Nous avons 1003 invités et 82 inscrits en ligne

CR: Comm. GB Burlotto, Barolo Cannubi, 2012

  • Messages : 952
  • Remerciements reçus 36

a spurs fan a répondu au sujet : CR: Burlotto « Monvigliero » Barolo 2011

CR: Burlotto « Monvigliero » Barolo 2011

Vin très soyeux, juteux avec un fruit superbe
Toujours aussi élégant et raffiné
Bel équilibre et maturité
Très belle aromatique
Bref , c’est toujours aussi bon !

Frédéric
#61

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 81806
  • Remerciements reçus 7190

oliv a répondu au sujet : CR: Comm. G. B. Burlotto, Barolo, 2008

CR: Comm. G. B. Burlotto, Barolo, 2008

Bouchon neuf de chez neuf, à peine taché sur le miroir (le nebbiolo, c'est peu colorant !).
Robe très claire, sur un beau rubis profond sans trace d'évolution.
Nez très agréable, franc, en particulier le lendemain où l'aération a libéré un fruit un peu comprimé la veille, sur la grenadine, la cerise, la prunelle et de jolies senteurs réglissées.
La bouche est un modèle d'équilibre, à la fois juteuse et généreuse, au beau volume charnu idéalement tranché et mobilisé par une acidité parfaitement intégrée.
Les 14.5° d'alcool annoncés sont imperceptibles et le vin déroule une structure pleine et fraiche auquel un fruité charmeur apporte une gourmandise notable.
La finale est étirée par une amertume sans excès et des tanins d'une grande délicatesse qui apportent une grande finesse tactile.

Un vin absolument délicieux ! (tu)
#62

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 81806
  • Remerciements reçus 7190

oliv a répondu au sujet : CR: Comm. G. B. Burlotto, Barolo, Monvigliero, 2008

Bu chez les normands

CR: Comm G B Burlotto, Barolo, Monvigliero, 2008



Oliv
Robe sur un pourpre bleuté.
Nez puissant, un peu brouillon, compromis de notes de gelées de fruits noirs et de végétal, entre le poivre vert et la feuille de cassis broyée.
Bouche au beau volume à l'attaque mais qui se resserre très vite autour d'une amertume qui lui font perdre en tenue et en plaisir.
Ensemble brouillon, oscillant entre une matière riche et glycérinée, une acidité haute et des tannins saillants sans parvenir à trouver une vraie cohérence.
Finale manquant de définition, ferme sans devenir sèche pour autant.
A revoir.

Vougeot
Rapidement dégusté, j’ai été surpris par l’énôôôôôôôôôrmité du nez. J’ai bien vite déchanté à la dégustation. Je n’ai pas vraiment aimé ce vin un peu brouillon, parfois too much, assez incompréhensible, finalement. Et puis il y avait surtout cette amertume en bouche qui, chez moi, conduit impitoyablement mon verre vers le crachoir.
#63
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2134
  • Remerciements reçus 826

chrisdu74 a répondu au sujet : CR: Triple verticale de Barolo du Domaine Comm. G.B. Burlotto

[size=x-large]
CR: Triple verticale de Barolo du Domaine Comm. G.B. Burlotto
[/size]

Compte-rendu d’une dégustation de Barolo du Domaine Comm. G.B. Burlotto de Verduno (Piémont) qui s’est tenu chez le caviste CAVE SA à Gland en Avril 2016. Le but était de déguster les 3 crus de Barolo du domaine :

Acclivi
Acclivi n’est pas le nom d’un lieu-dit mais celui d’un assemblage de vignes provenant des crus Neirane, Monvigliero et Rocche dell'Olmo, respectant ainsi la pure tradition séculaire du Barolo. Les plus vieilles vignes atteignent quarante ans d’âge.

