Nous avons 1973 invités et 79 inscrits en ligne

Clos Veličane

  • Clos Velicane
  • Portrait de Clos Velicane Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 222
  • Remerciements reçus 1525

Réponse de Clos Velicane sur le sujet Clos Veličane

Partir et revenir

Un nom à la Lelouche pour ce qui est en train de devenir une habitude, pas tout à fait une routine.
Tous les envois sont faits, les raisins vendangés et pressés, le bois coupé et rangé, la cave est au cordeau : mais …

... Mais je laisse ce jus de Pozna Letina 2020 qui m’a donné bien du souci depuis deux jours et j’ai bien cru qu’on allait le perdre. Une écume bizarre se formait à la surface et ça ne sentait rien de bon. Les bourbes me jouaient un sale tour et moi qui avais prévu de laisser sédimenter plus longtemps à cause de la viscosité du moût, j’ai revu ma stratégie et j’ai vite décuvé. Tout va pour le mieux ce soir et ça sent l’abricot et l’orange amère : on dirait du Tokaj ! Ce qui est certain, c’est que le vin sera beaucoup plus coloré que l’an passé et sera plus marqué par le botrytis : il sera également plus concentré.

... Mais je laisse les cuves de riesling qui ont presque terminé leur fermentation : elles ont un fruit très pur et très élégant déjà avec une belle acidité. C’est très prometteur.

Je sais que Mateja prendra le relais et que tout sera fait plus que consciencieusement.

Bizarrement, bien que le spleen habituel soit bien présent, que notre promenade s’est un peu étirée, que nous avons une fois encore essayé de capter cette lumière unique pour nous réchauffer pendant cette période dont on n’estime pas la durée, je suis convaincu que je ne pars pas tout à fait et cela rend ce moment moins difficile : c’est sans doute parce que chaque vendange, chaque millésime nous ancre davantage et qu’il reste de toute façon un peu de nous ici. Un point d’assurance, un base : notre endroit.

Je vous en donne un détail : pris depuis la terrasse déserte, presque fantomatique de l’hôtel Dvorec de Jeruzalem :

Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, dfried, did91, Jean-Bernard, Vougeot, daniel.gureghian, Gibus, peterka, Jean-Loup Guerrin, Papé, Agnès C, leteckel, david84, éricH, Fredimen
31 Oct 2020 21:12 #391
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Clos Velicane
  • Portrait de Clos Velicane Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 222
  • Remerciements reçus 1525

Réponse de Clos Velicane sur le sujet Clos Veličane

Confusions

Difficile de reprendre le cours d'une autre vie avec toute cette tension et toute cette pression : les événements terribles, l'émotion suscitée, voire la peur et cette foutue crise sanitaire qui complique tout. Difficile de garder la tête hors de l'eau surtout quand elle est ailleurs, du côté du cœur. Mais il faut. Il faut rassurer, assurer, protéger et dans ces conditions un simple portail qui ferme mal, c'est la catastrophe : la crise couve à tout instant et je sens cette violence à me tirer tout entier dans cette présence et ma résistance bien involontaire.

En même temps, je contrôle les livraisons et évidemment si la plupart se passe bien, il y a quand même des couacs : 12 bouteilles cassées sur un trottoir de Villeneuve Loubet et une caisse qui fait l'aller-retour entre la Slovénie et la Belgique ou encore ces livreurs qui ne trouvent pas l'adresse où ils ont pourtant déjà livré. Et ce que je n'ai pas encore découvert ...
Mais j'aime ces petits messages qui me rassurent sur un arrivage à bon port ou à bonne cave comme je l'ai lu et je suis très heureux du lien qui se crée réellement avec ceux que je n'arrive pas à appeler mes clients. Ce réel intérêt que je sens me touche profondément.

Les vins que je goûte sans doute trop souvent me mettent en colère car je les trouve très fermés : à part Plešivica qui est très accessible tous ont un grand besoin d'air. Sans doute est-il normal d'être à ce point critique pour ses vins de la part d'un producteur, mais on les voudrait tellement parfaits, à tous moments que bien entendu, ça n'arrive pas à la hauteur de ce que l'on voudrait. Du coup ce sont des questions un peu techniques qui me viennent à l'esprit comme celle du niveau de SO2 libre à la mise ou celle du bouchage, toutes deux d'ailleurs liées.

