Publicité slide

    normal Domaine Stéphane Tissot, Arbois

    • Messages : 2909
    • Remerciements reçus 3

    Olif a répondu au sujet : Re: Trousseau 2002 A. et M. Tissot

    Bienvenue au Club Jura, Luc! J'avoue que j'attendais avec une certaine anxiété tes commentaires, surtout en ce qui concerne les vins rouges!(aaa)

    Le Trousseau est un cépage bien particulier qui se goûte plutôt bien dans sa jeunesse (c'est un vin très friand!) mais apte à  une bonne garde, ce que ne laisserait pas forcément supposer la clarté de sa couleur! Pour avoir bu récemment à  deux reprises des 1983 en pleine forme (chez Steph. Tissot et Michel Gahier), je t'assure que ça peut vieillir bien.

    Ce 2002, je ne l'ai pas encore goûté, donc je n'ai pas d'avis mais le millésime devrait se prêter à  la garde et le vin acquérir alors des notes d'épices plus ou moins confites et gagner en profondeur et complexité.

    Olif
    #61

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 26980
    • Remerciements reçus 159

    Luc Javaux a répondu au sujet : Re: Trousseau A. et M. Tissot

    Olif,

    Je suis rentré de plein pied dans l'étude des vins de Stéphane Tissot cette semaine, avec grand plaisir d'ailleurs. Il ne me reste plus que Les Graviers 2001 à  découvrir et j'aurai fait le tour de ce que je possède en cave.
    Ce trousseau est effectivement très friand, la vitesse vertigineuse à  laquelle la bouteille a été vidée en est la preuve la plus éclatante...
    Je vais néanmoins suivre tes conseils et essayer d'attendre que le temps fasse son oeuvre afin que la complexité s'affirme d'avantage.
    Je te remercie pour l'intérêt que tu as fait naître en moi pour cette région, qui mérite assurément le détour !

    Amitiés,

    Luc
    #62

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 26980
    • Remerciements reçus 159

    Luc Javaux a répondu au sujet : Les Graviers - Stéphane Tissot

    La Mailloche a sa rubrique, alors pourquoi pas Les Graviers ?
    C'est le dernier vin qu'il me restait à  découvrir dans mon arrivage récent de vins de Stéphane Tissot, voilà  qui est chose faite !

    CR: Stéphane Tissot - Les Graviers - Arbois 2001

    Belle robe jaune dorée, brillante. Le nez est marqué par les fruits secs (noisette, amande), une forte minéralité et un côté fumé, empyreumatique, qui s'estompera quelque peu à  l'aération. Fruits blancs et fleurs blanches complètent ce tableau déjà  très charmeur.
    En bouche, l'attaque est vive, très beau volume, équilibre sans reproche, mais surtout immense longueur sur la minéralité qui fait toute la grandeur de cette cuvée. Quel vin remarquable !
    A vrai dire, à  ce stade, je le préfère à  la Mailloche 2001, c'est tout dire...
    Peut-être un peu plus austère, mais certainement plus minéral et plus long en bouche que ce dernier.

    Luc
    #63

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 2909
    • Remerciements reçus 3

    Olif a répondu au sujet : Re: Les Graviers - Stéphane Tissot

    Mais tout à  fait Luc, les Graviers méritent bien cette mise en avant! C'est un terroir argilo-calcaire qui convient parfaitement au chardonnay.

    Il s'agit de la première sélection parcellaire de Stéphane Tissot à  revendiquer ses origines (avec les Bruyères). 1998 fut le premier millésime et on peut rappeler que cette bouteille a écrasé le reste du monde dans la dégustation de chardonnays organisée par le GJP au printemps dernier.

    Olif
    #64

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest Auteur du sujet

    Guest a répondu au sujet : Re: Les Graviers - Stéphane Tissot

    Oui mais Olivier, les Bourgognes étaient peu et mal representés lors de cette dégustation,
    Neanmoins, Les Graviers sont effectivement un superbe blanc avec un excellent rapport qualité/ prix.
    Lors de notre prochaine dégustation de chardonnays de Bourgogne, on pourrait glisser une bouteille pirate, une Mailloche 2001 voir 2002.....

