Nous avons 1263 invités et 64 inscrits en ligne

Azienda Agricola Franck Cornelissen - Etna - Sicile

  • Messages : 2682
  • Remerciements reçus 1100

bertou a créé le sujet : Azienda Agricola Franck Cornelissen - Etna - Sicile

AZIENDA AGRICOLA FRANCK CORNELISSEN



Azienda Agricola Franck Cornelissen
Via Nazionale, 297 (frazione Solicchiata)
IT - 95012 Castiglione di Sicilia (CT)
Etna Nord - Sicilia
Mail : info@frankcornelissen. it

www.frankcornelissen...

* Facebook Azienda Agricola Franck Cornelissen

* Instagram Azienda Agricola Franck Cornelissen

Pour l'organisation de visites du domaine et dégustations : pr@frankcornelissen. it






Nous décidons d'ouvrir ce vin sur une entrecôte d'élan sur un lit de pomme de terre.

CR: Frank Cornelissen - Munjebel 4 2006
100% Nero Mascalese. Un vin naturel sans ajout de quelque conservateur que ce soit comme le stipule l'étiquette.
La robe est rouge tuilé assez claire. Bizarre cette couleur si évolué sur un vin si jeune. Pourvu que la bouteille ai été stocké correctement avant achat.
Le nez est sur les pruneaux, la viande fumée, un parfum qui me rappelle le foin, et aussi aussi un côté minéral trouvé chez le vin de Giarolamo Russo. La bouche est équilibré avec une belle acidité et de beaux tannins serrés. Le côté viande fumée se ressent beaucoup. Finale longue sur la viande fumée une fois de plus.

Vin correct, mais le fruit est déjà évolué avec des arômes tertiaires. J'espère que ma bouteille qu'il me reste n'est pas aussi évoluée.

Bertrand
#1

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1565
  • Remerciements reçus 9

alfonso a répondu au sujet : Magma (2006 et 2005) de F. Cornelissen

bertou écrivait:
> Nous décidons d'ouvrir ce vin sur une entrecôte
> d'élan sur un lit de pomme de terre.
>
> 100% Nero Mascalese. Un vin naturel sans ajout de
> quelque conservateur que ce soit comme le stipule
> l'étiquette.
> La robe est rouge tuilé assez claire. Bizarre
> cette couleur si évolué sur un vin si jeune.
> Pourvu que la bouteille ai été stocké correctement
> avant achat.
> Le nez est sur les pruneaux, la viande fumée, un
> parfum qui me rappelle le foin, et aussi aussi un
> côté minéral trouvé chez le vin de Giarolamo
> Russo. La bouche est équilibré avec une belle
> acidité et de beaux tannins serrés. Le côté viande
> fumée se ressent beaucoup. Finale longue sur la
> viande fumée une fois de plus.
>
> Vin correct, mais le fruit est déjà évolué avec
> des arômes tertiaires. J'espère que ma bouteille
> qu'il me reste n'est pas aussi évoluée.
>
> Bertrand

J'ai bu le Magma (2006 et 2005) de F. Cornelissen ( Presque 100 % Nerello Mascalesse)
Vin Nature pas filtré...ça se voir à la quantité de petit flotteur en suspension présent dans le verre.
Robe rouge très clair
Le nez est flatteur sur les fraises écrasées et beaucoup de fraîcheur.
la bouche est concentré,avec un beau volume et une bonne tension dommage que ce ne soit pas un poil plus long!!

Rapport qualité/prix scandaleux et totalement surfait de 90 à 120 € même pas en rêve!

Par ailleurs, je ne me bats pas pour avoir raison, puisque j'ai raison...;) L.J.
#2

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2682
  • Remerciements reçus 1100

bertou a répondu au sujet : Re: Magma (2006 et 2005) de F. Cornelissen

Alfonso,
à mon avis les Magma de Cornelissen tu les as payés à des prix totalement injustifiable ::o.
Ici en Norvège il est disponible à 40 euros et le Munjebel je l'ai eu à 20 euros en promotion, c'est vrai ; mais il était dispo à 30 euros avant la promo.

Bertrand
#3

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1565
  • Remerciements reçus 9

alfonso a répondu au sujet : Re: Magma (2006 et 2005) de F. Cornelissen

je les ai pas payé et je ne les achèterais jamais même à 40 €
et je te reconfirme les prix
"VA" Magma rosso 2006 90 €
"R" Magma rosso 2005 120€
Je les ai bu en compagnie de Frank Cornelissen
Pour ce qui est du Munjebel rosso 2004, il était à 28.50€

Alfonso

Par ailleurs, je ne me bats pas pour avoir raison, puisque j'ai raison...;) L.J.
#4

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2682
  • Remerciements reçus 1100

bertou a répondu au sujet : CR: Cornelissen - Rosso del Contadino 2008 (Etna)

Passé en carafe 4 heures avant la dégustation.
Vin non soufré, non filtré avec beaucoup de dépôt. Pas loin d'un demi centimètre sur le fond de la bouteille.