Bonne nouvelle quand même pour finir : la fermentation du liquoreux que je partage avec vous : quelques secondes dans la cave du Clos Veličane :


Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, dfried, daniel.gureghian, enzo daviolo, lutembi, Cédric42120, TristanBP, condorcet, Papé, Agnès C, leteckel, Gilles
06 Nov 2020 21:17 #392

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Clos Velicane
  • Portrait de Clos Velicane Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 222
  • Remerciements reçus 1525

Réponse de Clos Velicane sur le sujet Clos Veličane

SAV

Au moment où les boîtes arrivent et sont arrivées (sauf accident comme évoqué précédemment ou incident), j'ai re-goûté tous les vins du Clos Veličane 2019 ;

le verdict :

Le Riesling est très fermé et nécessite un long carafage : 24 heures n'est pas inutile pour qu'il s'exprime au mieux.

Le Pinot Gris m'a fait très plaisir en se livrant bien mieux qu'il y a quelques temps. Le SO2 libre de la mise se ressentait un peu : ça a dû combiner car c'est beaucoup mieux. Lui aussi profite d'une bonne aération mais ne connaît pas la terrible fermeture du riesling.

Plešivica est accessible, même si il devrait se développer encore : mais c'est sans doute des quatre vins le moins touché par la fermeture.

Pozna Letina est très facile à boire, meilleur avec une longue aération : je conseille un double carafage aujourd'hui. Une bouteille a été bue sur quatre jours, le vin ne s'est pas dégradé, bien au contraire quand bien même il en restait très peu sur le dernier intervalle.

Matthieu qui en a goûté 2 (riesling et pinot gris) en Finlande pourra sans doute en témoigner.

Merci à tous pour vos petits mots sur la réception des bouteilles, je lirai vos commentaires avec attention, mais ces vins si jeunes méritent en ce moment un mode d'emploi. Un jour viendra où nous pourrons délivrer nos vins avec un peu plus de bouteille.

Bonnes dégustations !
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, dfried, daniel.gureghian, Gibus, Jean-Loup Guerrin, bibi64, Cédric42120, leteckel, Gilles, Damien72, Matao
09 Nov 2020 20:18 #393

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Clos Velicane
  • Portrait de Clos Velicane Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 222
  • Remerciements reçus 1525

Réponse de Clos Velicane sur le sujet Clos Veličane

Records

Il semble que toutes les commandes soient arrivées à bon port maintenant, mais jusqu’à hier, ce n’était pas encore le cas : nous avons connu quelques aventures, comme toujours même si cette fois, nous avons battu des records.

Un gros pépin en Provence, maintenant habituel : depuis trois ans la livraison dans le 06 pose problème : je me demande si les livreurs ne s’entraînent pas avec mes caisses à les lancer toujours plus loin : 12 bouteilles dont le contenu termine dans le caniveau au milieu de débris de verre : il y a des assemblages que je n‘ai même pas imaginés … Record de casse en une seul fois, difficile à égaler !

Mais la palme revient sans doute à nos bouteilles voyageuses qui avaient décidé de prendre l’air, celui du Nord, avant de revenir à leur destination prévue. Jugez donc : Jeruzalem direction région parisienne, sans problème passage par l’Autriche, petit souci sur l’adresse qu’il faudra que l’on m’explique encore et retour case départ, sauf que sur le trajet du retour, d’Allemagne, le colis est allé deux fois au Danemark avant de revenir à Jeruzalem pour un changement de bouteilles et un repos bien mérité du contenu et revenir à son destinataire. Tout semblait bien se passer jusqu’à ce que l’on m’annonce qu’en cours de distribution, le colis était … perdu. Très curieusement, il fut livré le lendemain alors qu’on n’y croyait plus, non sans qu’on en prélevât une bouteille : mais les péripéties furent tellement rocambolesques que ce qui est finalement scandaleux n’arriva pas à ôter de la satisfaction du devoir accompli. Record de distance pour une caisse du Clos Veličane.

Bref, on a livré les bouteilles. Enfin, je crois parce que je n’ai pas eu d’autres retours ni d’autres alertes.

C’est le métier qui rentre, un aspect du métier. Il y en a d’autres tout aussi éloignés de la vigne et de la cave et bien moins réjouissants et notamment celui des démarches commerciales qui est semé d’embûches et de surprises. Mais c’est aussi ça la vie d’un domaine.

Je me réjouis de lire les commentaires sur les 2019 qui arrivent en ce moment et qui sont pour le moment tous très positifs : ils confirment mon sentiment que ce millésime 2019 nous a fait passer un palier.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Agnès C, Damien72, Fredimen
25 Nov 2020 17:23 #394

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Clos Velicane
  • Portrait de Clos Velicane Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 222
  • Remerciements reçus 1525

Réponse de Clos Velicane sur le sujet Clos Veličane

Commentaires

Je reçois des commentaires sur mes vins que je tiens à partager après que leurs auteurs m'en ai donné l'autorisation.

