Nous avons 565 invités et 12 inscrits en ligne

Florian Beck-Hartweg, vigneron en Alsace, au fil de sa passion...

  • Messages : 605
  • Remerciements reçus 17

Florian Beck-Hartweg a répondu au sujet : Re: Florian Beck-Hartweg, vigneron en Alsace, au fil de sa passion...

Merci Matthieu. Nous avions fait l'ensemble des travaux viticoles en 2010 avec Eric Langermann, et comme cela commence à dater un peu et que nos pratiques évoluent, on a entrepris de les refaire. C'est la première de la nouvelle série. Mais c'est du boulot!
#151

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 7972
  • Remerciements reçus 845

hyllos a répondu au sujet : Re: Florian Beck-Hartweg, vigneron en Alsace, au fil de sa passion...

Je sais, je fais beaucoup de photo et un peu de vidéo et c'est vraiment chronophage (et pas que).
#152

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 605
  • Remerciements reçus 17

Florian Beck-Hartweg a répondu au sujet : Re: Florian Beck-Hartweg, vigneron en Alsace, au fil de sa passion...

Bonjour,
Voici les explications en images sur le travail au rolofaca dont je vous parlais la dernière fois, ce sera plus compréhensible:


Nous avons enfin eu une dizaine de millimètres de pluie ce week-end: cela reste très faible mais aidera au moins les jeunes plants à passer le cap. Les conditions de ce derniers mois ont été très favorables à l'oïdium: grisaille, temps assez frais, et un peu d'humidité même si il y a eu peu de quantité de pluie. La vigilance est de mise car durant cette période la vigne était au stade floraison qui est le moment le plus sensible pour l'oïdium. Nous avons réalisé un léger effeuillage manuel dans les parcelles les plus sensibles. Nos vignes sont généralement bien aérées grâce à une vigueur assez faible, nous permettant d'effeuiller assez peu. Mais cette année, nous avons préféré effeuiller un peu plus et un peu plus tôt: l'aération et la luminosité apportés sur les grappes vont nous aider à lutter contre ce champignon sensible aux UV.
Nous continuons en même temps le palissage.

A bientôt

Florian
#153

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 605
  • Remerciements reçus 17

Florian Beck-Hartweg a répondu au sujet : Re: Florian Beck-Hartweg, vigneron en Alsace, au fil de sa passion...

Bonjour,
L'actu est à la canicule pour les vignes aussi...et pour les vignerons! Nous allons aux vignes de 6h à 12h puis de 18h a 22h pour éviter les périodes trop chaudes.
L'oidium dont je vous parlais a été relativement contenu, nous avons été aidés par le retour du soleil: il y a du positif aussi!
Mais pour les jeunes plants, cela devient très compliqué. Il faisait déjà très sec, cet épisode caniculaire et sec renforce le problème à vitesse grand V. J'ai entrepris d'arroser les jeunes ceps, chose que je déteste par dessus tout. En effet, outre la perte de temps importante et la consommation de ressources, ce n'est vraiment pas le top pour le développement du jeune cep. On l'incite à produire des racines en surface et on déstructure le sol sur la zone arrosée. Mais on en est arrivés au stade ou on n'a plus le choix, du moins pour les jeunes pieds plantés dans les vieilles parcelles en remplacement de pieds morts. Ils ont beaucoup de difficulté à trouver leur place, concurrencés par leurs grands-frères avoisinants.... Les jeunes parcelles, surtout sur sol profond et les vieilles vignes se portent bien au niveau hydrique pour le moment. Nous sommes très contents du paillage dont je vous parlais la dernière fois, pour la préservation de l'eau et également de la santé du sol: les sols nus sont stérilisés à de telles températures...
Autre risque, les brûlures de raisins, côté sud sur les grappes trop exposées. Nous sommes contents d'avoir effeuillé manuellement uniquement le côté nord, la prudence a payé! Malgré cela, on constate quelques baies grillées et cela va peut être continuer....

A bientôt
Florian
#154

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 605
  • Remerciements reçus 17

Florian Beck-Hartweg a répondu au sujet : Re: Florian Beck-Hartweg, vigneron en Alsace, au fil de sa passion...

Bonjour,
Toujours pas de pluie chez nous, malgré les perturbations du Week-end. Elles sont tombées sur certaines communes, parfois avec de la grêle... Nous ne perdons pas espoir pour ce soir ou demain.
Les jeunes ceps sont dans un état critique malgré les arrosages. compliqué! Heureusement les parcelles de plus de 10 ans se portent encore bien. Par rapport à la durée exceptionnelle de cette période sèche ajoutée à la canicule qui évapore l'eau plus rapidement, c'est vraiment très satisfaisant de voir la vigne résister aussi bien. Le paillage du sol au rolofaca et la structure des sols, riches en humus, sont payants. Mais pour combien de temps? On s'inquiète sérieusement.
En attendant, outre le travail d'arrosage des jeunes, une des techniques pour garder ce que l'on peut d'humidité et de fraîcheur au sol est de ne pas rogner afin de gagner en ombre portée. Nous appliquions déjà ce principe pour d'autres raisons, notamment pour avoir un arrêt de croissance de la vigne plus précoce et donc de meilleures maturités. Cette année nous "tressons" les rameaux qui dépassent de trop sur la haut du plan de palissage, ce qui permet d'éviter le rognage. Vous pouvez visualiser ceci sur cette vidéo:


Un mot sur le travail dans les parcelles grêlées: après un très long moment sans croissance, la végétation est partie très fort. Normal car la plante avait de l'énergie qu'elle n'a pas pu dépenser, elle se rattrape donc, et ce malgré les conditions sèches. Cela nous donne du travail pour canaliser cette végétation foisonnante. Mais c'est important de le faire pour repartir sur des bases saines l'an prochain, ce qui devrait être le cas. Les quelques grappes encore présentes ont elles aussi beaucoup grossi. On verra ce que ça donne, la maturité risque d'être très précoce vu le peu de quantité: a surveiller de très près.

