuis 10 mn. La feuille de cassis et le poivron – moins vert – jouent leur rôle de détergeant naturel. Les tanins accrochent et, tels une crème à récurer, retirent de la bouche ce qu’il reste de matière. La langue pendante, l’œil hagard, la respiration saccadée, je m’interroge sur ce que j’ai pu commettre pour mériter un tel châtiment. Chantet-Blanet fait déchanter le palais.

    Mais le meilleur reste à venir…

    La Badoit fait doucement son œuvre bienfaitrice. Litre après litre, elle apaise le feu violent qui ravage mon œsophage tout en éliminant les dernières molécules de solanacée.

    Le dessert arrive et, avec lui, les bulles. D’emblée, je sais que la fête n’est pas finie.

    De loin, la forme de la bouteille m’indique que je ne reverrai jamais les gens – si gentils – auxquels je dois mon invitation. Le verre, d’un vert très… vert, même plus que vert, porte fièrement son étiquette sur laquelle est inscrite la mention « vin mousseux de qualité ».
    Et, comme si cette promesse de qualité ne suffisait pas, a été ajoutée une belle pastille autocollante sur laquelle figure la mention « Saveur de l’année 2017 ».
    Vin mousseux de qualité + saveur de l’année 2017 = velours de l’estomac + régal des papilles.
    C’est, à n’en point douter, ce que n’importe quel être normalement constitué doit en conclure.

    Sauf que…

    Charles V…ER rime avec Enfer. Avec Misère. Avec Ether. J’avais déjà été confronté au breuvage de Charly dans le cadre professionnel. Une collègue, avec laquelle j’entretenais pourtant de fort bonnes relations, avait cru bon d’acheter ce vin mousseux à l’occasion d’une inauguration. Nous ne travaillons désormais plus ensemble (véridique).

    Six ou 7 ans plus tard, la même partition est rejouée. Comment peut-on produire un vin aussi mauvais ? Comment réussir la désunion et la dissociation des saveurs dans une bouteille ?

    D’ailleurs, en parlant de bouteille, une chose m’a choqué. Oui, choqué : alors que le vin-mousseux-de-qualité-supérieure, dans le verre, se la joue grand geyser du Yellowstone, pas une bulle ne s’accroche aux parois de la bouteille une fois celle-ci ouverte. Il y aurait de l’eau dans la quille que cela ne mousserait pas plus. D’aussi loin que je me souvienne je n’ai jamais constaté ça ailleurs.

    Dans le verre, le mousseux blanc mousse et remousse encore. Il est désormais temps de goûter.

    J’aurais dû me méfier...

    Rien qu’au nez, j’aurais dû me méfier. Je savais qu’il ne fallait pas. Mais voilà. LPVien je suis, LPVien je reste et la curiosité emporte tout sur son passage. J’en vois déjà qui rigolent :
    « On ne t’a jamais répété que la gourmandise est un vilain défaut » ?

    « … ».

    C’est terrible. Dès l’attaque, je sais que c’est mort : acidité et odeur disons… éthérée et rien de plus. Odeur de mauvais vin. Odeur d’un truc dont on sait d’emblée que ce ne sera pas bon. Ce que la bouche confirme de façon éclatante, imparable, magistrale. Nous avons trois vins dans le même verre :
    - Un vin amer,
    - Un vin acide,
    - Un goût de vin (car c’en est).

    Mais là où le champion s’affirme, c’est que ces trois goûts, saveurs, sensations – appelez-les comme vous voulez – cohabitent sans jamais se mélanger. C’est tellement dissocié que c’en est caricatural.
    L’attaque est acide, la bouche est amère et le goût est immonde. Immonde et indescriptible tant il ne correspond en rien à ce que je connais du vin. Hormis l'éther, je ne vois pas autre chose.

    Pas de fête réussie sans Charly !

    Des vins, j’en ai bu pas mal. Des bons, des moins bons, des franchement pas bons, venant de tous les vignobles. Dans toutes mes dégustations, il y avait des éléments qui me permettaient de dire pourquoi ce n’était pas bon : structure, parfums, goût équilibre, défaut… Là, tout est combiné. Ce vin n’est pas bon, POINT !

