Nous avons 2470 invités et 44 inscrits en ligne

Almaviva

  • Guest
  • Portrait de Guest Auteur du sujet
  • Visiteur
  • Invité

Almaviva a été créé par Guest

Almaviva 1998 : Pouvez vous me renseigner sur ce vin ? ( y aurait-on réussi à  Â« gommer » l'effet millésime ? )
( Je ne suis peut être pas très dégourdi, mais je n'ai trouvé aucun commentaire de dégustation sur ce vin dans ce forum … )
27 Avr 2003 09:34 #1

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 8427
  • Remerciements reçus 24

Réponse de Anthony sur le sujet Re: Almaviva 1998

Ne l'ayant jamais bu, j'ai recherché ce qu'en disaient les critiques locaux.

Le texte ci-dessous, tiré du site web - en espagnol désolé - est assez parlant.

Prit seul ou comparé à  d'autres vins du même millésime, ce vin doit sûrement plaire. Almaviva a les moyens de sortir un grand vin chaque année et ils sont peu au niveau local à  pouvoir concurrencer ce grand cru.
J'ai bu d'excellents 98, comme le D de Donoso ou le Domus Aurea.

Mais comparé au 97 et au 99, il est en retrait.

Bien que le magazine Wine Enthusiast lui octroyait un bon 92 points, je pense qu'en rétrospective - et après avoir vu ce qu'Almaviva a sorti en 97, 99 et 2000, le 98 restera comme excellent, mais le moins "grandiose" des 4 millésimes.

Ceci dit, et je le répète, jamais bu. Il me semble quand même qu'un prix plus bas que le 99 soit nécessaire pour vouloir acquérir cette bouteille de 98.

Tiens-nous au courant.

Saludos,
Anthony

¿Cà³mo es?
Este es un tinto total y sin dudas uno de los mejores de Chile (sino el mejor). Rara vez se encuentran unidas dentro de una botella la gran expresià³n de fruta del Valle del Maipo y la elegancia y complejidad que sà³lo los grandes vinos pueden exhibir. Aquà­ està¡n ambas y hacen una fiesta que se prolonga en la boca con taninos punzantes, muy finos, de esos que sirven de soporte para que el gusto a frutas maduras se exprese, pero que nunca llegan a robarse la pelà­cula và­a astringencia o agresividad. Este es un tinto goloso, firme, de excelente balance entre sus sabores y con un final largo, placentero. En la nariz està¡n los eucaliptos del Maipo, pero también el regaliz, el chocolate y las notas de madera perfectamente ensambladas. Aunque sin la gran concentracià³n del Almaviva 97, la versià³n del 98 gana en equilibrio y fineza.

Anthony
27 Avr 2003 13:37 #2

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest Auteur du sujet
  • Visiteur
  • Invité

Réponse de Guest sur le sujet Re: Almaviva 1998

Je l'ai bu cet Almaviva 1998 et croyez-moi, effet millésime ou pas, ce vin était formidable... Je n'ai malheureusement pas goûté les autres millésimes précedemment cités.

En fait, je ne sais pas si c'est l'ambiance de la soirée, l'excitation d'ouvrir la bouteille, le plat qui l'accompagnait (Onglet "Rossini" çà d avec truffes et foie gras poà«llé), merci frèro, mais c'était vraiment excellent.

A l'ouverture déjà , on comprend tout de suite à  quel type de vin on a à  faire! Au nez, et ensuite en bouche, ce vin était excellent... tout à  fait accessible en ce moment...

A mon avis, peut être ouvert mais également de garde...

Que doivent-être les millésimes 97; 99 et 2000???

Il me reste deux bouteilles, plus de détails au prochaines épisodes!!!