Côté cave, les derniers fins finissent leur fermentation, il ne reste plus que quelques grammes de sucre. Je pourrais sans doute embouteiller dans les derniers jours d'aout.

A bientôt
Florian
#155

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1468
  • Remerciements reçus 2

BoiPaKeDeLo a répondu au sujet : Re: Florian Beck-Hartweg, vigneron en Alsace, au fil de sa passion...

Merci pour cette petite vidéo. Je vais employer cette technique sur les 200 pieds de chardonnay d'une vigne associative dont je m'occupe.
Et merci pour toutes vos petites vidéos très instructives.

Olivier

.
.
Olivier
« Consommée avec modération, l’eau ne peut pas faire grand mal » (Marc Twain)
#156

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 605
  • Remerciements reçus 17

Florian Beck-Hartweg a répondu au sujet : Re: Florian Beck-Hartweg, vigneron en Alsace, au fil de sa passion...

Avec plaisir. Oui quand en plus on n'a pas de mécanisation à disposition (rogneuse, tracteur etc), cette technique dévient une évidence!
Florian
#157

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 605
  • Remerciements reçus 17

Florian Beck-Hartweg a répondu au sujet : Re: Florian Beck-Hartweg, vigneron en Alsace, au fil de sa passion...

Bonjour,

La sécheresse a encore duré jusqu'à la semaine dernière, les plants de cette année ont beaucoup souffert. Heureusement, une pluie aussi inattendue que salvatrice est tombée, avec 50mms de pluie sans grêle, puis une deuxième de 20mm. Quel soulagement pour nous! Nous regardons avec attention la réaction de la vigne. Les jeunes plants se remettent à pousser, cela fait plaisir à voir!
Mais nos regards se tournent plutôt vers les parcelles plus anciennes, en âge de production: elles ont bien résisté globalement au stress hydrique grâce notamment aux techniques de travail du sol expliquées plus haut, mais les raisins sont tout de même restés relativement petits, a des degrés divers selon les cépages et le type de sol. Une arrivée subite et massive d'eau peut entraîner un gonflement brusque des baies, qui peut aller jusqu'à les faire éclater. Nous comptons sur deux aspect de nos techniques pour éviter ce problème: d'une part la forte proportion en humus de nos sols, qui permet de temporiser cette arrivée d'eau et de donner une structure drainante au sol, et d'autre part l'enracinement profond de nos vignes qui permet de temporiser et d'amoindrir cet afflux brusque. Ceci suffira-t-il? Nous avons observé un grossissement brusque sur certaines parcelles, avec de très rares baies éclatées: pas de problème pour le moment, espérons que le risque est passé. Nous avons aussi senti un grand bond dans les maturations, la vigne était dans les "starting blocks" et attendait l'eau. Quel bonheur de voir tout cela en pleine vie!
Mais attention aux dates de récolte: certaines parcelles sont du coup déjà très avancées, et celles grêlées très peu chargées en raisins vont avancer très vite avec ces bonnes conditions: nous allons nous préparer très tôt au cas où il faudrait commencer à vendanger. Il ne faut pas se faire prendre de vitesse. D'autres parcelles, je pense notamment à la majorité des Riesling, ont encore besoin de plus de temps et attendent tranquillement. Les raisins sont beaux globalement, bien que très petits. Je suis plus optimiste pour la qualité que pour la quantité, mais il vaut mieux cela que l'inverse! La grisaille et les températures modestes anoncées pour les prochains jours sont une très belle nouvelle pour la préservation des acidités!

Enfin bilan sur un autre enjeu compliqué du millésime après la sécheresse, la très forte pression en oïdium. Nous avons beaucoup stressé pendant la saison, cette maladie est assez imprévisible et surtout vient brusquement, il est alors trop tard pour agir... Nous avions senti les conditions favorable très tôt et agi en conséquence, utilisant la prêle pour son action asséchante et le soufre en essayant de bien positionner les traitements pour éviter d'en voir le nombre grandir. Je ne suis pas favorable aux poudrages au soufre, efficaces mais apportant le soufre en quantité massive: moins grave que le cuivre mais tout de même... un brin idéaliste, j'ai décidé de ne pas recourir à cette méthode. Ce qui a rajouté au stress, j'étais loin d'être sûr de moi. J'ai également arrêté les traitements très tôt, voyant la pression diminuer et comptant sur l'efficacité de l'effeuillage et la résistance de nos vignes bien équilibrées. Pari risqué mais payant: les dégâts sont très limités au final: plus de peur et de stress que de mal. Un soulagement et une belle récompense pour les travaux faits en amont! Mais ne relâchons pas: nous allons passer dans les parcelles ou quelques baies sont atteintes pour supprimer ces dernières: elles risquent d'attirer les drosophiles ou de lancer des foyers de pourriture. Travail incroyablement fastidieux mais je pense qu'on peut y gagner qualitativement. Heureusement que nous sommes peu touchés!!

A bientôt pour la période fatidique!

Florian
#158

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 605
  • Remerciements reçus 17

Florian Beck-Hartweg a répondu au sujet : Re: Florian Beck-Hartweg, vigneron en Alsace, au fil de sa passion...