Monvigliero
Le cru le plus réputé de Verduno, cuvée vinifiée en vendange entière

Cannubi
Les vignes en production ont aujourd’hui une vingtaine d’années en moyenne. Cannubi est le seul vin du domaine situé sur la commune de Barolo et il est issu du cru Cannubi Valleta, Valleta étant une subdivision de l’historique Cannubi, avec une surface d’environ quatre hectares formant un bassin orienté sud, sud-est. C’est au cœur du cru, sur sa partie la plus qualitative, que se trouvent les 0.7 ha du domaine.

Comme souvent, quand le thème est italien, l’ambiance est moins studieuse… beaucoup plus animée dans la salle…

Série 1

Monvigliero 1999

Robe rouge un peu brunie, nez sur le kirsch, les cerises à l’eau de vie, les prunes aigres-douces. En bouche, la texture est souple et fine mais les tannins bien que très fins sont très astringents. Une pointe d’alcool perceptible, la finale reste sur le fruit mais aussi des notes animales (que je remarque quand on en parle). J’aime la finesse du jus néanmoins
B++

Acclivi 2001

La robe est un poil plus jeune, le nez plus frais (fruits) avec des notes d’orange sanguine et de pomelo. En bouche on trouve d’abord plus de fruits, le vin parait plus svelte mais c’est peut-être plus acide, ensuite les tannins débarquent et serrent beaucoup en fin de bouche
TB+

Cannubi 2001

Nez sur les prunes et les cerises confites. La bouche attaque souple et fondue puis subit l’astringence un peu comme le Monvigliero. Ça se produit plus tard mais c’est plus marqué même si on finit par retrouver ses papilles pour apprécier le fruit; ce vin est plus puissant, avec de l’intensité sur le couple acidité/alcool . Il paraît encore jeune, la finale serre encore un peu mais quel jus !
TB++/EXC-

Série 2

Acclivi 2006

Robe rouge encore très jeune, nez peu expressif. En bouche, attaque vive, pas moins de volume mais une apparence de finesse due à une tension supérieure; ( au fil des millésimes, c’est une caractéristique qui m’apparaît constante, un peu moins puissant que Cannubi et moins baroque que Monvigliero)

Monvigliero 2006

Nez plus jeune que 2001, encore bien fruité (griotte et prunes à l’eau de vie –légère- puis pomelo) qui révèle déjà un caractère tendre. La bouche est souple, charnue voire charnelle d’abord avant que les tannins ne marquent le milieu et le fond de bouche. Le plus tendre des 3.
EXC mais semble décliner assez vite dans le verre

Cannubi 2006

Nez superbe, à la fois floral et fruité ! plus un léger vole de poussière ? En bouche on retrouve l’élégance du Monvigliero avec un volume, une masse tannique plus marqués; quand on pourrait commencer à s’inquiéter d’une astringence massive, la finale est superbe encore une fois, encore jeune mais très buvable avec du potentiel EXC+ le plus complet

Série 3

Acclivi 2008

Nez réduit, quelques notes de ventre de lièvre ; Bouche très souple à l’attaque avec une acidité qui s’installe; assez astringent mais des tannins très fins, pas séchants ou alors à peine à la fin; la finale reste souple et fruitée avec un soupçon de l’aromatique animale qui revient sans être gênante
EXC

Monvigliero 2008

Je retrouve le nez qui m’a scotché sur le 2011, une profusion de fruits, fraise, crème de cassis. On retrouve cette aromatique en bouche à la texture souple tout en dentelle, super élégant, top ! Parait un peu moins long car moins salivant. Je retrouve tout à fait le style du 2011, décadent et baroque (bien meilleur apparemment que la bouteilles dégustée chez les normands)
EXC++

Cannubi 2008

Nez sur les fruits cuits, la réglisse avec une note médicamenteuse et une pointe de réduction animale. En bouche c’est encore une fois la synthèse des 2 précédents, plus puissant que Monvigliero, moins droit et serré que Acclivi ; grand avenir
EXC++