    PS, comment va ta cheville.....
    (ddd)

    François
    #65

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 2909
    • Remerciements reçus 3

    Olif a répondu au sujet : Re: Les Graviers - Stéphane Tissot

    Oserais-tu dire que je suis partisan, François? (aaa)

    Pourtant tu sais combien j'aime les blancs bourguignons!

    Ma cheville commence à  désenfler sous l'action conjuguée des anti-inflammatoires et du jus de la treille! Privé de ski la semaine à  venir, je me demande si je ne vais pas faire une petite sortie bourguignonne ou jurassienne, d'ailleurs! Et ce d'autant que j'ai fini par retrouver les clés de la voiture!

    Olif

    Message edité (07-03-2004 22:28)
    #66

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 695
    • Remerciements reçus 3

    Tophe a répondu au sujet : CR: Tissot Graviers/Grain de Pierre: une histoire de cailloux...

    CR: Les Graviers 2001, Stéphane Tissot.

    Premier nez beurré, marqué par l'élevage en fût... Une touche minérale, nez expressif, puissant. Après quelques temps d'aération, des notes florale viennent s'ajouter à  la minéralité. Légère pointe de CO2. Belle droiture, pureté, l'acidité apporte une belle structure, mais ce qui me marque le plus c'est la grande persistance en bouche... C'est vrai que c'est délicieusement long. On n'est pas dans la typicité jurassienne , à  l'aveugle on partirait facilement chez nos voisins bourguignons, mais peu importe : Un vin excellent, c'est la première fois que je goûte les graviers, et je suis convaincu par la qualité de cette cuvée, et cette acidité qui brode sur la longueur, superbe... miam...

    Ok, me dis-je, mais pour le prix que je l'ai payé chez un distributeur bisontin, j'ai quasiment 3 bouteilles de Grain de Pierre, chardonnay ouillé vinifié par le même Stéphane Tissot, même si ce ne sont pas ses propres vignes. Voyons donc ce qu'il en est...

    Ni une ni deux, j'ouvre un Tissot Grain de Pierre 99 pour voir...
    Ledit Grain de Pierre s'en sort fort honorablement: le millésime est différent (pas la vivacité du 2001) mais c'est clairement un vin de la même "famille", Stéphane Tissot a dû le travailler dans le même esprit que les Graviers et on est dans le même type de terroir argilo-calcaire; mais bon, y'a pas photo, les Graviers jouent dans la division au dessus! C'est plus fin, plus racé, plus concentré et nettement supérieur au niveau de la persistance. Pour comparer à  la Bourgogne, on aurait d'un côté l'appelation communale, de l'autre un bon premier cru.
    La logique est respectée. Grain de Pierre 99 reste toutefois un fort joli chardonnay d'un rapport qualité-prix exemplaire.

    Voilà  c'était histoire d'apporter mon petit caillou à  l'édifice...

    Tophe

    Tophe
    "Je préfère le vin d'ici à l'au-delà" (Francis Blanche)
    #67

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 26980
    • Remerciements reçus 159

    Luc Javaux a répondu au sujet : Re: Les Graviers - Stéphane Tissot

    Tophe,

    Je ne peux qu'abonder dans votre sens en ce qui concerne la longueur des Graviers 2001, tout simplement remarquable. En ce qui concerne le prix, qui est de 13 € (le prix payé lors d'une commande au domaine), je ne pense pas que ce soit excessif, surtout si on s'en réfère au prix habituellement demandé pour un Premier Cru bourguignon auquel vous comparez ce très beau vin (assez justement, à  mon avis).

    Cordialement,

    Luc
    #68

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 695
    • Remerciements reçus 3

    Tophe a répondu au sujet : Re: Les Graviers - Stéphane Tissot

    Luc

    Tout à  fait d'accord dans l'absolu... J'avais failli le rajouter dans mon message précédent mais je ne voulais pas trop surcharger: les Graviers dans sa catégorie, bien que plaçé parmi les vins du Jura plutôt pas donnés, est aussi un bon rapport qualité prix...
    Ne le disons pas trop fort, mais en général, le Jura est l'une des régions qui propose les vins les plus intéressants au regard des prix très raisonnables généralement pratiqués... Mais Chtttt!