    Lorsque je lâche un virulent « Putain ! C’est dégueulasse ! », ma femme me fait les gros yeux mais convient tout de même, en chuchotant « qu’effectivement, c’est dégueulasse » . Les verres à moitié remplis restent sur la table. Un jeu est annoncé. Il faut mener une enquête dans la maison pour savoir qui, quand, comment et pourquoi, a volé les bijoux de la Comtesse.

    La prochaine fois, je proposerai ma propre enquête. J’ai déjà une petite idée du scénar…
    « Un anniversaire est organisé. Tout le monde s’amuse jusqu’à ce que 3 vins soient servis. Dans l’heure qui suit, de nombreux convives se sentent mal. Quel pinard a rendu malade toute la famille » ?

    Vincent
    LPV Normandie (canal historique).
    #1
    Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jérôme Pérez, Luc Javaux, oliv, PBAES, Gildas, Jean-Bernard, legui, mgtusi, icna, bis, hyllos, jean-luc javaux, Marc C, sideway, peterka, bassaler, olivyeah, podyak, Christophe M., daniel popp, Moriendi, LADIDE78, Raboso del Piave DOC, Cédric42120, GILT, Vaudésir, tonioaja, MathiasB, jpm, armhell, vivienladuche, azerty27, 4fingers, Agnès C, ols, Frisette, starbuck, Raisin breton, leteckel, jd-krasaki, jclqu, the_ej, david84, Cristobal, SOK, swan, Damien72, No Sport, Jullux, DaGau, éricH

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 2656
    • Remerciements reçus 185

    Vaudésir a répondu au sujet : Mon calvaire du 11 novembre ...

    Tu t'es trompé c'était le banquet de l'armistice ton truc ::fz:: , tu n'as pas eu droit à la sonnerie aux morts ::whooo::
    #2
    Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Vougeot

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 82295
    • Remerciements reçus 1176

    oliv a répondu au sujet : Mon calvaire du 11 novembre ...

    Dans la fête, personne ne vous entend crier.


    Mythique !! :DD :DD (tu)
    #3
    Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Vougeot

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 8473
    • Remerciements reçus 210

    jean-luc javaux a répondu au sujet : Mon calvaire du 11 novembre ...

    (tu)
    LPVien têtu ou pas, tu aurais mieux fait de rester à la bière belge toute la journée... zX

    jlj
    #4
    Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Vougeot

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 26
    • Remerciements reçus 1

    RomainGe a répondu au sujet : Mon calvaire du 11 novembre ...

    Une pointe de culpabilité me prend alors que je ris (avec une pointe de sadisme) à la lecture de cette après-midi de torture !

    Une telle résilience force l'admiration, ce bon Bacchus vous le rendra !

    PS: Je ne connaissais pas ce divin nectar mousseux Charles V*lner, je prendrai donc garde dans le futur à inventer une urgence si jamais je vois une bouteille approcher à moins de 10 mètres de moi !
    #5
    Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Vougeot

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 224
    • Remerciements reçus 23

    Damien72 a répondu au sujet : Mon calvaire du 11 novembre ...

    Merci , j’ai éclaté de rire devant mon IPad et j’ai pu faire lire ce très jolie CR à mon épouse .
    Je crains que tu ne sois plus jamais invité si un des copains de ta femme tombe sur ce post mais c’est sûrement volontaire !!
    Un bon moment ! Pour nous surtout ...

    Avec vous ,
    Damien
    #6
    Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Vougeot

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 4310
    • Remerciements reçus 92

    ols a répondu au sujet : Mon calvaire du 11 novembre ...

    je jette mon dévolu sur une Belge. Blonde et bien titrée
    Y a pas a dire, le belge, que ça se boive ou que ça se fume, c'est toujours une valeur sûre zX

    Ma critique:
    Le Cabernet franc est un cépage extraordinaire : mûr, c’est pas terrible.
    Ça c'est pas vrai ...:unsure:

    Conclusion:
    y a des jours ou il est préférable de rester chez soi, quitte a prétexter les pires excuses ...Pfff ! Disons un mauvais tour de reins, a cause d'un coup de bêche trop appuyé! :oops:
    Ou encore que ta piscine... ::run::
    Ou bien que tu dois faire le porte drapeau a la commémoration ... ::fz::
    Ou aller ramasser des vers pour partir a la pêche ... (absence d'émoticone appropriée)

    Dans tout les cas tes souffrances nous font bien rire. Et en ce qui me concerne ça remplace, dans l'allégresse, un bon De Funes !! :jump:

    PS: La prochaine fois n'oublies pas le caméscope ::dance::
    #7
    Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Vougeot, No Sport

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 14954
    • Remerciements reçus 265

    mgtusi a répondu au sujet : Mon calvaire du 11 novembre ...