Vince
28 Avr 2003 23:08 #3

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest Auteur du sujet
  • Visiteur
  • Invité

Réponse de Guest sur le sujet Re: Almaviva 1998

Un professionnel m'a dit lui aussi ( récemment ) à  propos de ce vin qu'il était actuellement excellent, et que cette précocité dans l'expression le rendait sceptique, quant à  son évolution et sa longévité …
« De tout ce que j'ai déjà  dégusté, je n'ai jamais rencontrer de grands vins « à  la bordelaise » qui soit flatteurs des leur jeunesse » ajouta-t-il pour « enfoncer » le clou …
La formule est abrupte ( comme toutes les formules ) .
J'ai bien envie de lancer la polémique sur LPV / Bordeaux …
30 Avr 2003 07:53 #4

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 8427
  • Remerciements reçus 24

Réponse de Anthony sur le sujet Re: Almaviva 1998

Laissons effectivement ce debat pour la rubrique Bordeaux.

J'ai goute il y a quelques mois le Clos Apalta 2000 de Casa Lapostolle, Le Dix de Los Vascos et le Chateau Los Boldos Grand Cru de Los Boldos, 3 domaines a vocation francaise.
Le Clos par son grand pourcentage de Merlot / Carmenere sera a boire plus rapidement, mais je pense qu'il faut attendre 3-4 ans avant d'ouvrir une bouteille.
Los Vascos etait d'une force tannique inouie. Je pense qu'il faut l'oublier pendant 5 a 7 ans et il pourrait surprendre par son epanouissement apres 10 ans.
Los Boldos etait dans la meme lignee que Le Dix, mais legerement en retrait. Le representant sur place me disait qu'il fallait l'attendre 15 ans .... peut-etre un peu optimiste, mais il se portera surement bien au dela de 2007-2010.

Chauqe regle a ses exceptions. Reste encore a definir la regle .... dans le temps.

Saludos,
Anthony

Anthony
30 Avr 2003 14:17 #5

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest Auteur du sujet
  • Visiteur
  • Invité

Réponse de Guest sur le sujet Re: Almaviva 1998

Goûté la semaine dernière à  mon cours sur les vins du Monde. Thème de la leçon : je vous laisse deviner... :-)

Je puis difficillement me prononcer sur son potentiel de vieillissement, mais je peux vous dire qu'il a littérallement écrasé la dégustation par sa classe, sa race, sa complexité et sa finesse d'expression. Il y avait pourtant le Don Melchor sur 1997, mais celui-ci est apparu lourd et sans grâce.

Je pense que sa finesse d'expression tient à  son assemblage, qui, comme à  Bordeaux, varie selon le millésime.

Ce vin de grand art gagne à  être carafé une ou deux heures avant d'être dégusté. Pour ce qui me concerne, je n'hésite pas à  le comparer aux meilleurs vins d'expression classique du terroir de Margaux.

Envoyez un e-mail à  Eliane pour avoir une copie de sa fiche de dégustation... si elle ne l'a pas perdue... :-))
14 Mai 2003 15:41 #6

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 8427
  • Remerciements reçus 24

Réponse de Anthony sur le sujet Re: Almaviva 1998

Merci pour ce commentaire des plus salivants, et je crois que je vais me laisser tenter par l'achat de ce vin.

Puis-je savoir quels etaient les autres vins "du Monde" presentes a la degustation ?
Et je vais de ce pas demander a Eliane de m'envoyer son CR .... ou plutot qu'elle le mette sous cette meme rubrique.

Eliane ?

Anthony
14 Mai 2003 19:41 #7

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest Auteur du sujet
  • Visiteur
  • Invité

Réponse de Guest sur le sujet Re: Almaviva 1998

Pour le coup de pied de l'âne, on peut toujours faire confiance à  Olivier !

Je n'ai pas perdu ma fiche de dégustation... mais j'étais tellement occupée à  déguster que j'en ai oublié les notes, shame on me !

robe grenat profond
au nez : d'abord des notes de fumée, puis cassis, mûre, tabac blond, cèdre, santal, torréfaction (dans le désordre)

en bouche : j'ai juste indiqué : cf. nez, plus une pointe de graphite, et en finale un peu de réglisse.