    Cordialement aussi,

    Tophe

    Tophe
    "Je préfère le vin d'ici à l'au-delà" (Francis Blanche)
    #69

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 2909
    • Remerciements reçus 3

    Olif a répondu au sujet : CR: Vin de Paille 1996, A. et M. Tissot

    CR: Vin de Paille 1996, A. et M. Tissot

    Une bouteille ressurgie des entrailles de ma cave, un vrai vin de Paille vinifié par Stéphane Tissot, le dernier millésime avant de passer à  Spirale, dans le millésime 1997, puis Spirale et PMG, à  partir de 1998. Je pense que le style était déjà  là  et que Stéphane avait dans la tête ce qu'il avait envie de faire.

    La robe est ambrée, le nez intense sur les fruits secs, le coing, la pâte de coing, et la bouche, grasse et liquoreuse, retrouve cette sensation minérale de mine de crayon qui équilibre la richesse du vin et procure de l'allonge. C'est patiné, onctueux, sans note d'évolution. Je n'ai pas l'habitude de boire des "vieux" vins de Paille; 8 ans, ce n'est pas rien pour ce type de vin qui ne reste en principe jamais aussi longtemps dans ma cave!

    Olif
    #70

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 2909
    • Remerciements reçus 3

    Olif a répondu au sujet : En Barberon, Côtes du Jura, S. Tissot

    Sur ce terroir argilo-calcaire en appellation Côtes du Jura, Stéphane Tissot produit deux cuvées, un Pinot noir et un Chardonnay, déjà commentées de façon éparse sur le forum mais dont on peut retrouver les notes aisément à l'aide du moteur de recherche.

    Le Chardonnay a la particularité d'avoir été le premier vin non soufré produit au domaine. Il s'agissait du millésime 2000. Lors du réagencement de ma cave, enfin effectif maintenant, je suis tombé sur une bouteille couleuse. A ce propos, je voudrais attirer l'attention des possesseurs de bouteilles cirées de vin du Jura sur le fait qu'il est préférable de retirer la capsule plastique comportant le cachet vert qui recouvre la capsule de cire. D'abord, c'est plus joli et ensuite, cela permet de mieux surveiller les bouteilles et de dépister les éventuelles coulures.

    CR: Côtes du Jura blanc En Barberon 2001

    Malgré la coulure, dépistée à temps, la bouteille ne présente aucun défaut. Il s'agit d'un vin ouillé, intense et profond, citronné au nez. La bouche est ample, complexe, longue, et termine sur une légère amertume vraisemblablement séquellaire de son élevage.
    Un Jura complexe, un vin de méditation comme dit Stéphane! Déjà approchable, mais laissons lui un peu de temps, peut-être pas trop quand même, sachant qu'il est très peu soufré.

    Olif
    #71

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 2265
    • Remerciements reçus 0

    jeanclaude a répondu au sujet : Re: En Barberon, Cétes du Jura, S. Tissot

    Malgré la coulure, dépistée à  temps

    Olif, quelle est la raison, à  ton avis, de cette coulure? Encore une conséquence de l'été dernier?

    Jean-Claude
    #72

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 2909
    • Remerciements reçus 3

    Olif a répondu au sujet : Re: En Barberon, Cétes du Jura, S. Tissot

    Ben, j'en sais rien, Jean-Claude! Je me suis posé la question puisque ma cave est montée en température, mais les 5 autres bouteilles qui me restent sont nickel. Je pense qu'il s'agit d'un accident, le bouchon n'étant imbibé que sur une petite portion latérale. Le vin n'était pour l'instant aucunement altéré mais je ne sais pas combien de temps cela aurait duré!

    Olif
    #73

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 2909
    • Remerciements reçus 3

    Olif a répondu au sujet : CR: [b]Arbois blanc 2000, Les Bruyères, Stéphane Tissot[/b]

    Ce magnifique terroir argileux de Montigny, exposé plein Sud, produit de longue date des sublimes chardonnays du Jura qui savent tenir la distance, comme ce 69 ou encore ce 71 goûtés l'année dernière. Le Ploussard (ou poulsard) sait également s'y adapter.