CR: Cornelissen - Rosso del Contadino 2008 (Etna)
Robe rouge sombre relativement claire.
Nez explosif sur la fraise, la groseille, des notes de fumées et de silex. Nez pur, profond et complexe qui laisse augurer de belles choses.
Le début de bouche est marqué par la puissance et la fraîcheur, le fruit est mûr. Cette entrée en bouche laisse la place à un forte sécheresse et à des tannins très présents, relativement rugueux. C'est relativement agressif. En fin de bouche apparait des arômes de champignons, d'étable et de cave non aéré peu agréable. C'est exactement les mêmes arômes que je retrouvait parfois étant jeune dans les vins de mon père quand il n'était pas satisfait de son vin. Mon père faisait un vin non filtré sans utilisation aucune de soufre.

Bref vin décevant. Dommage vu la qualité du nez.
#5

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2682
  • Remerciements reçus 1100

bertou a répondu au sujet : Azienda Agricola Franck Cornelissen - Etna - Sicile

Je commence un fil sur ce domaine de la vallée nord de l'Etna qui est déjà bien connu de nombreux LPViens.
#6
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2682
  • Remerciements reçus 1100

bertou a répondu au sujet : CR: Azienda Agricola Franck Cornelissen - Susucaru 4 - 2011

CR: Azienda Agricola Franck Cornelissen - Susucaru 4 - 2011
Un mélange de Malvasia, Cataratto et Nerello Mascalese.
Un vin rosé qui n'a d'ailleurs que la couleur rosé comme point commun avec les vins rosés que nous connaissons.
Robe rosé groseille assez profonde.
Beau nez pur et transparent sur la prune rouge bien mûre et fraîche, fruits rouges acidulés, mandarine, côté fumé. J'aime beaucoup ce nez. Il y a de la profondeur.
En bouche, le vin est assez puissant avec une certaine richesse. Il y a un côté velouté dans le touché. L'acidité est assez marquée et donne de la vie au vin avec un côté rafraîchissant. La finale et saline avec une sensation tannique très fine mais bien présente. La longueur est bonne avec un côté salivant et frais.

Très bien.
Un rosé dans le style des Pinot Grigio de macération de Radikon et Princic. Un rosé de gastronomie et pas le style de vin à siroter sur une terrasse estivale.
#7

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2774
  • Remerciements reçus 6

Patrick Bottcher a répondu au sujet : Re: Azienda Agricola Franck Cornelissen - Etna - Sicile

Excellente idée que l'ouverture de ce sujet !

Patrick Böttcher
VinsLibres.net
#8

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2682
  • Remerciements reçus 1100

bertou a répondu au sujet : Re: Azienda Agricola Franck Cornelissen - Etna - Sicile

Copier/coller du fil Voyage sur l'Etna : lapassionduvin

Rendez-vous nous est donné au téléphone à la pizzeria Cave Ox à Solicchiata par Frank. J’ai bien compris qu’en période de vendanges, Frank évite soigneusement les visiteurs.
Nous avons à peine débuté les salutations que nous nous sommes aperçus que le dialogue pourrait se faire en français. Frank est surpris de rencontrer des émigrés français en Norvège. On aurait pu dire la même chose sur lui. Nous avons juste choisit les directions opposées ;-)

Frank est en pleine vendange des cépages blancs, et la première chose qui nous frappe c’est le stress qu’il dégage. D’emblée, il nous parle des difficultés de ce millésime pour les blancs en replaçant sans cesse sa casquette, en passant sa main dans sa barbe. Le manque d’eau cette été, les maturités très hétérogènes en blanc l’amenant à faire un compromis entre sur-maturité et sous-maturité. Dans son travail, Frank semble être un éternel insatisfait.
Entre le jovial et positif Marco de Grazia et Frank plein de stress, la différence est frappante.

Nous comprenons que notre visite sera de courte durée. Nous n’avons tout simplement pas envie de le déranger en plein travail.

Comme Andrea Franchetti et Marco De Grazia, Frank Cornelissen est arrivé sur l’Etna au début des années 2000. Ce belge d’origine recherchait un lieu pour faire un grand vin et après avoir vagabondé dans toute l’Europe, il est tombé littéralement amoureux du terroir de l’Etna Nord.
Le domaine s’étend sur 12 hectares répartis en une douzaine de parcelles sur l’ensemble du territoire nord entre Solicchiata et Randazzo. Frank ne cesse de s’agrandir et va faire l’acquisition de nouvelles parcelles. Les vignes en production sont en gobelet et toutes travaillés à la main et beaucoup de vieilles vignes dont certaines plus que centenaires. Il a aussi replantées certaines vignes franches de pied. Le coût de revient est important pour tout ce travail manuel et il a des difficultés à rentrer dans ses frais pour son vin de base le Rosso del Contadino (rouge du paysan en italien) qui est son principal vin en terme de volume. Il se pose la question de mettre certaines vignes en espalier.
Le travail de Frank à la vigne est issu de différentes philosophies : agriculture biologique, biodynamique et naturelle. Son but est de faire des vins de l’Etna et il n’a cure des chapelles. Ses vins doivent s’exprimer par eux-mêmes. L’homme ne doit pas être interventionniste mais accompagnateur. Et cela passe par un nombre important d’heures dans les vignes et les mains de Frank parlent d’elles-mêmes. Il essaie au maximum de ne pas traiter ses vignes et il y arrive dans de nombreuses années. Beaucoup de vignes de Frank sont un peu différentes des autres car on y retrouve des arbres fruitiers et d’autres plantes (sarrasin) au milieu des ceps. Les densités de plantation sont donc plus faibles que ce que l’on retrouve ailleurs sur l’Etna. Son but est d’avoir des vignes ventilées et surtout de créer un écosystème qui s’autorégule. Le travail du sol est réduit à sa plus simple expression. Néanmoins, il a utilisé la houe sur ces jeunes vignes cette année. Rien n’est fixé et tout dépend des conditions qui vont être rencontrées.

