Publicité slide

    Champagne Selosse

    • Messages : 312
    • Remerciements reçus 0

    rémi a répondu au sujet : Re: visite maison Jacques Selosse

    Moi perso je l'ai jamais critiqué ni accablé, je suis juste un peu frustré, c'est normal (il faut dire aussi qu'il a pas répondu à mon mail, mais je ne critique pas non plus). Sa femme (enfin je crois) je l'ai eu au tel et elle est très aimable et tout. Je comprends pas pourquoi tu parles de la manipulabilité des femmes de vignerons dans le topic Selosse.
    #31

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 6
    • Remerciements reçus 0

    sencha yame a répondu au sujet : Re: visite maison Jacques Selosse

    Rémi,
    l'anecdote du CV chez Selosse est plutôt le quotidien des cavistes qui désirent faire partie de la clientèle, et, à les entendre, il faudrait effectivement présenter un dossier de moralité exemplaire à Corinne Selosse afin de pénétrer le fichier des revendeurs.Pour les particuliers, c'est bien moins difficile qu'en Bourgogne me semble -t-il.Je sais que vous pourriez me répondre :"c'est bien moins difficile lorsque l'on a franchi la barrière".
    L'arithmétique du domaine Jacques Selosse est à la fois simple et complexe= 60% d'exporation pour une production annuelle légèrement inférieure à 50.000 Cols. Que nous reste-t-il après satisfaction des professionnels français du CHR?
    Combien de domaine de ce type vendent encore en direct à une clientèle particulière?
    Oui mais... Pour l'amateur et le consommateur français, combien de temps, combien de guide, combien de forum désormais, lui faudra -t-il pour conceptualiser et passer à l'acte d'achat, donc de confiance ?!
    Savez- vous depuis combien d'année nos amis italiens sont reconnaissant du talent d'Anselme Selosse?
    Certes, je comprends votre frustration mais "la Rareté ne doit pas décider l'achat." (sic)... A.Selosse.
    Cordialement. Sencha Yame
    #32

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest Auteur du sujet

    Guest a répondu au sujet : CR: Jacques Selosse Susbtance

    CR: Champagne - J. Selosse - Substance : sept 2004
    VM16,5 - PP17 – LG16

    - Dégorgé le 25/9/2003 – Elaboré en solera.
    - Senteurs intenses de paille, de fruits blancs mûrs, de fleurs légères, de miel, d’épices. Nuances oxydatives (noix, curry). L’olfaction est complétée par une belle minéralité et des notes de fruits exotiques.
    - Initialement, les bulles font un peu de tapage. Puis le flux se calme et le vin propose une matière heureusement assagie, à la bulle fine, citronnée, au caractère charpenté, assez ferme (l’austérité d’un vin de repas), austère et longue. Très bon mais pas absolument convaincant pour une partie des dégustateurs, qui lui reprochent un manque d’évidence et de personnalité.

    "un manque d’évidence et de personnalité."
    On m'a fait remarquer que c'était un comble, mais c'est ainsi que le vin fut commenté à Bordeaux (certaines notes évaluées encore plus basses ne sont pas retranscrites ici).

    Champagne – Jacques Selosse – Substance (dégorgé le 24/09/2003) : déc 2005 - cr par Pascal Perez
    PP17,5/18 – LG17,5

    - Nez présent et généreux : fruits jaunes, pointe exotique, orange, crème pâtissière (suzette), épices et, enfin, léger nougat signant l’oxydation ménagée typique du domaine.
    - Signé Selosse avec sa puissance, sa minéralité et sa complexité (légère et très belle amertume). Toujours ce caractère tout à la fois baroque et rigoureux. Grande longueur aussi. Encore plus de fraîcheur peut être que sur d’autres expériences de cette cuvée. Moins d’oxydation et donc plus de pureté également.
    - Sa force s’accommode fort bien de l’explosion du premier plat ; l’accord avec la royale de foie est encore plus évident, les fruits et les acidités du vin et du plat se répondant à merveille.