    Le lieu-dit est exploité par plusieurs vignerons, il me semble, mais à  ma connaissance, seul Stéphane Tissot le revendique. Il serait tout à  fait apte à  faire partie d'une promotion de premiers crus sur Arbois.

    CR: Arbois blanc 2000, Les Bruyères, Stéphane Tissot

    Un magnifique exemple d'expression de la minéralité marneuse des terroirs arboisiens, avec ces notes fumées, argileuses, qui s'entremêlent avec de légères flaveurs citronnées, témoignant de la belle constitution acide de ces vins. Très beau vin qui peut et doit encore s'améliorer, réalisant un bel accord mer-montagne avec un carpaccio de thon.

    Olif
    #74

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest Auteur du sujet

    Guest a répondu au sujet : Domaine André et mireille tissot

    Ce domaine n'a pas de rubrique ?

    non, mais chacun de ses vins en a une, je choisi au hasard celle-ci pour y laisser un post relatant ma visite récente.

    Premier visite dans le Jura. Départ de Pécrot le mercredi soir, nous comptons laisser les enfants chez "papy et mamy" et démarrer le jeudi tôt pour être à  l'heure à  ce rendez vous. La tuile, les grands parents sont grippés. Hésitation, mais ils garderons pourtant les petits monstres, un tout grand merci à  eux.
    Arrivée au moulin de La Ferté vers midi, un très bel endroit conseillé par Pierre Overnoy et St Vernier. Le temps est froid mais un rayon de soleil nous encourage à  une petite promenade de repérage, nous nous sentons en vacances. Rapide saut jusqu' Arbois, la maison des parents de Pasteur, mais surtout les jardins de St –Vincent. Hélas, c'est fermé et nous n'aurons plus le temps lors de notre séjour d'y repasser. Ce sera pour une prochaine fois, car nous reviendrons, c'est sûr !

    Rendez vous à  14 heures au domaine Tissot. Nous découvrons le village de Montigny au pied des collines ; superbe, des maisons en pierres jaunes aux reflets ocres, de petites ruelles, un calme presque déroutant, et moi qui croyais que Pécrot était encore un village campagnard …

    C'est Mireille Tissot qui nous accueille, très chaleureuse et respirant la bonne humeur. La dégustation est au moins conforme à  mes attentes. La qualité des 2002 me semble encore un peu supérieure aux bouteilles dégustées au DBA III. Effet millésime mais probablement aussi progrès de Stéphane Tissot qui confirme être un des vignerons les plus doués de sa génération. Et travailleur, pendant que nous dégustons, Stéphane est dans les vignes, qu'il termine de lier. Nous le rencontrons quelques minutes à  notre départ, le temps de nous parler d'une nouvelle parcelle prometteuse mise en culture (le clos de la tour de Curon), des différences de terroirs (nous repartirons avec des morceaux de marnes bleues et marnes feuilletées) et de nous offrir une bouteille de crémant. Ce gars bouillonne d'énergie, de passion et d'idées nouvelles. C'est lui qui a fait prendre au domaine ce virage à  180° avec la conversion en bio et les essais sans soufre. Le domaine était déjà  réputé avant, mais travaillait de manière beaucoup plus conventionnelle. Il avait donc beaucoup à  perdre, mais aussi tant à  gagner. Le lendemain, André Tissot nous expliquera par exemple que le travail sur lies était évité car les levures adsorbant les résidus chimiques, il valait mieux les séparer rapidement du vin. Maintenant, ces lies sont bâtonnées, apportent du gras au vin et aident à  sa protection durant l'élevage.

    Mireille Tissot parle avec fierté de sa famille et donc de son fils Stéphane ; elle traduit son sentiment le concernant par cette phrase, " Stéphane veut toujours avoir de nouvelles idées pour préserver une longueur d'avance sur les autres domaines ". Cela semble lui réussir. Stéphane a également lancé une petite activité de négoce (Les caves de la Reine Jeanne), qu'il utilise un peu comme champ d'investigation pour ses essais. Nous avons eu l'opportunité d'en déguster une réalisation, un traminer (autre nom du savagnin) ouillé, sur les fruits exotiques, très prometteur et d'un excellent rapport qualité-prix. A suivre également. Au final, beaucoup de passion et de séduction dans l'approche du métier, dans l'accueil et surtout, …. dans les verres.