Les premiers concernent CR: Plešivica 2019 : la bouteille a été dégustée par Liam et Sinead Cabot, qui sont à la fois producteurs à Kog (Roka) mais également importateurs de vins en Irlande. (www.cabotandco.com/)

Liam (from fridge)
Warm spices on the nose. Lees. Some ripe yellow melon skin. On the palate. Slightly granular texture – a bit disjointed between acidity and sweetness. Ripe winter apple skin/fruit/pith. Nervy acidity, fighting a little with the ripe fruit. Long aftertaste and linear, clean finish. Suggestion of a small “burn” on the finish. Big wine – but maybe too big at this moment?

Warmer sample:
Boiled lemon sweet on the nose. On palate more pineapple fruit, ripe. Acidity much better integrated with the fruit, but still a hint of a “fruit sour” on the finish. Fully of energy and will integrate really well with some more time!”.

Sinead (from fridge)
Zesty, energetic, bursting with candied lemon fruit and pleasing bitter lemon oil. Mineral, with a touch of honey on the finish. Good balance of fruit and residual sugar.

Warmer sample:
Fruity, spicy, candied lemon nose. Glassy lemon finish with a whisper of honey (botrytis?). Sweet and almost salty finish.

Sinead would be very happy to drink it now, I would wait a little while more.

Le second concerne CR: Pozna Letina 2019 et je vous laisse deviner d'après le style qui transparaît (un peu -) ) qui est l'auteur de ce CR :

Le doux ressemble aux deus autres, même attaque superlative, même finale vive (euphémisme) ... Heureusement à la différence des secs, attaque et finale collaborent à une belle harmonie ... excellent !

connaissant le loulou, je suis plus que ravi ! -)
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, Papé
11 Déc 2020 14:55 #395

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 84085
  • Remerciements reçus 10015

Réponse de oliv sur le sujet Clos Veličane

'' Le doux ressemble aux deus autres, même attaque superlative, même finale vive (euphémisme) ... Heureusement à la différence des secs, attaque et finale collaborent à une belle harmonie ... excellent ! ''


BLG, droit à l'essentiel ? :cheer:
11 Déc 2020 21:31 #396

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Clos Velicane
  • Portrait de Clos Velicane Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 222
  • Remerciements reçus 1525

Réponse de Clos Velicane sur le sujet Clos Veličane

gagné !
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv
11 Déc 2020 21:34 #397

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Clos Velicane
  • Portrait de Clos Velicane Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 222
  • Remerciements reçus 1525

Réponse de Clos Velicane sur le sujet Clos Veličane

Joyeux Noël ?

Il y a un an, je prenais plaisir à me confiner, me terrer avec tout ce que ce mot signifiait d'agricole, de lien à la terre. Nous avions le sentiment de nous cacher, de vivre notre petit bonheur, loin de tout.
Un an après, jamais le mot confinement n'aura été autant utilisé et ce satané virus aura eu raison de notre Noël isolé.
Il y a comme un paradoxe dans cette situation où notre jardin secret serait l'idéal de la situation alors que nous en sommes tenus éloignés, obligés de nous mélanger ici.

C'est ainsi et il ne sert à rien de ressasser même si des inquiétudes commencent à poindre pour la taille que j'ai prévue en février. Je ne voudrais pas que ce foutu virus me prive aussi de cela aussi.

En cette veille de Noël, je me demande si mes vins seront sur des tables de réveillons ou de jour de fête. Les derniers retours sur les différentes cuvées de 2019 me ravissent et finalement confirment ce que je pensais : ce terroir nous donne déjà beaucoup, mais nous l'apprenons à chaque millésime : le servir est un honneur et c'est vraiment le sentiment qui dirige notre entreprise. Nous pouvons encore faire mieux et déjà des idées émergent, des adaptations de gestes aux exigences du lieu, à partir du moment où cette exigence est de faire le meilleur vin possible.

Je ne veux rien d'autre au pied du sapin qu'un très joli millésime à venir et que plus rien ne nous sépare de notre repaire devenu également notre repère.

Joyeux Noël alors ?


Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, Alex, Nilgiri, Jean-Bernard, daniel.gureghian, Galinsky, enzo daviolo, peterka, lutembi, Jean-Loup Guerrin, bibi64, Vaudésir, TristanBP, Papé, Agnès C, leteckel
24 Déc 2020 18:45 #398
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Clos Velicane
  • Portrait de Clos Velicane Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 222
  • Remerciements reçus 1525

Réponse de Clos Velicane sur le sujet Clos Veličane

Vœux anachroniques ou chronique des vœux

Comme il est de coutume de souhaiter la bonne année, de faire des vœux à ce moment, je me prête volontiers à cet exercice. Mais à la réflexion, il se peut que vous trouviez ces vœux quelque peu anachroniques.

