Nous avons 677 invités et 10 inscrits en ligne

Quelques Barolo et un Barbaresco sur le millésime 2016

  • Messages : 2682
  • Remerciements reçus 1105

bertou a créé le sujet : Quelques Barolo et un Barbaresco sur le millésime 2016

Ce n'est un scoop pour aucun LPVien, mais 2016 est considéré comme un grand millésime dans les Langhe et par extension dans l'ensemble du Piémont. C'est un millésime à privilégier pour les amateurs de vins sur la finesse avec une aromatique délicate et précise et des bouches fines avec des acidités hautes et des tanins fins.
Nous avons fait une petite dégustation thématique pour confirmer nos premières impressions.



Ferdinando Principiano - Barolo di Serralunga 2016
Nez fin de bonne intensité avec un peu de volatile et touche animale. L'impression globale reste sur un fruit rouge mûr mais acidulé avec de la framboise, léger fruit sec, cerise, touche pousse de ronce, balsamique. Assez simple mais expressif.
La bouche est moyennement puissante, toute en fraîcheur dans un style peu extrait et gourmand. Seconde partie ferme avec un grain un peu poussiéreux, mais qui relâche vite. Le fruit ressort en finale avec une touche salivante et une bonne longueur. Légère touche animale.
Bien.

Giuseppe Cortese - Barbaresco Rabajá 2016
Très beau nez ouvert fin et floral, mais doté d'une très jolie profondeur. Cerise, framboise, noisette sèche, pointe de fruits de la forêt. Quelques notes d'épices, balsamiques complètent un tableau au trait fin, d'une grande précision.
Belle bouche juteuse en attaque avec presque de la mâche. Il y a du volume, c'est énergique. La matière assez dense semble jouer à saute-mouton avec l'acidité donnant l'illusion que le vin danse sur la langue. Cela se raffermit ensuite par des tanins fins et enrobés. Harmonieux. Beaucoup de fraîcheur, de précision dans la finale qui est de très bonne persistance.
Excellent. Bon rapport qualité/prix.

Piero Benevelli - Barolo Ravera di Monforte 2016
Joli nez profond et précis. C'est ouvert avec un fruit mûr et noir, des épices, olive noire, confiture de cynorhodon, goudron, réglisse, pointe balsamique et florale, touche d'amande sèche. C'est doté d'une bonne profondeur.
La bouche est plutôt masculine avec de la mâche, c'est ferme avec un tanin enrobé. Le fruit s'exprime très bien, toujours dans un registre noir. Les tanins relâchent rapidement leur emprise. La finale est fraîche et dotée d'une excellente concentration. Très bonne longueur.
Excellent -. Délicieux à boire dès maintenant.

Piero Benevelli - Barolo Mosconi 2016
Une nouvelle acquisition pour le domaine. Ils ont rempli un tonneau neuf.
Nez moyennement intense et recroquevillé qui ne se livre pas entièrement. Il y a du bois (sur le bois scié) qui semble couvrir le fruit. Ce dernier est sur les fruits rouges, la cerise, framboise avec des notes florales. On retrouve des épices et quelques fruits secs. Côté acidulé dans le fruit.
Bouche moyennement puissante et assez ferme, mais la fermeté est accentuée par le boisé qui reste discret au niveau de l’aromatique. Le fruit ressort et donne une belle énergie. Belle matière, encore tendue. La finale est ferme, un peu sévère avec une très bonne longueur.
Très bien, mais à revoir dans quelques années pour que le vin se détende.

Luigi Pira - Barolo Vigna Rionda 2016
Superbe nez qui allie finesse, notes florales et profondeur avec un fruit noir et mûr, mais aussi acidulé et frais. On retrouve des herbes sèches, épices, réglisse, léger cuir, noisette sèche. Pointe de volatile discrète. Un nez complet.
Très belle bouche qui, comme le nez, associe charpente et muscle avec finesse et délicatesse. Juteux et énergique avec un très beau grain du tanin. Touche salivante et excellente longueur.
Superbe !

