Publicité slide

    Le Furmint

    • Jérôme Pérez
    • Portrait de Jérôme Pérez Auteur du sujet
    • Absent
    • Messages : 17648
    • Remerciements reçus 290

    Jérôme Pérez a créé le sujet : Le Furmint

    un excellent article : où l'on apprend que le gouais blanc est un cépage Casanova et qu'il est à l'origine du chardonnay et du riesling : tiens, tiens ... et le furmint.

    www.dico-du-vin.com/...

    Ce qui est évident c'est que le furmint a tout pour plaire. Le futur roi des cépages ?

    quelques exemples slovènes, slovaques et hongrois très prochainement.

    Jérôme Pérez
    #1

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Jérôme Pérez
    • Portrait de Jérôme Pérez Auteur du sujet
    • Absent
    • Messages : 17648
    • Remerciements reçus 290

    Jérôme Pérez a répondu au sujet : Le Furmint

    L'alba imputtotato, l'autre parent du furmint : un cépage blanc roumain.
    une découverte récente : conférence de février 2017 à Tarcal au cœur du Tokaj hongrois
    www.tokajtoday.com/2...

    Jérôme Pérez
    #2

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Jérôme Pérez
    • Portrait de Jérôme Pérez Auteur du sujet
    • Absent
    • Messages : 17648
    • Remerciements reçus 290

    Jérôme Pérez a répondu au sujet : CR: furmints Slovaques Hongrois et Slovènes

    CR: Dégustation de furmints de différentes origines et de différents terroirs

    Dégustation réalisée au domaine Disznoko le 9 août 2017. Verres Riedel Furmint.
    Ordre aléatoire

    Tokaj - Szent Tamaz Mad 2015 : minéral type chablis, mousserons. Bouche très vive, presque crissante, finale citronnée. Un vin qui vise à être produit à hauteur du demi million de bouteilles.

    Tokaj - Hetzolo 2015 : beau nez poudré cacao. Large et gourmand un vin flatteur qui procure beaucoup de plaisir. C'est bien bon.

    Tokaj - Disznoko 2015 : Joli nez poudré, retenu, discret, Vin large à l'acidité intégrée qui possède en supplément cette axe amer caractéristique et très intéressant.

    Tokaj - Royal Tokaj 2015 : d'abord réduit puis arômes de poire ; un vin large informe qui manque de relief : difficile à apprécier en l'état.

    Tokaj - Gizella 2015 : arômes de poire, joli nez comlexe. Boisé en bouche certes, mais un vin très complet, Pour moi excellent.
    Tokaj - Dobogo 2015 : manque de netteté aromatique pour mon goût ou plutôt de précision. Je me suis demandé s'il n'y avait pas un peu d'oxydation, Un vin gras qui manque un peu de relief avec une finale un peu fuyante.

    Somlo – Kreinbacher furmint 2015 : très beau nez citronné, Bouche un peu plus terne avec une forte salinité et moins de matière que les vins précédent. Intéressant cependant.

    Tokaj – Oremus Mandolas 2015 : nez miellé avec des notes de poire. Superbe en bouche, sapide avec une belle intégration de tous les éléments. Grande longueur, Excellent vin.

    Slovénie – Dveri Pax furmint 2015 (sipon) : nez un peu chimique, beaucoup de gaz et peu de matière. La comparaison est bien difficile.

    Tokaj – Tiz Soros 2015 : nez sur le zan, la réglisse. Bouche un peu brouillonne, peu définie, (vin d'un amateur qui mérite donc l'indulgence.

    Tokaj – SK – Ostrozovic Spécial collection 2015 : robe dorée, beau nez citronné avec de la netteté et de la pureté, frais au boisé léger. La bouche déçoit un peu avec un manque de gras, du gaz. Le décalage est criant. UN vin long et étiré, quasi paradoxale.

    Tokaj - Hetzolo Tokaj Furmint : léger pétrole au nez, bouche élégante et droite dans un esprit très riesling que même la forme de la bouteille confirme. Bon vin.

    Tokaj – SK – Macik Grand Furmint 2015 : très discret, un peu pharmaceutique. Bouche large, construite avec une très bonne structure et un belle équilibre et une belle longueur. Bref beaucoup de qualités, mais une fois de plus la discrétion des arômes et des saveurs interroge.

    Slovénie – Jeruzalem – Sek Sipon 2015 : mention de demi sec sur la bouteille, mais ce vin se goûte assurément sec. Arômes éthérés, ouverts. Un vin à la très grande acidité qui donne du plaisir mais qui manque de complexité et de fond au regard du niveau de la dégustation.

    Slovénie – Jeruzalem – Number 7 2016 Puklavec family ; robe dorée, Très beau nez citronné, Très bel équilibre en bouche et grande longueur pour ce très bon vin.

    Slovénie – Jeruzalem – Lesjak sipon 2016 : nez éthéré, doux en bouche, bel équilibre mais un peu simple.