Le travail à la cave est sans ajouts de quoi que ce soit. Il travaille sans soufre. Lorsque nous rentrons dans la cave, la propreté et l’hygiène sont frappantes. Je crois que je n’ai jamais vu une cave aussi propre. On pourrait manger sur le sol. Et sur l’hygiène, Frank est très très tatillon. Cet homme est extrêmement minutieux. D’ailleurs, lorsque nous avons fait tomber une goutte de moût en fermentation sur le sol, il attrape de suite une éponge. Et quand nous nous éloignons des lieux après notre visite, il nettoie le sol aussitôt derrière nos pas.
Cette hygiène extrême se retrouve dans les cuves de fermentations qui sont des bacs en plastique facilement nettoyable qui ne laisse aucune aspérité où des micro-organismes néfastes pourraient se loger. Pour éviter des débuts de fermentations poussives et potentiellement à risque pour le développement de levures non souhaités, Frank réalise toujours un pied de cuve qui va lui permettre d’ensemencer les différentes cuves. Les raisins sont toujours égrappés et les jus fermentent avec les peaux pour les trois couleurs (rouge, rosé, blanc). Ainsi le vin blanc est un vin orange, le vin rosé un mélange de raisins blancs et rouges. Pour les vins rouges il peut utiliser les rafles qu’il aura préalablement fait sécher dans des bacs sous atmosphère protégée pour éviter toute contamination. Les macérations sont longues et varient selon le vin et le millésime. Les élevages sont courts et en cuve plastique sauf pour le Magma qui se fait en amphores émaillées à l’époxy.

En ce qui concerne les cépages, le Nerello Mascalese est le seul cépage qui soit digne d’intérêt en rouge, le Nerello Cappuccio étant de faible intérêt. Même si il utilise d’autres cépages comme l’Alicante, Minella Nera, Uva Francese pour son Rosso del Contadino. Comme il l’affirme : « les ceps sont au milieu des autres, ils se retrouvent dans le vin ». Pour les blancs, Frank ne trouve aucun intérêt dans le Carricante qu’il compare au Riesling. Trop acide et toujours le même type d’arômes fruités facile à aimer. C’est son point de vue et il a le mérite d’être clair. Il préfère le Grecanico Dorado qu’il compare au Chenin Blanc avec son amplitude, son corps et ses arômes miellés. Le seul qui puisse donner d’excellents vins.

Frank propose les cuvées suivantes et elles sont toutes en appellation Vino de Tavola :
- Susucaru : un rosé issu d’un mélange de raisins blancs et rouges fermentés et macérés ensemble. Cépages Malvoisie, Muscat noir et Nerello Mascalese.
- Rosso del Contadino : son vin rouge le plus simple issu d’un mélange.
- Munjebel Bianco : Le nom Munjebel est issu de Mongibello qui est un autre nom de l’Etna (de « mons » en latin et « djebel » en arabe qui signifient tout les deux montagne) : vin blanc de macération ou vin orange issu des cépages Grecanico Dorado (70%), Catarratto (15%), Carricante (10%) et Copa di Volpe (5%).
- Munjebel Rosso : issu uniquement du Nerello Mascalese de différentes contrade. On retrouve aussi Munjebel VA pour Vigna Alte issu de contrade situées entre 800 m et 1000 m d’altitude (Barbabecchi, Barbabecchi "Cuttuaru", Guardiola et Tartaraci). Munjebel MC pour Monte Colla qui est le nom de la vigne dont est issu le vin.
- Magma Rosso est une sélection rigoureuse de Nerello Mascalese produite dans les meilleurs millésimes lorsque le vin peut être qualifié de grand selon Frank. Le plus souvent issu de la contrada Barbabecchi à 1000 mètres d’altitude et portant l’indication VA. Pour ce vin, la sélection est drastique et chaque grappe est inspectée minutieusement avant les vendanges afin d’éliminer les grains dont la maturité est insuffisante.

Sur l’Etna, Frank est considéré comme ayant des pratiques peu orthodoxes mais tout le monde respecte son acharnement au travail, son approche sans compromis couplée à un bon sens paysan.