Guido Porro - Barolo Vigna Rionda 2016
Ils ont hérité d'une parcelle qui appartenait à Tomasso Canale. Les deux autres producteurs étant Ettore Germano et Giovanni Rosso. Ce dernier a mis la barre très haut en terme de prix (environ 230€), celui de Porro est autour de 90€.
Superbe nez fin et précis. Un vin complet avec un très beau floral sur la rose, violette, notes balsamiques et un superbe fruit très profond sur les petits fruits rouges, cerise. Il y aussi des notes de fruits noirs, épices, réglisse. Beaucoup de pureté dans ce nez. Magnifique !
Bouche complète et d'un équilibre magistral entre finesse et puissance. Quel volume ! C'est harmonieux et d'une grande évidence. Le tout en continuité. La longueur est excellente avec un côté salin. Longueur excellente en fraîcheur et d'une grande précision.
Grand vin.



Ce que l'on peut en déduire, c'est que tous les vins sont délicieux même si le Principiano est un peu simple, mais il est dans une fourchette de prix moins importante (30 € environ). Ce qui surprend le plus est le plaisir que nous avons eu à un stade aussi jeune. Il n'y a absolument aucune honte à se faire plaisir sur ces vins. Ce sont des vins évidents, pas besoin de chercher et de réfléchir pour en saisir les nuances. C'est un millésime que j'apprécie beaucoup, car il est sur la finesse, l'aromatique est sur un profil frais, les équilibres sont superbes avec des acidités et des tanins importants, mais mûrs et dans la matière. En ce sens, je trouve des similitudes avec le millésime 2010.
Le millésime 2015 a été aussi encensé, mais je n'apprécie pas trop ce millésime en général (il existe quand même des vins délicieux.) car les vins souvent trop riches et beaucoup trop chauds pour mon palais.
Bref, une confirmation que l'on a affaire à un grand millésime.
#1
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Anthony, Yves Zermatten, claudius, oliv, Olivier Mottard, Nilgiri, Jean-Bernard, Axone35, Marc C, sideway, peterka, A42T, chrisdu74, bulgalsa, Moriendi, bibi64, DUROCHER, tomy63, leteckel, penmoalic, faka, Vesale, RieslingNebbiolo

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 711
  • Remerciements reçus 250

Nilgiri a répondu au sujet : Quelques Baroli et un Barbaresco sur le millésime 2016

Bonjour Bertrand,

merci pour ce compte rendu bien instructif! Je rentre juste d'une semaine dans le Piémont (CR à venir dans la semaine...) et confirme que 2016 est un grand millésime pour les Barolo et Barbaresco! L'aromatique est déjà complexe et les vins étonnamment accessibles à cet âge d'un an après la mise. Bien sur les tanins doivent se patiner et s'assagir ce qui ne manquera pas de faire de beaux moments de dégustation dans quelques années. Les Monvigliero de Burlotto et Fratelli Alessandria sont renversants...
Je plusssoie également pour Giuseppe Cortese, domaine qui m'avait été conseillé par Fabio Alessandria de Burlotto qui proposent une série de Barbaresco remarquables et encore accessibles.

Salutations, Christophe
#2
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, bertou

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 9591
  • Remerciements reçus 1119

claudius a répondu au sujet : Quelques Baroli et un Barbaresco sur le millésime 2016

merci Bertrand, même impression sur ce millésime 2016 sur les quelques bt ouvertes,
un équilibre parfait qui rend les vins déjà jouissifs en l'état avec des tanins parfaitement enrobés !

Capalot de Burzi à tomber, qui offre déjà une palette aromatique complexe après aération suffisante.
le Casa Mate de Elio Grasso superbe (après 6 h de carafe), énergétique et expressif.
Le Vigna Chiniera de Elio Grasso plus énigmatique, encore un paquet de muscles tendus, alors que curieusement, c'est normalement le plus féminin des deux.
Le Marenca de Luigi Pira ? je l'ai tellement aimé que j'en ai ouvert une 2ème bt quelques jours plus tard pour des amis, déjà irrésistible !
ll semble que Luigi Pira ait fait fort dans ce millésime et j'ai hâte de goûter son Vigna Rionda (à ce propos le 2013 est excellent mais dans un autre style et bonne surprise, le 2010 semble avoir bien digéré son bois maintenant, 2 bt ouvertes au printemps ... cette aromatique sensuelle de Vigna Rionda est sublime ! ).
Heureux de lire que Guido Porro a aussi réussi son Vigna Rionda. J'avais mis ce producteur (pas encore découvert par AG ni ML) sur mon radar, mais je n'avais pas été totalement convaincu par le 2015.
Tu mentionnes le Esther Canale Vigna Rionda fait par Giovanni Rosso, j'ai bu dans un restaurant à Alba le Aldo Canale (même vigne avant morcellement) 2004 et c'est probablement l'un des plus grand barolo bu à ce jour... mahl. introuvable ... pour la petite histoire, c'est cette même vigne qui a produit l'un des fûts acheté à l'époque par Bruno Giacosa pour son Collina Rionda 1989 ris., l'un des 2 vin mythique d'Italie, l'autre étant Sassicaia 1985 ... je n'ai malheureusement goûté ni l'un ni l'autre B)