C’est l’année 2020 que je vous souhaite (finalement) bonne et pour le moment elle prend son élan dans la cave du Clos Veličane, blottie, confinée dans les cuves au creux de la colline Plešivica.

J’en connais un peu plus que vous à son sujet ; le style s’installe et avec lui, le fruit ou plutôt les fleurs, blanches de préférence. Mais il n’est pas impossible que Pozna Letina aient des accents plus corsés …

Quant à 2021, figurez-vous que cette année a déjà commencé pour le Clos Veličane dès la taille en février 2020 : du courson laissé partira la branche à fruits qui le fera naître.

Le calendrier du vigneron a donc ceci de particulier qu’il peut soit être en retard, soit en avance : le calendrier officiel n’est là que pour marquer les événements et au pire les aléas que l’année imprime au végétal sur le lieu et donc à la maturation du fruit.

En résumé, je vous souhaite donc de très beaux 2019 (bien aérés !) et des 2020 à venir ! A ce cher Clos Veličane, je souhaite une année 2021 la plus propice possible à produire du bon vin de sorte que je puisse vous souhaiter la bonne année 2021 dans un an au début de 2022.

Mais mon vœu le plus cher serait de pouvoir vous souhaiter dans 10 ans une belle année 2019 ! Que ces vins si prometteurs aient réussi à ne pas vous décevoir sur plus de 10 ans et qu’ils aient conservé toute leur vie : Si nous tenons cet objectif, il sera alors temps de penser à la décade suivante.

Et de façon tout aussi anachronique, voici le printemps passé de ce que vous trouverez dans les bouteilles à venir issues d’un fruit de l’année qui s'achève.

Tous mes vœux !


Les utilisateur(s) suivant ont remercié: PtitPhilou, oliv, Olivier Mottard, Jean-Bernard, mgtusi, daniel.gureghian, Jean-Loup Guerrin, bibi64, Papé, leteckel, david84, Damien72
31 Déc 2020 11:40 #399
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Clos Velicane
  • Portrait de Clos Velicane Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 222
  • Remerciements reçus 1525

Réponse de Clos Velicane sur le sujet Clos Veličane

Offre promotionnelle découverte





A la faveur d’une discussion avec un des amis du Clos Veličane, une idée a pris son temps et a fini par germer : permettre de tester la gamme sans commander six ou douze bouteilles : aussi ai-je décidé d’une offre découverte : permettre de goûter les vins de votre choix à hauteur d’un envoi de trois bouteilles. Les trois mêmes ou un assortiment avec la combinaison de son choix pour 50 euros, vins livrés à domicile. Mon but est simple : faire connaître mes vins davantage et permettre à ceux qui ne désiraient pas prendre le risque de 6 bouteilles de le faire.

Je vois bien le lien qui s’installe avec ceux que j’appelle pudiquement, mais sincèrement, « les amis » du Clos Veličane : mon idée est d’élargir le cercle, même si la vente directe aux particuliers n’est pas la plus simple, c’est à coup sûr la plus chronophage mais également la plus gratifiante. Réserver cette offre aux lecteurs de LPV, c’est aussi l’assurance d’être en relation avec de vrais amateurs.

Je vous fais donc cette proposition qui est décrite sur ce FORMULAIRE .

La taille m'attend, un dur labeur quotidien, mais ce sera un vrai bonheur de préparer les expéditions le soir venu : chaque bouteille qui quitte la cave est une promesse.
La commande classique est toujours possible via le lien en signature.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, dfried, Papé
30 Jan 2021 08:40 #400
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Clos Velicane
  • Portrait de Clos Velicane Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 222
  • Remerciements reçus 1525

Réponse de Clos Velicane sur le sujet Clos Veličane

La Slovénie, enfin !

Retour à la maison : en arrivant, malgré la nuit j’ai deviné la vigne et tous ses rameaux que j’avais à couper …

Drôle de voyage où nous ne vîmes aucun paysage, enrobés jusqu’à Triestre par ce Sirocco jaunâtre et où l’on passa les frontières sans qu’on nous demande de test : personne au Mont Blanc et juste ce douanier désagréable à Gorizia qui nous a hurlé la question « where are you going ? » et qui a écouté la réponse d’un air dégoûté nous rendant les passeports sans même les vérifier.
C’est totalement irresponsable, mais ça explique aussi en partie certaines statistiques.
Nous étions en règle et c’est le plus important sans doute.

Le brouillard s’est dissipé comme nous montions sur le plateau continental, nous l’avons laissé en contrebas, le traversant pour le dominer tout à fait. J'eus le sentiment à ce moment de laisser tous les emmerdements du moment, derrière, en bas ...