    Maintenant, cap vers Overnoy à  Pupillin

    A bientôt

    laurent M. ( www.truegreatwines.com )
    #75

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 2910
    • Remerciements reçus 0

    bouhi a répondu au sujet : Re: Les Graviers - Stéphane Tissot

    Je vais peut être me trouver hors sujet mais concernant la famille TISSOT André, Stéphane semble être le fils d'André et Mireille. Jusque là  je pense avoir tout compris...(bbb)

    Maintenant plus dur : d'après ce que je lis sur le forum, Stéphane vinifierai les vins de ses parents... mais sur pages jaunes, je vois qu'un Stéphane apparaît et pas à  la même adresse. Est ce le même? Et au niveau rapport Q/P, vaut il mieux le père ou le fils ? (je ne suis pas expert en vins du Jura)

    Voila les informations recueillies :

    Tissot André et Mireille (EARL) viticulteurs
    quart Bernard 39600 MONTIGNY LES ARSURES

    Vins Stéphane Tissot viticulteur
    35 pl Liberté 39600 ARBOIS

    François
    #76

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 2909
    • Remerciements reçus 3

    Olif a répondu au sujet : Re: Les Graviers - Stéphane Tissot

    François,

    Tu n'as pas parcouru tout le forum Jura, car tu aurais sans doute compris! A ta décharge, il est vrai qu'il y a tellement de messages!(aaa)

    Le domaine André et Mireille Tissot est toujours au nom des parents Tissot, même si c'est Stéphane qui vinifie les vins du domaine depuis pas mal d'années maintenant. La succession s'effectue en douceur. Stéphane a parallèlement monté une affaire de négoce aux Caves de La Reine Jeanne, au coeur d'Arbois, avec des vins qui portent uniquement son nom, et un caveau de dégustation s'est ouvert place de la Liberté, commercialisant les vins du domaine André et Mireille, vinifiés par Stéphane, et les vins des Caves de la Reine Jeanne, également vinifiés par Stéphane. Est-ce assez clair?(bbb)

    Olif
    #77

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 2910
    • Remerciements reçus 0

    bouhi a répondu au sujet : Re: Les Graviers - Stéphane Tissot

    Oui merci Olif.

    D'un côté le fils prodige aide ses parents (bbb) à  vinifier leur récolte propre.

    De l'autre le fils concurrence ses propres parents (ddd) (et lui même en plus !)avec du négoce (je suppose qu'il achète le raisin sur pied et le vinifie à  son goût ?)

    Ou est ce comme en Loire avec Eric Morgat qui vinifie le domaine de ses parents (sans droit à  l'erreur) et expérimente sur un autre (pour l'instant avec bonheur) ?

    François
    #78

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 2909
    • Remerciements reçus 3

    Olif a répondu au sujet : Re: Les Graviers - Stéphane Tissot

    François,

    Je ne pense pas que l'on puisse parler de concurrence entre les vins du domaine et ceux du négoce. Il s'agit d'un élargissement de l'offre et quelque part d'un début d'extension. Le secteur visé par les vins de la Reine Jeanne est la grande et moyenne distribution, au sein de laquelle on ne trouvera jamais une bouteille du domaine. Mais pas uniquement, puisque la dernière cuvée née, le Traminer 2002, savagnin ouillé, est produit par la Reine Jeanne car il s'agit de raisins achetés (sur pieds) car le domaine n'aurait pas eu suffisamment de grains de savagnin à  récolter pour cette "expérimentation" sans pénaliser les cuvées de jaune ou de savagnin traditionnel, qui sont un des (nombreux) fleurons de la maison.