Enfin, parmi les aficionados de vins nature, Frank Cornelissen est considéré comme un incontournable même si il considère qu’il ne fait que des vins de l’Etna. Par le passé, j’ai eu des rencontres plus ou moins heureuses avec les vins de Frank. De nombreux vins déviants et c’était un peu la loterie lorsque j’ouvrais des bouteilles. Désormais, les vins ont beaucoup moins de problèmes si l’importateur prend bien soin de les transporter dans d’excellentes conditions. La nouvelle cave de Frank qui est opérationnelle depuis le millésime 2010 et sera entièrement terminée pour les vendanges 2014 n’est peut être pas étrangère à ce fait.

Les vins ci-dessous ont été bus sur l’Etna, dans un restaurant qui possède des conditions optimales de conservation.

CR: Magma VA 8 2009
Le vin est réduit et présente du CO2 à l’ouverture. Avec l’aération, il s’ouvre sur un superbe nez d’une grande complexité sur les fruits rouges, prune fraîche, herbes sèches, épices et cette patte fumée, terreuse qui signe de nombreux vins de l’Etna. Un mélange de finesse et de puissance superbe. Le volume est vraiment impressionnant.
En bouche, le vin est puissant avec une certaine richesse (15 % d’alcool) mais doté d’un raffinement assez extraordinaire. L’équilibre est magistral et la matière est dense, concentrée mais aérienne. Qualité des tannins remarquable très bien intégrée. Longueur impressionnante en fraîcheur avec des notes d’herbes sèches, fenouil et terreuses complétées par les petits fruits rouges.
Grand vin.

Frank, entre dans le restaurant et nous offre deux fonds de bouteilles.

CR: Magma VA 2011 pas encore mis en bouteille.
Le vin présente les mêmes caractéristiques que le 2009 mais il est plus puissant, mûr. La structure tannique toute aussi fine est plus importante mais avec toujours cet équilibre magistral. La concentration est du même acabit.
Grand vin

CR: Rosso del Contadino 2011
Clairement plus simple il propose un joli fruité croquant pur et net. Arômes sur les petits fruits rouges, cerise, complétés par quelques épices. Vin puissant avec une belle acidité. Forte structure tannique un peu rustique. Bonne longueur.
TB -.

CR: Magma VA 7 2008
Le nez est peu réduit et s’offre rapidement au plus grand plaisir de notre nez. Grande pureté et netteté sur un fruit plus frais que le 2009 avec de la fraise, petits fruits rouges, délicate touche florale. On ressent aussi du fruit noir couplé à un côté terreux, fumé et d’herbes sèches. Un vin multidimensionnel.
La bouche est assez similaire au 2009 mais l’équilibre tend encore plus sur la finesse. Sensation tactile et cet équilibre fabuleux entre puissance et raffinement. La longueur est exceptionnelle.
Grand vin.

CR: Munjebel 10th Anniversary 2010
Ce vin est un magma déclassifié.
Le nez est superbe sur les fruits rouges, groseille. Profond et puissant. Par contre il n’a pas l’amplitude des Magmas.
Le vin est puissant avec un bel équilibre mais il manque un peu de volume. L’équilibre est moins jouissif et les tannins au grain plus gros. Il ne faut pas croire que ce vin est mauvais pour autant. C’est vraiment superbe. La longueur est excellente mais sans l’allonge des Magmas.
Excellent.

CR: Munjebel VA 8 2011
Le vin demande de l’aération car il présente du CO2.
Vin très jeune marqué par des arômes amyliques. Sirop de grenadine, fraise Tagada. Au cours du repas il prend des notes de groseille, framboise, griotte. On retrouve bien caché des herbes sèches et ce côté fumé, terreux. Il n’est pas très complexe mais possède une belle précision.
En bouche, il est assez puissant marqué par sa colonne acide et une structure tannique carrée. La matière est dense avec un bel équilibre et la longueur est très bonne.
Très bien mais à patienter.
#9

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2682
  • Remerciements reçus 1100

bertou a répondu au sujet : CR: Franck Cornelissen - Rosso del Contadino 2011

Un vin que j'avais beaucoup apprécié sur l'Etna. Voyons voir si mes impressions sont les mêmes à Oslo

CR: Franck Cornelissen - Rosso del Contadino 2011
Nez de bonne intensité sur la fraise écrasée, fruits rouges, poivre, foin. C'est net et il y a une certaine gourmandise qui se dégage. Pas des plus complexes mais beaucoup de charme.
Bouche puissante et structurée avec une certaine richesse balancée par l'acidité. Fruit mûr de bonne intensité. Les tanins sont un poil rustiques mais participent au charme de ce vin. La longueur est très bonne et nette.
Très bien -.

Je reste sur la même impression.
#10

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4201
  • Remerciements reçus 3

cmch a répondu au sujet : Re: Azienda Agricola Franck Cornelissen - Etna - Sicile

Très beau sujet, merci(tu)

Christophe
#11

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 18241
  • Remerciements reçus 3174

Eric B a répondu au sujet : Re: Franck Cornelissen - Rosso del Contadino 2011

Je suis un peu étonné par ses cuves en plastique (jamais vu nulle part). Ce n'est pas de la fibre de verre/polyester, plutôt ?