Au départ je l'ai trouvé un peu "mince" (apparemment, 1998 est un petit millésime). La comparaison avec le dernier vin servi, beaucoup plus "présent" cependant, a été fatale à  ce dernier. Il eût été préférable d'inverser l'ordre de présentation.

J'ai noté en remarque : vin très racé, très raffiné, qu'est-ce que ce doit être dans un grand millésime, et je lui ai donné 18/20.
D'ailleurs j'en ai repris... ce qui reste exceptionnel !
15 Mai 2003 12:51 #8

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 8427
  • Remerciements reçus 24

Réponse de Anthony sur le sujet Re: Almaviva 1998

"Qu'est ce que ce doit etre dans un grand millesime ?" probablement tres grand !
Mais autant je concois que l'effet millesime est primordial dans une region plus froide (Bordeaux, Bourgogne p. ex), autant je commence a avoir des doutes en ce qui concerne le Chili (mais au contraire de Jerome, je ne suis pas encore sur ce ceux-la !).

Doute qu'un grand millesime comme 99 au Chili donne enfin de compte les meilleurs vins a un public averti, au palais calibre par d'excellents vins europeens, francais ou non. Doute qu'un grand cru 99 chilien, par sa force alcoolique, sa puissance et sa concentration reunisse tous les suffrages par rapport a une version 2000, certe plus souple, mais plus fine, mieux equlibree et plus savoureuse a table.

Des doutes, des doutes .... Almaviva 99 est reconnu comme etant exceptionnel mais le 2000 a ete applaudi internationalement autant, si ce n'est plus, que son aine d'un an.
Je serais sur de mes doutes le jour ou je serai convaincu qu'un millesime moins favorable, moins chaud et ou le vigneron se doit de travailler dur donne en fin de compte un meilleur vin pour l'amateur de grands crus.

Ceci dit Eliane, peux-tu nous donner la liste des autres vins presents lors de cette degustation ? Qui l'Almaviva 98 a-t-il ecrase a part son cousin le Don Melchor 97 ?

Anthony
15 Mai 2003 14:23 #9

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest Auteur du sujet
  • Visiteur
  • Invité

Réponse de Guest sur le sujet Re: Almaviva 1998

C'est toute une histoire...

Le cours se donne à  plus de 50 km de Luxembourg et débute à  18h30. A 18h00 je n'avais pas encore quitté mon bureau et je devais passer à  notre groupement d'achats chercher des vins qu'Olivier m'avait demandés. Et la circulation à  ces heures-là  je te dis pas...
Donc je lui téléphone pour l'avertir que si je viens je serai très en retard et que je me demande même si ça vaut la peine de faire tout ce cirque pour arriver vers les 20h00...
Réponse : Ah non hein, tu ne vas pas me faire ça. Y faut que tu viennes, avec ce qu'il y a en dégustation...
Bon, je descends chercher les vins, je démarre sur les chapeaux de roues, je roule à  toute allure et j'arrive à  19h45. Commentaire d'Olivier : Ah t'es déjà  là , tu vois qu'il n'est pas encore 20h00 !
Les quatre premiers vins étaient déjà  bus et commentés, je suis arrivée tout juste pour l'Almaviva... Apparemment c'était plutôt basique et acheté en GD.

Maintenant je me sauve parce qu'il y a cours ce soir... Les vins des Etats-Unis, je crois.

Eliane
15 Mai 2003 17:48 #10

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest Auteur du sujet
  • Visiteur
  • Invité

Réponse de Guest sur le sujet Re: Almaviva 1998

Anthony,

En fait, il n'y avait pas cours mais révision (examen final le 5 juin).

Je me suis complètement plantée... J'ai répondu correctement à  3 questions de théorie sur 9 et à  part le chenin (de Loire) j'étais à  côté pour tous les autres cépage (3 blancs, 3 rouges, 2 vins doux), les régions, les millésimes, bref le bide total !