Série 4

Acclivi 2009

Nez qui renarde, bouche souple de l’attaque au milieu; plus acide, plus strict que 2008 mais plus riche aussi donc équilibré d'une certaine façon.
EXC

Monvigliero 2009

Nez d'abord moins ouvert que 2008 mais une belle pallette aromatique sur la tomate confite, la fraise, les fleurs de rose, l’encens, en fait ça s’ouvre diablement dans le verre! On retrouve le fruit en bouche mais c’est plus serré, tannique et structuré que 2008 même si le style est là avec cette sorte de texture lâche mais qui se tient quand même et ces parfums...
EXC+

Cannubi 2009

Encore du renard au nez, bouche à l’attaque assez vive, semble moins charpenté ou plus acide, c’est plus tendu en tout cas. La bouche se réassouplit ensuite, parait moins astringent mais peut-être du fait de l’impact en bouche du couple acidité/intensité
EXC

Série 5

Barolo classico 2012

Nez plus jeune, fruité, marqué par l’élevage (pas vanillé mais on sent le boisé) avec une réduction légère. Bouche vive et acide mais avec un joli fruit et une texture pas trop serrée. Un joli vin déjà abordable sur une viande rouge. J'avais gouté le 2011 de façon similaire il y a quelques mois, celui là semble un poil au dessus avec une meilleure définition
TB

Acclivi 2012

Nez légèrement réduit. La bouche est charnue, on retrouve le style avec un joli fruité avec une astringence marquée mais toujours en finesse; idem au précédent en plus riche et complexe
TB . Prometteur pour les 2 autres cuvées si on y retrouve les écarts de style comme dans les millésimes précédents

Eh bien, quelle belle dégustation encore !

Pour comparer avec les précédentes verticales de piémontais, sans jugement qualitatif, je place Burlotto (au style plus polissé avec une belle définition et une relative finesse) entre le Bussia de Parusso d’un côté, plus rustique, sauvage, qui ne laisse pas indifférent et la cuvée Le Vigne de Sandrone au caractère plus sophistiqué mais parfois moins passionnant et monolithique. Image instantanée à revoir avec plus de vieillissement.

Enthousiasmé par le Monvigliero 2011 gouté 2 fois, j’y venais pour comprendre si c’est un style propre à la cuvée ou bien au millésime. J’y ai découvert aussi les 2 autres cuvées Acclivi et Cannubi. Acclivi sur une certaine trame stricte, presque austère, Cannubi le plus complet avec un peu plus de matière et ce fameux Monvigliero qui semble depuis 2008 (voire 2006 ) présenter cette aromatique géniale et une texture en bouche impalpable et racée que je qualifierais de bourguignonne ou plutôt de Rayassienne si j’en avais bu suffisamment de chaque pour vraiment pouvoir comparer.
En tout cas, 3 cuvées bien différenciées avec un style propre et abordables en jeunesse, bref un domaine à recommander chaudement !

Merci aux organisateurs et à Fabio Alessandria (membre de la 5ème génération sur le domaine) venu commenter cette dégustation. Je ne fais pas l’effort de retranscrire les quelques infos glanées sur le domaine, j’imagine qu’on aura des détails sur le blog un jour ou l’autre et sinon quelques belles visites sont relatées ci-dessus.

Chris d'U
#64
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: claudius

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2547
  • Remerciements reçus 118

leguitou a répondu au sujet : Triple verticale de Barolo du Domaine Comm. G.B. Burlotto

Merci Chris d'U pour tes commentaires sur cette triple verticale très intéressante, surtout quand on a un certain nombre de bouteilles de la série dans sa cave ... :)

Bien cordialement,
Guillaume
#65

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 952
  • Remerciements reçus 36

a spurs fan a répondu au sujet : Re: Triple verticale de Barolo du Domaine Comm. G.B. Burlotto

Superbe dégustation et CR Chris !

pas mal de bouteilles en cave pour moi aussi comme Guillaume, donc très intéressant

J'avais discuté avec Fabio qui disait de ne pas garder ses vins plus de 15 ans sur les bons millésimes et 20 maxi pour les millésimes exceptionnels

Sur la durée effectivement ,Cannubi est peut être un peu plus taillé pour la garde que le Monvigliero qui depuis quelques millésimes est irrésistible jeune !

