Nous avons 1980 invités et 66 inscrits en ligne

Château Musar (Liban)

  • Messages : 3039
  • Remerciements reçus 6

Réponse de Jean-Christophe sur le sujet Re: Château Musar (rouge) 2001

ne connaissant pas ce vin, je n'avais pas la moindre idée que je devais faire attention à la "cuvée". je regarderai cela ce soir en rentrant chez moi.

vu le prix payé, je suppose que ce n'était pas le grand vin, hélas!

JC

Jean-Christophe
Liège, Belgique
03 Avr 2009 15:28 #61

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1339
  • Remerciements reçus 53

Réponse de marc de wolf sur le sujet Re: Château Musar (rouge) 2001

Bart,

En Angleterre c'est le prix et même un peu moins.Je n'ai pas encore goûté le 2001. Ouvrez la bouteille et prenez un verre. Si le volatile te gêne, carafez-le 8 heures. Ou sécouez-le fortement plusieurs fois en carafe large. Après 2 heures, c'est déjà abordable sans volatile.

cordialement,
Marc
03 Avr 2009 16:04 #62

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 26094
  • Remerciements reçus 948

Réponse de Luc Javaux sur le sujet Re: Château Musar (rouge) 2001

C'est plutôt comme ça : www.chateaumusar.com...

Ou plutôt comme ça : bp2.blogger.com/_Za9...

La seconde étiquette correspond au second vin.

Luc
03 Avr 2009 16:08 #63

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3039
  • Remerciements reçus 6

Réponse de Jean-Christophe sur le sujet Re: Château Musar (rouge) 2001

C'est le premier, j'avais bien écrit "chateau Musar", de cela j'étais sûr.

pour info, il y en avait plein dans le duty free au rez-de-chaussé du terminal 5. Un peu plus de 14 GBP...

JC

Jean-Christophe
Liège, Belgique
03 Avr 2009 16:47 #64

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 26094
  • Remerciements reçus 948

Réponse de Luc Javaux sur le sujet Re: Château Musar (rouge) 2001

Voilà donc un bel achat...

Luc
03 Avr 2009 16:49 #65

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3039
  • Remerciements reçus 6

Réponse de Jean-Christophe sur le sujet Re: Château Musar (rouge) 2001

Merci. par contre, en achetant cela je n'avais aucune idée de la qualité du millésime. (on est tout de même assez loin de Bordeaux ;))

Je vais boire cette bouteille ce weekend!

JC

Jean-Christophe
Liège, Belgique
03 Avr 2009 16:51 #66

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 26094
  • Remerciements reçus 948

Réponse de Luc Javaux sur le sujet Re: Château Musar (rouge) 2001

Quelques infos sur le millésime [size=large]ici[/size] .

Luc
03 Avr 2009 16:58 #67

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1339
  • Remerciements reçus 53

Réponse de marc de wolf sur le sujet Re: Château Musar (rouge) 2001

Bonjour,

Notez quand même ce conseil qu'on retrouve sur le site.
Nos vins ont autant le don de faire voyager que de voyager aisément, mais nous suggérons tout de même de les laisser reposer 2 à 4 semaines, et de manipuler la bouteille avec précaution lors de la décantation.
Je ne sais pas si votre bouteille a fait le voyage sous la Manche recemment.

cordialement,
Marc
03 Avr 2009 17:10 #68

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1339
  • Remerciements reçus 53

Réponse de marc de wolf sur le sujet CR: Château Musar 1999

Lors d'une degustation C9dP 1999

Château Musar 1999 (Liban)
En bouche comme le précédent (Rayas). Les mêmes registres. Rond, suave, digeste mais plus profond et large dans les fruits. Comme Musar l'oblige un tout petit soupçon de volatile, mais pas du tout gênant.
Le lendemain. Nez expressif sur le liqueur. Fruité, profond, plus animal mais ne remonte pas en finale. Dommage. Très, très bon vin vers grand vin.