Eric
Mon blog
#12

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2682
  • Remerciements reçus 1100

bertou a répondu au sujet : CR: Franck Cornelissen - Munjebel bianco 2011

Je n'ai jamais été un grand fan de ce vin orange sur certains millésimes précédents. Et c'est avec un sentiment d'être déçu que je goûte ce vin.

CR: Franck Cornelissen - Munjebel bianco 2011
Le nez est net et c'est bon de sentir ce vin comme cela. Il y a un petit côté bière blanche mais cela reste dessous. Le fruit est mûr sur l'ananas, la mangue, pêche. On retrouve aussi du miel, zeste d'orange. Il y a aussi des arômes de foin et d'épices douces. Il y a de la complexité. Le vin se livre.
En bouche, le vin est puissant, la matière est concentrée et riche. L'acidité est importante et l'équilibre finit haut. Les tanins sont bien là. Ils structurent le vin, apporte de beaux amers aussi. Pas de sécheresse, la matière s'impose et reste assez longtemps en bouche. Côté salin assez important.
Très bien +.

Mon meilleur Munjebel Bianco bu à ce jour.
#13

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2682
  • Remerciements reçus 1100

bertou a répondu au sujet : Re: Azienda Agricola Franck Cornelissen - Etna - Sicile

Eric écrit: Je suis un peu étonné par ses cuves en plastique (jamais vu nulle part). Ce n'est pas de la fibre de verre/polyester, plutôt ?


Je vais essayer de me renseigner mais il m'a dit que c'était du plastique alimentaire. Je ne suis pas rentré plus dans le détail.
#14

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2682
  • Remerciements reçus 1100

bertou a répondu au sujet : Re: Azienda Agricola Franck Cornelissen - Etna - Sicile

Eric,
j'ai ma réponse, c'est du Polyéthylène Haute Densité connu aussi sous le diminutif PEHD.
Cordialement,
#15

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2682
  • Remerciements reçus 1100

bertou a répondu au sujet : CR: Franck Cornelissen - Rosso del Contadino 2011

Une bouteille débouchée sur du boudin au pomme.

CR: Franck Cornelissen - Rosso del Contadino 2011
La bouteille est carafée deux heures avant service.
Beau nez intense sur un fruit frais avec de la fraise écrasée, cerise, végétal noble, cotée épicée. Des petites notes florales apportent un supplément de complexité. Beaucoup de netteté.
En bouche le vin est puissant, il est marqué par un beau jus plein de fraîcheur. Il y a du tonus dans ce vin. Grosse structure tannique toujours aussi rustique. Très bonne persistance aromatique avec de la fraîcheur. On ne sent pas du tout les 14,5 % d'alcool.
Très bien.
#16

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2682
  • Remerciements reçus 1100

bertou a répondu au sujet : CR: Frank Cornelissen - Rosso di Sandro Lot 2011

Bu lord d'un petit repas entre amis

CR: Frank Cornelissen - Rosso di Sandro Lot 2011
Vin avec une couleur jeune, trouble.
Nez fruité, net et gourmand sur la fraise écrasée, petit fruits rouges. Vin nature. Touche de cerise et herbes sèches. Le genre de nez qui donne envie de tremper les lèvres dans ce vin et dans boire à pleine gorgées.
Bouche puissante, mais marquée par une excellente acidité. Côté gourmand avec néanmoins une bonne structure tannique qui vous remplit la bouche. Le grain est glissant et c'est mûr. Longueur très bonne.
#17

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2682
  • Remerciements reçus 1100

bertou a répondu au sujet : Franck Cornelissen à Oslo

Frank est venu faire un tour en Scandinavie et s'est arrêté à Oslo. Il nous propose une dégustation du millésime 2012, caractérisé par la sécheresse (comme presque partout en Italie) . J'ai encore en tête le visage de Frank lors de notre visite fin septembre en Sicile, plein de stress lors des vendanges des raisins blancs.
C'est donc curieux que je me rends à cette dégustation afin de voir les vins que Frank a produits.

Tout d'abord Frank nous explique son parcours qui débute quand il était petit. Son père, un grand amateur de vin et gastronomie, l'initie aux plaisirs de la bonne chère. Son parcours d'amateur est assez classique et il débute par Bordeaux, se tourne ensuite vers la Bourgogne et tombe littéralement amoureux des vins du Langhe. Il développe son palais et apprend à mieux le connaître en même temps qu'il développe sa connaissance et sa culture du vin.
Un voyage en Géorgie sera pour lui un déclic. Lors d'une visite d'un domaine, il est frappé par la simplicité de faire du vin : les grappes cueillis sont foulées au pied dans un tronc creusé et s'écoule dans une amphore (qvevri) enterrée. Lors de l'ouverture d'une qvevri il est subjugué par ce vin. Pas que ce vin soit le meilleur du monde (loin de là) mais il possède une sincérité qui l'interpelle.

L'idée qu'il puisse acquérir un domaine le travaille de plus en plus. Il souhaite une approche naturelle tout simplement pour ne pas altérer les raisins. Mais il ne souhaite pas faire du vin par chance mais avec un acharnement au travail, avec méthode, rigueur et méticulosité.
Il souhaite un endroit en harmonie avec la nature et en polyculture, loin de la ville (pour des problèmes de lumière), un air pur, et avec une culture du vin.
Après de nombreuses recherches, il tombe sur l'Etna et le Portugal. Il souhaite en outre un endroit avec peu ou prou de phylloxera et avec un patrimoine de vieilles vignes. Son choix sur l'Etna est arrêté.

