Publicité slide

    Domaine Zind Humbrecht

    • Messages : 302
    • Remerciements reçus 0

    Thémistocle. a répondu au sujet : Re: Zind Humbrecht

    Chers amis,

    Cette discussion autour du registre iodé prend un tour passionnant. Cependant, de quoi parlons nous : de la composante iodée olfactive ou de cette touche alcaline la plupart du temps retrouvée en finale de bouche.
    Je garde le souvenir d'un commentaire de Papin inscrivant l'expression olfactive de l'iode comme une des manifestations du réduit.
    Par ailleurs, nous ne pouvons que nous féliciter (et sans réserve aucune) de cette intervention de Michel Bettane qui prend toute sa dimension, et par sa clarté et par sa concision, dans le vif de nos échanges.
    Pour finir, et pour rejoindre le titre de cette rubrique, je voudrais vous dire toute l'émotion que vient de nous procurer la dégustation du Muscat Goldert en 2001.
    Bien à  vous tous,
    Lionel.

    L. VAN DER GUCHT.
    #61

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest

    Guest a répondu au sujet : Re: Zind Humbrecht

    Et les commentaires de Claude sont toujours passionnants...
    #62

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 302
    • Remerciements reçus 0

    Thémistocle. a répondu au sujet : Re: Zind Humbrecht

    Rectification, il s'agit du muscat Goldert en 2002 et non pas 2001!
    Lionel

    L. VAN DER GUCHT.
    #63

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest

    Guest a répondu au sujet : Re: Zind Humbrecht

    Si c'est le muscat Goldert 2002 , je l'avais dégusté en décembre 2004 et , bien que n'étant pas habitué des dégustations de vins d'Alsace, j'avais dit combien j'avais été impressionné par ce vin assez fermé à  l'époque , type même du vin minéral (dans mon esprit). Surtout en comparaison de tous les muscats de toutes régions que j'ai eu l'occasion de gouter!
    Et ce vin passait avec des vins beaucoup plus réputés !

    (cf : " les plus grands vins se trouvent ils en Alsace" )

    Raymond
    #64

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest

    Guest a répondu au sujet : Re: Zind Humbrecht

    Goûter aussi les muscats Goldert de Burn :

    Domaine Ernest Burn Muscat GC Goldert Clos St-Imer Cuvée de la Chapelle 2002.
    Notes : DS14,5 - PC15,5 - PP16 - LG14. Moyenne : 15.
    Nez fruité, normalement muscaté. Bouche joufflue, franche, typée, fruitée et fleurie, plutôt longue, qu'une acidité de bon aloi maintient guillerette malgré son léger embonpoint. Une finale amère agréable de peau de pamplemousse renforce la persistance.

    Domaine Ernest Burn Muscat GC Goldert Clos St-Imer Cuvée de la Chapelle 2001.
    Notes : DS15 - PC15,5 - PP15 - LG15,5. Moyenne : 15,25.
    50% MO, 50% MA. Nez typé, fruité et floral, particulièrement parfumé. Bouche grassouillette, très cohérente dans son équilibre. De niveau VT.

    Laurent
    #65

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest

    Guest a répondu au sujet : Re: Zind Humbrecht

    Vous la rappeler est nécessaire : c'est un vieux truc de pedago (on ne se change pas) mais avec vous c'est nécessaire tant vous semblez vous aussi peremptoire dans votre communication mais avec peut être moins de raison réèlle de l'être. Montaigne le disait déjà  : la contagion fait souvent qu'on est humble avec les humbles et orgueilleux avec les orgueilleux. Je vous assure que ma nature me fait le plus souvent pencher du premier côté mais il y a d'irresistibles exceptions. MB
    #66

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 27147
    • Remerciements reçus 284

    Luc Javaux a répondu au sujet : Re: Zind Humbrecht

    C'est décidément plus fort que vous, vous ne savez pas vous empêcher d'être désagréable, suffisant et prétentieux. Pour quelqu'un qui se prétend pédagogue, c'est un peu dommage, vous ne trouvez pas ?
    Mais je commence maintenant à  en avoir l'habitude, et vous avez raison, il n'y a aucune raison pour que vous changiez.
    Néanmoins, je ne suis pas tout à  fait certain que ce soit la bonne méthode pour inciter les internautes à  payer les 80 ou 289 euros demandés pour avoir accès à  vos publications sur le net.