    Vincent tu as eu la délicatesse de masquer une partie du nom du "vin" dans ton poste...sauf dans l'entête de l'annonce C..unt !

    Michel
    #8

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 2457
    • Remerciements reçus 358

    Vougeot a répondu au sujet : Mon calvaire du 11 novembre ...

    mgtusi écrit: Vincent tu as eu la délicatesse de masquer une partie du nom du "vin" dans ton poste...sauf dans l'entête de l'annonce C..unt !


    Bien vu, Michel. B)
    J'ai corrigé.

    Vincent
    LPV Normandie (canal historique).
    #9

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 27052
    • Remerciements reçus 230

    Luc Javaux a répondu au sujet : Mon calvaire du 11 novembre ...

    Moi je dis que c'est une expérience salutaire que tout amateur doit faire de temps en temps pour se remettre les papilles à niveau (niveau 0 dans ce cas).
    A force de ne boire que des bons vins, on devient difficile et on ne se rend plus compte de la qualité moyenne désastreuse de ce que ceux qui n'y connaissent rien achètent en général.
    Tu verras, ton prochain muscadet, ta vas encore l'apprécier davantage !


    Luc
    #10
    Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Vougeot, Marc C, LADIDE78, Frisette, No Sport, Jullux

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 14954
    • Remerciements reçus 265

    mgtusi a répondu au sujet : Mon calvaire du 11 novembre ...

    C'est donc le fameux Charles V... qui postait sur LPV il y a quelque temps !

    Mais tu as eu de la chance d'avoir le brut car en demi-sec ça doit être une arme de destruction massive.

    Avant on gagnait ce genre de bouteilles dans les stands de tir des fêtes foraines, d'où le nom de "mousseux de foire"

    Michel
    #11
    Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Vougeot

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 163
    • Remerciements reçus 6

    sebus a répondu au sujet : Mon calvaire du 11 novembre ...

    Merci Vincent, je viens de pleurer de rire devant mon ordi! Très beau récit! :D

    Sébastien
    #12
    Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Vougeot

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 826
    • Remerciements reçus 21

    GAET a répondu au sujet : Mon calvaire du 11 novembre ...

    Oui, cela aurait pu être pire...
    Mais oui, il m'est arrivé d'avoir à subir une telle mésaventure, mais il y avait un plus... OUI, OUI

    Le double effet kisscool, un petit complément laxatif du plus bel effet et des plus puissants.
    Je ne développerais pas.
    Gaëtan
    #13
    Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Vougeot

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 79
    • Remerciements reçus 1

    punchcoco59 a répondu au sujet : Mon calvaire du 11 novembre ...

    oups;
    ce doit être,
    l'arrière gout de ce qui était donné à nos braves poilus de l'époque qui végétaient au fond des tranchées...

    Thierry
    #14

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 15173
    • Remerciements reçus 13

    PBAES a répondu au sujet : Mon calvaire du 11 novembre ...

    #15
    Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Vougeot

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 107
    • Remerciements reçus 24

    No Sport a répondu au sujet : Mon calvaire du 11 novembre ...

    Vougeot écrit: A cette infusion de salade s’ajoute désormais une acidité décapante qui excite, comme il se doit, les glandes lacrymales. Glissant lentement dans l’œsophage, le vin – puisque c’est marqué sur la bouteille – commence insidieusement son œuvre destructrice. Les tanins tout secs et tout durs produisent dans mon gosier le même effet que du papier de verre sur de la soie (car j’ai l’gosier soyeux). Ça râpe, ça ponce, ça lime, ça décape, ça décharne.


    ça devait être un 2008 (#fontcluse)
    #16
    Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Vougeot, Frisette

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 2231
    • Remerciements reçus 77

    didierv a répondu au sujet : Mon calvaire du 11 novembre ...