Informations complémentaires et petite devinette sous "à  propos".

Eliane
16 Mai 2003 13:50 #11

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1118
  • Remerciements reçus 0

Réponse de michelD sur le sujet Re: Almaviva 1998

Anthony,

J'ai vu l'Almaviva 2000 en GD, toujours chez Delhaize; les prix ont encore montés, nous en sommes à  un peu moins de 59 euros.

Michel.
16 Mai 2003 14:32 #12

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 8427
  • Remerciements reçus 24

Réponse de Anthony sur le sujet Re: Almaviva 1998

Le 2000 est a 53'000 pesos ici, cad 64.5 euros .... l'ecart se retrecit.

Ayant vu un magnum a 90'000 pesos, je suis tente .... generalement le prix des magnums est superieur au double du prix de la bouteille. A mediter.

Anthony
16 Mai 2003 15:10 #13

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest Auteur du sujet
  • Visiteur
  • Invité

Réponse de Guest sur le sujet Re: Almaviva 1998

Anthony,

J'ai déjà  remarqué ce détail et j'en ai demandé l'explication (à  Olivier, bien sûr (ccc)). Il paraît que la bouteille (le contenant) est plus chère, ce qui explique la différence.

Eliane
19 Mai 2003 13:51 #14

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 8427
  • Remerciements reçus 24

Réponse de Anthony sur le sujet Re: Almaviva 1998

Le cout de fabrication d'un magnum est plus de 2x plus cher que celui d'une bouteille ? Etonnant, voire surprenant en ce qui me concerne !

Anthony
19 Mai 2003 14:04 #15

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 8427
  • Remerciements reçus 24

Réponse de Anthony sur le sujet Re: Almaviva

J'ai transforme cette rubrique en une generale sur ALMAVIVA et remets ici les divers posts qui l'ont concerne directement:

Auteur: Winemega - Alain (212.243.252.49)
Date: 05-12-2002 11:45

Le "pirate" ALMAVIVA 2000- (Chili)
La robe est très impressionnante , opaque, presque d'un aspect visqueux. Au nez, le vin exhude de puissantes senteurs de cassis - presque caricaturales... Légèrement en retrait, on perçoit du cuir et du bois de cèdre. La bouche est particulièrement intense et puissante avec des tannins magnifiques, une acidité parfaite devancant l'arrivée de fruits rouges (cassis, groseilles...). Légère impression doucereuse de barrique brûlée et d'alcool un peu trop présents à  ce stade d'évolution. Très longue finale harmonieuse qui ne faiblit pas jusqu'à  la fin. Un vin "moderne" et flamboyant, très (trop?) extrait sur le fruit à  mon goût.
Que penser de ce vin? Je pensais qu'il se fondrait davantage dans la palette des Bordeaux présentés. Erreur! Malgré la forte proportion de Cabernet-Sauvignon, le Carmenère fausse certainement la donne et finalement, les caractéristiques de ce vin sont vraiment très différentes d'un Bordeaux classique. Almaviva 2000 est sans conteste un magnifique vin, étonnant, manquant cependant un peu de "mystère". Je suivrai son évolution avec intérêt ces prochaines années. 90/100

Auteur: DidierD (proxy.skynet.be)
Date: 22-02-2003 15:34

10. Almaviva 99 – Puente Alto - Chili (17,90/20)
Robe : Rubis profond, brillante et avec des jambes de rêve.
Nez : Crème de cassis explosif avec une pointe de menthol, des épices et de la torréfaction ainsi que des fruits rouges compotés. On ressent immédiatement une grande maturité et du fruit ensoleillé.
Bouche : Ample, dense, puissante et musclée, mais souple, soyeuse, fraîche et merveilleusement équilibrée. C'est une gourmandise fruitée sur le cassis et la confiture de fruits rouges. Les tanins sont veloutés, on retrouve des traces de torréfaction, la finale est immense, épicée et chocolatée. Ce vin a tout ce qu'il faut, comme il faut, là  où il faut. Seule interrogation : comment va-t-il évoluer ?
(quelques commentaires suscités par ce vin : "je ne me laverai pas les dents ce soir", "je vais pisser avec réticence", "c'est le même plaisir qu'un bon Cognac devant le feu ouvert")