Comme d’habitude, les derniers kilomètres furent interminables jusqu’à Ljutomer, parce qu’après, entrer dans le Parc de Jeruzalem, c’est toujours un délice ; pleins phares dans les lacets, les lièvres sont surpris tout autant que les chevreuils.
Le chat des voisins était là, se pavanant, se rappelant sans doute des reliefs qui lui sont destinés d’ordinaire quand nous sommes slovènes.

Rituel : On défait les valises, on fait du feu et on descend à la cave : tout va bien sur 2020, jusqu’à Pozna Letina qui a mangé plus de sucre que l’année passée, et qui développe déjà une très grosse complexité sur une base fumée : la longueur m'a surpris tout comme la complexité déjà.

Mateja m’avait signalé une profonde transformation du riesling 2018 : j’en ai donc remonté une bouteille ; incroyable évolution de ce vin, assez soudaine, ce qui m’encourage de plus en plus à garder les rieslings un an embouteillés en cave avant de les proposer. Là, le cépage ne fait plus aucun doute, les terpènes sont au rendez-vous : je suis ravi de l’évolution de ce vin et totalement sidéré. Quant à Pozna Letina 2019 qui a été notre dessert, j’ai trouvé que le vin avait pris une bonne complexité sur des notes fumées, plus de poids en bouche avec une longueur accrue : cependant, cela demande à vieillir.
Des nouvelles et plus de précisions dans les jours à venir.

Je rappelle l'offre promotionnelle sur la découverte du millésime 2019 ; ICI
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, dfried, Jean-Bernard, bibi64, TristanBP, Papé, Agnès C, leteckel, Damien72, Kiravi, Daffy
06 Fév 2021 21:48 #401

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Clos Velicane
  • Portrait de Clos Velicane Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 222
  • Remerciements reçus 1525

Réponse de Clos Velicane sur le sujet Clos Veličane

Taille

ça caille, c'est humide, c'est rude, c'est raide, mais comme on est bien ! Il est annoncé des températures polaires, on verra bien !

l'image du jour : brume



Des commandes sont parties, les dernières partent demain, nous attendions les cartons qui viennent d'Autriche voisine.


Offre promotionnelle du moment : ICI
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, dfried, Papé
10 Fév 2021 18:27 #402
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Clos Velicane
  • Portrait de Clos Velicane Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 222
  • Remerciements reçus 1525

Réponse de Clos Velicane sur le sujet Clos Veličane

Prlekija

Ce matin, le paysage avait changé de couleur. J’ai envoyé la photographie à un ami et il m’a répondu immédiatement : «c’est bien aussi en blanc ».
Oui, ça change un peu et ça me rappelle le millésime 2018 où la taille s’était déroulée par un froid glacial et des quantités de neige dont mes pieds se rappellent encore.

C’est bien ce souvenir qui est, non pas remonté à ma mémoire, mais descendu à mes orteils, en fin de matinée où rentrer était devenu mon obsession. Arriver au bout de cette rangée de riesling qui n’en finissait pas et aller me mettre les pieds dans la cheminée.

Je pris mes précautions pour l’après midi de sorte que le froid fut bien plus supportable bien que les températures ont dégringolé de façon assez fulgurante. Demain matin, il sera sans doute hors de question de prendre le sécateur, au moins avant que le soleil ne réchauffe un peu l’atmosphère : notre exposition de ce point de vue est un autre bienfait.

La taille proprement dite devient quant à elle plus rationnelle : la logique s’est installée dans l’architecture des pieds de vigne (plus du riesling d’ailleurs que du pinot gris) et la branche à fruits est évidente comme le courson à la base de l’ancienne, porteuse des grappes. Ainsi les ceps commencent à s’équilibrer : le guyot simple est limpide et mon expérience grandit de sorte que le geste est plus sûr et la réflexion plus prompte.

J’aime cette solitude car elle est peuplée de songes et toutes ses pensées sont tendues vers le même but : le vin à venir. Cette année, on compte jusqu’à 6, pas plus. (Enfin, 7 car c’est sous le septième œil que la lame sectionne) : je veux des vins, pas plus puissants, mais avec plus d’extraits secs, plus de fond et je me fiche du volume.

Les expéditions se poursuivent et de nouvelles se signalent : je vois bien comme l’aventure du Clos suscite de l’intérêt et je m’en réjouis. Et retrouver des noms déjà connus me laisse penser que les vins ont plu. Je ne pensais pas que cette offre découverte ait tant de succès : le cercle s’élargit.

Quelques bouteilles sont également parties vers des lieux slovènes assez stratégiques et j’avoue que cette piste m’intéresse beaucoup : je revendique totalement la nationalité des mes vins ; ils sont de Prlekija ! (pas facile à prononcer hein ?)