    Vougeot écrit:

    mgtusi écrit: Vincent tu as eu la délicatesse de masquer une partie du nom du "vin" dans ton poste...sauf dans l'entête de l'annonce C..unt !


    Bien vu, Michel. B)
    J'ai corrigé.


    Nan c'est encore marqué en tout petit tout en haut sur l'onglet
    Ah mais quand ça veut pas, ça veut pas. :dash:

    Didier
    #17
    Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Vougeot

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 3454
    • Remerciements reçus 393

    Frisette a répondu au sujet : Mon calvaire du 11 novembre ...

    Mon Vougeot, tu es magique ! Il ne manquait plus que la sonnerie aux morts pour parfaire le tableau! Dis moi, se serait pas un cas de divorce, un anniversaire comme ça ???
    En tout cas, je vois que la bouteille qui s'en ait le mieux sorti c'est...notre chère et vertueuse Badoit de Saint Galmier!!!

    Allez...Respect & Robustesse !!!

    Flo (Florian)
    LPV Forez
    #18
    Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Vougeot

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 5627
    • Remerciements reçus 42

    Martinez a répondu au sujet : Mon calvaire du 11 novembre ...

    Je te trouves bien sévères avec ces vins.

    Des vins qui inspirent à ce point au point de nous régaler d'un tel texte ne peuvent pas être aussi mauvais que tu veux bien le dire.

    Par effet miroir, j'y vois aussi un hommage à tous ces vignerons ou consommateurs, qui, intellectuellement, sont dans une quête permanente vers la qualité ( à tous les niveaux, à tous les étages).

    Jmm
    #19
    Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Vougeot

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 1569
    • Remerciements reçus 205

    starbuck a répondu au sujet : Mon calvaire du 11 novembre ...

    Encore un texte enormissime, Vincent va finir par décrocher le Goncourt des LPViens :)
    Si un ami me sert une piquette et me demande ce que j'en pense, je lui fais lire ce texte parce qu'un bon écrit vaut mieux qu'une longue justification ::sos::

    Sylvain
    #20
    Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Vougeot

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 918
    • Remerciements reçus 54

    GILT a répondu au sujet : Mon calvaire du 11 novembre ...

    Bravo Vincent.

    Tu as su décrire avec talent une situation souvent vécue.
    Le pire c'est quand,sachant que tu es passionné de vin, on te demande ton avis...

    Cordialement.

    Gilles
    #21
    Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Vougeot

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 718
    • Remerciements reçus 136

    Agnès C a répondu au sujet : Mon calvaire du 11 novembre ...

    Vincent, si j'avais ton talent de conteur-se, j'aurais pu écrire un sujet similaire pour le mariage de copains en septembre.
    A ceci près, qu'on nous avait demandé de goûter au préalable 2/3 vins (à moins de 4€ en rouge) parce que "toi tu t'y connais".
    Le calvaire avait donc commencé plus tôt.
    Il faut faire preuve de beaucoup de diplomatie dans ces moments là.
    Pour ce mariage, le choix avait été de faire simple mais d'inviter tous les amis, choix très respectable.
    Le choix des vins a donc été ... simple, pour autant pas mal de bouteilles ont été vidées.
    Je n'ai bu qu'une gorgée de vin rouge (arghhh), et une demie coupe de bulles (pas d'étiquette, mais j'imaginais un crémant du jura ... vert), et c'est pas plus mal parce que la Gnégnès quand elle a un coup dans l'aile, c'est pas jojo.

    Comme dit Luc ::fz:: , cela remet la jauge à zéro.
    Agnès, gosse de riche (en attente d'adoption)

    "Enivrez vous de vin, de poésie ou de vertu à votre guise, mais enivrez vous"
    #22
    Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Vougeot

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 2202
    • Remerciements reçus 24

    Raboso del Piave DOC a répondu au sujet : Mon calvaire du 11 novembre ...