    Cela étant, et contrairement à  vous, toujours cordialement,

    Luc
    #67

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 302
    • Remerciements reçus 0

    Thémistocle. a répondu au sujet : Re: Zind Humbrecht

    Luc,

    Il y a mal donne. Le M.B qui te fait démarrer au quart de tour ne peut être M.B.
    à  toi,
    Lionel.

    L. VAN DER GUCHT.
    #68

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest

    Guest a répondu au sujet : Re: Zind Humbrecht

    Logiquement Bettane doit se moquer du nombre d'Internautes prêts à  payer pour ses commentaires :
    Deux raisons à  cela :
    - vu le mépris affiché vers l' amateur aux compétences inférieures aux siennes, il doit logiquement mépriser leur argent, tiens dans un sursaut de cohérence il devrait même pas encaisser les chèques.
    - vu les hautes sphères intellectuelles dans lesquelles il culmine, il doit à  coup sûr, se nourrir que de savoir élitiste et d'eau fraîche.

    A mojns qu'il soit déjà  dans une démarche de concurence ?

    Question à  Bettane : est ce qu'un savoir élitiste perd de sa superbe dès qu'il est partagé par le plus grand nombre ?
    Mesure-t-on la valeur d'un homme à  tout ses savoirs au caractère exclusif.

    Franchement, je trouve dommage ses réactions car je pense qu'au niveau de sa vision large du vin il est dans le vrai.

    Tant pis.......

    pour lui.

    Jmm
    #69

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 27147
    • Remerciements reçus 284

    Luc Javaux a répondu au sujet : Re: Zind Humbrecht

    Lionel,

    C'est possible, mais qu'est-ce qui te permet de l'affirmer ?
    Le style est tellement ressemblant...

    Luc
    #70

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 302
    • Remerciements reçus 0

    Thémistocle. a répondu au sujet : Re: Zind Humbrecht

    Luc,

    Je sens un abyme séparant le premier du second post. En tout cas je retiens l'info et j'oublie la polémique et tout ce qu'elle provoque en réactions inutiles,

    Lionel.

    L. VAN DER GUCHT.
    #71

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 27147
    • Remerciements reçus 284

    Luc Javaux a répondu au sujet : Re: Zind Humbrecht

    Lionel,

    Ces deux messages ont été écrits par la même personne (adresses IP semblables).
    Mais pour le reste, tu as raison, inutile de s'appesantir sur le sujet.

    Luc
    #72

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest

    Guest a répondu au sujet : Re: Zind Humbrecht

    Bon, je pense que l'on va réserver l'iode à  la guérison des gnons !

    Laurent
    #73

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest

    Guest a répondu au sujet : Re: Zind Humbrecht

    Cher Luc

    Tout ceci est bien entendu au deuxième degré et je m'amuse quelque fois à  l'idée qu'on puisse prendre au sérieux ce que j'écris quand cela déborde du cadre du vin. Après tout c'est vous qui avez commencé en parlant le premier de votre propre incompétence (à  laquelle vous êtes le dernier d'ailleurs à  croire) et en voyant dans mon premier post un côté hautain ou visant l'incompétence des amateurs : je crois me souvenir que je déplorais que certains producteurs ou critiques confondent des types opposés de pourriture mais peut être que mon français n'est pas assez clair pour un Helvète. Pour les amateurs il s'agit simplement d'affiner sa perception de la saveur propre des raisins nobles, ce qui est assez facile dès qu'on est mis sur de bons rails.
    je continue à  vous lire avec plaisir et plus souvent que vous ne le pensez. On reparlera de vos convictions actuelles dans dix ans lorsque vous aurez vu évoluer les vins dont vous parlez. Cordialement MB
    #74