    Un peu moins bien goûté qu'au domaine, donc !
    Mais quelle belle bouteille malgré tout !
    #33

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 1788
    • Remerciements reçus 0

    Bebert a répondu au sujet : CR: Jacques Selosse Brut Blanc de Blancs

    Prolégomènes : Lorsqu'on aime le champagne, on désire naturellement goûter Selosse, même si comme dit Anselme, la rareté ne doit pas dicter l'achat.
    Pas facile d'en trouver, mais lorsqu'hier j'en ai vu sur l'étalage d'un caviste mon sang n'a fait qu'un tour. Un Selosse Brut, bêtement posé là sur l'étagère.

    - Vous avez de ça?
    - Non.
    - Mais celle sur l'étagère, ça en est?
    - Oui.

    N'y allons pas par quatre chemins, la bouteille était là depuis deux ans, pas au soleil, mais debout sur l'étagère. Ce n'est pas l'idéal pour faire connaissance avec un champagne qu'on désire goûter depuis un bon moment... Mais c'est mieux que rien.
    En tous les cas le caviste plein de bon sens fait un geste très conséquent sur le prix de cette bouteille. Me voilà donc équipé d'une bouteille mythique, reste plus qu'à mettre au point un menu à la hauteur et pas trop cher, pour le lendemain, en ce mois difficile. Ce sera Gambas au beurre, et corail d'oursin.
    CR: [size=large]
    SELOSSE Brut Blanc de Blancs
    Dégorgé en 2004.
    [/size]


    Robe : Disque jaune très vif, tandis que les bords sont plus dorés.
    Nez : Servi trop frais après une heure de carafe, il faudra l'agiter entre nos mains tièdes et l'oxygéner pour en tirer le vrai potentiel. Minéral, boisé, cacahuètes grillées, beurre frais (pas biscuit pas cuit), et enfin fruité après longue aération. Ce vin en effet a besoin du carafage, ce qui diminue les bulles, c'est dommage et il faut faire un choix. Un peu de liège.
    Bouche : Complexe élaborée et fondue. Cacahuètes gourmandes toujours, beurre frais toujours, du cuivre minéral. L'attaque n'est pas explosive mais en bouche, elle se transforme doucement en montrant tour à tour de nouvelles personnalités fugitives : la rétro passe par la fleur d'acacia, le muguet, la vanille, la compote... ; toutes fines et malicieuses se dérobent aussi vite qu'elles s'évoquent.
    Longueur : Manquant de fraîcheur, mais pas de profondeur ni d'élégance, et toujours changeante.

    Conclusion : Certaines des plus belles et rares qualités du champagne sont dans cette bouteille. Cette personnalité multiple et changeante que je n'ai trouvée que dans des Krug ou quelques vieux millésimes.
    Cependant, très en finesse, il n'a pas la trame puissante à laquelle je m'attendais. Il prend de l'ampleur en bouche doucement, mais ne s'impose pas. Le bouchon -sans doute resté au sec- lui a donné une légère senteur de liège, plus fleurie que mauvaise (pas le goût de bouchon qu'on connaît).
    Il est certain que ce champagne a subi l'outrage de la station verticale et de la conservation approximative d'une boutique, car il n'a pas la fraîcheur et la trame qui caractérise la maison. Un Selosse qui nous a tout de même beaucoup ravi, sans être au top de sa forme. La quête continue pour dénicher un jour le "Substance"!

    L'épouvantable suffisant. (c) PatrickEssa
    #34

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 25
    • Remerciements reçus 0

    Alexandre C a répondu au sujet : Re: visite maison Jacques Selosse

    Bonjour !

    Visiter le Champagne J Selosse n'est pas vraiment simple. Et pourtant Anselme est une personne très généreuse, qui prend plaisir à partager sa passion, son savoir (j'en sais quelquechose, je suis un jeune viticulteur, et sors de 6 mois de travail à ses côtés, 6 mois de bonheur, ou j'ai appris plus qu'en plusieurs années de travail).

    Si vous passez par Avize, et devant chez lui, vous y verrez l'indication : Nous sommes désolés mais n'avons plus de Champagne à vendre. Concernant les visites, pas avant Avril 2007 ...