L’image du jour : ce qui est fait n’est plus à faire !


Offre promotionnelle du moment : ICI
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, dfried, PBAES, Jean-Bernard, mgtusi, peterka, bibi64, TristanBP, Papé, Agnès C, flupke14, leteckel, jd-krasaki, Damien72, Kiravi
11 Fév 2021 19:06 #403
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Clos Velicane
  • Portrait de Clos Velicane Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 222
  • Remerciements reçus 1525

Réponse de Clos Velicane sur le sujet Clos Veličane

Taille toujours tu m’intéresses !

Maintenant que le stress du « pas assez de temps » s’éloigne et que les deux semaines suffiront à venir à bout de la campagne de taille 2021, maintenant que le corps s’est habitué à la pente, aux gestes, au froid (- 10 le matin, - 2 au meilleur de la journée), maintenant que l’esprit a accepté cette somme de temps à passer sans s’inquiéter, sans se lasser, je dois bien avouer que je retrouve le plaisir de préparer ce millésime de cette façon. Je sais aussi que lorsque le dernier pied sera taillé, il y aura un vide, du regret et sans doute un manque.

Chaque pied est une histoire, un choix : quelques instants de réflexion et les mains qui vont à l’essentiel ; des ressemblances bien entendu, mais aussi une unicité. Je m’interroge d’ailleurs sur ce traitement unique : guyot simple à 6 yeux … Il me semble que la vitalité de certains pieds permettrait de porter plus mais que la fragilité d’autres nécessiterait qu’ils soient taillés encore plus court. Du reste pour certains n’ai-je laissé que des coursons pour qu’ils reviennent à une intégrité plus évidente. Pour d’autres hélas, il est trop tard et il faudra pratiquer des remplacements.

Le taux de mortalité n’est pas très élevé, mais il n’est jamais plaisant de constater que le bois que l’on vient de tailler est sec, sans cette couleur verte et rassurante habituelle et que l’esca est allé jusqu’au bout de son forfait.

Le riesling pour autant qu’il demande davantage de temps et d’énergie par pied me semble plus plaisant à travailler, plus lisible, plus architecturé et même s’il s’accroche aux fils, quasi désespérément, qu’il me déchire les épaules à force de tirer sur les rameaux coupés pour les décrocher, je laisserai un rang et c’est par lui que je finirai.

Il y a un contraste saisissant entre ces deux cépages, mais aussi pour chacun d’eux : le riesling en feuilles cache ses fruits qui se font discrets alors qu’il semble altier par rapport au pinot gris, une fois dénudé. Et pourtant, ce dernier qui me semble si grêle en ce moment, presque chétif, exhibe ses fruits et son feuillage à la belle saison.

La nuit et le froid qui tombent tôt me chassent de la vigne et me laissent finalement du temps pour préparer les commandes, suivre les envois et goûter les vins en cours d’élevage comme ceux en bouteilles.

Mon attention se porte ses derniers jours sur Pozna Letina. Le 2019 est vraiment discret à l’ouverture et nécessite une longue aération pour s’exprimer : une bouteille ouverte s’est décidée à nous dévoiler beaucoup de charmes à trois jours. Il faudra du temps pour ce vin, mais la promesse est grande. Le 2020 offre une aromatique très semblable et peut-être plus complexe. L’équilibre est totalement différent en revanche car le vin possède plus d’alcool et moins de sucre avec une acidité similaire. Il me semble que le botrytis est plus marqué. Ce qui me frappe dans ce vin c’est ce point d’équilibre entre acidité, amertume, sucrosité, alcool : rien n’est saillant. Alors que 2019 possède un esprit Beerenauslese, en 2020 c’est davantage Auslese. A la dégustation, je ne saurais dire si le vin se goûte sec, moelleux ou demi-sec, raison pour laquelle je préfère la classification germanique pour le décrire.

La photo du jour : En Slovénie, voilà comment sont les panneaux : non, ce ne sont pas des indicateurs de travaux, quoique dans les collines, ça travaille incessamment !