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 27147
    • Remerciements reçus 284

    Luc Javaux a répondu au sujet : Re: Zind Humbrecht

    M. Bettane,

    Merci pour ce post d'apaisement, je le prend en tout cas comme tel.
    Je retiendrai donc qu'en dehors du cadre du vin, il ne faut pas toujours vous prendre au sérieux et que vous êtes adepte du second degré, ce qui n'est d'ailleurs pas pour me déplaire.
    Et rassurez-vous, s'il y a bien une chose dont je ne doute jamais, c'est bien de la modestie de mes compétences par rapport à  celles de professionnels tels que vous. Chaque dégustation à  l'aveugle me le rappelle cruellement.
    Je ne doute pas non plus du fait que mes convictions (parfois un peu tranchées il est vrai) en matière de vin évolueront au fil des années, tout comme, je ne désespère pas que les vôtres évolueront également. Et puis si tout le monde était toujours d'accord sur tout, que le monde serait ennuyeux !

    Cordialement,

    Luc

    PS : je ne suis pas Suisse, c'est pire encore, je suis Belge... (bbb)
    #75

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest

    Guest a répondu au sujet : Re: Zind Humbrecht

    Au fait Michel, Luc n'est pas Hélvète il est wallon !!

    c'est pas mieux, je sais, mais soyons précis !! (aaa)
    #76

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest

    Guest a répondu au sujet : Re: Zind Humbrecht

    Toc, toc, c'est ici le post sur zind humbrecht ou reglement à  ok coral…..
    #77

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 4779
    • Remerciements reçus 71

    Olivier Mottard a répondu au sujet : Re: Zind Humbrecht

    vin100 pourrait même me traiter de flamand que j'en serais fier !

    (aaa)
    #78

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest

    Guest a répondu au sujet : Re: Zind Humbrecht

    Zind-Humbrecht Pinot Gris Windsbuhl 2000

    Un Pinot Gris technique, belle réussite formelle charpentée mais avec un caractère strict et une gourmandise en retrait ...
    #79

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest

    Guest a répondu au sujet : Re: Zind Humbrecht

    C'est justement ce que j'apprécie dans le Clos Windsbuhl : une certaine austérité et de la rigueur.
    #80

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest

    Guest a répondu au sujet : Zind Humbrecht Gewurztrminer Wintzenheim

    Bonjour a tous,

    Pour revenir sur le sujet passionnant des vins de Zind Humbrecht, je fais indenaiblement parti de ceux qui adorent les vins de ce domaine.
    Je n'ai toutefois pas encore assez d'experience gustative de l'ensemble de la production pour me forger une idee complete.
    J'ai deguste dernierement une bouteille (ouverte) d'un Gewurzt Wintzenheim 1999 qui m'a ete rapportee par un client qui s'avouait deconcerte par ce vin.

    L'analyse olfactive m'a permis de deceler un vin gras, aux aromes confits avec toutefois un deficit de fraicheur, du sans doute, a la presence de sucres residuels plus imposants dans cette bouteille.
    Pour moi, le cote opulent de ce Gewurztraminer etait, malgre son deficit en acidite, une caracteristique des vins de Zind-Humbrecht que j'ai trouve dans d'autres cuvees.
    Certes, le vin etait ouvert de l'avant veille, et je ne savais pas dans quelle conditions il a avait ete stocke par le client.

    Si quelqu'un d'autre sur ce forum a eu l'occasion de deguster le Geurztraminer Wintzenheim (dans le millesime 1999 voire un autre millesime), je serais tres interesse par ses commentaires.

    Merci d'avance.

