Publicité slide

    Château du Cèdre, Cahors

    • Messages : 17716
    • Remerciements reçus 313

    Jérôme Pérez a créé le sujet : Château du Cèdre, Cahors

    Château du Cèdre

    Bru
    46 700 Vire-sur-Lot
    Tel - +33 (0)5 65 36 53 87
    Fax - +33 (0)5 65 24 64 36
    contact(at)chateauducedre.com



    www.chateauducedre.com




    CR: Le Cèdre Prestige 1996
    J'attendais beaucoup de ce vin, peut-être trop.La robe est tout à  fait dans l'esprit Cahors, profonde, intense, avec beaucoup de jeunesse, elle est à  peine entachée des presque six ans qu'a ce vin. Quelques reflets violines encore.Le nez est superbe, mélange de cassis et de myrtille, assez semblable à  celui d'un Madiran mais avec en plus ces notes typées fumées, terreuses et mentholées de son origine. Ce nez est plein de distinction. Jusque là  tout va bien.
    L'attaque en bouche se fait dans la corpulence et l'ampleur mais les tannins se font vite sentir, masquant du coup également la finale et laissant une impression de raideur et d'astringence. Cette bouche n'est pas aimable et je me demande si elle le sera un jour. J'attends donc vos commentaires et vos avis.Je me suis demandé ensuite ce que l'on pouvait attendre d'un Cahors et si cette astringence n'était pas un aspect de sa typicité. Il me semble qu'en terme de tannins, ceux-là  ne sont pas très fins et plutôt secs. Ce n'est pas du tout la même sensation que celle que j'éprouve devant la montagne tannique d'Aydie 97 ou Chapelle Lenclos de différents millésimes qui me procurent, eux, du plaisir.

    Jérôme Pérez
    #1

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest

    Guest a répondu au sujet : Re: Le Cèdre Prestige 1996

    Ce vin était excellent dans sa prime jeunesse, cela fait longtemps que je ne l'ai plus regoûté...
    Les amateurs de Cahors disent souvent que les vins de cette appellation, encore plus que les autres rouges, passe par une phase très ingrate qui peut durer des années. Le Cèdre Prestige se boit agréablement jeune, puis a tendance à  se refermer de manière abrupte. Je ne toucherais plus à  ce vin avant qu'il ait atteint au moins 10 ans d'âge, il devrait retrouver alors un second souffle (du moins je l'espère, car je n'ai pas l'expérience personnelle de millésimes anciens de ce domaine).

    Luc
    #2

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 9963
    • Remerciements reçus 147

    claudius a répondu au sujet : cuvée le Cèdre 1998

    la cuvée Le Cèdre du Ch.du Cèdre, un 100% malbec/cot m'a déçu...
    le boisé excessif, genre décolleté plongeant, m'a déplu, à  l'aveugle on aurait pu prendre ce vin pour une bt du nouveau monde trop racoleuse...il me reste qqs bt, je vais donc attendre patiemment et espèrer que les choses s'arrangent
    #3

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest

    Guest a répondu au sujet : Re: Le Cèdre Prestige 1996

    Salut Jérôme,

    J'ai également ouvert une bouteille du Cèdre prestige 96 il y a quelques mois et le souvenir que j'en garde est qu'il était à  la limite du buvable tellement il était fermé et austère. Je me suis promis de ne plus y toucher avant au moins 5 ans!

    Quant à  la cuvée Le Cèdre, j'ai pu en avoir un peu en millésime 97 et 2000 et je ne sais quand j'oserai la goûter.

    Amicalement,

    Olif
    #4

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest

    Guest a répondu au sujet : CR: Château Le Cèdre - Le Cèdre 2000

    Dégusté ce jour, Le Cèdre 2000 démontre une évolution vers plus de finesse chez ce producteur, qui m'a positivement ravi. Le vin est toujours aussi noir, avec autant de matière et de tannins, mais l'impression qu'il laisse en bouche est une incroyable finesse par rapport à  ses prédécesseurs. Le boisé est également bien mieux intégré à  mon sens. Un très grand vin, du moins à  ce stade.

    Luc
    #5

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 7238
    • Remerciements reçus 2

    Yves Zermatten a répondu au sujet : CR:Château Le Cèdre; Le Prestige 93

    Château Le Cèdre; cuvée Le Prestige, 1993

    Magnifique robe, profonde, encore jeune pour son âge.