Bonjour,
J'ai réalisé hier un tour complet de mes parcelles et en profite pour vous faire un bilan détaillé de la situation et des perspectives! Globalement les raisins sont très beaux, aucun signe d'altération mais les acidités en baisse restent à surveiller.

Pour les parcelles de Sylvaner, la maturité avance assez vite, aucune altération de raisin. Beaux équilibres notamment en terme d'acidité! On attend sereinement!

Notre parcelle de Pinot Blanc mûrit très vite et est encore très saine. Elle approche déjà les 12° d'alcool potentiel. Elle sera sans doute à vendanger prochainement!

Nos parcelles d'Auxerrois, des vieilles vignes, sont très en avance elles aussi. On a déjà un beau fruité, des notes mielleuses. Parfaitement sain aussi: superbe et sûrement à récolter bientôt, d'autant plus que les pépins sont déjà bien bruns, signe que la maturité commence à être aboutie. Les acidités baissent mais sont encore correctes: il ne faudra cependant pas aller vers la sur maturité.

Situation très différente en Riesling, qui est beaucoup plus tardif. La maturité a ralenti plus fortement pendant la période chaude, et les raisins sont très petits. L'acidité est encore assez forte, ce qui est une bonne nouvelle. Ce sera sans doute positif de le voir mûrir plus tard, avec des conditions sans doute moins chaudes. On attend tranquillement comme les raisins sont parfaitement sains. Point compliqué, l'hétérogénéité entre les maturités des différentes grappes: il faudra surveiller si cela se rattrape ou si il faudra vendanger en plusieurs passages. Notre parcelle grêlée à 90% en Mai est très en avance par rapport aux autres, les raisins sont très beaux avec arômes et maturité. A récolter avant les autres sans doute.

Les Pinot Gris se sont très bien développés cette année. Quantité normale, raisins très sains et qui mûrissent vite. Les degrés oscillent de 11 a 12 degrés selon les parcelles, les pépins brunissent. Beau potentiel pour une récolte sans doute assez précoce.

Les gewurz sont assez différents d'une parcelle à l'autre, avec globalement une quantité de raisins très faible. A certains endroits, c'est hétérogène, mais globalement les raisins restent bien sains alors nous pourrons attendre tranquillement que le tout soit mûr. Problèmes d'attaques d'oiseau et de sangliers qui réduisent encore une charge déjà très faible....

Les Pinot Noir, qui aiment bien la chaleur, se montrent superbes. Des maturités déjà bien avancées, des pépins bruns, des arômes mûrs et des acidités en baisse me font penser que nous allons les récolter assez vite pour préserver ce beau potentiel. Les parcelles les plus avancées titrent déjà 12° potentiel, d'autres pourront attendre un peu plus (11° potentiels et équilibres moins aboutis). Le tout est parfaitement sain, pas une trace de botrytis ni d'éclatement de baies ou drosophile: super!

De manière générale vous l'aurez compris le potentiel semble très beau. C'est une grande satisfaction de voir que les drosophiles n'attaquent pas encore, ni aucun autre problème d'altération des raisins. Ces raisins bien sains font plaisir à voir!
Les choix des dates de vendange vont être compliquées et cruciales cette année encore: fortes différences entre les cépages et entre les terroirs, voire même dans la parcelle pour les riesling, forte précocité, et équilibres maturité/acidité vont nous donner de belles équations à résoudre! J'ai fait le choix de me préparer très tôt: les caves sont déjà prêtes aujourd'hui et l'équipe prête. En effet, certaines parcelles de Pinot Noir, Auxerrois et Pinot Blanc seront à récolter bientôt: les maturités avancent vite, il faudra être prêt à aller les récolter en cas de signe de baisse d'acidité, d'attaques de drosophiles ou aléa météo. D'autres parcelles, notamment en Riesling, attendront tranquillement. On commencera sans doute autour du 5-8 septembre, à affiner à tout instant selon les conditions météo et l'évolution des maturités.
La météo du week-end rajoute au risque de perte d'acidité avec les hautes températures annoncées. Une petite perturbation devrait arriver mardi pour rafraîchir le tout, puis ensuite un temps idéal est attendu, avec vent du nord apportant temps sec et frais. Suivons de près l'évolution des prévisions!

Florian
#159

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 605
  • Remerciements reçus 17

Florian Beck-Hartweg a répondu au sujet : Re: Florian Beck-Hartweg, vigneron en Alsace, au fil de sa passion...

Bonsoir à tous,

Première vendange dès hier pour nous! Le début officiel est demain mais nous avons demandé une dérogation tant les maturité et les équilibres sont beaux. Et nous n'avons pas été déçus: l'Auxerrois Vieilles Vignes récolté est parfaitement sain, une maturité aboutie avec un beau fruité et un bel équilibre. Génial et surtout inimaginable à cette date!