cordialement,
Marc
03 Avr 2009 17:16 #69

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3039
  • Remerciements reçus 6

Réponse de Jean-Christophe sur le sujet CR: Château Musar (rouge) 2001

Marc,

Ma bouteille a fait le voyage au-dessus de la manche hier après-midi! Je l'ai ouverte et carafée vers 18h30 ce soir (carafe remise en cave pour la t°), j'ai pris le premier verre vers 21h30 et je le savoure toujours en ce moment (le vin, pas le premier verre...). La robe est assez claire, rubis, avec un disque qui tire vers le "vieux rose". Le nez m'évoque les vins du sud de la France, avec quelques années de bouteilles. Du fruit confituré, des herbes, des épices douces, un peu de poivre, des fleurs séchées, un peu de tabac... C'est assez complexe. La bouche est très digeste, avec une bonne acidité qui compense bien le côté un peu chaud du vin. Les tanins sont présents, très fins. La persistance est assez bonne, sans être exceptionnelle; la finale est un peu chaude. C'est un vin très agréable qui vaut largement les 16 EUR payés. mais de là à dire "grand vin", comme je l'ai lu à propos du 99... je ne sais pas. En tout cas c'est fin, et relativement bien équilibré.

Bonne fin de soirée,

JC

Jean-Christophe
Liège, Belgique
03 Avr 2009 23:00 #70

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1339
  • Remerciements reçus 53

Réponse de marc de wolf sur le sujet Re: Château Musar 2001

JC,

Dommage que tu l'as déjà ouvert. Mais soit. Comme je ne goûte pas la même bouteille, difficile d'en dire quelque chose. Mais sur le site du Chateau Musar, le millésime 1999 est estimé comme très très bon. Voir excellente. Dans les bouteilles de 1999, que j'ai bu jusqu'aujourd'hui, il y avait une grande variation. De excellent vers tout simplement bon. Et petit détail. J'ai écrit au dessus: "très, très bon vin vers grand vin." Pas grand vin tout simple. ;)

cordialement,
Marc
04 Avr 2009 00:16 #71

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1364
  • Remerciements reçus 2

Réponse de DidierD sur le sujet Re: Château Musar 2001

Un Grand Vin, c'est aussi sur la durée que cela se juge.
Peu de vins ont une telle capacité de garde et une telle régularité dans la qualité, millésimes après millésimes, malgré, il est vrai, une grande variabilité de bouteilles à bouteilles au sein d'un même millésime.
J'ai déjà bu pas mal de vieux à très vieux Musar (dont un 1969 bu il y a 3 ans) qui, tous, étaient encore plein de vie et de magie.
Pour moi, il s'agit bien d'un Grand Vin.

Didier
04 Avr 2009 11:30 #72

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3039
  • Remerciements reçus 6

Réponse de Jean-Christophe sur le sujet Re: Château Musar 2001

Didier, bien d'accord, c'est pourquoi je ne puis qualifier ce vin de grand sur une simple et unique dégustation. J'ai écrit "je ne sais pas"; je n'émets pas de jugement définitif, bien sûr. Je dis simplement qu'en l'état, le vin me plaît beaucoup mais ne me "scotche" pas comme d'autes l'ont fait. Ceci dit, cette première expérience avec Musar, sur un millésime qui n'est peut-être pas le meilleur, m'incite néanmoins à en racheter pour voir comment il évolue.

Marc, j'avais acheté cette unique bouteille dans le seul but de la goûter rapidement! Je termine la bouteille ce soir, le vin est vraiment excellent. Ce qui me marque le plus c'est le côté soyeux et fin en bouche (je parle vraiment des sensations tactiles). Je confirme mon impression quant à la finale un peu chaude. Très belle complexité aromatique et beaucoup de longueur.