    Olif
    #79

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 2909
    • Remerciements reçus 3

    Olif a répondu au sujet : CR: Tissot En Barberon 98 pinot noir

    Petit rappel d'août 2003:

    "Date: 15-08-2003 18:42

    En Barberon 98 pinot noir

    Robe d'intensité moyenne, reflets bruns.
    Le nez est encore marqué par le boisé, qui se dissipe à  l'aération pour faire place à  un fruité parfumé assez simple. La bouche est très tendue. Le fruit domine l'attaque, mais se tarit rapidement pour faire place à  de l'extrait sec et de l'amertume. Le vin finit très sec, dur et astringent. Je ne suis pas convaincu. Ca manque singulièrement de rondeur et de charme. A table, sur le rôti de porc, ça passait encore, mais tout seul, c'est vraiment trop sec et austère pour mes papilles.

    Yves Z"


    "Date: 16-08-2003 13:45

    Moi aussi, cet en barberon 98, je l'ai trouvé extrêmement séducteur dans sa jeunesse et j'y croyais beaucoup. Il semble s'avérer que l'avenir ne nous donne pas raison. Je ne vais pas tarder à  en ouvrir une.

    Olif"


    Neuf mois plus tard, à  peine le temps d'une gestation:

    CR: Tissot En Barberon 98 pinot noir

    Eh bien, moi, je ne le trouve pas si mal que cela, ce pinot noir jurassien. En phase secondaire, avec de la chair, (un peu de gaz?) et des notes terreuses assez caractéristiques du pinot. Pas décharné, même si la finale peut paraître légèrement anguleuse. Pas une immense bouteille, mais un vin tout à  fait correct, qu'il vaut peut-être mieux servir à  table qu'en dégustation pure.

    Olif
    #80

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 2909
    • Remerciements reçus 3

    Olif a répondu au sujet : CR: Tissot En Barberon 2000, Pinot noir

    CR: Tissot En Barberon 2000, Pinot noir
    Beaucoup plus fruité que son aîné, floral également, voire minéral par certains côtés, ce pinot-là  est plutôt charmeur. Pas une densité extrême, mais du caractère! Et de la rondeur. Il me rappellerait presque les Chambolle 2000 de Groffier! A besoin d'un peu de temps, mais on sent les progrès accomplis depuis 98.

    Olif
    #81

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 2909
    • Remerciements reçus 3

    Olif a répondu au sujet : Louison 1999

    Cette année-là , le nom du dernier rejeton en date (à  l'époque!) de Stéphane a escamoté le nom du terroir. La parenté est pourtant bel et bien là ! Plus accompli que le 98, plus dense et profond que le 2000, cette cuvée Louison est promise à  un bel avenir. Je lui trouve du nerf et de l'amplitude.

    Olif
    #82

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 206
    • Remerciements reçus 0

    Phil a répondu au sujet : CR: Tissot En Barberon 2001, pinot noir

    CR: Tissot En Barberon 2001
    Goûté la version 2001 de ce vin lors de mon passage chez Stéphane Tissot le week-end de Pâques (et désolé Olif de n'avoir pas encore eu le temps de remettre de l'ordre dans mes notes pour faire un CR plus complet, mais j'pense qu'il n'y a plus 24 heures dans un jour: quelqu'un devrait une fois prendre le temps de vérifier ça(aaa)).

    Si j'ai bien noté ce que Stéphane a dit ce jour-là , cuvée composée à  60% de raisins égrappés (et sans SO2) et à  40% de raisins non égrappés (avec SO2). Elevage dans 75% de fûts neufs.

    La robe est un peu trouble, mais d'un beau rubis pâle.
    Le nez présente des notes de réduction au début (normal, Stéphane vient d'aller chercher la bouteille, qui est juste ouverte...), puis apparaît un beau fruit typé pinot (cerise, épices douces).
    En bouche, on retrouve ces notes de cerise et d'épices, la matière est là  mais est, à  ce stade et à  mon sens, un peu dominée par des tanins assez asséchants.
    Mais comme tu le disais pour le 1998, Olif, sans doute un vin qui "passerait" mieux à  table qu'en dégustation.

    Il est vrai qu'il n'est pas toujours aisé de déguster dans les meilleures conditions une quinzaine de vins d'affilée, dont la plupart sont débouchés sur le moment même et qui n'ont pas encore eu le temps de délivrer toutes leurs qualités aromatiques, et sans pouvoir revenir sur un vin qui ne demandait qu'à  s'ouvrir.