    Rien n'est impossible cependant. Vous pouvez essayer, mais il faut appeller bien avant, et ... Enfin bonne chance :) En tout cas, ne faites pas comme les personnes qui viennent de la Loire, comme j'ai pu le lire au dessus. Les meilleurs vignerons, de n'importe quelle région, son débordés. Et on ne peut visiter simplement un vigneron connu, ou reconnu (malheuresement). Il suffit de se mettre à leur place, le temps de faire visiter une exploitation, c'est un temps que le vigneron ne passe pas dans ses vignes ou dans sa cave / cuverie. Et la nature n'attend pas le vigneron pour grandir, pousser ...

    De plus,
    - Leur travail demande plus de temps (souvent travail des sols, suivi des parcelles, travail du vin plus long (fûts, remuage ...)
    - Les demandes sont plus nombreuses (le téléphone sonne non stop, et comme souvent le téléphone professionnel d'un vigneron est le même que le n° personnel, les nombreux appels peuvent rendre fou ! :)

    Sinon,

    Pour acheter son Champagne, il y a une très bonne cave à vins à Reims. (La cave du forum), place du forum, au fond d'une cour. Je ne vous cache pas cependant que leur quota de bouteille est pour eux aussi, faible.

    Je souhaite à tous de visiter un vigneron comme Anselme, c'est un homme admirable, qui a tellement vécu pour servir ses raisins et son vin, qu'il a une connaissance inimaginable du travail. Alors bonne visite à ceux qui auront la chance de le visiter ! Sinon, il faut se tourner la larme à l'oeil vers un autre :)
    #35

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest Auteur du sujet

    Guest a répondu au sujet : CR: Jacques Selosse Substance

    CR: Subtance de Selosse (dégorgée en juin 2005) : 18/20 - 28/3/07
    Un régal, tout en finesse, avec son caractère habituel de solera en retrait, pas si excentrique pour le coup. Senteurs diverses : crème patissière, foin, pommes à cidre, fleurs de pommiers, fruits secs. Bouche sans tapage inutile (vin tranquille, pour le coup), ciselée. En écho au plat (huître, sabayon de camembert, cardamome), le vin apparaît bien minéral (coquille d'huître), il dope le vin qui reprend un peu d'énergie. Tel la cardamome (à la fois douce et camphrée), le champagne est un Janus puissant et doux. A noter aussi la résonance du sel du camembert avec le côté salé/iodé de l'huître, admirablement pochée, charnue, goûteuse.

    Petit rappel (cr par Pascal Perez - déc 2005) :
    - Huître Gillardeau, sabayon de camembert à la cardamome verte :
    Une ou deux bouchée(s) coup(s) de poing, pour un plat extrême, jouant les funambules entre deux forces qui pourraient, en s’opposant, l’écarteler, mais qui se marient miraculeusement.
    La puissance salée du fromage s’installe en maître d’entrée de jeu puis laisse progressivement place à une sensation iodée bienvenue et rafraîchissante.
    L’huître pochée est magnifique et apporte un surcroît d’iode, mais aussi le croquant (si, si) nécessaire à l’ensemble.
    La cardamome ne se ressent pas en tant que telle mais amène sa touche de fraîcheur.
    Bel accord sur Substance (17,5/18), également !
    #36

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest Auteur du sujet

    Guest a répondu au sujet : CR: Jacques Selosse Contraste

    CR: Champagne Selosse Contraste : 16,5/20 – 5/4/07
    Dégorgé le 2/3/06. Aucune bulle mais nez de champagne, fleuri, évoquant un blanc de blancs : pain grillé, orange, fruits blancs mûrs. Ce qui est surprenant, c’est que la bouche ne possède quasiment pas d’effervescence (elle est juste à peine frétillante). Une expression corpulente, avec du punch (une belle acidité), de la fermeté, assez longue, encore brute. Finale sur l’amertume des agrumes.
    #37

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 1818
    • Remerciements reçus 0

    DarthTux a répondu au sujet : CR: visite maison Jacques Selosse

    Suite à une petite visite chez selosse:


    CR: Champagne rosé de saigné 2004 d'ambonnay (expérimental - ne sera jamais commercialisé)
    Une belle robe rosé légerement soutenu. Peu de bulle. Un nez agréable. Une belle structure, assez long en bouche semble encore un peu sur la jeunesse et pas vraiment dans le style selosse.
    Mais car il y a un mais il ne se gardera pas selon son géniteur (pas de co2 pour la fermentation)

    pour une note bien+ (il faut s'avoir qu'il est passé après subtance et contraste et sa n'a pas joué en sa faveur)

    Conclusion pour un cout s'essai c'est pas tout à fait transformé mais c'est pas loin.

    Sinon il y aura un millésime 2006 issu des parcelles du mesnil uniquement. (soit pas grand chose)

    --
    François C.
    #38

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 312
    • Remerciements reçus 0

    rémi a répondu au sujet : Re: visite maison Jacques Selosse

    CR qui tombe à pic, car en ce qui me concerne, après avoir goûté le rosé de saignée de Drappier, je me pose de sérieuses questions quant à la possibilité de faire des grands vins, ou disons seulement des très bons vins avec ce genre de technique...Ce n'est peut être pas pour rien que la majorité des grandes Maisons ne font pas ce type de rosé (Je ne compte pas Feuillate parce que bon...mais peut être Laurent Perrier fait il de la saignée?)

    Si par chance je peux visiter Selosse un de ces jours, je ne manquerais pas de demander à gouter ce rosé! Sinon Jaquesson va sortir un rosé de saignée qui, d'après un ami qui a gouté en privilégié, est plutot fameux et plutot en quantité limitée...

    Au fait c'est quoi exactement "pas de CO2 à la fermentation"? Merci
    #39

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 122
    • Remerciements reçus 0

    dej a répondu au sujet : Re: visite maison Jacques Selosse

    D'après mes souvenirs (d'une visite il y a 8-10 ans) Laurent Perrier produit des rosés de saignéé, mais je n'ai pas d'idée sur la qualité moyenne car je le déguste trop rarement.
    Sélosse vend un rosé d'assemblage mais espère produire un jour un "rosé vinifié en rosé" (s'il parvient à acquérir les vignes "adéquates" pour cela).
    Barnaut (à Bouzy) vinifie en rosé des Champagnes différents (inégaux ?) d'une année à l'autre mais qui vieillissent en général pas mal (sur 2 à 5 ans).

    Jean
    #40

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 1818
    • Remerciements reçus 0

    DarthTux a répondu au sujet : Re: visite maison Jacques Selosse

    On va essayer de ne pas pollué le topic sur les rosés de saigné.
    (j'ouvre un topic dessus)

    Pour l'histoire du rosé sans co2 (l'ajout de co2 rallentirai soit disant la fermentation et permet de d'avoir une meilleur fermentation) c'est ce qui me semble pour la fermentation mais c'est possible que c'est so2. (en meme temps il a dit sa quand j'avais litteralement le nez dans le verre).

    --
    François C.
    #41

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 2995
    • Remerciements reçus 2

    arnaudm a répondu au sujet : CR: Jacques Selosse Rosé

    CR: Selosse rosé :

    Robe brillante oeil de perdrix (!?). Bulles extrêmement fines . En bouche une belle tension , sur des arômes atypiques de roses fanées . Très bel équilibre finesse/vinosité avec une belle longueur et un beau volume en bouche . Ma première rencontre avec cette cuvée , et je ne suis pas déçu . 16,5/20

    "Mes goûts sont simples : je me contente de ce qu'il y a de meilleur ". O.Wilde
    #42

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest Auteur du sujet

    Guest a répondu au sujet : CR: Jacques Selosse rosé

    CR: Champagne Selosse rosé : 16/20 - oct 2006
    Robe plutôt pâle (saumon sauvage), un peu comme dans le cas du Krug rosé. Le nez est doux, qui conjugue des notes intéressantes de framboise, de pamplemousse, de gingembre, de fleurs, de citron et aussi de musc. Bouche copieuse, de beau niveau, moins harmonieuse que celle du vin précédent toutefois (NDLR Krug GC).
    #43

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 2995
    • Remerciements reçus 2

    arnaudm a répondu au sujet : Re: visite maison Jacques Selosse

    Laurent , 16/20 pour toi et 16.5/20 pour moi ....nous sommes sur la même longueur d'onde .
    La prochaine fois que tu noteras 13/20 pour un grand Languedoc je te croirai sur parole ;) .