    Le nez est racé et frais. Il se donne d'abord sur les petits fruits et des notes toastées, pour se resserrer ensuite et gagner en race et en fraîcheur avec des notes mélisées et mentholées.

    La bouche est superbe, suave de fruit mûr, structurée, dense et élégante. Les tannins sont fins et procurent une légère atringence qui contribue joliment à  l'étoffe de ce vin. Pas de rusticité ni de sécheresse, mais de la complexité, de la concentration et surtout beaucoup de charme. Il se révèle au palais par paliers. Ffinale, longue, vive et aromatique. Un très beau vin, racé, original et sans esbroufe, loin des classiques.

    Très élégante, savoureuse, cette grande bouteille est sans conteste une bonne surprise qui confirme la thèse selon laquelle les Cahors gagnent en fermeté, en matière et en beauté après une dizaine d'année de cave. Jamais ce 93 ne m'avait procuré de si belles sensations en bouche. Il m'en reste heureusement deux bouteilles, que je garde précieusement car ce vin a encore de belles années devant lui et s'il continue à  évoluer comme cela...

    en 93, la cuvée Le Cèdre n'existait pas, ce qui fait que tout le meilleur partait dans la cuvée le Prestige. Cela n'est peut-être plus le cas aujourd'hui.

    cordialement

    Yves Z
    #6

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 27137
    • Remerciements reçus 275

    Luc Javaux a répondu au sujet : Re: Cahors, château Le Cèdre

    Pour accompagner un bon cassoulet, j'ai ouvert pour les goûter une bouteille de Montus Prestige 2000 et une bouteille de la cuvée Le Cèdre 2000, deux vins achetés en primeur pour un prix similaire, à  savoir un peu plus de 20 Euros. Ils sont tous deux bien sûr beaucoup trop jeunes, mais se sont laissés approcher sans trop de difficulté néanmoins.

    Le Cèdre 2000 : Robe profonde, un peu moins cependant que Montus, reflets violets très prononcés. Nez très fruité et boisé, mais ce boisé est de grande classe, pas du tout caricatural, moins torréfié que celui de Montus Prestige. En bouche, je suis frappé par la finesse qui se dégage de ce vin et qui lui donne énormément de classe. L'extraction me semble un peu moins importante que pour les millésimes précédents et la matière première est manifestement de très grande qualité et d'une maturité parfaite. Grand équilibre, grande longueur, en un mot comme en cent, grand vin en devenir. Pour ma part, à  ce stade, je le préfère à  Montus Prestige dans ce millésime, même si cela peut paraître loufoque de comparer un Cahors avec un Madiran...

    Luc
    #7

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 17716
    • Remerciements reçus 313

    Jérôme Pérez a répondu au sujet : Re: Cahors, château Le Cèdre

    Luc, ce n'est pas si loufoque que cela:
    Il y a du tannat à  Cahors, la cuvée Prestige en contient.
    Mais la cuvée Le Cèdre est 100% Auxérois. Cependant, dans l'esprit, ce n'est pas une gageure de les comparer.

    Jérôme Pérez
    #8

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 17716
    • Remerciements reçus 313

    Jérôme Pérez a répondu au sujet : Re: Cahors, château Le Cèdre

    Une précision au sujet du nom Auxérois:
    Cot, malbec, et Auxérois désigne le cépage cadurcien.
    Auxère viendrait en fait de Haute Serre, château connu de Cahors. C'est donc un cépage bien quercynois comme la plupart des cots.

    Jérôme Pérez
    #9

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest

    Guest a répondu au sujet : Re: Cahors, château Le Cèdre

    "et laissant une impression de raideur et d'astringence. Cette bouche n'est pas aimable et je me demande si elle le sera un jour"

    Je peux dire la même chose du 98 ouvert hier, une extraction beaucoup trop poussée et on obtient des tanins verts et je ne pense pas que ça s'améliorera (ou alors il faut acheter 12 bouteilles, se taper 10 bout. imbuvables pour saisir le moment opportun et se régaler -relativement- avec les deux dernières…)

    Quand on a goûté ce que fait Mathieu Cosse sur Cahors on sent qu'on peut sortir de "la pensée unique" du Cahors "moderne". De la concentration mais une extraction délicate et au final un beau velouté de texture sans recourir à  30% de merlot. La Bérangeraie est dans une voie "un peu" similaire et sans doute d'autres.