Nous avons aujourd'hui réalisé une nouvelle tournée des vignes pour planifier la suite de la récolte. Les maturités continuent à progresser relativement vite. La grande et belle nouvelle que l'on décrypte de nos observations des 4-5 derniers jours est que les acidités ont bien tenu le coup. Les jus se goûtent plus détendus et bien équilibrés. Les vignes travaillent bien et retrouvent un cycle beaucoup plus normal qu'avant les pluies de la mi-aout. Nous avons un temps eu peur du spectre d'un millésime comme 2003, avec de forts degrés mais peu d'acidités et une arômatique particulière, je peux aujourd'hui vous dire que ce ne sera de loin pas le cas, car les pluies ont été suffisamment précoces pour remettre le cycle de la vigne en bon ordre. Bien sûr, le stress ressenti en été ne sera pas entièrement balayé, mais je trouve que de jour en jour, les raisins gagnent en équilibre, et les maturités sont bien abouties et en lien avec les degrés. Le tout est de récolter au bon moment et nous aurons sans doute un grand millésime.
Nous avons des parcelles de Pinot Noir et de Pinot Gris qui sont déjà parfaitement abouties, nous les récolterons donc dès demain. Les raisins sont sublimes!
Pour la suite, d'autres parcelles avaient encore besoin d'un petit poil d'aboutissement, nous verrons si ce sera déjà le cas pour certaines mardi ou si nous attendrons un jour de plus. Je chipote mais si on a une matière première aussi belle, autant aller au bout de la précision! On garde aussi à l'oeil l'éventuelle arrivée de pluie du week-end prochain: tout ce qui est bien mûr devra être récolté avant, ce serait dommage de voir pourrir ou diluer des raisins parfaits juste par mauvaise organisation!

A bientôt!
Florian
#160

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 605
  • Remerciements reçus 17

Florian Beck-Hartweg a répondu au sujet : Re: Florian Beck-Hartweg, vigneron en Alsace, au fil de sa passion...

Bonsoir,

Très belle journée de vendange à nouveau aujourd'hui! On a débuté comme prévu avec notre Pinot Noir "F" a maturité parfaite, de beaux raisins parfaitement sains: nous n'avons pas trié une seule baie, tout était superbe! (sauf le rendement, la parcelle a été grêlée en Mai...)
Puis nous avons enchaîné sur d'autres Pinot Noir et des Pinot Gris sur de beaux terroirs granitiques que nous avons pressés ensemble pour l'élaboration de notre cuvée "Granit". Nous y ajouterons du Riesling une fois que ce dernier sera mûr. Nous avions testé cette cuvée en 2013, le vin se goûte actuellement très bien ce qui nous a décidé à refaire cette cuvée.
Nous avons terminé la journée avec la récolte de Sylvaner et Pinot blanc qui étaient eux aussi très mûrs, bien dorés avec de belles acidités mûres et structurantes. Et surtout un beau fruité et aucune altération des raisins en dehors de rares baies d'oïdium sur Sylvaner: un plaisir à récolter! Ils sont en cours de pressurage, ensemble aussi, pour l'élaboration de notre cuvée "Tout Naturellement".
Hasard du calendrier, les trois cuvées récoltées aujourd'hui sont habituellement vinifiées et embouteillées sans soufre si leur évolution le permet. Au vu des raisins très sains et des conditions météo sèches et relativement fraîches, ça part très bien pour que ce soit à nouveau le cas!
Nous ferons une pause demain pour laisser mûrir les autres raisins un petit poil. Nous continuerons Mercredi avec sans doute le reste du Pinot Noir.
A bientôt
Florian
#161

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 605
  • Remerciements reçus 17

Florian Beck-Hartweg a répondu au sujet : Re: Florian Beck-Hartweg, vigneron en Alsace, au fil de sa passion...

Bonsoir,
Contents de notre stratégie, la petite journée de pause a permis d'obtenir des maturités millimétrées pour les cuvées récoltées aujourd'hui! Pas de tri à nouveau, des raisins parfaits!
Tout d'abord nos derniers Pinot Noirs, qui montrent un beau fruit et une fraîcheur préservée.
Puis nos Sylvaner et jeunes Auxerrois qui vont compléter la première partie de "Tout Naturellement" récoltée avant-hier. Là aussi des raisins très mûrs, mielleux, avec une belle acidité structurante.
Pour finir, nos Pinot Gris qui ont atteint une belle maturité sans voir les degrés s'envoler, bien équilibrés. Un Pinot Gris en dentelle comme on les aime!

Demain ce seront les derniers Sylvaner, puis du Gewurztraminer. Nous allons sans doute récolter vendredi aussi car il y a d'autres parcelles qui seront mûres d'ici là. Le risque de pluies chaudes annoncées ce week-end nous incitent à la plus grande prudence, il faudra être réactif au cas où elles compromettent l'état des raisins.

A bientôt!

Florian
#162

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 605
  • Remerciements reçus 17

Florian Beck-Hartweg a répondu au sujet : Re: Florian Beck-Hartweg, vigneron en Alsace, au fil de sa passion...

Bonsoir!
Encore une superbe journée de vendange!
Nous avons récolté notre petite cuvée de Sylvaner. Les raisins sont parfaitement sains, très mûrs, avec une belle acidités. Degrés un peu hauts (12.7) mais je voulais une maturité parfaite. Le jus se goûte très bien!
Puis nous avons récolté du gewurztraminer. Pile à maturité aussi, ni trop ni trop peu, et très sain comme toujours cette année :-) Une parcelle a subi grêle et sécheresse, il y a un peu d'hétérogénéité et des rendements extrêmement réduits.
Puis nous avons même récolté une parcelle de Gewurz Grand Cru Frankstein, c'est très tôt mais les maturités sont là, ici aussi pas seulement en taux de sucre mais bien en arômes, acidité et complexité. Incroyable!
Un tour rapide des autres parcelles montre que les autres Gewurz sont pile à point aussi, ainsi que nos parcelles de Riesling "Dambach la ville", sur nos terroirs de granit. Ces derniers ont mûri très vite, à la faveur de la météo favorable et d'une vigne qui fonctionne très bien, au bon rythme pour donner de belles maturités. Toutes ces parcelles seront récoltées dans les deux jours à venir.
Le week-end s'annonce pluvieux, raison de plus pour ne pas laisser les raisins bien mûrs traîner... comme je le présentais il y a quelques jours déjà. Il devrait y avoir quelques jours secs en milieu de semaine prochaine, puis de fortes chaleurs qui donneront un coup à l'acidité et aux arômes. Nous espérons profiter du beau créneau de milieu de semaine pour récolter nos Riesling grand crus, qui ont besoin d'encore un peu de maturité, mais surtout dont l'acidité tient très bien et qui ne craignent pas les pluies du Week-End. Il reste également pour ce créneau une parcelle de Pinot Gris que nous aimons récolter avec un peu plus de richesse.
A bientôt
Florian
#163

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 767
  • Remerciements reçus 28

MB a répondu au sujet : Re: Florian Beck-Hartweg, vigneron en Alsace, au fil de sa passion...