    Balaton – Kali Kovek – Monostorapati 2016 : joli vin gai, bien équilibré à la matière large et à la belle fraîcheur. Un vin simple qui fait une transition à la fois géographique comme stylistique entre les vins de Tokaj et ceux de Slovénie.

    Slovénie – Kos sipon 2015 : nez très complexe, profond, Joli moelleux en bouche, vin complet possédant une vraie longueur (noin uniquyement portée par l'acidité), Très bon.

    Tokaj – Disznoko Lajosok 2015 : certes boisé, mais d'une très grande complexité. Un vin qui frise la perfection et qui survole la dégustation. Très complet et sans faille, d'une longueur éblouissante. Excellent.

    Tokaj - Szent Tamaz – Uragya 2015 : un bon vin très droit, pur et harmonieux qui a juste pâti de l'ordre de la dégustation. Belle pureté et bonne complexité.

    Tokaj – SK – Macik Mono 2015 : Encore le même sentiment d'un vin qui possède énormément de qualités mais que sa discrétion qui confine au mutisme handicape en termes de plaisir donnés. Par ailleurs, bien difficile de faire la différence avec la cuvée Grand Furmint.

    Jérôme Pérez
    #3
    Pièces jointes :
    Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, jfrdz

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 309
    • Remerciements reçus 22

    jfrdz a répondu au sujet : furmints Slovaques Hongrois et Slovènes

    Pas facile de tirer des enseignements de cette dégustation presqu'horizontale entre les trois pays. A la lecture, on a l'impression que les sélection parcellaires (Mandolas, Lajosok et Uragaya) s'en sont les mieux sorties, ce qui est finalement logique (pour être juste, Somlo n'était pas représenté par l'un ou l'autre des furmint les plus profonds de l'appellation, même si à titre personnel je suis fan du furmint générique de Kreinbacher). Est-ce que les furmint slovènes ont souffert du voyage ? Ce fichu furmint est tellement réductif que la moindre contrariété le fait se refermer comme une huitre tout en le rendant muet comme une carpe. Mais d'un autre côté, 2015 est tout de même réputé pour le côté fruité explosif. En tous les cas, merci d'avoir tenté l'expérience. Si mes souvenirs sont bons, je crois qu'un festival du furmint a lieu chaque année à Budapest en janvier ou février.

    Mrls slts
    jfrz

    _____________________________________________________________________________________
    « Avez-vous déjà bu une bonne bouteille avec un connaisseur en vin ? C'est un supplice. » Nicolas Bouvier
    #4

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Jérôme Pérez
    • Portrait de Jérôme Pérez Auteur du sujet
    • Absent
    • Messages : 17648
    • Remerciements reçus 290

    Jérôme Pérez a répondu au sujet : furmints Slovaques Hongrois et Slovènes

    Bonjour Jean François,

    deux vins slovènes s'en sont très bien sortis : Number 7 de Puklavecs et Kos. Dans les meilleurs vins de la dégustation.
    Pour les autres, je pense que le problème vient du mode de vinification et de cette foutue macération préfermentaire à froid dont on raffole à Jeruzalem : mais de mon point de vue, ce type d'extraction flatteuse ne correspond ni au furmint ni au riesling.

    En revanche, il ressort que l'élevage sous bois apporte vraiment un plus aux vins de furmint.

    Je regrette de ne pas avoir porté de vins de Grand Bari : Je comptais sur Michal Bartak présent à cette dégustation qui les a oubliés !

    Jérôme Pérez
    #5

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 309
    • Remerciements reçus 22

    jfrdz a répondu au sujet : furmints Slovaques Hongrois et Slovènes

    Bonjour Jérôme,

    Effectivement, en relisant attentivement ton CR, les deux furmint slovènes que tu mentionnes s'en sortent bien.

    Dans l'idéal, il faudrait pouvoir comparer des furmint des 4 régions (en incluant 1-2 furmint du Burgenland autrichien et d'Afrique du Sud ?) vinifiés et élevés sous bois pendant une durée plus ou moins équivalente. J'imagine qu'il ne serait pas facile de réunir des vins selon ce critère de sélection. Je note au passage qu'après les errements bourguignons du début des années 2000 à Tokaj, les élevages sous bois des furmint sont désormais un peu plus courts et débouchent sur de meilleurs équilibres.

    Mrls slts
    jfrdz

    _____________________________________________________________________________________
    « Avez-vous déjà bu une bonne bouteille avec un connaisseur en vin ? C'est un supplice. » Nicolas Bouvier
    #6

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    Modérateurs: GildasPBAESMartinezVougeotjean-luc javauxCédric42120
    Temps de génération de la page : 0.111 secondes

    Connexion

    Publicité 1

    Utilisateurs en ligne

    • Utilisateurs en ligne: 26
    • Utilisateurs hors-ligne: 20,831
    • Invités: 1,113

    L´abus d'alcool est dangereux pour la santé, consommez avec modération

    © 2017 Lapassionduvin.com. Tous droits réservés.