Frédéric
#66

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 41
  • Remerciements reçus 0

Yan a répondu au sujet : Triple verticale de Barolo du Domaine Comm. G.B. Burlotto

Des photos prises lors de la soirée



Pour ma part, la cuvée Acclivi a fait preuve d'une belle régularité lors de la dégustation.>:D<
Merci à Fabio pour sa disponibilité, sa passion et sa gentillesse.
Cordialement.
Yan
#67
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5073
  • Remerciements reçus 312

ols a répondu au sujet : Re: Triple verticale de Barolo du Domaine Comm. G.B. Burlotto

Dommage qu il n y ait pas un CR a suivre, cela aurait été du plus intéressant :)
#68

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 81806
  • Remerciements reçus 7190

oliv a répondu au sujet : Re: Triple verticale de Barolo du Domaine Comm. G.B. Burlotto

C'est vrai que le choc des photos sans le poids des mots perd 99% de son intérêt.
#69

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2458
  • Remerciements reçus 628

bertou a répondu au sujet : CR: Comm. G. B. Burlotto - Barolo Monvigliero 2012

CR: Comm. G. B. Burlotto - Barolo Monvigliero 2012
Joli nez parfumé et délicat sur la fraise, framboise, fumé, floral aussi. Le tout est piqueté d'épices douces. On retrouve une toute petite pointe truffé. Un vin qui joue sur la finesse mais je trouve que le nez pourrait avoir plus de profondeur.
Bouche moyennement puissante avec de la gourmandise en attaque. L'acidité prend rapidement le dessus mais reste fine et délicate. Les tanins sont peu prononcés pour un Barolo et on continue sur la finesse donc. La longueur est bonne, fraîche et d'une joli précision.
Très bien.

Un vin charmeur et très agréable à boire sur sa jeunesse. Il manque un peu de fond par rapport à d'autres millésimes.
#70

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 81806
  • Remerciements reçus 7190

oliv a répondu au sujet : Re: Comm. G. B. Burlotto - Barolo

Barolo
Triple verticale de Comm. GB Burlotto.

www.cavesa.ch/blog/t...
#71

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 81806
  • Remerciements reçus 7190

oliv a répondu au sujet : CR: Comm. G. B. Burlotto, Barolo, Acclivi, 2008

CR: Comm. G. B. Burlotto, Barolo, Acclivi, 2008


Bouchon en bon état mais fin et très serré. J'ai failli me péter une artère pour l'extraire !
Robe sur un grenat profond sans trace de noirceurs.
Beau nez précis, sur les fruits noirs, la prune, le raisin frais, le cassis et de très belles senteurs épicés.
Bouche puissante, d'une matière impeccable, à la largeur sans excès de muscle ni d'alcool perceptible malgré les 14.5° annoncés.
L'ensemble est parfaitement mobilisé par une très belle acidité et laisse s'exprimer un charme aromatique certain, d'une grande netteté et gourmandise.
La finale marquée d'une petite amertume et d'un retour tannique est impeccable de persistance et de jus face à une belle viande rouge.

