Publicité slide

    CR: Dégustation de vins allemands au restaurant le Laurent

    • Messages : 287
    • Remerciements reçus 133

    bassaler a créé le sujet : CR: Dégustation de vins allemands au restaurant le Laurent

    Ce lundi était organisée au restaurant Le Laurent une dégustation de l’ensemble des Grands Crus allemands (GG = Großes Gewächs) diffusés par la société Elysée Wines de Thomas Mauss, que je tient à remercier pour cette invitation.

    Horst Sauer
    Silvaner, Am Lump 1655 GG, 2016 : un nez très frais, sur une aromatique bien développée et très gourmande. La bouche est vivie, sur un équilibre semi-perlant, développant une grande gourmandise. Finale vibrante. Excellent
    Riesling, Am Lump 1655 GG, 2016 : nez acidulé, sur un côté végétal de bon aloi, une pointe pétrolée en supplément. Bouche tendue, sur un duo amertume / acidité pas encore intégré. Rondeur stridente ( ?) en finale. A revoir

    Seehof
    Riesling Steingrube, 2016 : un grillé au nez qui révèle une réduction assez marquée et qui disparaît après une longue aération. Belle bouche construite sur une acidité de structure forte, mais équilibrée par la puissance et l’aromaticité. Très Bien
    Riesling Morstein VV, 2016 : nez complexe, toujours sur une réduction présente. Impression (déjà) de corpulence. En bouche, c’est gras, corpulent, tendu. Malgré la jeunesse, j’y décèle un gros potentiel, avec une finale tonique. Très Bien +

    Burg Ravensburg
    Riesling Kapellenberg GG, 2015 : nez très fin et très complexe, sur un mix élevage / notes terpéniques. En bouche, c’est riche et opulent, une pointe acide en sus. Un côté « sucre » / « rondeur » empêche de bien apprécier le vin. Finale sur des amers un peu trop marqués (zan / caoutchouc). Sans doute too much pour moi.
    Pinot Noir, Löchle GG, 2013 : du fruit rouge et noir au nez, un soupçon de glycérine en supplément. En bouche, confirmation du côté glycériné, allié à une sensation « sucrailleuse » peu agréable. Pas mon style

    Dönnhoff
    Riesling Höllenpfad, 2016 : nez ultra fin, sur les fruits blancs bien murs (poire), une pointe de gaz et une finesse cristalline salivante. Bouche fruitée, tendue, présentant un gras élégant et une fraîcheur sur la finale, tout en rétro-olfaction. Excellent
    Riesling Hermannshöhle GG, 2016 : le grand frère, un cran nettement au-dessus. Elégance, race et persistance, sur un équilibre tout en fruit et en délicatesse. De la très grande ouvrage. Excellent + (+)

    Rainer Schnaitmann
    Pinot Noir, Lämmler GG, 2015 : amertume au nez, une sensation de volatil. Bouche plutôt tannique, finissant sur une finale marquée par une acidité assez présente. Bien
    Lemberger, Lämmler GG, 2015 : nez un peu bizarre, sur le « foin » ? Bouche plutôt ronde, des tannins sages et crémeux mais une sensation d’amertume en finale et de manque de trame. Bien

    Bruno
    #1
    Les utilisateur(s) suivant ont remercié: mauss.th

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 82836
    • Remerciements reçus 1472

    oliv a répondu au sujet : Dégustation de vins allemands au restaurant le Laurent

    Sitôt rentré, déjà posté !
    Respect ! ::run::

    Et le pire, c'est que je n'ai quasi rien à ajouter à ce CR très précis car j'ai goûté les vins exactement comme Bruno !
    Très joli Silvaner 2016 de Sauer, plein de gourmandise et de jus, ouvert et parfumé sans être vulgaire et d'une grande lisibilité.
    Malgré une nette réduction qui chahutait les nez, les deux vins de Seehof étaient impeccables de structure, en particulier le Morstein, d'une belle profondeur et droiture. Un vin sérieux d'une vraie belle tenue.
    Délicieux Höllenpfad 2016 chez Dönnhoff, très précis et d'un équilibre réussi entre gourmandise et classe. Plus de droiture et de puissance sur l'Hermannshöhle, tout en classe sans austérité.
    Moins sévère que Bruno sur le Pinot Noir de Burg Ravensburg qui, malgré un petit côté sucré un peu forcé, m'a semblé présenter des qualités de parfum pour peu qu'on cherche un côté généreux un peu facile.

    Une très jolie opportunité de goûter dans des conditions parfaites des vins difficiles à croiser en France.
    #2
    Les utilisateur(s) suivant ont remercié: mauss.th

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 2091
    • Remerciements reçus 45

    Galinsky a répondu au sujet : Dégustation de vins allemands au restaurant le Laurent

    Alors à mon tour de donner mes avis sur les vins dégustés au Laurent en compagnie de Bruno et Oliv (il faut d'abord rendre hommage à l'ancienne génération ::dance:: ) )
    mais avant tout, je voulais remercier Thomas pour son invitation, pour l'organisation et pour le maintiens à température des blancs au cours de la dégustation sans oublier le cadre sympathique du lieu retenu.

    Le Silvaner "Am lump" Weingut Horst Sauer 2016, m'a fait belle impression, par son coté équilibré, ou la matière s'équilibrait parfaitement par une acidité rafraîchissante en finale (Sans oublier que passant en premier dans la dégustation, il était plus desservi en ce point)
    J'ai bien aimé le Riesling "Am Lump" Weingut Seehof" 2016 avec ses notes pâtissières au nez, d'une belle richesse et droiture - parfaite buvabilité après un passage en carafe (histoire de le détendre un peu)
    Quand au Riesling "Morstein - Vieilles Vignes" Weingut Seehof 2016 - Superbe de complexité, d'équilibre (encore un poil... voir même un peu plus, serrée) mais devrait avec quelques années d'âge et un passage en carafe, dévoiler ses charmes, finale sur une très belle tension et belle longueur.(tu)
    En goûtant le premier Riesling "Höllenpfad" Weingut Dönnhoff 2016 - Je retrouve complexité aromatique et gustative, une finale sur de légers amers et une impression de cailloux chauds - La finale est superbe (tu) ..... Par contre en goûtant (bonus, merci Thomas) l'Hermannshöhle GC, j'en oublierai presque le précédent, on entre encore plus dans une dimension supérieure.... Quel plaisir à ce niveau !oo,
    Quand au Riesling "Husarenkappe" Weingut Burg Ravensburg 2015 - J'ai moins apprécié sa construction de bouche, que j'ai trouvé trop puissante, très riche, et même une impression de notes métalliques (on ne peut pas tout aimé, c'est même cela qui fait le charme des dégustations !)

    Je serai moins loquace sur les rouges, qui ne m'ont pas tout à fait transporté, néanmoins, j'ai eu plaisir sur le nez du Pinot Noir "Löchle" Weingut Burg Ravensburg 2013 - avec sa robe rouge claire, sur un petit panier de fruits rouges. Mais la bouche recèle quelque chose qui m'a dérangé.

    Eric
    #3
    Les utilisateur(s) suivant ont remercié: mauss.th

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    Modérateurs: GildasPBAESMartinezVougeotjean-luc javauxCédric42120
    Temps de génération de la page : 0.103 secondes

    Connexion

    Publicité 1

    Utilisateurs en ligne

    • Utilisateurs en ligne: 60
    • Utilisateurs hors-ligne: 1,900
    • Invités: 1,641

    L´abus d'alcool est dangereux pour la santé, consommez avec modération

    © 2017 Lapassionduvin.com. Tous droits réservés.