Bonne soirée,

JC

Jean-Christophe
Liège, Belgique
04 Avr 2009 20:05 #73

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 81
  • Remerciements reçus 0

Réponse de Vincent314 sur le sujet CR: Château Musar 2001

Bu hier soir au resto un Chateau Musar 2001 sans carafage ni aeration prealables. Je me retrouve tres bien dans les dernieres impressions de Jean-Christophe a la seule difference que j'ai trouve le bois un petit peu trop present. Un vin qui nous a plu a tous autour de la table. Bien que n'ayant que peu d'experience avec ce type de vin, il me semble que ce vin peut se garder longtemps.
31 Mai 2009 14:44 #74

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 74
  • Remerciements reçus 0

Réponse de xanax sur le sujet Re: Château Musar 2001

Y a-t-il quelqu'un qui sait ou je peux acheter du chateau Musar en Belgique?
Merci,
Philip
Bruges
11 Jui 2009 21:48 #75

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 81
  • Remerciements reçus 0

Réponse de Vincent314 sur le sujet Re: Château Musar 2001

11 Jui 2009 22:04 #76

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 74
  • Remerciements reçus 0

Réponse de xanax sur le sujet Re: Château Musar

Merci beaucoup!
12 Jui 2009 10:19 #77

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 557
  • Remerciements reçus 0

Réponse de ricou sur le sujet CR: Chateau Musar – rouge – 2000

CR: Chateau Musar – rouge – 2000 – 13.5% - 37.5cl
Niveau du vin parfait.
Bouchon souple imbibé sur 2-3 mm

Fichier attaché :


Robe rubis intense, limpide et brillante.
Beau nez intense, assez simple, sur la framboise.
Bouche fruitée, ample, avec une belle matière, une certaine fraicheur.
Le bois n’est à ce stade pas encore intégré mais pas vraiment gênant.
Finale sans plus.

Vin fruité auquel je trouve une certaine élégance.
M’a beaucoup fait penser au Clos des papes 2001, en moins abouti bien sûr.

Stéph
16 Juil 2009 07:31 #78

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 557
  • Remerciements reçus 0

Réponse de ricou sur le sujet CR: Chateau Musar – Rouge – 1999

CR: Chateau Musar – Rouge – 1999 – 14% -75cl

Niveau du vin OK et bouchon imbibé sur 2-3 mm.
Robe dense, rubis/pourpre, brillante et limpide.
Nez léger, fruits rouges, simple. Bien mais pas top.
Bouche puissante mais sans lourdeur.
Matière imposante, astringente qui s’arrondie sur 24 heures (carafe).
Grande fraicheur.
Belle bouteille tout en puissance à attendre patiemment.

Stéph
28 Sep 2009 16:27 #79

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1339
  • Remerciements reçus 53

Réponse de marc de wolf sur le sujet CR: Château Musar 2002

Bonsoir,

Château Musar 2002

CR après 2 bouteilles.
Le nez est légèrement volatile, délicat et frais comme tout Musar oublige.
En bouche on retrouve encore un Musar jeune avec un petit paquet de tannins, mais il reste très Musar. Avec beaucoup de tension par des acidités délicates. En saveurs, il s'exprime par un mentholé agréable et profond, sur des belles cerises sucrés, du café et cèdre. Et plus qu'un bonne longueur. Dans la première bouteille il me semblait plus de fruits et moins de tension. La deuxième était bien plus typée. Très bon vin.

cordialement,
Marc
09 Jan 2010 19:44 #80

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 922
  • Remerciements reçus 50

Réponse de LEGOFFE sur le sujet Re: Château Musar

vraiment le cèdre? ça n'est pas une coincidence?;)
amitiés
bertrand
11 Jan 2010 13:19 #81

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3039
  • Remerciements reçus 6

Réponse de Jean-Christophe sur le sujet CR: Château Musar 2001

Bonjour à tous,

J'ai ouvert (et bu) une bouteille de Chateau Musar 2001 récemment; par rapport à celle dégustée il y a plusieurs mois, j'ai été dérangé par un côté café-torréfié presque brûlé qui dominait le vin. Pour le reste, les arômes de fruits et d'épices et la complexité aromatique sont au rendez-vous; la matière est toujours aussi fine et soyeuse, et le vin se termine sur une belle longueur pleine de fraîcheur.