Un vin impeccablement réussi !
#72
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 9501
  • Remerciements reçus 873

claudius a répondu au sujet : CR: Comm. G. B. Burlotto Verduno Pelaverga 2015

CR: Burlotto Verduno Pelaverga 2015

le Pelaverga est un cépage autochtone

nez spontané et ébouriffant sur les petites baies rouges et les notes florales,
en bouche fruit tout juste cueilli et croquant, demi-corps, vif et désaltérant
un petit vin clairement d'inspiration bourguignonne, rafraîchissant avec beaucoup de personnalité.

beaucoup de plaisir

#73
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5615
  • Remerciements reçus 359

Jean-Bernard a répondu au sujet : CR: Comm. G. B. Burlotto Verduno Pelaverga 2015

En effet Claude, beaucoup de plaisir sur ce vin, dont j'ai trouvé par ailleurs le bouquet très évolutif au fil de la soirée.
Personnellement je ne le qualifierais pas de vif mais chacun son ressenti et son vocabulaire.
Ce qui est sur c'est qu'après en avoir bu une bouteille j'en ai recommandé six dans la foulée.

JB
#74

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5615
  • Remerciements reçus 359

Jean-Bernard a répondu au sujet : CR: Comm. G. B. Burlotto Barolo Monvigliero 2012

CR: Comm. G. B. Burlotto Barolo Monvigliero 2012
Double carafage, 5 heures avant.

Cédric: Nez mur à dominance de fruits rouges, légèrement confiturés. Notes Florales (pivoine)
Belle pureté de fruit en bouche, à dominance de fruit à noyaux. C'est racé par un accent marin (anchois). Pointe d'alcool non dérangeante. Très Bien

Frisette: La robe est rubis, légèrement trouble. Le nez est franc et éclatant, sur des petits fruits et baies rouges, l'alcool de framboise. C'est d'une grande pureté, ça pète le fruit et le bonbon. C'est très primaire, légèrement sanguin. La bouche est acidulée, avec un peu d'amertume en finale. La trame tannique est d'une finesse superlative, "antimatière" comme nous dit Nico. On a de la violette, de la framboise, de la prune, du kirsch...Juste un peu d'alcool qui déséquilibre légèrement la finale, qui est de longueur honnête. Pour moi, c'est Très Bon (16/20), dans un style "vin nature très réussi". J'étais parti sur un "nature" +/- gamay....et vu que Nico avait parié une chemise que ce n'était pas un Barolo... ;)

JB: Un nez complet, expressif et subtil comme je les aime (prune, fleur, épices, petit suisse)
Bouche en demi corps qui d'emblée balance une matière d'une finesse de très haut niveau, qui ne renie pas son caractère sudiste. C'est délié, fondu jusque dans la finale; c'est plein d'évidence, de gourmandise et d'élégance (ce qui ne manquera pas d'étonné pour un barolo si jeune). Ce n'est pas grand (ça pourrait avoir plus de profondeur, de vibration ou de folie) , mais c'est tout simplement bon à l'extrême.

JB
#75

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 9501
  • Remerciements reçus 873

claudius a répondu au sujet : CR: Comm. G. B. Burlotto Barolo Monvigliero 2012

CR: Monvigliero 2012 G. B. Burlotto

je trouve très intéressant de découvrir les goûts et la perception de chacun

en ce qui me concerne, ce vin m'a impressionné:
finesse, complexité, délicatesse, texture phénoménale -de la ouate qui virevolte en état d'apesanteur-
j'ai pensé aux Ruchottes de Rousseau
si ce vin avait plus de profondeur ou de fond, le charme serait pour moi cassé
#76

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5615
  • Remerciements reçus 359

Jean-Bernard a répondu au sujet : Comm. G. B. Burlotto Barolo Monvigliero 2012

J'aime bien ta position Claude. :)

Je n'ai pas spécialement envie d'alimenter un débat sur les caractéristiques objectives et subjectives de la "grandeur" d'un vin, juste que ton commentaire me rappelle une question débattue ici à je ne sais plus quelle occasion: "un vin en demi-corps peut-il être grand?".

Pour te rejoindre, je ne suis pas sûr que j'aurais préféré ce vin avec plus de ci ou de ça.