    La cuvée prestige du chateau "La Reyne" nous avait fait la même impression de surextraction il y a qqs mois.
    On peut faire des petits rendements, cueillir des raisins bien mûrs (c'est + rare à  Cahors) et les traiter en douceur pour en tirer le meilleur du fruit et non pas nous donner l'impression de croquer la rafle !
    #10

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest

    Guest a répondu au sujet : Re: Cahors, château Le Cèdre

    Au fait je continue à  me régaler avec le reste des 24 bout de 96 que j'avais acheté une bouchée de pain ( au prix "employé" soit environ 24 fr) et qui est un délice de fraicheur … mais c'est la cuvée "simple" !!

    Avant que ce ne soit une cuvée de négoce !
    #11

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 7238
    • Remerciements reçus 2

    Yves Zermatten a répondu au sujet : Re: Cahors, château Le Cèdre

    Certains Cahors demandent dix ans avant de s'exprimer.

    Les cuvées Cèdre et Prestige (autrefois, quand elle était la première cuvée du château). Maintenant, la cuvée prestige n'est que le second vin de la propiété et le générique n'est que le "troisième" vin. Il serait naà¯f d'en attendre des merveilles.

    cordialement

    Yves
    #12

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 27137
    • Remerciements reçus 275

    Luc Javaux a répondu au sujet : Re: Cahors, château Le Cèdre

    Yves,

    Je dirais même plus (ça y est, encore une réminiscence de mes amours tintinophiles...), Le Cèdre est maintenant le deuxième vin, Le Prestige le troisième et la cuvée de base un vin de négoce. En effet, depuis le millésime 2000, le château produit la cuvée G.C. (pour Grand Cru mais la tentative de reconnaissance a avorté, ou "j'essaie"), dont les raisins sont récoltés sur les meilleurs terroirs du domaine, à  des rendements très bas, inférieurs à  20 hl/ha pour 2002, sont ensuite fermentés en barriques ouvertes qui sont refermées pour l'élevage. Ce vin est vendu en primeur pour un prix supérieur à  tous les seconds crus du Médoc pour le millésime 2002, à  savoir 43 Euros HTVA... Quand s'arrêteront-ils ?

    Luc
    #13

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest

    Guest a répondu au sujet : Re: Cahors, château Le Cèdre

    Après la cuvée GC (il est fort il fait payer ces expérimentations au prix fort) la cuvée JMFDVG vendue en primeur à  86 euros car récoltée à  10hl/ha seulement et fermentée en barriques neuves de 112,5 litres… On ne sentira pas le bois… !!
    Et après ce sera VEVDP vendue à  172 euros avec 5 hl/ha et fermentation directe dans chaque bouteille en plus vous avez le plaisir d'avoir u vin diff. dans chaque bouteille.
    et TTC on passera les 200 euros comme un domaine du Roussillon qui est allé beaucoup plus vite en besogne finalement.

    Et honnêtement le 96 "simple" est meilleure (pour moi bien sur…) que le 98 "prestige" : comme quoi -toujours la même chose- ce ne sont pas QUE les chiffres qui font les meilleurs vins !

    Luc : certaines mauvaises langues à  Cahors te diront qu'avec les meilleurs terroirs du Cèdre on est loin des meilleurs terroirs tout court !
    Mais ce sont des mauvaises langues !

    Au fait hier soir c'était un peu mieux mais ca reste vert et ce qui est vrai partout est vrai à  Cahors : si les tanins sont verts aujourd'hui ils ne seront jamais fondus et murs. On peut faire un vin qui a besoin de temps pour s'exprimer -et je suis plutôt favorable aux vins qui demandent de la patience- et qui est un peu fermé ou discret dans sa jeunesse, mais il n'aura jamais ce qu'il n'a jamais eu…!
    #14

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 27137
    • Remerciements reçus 275

    Luc Javaux a répondu au sujet : Re: Cahors, château Le Cèdre

    Vincent,

    J'aime bien tes devinettes... :-))
    JMFDVG pour je me fous de votre g... je suppose, mais VEVDP, j'avoue que je sèche..