JC

Jean-Christophe
Liège, Belgique
11 Jan 2010 15:24 #82

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1339
  • Remerciements reçus 53

Réponse de marc de wolf sur le sujet Re: Château Musar

Bonsoir,

Oui Bertand, comme un copain écrivait sur LPV: "Vous avez dit Musar. Comme c'est Musar ?"

ps: J'attends avec impatience qu'il met en ligne son superbe reportage sur les vins Libanais. Allez Laurent, allez Laurent, alleeeezzz !

cordialement,
Marc
11 Jan 2010 21:17 #83

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 230
  • Remerciements reçus 26

Réponse de Lab sur le sujet Re: Les vins du Liban

A l'Est du nouveau: l'émergence de petits domaines viticoles de qualité au Liban


Nous avons eu la chance de découvrir ce pays magnifique, suite à l'invitation généreuse d'amis qui vivent en partie sur place (et nous remercions au passage Rita et Hertrout). Notre visite du Liban était bien sûr centrée sur les richesses archéologiques (notamment Baalbek et Byblos) ou naturelles (forêt de cèdres de Barouk) du pays mais elle fut également agrémentée de la visite de domaines viticoles, nos amis connaissant notre intérêt en la matière.

De façon générale, il n'est pas très facile de circuler au Liban car, si l'état des routes est tout à fait correct, la signalisation routière est parfois assez limitée, ce qui rend dans certains cas une peu difficile la recherche des domaines viticoles, surtout si ils sont de petite taille comme ce fut le cas pour nous (mis à part le domaine Musar qui, d'une part, n'est pas un petit domaine à proprement parler (de par sa renommée et sa production) et, d'autre part, est assez aisé à trouver). La ténacité de nos amis et la serviabilité des habitants nous a permis de nous rendre finalement dans ces domaines.

Ce voyage a eu lieu vers la mi-octobre 2009. Le compte-rendu est presque prêt depuis environ 1 mois mais nos compétences très limitées en informatique expliquent le retard… Il comprend cinq parties, correspondant à nos quatre visites de domaines viticoles et à une cinquième partie qui détaille d'autres dégustations et donne des informations sur d'autres domaines viticoles libanais.

PREMIERE PARTIE "Musar: la réalité d'un mythe"
Nos amis ont organisé la visite de ce domaine qu'ils connaissent bien (leur cave contient quelques vieux flacons dudit domaine et ils ont déjà visité ce domaine dans le passé). Nous avons aussi dégusté ensemble quelques millésimes de Château Musar et nos amis sont bien au courant de mon intérêt pour ce domaine.

Ce domaine est situé à Ghazir, à une vingtaine de kilomètres au nord de Beyrouth. Dès que nous quittons la côte, la route s'élève immédiatement et nous apercevons le domaine au détour d'un virage. Les bâtiments sont en fait ceux d'un château datant du XVIIIème siècle et qui s'appelait "Mzar", au sommet de la colline de Ghazir. Ces bâtiments ont un certain cachet.

Nous sommes donc attendus à 10h30 au domaine et, à l'heure dite, nous entrons. Nous rencontrons Fadia Kadamany qui nous précise d'emblée que les vendanges ont commencé fin août par les jeunes vignes en blanc (qui forment la "cuvée Musar" ) et se sont poursuivies en septembre par les rouges. Elle ajoute que, demain (le 13 octobre 2009), les vieilles vignes d'Obaideh et de Merwah, qui entrent dans la composition du Château Musar blanc, seront vendangées.

Nous remercions d'ailleurs vivement Gaston Hochar de nous avoir accueillis dans ces circonstances.