JB
#77

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5615
  • Remerciements reçus 359

Jean-Bernard a répondu au sujet : Comm. G. B. Burlotto Verduno Pelaverga 2015

claudius écrit: CR: Burlotto Verduno Pelaverga 2015nez spontané et ébouriffant sur les petites baies rouges et les notes florales, en bouche fruit tout juste cueilli et croquant, demi-corps, vif et désaltérant un petit vin clairement d'inspiration bourguignonne, rafraîchissant avec beaucoup de personnalité. beaucoup de plaisir


Nouvelle bouteille, conforme aux impressions de Claude, surtout après une aeration conséquente qui harmonise le bouquet et la matière.
Belle finale florale et poivrée.

Un très bon partenaire pour des andouillettes de Troyes AAAAA grillées, grâce a son acidité qui tranche avec le gras du plat. (tu)

JB
#78

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 19955
  • Remerciements reçus 673

enzo daviolo a répondu au sujet : CR: Domaine Burlotto Barolo "Acclivi" 2008

CR:

Barolo Domaine Burlotto « Acclivi » 2008
Nez balsamique, de fruits noirs purs, de myrtille, d’épices douces, de baie sauvages dans un ensemble profond, pur et frais. Très beau nez.
La bouche n’est pas en reste, large, ample avec de super tannins, beaucoup de salivation et un équilibre magistral, aérien où la fraicheur compense la richesse de maturité, le tout avec la terrible gourmandise de cette belle matière harmonieuse. Long sur les fruits noirs et très digeste. Magnifique Barolo. A noter que 2 jours après l’aromatique était un peu plus confite. Très Bien +/Excellent.
#79

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5131
  • Remerciements reçus 1430

Olivier Mottard a répondu au sujet : Comm. G.B. Burlotto (Verduno) - Dolcetto d'Alba 2013

CR:

Comm. G.B. Burlotto (Verduno) - Dolcetto d'Alba 2013

Robe grenat avec des reflets violacés.
Nez ample et ouvert sur des notes de fruits rouges et une touche épicée.
Bouche d'une grande fraîcheur avec une acidité parfaitement calibrée et un tanin mûr qui confère au vin un équilibre sur la gourmandise.
Belle longueur pour un vin simple et fruité qui termine sur une délicate note poivrée.
On en fait volontiers son vin de soif !
J'aime !

Olivier
#80
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 332
  • Remerciements reçus 45

jfrdz a répondu au sujet : CR: Comm. G.B. Burlotto (Verduno) - Barolo 2009

CR: Comm. G.B. Burlotto (Verduno) Barolo 2009



Carton en cave depuis quelques années, domaine jamais goûté.

Robe plutôt soutenue pour un nebbiolo, légères traces dévolution sur le disque. Nez magnifique, une sorte d’équilibre entre les notes fruitées (cerises) et florales (rose). Bouche en parfait accord, peu d’acidité, mais avec pas mal de tanins fins qui prolongent quelque peu l’aromatique. Beaucoup de classe, mais il faut absolument servir ce Barolo aux alentours de 18°, voire plus. Dégusté d’abord à 16°, l’amertume était perceptible et dérangeante.

Après 48 heures, le nez avait pris de la profondeur (côté sanguin en plus) et l’équilibre en bouche n’avait pas bougé (la bouche présente comme un équilibre « français » dans le sens que tout est en place sans que rien ne dépasse, équilibre différent des autres Barolo que je déguste habituellement). J’ai aussi eu l’impression de me retrouver du côté du Haut-Piemont (Gattinara) que du côté de Barolo à cause du côté sanguin et de l’intensité en deçà de l’appellation.

Belle entrée en matière pour un « simple » générique. Je prévois de le conserver encore un peu, tant ce vin me semble à l’orée de son existence. Ce premier essai chez ce producteur m’a donné envie de me pencher sur Acclivi et Mongliviero.