En 2001, il s'installe donc sans aucune connaissance en viticulture, œnologie et économie-gestion. Petit à petit il va bâtir son domaine jusqu'à aujourd'hui où il cultive 18 ha et fait partie des plus gros producteurs de la zone nord du volcan.

Frank est toujours en questionnement dans un but d'une amélioration permanente. Son approche comme il le dit est technique avec une base scientifique. Son but : faire de grands vins qui exprime le terroir sans addition de quoique ce soit.
Il ne se considère pas comme un producteur de vin nature, ni traditionnel. Il ne veut pas être enfermé dans une boîte. L'approche "vin nature" n'est pas un but mais un chemin pour aller vers la meilleure expression du terroir.

Les vins sur le millésime 2012 :
CR: Susucaru 5 - Rosato
Rosé de macération (16 - 20 jours). Mélange de cépages blancs (Malvasia, Moscadella, Inzolia) et rouge (Nerello Mascalese). Accent mis sur les sensations tactiles et textures.
Couleur trouble rosé avec des reflets orangés.
Fruit mûr sur les fruits rouges, fraises écrasées, épices, herbes sèches. Touche fumé et côté médicinal.
Puissant en bouche, riche avec un peu de CO2. Grosse matière bien équilibré par le couple acidité / tanins. Côté musculeux. Bonne longueur.
Bien +.

CR: Munjebel 9 - Bianco
Un vin orange. Un vin dont la durée de macération est de plus en plus raccourci afin que le vin délivre de la finesse. Un mélange de 70% Grecanico Dorato, 10% Coda di Volpe, 20 % Cattarato et Carricante issu de vignes situées entre 750 m et 1000 m d'altitude.
Beau nez, net et pur avec des arômes de fruits frais sur l'abricot, mangue, pêche jaune. Notes d'herbes sèches, fumé, miel. Une belle complexité.
Bouche puissante en attaque avec un beau touché sur la fraîcheur. Accentué par un côté zeste d'orange. Bonne présence tannique mais fine et en adéquation avec la matière. La longueur est très bonne mais un peu chaude néanmoins.
Très bien.
Je trouve que Franck propose des vins oranges de plus en plus intéressant.

CR: Rosso del contadino 10 - Rosso
Le vin d'entrée de gamme de Franck issu d'un mélange de Nerello Mascalese principalement (70 à 80 %) et d'autres cépages comme l'Alicante Bouchet, Minella Nera, Uva Francesa, Sangiovese, Minella Bianco et Insolia. Vieilles vignes en complantation.
Nez riche et mûr. Fruit noir. On sent l'alcool. Coté fumé et herbes.
Puissant, riche avec une grosse structure tannique mûre et grasse. Touche alcoolique en finale.
Moyen.

CR: Munjebel 9 - Rosso
Un mélange de différentes vignes : Chiusa Spagnola, Marchesa Soprana, Monte Colla et Porcaria.
Nez mûr et noir sur la prune, mûre, cerise burlat. Touche confituré et chocolaté. Notes de fumé. Plus intense et plus en couche que le Rosso del contadino.
Puissant et riche. Grosse matière mais équilibrée par une grosse structure tannique mûre. L'alcool se ressent, un peu dissocié.
Moyen +.

CR: Munjebel 9 MC - Rosso
100 % Nerello Mascalese planté en 1946 issu de la contrada Monte Colla. Une vigne très pentue qui fait face à l'Etna et donc exposé au sud.
Nez le plus noir, le plus mûr. Prune, confituré. Fumé. Un vin musculeux.
Léger sucre résiduel. Puissant, riche soutenue par un structure tannique grosse et carrée. Un vin large. Finale chaude. Sensation de vin fortifié.
Moyen.

CR: Munjebel 9 CS - Rosso
Vigne non greffée de Nerello Mascalese de la contrada Chiusa Spagnola, située à 600 m. Sol très rocailleux.
Nez plus frais avec quelques fruits rouges. Fruits noirs dominants, grenade, herbes sèches. Plus de profondeur.
Puissant, riche et alcoolique. Manque de structure. Tanins moins marqués. Longueur bonne et poivrée.
Moyen +.

CR: Munjebel 9 VA - Rosso
100 % Nerello Mascalese non greffé des trois plus hautes vignes du domaine, d'où le nom Vigne Alte. Contrade Barbabechi, Guardiola, Tartaraci.
Le nez est mûr et riche mais c'est le plus frais des 2012. On retrouve des herbes sèches, grenade, cerise. C'est aussi plus épicé. Une certaine complexité.
La bouche est plus fine bien qu'elle reste riche et puissante. Les tanins sont plus saillants, il y a une meilleure acidité. La longueur est bonne mais cela reste chaud encore.
Bien -.