    "Mes goûts sont simples : je me contente de ce qu'il y a de meilleur ". O.Wilde
    #44

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 3193
    • Remerciements reçus 2

    DidierT a répondu au sujet : Re: visite maison Jacques Selosse

    J'apprécie beaucoup cette cuvée Rosé de Selosse. De plus, la bouteille fait tjs une belle impression.

    Didier
    #45

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 1788
    • Remerciements reçus 0

    Bebert a répondu au sujet : CR: Selosse SUBSTANCE dégorgé en 2004

    CR: [size=large]Selosse Substance[/size]
    dégorgé en 2004


    Robe : Tous les jaunes sont présents.
    Nez : Epicé (muscade?) et un rance classieux et profond de ce beurré onctueux, équilibré par une fraicheur très minérale, un peu grasse (peau de citron). Le fruité, plutôt sur la mangue est très visqueux.
    Bouche : Très épicée, le bouquet de saveurs est infini, on peinerait à faire la liste des fruits secs (le raisin sec domine majestueux), des fleurs, et des arômes plus évolués (lait caillé par exemple). Le toucher est très gras, la matière tapisse et colle à la bouche même trop longuement.
    Manque à mon goût de vivacité, et n'est pas assez incisif à l'ouverture.
    Longueur : Finement oxydative, la longueur est durable sur les parfums (la retro en fait dure longuement) mais en bouche c'est plutôt court.
    Evolution : La minéralité s'impose de plus en plus au fur et à mesure de l'aération. Il devient plus incisif avec le carafage, et prend de l'ampleur.

    Conclusion : Une complexité et une profondeur qui signent un grand champagne. Quelques caractères sont pour mon goût des imperfections non négligeables : une vivacité en deçà de la puissance, de la matière et du gras ; un gras qui colle à la langue avec trop d'insistance, l'anesthésiant presque. Une longueur décevante.
    Je n'envisage pas qu'il faille le garder plus longuement, quoiqu'il le supportera sans peine. Il est conseillé de le carafer : je ne suis pas adepte de cette méthode qui fait parfois perdre beaucoup de bulles; mais là, pas de soucis, il est encore aussi pétillant après, et il y gagne assurément.
    L'un des meilleurs blancs de blancs qu'il m'ait été donné de boire.


    L'épouvantable suffisant. (c) PatrickEssa
    #46

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 1788
    • Remerciements reçus 0

    Bebert a répondu au sujet : CR: Champagne Selosse Brut

    CR: Selosse BRUT

    Toujours orienté sur une vinosité extrêmement prononcée, et une relative oxydation, style très particulier sur le Blanc de Blanc, il a aussi un force acide très réelle mais en retrait, comme la fraîcheur et le fruit qui ne sont pas le point fort de ce vin avant tout structuré et musclé!
    Par rapport à ma dernière rencontre, je le trouve assez au-dessus. Je note que par une fraicheur supérieure, il peut même se montrer plus plaisant que le « Substance » qui, lui, est au comble du style particulier de la maison, selon les goûts. Il a moins de bulles que le Substance.

    Un très bon champagne très stylé.

    L'épouvantable suffisant. (c) PatrickEssa
    #47

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 796
    • Remerciements reçus 0

    Gweno1 a répondu au sujet : CR: Jacques Selosse Contraste

    CR: Contraste de Sélosse : bu le 17/09/07 avec une poularde aux girolles

    Un nez de champagne évolué partant légèrement sur l’oxydatif mais avec une pointe de menthe qui apporte beaucoup de fraicheur.

    En bouche des notes oxydatives avec des notes de fruits de type coings et une grande fraîcheur.