    Pour le reste, je n'ai pas d'avis sur ce vin (G.C.), ne l'ayant jamais goûté. Je peux juste te dire que 1999 et surtout 2000 sont moins extraits et plus fins que les millésimes précédents (1998 en particulier), en tout cas en ce qui concerne la cuvée Le Cèdre. Cette évolution me semble assez fréquente chez pas mal de viticulteurs dits "de pointe", qui semblent dans un premier temps rechercher les limites dans l'extraction et la puissance brute, pour ensuite, sur cette base, rechercher davantage de précision et de finesse. Le Cèdre 2000 me semble à  ce point de vue sur la bonne voie et je suis certain que cette bouteille sera superbe dans dix ans.

    Luc
    #15

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest

    Guest a répondu au sujet : Re: Cahors, château Le Cèdre

    Vous êtes vraiment des pigeons !

    Je pense aussi que les périodes de tatonnement et de transition sont inévitables dans des domaines qui n'ont pas la chance de bénéficier de l'expérience des générations précédentes à  un niveau comparable à  celui que l'on souhaite atteindre…
    J'ai quand même l'impression que le boisé "éxotique" est très à  la mode dans cette école cadurcienne des "ambitieux"

    Je connais un vigneron qui aime bien faire des essais (GC) également mais il ne les fait pas payer, car le vin n'est même pas forcément vendu ou alors longtemps après, une fois que le moitié des 200 ou 300 bout. produites aient été ouvertes à  la cave pour faire goûter aux amateurs.
    #16

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 602
    • Remerciements reçus 0

    EricD a répondu au sujet : Re: Cahors, château Le Cèdre

    Bu hier soir Le Cèdre 2000. On pouvait craindre une baisse de qualité en raison de l'apparition d'une cuvée (GC) encore plus haut de gamme et d'un risque de transfert des meilleurs raisins du Cèdre au profit de cette dernière.
    Nous avons pu rapidement nous rendre compte que ce risque n'était que théorique.
    La robe est noire comme de l'encre. Le nez est, bien sûr, encore jeune mais d'une puissance étonnante, marqué par les arômes de cassis. A l'aveugle j'aurais, je pense, opté pour un jeune et grand Chinon. La bouche est monumentale, d'une puissance phénoménale, et ce qui surprend surtout c'est qu'un Cahors aussi jeune sache se montrer aussi accueillant. C'est sans doute l'effet millésime, que l'on retrouve également à  Bordeaux et en Madiran. Les arômes en bouche sont dominés par les fruits noirs et le tabac. Ne l'ayant payé que 21.5 euros, je vais de ce pas en racheter (non n'insistez pas, je ne dévoilerai pas mes sources (aaa)...).
    C'est sans conteste un des meilleurs vins dégustés cette année. Inutile de préciser que son avenir sera, selon moi, grandiose.
    Eric
    #17

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 27137
    • Remerciements reçus 275

    Luc Javaux a répondu au sujet : Re: Cahors, château Le Cèdre

    Eric,

    Heureux de constater que je ne suis pas le seul à  trouver que ce vin est grand. Il marque à  mon sens un tournant net de la propriété vers la recherche d'une plus grande finesse, sans rien renier de sa concentration. De là  à  le comparer à  un chinon, il y a un pas que je ne franchirai pas...(bbb)
    21,5 € ? Pas mal... pour ma part, ce vin m'a coûté 19,5 € et je ne te dirai pas comment non plus ! Et en plus j'en ai encore 14 en cave ! na !!! (aaa)(aaa)(aaa)

    Amitiés,

    Luc
    #18

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 602
    • Remerciements reçus 0

    EricD a répondu au sujet : Re: Cahors, château Le Cèdre

    Luc, alors là  je m'incline. Peut-être était-ce un prix primeur ?
    Les allusions de Vincent-le colombophobe me font penser que, dans la course au 'je-suis-plus-cher-que-mon-voisin' le Château Lagrezette produit une cuvée Le Pigeonnier à  70 euros, qui est peut-être un clin d'oeil malicieux -ou cynique ?- du vigneron à  sa clientèle...
    Amitiés,
    Eric
    #19