Offre promotionnelle du moment : ICI
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, PBAES, Jean-Bernard, enzo daviolo, peterka, bibi64, Papé, Agnès C, Gilles, Damien72, éricH
14 Fév 2021 21:14 #404
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1245
  • Remerciements reçus 1090

Réponse de Agnès C sur le sujet Clos Veličane

Bonsoir Jérôme
Comment avez vous acquis les connaissances du travail dans les vignes et comment faîtes vous vos choix?
Agnès
"Enivrez vous de vin, de poésie ou de vertu à votre guise, mais enivrez vous"
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Gilles
14 Fév 2021 21:31 #405

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Clos Velicane
  • Portrait de Clos Velicane Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 222
  • Remerciements reçus 1525

Réponse de Clos Velicane sur le sujet Clos Veličane

Bonsoir Agnès,
je suis en perpétuelle formation.
Mes grands parents étaient vignerons à Gaillac et j'ai passé pas mal de temps (le plus possible) à la ferme. ça aide, même si dans le cas de la taille, la technique que j'utilise au Clos Veličane est totalement différente : à Gaillac, les vignes, naguère, ce n'est plus trop le cas aujourd'hui, étaient en gobelets. Rares étaient celles palissées sur fil.
Quand j'ai acheté en Slovénie, la vigne de ma colline était taillée en guyot double. Dès la première année, nous sommes passés en guyot simple et Samo Kupljen m' a donné un gros coup de main.
J'avais vu pratiquer depuis longtemps, je m'y étais essayé à San Leonardo et j'essaie d'appliquer les principe de Marco Simonit que j'avais vu en Italie mais qui reprend le principe de la taille Poussard en gardant en tête de respecter le flux de sève et considérer chaque pied comme unique. Il y a donc de la lecture puis des TP ...
Pour ce qui est du sol, la vigne est enherbée et mon travail consiste à contrôler et limiter la hauteur de l'herbe, dans l'inter rang et sous le rang.
Pour tout ce qui est traitement du végétal, tant que je ne suis pas ici définitivement, je laisse le soin à Mateja (qui veille sur le Clos quand nous ne sommes pas là) de gérer : nous faisons appel à l'aide d'un voisin tractorisé que je rémunère à chaque traitement. Mais la règle est de n'intervenir que lorsque c'est nécessaire mais jamais en urgence ou en catastrophe, c'est à dire en anticipant le plus possible (regard attentif à l'évolution de la météo au jour le jour) et toujours le plus "light" possible.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, PBAES, Jean-Bernard, enzo daviolo, peterka, La Vie est une Fête, Jean-Loup Guerrin, bibi64, TristanBP, Papé, Agnès C, Gilles, Damien72
14 Fév 2021 22:03 #406

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Clos Velicane
  • Portrait de Clos Velicane Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 222
  • Remerciements reçus 1525

Réponse de Clos Velicane sur le sujet Clos Veličane

Mangalica


Les journées s’écoulent laborieuses et la taille touche à sa fin. La période de froid intense est derrière nous et la veste a tôt fait de tomber dès que l’on est au milieu de la pente : du coup les premiers coups de soleil ! Les oreilles, comme d’habitude ! Je n’aurais pas dû troquer mon chapeau contre une casquette.

Je garde un dernier pied de riesling pour la vidéo habituelle. Il nous reste quelques jours pour profiter. La lumière est fabuleuse et je peux faire baver d’envie mes amis en leur envoyant les photographies des fins d’après midi embrasées, quand le soleil descend derrière la crête d’Ivanjkovci, juste en face de Plešivica.

Face à face curieux au détour d’un chemin : deux grosses bêtes agressives qui grognent. Des moutons prêts à charger … En prêtant l’oreille, ces moutons grognent comme des sangliers ! Pas contents qu’on les dérange ; deux beaux spécimens de porc Mangalica. Nous sommes presque voisins ! J’ai envoyé la photographie à Akim, mon charcutier préféré dont pas mal de Lpviens apprécient les spécialités, l’incitant à faire venir des bestioles comme celles-ci. Je pense que l’idée fait son chemin …


Du coup, on en mange : Stlačenka ! une sorte de fromage de tête : je me rassure en me disant que c’est sans cholestérol … J’ai attrapé un fond de bouteille à la cave du riesling 2018 que j’avais ouvert en arrivant : 12 jours d’ouverture et le vin est impeccable, fin traçant, pur. Possesseurs de ce millésime du riesling, je ne saurais trop vous conseiller de le garder très longtemps ou de le carafer 48 heures si vous désirez le goûter maintenant. Je suis stupéfait de cette expérience car j’avais remonté ce vin sans aucune illusion.

Demain, Mateja doit venir pour que l’on goûte les 2020. Une petite idée me trotte dans la tête concernant Pozna Letina 2020.

A suivre …




Offre promotionnelle du moment : ICI
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, enzo daviolo, peterka, bibi64, TristanBP, Papé, éricH, Torsten
18 Fév 2021 19:54 #407
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 19392
  • Remerciements reçus 2927

Réponse de mgtusi sur le sujet Clos Veličane

Le sanglier est donc un animal à poil laineux (....) ?
Michel
18 Fév 2021 20:22 #408

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1655
  • Remerciements reçus 2808

Réponse de bibi64 sur le sujet Clos Veličane

Michel, tu ne crois pas si bien dire! fr.wikipedia.org/wik...