    Une grande complexité et une très grande qualité : très déconcertant ce contraste. Quel vin !
    #48

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 8734
    • Remerciements reçus 48

    RaymondM a répondu au sujet : Re: visite maison Jacques Selosse

    Très beau souvenir de Contraste. Quel vin en effet comme tous ceux de la maison Selosse que j'ai eu l'occasion de boire!

    Raymond
    #49

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest Auteur du sujet

    Guest a répondu au sujet : CR: visite maison Jacques Selosse : Contraste + VO

    6/5/08 - crs par Philippe Ricard
    CR:
    Champagne Grand Cru : Anselme Selosse "Contraste" Blanc de Noir Brut NM - 12,5°
    DS16,5 - PC16 - LG15 - PR15,5 . Note moyenne : 15,8
    Un BdN gardé 5 ans sur lattes et dosé à 4 g/l

    (100% Pinot Noir)
    • Robe dorée aux reflets or, à l’effervescence apparente sobre.
    • Expression mûre, légèrement évoluée, sur la pomme au four, une suggestion boisée, la vanille.
    • Effervescence fine et plus soutenue que mes précédentes expériences sur le domaine. Le pinot noir s’exprime pleinement, avec maturité, dans un esprit charnu, fruité, ample, au profil vineux. Champagne de caractère, de belle allonge.

    Rappel : Champagne Grand Cru - Anselme Selosse "Contraste" Blanc de Noirs Brut NM : 7/4/2007 (par Philippe Ricard)
    DS15,5/16 – PC16 - LG16,5 - PR16,5 – BLG14 - Note moyenne : 15,8 (vin passé en carafe juste avant le service)
    • Robe brillante, or clair, sans effervescence apparente.
    • Nez plutôt discret, un peu réduit, paraissant même légèrement éventé. La pomme semble le parfum le plus immédiat.
    • L’attaque saisit par sa fraîcheur, son acidité ferme. Le corps est particulièrement riche, doté d’une grosse matière, parfaitement tenue par une belle fermeté minérale, une grande finesse de texture. On distingue à ce stade encore quelques arômes du fût, notamment le beurre et le pain grillé, mais sans aucune exagération. La finale est de très belle longueur, très imprégnante, exsangue de toute note de dosage.
    Ce qui étonne le plus, c’est la faiblesse de l’effervescence et l’extrême finesse des bulles : c’est tout juste frétillant et on pourrait y voir une relative ressemblance avec la méthode traditionnelle des Vouvray de Philippe Foreau, par exemple.
    Une chose est sûre, voici un champagne profondément vineux !


    Champagne Grand Cru : Anselme Selosse "Version Originale" Blanc de Blancs Extra Brut NM - 12°
    DS16,5 - PC16 - LG15,5 - PR15,5 . Note moyenne : 15,9

    Un BsA BdB gardé 40 mois sur lattes et dosé à 2 g/l
    (100% Chardonnay)
    • Jaune or vif, lumineux, à l’effervescence apparente assez faible.
    • Avec ce chardonnay, on plonge dans un univers de fraîcheur, de précision, de sobriété aromatique (pomme, fleurs blanches, craie), avec une matière plus serrée, tendue, au socle acide et minéral plus austère, très étiré. Un autre Champagne de caractère où l’effervescence, encore une fois, reste plus soutenue que dans mon souvenir.
    #50

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 1143
    • Remerciements reçus 0

    Stephori a répondu au sujet : Re: visite maison Jacques Selosse

    Après avoir visité deux cavistes champenois ce week-end, j'ai pu apprendre que le délai entre commandes et livraison était désormais de deux ans pour les cavistes. Sinon les prix ont augmenté de 20%, il n'y avait rien en dessous de 60€ chez ces deux cavistes.

    Et il n'y a rien à vendre sur place (d'après ce qu'on peut lire en façade), la rançon du succès...

    Si quelqu'un arrive à avoir un créneau pour une visite, je suis partant, même s'il n'y a rien à acheter.
    #51

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 834
    • Remerciements reçus 0

    PY Cainjo a répondu au sujet : Re: visite maison Jacques Selosse

    je ne vois pas ce que délai entre commande et livraison de deux signifie.