_____________________________________________________________________________________
« Avez-vous déjà bu une bonne bouteille avec un connaisseur en vin ? C'est un supplice. » Nicolas Bouvier
#81
Pièces jointes :
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 81806
  • Remerciements reçus 7190

oliv a répondu au sujet : CR: Comm. GB Burlotto, Langhe Nebbiolo, 2013

CR: Comm. GB Burlotto, Langhe Nebbiolo, 2013

Bouchon parfait.
Jolie robe sur un grenat clair et bien brillant.
Beau nez franc, sur un fruit net et ouvert, sur les fruits rouges, la prune, la grenade et des notes de caramel au lait qui s'évacueront totalement le lendemain
La bouche est en deux temps, agréable en attaque, sur une jolie matière et une certaine pureté de fruit, elle ne tient pas la distance et s'effondre assez vite, sur une matière un peu légère qui manque vraiment d'intensité pour se relancer.
La finale courte s'abime un peu dans une certaine amertume.

Mieux qu'il y a 2 ans mais ça reste un peu simplet.
#82

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1
  • Remerciements reçus 0

Petrushka a répondu au sujet : Comm. GB Burlotto, Barbera d'Alba 2015 Aves

CR: Barbera d'Alba 2015 Aves

un producteur dont j'admire le Monvigliero et j'apprécie le Perlavega
...
là je m'interroge, une robe brillante aux éclats pourpres-violets
un nez un peu primaire, sans complexité, c'est droit et franc mais on s'ennuie
bouche intense, ferme, presque trop concentrée, c'est monolithique, manque de complexité mais surtout de charme

3 bt bues avec une perception identique ...
prob. beaucoup trop tôt encore
Le Perlaverga offre plus de plaisir à ce stade

#83
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5615
  • Remerciements reçus 359

Jean-Bernard a répondu au sujet : CR: Comm. GB Burlotto - Barolo 2012

CR: Comm. GB Burlotto - Barolo 2012

Je découvre l'entrée de gamme des barolos du domaine. Bu sur deux jours.
Nez sur la cerise et la réglisse et un trait végétal, très agréable.
Attaque arrondie, prélude civilisé à une bouche plutôt tenue, droite et très légèrement ferme.
Le + : un toucher fondu, soyeux, un style infusé, super.
Ensemble bien équilibré, on ne sent pas les 14° d'alcool.
Fond de verre réglissé.
Belle bouteille!

JB
#84

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5363
  • Remerciements reçus 2125

Frisette a répondu au sujet : CR: Comm. GB Burlotto, Barolo, Monvigliero, 2011

CR: Comm. GB Burlotto, Barolo, Monvigliero, 2011
Bue en attendant l'été chez JB

Côtes d'agneau grillées, semoule ras el nout.

Cédric42120:
Nez séduisant, fruité: fraise, fruit à noyau à dominance de cerise.
Belle pureté et maturité de fruit en bouche (cerise, prune), trait vert (queue de cerise). C'est droit, long, construit sur une acidité un peu haute avec une pointe d'alcool en finale nullement chaleureuse..
Bien/très Bien

Jean-Bernard:
Nez floral avec des notes de terre, de prune.
Bouche soyeuse, tenue avec un caractère sudiste très maitrisé. Finale très gourmande, fraise, réglisse, trait végétal. Très proche du 2012, un poil plus sudiste. Miam !

Frisette:
La robe est grenta rubis. On a également un nez qui présente de la volatile, avec un fruité sur la prune, un peu nature. La bouche est fraîche, fondue, avec un peu de végétal, de violette et de prune. Il sait rester droit, tout en restant simple et facile, avec une matière fine mais qui semble tenue par l'alcool. Je ne suis pas fan de ces équilibres là (acidité très haute, matière "fragile" et aromatique). Si ce n'est pas un Gauby, c'est alors un Barolo! Je le goûte bien moins que le 2012 bu récemment toujours chez JB . Correct à Assez Bien (13,5/20)

Flo (Florian) LPV Forez
#85

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 314
  • Remerciements reçus 317

SOK a répondu au sujet : Comm. GB Burlotto, Elatis, Vino Rosato - 2016

CR: Comm. GB Burlotto, Elatis, Vino Rosato - 2016

Un très beau rosé élaboré a partir de nebbiolo, pelaverga et barbera si j'ai bon souvenir.