Un seul vin sur le millésime 2010 :
CR: Munjebel 7 "10th anniversary" - Rosso
Un vin qui aurait dû être embouteillé comme un magma mais Franck n'était pas satisfait de la qualité. Il n'avait pas toutes les qualités requises pour que ce soit un grand vin. Il est donc déclassifié. Issu de la contrada Barbabechi pour des vignes de plus de 90 ans non greffées situées à plus de 1000m d'altitude.
Nez un peu nature mais tellement plus frais que le reste. C'est plus parfumé sur la fraise écrasée, framboise, grenade, herbes sèches, fumé. Fines notes florales et un touche d'humus. La différence avec les 2012 est frappante. On prend du plaisir sur ce vin.
Le vin est nettement plus léger, plus fin avec une acidité vivifiante et mûre. Elle fait unité avec la matière. Les tanins sont beaux, très nombreux et un peu saillants encore. La longueur est excellente avec un côté sapide et frais.
Excellent.

En conclusion, des vins chauds, trop alcooliques et trop riches. Ils manquent de nuancent. Je ne suis pas emballé du tout pas ce millésime 2012 qui a été très sec.
Les vins on quand même des niveaux d'alcool qui frôlent les 17 % !!! On avait parfois l'impression de déguster des vins fortifiés. Je trouve que les vins ne sont pas réussis.

Franck estime que ces choix à la vigne sont la cause. De très faibles rendements et une recherche de la maturité phénolique, qu'importe la maturité technologique ont conduit à de tels vins. On compare avec Terre Nere qui a fait de bons vins sur 2012. Et Franck nous dit que les rendements plus élevés chez son voisin a permis de "diluer" cette richesse et d'obtenir de meilleurs équilibres.
En tout cas, Franck a voulu respecter les caractéristiques du millésimes et si il a prit la décision de faire les sélections parcellaires, c'est que les vins sont différents. Et la dégustation le montre. Franck pense qu'il va falloir donner du temps au vin pour qu'ils digèrent tout ce feu. Moi, je suis sceptique.
#18

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 11
  • Remerciements reçus 0

FCaillou a répondu au sujet : CR: Frank Cornelissen - Rosso del Contadino 9 (Vendange 2011)

Bonjour à tous

CR: Frank Cornelissen - Rosso del Contadino 9 (Vendange 2011)

Je n'avais rencontré de vin de l'Etna qu'une seule fois (Etna Rosso 2011 de chez Gracia) et la bouteille se présentait mal (beaucoup de perlant résiduel et un côté un peu dur malgré 24h d'aération). J'avais entendu parler du domaine Cornelissen et j'ai eu l'occasion d'en prendre un bouteille chez un caviste parisien.

Vin carafé 1 heure avant dégustation.

La robe du vin est d'abord très claire puis deviendra de plus en plus sombre au fil des heures. Elle est légèrement trouble.

Au nez ça sent le vin nature (ce que je perçois comme du végétal, de la rafle) avec un fruit sauvage presque violent qui se développera au fur et à mesure que la réduction disparaîtra. C'est très beau mais très déroutant. J'ai déjà rencontré des vins natures mais jamais avec cette puissance. L'alcool doit bien porter les aromes (15° indiqués sur la bouteille), c'est très épicé et envoûtant.

En bouche pas de surprise par rapport au nez. Fraise, cerise, minéraux, animal, le voyage continu (on imagine bien l'Etna)
La matière est ample. Les sensations de violence et de beauté reviennent ensemble.
La bouche dure et dure. Je noterai une finale un poil asséchante (impression de peaux de raisin sur l'arrière de la langue) mais ça ne gâche pas la dégustation (alors que c'est un point que je reproche aux vins "natures")

Le vin est hors norme et clairement je n'avais jamais rien bu qui s'en rapprochait.
La rencontre s'est très bien passée et ce vin m'a amené de l'émotion.

Cordialement
François
#19

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 335
  • Remerciements reçus 56

jfrdz a répondu au sujet : CR: Frank Cornelissen - Rosso del Contadino 10 (2012)

Premier contact avec le domaine Frank Cornelissen avec le Contadino 10 (= 2012) qui doit être son vin d’entrée de gamme. Je vois un énorme avantage de démarrer sur un nouveau domaine avec son produit d’entrée de gamme : la qualité réelle apparaît de manière plus directe, le producteur est obligé de jouer cartes sur table, il lui est plus difficile de se planquer derrière des artifices œnologiques.

Le nez de ce Rosso del Contadino 10 est monobloc et très, très déroutant. Une image s’est imposée et ne m’a plus quitté : de l’eau de rose libanaise. Ce qui frappe en bouche, c’est le caractère gazeux. Un rouge pétillant ? Ce vin a un côté enfantin, il présente une reminiscence de sirop de grenadine des goûters de quand j’étais petit. La finale finit … sur une impression sucrée. Incroyable, si on songe que l’étiquette indique 15% d’alcool. Ce vin présente de la pureté, du fruit, mais reste un peu simple, d’un seul tenant. Il n’offre pas les variations que j’attends d’un vin de ce segment de prix.