    Bien vu Vincent! Tu m'as redonné l'envie d'aller au prochain pot organisé au travail ;-)
    N'empêche, une bonne grosse daube ça remet les idées en place, parce qu'à force de boire de bons vins, je me demande quelques fois si, avec les progrès vantés à droite et à gauche, il en existe toujours de mauvais. Et puis vlan, sans prévenir, une daube, prends ça dans les dents! :-)

    Ton récit m'a également rappelé le pire vin que j'aie jamais bu, un vin du Tarn acheté avec un pote chez Noz, le déstockeur de St-Egrève en Isère, en compagnie d'une bouteille de Corbières blanc. Avec mon pote, on se fait le Corbières à l'apéro, un vin de récoltant, simple et sympa, rien à dire, on a pris du plaisir. On ouvre le Côtes du Tarn ou je ne sais quoi sur la viande.
    Là, direct, une odeur d'égoût.
    Lui: "Vas-y, goûte, on sait jamais!"
    Moi: "T'es con ou quoi, faut pas boire ça, c'est pas bon pour la santé"
    Lui: "Alleeeeez!.
    Moi "Non, j'ai peur, vas-y toi plutôt!"
    Lui: "Moi j'ai pas envie".
    Moi: "Ben moi non plus!".

    J'ignore encore pourquoi, certainement aussi en raison de cette volonté que j'ai souvent de me surpasser, mais j'ai fini par goûter.
    Un truc incroyable, que je préfère, par délicatesse, ne pas décrire ici.
    Lorsque le souvenir de ce goût refaisait surface, j'en avais des frissons dans le dos (!) et ce pendant des semaines. Une expérience.
    #23
    Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Vougeot

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 934
    • Remerciements reçus 95

    jd-krasaki a répondu au sujet : Mon calvaire du 11 novembre ...

    Merci pour ce CR que je lis avec envie.
    Pour le service d'un mousseux de ce niveau, une astuce : verser dans un saladier avec un grand sachet de framboises Picard encore congelées.


    (Pour l'anecdote, J'étais invité en Champagne, le maître de maison annonce une "soupe au champagne" pour l'apéro, j'avoue que j'en salivait d'avance. C'était ce mousseux aux framboises. Et pan. :pinch: )

    JD - Lutèce
    #24
    Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Vougeot

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 3636
    • Remerciements reçus 284

    LADIDE78 a répondu au sujet : Mon calvaire du 11 novembre ...

    Hello Vincent ,
    Merci pour ton courage ( car il en fallait ) :D , et de nous l avoir fait partager , un vrai soldat , un vrai combattant ( du bon vin , du trés bon , un défendeur des valeurs Lpviennes ) l ennemi malheureusement progresse a grand pas , jour après jour , il est partout , j espère qu il nous envahiras pas ( j en ais bien peur ) , je suis rassuré , que tu est survécu a ce combat , ton rapport auprès de la communauté Lpvienne te vaut la légion d honneur ( ben quoi il y en a qu ils ont pour moins que ça ) :D :D , bravo à toi défendeur ( comme beaucoup sur ce forum ) de la mal bouf et des vins de M.... Lpviens tu l ais , moi aussi , je suis fiers comme toi de garder ces valeurs , allez on va se taper un petit muscadet de chez Luneau Papin , et un petit beaujolais , ( je laisse le choix à tous les Lpviens de la cuvées et du cru ) pour oublier ça , car tu l a bien mérité ,
    Vincent merci a toi , content de te voir parmi nous , et contintu a nous régaler avec tes aventures et ton courage :D :D :D

    Luc , bravo pour la remise a zéro , je l ais fait il y a 2 jours ,de temps en temps ça fait du bien ( de se faire du mal :D ), et c est la qu on s aperçoit qu il y a pas mal de M..... Autour de nous

    Vincent encore merci oo, oo, oo,

    didier

    Mal- voyant depuis 26 ans et passionné de vins comme vous tous
    #25
    Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Vougeot

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 1569
    • Remerciements reçus 205

    starbuck a répondu au sujet : Mon calvaire du 11 novembre ...

    Luc Javaux écrit: Moi je dis que c'est une expérience salutaire que tout amateur doit faire de temps en temps pour se remettre les papilles à niveau (niveau 0 dans ce cas).
    A force de ne boire que des bons vins, on devient difficile et on ne se rend plus compte de la qualité moyenne désastreuse de ce que ceux qui n'y connaissent rien achètent en général.
    Tu verras, ton prochain muscadet, ta vas encore l'apprécier davantage !