Florian,

A te lire, 2015 s'annonce donc bien comme un millésime exceptionnel.

Amicalement.
Maxime.
#164

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 605
  • Remerciements reçus 17

Florian Beck-Hartweg a répondu au sujet : Re: Florian Beck-Hartweg, vigneron en Alsace, au fil de sa passion...

Bonsoir,
Oui Maxime, ne vendons pas la peau de l'ours car il faut voir comment les jus évoluent et il reste encore des raisins à récolter, mais rentrer de tels raisins est un grand plaisir! Vendanges sans stress en plus!

Les jours se suivent et se ressemblent, toujours un plaisir de vendanger des raisins aussi sains! La récolte avance très vite, aucun tri à faire!
Nous avons terminé nos Gewurztraminer en début de journée, dont notre dernière parcelle de Grand Cru Frankstein, qui commençait à passeriller. Un passerillage très pur, aucun botrytis, idéal pour apporter un côté mielleux en restant sur la dimension aérienne de ce terroir de granit. Grand!

Puis nous avons récolté notre Pinot Gris, dont également notre Grand Cru Frankstein. Des raisins très mûrs, à exacte maturité. Belle complexité, taux de sucre optimal pour garder l'équilibre.

En fin de journée, récolte des parcelles de Riesling les plus précoces, qui entreront dans la composition de notre Dambach la Ville. Très très mûrs déjà, des arômes d'ananas, en limite de surmaturité. L'acidité est moyenne, mais nos autres parcelles en ont plus et viendront équilibrer l'ensemble. Heureusement que nous avons pu le cueillir cette semaine, on aurait sans doute perdu l'équilibre en attendant.

Le laps de temps a maturité optimale est très faible cette année. La maturité monte très vite, et une fois parfaite, on va très vite vers la surmaturité avec des taux de sucre qui explosent et des acidités qui chutent. Le choix de la date de récolte est primordiale!

Demain nous finirons la semaine avec notre dernier Gewurz et la suite du Riesling. Le timing est parfait jusqu'à présent! L'enjeu sera de bien viser la semaine prochaine pour récolter les dernières parcelles de Riesling au bon moment, car il y aura plusieurs embûches entre les averses prévues de manière encore incertaine, et la chaleur à venir.
A bientôt
Florian
#165

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 605
  • Remerciements reçus 17

Florian Beck-Hartweg a répondu au sujet : Re: Florian Beck-Hartweg, vigneron en Alsace, au fil de sa passion...

Bonsoir,
Je viens de terminer le pressurage des deux dernières parcelles de Riesling Dambach La Ville. La première, lieu dit Lanzenberg, était assez peu chargée car le sol y est très pauvre et sensible à la sécheresse. La vigne a par contre très bien travaillé de mi-aout à aujourd'hui, nous livrant des raisins bien mûrs et équilibrés. Puis la deuxième, lieu-dit Frankstein mais en dehors du Grand Cru, avait été grêlée à 90% début Mai. Un cycle perturbé au départ, mais la vigne n'a pas du tout souffert de sécheresse, le feuillage est beau. Les quelques raisins ont mûri très vite, et à côté de cela il y avait quelques raisins légèrement en retard, fruités mais avec plus d'acidité. Nous les avons récoltés simultanément pour gagner en équilibre, et en effet les jus se goûtent très bien, avec déjà une belle sapidité et une acidité bien en place. Beau potentiel!

Le matin nous avions récolté une parcelle de Gewurztraminer sur le terroir gréso-volcanique du Bungertal à Nothalten. C'est notre seule parcelle âgée qui a véritablement souffert de sécheresse, le terroir étant très sablonneux et peu profond: par endroits il n'y a que 20 cms de terre (de sable plutôt!). Cela explique la maturité un peu plus tardive que nos autres Gewurz, mais au final on a obtenu une belle homogénéité dans la parcelle et l'arômatique et la structure si particuliers de ce terroir se retrouvent bien, ainsi que l'équilibre. Super!
Et voilà, en une semaine seulement nous avons déjà presque fini les vendanges, nous qui aimons bien traîner un peu pour nous adapter à la maturité de chaque parcelle. Cette fois-ci, les maturités ont gentiment évolué au rythme où nous vendangions, nous avons pu récolter tout cela dans de bonnes conditions et au bon moment. La semaine à été chargée (un peu plus de 100h de travail pour moi je pense?) mais c'est une très belle fatigue, pas de stress mais que la satisfaction d'avoir récolté de beaux raisins! Demain ce sera plus détendu, avec toutefois du travail de cave. Nous laissons sereinement passer cet épisode pluvieux, puis récolterons nos dernières parcelles en milieu de semaine si les prévisions météo se confirment et si les maturités évoluent comme je le prévois.

A bientôt!
Florian
#166

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 605
  • Remerciements reçus 17

Florian Beck-Hartweg a répondu au sujet : Re: Florian Beck-Hartweg, vigneron en Alsace, au fil de sa passion...