Il est un peu tôt pour se prononcer sur la qualité du millésime 2009 qui n'a apparemment pas été très facile à gérer, des pluies exceptionnelles intervenant en pleines vendanges en septembre. Les fermentations n'ont duré ici qu'un peu plus de quinze jours. Les cuves de fermentation, en béton, viennent d'être vidées et le vin a été transféré, selon les cuvées, en cuves inox, béton ou en barriques de chêne français (dont 20 à 30% sont renouvelées chaque année).

Fadia Kadamany nous fait visiter les installations techniques où sont produites chaque année 500 à 800.000 bouteilles qui seront e, majorité exportées. Le domaine compte un peu moins de 200 hectares et le rendement moyen est d'environ vingt à trente hectolitres par hectare (avec une densité de plantation de 1.600 à 3.200 pieds par hectare), sur des sols surtout calcaires ou parfois argilo-calcaires. Les cépages de raisin rouge au domaine sont tous des vignes greffées-soudées; elles ont toutes un porte-greffe. Les cépages de raisin blanc local, l'Obaideh et le Merwah, sont des plants francs de pied, donc sans porte-greffe. Il s'agit des seules vignes de variété autochtone au domaine. Il semblerait d'ailleurs qu'il n'y ait pas de cépages autochtones de raisin rouge tant au domaine et qu'au Liban (mis à part, sans doute, quelques vignes sur de petites superficies qui ne donneraient que de petites quantités destinées le plus souvent à une consommation essentiellement familiale et qui ne sont pas commercialisées, en principe). En général, les producteurs de vin au Liban utilisent tous des cépages importés pour produire du vin; Musar semble faire exception en utilisant des cépages autochtones pour son Château Musar blanc et vise à donner à ces cépages leurs lettres de noblesse.

Certains vignobles sont cultivés en agriculture biologique et bénéficient du label du bureau de certification Italien "Istituto Mediterraneo di Certificazione" (IMC) depuis 2007 tandis que les autres sont en voie de certification. Il y a une vingtaine d'employés à Ghazir alors que plus d'une centaine de saisonniers travaillent dans les vignes qui sont situées sur les coteaux de la Bekaa, à plus de 1.000 mètres d'altitude. Le domaine a été créé par le grand-père du propriétaire actuel, en 1930, et constitue l'un des plus anciens domaines libanais, si l'on excepte le cas particulier des domaines liés à des monastères (je pense en particulier à Ksara créé en 1857 et exploité par des religieux jusqu'au début des années 1970).

Nous visitons également les pièces où est produit et stocké l'arak (jus de raisin distillé en eau-de-vie auquel on ajoute des graines d'anis; il vieillit ensuite pendant douze à vingt-quatre mois dans des jarres en argile). Le domaine propose deux araks, l'un à base d'alcool distillé trois fois et l'autre distillé quatre fois; ce dernier est plus doux et la clientèle visée est celle des étrangers (car les libanais préfèrent celui distillé trois fois et qui est plus "rustique" ). Musar est, selon les informations fournies au domaine, le seul domaine à proposer un tel arak au Liban. Je ne les ai pas (encore) goûtés (car nous avons acheté ces deux araks, afin de les comparer).

Nous visitons enfin les caves où, sur deux niveaux, vieillissent, à une température constante de quinze degrés (un "exploit" pour le Liban), plus d'un million de bouteilles. Je repère notamment un 1979, excellent vin dégusté en 2003 en compagnie de Marc De Wolf et de DidierD. Nous passons à côté du cœur de la cave qui renferme les vieux millésimes, une grille nous sépare d'eux… et cela me donne un peu la chair de poule... Le domaine vend des flacons remontant jusqu'à 1954 (car Serge Hochar, le père de Gaston, ne veut vendre que les millésimes qu'il a personnellement suivis).