    Luc


    Luc, cette recommandation s'adresse surtout à des gens qui ne fréquentent que des amateurs de bons vins.
    Il y en a sans doute sur LPV mais je crois que la majorité des membres du forum vivent régulièrement la situation décrite par Vincent.

    Que ce soit en famille ou chez des amis, nombre d'entre nous ont sans doute déjà entendu cette phrase: "Tu bois du coca ? Je croyais pourtant que tu aimais le vin ! "
    Il nous manque juste le talent de Vougeot pour en faire un sketch.

    Par contre je pense que les admin's devraient songer à monter une boite de prod pour vendre des programmes à la télé.
    Entre "Les envies prennent vie" avec les CR d'oliv et "Après le 20h, c'est Vougeot", il y aurait de quoi financer LPV pour un moment :)

    Sylvain
    #26
    Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Vougeot

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 82295
    • Remerciements reçus 1176

    oliv a répondu au sujet : Mon calvaire du 11 novembre ...

    Par contre je pense que les admin's devraient songer à monter une boite de prod pour vendre des programmes à la télé.
    Entre "Les envies prennent vie" avec les CR d'oliv et "Après le 20h, c'est Vougeot", il y aurait de quoi financer LPV pour un moment :)


    Un business plan médiatique limité à la seule radio me semble prudent si l'on veut garantir le succès commercial de l'opération... :whistle:
    #27
    Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Vougeot

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 2225
    • Remerciements reçus 73

    Cédric42120 a répondu au sujet : Mon calvaire du 11 novembre ...

    Magnifique (tu) :DD mais tristement vrai...:unsure:

    Je retiens également la remarque de Gilt: Le pire c'est quand,sachant que tu es passionné de vin, on te demande ton avis... :dash:

    Ce qui me chagrine aussi, est que nos hôtes ( sachant que nous sommes amateurs) vont faire l'effort financier d'acheter une pseudo étiquette autour des 10 -15 euros en gd, style C9p ou village bourguignon des plus grossiers, alors que d'habitude ils ne dépensent pas plus de 5 euros sur une bouteille.
    Alors.... que tout simplement, le "coup de coeur" du caviste local, à moins de 10 balles comblerait certainement plus nos papilles et notre envie de découverte ...

    Slts Cédric
    LPV Grand Forez
    #28
    Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Vougeot, Frisette, éricH

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 2202
    • Remerciements reçus 24

    Raboso del Piave DOC a répondu au sujet : Mon calvaire du 11 novembre ...

    A lire certaines réactions, - un repas sans bon vin, aaaaarrhhhh, les valeurs de Lpv (?)... -j'avoue me réjouir personnellement d'avoir pris un peu de distance avec cette passion! B)
    #29
    Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Vougeot

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 2457
    • Remerciements reçus 358

    Vougeot a répondu au sujet : Mon calvaire du 11 novembre ...

    Un grand merci à tous pour vos remerciements et vos rebonds.
    Cette situation, nous l'avons effectivement toutes et tous vécue et nous nous en sommes toutes et tous plus ou moins bien sorti-e-s.
    Ce genre d'expérience remet les choses à leur place, comme l'a si bien dit Luc, mais pose aussi la question de la meilleure attitude à adopter face à la médiocrité.
    Que faire - sinon ne pas boire - face à de l'acidité en bouteille ?
    Comment rester poli, souriant - et surtout honnête - lorsqu'est posée la question de la qualité ?
    Pas facile-facile, tout ça...

    Je suis en tout cas ravi de vous avoir distrait avec mes nouvelles aventures pathético-comico-vi-né-neuses.

    Je constate néanmoins qu'elles se reproduisent plus souvent que de raison et qu'il serait peut-être temps que je me fende d'un CR qui fasse un peu rêver, avec de vrais vins... Je vais y réfléchir... ;)

    Vincent
    LPV Normandie (canal historique).
    #30

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javaux
    Temps de génération de la page : 0.183 secondes

    Connexion

    Publicité 1

    Utilisateurs en ligne

    • Utilisateurs en ligne: 7
    • Utilisateurs hors-ligne: 20,792
    • Invités: 601

    L´abus d'alcool est dangereux pour la santé, consommez avec modération

    © 2017 Lapassionduvin.com. Tous droits réservés.