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest

    Guest a répondu au sujet : Re: Cahors, château Le Cèdre

    Autour de 20 euros en effet à  la dernière foire aux vins à  Cora Colmar… je n'en n'ai pas acheté !!
    #20

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 17716
    • Remerciements reçus 313

    Jérôme Pérez a répondu au sujet : cr : cuvée le Cèdre 1998

    Cet après midi, on a fait les Castors: après clos Baquey, voici Le Cèdre 1998.
    C'est quand même un cran au dessus.
    La robe est noire, violine, très jeune. Un nez un peu lactique et boisé. ça fait un peu caramel.
    La bouche est ample, large, le volume est très imprtant, mais cette sensation boisée est trop marquée. On est sur les tannins du bois, et non sur ceux du raisin.

    Jérôme Pérez
    #21

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest

    Guest a répondu au sujet : Re: Cahors, château Le Cèdre

    "Sensation boisée... sur les tanins du bois et pas du fruit..." je crois que tu résumes le problème dont je discutais avec C. MAisonneuve (qui a travaillé qqs années à  Las Cases avant de rejoindre le LOT) : l'influence bordelaise à  Cahors et des vinifications extractives et un élevage marqué sur un cépage et un terroir qui selon elles demandent une vinif. sans extraction... juste "laisser infuser" comme elle dit !

    MAis il faut des raisins murs, concentrés et sains, donc pas vendangés à  la machine comme chez certains vignerons qui pratiquent des prix stratosphériques !!!
    #22

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 3193
    • Remerciements reçus 2

    DidierT a répondu au sujet : Le Cèdre Blanc

    Bonjour à  tous,

    J'ai bu pendant mes vacances un Cèdre Blanc 2001 (Viognier) que j'ai trouvé bien fait. Notes de fleurs blanches, pêche et un abricot léger pas aussi marqué qu'un condrieu, avec un boisé léger en finale. En bouche, bel équilibre, de la fraicheur. Sympa.

    Connaissez-vous?

    Didier
    #23

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest

    Guest a répondu au sujet : Re: Cahors, château Le Cèdre

    Pour nous ce n'était pas un boisé léger…(jjj)

    "bien fait" "sympa" soit

    D'accord c'est bien fait (technologique…) sympa -si c'était moins prétentieux et boisé-… mais surtout : pas de personnalité, pas "la gueule de l'endroit" ni "la gueule du vigneron" (un vin qui pourrait venir de partout et être fait par n'importe qui)

    Alors "bien fait et sympa" pour moi non car c'est très cher et totalement injustifié (+ de 15 euros)… à  la moitié du prix ce serait bien plus raisonnable!

    Ensuite le Viognier est-il l'avenir du Cahors Blanc ?? J'éspère que non…
    #24

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 3193
    • Remerciements reçus 2

    DidierT a répondu au sujet : Re: Cahors, château Le Cèdre

    Vincent,

    Il semble que le viognier en prenne le chemin au moins en association avec le Chardonnay, aprés Clos Triguedena, Le Cedre, Lagrezette va aussi faire un blanc à  base de Viognier. Je trouve cette initiative intéressante.

    Beaucoup de Cahors m'ont surpris par leur prix en général, donc le blanc se situe dans cette même veine.

    Sur la personnalité du vin, je suis d'accord mais je ne comprends pas la notion de la "gueule de l'endroit", il n' y pas beaucoup de blanc dans la région et l'histoire du Cahors est rouge. Quant à  la gueule du vigneron, le Cédre Rouge est dans un style boisé si je ne me trompe donc en ligne avec son vigneron.

    En résumé, je pense que les goûts et les couleurs sont partout et heureusement. Pour ma part, je ne déteste pas les vins boisés quand ils sont agréables et bons, comme j'aime la pureté de certaines bouteilles (Style Rickaert). Et dans le style boisé écoeurant, je connais malheureusement avec tous les chardonnay US que j'ai pu déguster.

    Pourquoi tjs vouloir imposer un style, une façon de voir. L'intérêt est dans la diversité.