Bonsoir,
Très belle journée comme prévu pour récolter nos derniers Riesling! Malgré la couverture nuageuse, les raisins sont parfaitement secs dès le matin. Le tout s'est bien ressuyé suite aux pluies du week-end. Nous commençons par récolter le terroir du Breitstein, exposé est et au sol granitique. Les raisins sont d'une maturité parfaitement aboutie, une acidité bien mûre et structurante, des beaux arômes très élégants. très grand!
Puis, dans l'après midi, nous avons récolté nos deux parcelles de Riesling Grand Cru Frankstein. Un niveau de maturité millimétré, des raisins dorés avec des beaux arômes et surtout une belle structure acide et déjà saline. top! Je suis content de les avoir laissé patienter encore pendant le week end malgré les pluies: ils ne sont pas forcément plus concentrés ou plus riches en sucre, mais la maturité est maintenant parfaitement aboutie et l'équilibre est parfait.

il ne nous reste plus qu'à récolter du Pinot Gris et un peu de Riesling classique demain, et les vendanges 2015 seront déjà terminées!

A bientôt

Florian
#167

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 605
  • Remerciements reçus 17

Florian Beck-Hartweg a répondu au sujet : Re: Florian Beck-Hartweg, vigneron en Alsace, au fil de sa passion...

Bonjour,
Et voilà, les vendanges sont déjà terminées! J'aurais encore bien vendangé quelques jours ainsi vu les beaux raisins que l'on a!

Nous avions un programme allégé aujourd'hui, ou nous sommes allés en petit comité récolter notre Pinot Gris Plettig, terroir limoneux qui produit des vins plus riches et gras que nos terroirs granitiques. Les raisins sont parfaitement sains, bien concentrés et se goûtent mielleux.
Puis il nous restait une parcelle de Riesling AOC, sur un sol un peu plus tardif. Nous lui avons laissé quelques jours supplémentaires pour parfaire sa maturité. Beaux fruits!

Vous l'aurez compris, le bilan de cette récolte est très bon! Des maturités bien abouties, des équilibres bien préservés, et surtout des raisins incroyablement sains, presque pas un grain de pourri, du bonheur! Je reviens vers vous dans quelques temps avec des notes de dégustation des moûts en fermentation et des premiers aperçus des potentiels.
Seul point noir, les quantités: si la sécheresse n'a au final pas tant impacté les rendements (les vieilles vignes ont eu une production presque normale), la grêle que nous avons subi en mai a laissé plus de traces que prévu. La parcelle la plus touchée nous a fait oublier la gravité de ce qui s'est passé en périphérie, ou les vignes étaient moins affectées mais nous avons tout de même des pertes de 40 à 60% sur une bonne proportion de nos vignes. Dommage au vu de la qualité du millésime et du comportement exemplaire de nos vignes malgré les conditions compliquées!

J'espère que vous avez pris du plaisir à me lire!

A bientôt!
Florian
#168

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 609
  • Remerciements reçus 19

masterpity88 a répondu au sujet : Re: Florian Beck-Hartweg, vigneron en Alsace, au fil de sa passion...

Florian Beck-Hartweg écrivait:

> J'espère que vous avez pris du plaisir à me
> lire!
>
> A bientôt!
> Florian

Oh que oui !!! MERCI (tu)(tu)(tu)

Thibault
#169

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 64
  • Remerciements reçus 0

moukat a répondu au sujet : Re: Florian Beck-Hartweg, vigneron en Alsace, au fil de sa passion...

Merci beaucoup.
Vraiment plein de choses intéressantes à lire dans ce fil et plus précisément pendant cette période de vendanges.

Il ne reste plus qu'à goûter le résultat...

Nicolas
#170

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1277
  • Remerciements reçus 7

thibsana1985 a répondu au sujet : Sujet déplacé

Sujet déplacé (CR au mauvais endroit)

"Le vin Anglais, c'est un peu comme le rock Français..." (John Lennon)
#171

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 609
  • Remerciements reçus 231

the_ej a répondu au sujet : Re: Florian Beck-Hartweg, vigneron en Alsace, au fil de sa passion...

Merci Florent d'avoir pris le temps de nous conter l'avancement de tes vendanges au jour le jour malgré le travail colossal à la vigne. Ne reste plus qu'a narrer l'étape suivante, consistant à tirer parti de ces beaux raisins !
Bonne continuation

Jérôme
#172

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 605
  • Remerciements reçus 17

Florian Beck-Hartweg a répondu au sujet : Re: Florian Beck-Hartweg, vigneron en Alsace, au fil de sa passion...

Bonjour,
Un peu plus d'un mois après la fin des vendanges, petit point sur l'évolution du millésime.
Les fermentations sont tranquilles, seule une cuvée a pour l'instant été soutirée, en Pinot Gris. Les futurs secs avancent tranquillement, ni trop vite ni trop doucement. Les futurs doux ralentissent tranquillement à l'approche de l'équilibre, ce qui facilite grandement le travail de cave: pas de stress concernant les équilibres, et surtout pas besoin de refroidissements, soutirages etc pour calmer les vins, ce qui nous permet de respecter pleinement les matières premières. Nous allons sans doute soutirer l'une ou l'autre cuvée aboutie dans les prochains jours, en apportant une dose de soufre extrêmement modérée grâce à ces bonnes conditions. Aucun problème à signaler, comme le laissaient présager les raisins parfaitement sains.
Les moûts se goûtent bien dans l'ensemble, avec des matières denses et des touchers de bouche extrêmement intéressants. Les Pinot Noirs sortent du lot, très grand! Pour les autres cépages, il y a sur certaines cuvées de légères amertumes: certaines très intéressantes par leur côté structurant, d'autres qui marquent peut être tous les stress subies par la vigne au cours de l'année. Nous allons tranquillement laisser évoluer les élevages pour voir l'évolution de ce point. Pour les autres critères, tout est au beau fixe!