    Cordialement
    CD
    #81

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest

    Guest a répondu au sujet : CR: Zind Humbrecht

    CR: Zind-Humbrecht Gewurztraminer Wintzenheim 2002. bu au domaine en déc 2003
    Notes : DS14 – PC14,5 – PP14 – LG15. Moyenne : 14,5.
    Fruit variétal, net, sur des arômes de réglisse, de rose, de fumé ; netteté et absence de lourdeur en bouche.

    En revanche, bu hier soir un considérable :
    Zind-Humbrecht Gewurztraminer Clos Windsbuhl VT 2001 (18/20 -grand), à la fois extrême et frais/fin, aux parfums envoûtants et au sucre magique.

    Un plus vieux souvenir :
    * ZIND-HUMBRECHT riesling Wintzenheim 1996 (16/20): magnifique, acide et ample, aromatique en diable.

    Cordialement
    #82

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest

    Guest a répondu au sujet : Re: Zind Humbrecht

    Toute la différence c'est que d'un côté il y a un grand terroir et de l'autre non. Le vigneron est le même et la volonté de bien faire aussi. Le mill y fait ausi un peu.
    Pour ma part je trouve que tant à casser sa tirelire c'est pour ne prendre que les grands terroirs chez ce vigneron et pas les vins génériques (hormis le "Thann" issu de jeunes vignes du Rangen)... déja que sur les grands terroirs on n'est pas assuré à chauqe fois de la grandeur du vin (même si la régularité est de mise ici).
    Pour le prix d'un terroir de second ordre ici on peut s'offrir une bouteille issue d'un grand terroir chez un excellent vigneron (Schueller/Eichberg-Pfersigberg - Kientzler/Geisberg - Boxler/Sommerberg par exemple).
    #83

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 23558
    • Remerciements reçus 45

    Thierry Debaisieux a répondu au sujet : CR: Zind Humbrecht Riesling Rangen de Thann Clos Saint-Urbain 1997

    CR: J'ai bu hier mon dernier Riesling Rangen de Thann Clos Saint Urbain 1997 de Zind-Humbrecht.

    Il était servi après:
    Vertige 2001 de Cuilleron, La Doriane 2001 de Guigal, Côteau de Vernon 1999 de Vernay

    et avec Silex 1998.

    Ce vin me semble superbe!
    Mais je n'ai pas l'habitude des Alsace:)

    Le nez est fabuleux: citron confit, agrumes, fumé et minéralité.
    La bouche est ample, grasse, savoureuse, un peu marquée par le sucre et longue, très longue...

    J'aime beaucoup!

    cordialement,
    Thierry
    #84

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest

    Guest a répondu au sujet : Re: Zind Humbrecht

    et tu es vraiment sur un petit millésime (disons moyen)

    imagine le niveau et le bonheur sur un grand millésime (1990, 1994, 1995, 1998, 2001...) de la même cuvée. Et les autres

    Thierry il faut que tu t'intéresses un peu plus à l'Alsace

    et après tu ne pourras plus t'arrêter ;) ;)
    #85

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest

    Guest a répondu au sujet : Re: Zind Humbrecht

    Thierry,

    Tu me dis un mot de cette cuvée de Cuilleron que je ne connais pas ...
    Quelle qualité pour les autres vins que tu as bus ?

    Le we dernier un coteau de Vernon de Vernay 90 bien décevant (tjs ce pb du vieillissement des Condrieu).

    Les Rangen de Schoffit ne sont pas mal non plus.
    #86

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest

    Guest a répondu au sujet : Re: Zind Humbrecht

    Celui de Jean Schaetzel aussi (dans les deux mill goûtés)
    #87

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest

    Guest a répondu au sujet : CR: Zind Humbrecht

    Et pas que pour le Riesling ...
    CR:
    France : Domaine Zind-Humbrecht – Alsace Grand Cru – Pinot Gris Rangen de Thann Clos Saint-Urbain SGN 1998 : janv 2002
    DS : 17,5 vers 18 - LG : 17 vers 18 - PP : 17,5 - PC : 17/17,5 . Note moyenne : 17,5
    - Robe vieil or, très visqueuse.
    - Nez explosif, encore assez simple dans l’expression d’un fruit exotique exubérant et pur (fruit de la passion, mangue), accompagné de beurre frais, de réglisse, de guimauve.
    - Liqueur immense, d’une grande pureté, beaucoup de fraîcheur, l’équilibre est parfait, la texture de loin la plus soyeuse de la soirée.