Auteur: DidierD (proxy.skynet.be)
Date: 22-02-2003 15:48

Petit commentaire :

Almaviva dénote dans la dégustation par son caractère ensoleillé. Il y a une maturité et une gourmandise dans ce vin que l'on ne retrouve pas dans les Pauillac. L'impression qui ressort de cette soirée est que les Pauillac sont difficile à  apprécier en dégustation pure (classiques et austères), leur place est à  table.

Didier

Auteur: Luc Javaux (178.35-136-217.adsl.skynet.be)
Date: 07-04-2003 00:21

Suite au CR élogieux de Didier et à  la (très) bonne expérience que j'ai de ce vin dans le millésime 2000, j'ai profité de la promotion 5+1 chez Delhaize pour acheter Almaviva 1999, millésime plus réputé semble t'il, pour un prix certes toujours fort élevé, mais apparemment moins cher qu'au Chili (n'est-ce pas Anthony ?), à  savoir un peu plus de 41 Euros.
Je n'ai en fait pas grand chose à  ajouter à  l'excellent compte-rendu qu'en a fait Didier. Je dirais peut-être que je l'ai trouvé sans doute un peu moins chocolaté et torréfié, l'élevage me semblant assez discret et de grande qualité. Ce qui m'a marqué, outre le magnifique fruité, c'est d'avantage un côté un peu sauvage, sanguin, avec également des notes de réglisse et une belle minéralité qui lui apporte beaucoup de classe. Le côté mentholé, bien que présent, est très discret, ce qui n'est pas pour me déplaire tant je trouve cet arôme parfois caricatural et un peu écÅ“urant dans certains vins chiliens, alors qu'ici, il apporte une fraîcheur intéressante au nez. La bouche joue effectivement dans le registre de la puissance, tout en restant magnifiquement équilibrée, et c'est ce qui le différencie le plus du 2000, qui est selon moi beaucoup plus fin.
En résumé, je confirme l'impression de Didier sur ce vin qui est à  ranger dans la cour des grands, avec néanmoins une petite préférence pour le 2000 à  ce stade. Le vin a été mis en carafe vers midi, je termine ce qu'il en reste en rédigeant ce compte-rendu, et je constate que la tenue à  l'air est excellente, ce qui est sans doute de bon augure pour le vieillissement.

Luc

Auteur: Winemega-Alain (adsl-62-167-183-150.adslplus.ch)
Date: 16-05-2003 23:05

Si je cherche à  boire un vin "body-buildé", j'ai qu'à  acheter un Penfolds Grange, un Almaviva ou encore un Opus One, par exemple.

Auteur: claudius (212.254.82.128)
Date: 17-05-2003 00:11

Alain,

Almaviva ne me semble pas body-buildé, au contraire les 3 millésimes dégustés montraient bcp de finesse. Je me souviens d'une 1/2 bouteille de 96 très subtile. Un chilien body-buildé serait le M de Montes Alpha, j'en ai presque fait une indigestion tellement c'était lourd et écoeurant.

Auteur: Winemega-Alain (adsl-62-167-189-246.adslplus.ch)
Date: 17-05-2003 19:11

Salut Claude,
J'ai pas une énorme expérience dans les vins du nouveau monde.
J'ai en cave Almaviva 97 et 2000 que j'ai goûté (j'ai quelques bt de 99 que je ne connais encore pas). Dans les deux bouteilles, j'ai trouvé le style de ces vins ... un peu "nouveau riche". Beaucoup dans l'apparence immédiate et pas beaucoup de mystère en arrière plan. Le fruit rouge est presque caricatural. Le 97 est très boisé, presque caramelisé avec un côté barrique brûlée. Peut-être est-ce temporaire? Je ne connais pas assez bien ces vins...