Cette période calme nous laisse le temps de travailler sur les détails que nous n'avions pas pu finir avant les vendanges: en effet, des vendanges précoces laissent moins de temps avant, mais heureusement plus de temps après récolte, avant de nous lancer dans la période des salons. Nous avons fait un peu de mécanique, de réagencement, semé des engrais verts, scié les pieds morts et pratiqué le recépage, tout en surveillant les fermentations. Nous avons également pu expédier nos très nombreuses commandes arrivées dans la période de vendange, pour des particuliers, salons, mais aussi une grande demande à l'export: Japon, Portugal, Allemagne, Italie, Suède, Danemark, Pologne, Suisse. Du beau travail abattu, sans compter l'important travail administratif au bureau qu'il faut bien faire un jour.....

Nous entrons maintenant dans la période des salons, ou nous viendrons à la rencontre des dégustateurs sur les salons des vignerons indépendants de Lyon, Reims puis Paris, avec des passages de dégustation/livraison en Belgique, ainsi qu'une dégustation à Berlin puis des portes ouvertes au domaine. Comme nous ne souhaitons pas commencer la taille avant noël, nous prenons bien le temps pour rencontrer nos clients pros comme particuliers, à la cave comme en salons comme à l'étranger. Ce contact avec les dégustateurs de nos vins nous passionne!

A bientôt!
Florian
#173

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1398
  • Remerciements reçus 244

jclqu a répondu au sujet : Re: Florian Beck-Hartweg, vigneron en Alsace, au fil de sa passion...

(tu)

JC
LPV Lutèce
#174

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 605
  • Remerciements reçus 17

Florian Beck-Hartweg a répondu au sujet : Re: Florian Beck-Hartweg, vigneron en Alsace, au fil de sa passion...

Bonjour,
Un petit mot pour vous annoncer que comme vous avez pu le voir, les admins du forum ont décidé de déplacer cette rubrique de Carte Blanche vers "annonces de domaines". Ils me donnent un accès libre pendant 3 mois, puis me demandent de régulariser les 300€ dûs pour pouvoir écrire dans cette partie annonce.
Je comprend parfaitement que la gestion d'un tel forum nécessite non seulement un temps fou, mais également des moyens financiers importants. Je comprend également qu'on cherche des solutions pour alléger la note, pourquoi pas en demandant aux domaines de participer. Aucun problème sur ce point.

Cependant, quand j'écris ici, je cherche d'une part à me faire plaisir en partageant ma passion, d'autre part à remercier les amateurs dont je lis très régulièrement les CRs sur les vins, les idées/débats sur les sujets d'actu etc. Comme j'ai du mal à poster des notes sur les vins, je me dis que donner des infos sur les techniques, le quotidien du vigneron, les nouveaux millésimes etc était la meilleure façon de contribuer au forum. Même dans cet esprit, force est de constater, je ne peux pas le nier, que l'on flirte avec les limites de la charte: parler de son propre domaine, même en essayant de ne pas faire de pub, reste "border line". J'ai du mal à me retrouver dans cette partie annonces, car ce n'est pas dans cet esprit que je souhaite écrire. Ma passion est de partager mon quotidien avec vous et c'est tout, j'aurai du mal à écrire dans un esprit "annonce". Très peu mon truc de faire de la pub. Je vais donc tout simplement arrêter d'écrire ici, peut être que ma page Facebook ou d'autres supports seront mieux en adéquation avec ce que je souhaite écrire, nous verrons. Peut être reviendrais-je plus tard selon la tournure que prend la rubrique et mes envies d'écriture. Je continuerai aussi à participer aux discussions techniques dans les autres rubriques. Sachez enfin que j'ai proposé aux admins de payer ma participation malgré cela: la considération financière n'est pas l'objet de mon retrait, tant je comprend les admins pour cette charge lourde à porter.
Merci à tous
Florian
#175

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 605
  • Remerciements reçus 17

Florian Beck-Hartweg a répondu au sujet : Re: Florian Beck-Hartweg, vigneron en Alsace, au fil de sa passion...

Bonjour,
Nous voilà déjà mi-décembre! Le temps file très vite quand on passe une bonne partie de son temps en déplacement... C'était d'une grande richesse, entre salon, dégustations, accueil à la cave, nous avons rencontré une grande diversité de personnes, amateurs comme pros, et y avons pris un grand plaisir. Nous avons eu la chance de rencontrer quelques LPViens, toujours un plaisir de vous voir en chair et en os, merci pour ces moments de partage!