    Cordialement,
    Phil.
    #83

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 17453
    • Remerciements reçus 200

    Jérôme Pérez a répondu au sujet : En Barberon 2001, Chardonnay

    J'ai regoûté dernièrement En Barberon 2001 chardonnay. J' ai retrouvé ce vin profond et dense, complexe et long. Vraiment une belle bouteille qui est en train de s'affiner et de s'affirmer. Un carafage est nécessaire. Etonnante tenue à  l'air pour ce vin non soufré.

    Jérôme Pérez
    #84

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 17453
    • Remerciements reçus 200

    Jérôme Pérez a répondu au sujet : CR: Tissot Trousseau 2002

    CR: Tissot Trousseau 2002
    La robe de ce vin est assez dense et évoque celle d'un Pinot noir assez sombre.
    Le nez pinote diablement et ceci est encore souligné par un joli boisé qui donne beaucoup de classe à  ce vin. On sent les fruits rouges, la cerise notamment mais aussi quelques épices ou en tout cas un caractère un peu musqué. L'alliance du bois et du vin apporte aussi des notes de cacao.
    En bouche, c'est un vin friand mais loin de la simplicité. J'ai beaucoup aimé ce soyeux et cette belle fraîcheur sans aucun mordant.

    A l'aveugle, j'aurais sans aucun doute mis ce vin en Bourgogne. Un très joli vin. Merci Olif, une fois de plus.

    Jérôme Pérez
    #85

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 10283
    • Remerciements reçus 1

    Anthony a répondu au sujet : Re: Trousseau A. et M. Tissot

    Jérôme,

    goûte ou regoûte ce Trousseau 2002 à  côté d'En Barberon (Pinot) du même millésime, et tu changeras sûrement ton commentaire du nez qui pinote (bbb). Si le Trousseau m'a fait penser à  quelques vins rouges suisses que je trouve légers, En Barberon est un bel exemple de Pinot Noir.

    Anthony
    #86

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 10283
    • Remerciements reçus 1

    Anthony a répondu au sujet : CR: André & Mireille Tissot En Barberon Pinot Noir 2000

    Copie / colle d'un CR depose sous la rubrique Degustation.

    CR: En Barberon Pinot Noir 2000 de S. Tissot.

    Le nez est bizzare, sur le bouquet d'herbes, avec une conotation persil hache assez marquee.

    La bouche se revele peu aromatique, avec des tannins marques et une acidite assez haute. La meme impression de verdure se retrouve.
    Il paraissait s'etre un peu ameliore le lendemain, mais je n'en ai pas bu assez pour pouvoir corriger mon impression. Peut-etre un probleme de bouteille.

    Anthony
    #87

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 604
    • Remerciements reçus 0

    Hamitan a répondu au sujet : CR: Tissot La Mailloche 2002

    CR: Tissot La Mailloche 2002
    Lors de notre rencontre fin juin en Bourgogne, Olif m'avait religieusement confié une bouteille de Mailloche 2002. Dans le même esprit de communion, j'ai procédé au rite sacrificiel.
    Suivant des coutumes néo druidiques connues de moi seul, j'ai psalmodié et sautillé autour d'une table sur ma terrasse, en transe avec quelques cigales intriguées qui manifestaient encore pour une heure ou deux leur joie de vivre avant de choir sur tron pour la nuit. Tout semble aller pour le mieux, pour autant j'ai du pervertir le rituel car force est de constater que, sur cette table, rien ne se produit. La bouteille est toujours aussi vierge et intacte dans son seau d'eau fraiche. Aucun liquide n'est venu se verser dans le verre à  proximité. Je frôle le ridicule sous le regard goguenard d'un couple de tourterelles.
    Constatant donc avec effroi le peu de pouvoir psychique dont je dispose, je prends mon courage et ma serpe en main puis je passe à  l'action. N'oubliant pas de répliquer aux tourterelles par un rictus sardonique symbole de ma victoire, tout en brandissant la Mailloche sous un ciel d'antimoine, de roses et de feu (il faut au moins ca pour le climat du cr...)