    Schoffit - Riesling Rangen de Thann - Clos St-Théobald 1995 : juin 2001
    PP : 17 - DS : 16 - PC : 17 - LG : 15,5 - Note moyenne : 16,4 - prix : 200 F
    - Très belle robée dorée intense, tirant sur l'orangé.
    - Nez à part, marquée par des notes originales de mandarine, d'orange (dans une expression crémeuse, suave). Des notes de champignon, de truffe, encore discrètes, commencent à se manifester.
    - Produit sur un terroir volcanique, ce vin aérien possède en bouche une expression originale déjà décelée au nez. On y découvre des notes de citron, de groseille, de fruits de la passion. Son acidité ne fait pas consensus. Comme on pouvait reprocher au Brand de Zind un léger excès d'alcool, on peut reprocher à ce vin un léger excès d'acidité.

    Schoffit Tokay Pinot Gris Rangen de Thann - Clos St-Théobald 2000 : mai 2003
    PP : 16,5 - DS : 17 - PC : 16,5 - LG : 17 - Note moyenne : 16,5/17
    - Très belle robe brillante, jaune citron.
    - Le nez rôti évoque ici plus le passerillage que le botrytis. Belle déclinaison complexe de notes de citron confit, de beurre, de fumé, de genêt en fleurs, de miel, de bergamote, de verveine citronnelle.
    - La bouche conjugue brillamment l'acidité, le sucre et le minéral, conférant au vin un côté "évident". Finale ample, gourmande en diable.

    *************mai 2003 :
    10. Muscat Clos Saint Théobald Grand Cru "Rangen de Thann " 50 cl 2001 :
    DS15,5 – PP15 – PC15 – LG15. Note moyenne : 15 - Prix : 18,00 €
    - Nez très parfumé, associant dans un bel ensemble olfactif des notes de raisin frais, de pamplemousse, de menthol, de rose, de gingembre.
    - Bouche fruitée, gourmande, avec des notes de zeste, de mirabelle bien mûre. Elle pourrait bénéficier d'un supplément de nervosité.

    11. Riesling Clos Saint Théobald Grand Cru "Rangen de Thann " 2001 :
    DS16 – PP15 – PC16 – LG15. Note moyenne : 15,5 - Prix : 26,00 €
    - Robe dorée, brillante.
    - Nez très présent, complexe, combinant des parfums de citron confit, de miel, de pain d'épices, de beurre, d'agrumes, de mélisse citronnelle.
    - Bouche peu sucrée, fermée, austère malgré ses arômes opulents. Finale un peu chaude et relatif manque de nerf.

    12. Riesling Clos Saint Théobald Grand Cru "Rangen de Thann " 2000 :
    DS16,5 – PP17 – PC17 – LG15,5. Note moyenne : 16,5 - Prix : 22,00 €
    - Robe dorée, brillante.
    - Joli nez citronné, mêlant des notes exotiques et florales.
    - Bouche marquée par les agrumes, austère, dotée d'une acidité soutenue (2000 est ici plus acide que 2001, contrairement au cas du Sommerberg). Caractère plus ferme, plus tendu, moins baroque que dans le cas du 2001. Fort potentiel.