La période de vente se calme un peu, nous allons pouvoir retourner progressivement aux vignes. Nous avons entrepris la construction d'un muret en pierres sèches en bordure d'une de nos parcelles. En effet, généralement nous aimons bien laisser des haies ou de la biodiversité sur nos talus. Mais ici, la situation était un peu particulière, il s'agit d'un très beau terroir, lieu dit Kalkstal, qui est bordé de forêt sur trois côtés: un endroit vraiment sympa. Du coup, au milieu d'une forêt, il paraît inutile d'ajouter une haie sur le 4ème côté: nous avons donc préféré ce muret traditionnel, avec plusieurs objectifs. Le premier est patrimonial: nous constatons la disparition progressive et quasi totale de ce type de constructions, démolis pour faciliter la mécanisation. En faire revivre l'un ou l'autre me parait indispensable! D'autre part, en terme de biodiversité, un muret plein sud donne un apport totalement différent de celui de zones végétales, en attirant par exemple des lézard et toute une faune spécifique, qui manque d'abris depuis la disparition des murets. Dernier point, l'esthétique: nous trouvons ce lieu magnifique, avec une belle vue et une ambiance particulière, et ce muret avec un petit escalier de pierres va rajouter au charme de l'endroit.
Nous avons choisi de réaliser ce travail nous-mêmes de façon à pouvoir travailler en pierre locale uniquement et en technique traditionnelle. Nous avons parcouru nos parcelles alentour pour ramasser les pierres délaissées en bordures de parcelle ou de chemin, dans notre forêt voisine etc: un vrai travail de fourmi, je pense que nous avons utilisé une bonne vingtaine de tonnes de pierres, ramassées une à une à la main puis empilées sur le muret. Il nous reste quelques mètres à finir. Un gros investissement en temps, "qui ne rapporte rien" de manière financière, mais quel plaisir de concrétiser nos objectifs sus-cités et de passer, entre les différents salons et livraisons, une demie journée de temps en temps au grand air à "se casser le dos" avec ce beau projet, pour finalement se sentir bien dans ses parcelles! Nous sommes heureux!
Ceci nous a également permis de retarder le début de la taille: je suis affolé en voyant la quantité de vignes qui ont déjà été taillées, certaines déjà fon octobre-début novembre! Il me paraît plus sage d'attendre un peu même si ce sera moins confortable de regrouper ce travail en début d'année prochaine. Seules quelques parcelles seront taillées autour de noël, le plus gros sera fait en Janvier, Février et début Mars, quand la vigne y sera prête.

A bientôt!

Florian
#176

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 605
  • Remerciements reçus 17

Florian Beck-Hartweg a répondu au sujet : Re: Florian Beck-Hartweg, vigneron en Alsace, au fil de sa passion...

Bonjour,
Ce mois de décembre incroyablement doux nous a apporté quantités de phénomènes anormaux, notamment un amandier en fleurs le 31 décembre, des arbres fruitiers qui commencent à bourgeonner, des fleurs de printemps dans les vignes. Le gel ou le froid d'hiver est important pour nous, dans les équilibres: cependant, pas de stress, que le froid vienne en décembre, Janvier ou Février, l'essentiel c'est qu'il y ait au moins une période froide. Mais j'avoue que nous commencions à avoir peur car malgré cela, l'absolue extrémité de cette douceur de décembre a déréglé pas mal de choses. Heureusement, la vigne est une plante prudente, et l'arrivée de cette période de froid en cette mi-janvier est absolument bénéfique. Quelques flocons en début de week-end, -6°C ce matin, des températures encore plus ou moins négatives les prochains jours: voilà de quoi remettre les pendules à l'heure pour la vigne, même si c'est trop tard pour certaines autres plantes....
Nous avons entamé les travaux de taille entre les fêtes, et aurons fait une belle partie de nos vignes en Janvier. Nous laissons les jeunes vignes pour fin février-début Mars, afin de respecter encore mieux leur cycle.
La taille est aussi une période qui laisse place aux observations de la croissance de nos vignes sur l'année placée: on peut observer pied par pied (si tant est que l'on taille soi-même!) la qualité des bois, la quantité etc. Globalement nous sommes contents du comportement de nos vignes et de notre stratégie de travail du sol. Même les vignes de coteau ont plutôt bien résisté à la sécheresse, avec un peu moins de bois que la normale mais malgré tout une bonne maturité des bois, signant une bonne mise en réserve et un cycle qui, bien que perturbé et ralenti, est arrivé a son terme de manière aboutie. Une satisfaction. Bien sûr nous détectons aussi des dysfonctionnements, même mineurs: nous guettons chaque signe d'amélioration potentielle. La réussite absolue de nos semis de trèfle souterrain dont je parlais avant les vendanges, tant par son implantation que son effet sur la vigne (pour les semis des années précédentes), nous donne envie d'élargir la techniques à d'autres parcelles: celles qui nous semblent avoir le plus souffert de la sécheresse ou en manque de vigueur sont répertoriées et seront semées l'été prochain.

A bientôt!
Florian
#177

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 9061
  • Remerciements reçus 298

RaymondM a répondu au sujet : Re: Florian Beck-Hartweg, vigneron en Alsace, au fil de sa passion...

notamment un amandier en fleurs le 31 décembre,

Pareil chez moi dans la Loire mon amandier est en fleur depuis le 10 janvier : du jamais vu et avec plus d'un mois d'avance sur toutes les autres années !!!!

Inutile de dire qu'on peut avoir les plus grandes craintes sur les risques de gel dans les semaines qui viennent .

Raymond
#178

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 546
  • Remerciements reçus 39

Benjamin Dgnn a répondu au sujet : Re: Florian Beck-Hartweg, vigneron en Alsace, au fil de sa passion...

On a commencé à en parler là, c'est assez fou : Le millésime 2016

Merci beaucoup pour ce carnet de bord très instructif ! (tu)

Benjamin
#179

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 605
  • Remerciements reçus 17

Florian Beck-Hartweg a répondu au sujet : Re: Florian Beck-Hartweg, vigneron en Alsace, au fil de sa passion...

Oui, là c'est gelé pour les amandes de cette année et quelques autres fruits je pense... pas pour le raisin heureusement!!
#180

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezVougeotjean-luc javauxCédric42120starbuck