Et il est déjà implanté en France: www.lyon-entreprises......
18 Fév 2021 23:44 #409

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Jérôme Pérez
  • Portrait de Jérôme Pérez
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Super Utilisateur
  • Messages : 18405
  • Remerciements reçus 2328

Réponse de Jérôme Pérez sur le sujet Clos Veličane

C'est en effet la mode et aussi un business car la viande de cette race est vendue une fortune et bien entendu, cela attire.
Cependant, ce qui est important concernant la qualité, c'est le mode de vie des animaux, ce qu'ils mangent, le climat dans lequel ils évoluent.
Cette race en batterie donnera de la viande m...
Ils vivent dehors, par tous les temps, mangent des glands et ce qu'ils trouvent dans les bois. La qualité, outre la race est à cette condition. Sinon, ça fera comme le pata negra de consommation courante ... aucun intérêt.
Jérôme Pérez
19 Fév 2021 07:39 #410

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 540
  • Remerciements reçus 399

Réponse de Med sur le sujet Clos Veličane

Dans le dernier numéro du magazine Gueuleton il y a un article sur un jeune couple qui élève des Mangalica sur le Plateau de Sault (Aude).
Sympathique magazine d'ailleurs mais dont la lecture est déconseillée sur les coups de 11h ou 19h...

Médéric
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jean-Paul B., Agnès C
19 Fév 2021 09:24 #411

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3555
  • Remerciements reçus 970

Réponse de didierv sur le sujet Clos Veličane

Michel, tu ne crois pas si bien dire! fr.wikipedia.org/wik...

Et il est déjà implanté en France: www.lyon-entreprises......


Je croyais que le mérou était le seul animal dont on peut récolter la laine .:DD :DD :DD :DD
En plus du mouton et du lama bien sûr
Didier
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: mgtusi, Gibus
19 Fév 2021 09:24 #412

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Clos Velicane
  • Portrait de Clos Velicane Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 222
  • Remerciements reçus 1525

Réponse de Clos Velicane sur le sujet Clos Veličane

Quelques peurs et pas de mal

Quelques dégâts dus au gel à Jeruzalem sur les chardonnays et les pinot gris des zones les plus chaudes, donc les plus précoces.
Notre terroir a encore parlé : s'il est l'un des plus chauds, voire le plus chaud du secteur, le matériel végétal démarre à peine et n'a subi aucun dommage.

Une photo prise il y a quelques heures qui montre la vie qui reprend : les baguettes pleurent !


Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, daniel.gureghian, enzo daviolo, bibi64, Papé, jd-krasaki
07 Avr 2021 20:21 #413
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Clos Velicane
  • Portrait de Clos Velicane Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 222
  • Remerciements reçus 1525

Réponse de Clos Velicane sur le sujet Clos Veličane

Quelques précisions sur le riesling 2019

faisant suite à la dégustation d'Arnould du Riesling 2019, ICI , dont les commentaires sont très proches de la façon dont je goûte ce vin en ce moment et dont l'appréciation me ravit tout à fait je tiens à intervenir dans cette rubrique car le faire dans la rubrique du forum classique est délicate pour moi.
Sur la question des notes pétrolées en effet absentes de ce riesling et qui peuvent déstabiliser quant à la reconnaissance du cépage.
Il ne faut pas oublier que ce vin a moins de un an de bouteille. Il est en train de se réveiller et j'en suis ravi car la mise en bouteille l'avait vraiment bâillonné.
Des notes terpéniques et vraisemblablement pétrolées vont nécessairement apparaître car le clone qui est planté sur le Clos Veličane, le R 239 GM, clone allemand est réputé pour son niveau très qualitatif tout autant que sa capacité à donner des vins aux terpènes bien mis en évidence.
Il n'y aura pas que cela, je l'espère ! -) car le terroir maintiendra sa personnalité et l'affirmera sans doute.
Le 2018 a évolué dans ce sens, déjà et dévoile des notes pétrolées assez nettes. Ce dernier aura à mon avis besoin d'encore plus de temps : mais ça risque de donner de jolies surprises : dans 5 ans, nous y verrons plus clair sur le riesling 2018.
Pour ce 2019, je ne suis pas inquiet et je me rends bien compte que ce cépage plus que le pinot gris a besoin d'un temps de bouteille assez long : j'en tire les conclusions pour le 2020 encore en cuves que j'espère garder dans la cave du Clos le plus longtemps possible après la mise.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, peterka, Papé, leteckel, david84
10 Avr 2021 20:21 #414

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezVougeotjean-luc javauxCédric42120starbuck