    13. Tokay Pinot Gris Clos Saint Théobald Grand Cru "Rangen de Thann" 2000 :
    DS17 – PP17 – PC16,5 – LG17. Note moyenne : 17 - Prix : 27,00 €
    - Robe dorée, brillante.
    - Nez avenant, délivrant des notes de miel, de mangue, de rose, de mandarine, de poivre.
    - Bouche hédoniste, gourmande en diable, avec ses notes acidulées de mangoustan et d'épices. Le sucre est bien intégré dans un ensemble riche, racé et équilibré (belle tension). Le vin, très plein, immédiat, est dégusté comme lors de la session des pinot gris grand cru du 12 mai 2003

    14. Gewurztraminer Clos Saint Théobald Grand Cru "Rangen de Thann" 2000 :
    DS17 – PP16,5 – PC17 – LG16. Note moyenne : 16,5 - Prix : 32,00 €
    - Robe dorée, intense, brillante.
    - Nez typé, opulent, complexe, souligné par des odeurs de lychee, de rose, de fleurs fraîches, de citron confit, de menthol.
    - Bouche possédant un beau volume, plus lourde que la précédente. Notes de fruits blets, de safran, de miel. Moins de nerf et de classe peut-être, mais le tout compose un ensemble intéressant, faussement fainéant, décadent et baroque, très proche d'un style "vendange tardive".
    **************

    Schoffit - Gewurztraminer Clos Saint Théobald Grand Cru "Rangen de Thann" VT (50 cl) 1995 : oct 2003
    DS15,5 – PP15,5 – PC16 – LG15,5. Note moyenne : 15,5 - Prix : 32,00 €
    - Robe vieil or.
    - Nez avenant de fruits confits, d’agrumes, de safran.
    - Bouche concentrée, confite, assez fraîche, avec une jolie finale « piquante », enlevée.

    Alsace GC Rangen de Thann – Zind-Humbrecht – Riesling 1988 : fév 2005
    PP17,5 – LG17,5/18
    - Des notes typées et vivifiantes signalent un riesling de grande race : fruit magique (agrumes, fruits blancs), minéralité. Il n’est pas jusqu’à la craie et le menthol qui ne renforcent cette sensation. Le nez est riche (même s’il n’a pas l’opulence des 2 précédents) et mûr.
    - La matière est dévoilée, délicieusement fruitée (mandarine), fine, persistante et minérale. Elle fait preuve d’une grande rigueur pour une puissance somme toute modérée. Nullement flagorneuse donc (mais je précise que les vins plus récents du domaine qui roulent parfois des mécaniques sont aussi très souvent des grands vins).
    - Un vin fondamental (on a pu penser à la rigueur racée du Clos Ste- Hune), qui rappelle à quel point le Riesling, quand il est grand, inflige à beaucoup de ses concurrents, en raison de la profondeur et de la complexité de sa saveur, un lourd handicap de départ (on n’oublie pas ici que le vin est certes plus vieux). Les flaveurs particulières du Rangen ne sont pas ici explicites.
    #88

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest

    Guest a répondu au sujet : Re: Zind Humbrecht

    Il ne vous reste plus qu'à faire une dégust "spéciale Rangen"
    avec Zind, Schoffit, Wolfberger, Schaetzel, P. Zinck, Bruno Hertz, Ch. D'Orschwihr... et peut être encore Kuentz-Bas je crois.
    #89

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest

    Guest a répondu au sujet : Re: Zind Humbrecht

    Et comparer au Sommerberg de chez Boxler ...

    La visite du Rangen au retour du voyage, dans un froid de petit matin humide (la rivière propice qui coule en bas), est assez inoubliable.
    Vertige, cohérence et inclinaison des pentes, clos revendicateurs, rigeur du sol, ...
    #90

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javaux
    Temps de génération de la page : 0.179 secondes

    Connexion

    Publicité 1

    Utilisateurs en ligne

    • Utilisateurs en ligne: 65
    • Utilisateurs hors-ligne: 1,897
    • Invités: 1,743

    L´abus d'alcool est dangereux pour la santé, consommez avec modération

    © 2017 Lapassionduvin.com. Tous droits réservés.