Vient ensuite le moment privilégié de la dégustation en compagnie de Gaston Hochar, troisième génération de la famille Hochar, qui nous reçoit dans la cave de vieillissement du vin en barriques.

Nous commençons par la "cuvée Musar" 2008 en blanc (cette cuvée est désormais commercialisée sous le nom de "Musar jeune" ). Elle est issue de vignes d'environ 10 ans et des cépages Viognier, Vermentino et Chardonnay (les plants viennent de France). Le vin vieillit en cuves inox. La robe semble claire (la luminosité de la cave ne permet pas de percevoir toutes les nuances). Le nez est frais, sur les agrumes, avec une très légère pointe d'anis. La bouche est agréable, sur les agrumes et les fleurs et fruits blancs. Bonne longueur. C'est un bon vin, destiné à être consommé rapidement (vendu un peu plus de 5 Euros au domaine -prix calculés dans ce message sur la base de la parité USD/Euro qui était en octobre 2009 d'environ 1,5 USD pour 1 Euro-).
Cette nouvelle stratégie commerciale, qui propose des cuvées prêtes à déguster, semble intéressante.

Nous dégustons ensuite le Château Musar blanc 2001. Les cépages Obeidah et Merwah sont respectivement apparentés au Chardonnay ou au Chasselas, d'une part, et au Sémillon, d'autre part. Après un passage en cuve, le vin vieillit en fût neuf mois et est ensuite mis en bouteille. M. Hochar précise que ce vin doit être servi à température de cave (environ 15 degrés), afin que ses arômes s'épanouissent pleinement. Ce vin a une belle robe ambrée et son nez est très riche (miel, épices chaudes (cannelle)), sur un fin boisé. Ce vin n'a pas de notes oxydatives, contrairement à la plupart des bouteilles (goûtées sur d'autres millésimes) que j'ai eu l'opportunité de goûter jusqu'à maintenant, et c'est aussi le meilleur Musar blanc que j'ai pu déguster. Sa longueur et son équilibre sont très grands et il ne ressemble finalement à aucun vin que j'ai pu déguster sauf peut-être, en partie, à un grand banyuls blanc sec. Nous l'aimons beaucoup (vendu 12 Euros au domaine).

Nous poursuivons par la "cuvée Musar" 2008 en rosé. Il est issu notamment de Cinsault et est assez foncé pour un rosé. Son nez est sur la fraise et les fruits rouges. La bouche suit le nez et le vin a un bon équilibre en bouche. Longueur correcte. Je n'aime pas le vin rosé mais celui-ci est bon et prêt à boire.

Place aux rouges; nous goûtons en fait les trois cépages qui composent le Château Musar. Comme ce vin est élevé en barriques pendant environ douze à quinze mois, des échantillons ont donc été tirés de fût pour nous.

Le premier échantillon a une couleur rubis, le nez est sur les fruits rouges. La bouche est équilibrée, le vin a une belle longueur et est sur la finesse. Il s'agit du Cinsault 2008 du Château Musar. Un vin très gourmand.

Le deuxième échantillon a une couleur foncée, le nez est sur les fruits noirs (cassis). La bouche est bien structurée mais les tanins ne sont pas agressifs. Le vin a une belle longueur. Il s'agit du Carignan 2008 du Château Musar. Un vin très costaud.

Le troisième échantillon a une couleur foncée mais un peu moins que le précédent. Le nez est sur les fruits rouges et noirs. La bouche est très structurée et le vin a une belle longueur (il est même un peu sur la réserve). Il s'agit du Cabernet Sauvignon 2008 du Château Musar. Un vin très ferme, voire un peu austère. Aucunes notes végétales, en tout cas.

Nous évoquons la complémentarité des ces trois cépages (le Cinsault serait la peau, le Carignan le muscle et le Cabernet Sauvignon le squelette du vin), ce que confirme Gaston Hochar qui précise que cette complémentarité a toujours été la philosophie du domaine. L'assemblage se fera d'ici quelques mois, en 2010, et le vin sera encore gardé quatre années en bouteilles (le 2001 est actuellement vendu 18 Euros au domaine).