PS je suis toujours admiratif devant le choix et les prix pratiqués par Vinmonopolet !
as-tu déjà dégusté le Brunate de Claudio Boggione dont Vinmonopolet est l'un des principaux acheteurs
#3
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jean-Bernard, bertou, chrisdu74

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 9591
  • Remerciements reçus 1119

claudius a répondu au sujet : Quelques Baroli et un Barbaresco sur le millésime 2016

Les Monvigliero de Burlotto et Fratelli Alessandria sont renversants...


Salut Christophe, je suis très curieux de te lire ...
j'ai pu comparer ces 2 vins dans le millésime 2012, eh bien surprise, le Monvigliero d'Alessandria était encore plus aérien que celui de Burlotto, mais ce dernier avait un peu plus d'allonge
j'ai ouvert un 2014 et 2015 de Alessandria en m'attendant à cette finesse aérienne et me suis retrouvé face à des Barolo très classiques, fermés avec des tanins astringents ...
quid du 2016 ?
#4

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2682
  • Remerciements reçus 1105

bertou a répondu au sujet : Quelques Baroli et un Barbaresco sur le millésime 2016

Merci Claudius,
J'ai aussi goûté le Barolo de la commune de Serralunga de Luigi Pira, et c'est aussi très bon à un prix tout doux. Je prends note de tes impressions sur le Marenca (tu)
Pour G. Porro, j'ai beaucoup aimé som Lazzaraisco et Santa Caterina sur 2010 et 2013. Moins enthousiaste sur 2011 et je n'ai pas goûté les 2015. Les prix sont sages, ici aussi.
Le Brunate de Claudio Boggione en 2016 est un superbe vin sur un style fin et délicat. J'avais beaucoup aimé le 2015 et ce 2016 est d'un niveau supérieur. Et à un prix très doux quand on voit les Brunate d'autres producteurs.
En parlant de Canale, Luca Roagna avait un Vigna Rionda qui provenait de ses vignes également.

Cordialement,
#5
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: claudius, Jean-Bernard

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 711
  • Remerciements reçus 250

Nilgiri a répondu au sujet : Quelques Baroli et un Barbaresco sur le millésime 2016

Claudius,

les 2 Monvigliero 2016 de Burlotto et de Fratellli Alessandria ont en commun une aromatique déjà complexe , d'une finesse d'arômes et de flaveurs rarement rencontrés sur un Barolo jeune, ça tient du parfum! En bouche il est clair que ces vins doivent être attendus, particulièrement le Burlotto qui présentent des tanins plus serrés que Fratellli Alessandria.
Par contre on peut déjà se faire plaisir sur les "simples Barolo" 2016 de ces 2 domaines qui offre aussi cette finesse aromatique avec une bouche plus avenante, pour ma part j'ai adoré celui de Fratellli Alessandria !

Un autre bon plan pour des Brunate accessibles est le domaine Saglietti, domaine artisanal à la production confidentielle, situé sur le Bricco del Dente à La Morra, environ 25€ pour Brunate et Cerequio.

Salutations, Christophe
#6
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: claudius, Jean-Bernard, bertou

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 82843
  • Remerciements reçus 8310

oliv a répondu au sujet : Quelques Baroli et un Barbaresco sur le millésime 2016

Euh Barolo, niveau accord, c’est pas comme les Spaghettis ?

#7
Pièces jointes :
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: bertou

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6052
  • Remerciements reçus 1576

Marc C a répondu au sujet : Quelques Baroli et un Barbaresco sur le millésime 2016

Réponse complète ici : dobianchi.com/2014/0...

Barolo est invariable (comme nos noms d'appellations je suppose) mais il y a une tendance à utiliser la forme pluriel.

Marc
#8
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, bertou

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 82843
  • Remerciements reçus 8310

oliv a répondu au sujet : Quelques Barolo et un Barbaresco sur le millésime 2016

Grazie mille, Marco ! %tchin
#9

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezVougeotjean-luc javauxCédric42120starbuck