Anthony
19 Mai 2003 14:15 #16

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest Auteur du sujet
  • Visiteur
  • Invité

Réponse de Guest sur le sujet Re: Almaviva

Anthony,

Ici le prix d'un magnum est toujours légèrement supérieur au prix de 2 bouteilles de 0,75 et l'écart s'explique par le prix de la bouteille elle-même. Toutefois, si tu réussis à  trouver un magnum d'un prix inférieur à  celui de 2 bt, à  ta place je sauterais dessus "comme la misère sur le monde" ! (aaa)

Eliane
19 Mai 2003 15:09 #17

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 8427
  • Remerciements reçus 24

Réponse de Anthony sur le sujet Re: Almaviva

C'est tentant effectivement, malgré le prix quand même élevé pour un magnum ... mais ayant vu à  la vente ce week-end le millésime 2001 (en bouteille) qui paraît-il est le mieux réussi de l'histoire d'Almaviva, je doute encore plus ....

?:-(

Anthony

Anthony
20 Mai 2003 05:21 #18

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest Auteur du sujet
  • Visiteur
  • Invité

Réponse de Guest sur le sujet Re: Almaviva

'ou la verole sur le bas clerge". Pour ma part c'est la version que je prefere. Comme les magnums.
20 Mai 2003 06:18 #19

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 8427
  • Remerciements reçus 24

Réponse de Anthony sur le sujet Re: Almaviva

Claudine,

c'est la version que vous preferez .... d'Almaviva 2000 ou en general ?

Anthony
20 Mai 2003 15:08 #20

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest Auteur du sujet
  • Visiteur
  • Invité

Réponse de Guest sur le sujet Re: Almaviva

Non. Eliane avait dit qu'elle sauterait dessus comme "la misere sur le monde". J'ai juste propose une autre formule.
20 Mai 2003 16:46 #21

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest Auteur du sujet
  • Visiteur
  • Invité

Réponse de Guest sur le sujet Merci Michel. L'autre.

Anthony,
Je prefere tres largement le Clos Apalta a l'Almaviva. Je ne parle pas du 2000 Alm. que je n'ai pas teste. Par contre j'ai teste le CA 2000 et c'est tres beau dans ce mauvais millesime. Comme etait tres belle la cuvee Alexandre cabernet 1998, millesime pourtant encore bien mediocre. Je pense et jusqu'a preuve du contraire, que CLap. est le meilleur vinificateur Chilien. Ou Bordelais si vs voulez. Encore assez loin devant les autres.
D'autre part j'ai un pb a les chiliens (vins, rassurez-vs): ttes mes experiences au vieillissement (6/8 ans) ce qui est en plus assez court, se sont revelees catastrophiques. Sauf une: encore Lapostolle!
J'ai un souvenir tres desagreable avec DMax. Errazuriz. Pour me consoler c'est l'un des meilleurs coq au vin que j'ai jamais bu.
Je l'ai deja dit, j'ai tjs trouve Los Vascos surfait et meme mediocre dans certains millesimes. Je l'ai dit aussi, le 2001 est tres beau sur ce domaine et c'est la 1ere fois que ces vins trouvent grace a mon palais. J'ai bu de bons Montes, et meme un surprenant merlot (ou carmenere) Ninquen! Mais pour 20 dollars, C Alexandre cab ou merlot (moins pour ce dernier) offre regulierement le meilleur RQP que je connaisse parmi les vins de table chiliens. OK, bonnes tables.
21 Mai 2003 01:13 #22

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 8427
  • Remerciements reçus 24

Réponse de Anthony sur le sujet Re: Almaviva

Ninquen (Montgras) meritera qu'on l'attende au contour en 2001. Le concept meme de planter en coteaux merite qu'on s'y attarde dans cette region superbe mais ou beaucoup de plants sont a meme la vallee et en contact direct avec la nappe phreatique.