    La robe est or et bronze pâle à  légers reflets verts. Ou druidiquement dit, légère infusion verveine mélée d'airain. Clarté et brillance moyenne. Une jolie robe.
    Un nez de fleur de pêcher, orangette, banane séchée, pêche jaune, note iodée, minéral discret. Manque juste un peu de gui pour satisfaire le druide.
    En bouche une acidité délicieuse dès l'attaque exalte des arômes de citron confit, d'ananas bien mûr, de pêche blanche et toujours une note iodée (et un soupçon saline), minéral plus marqué qu'au nez. C'est plus ample que dense mais surtout succulent et sapide sur un gras discret. Au début on note un effet perlant s'estompant à  l'aération. A ce stade (age) la finale est bridée/masquée par l'acidité et apparait donc écourtée mais je gage qu'elle se révèlera mieux avec le temps.
    Peut-être Panoramix ne renierait pas cette potion magique moderne qui, à  défaut d'agir sur les capacités physiques des buveurs, apporte du plaisir à  celui qui la consomme.

    Elle sera meilleure dans quelques années mais j'étais trop curieux pour ne pas l'ouvrir. Dont acte après avoir reçu l'aval d'Olif.

    J'ai parcouru les commentaires sur le forum, je suis vraiment d'accord sur l'excellence de ce vin qui sur la Côte de Beaune se vendrait bien trois fois plus cher. Par contre j'ai quelques réserves quant au minéral affirmé tel que décrit pour Mailloche 2001 (sur le 2001 soit, et que je n'ai donc pas gouté...). Biensûr je ne nie absolument pas un aspect minéral mais je trouve, du moins à  ce stade sur ce 2002, les arômes de fruit largement dominants au nez et en bouche. Je ne pense quand même pas avoir totalement loupé ma dégustation ou alors, par comparaison, je suis plus sensible au minéral de nombre de Beaunois. Deuxième point, la longueur. C'est assez long mais c'est plus de la persistance acide qu'aromatique qui est ressentie (au détriment de cette dernière) et ca lève un peu de magie à  ce vin (pour l'instant dirons-nous).

    En tout cas, grand merci de m'avoir fait rencontrer cette belle bouteille surtout que je suis tellement friand de ce type de blanc.
    Reste à  m'éduquer sur les autres chardonnay de la maison ! Je vais m'y mettre !

    Olif, tu as fait un convaincu (il est fort ce grand maître (aaa))

    Message edité (08-07-2004 18:19)

    Cordialement,
    Hamitan
    #88

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest Auteur du sujet

    Guest a répondu au sujet : CR: Stéphane Tissot, Arbois, La Mailloche 2001

    Chers amis,

    Bue en bonne compagnie et afin d'en vérifier l'évolution:
    CR: Tissot La Mailloche 2001

    Robe: toujours jaune or pâle, sans évolution.

    Nez: marqué par la minéralité mais de facon un peu moins explosive qu'en
    octobre 2003 (cf Repas des Belges et du Vigneron); agrumes bien mûrs ainsi que fleurs blanches.

    Bouche: équilibre et longueur, sans traces d'oxydation; une petite touche de boisé; en fin de bouche, il y a un peu de lard fumé et un petit côté vif et minéral (mais qui me semble un peu moins fort qu'en octobre).

    En conclusion, un vin toujours excellent mais qui tend a se refermer un petit
    peu.

    Amicalement,

    Lab
    #89

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 2909
    • Remerciements reçus 3

    Olif a répondu au sujet : Re: Savagnin 99, S. Tissot

    Oui, un gage pour Laurent! Goûter, et nous faire un compte-rendu, du Savagnin 99 de S. Tissot, par exemple! (aaa)

    Pas trop dur comme gage, finalement!

    Jérôme avait déjà  constaté une tendance à  la fermeture au moment de Noà«l, je pense donc qu'il vaut mieux laisser La Mailloche 2001 se reposer pour l'instant!

    Olif
    #90

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javaux
    Temps de génération de la page : 0.182 secondes

    Connexion

    Publicité 1

    Utilisateurs en ligne

    • Utilisateurs en ligne: 17
    • Utilisateurs hors-ligne: 20,674
    • Invités: 623

    L´abus d'alcool est dangereux pour la santé, consommez avec modération

    © 2017 Lapassionduvin.com. Tous droits réservés.