Lors de notre récente visite au domaine, Cristina nous avait fait remarquer que, bien que minoritaire dans l'assemblage, la pelaverga marque sensiblement le nez de ce vin par ses arômes caractéristiques de poivre blanc.
La bouche est moelleuse (le contraste avec le nez est assez saisissant) un rien acidulée sur la fraise et le cassis.
Légère amertume en finale mais qui donne de la tenue au vin, ce qui n'est pas pour me déplaire.

Un rosé de caractère, pas sucrailleux pour un sou, a ne pas servir trop frais.

BIEN

Cordialement,

SOK
#86
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jean-Bernard

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5615
  • Remerciements reçus 359

Jean-Bernard a répondu au sujet : CR: Comm. GB Burlotto, dolcetto d'alba 2015

CR: Comm. GB Burlotto, dolcetto d'alba 2015

Bouquet très parfumé et varié, d'un fruité assez pur.
Plutôt réussi ce dolcetto, pas mal de similude en bouche avec un beaujolais d'un millesime mûr (m'a fait penser à 2009): de la mâche, de la douceur, de la rondeur, un fond d'amertume. Ca manque d'éclat par rapport à un beau beaujolais mais c'est bon.

Merci Nico!

JB
#87

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1867
  • Remerciements reçus 447

sideway a répondu au sujet : CR: Comm. GB Burlotto - Dolcetto d'alba 2015

CR: Comm. GB Burlotto - Dolcetto d'alba 2015 :

Même vin que Jean-Bernard. Mes impressions sont globalement proches.

On a effectivement un nez et une bouche très fruités.
Mais - et c'est là où je diffère de JB - derrière cette simplicité apparente je pense qu'on a affaire à un vin plus " construit " qu'il n'y paraît. On a finalement une matière assez imposante qui je trouve a été bien domptée, elle possède un aspect séveux doublé d'un joli grain.
La longueur est correcte et le vin est frais en finale.

Je suis curieux de voir ce qu'il donnera avec un peu de garde.

Frèdè
#88

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 58
  • Remerciements reçus 30

betompré a répondu au sujet : Comm. GB Burlotto - Verduno Pelaverga 2016

CR: Comm. GB Burlotto - Verduno Pelaverga 2016

Au nez, fruits rouges et un peu de poivre. La bouche est fruitée et gouleyante avec toujours cette touche de poivre. C'est original et très bon, pas très long certes mais on s'en fout un peu et la petite sœur est déjà commandée.
Amusant de voir le succès de ce vin, lors d'un repas à l'Osteria dell Arco à Alba, les deux tables à côté de nous en avaient commandés aussi.
#89
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, SOK

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 81806
  • Remerciements reçus 7190

oliv a répondu au sujet : Comm. GB Burlotto - Verduno Pelaverga 2016

betompré écrit: CR: Comm. GB Burlotto - Verduno Pelaverga 2016

Au nez, fruits rouges et un peu de poivre. La bouche est fruitée et gouleyante avec toujours cette touche de poivre. C'est original et très bon, pas très long certes mais on s'en fout un peu et la petite sœur est déjà commandée.
Amusant de voir le succès de ce vin, lors d'un repas à l'Osteria dell Arco à Alba, les deux tables à côté de nous en avaient commandés aussi.


Parfaite description de ce qui fait le charme de ce grand petit vin.
Comme le dit François Mauss, il y a les vins à problème et les vins solutions.
Le Pelaverga du domaine fait vraiment partie de la seconde catégorie !
#90

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezVougeotjean-luc javauxCédric42120starbuck