Los Vascos 2001: je vais essayer cette semaine, apres le CR de Claudius.

Casa Lapostolle: d'accord, si ce n'est que je prefere (personnellement) la Cuvee Alexandre Merlot a celle de Cabernet.

Claudine, que pensez-vous du Marques de Casa Concha, Cabernet et Merlot ? N'est ce pas un des meilleurs rapports Q/P chiliens en vente aux USA ?

Anthony
21 Mai 2003 01:35 #23

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest Auteur du sujet
  • Visiteur
  • Invité

Réponse de Guest sur le sujet Re: Almaviva

CL Alex. je prefere nettement cab. Peut etre parce que je connais bien Apalta et que la difference est enorme avec Alex. merlot.
Une question: arrivez-vs a faire la difference entre merlot et carmenere?
Je n'ai jamais goute Marques de Casa. Concha y Toro c'est pas mon favori et Rothschild/Chili j'ai des reserves. Deja sur l'etiquette entre Los Vascos de base et le Ri ou Reserva, je trouve le procede malhonnete.
21 Mai 2003 02:41 #24

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 8427
  • Remerciements reçus 24

Réponse de Anthony sur le sujet Re: Almaviva

Le fait que beaucoup d'amateurs européens (Jérôme en est un) et nord-américains se souviennent, émerveillés, de la Cuvée Alexandre Merlot 96 est en fait car les raisins étaient ceux utilisées dès 97 pour le grand Clos. Cette colline d'Apalta a été une bénédiction pour Colchagua. Dommage (perso) que le Montes M soit tant confituré car j'ai l'impression qu'il ne reflete pas vraiment le terroir d'où il provient.

Marques de Casa Concha est 100% Concha y Toro. Les Rothschild n'ont rien à  voir avec ce vin. Ceci dit, je l'aime beaucoup et pour son prix, je le mets comme un des meilleurs rapports Q/P/P chiliens.
Je crois que les US et le Chili - avant de finaliser leur accord de libre-échange - sont en train de se mettre d'accord sur la notion de Reserva et Gran Reserva.
Que je sache (mais j'ai des doutes), ce terme est utilisé actuellement pour montrer un vin qui a passé entre 8 et 12 mois en barrique alors que Gran Reserva ou Premium signifie 12 mois ou plus. Variétal signifie cuve inox et vin à  boire rapidement sur son fruit.

Merlot et Carmenère: en dégustation pure et en mono-cépage, il est souvent possible de les différencier. Le Carmenère est plus épicé et donne l'impression d'une plus grande complexité que le Merlot. S'il sont plnatés ensemble et vendangés au même moment, cet exercice devient encore plus facile car le Carmenère ressortira avec des arômes végétaux peu alléchants.

Anthony
21 Mai 2003 19:38 #25

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest Auteur du sujet
  • Visiteur
  • Invité

Réponse de Guest sur le sujet Re: Almaviva

Je suis surpris de lire que le carmenere est assez facile a differencier du merlot. Je me souviens etre aller assez regulierement au Chili avant qu'il ne soit decouvert que le merlot et le carmere etaient deux cepages differents (decouverte tres recente, 2 ou 3 ans maxi?) et je n'ai jamais entendu les producteurs chiliens me dirent que leurs "merlot(s)" produisaient 2 types de vin! Apres coup, "mais bien sur c'est evident, celui-la est plus epice et plus vegetal"! . En tous les cas pas pour moi sur la base de la seule degustation comparative que j'ai pu faire. Et si je peux (eventuellement) admettre qu'effectivement le carmenere est peut etre un peu plus epice, les autres caracteristiques, dont "une plus grand complexite", m'ont totalement echappe. Je l'ai dit, sur la base d'une seule degustation comparative effectuee en fin d'annee derniere, mais pas non plus dans n'importe quel domaine.
23 Mai 2003 01:09 #26