    En fait, le principe est assez simple et inchangé depuis de nombreuses années : début janvier de chaque année, on reçoit une proposition d'allocation pour chaque cuvée, nombre maximum de bouteilles qu'il est possible de commander pour l'année, le prix, ensuite on doit accepter ou refuser. La livraison de cette allocation se fait la majeure partie du temps en 2 fois dans l'année, première moitié en mai et la seconde après les vendanges. Voilà.
    #52

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 82803
    • Remerciements reçus 1469

    oliv a répondu au sujet : Jacques Selosse

    Un bel article sur www.nytimes.com/2008...
    #53

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 1143
    • Remerciements reçus 0

    Stephori a répondu au sujet : Re: visite maison Jacques Selosse

    Pour faire suite à l'article d'Oliv, voici tous les articles liés à la maison Selosse sur le blog d'un amoureux de la champagne
    ICI
    #54

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 284
    • Remerciements reçus 0

    toscane a répondu au sujet : CR: Champagne Selosse INITIAL, dégorgé le 15 juillet 2008

    CR: Champagne Selosse INITIAL, dégorgé le 15 juillet 2008
    16 novembre. Ouvert deux heures à l'avance, servi autour de 10 degrés. Une réelle déception : on dirait du cidre tant le nez de pomme est présent. J'avais récemment eu la même impression avec un Drappier non dosé. J'attends bien plus de complexité et de profondeur d'un champagne. Les amateurs me tondront peut-être, mais je préfèrerais qu'ils me donnent les clés pour apprécier ce type de champagne. Il doit y avoir quelque chose pour expliquer cet engouement ! Merci d'avance.
    #55

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 502
    • Remerciements reçus 0

    Michaël Cornaire a répondu au sujet : Re: INITIAL, dégorgé le 15 juillet 2008

    Un Champagne qui a un goût de pomme ou un goût de cidre, est une bouteille à mon avis, défectueuse.

    Les gens qui ont de l'argent ne pensent qu'à l'argent qui leur manque. Jacques Brel
    #56

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 284
    • Remerciements reçus 0

    toscane a répondu au sujet : Re: INITIAL, dégorgé le 15 juillet 2008

    Le billet de 59 euros était lui en parfait état de conservation...
    #57

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 502
    • Remerciements reçus 0

    Michaël Cornaire a répondu au sujet : Re: visite maison Jacques Selosse

    Si tu as gardé la bouteille non encore vide, tu peux toujours les appeler.Il y a parait il des maisons qui font des remplacements...

    Les gens qui ont de l'argent ne pensent qu'à l'argent qui leur manque. Jacques Brel
    #58

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 284
    • Remerciements reçus 0

    toscane a répondu au sujet : Jacques Selosse

    On ne mourra pas idiot ! J'ai donc décidé de tenter le coup de nouveau, sur la foi des posts qui me laissent penser à une bouteille défectueuse.

    Voulant privilégier un Champagne d'apéritif, avec de la vivacité, du fruit et pas de vinosité exagérée, je vais même tenter la Version Originale. Mon ami Catusse à Béziers doit bien avoir ça... sinon, merci à tous ceux qui me donneront des adresses pour le trouver (en magnum de préférence, j'ai eu la Maison hier qui m'a dit ne pas aller - hélas - au delà de ce format)
    #59

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 1143
    • Remerciements reçus 0

    Stephori a répondu au sujet : Re: Jacques Selosse

    Je n'ai jamais vu que les Millésimés en magnum, mais vous me détromperez si tel est le cas pour d'autres cuvées.

    Stéphane
    #60

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javaux
    Temps de génération de la page : 0.187 secondes

    Connexion

    Publicité 1

    Utilisateurs en ligne

    • Utilisateurs en ligne: 50
    • Utilisateurs hors-ligne: 1,901
    • Invités: 1,713

    L´abus d'alcool est dangereux pour la santé, consommez avec modération

    © 2017 Lapassionduvin.com. Tous droits réservés.