    Didier

    Message edité (21-09-2003 19:32)
    #25

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 9963
    • Remerciements reçus 147

    claudius a répondu au sujet : question pour Jérôme: Cuvée le Cèdre 98

    Jérôme,

    j'ai toujours trouvé la Cuvée le Cèdre 98 trop boisée, j'attends depuis en espérant que cela s'atténue un peu. Ton dernier post n'est guère rassurant, penses-tu que ce vin a de l'avenir ou qu'il va sécher? auquel cas il vaudrait mieux encore que je descende les bt dans leur état actuel...

    c'est tout de même un comble, un vin français qui ressemble à  une caricature australienne. Ce vigneron devrait aller faire un stage en Argentine pour apprendre à  faire un grand Malbec.
    #26

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 17716
    • Remerciements reçus 313

    Jérôme Pérez a répondu au sujet : Re: Cahors, château Le Cèdre

    Personnellement, je suis pessimiste sur cette cuvée. Il paraît que le changement s'est effectué l'année d'après. Dommage, il y a une belle matière, très belle même.

    Je viens justement de déguster un vin ce midi, non pas cadurcien, mais bourguignon, sur lequel j'ai trouvé des notes boisées importantes, plutôt de type planche. La question, c'est de savoir si ça peut s'arranger: 5 ans après, je crois que c'est trop tard. Même 4 ans.
    J'ai observé des vins jeunes marqués par le bois qui se sont arrangés, mais c'était dans leur prime jeunesse, après un ou deux ans de bouteille, maximum.
    Des 98 ou des 99 qui sentent la planche et qui ont des tannins séchants en bouche, je crois que c'est irrémédiable.
    Voilà  un beau sujet pour la rubrique dégustation.

    Jérôme Pérez
    #27

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest

    Guest a répondu au sujet : Re: Cahors, château Le Cèdre

    Je remarquais seulement que c'était cher … ensuite en effet à  la moitié du prix c'est loin d'être imbuvable, même si mon palais le trouve trop boisé (mais pas du tout imbuvable…)

    Par contre je trouve l'idée du Viognier à  Cahors sans intérêt (pour ne pas dire plus) : il y a assez de cépages dans le S.O. (Sauvignon, Courbu, Arrufiac, Manseng(s), Sémillon, Muscadelle, Ondenc etc etc…)
    #28

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 3193
    • Remerciements reçus 2

    DidierT a répondu au sujet : Re: Cahors, château Le Cèdre

    Vincent,

    Même si je trouve l'initiative intéressante, j'avoue avoir été surpris par le choix du Viognier, mais pourquoi pas, j'apprécie particulièrement ce cépage pour ces Condrieu. Le lot était extrêment exposé aux grandes chaleur avec des forêts brulées, de même pour les vignes. Pas de Pigeonnier, et Dames d'Honneur en 2003 et peut être pas de Château pour Lagrezette. Donc le coté rotie que le viognier subi à  Condrieu se prêterait-il mieux ici?

    Quelqu'un a t-il une idée sur ce choix? Mode? Marketing?

    En Bergeracois on trouve de plus en plus de Chardonnay par exemple. Certains sont plutôt pas mal Jaubertie, Julien de Savignac. Tu aimerais plus JdS que Jaubertie qui est boisé type Cèdre Blanc (bbb).
    Demande du marché? cela marche plutôt bien apparemment.
    Nous sommes hors sujet ici.

    Didier
    #29

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 17716
    • Remerciements reçus 313

    Jérôme Pérez a répondu au sujet : Re: Cahors, château Le Cèdre

    Vincent, je ne sais pas si le viognier est une nouveauté à  Cahors. Je me demande si Triguedina n'en a pas non plus. Il faudrait savoir depuis quand cette variété existe ici.
    Si aujourd'hui, l'appellation se resserre sur le cot, il ne faut pas oublier qu'il y avait plus de 15 variétés ici avant le phylloxéra.
    Mais quoiqu'il en soit le manseng à  Cahors est tout autant hérétique que le viognier.

    Jérôme Pérez
    #30

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javaux
    Temps de génération de la page : 0.250 secondes

    Connexion

    Publicité 1

    Utilisateurs en ligne

    • Utilisateurs en ligne: 60
    • Utilisateurs hors-ligne: 1,890
    • Invités: 1,580

    L´abus d'alcool est dangereux pour la santé, consommez avec modération

    © 2017 Lapassionduvin.com. Tous droits réservés.