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest Auteur du sujet
  • Visiteur
  • Invité

Réponse de Guest sur le sujet complement d'infos

Dans l'imbrication des rapports connus Rothschild/Concha y Toro, difficile de s'y retrouver. Du moins vu d'ici. Ma reserve sur le procede du label concernait Los Vascos de Rothschild et n'etait pas celle a laquelle vs avez pense. Je voulais simplement signaler que sur le marche US Los Vascos de base et Los Vascos Reserva ont exactement le meme nom (Los Vascos). Exactement la meme capsule a l'exception d'une minuscule ligne jaune sur l'une et pas sur l'autre, ligne jaune qui fait a peine 2mm et qui comme par hasard se trouve juste sous le col, donc encore moins visible. Exactement le meme label, avec pour seule difference le mot "reserva" inscrit en tout petit au premier tiers haut de ce label sur l'une et pas sur l'autre. La seule difference importante est celle du prix qui n'apparait ni sur la capsule et ni sur le label! Je connais plusieurs personnes qui se sont faites piegees, ayant achete la cuvee de base en croyant acheter l'autre. Et faire une bonne affaire en plus, bien sur! Je maintiens que cela frise l'escroquerie et tombe meme peut etre un peu dedans.
23 Mai 2003 06:23 #27

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Jérôme Pérez
  • Portrait de Jérôme Pérez
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Enregistré
  • Messages : 18544
  • Remerciements reçus 2548

Réponse de Jérôme Pérez sur le sujet Re: Almaviva

C'est amusant comme les débats se recoupent. (voir Bourgogne filtration SO2)

Jérôme Pérez
23 Mai 2003 07:28 #28

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 8427
  • Remerciements reçus 24

Réponse de Anthony sur le sujet Re: Almaviva

Au sujet du Carmenere / Merlot, la decouverte (francaise soit dit en passant) s'est faite en 1992. Cf l'article:"Le Carmenère, ce cépage réssuscité" a la Une du site.

Je n'ai encore jamais fait de degustation comparative Merlot et tend a stre d'accord sur le fait qu'il est plus facile de faire al difference quand on sait a posteriori qu'il y a difference. Oenologues, vignerons et critiques se sont plantes pendant une decennie avant qu'un ampelographe francais vienne le leur faire remarquer. Mais en prenant une bouteille d'un Merlot de qualite (par ex. la Cuvee Alexandre) et un Carmenere au top (Reserva de Familia 99 de De Martino), on peut remarquer la difference de caractere des 2 cepages. Les italiens le confondent bien avec le Cabernet Franc, donc tout doute est permis !

Pour Los Vascos, je confirme le meme etiquettage au Chili. Juste le mot Reserva fait la difference. Certains invoquent le manque d'ethique (comme vous), d'autres pensent que Los Vascos veut faire ressembler son etiquette a celle de Lafite, et ce pour sa gamme complete. Heureusement, au Chili, les prix sont bien indiques dans les magasins, donc moins de chance de se faire avoir.

Bon, sur ce, il va falloir que j'ouvre ce Los Vascos 2001 ce WE pour me rendre compte.

Anthony
23 Mai 2003 15:25 #29

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest Auteur du sujet
  • Visiteur
  • Invité

Réponse de Guest sur le sujet Re: Almaviva

Il ne faut pas oublier le DON MELCHIOR de concha y toro 1998 qui a coté le plus fort chilien avec Almaviva i-e 92 % Wine spect. En passant essayer comme vin hyper-costaud le cab-sauv. de Vina TARAPACA. Assommant!!!!
30 Mai 2003 04:24 #30

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezVougeotjean-luc javauxCédric42120starbuck