Gaston Hochar considère que 2008 est une bonne année et qu'il faut de toute façon attendre le vin au moins encore sept ans après sa commercialisation (qui interviendra en principe en 2014-2015), avant d'être à maturité. Il déguste actuellement avec grand plaisir les millésimes 1991 ou 1995. Il considère que 1999 sera une grande année mais qu'il faut l'attendre.
Il me fait part des soucis que connaît désormais le domaine pour exporter de vieux millésimes en Europe, suite à une nouvelle réglementation mise en place par l'Union européenne. Les vieux millésimes proposés au domaine sont à des prix conséquents, compte tenu aussi de leur rareté.

Nous discutons du millésime en cours et Gaston Hochar reste confiant, même si ce millésime n'a pas été facile (il nous parle des pluies intervenues fort heureusement alors que la majeure partie des raisins était déjà dans les chais). Il me fait également part d'une anecdote sur la difficulté de cultiver des raisins en agriculture biologique: en effet, il y a quelques mois, son œnologue l'informe du fait qu'une partie du vignoble était envahie par des chenilles; Gaston Hochar se donne quelques jours de réflexion avant de prendre toute décision qui aurait de grandes conséquences pour le domaine (perte d'une partie de la récolte ou du label bio, à priori) et son œnologue le recontacte peu après pour lui dire que les chenilles ont en fait disparu… elles furent apparemment dévorées par des oiseaux migrateurs qui ont, dans les autres domaines voisins, inversement commencé à manger les raisins !

Nous quittons à regret cet endroit mythique… avec l'espoir de pouvoir un jour y retourner.

Le site Internet du domaine est: www.chateaumusar.com...

La suite (la deuxième partie) concernera notre visite au domaine des Coteaux de Botrys, effectuée deux jours après celle de Musar.

CR:
28 Fév 2010 22:45 #84

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4958
  • Remerciements reçus 331

Réponse de dfried sur le sujet Re: Les vins du Liban

Bonjour,

Merci beaucoup pour le compte-rendu gourmand de cette rare visite de ce domaine qui produit des vins de grande qualité.

Cordialement,
dfried
28 Fév 2010 22:51 #85

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 84614
  • Remerciements reçus 10940

Réponse de oliv sur le sujet Re: Les vins du Liban

Un grand merci pour ce somptueux et passionnant reportage !

Oliv
28 Fév 2010 22:51 #86

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Thierry Debaisieux
  • Hors Ligne
  • Utilisateur
  • Enregistré
  • Messages : 21533
  • Remerciements reçus 55

Réponse de Thierry Debaisieux sur le sujet Re: Château Musar

Quelques félicitations de plus ;)

Cordialement,
Thierry
28 Fév 2010 23:24 #87

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 26094
  • Remerciements reçus 948

Réponse de Luc Javaux sur le sujet Re: Les vins du Liban

Enfin, il était temps, des mois qu'on l'attendait ce reportage ! Mais c'est sans doute ce qu'on appelle musarder en route... ;)

Luc
28 Fév 2010 23:41 #88

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3118
  • Remerciements reçus 3

Réponse de DidierT sur le sujet Re: Les vins du Liban

Laurent, je n'y croyais plus ;) merci pour ces superbes CR de tes visites pas tres courantes. J'avoue avoir un faible pour ce domaine.
Amities
Didier
03 Mar 2010 03:23 #89

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6750
  • Remerciements reçus 1208

Réponse de Yves Zermatten sur le sujet Re: Les vins du Liban

Laurent,

merci pour ces magnifiques reportages qui me rappellent de très bons souvenirs.

Yves Zermatten

Yves Zermatten
05 Mar 2010 22:11 #90

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezVougeotjean-luc javauxCédric42120starbuck