Regoûté 48 heures plus tard, le gaz s’était évaporé. Le peu de chair qu’il contenait en a aussi profité pour se faire la malle. Encore plus curieux, la sucrosité avait, elle aussi, disparu. Complètement dominé par la nourriture, ce vin s’efface et ne laisse qu’une fugace impression de rose fanée.

Visiblement ma rencontre avec Franck Cornelissen a tourné au bide. Je suis d’ailleurs plus que réticent à payer 70-90 CHF pour me frotter à une de ses cuvées haut de gamme comme Magma.

_____________________________________________________________________________________
« Avez-vous déjà bu une bonne bouteille avec un connaisseur en vin ? C'est un supplice. » Nicolas Bouvier
#20

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2682
  • Remerciements reçus 1100

bertou a répondu au sujet : Re: Frank Cornelissen - Rosso del Contadino 10 (2012)

Bonjour jfrdz,
les 2012 de Frank Cornelissen ne sont pas des plus excitants. Essaie de trouver des 2011 pour avoir une meilleure idée.
Cordialement,
#21

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2682
  • Remerciements reçus 1100

bertou a répondu au sujet : CR: Frank Cornelissen - Rosato Susucaru 2013

Après un millésime 2012 décevant, j'étais impatient de découvrir le millésime 2013. L'occasion se présente avec :

CR: Frank Cornelissen - Rosato Susucaru 2013
Nez un peu réduit à l'ouverture et pas net. Il va demander un peu de temps en carafe.
Ensuite il propose un nez frais sur la framboise, cerise, groseille, grenadine diluée dans l'eau (?). Un beau mélange de fumé, poivre blanc, herbes sèches. La profondeur est bonne est on sent la fraîcheur dans ce vin. Côté "nature" mais pas déviant.
La bouche est moyennement puissante, pas très riche et je dirais presque fine. L'acidité importante donne du peps, il y a un beau jus. Les tanins assez importants et un peu rustiques balayent l'impression de finesse. Mais cette légère rusticité donne du caractère au vin. La longueur est bonne et légèrement salivante.
Très bien. On se régale et la bouteille est vite vidée.

C'est fou la différence entre le 2012 et ce 2013. Pour mon plus grand plaisir.B)
#22

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 717
  • Remerciements reçus 6

psykopat a répondu au sujet : CR: Frank Cornelissen MunJebel 2010

CR: Frank Cornelissen MunJebel 2010
Nerello Mascalese. Un vin clivant, on aime ou on déteste, perso, j'adore.
Robe trouble, nez complexe, gourmand, de prune, de grenadine, de cerise, de fraise, de myrtille, d'herbe fraiche, de fumée et de pierre.
En bouche, c'est … différent, il faut un peu de patience, de concentration pour entrer dans un monde différent, pour percevoir cette buvabilité, cette finesse,
cette structure tannique aérienne, cette acidité mordante qui étire la finale.
MunJebel est le vin passionnant d'un passionné qui s’efforce depuis plus de dix ans de faire s'exprimer le terroir si particulier des collines de l’Etna. Très bien+

CénoSillicaphobe approuvé
www.leverasoif.com
www.australian-rarit...
Ni Dieu ni maître, même buveur....
#23

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4201
  • Remerciements reçus 3

cmch a répondu au sujet : Frank Cornelissen MunJebel 2010

Je n'ai pas encore ouvert de 2010 mais je pense que je ne vais pas tarderB)

Christophe
#24

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2682
  • Remerciements reçus 1100

bertou a répondu au sujet : CR: Frank Cornelissen - Rosso del Contadino 2013

CR: Frank Cornelissen - Rosso del Contadino 2013
Nez fin et frais sur la cerise, groseille, touche de framboise, épices, poivre, herbes sèches. C'est délicat, transparent. Grosse différence avec le 2012 qui était très mûr.
Bouche assez puissante avec une fraîcheur omniprésente. Elle apporte gourmandise et vitalité. On retrouve ces notes de fruits rouges. Tanins moyennement présents fondus dans la matière. La longueur est très bonne.
Un vin beaucoup plus léger et fin que les millésimes précédents.
Très bien +.
#25

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4201
  • Remerciements reçus 3

cmch a répondu au sujet : Frank Cornelissen - Rosso del Contadino 2013

Merci Bertrand pour tes impressions sur cette cuvée(tu)
Je n'osais pas encore ouvrir de bouteilles, à la lecture de ton cr, j'ai en envie;)

Salutations vineuses,

Christophe
#26

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 467
  • Remerciements reçus 1

bobfutur a répondu au sujet : CR: Frank Cornelissen - Munjebel 4 (2006/2007)

CR: CR: Frank Cornelissen - Munjebel 4 (2006/2007)

Robe légèrement trouble, couleur rose fanée, très claire. Ça ressemble à un Ploussard d'Overnoy, sans pour autant avoir de marques tuilées.
Le nez prend son temps, se révélant arômes après arômes, d'abord petits fruits rouges, assez discret, puis prenant du volume rapidement sur de nettes senteurs florales, de thym (on hésite entre le fleuriste et l'herboriste). Et puis on se rend compte que ça fait dix minutes que tout le monde a le nez dans le verre, sans avoir osé goûter. ma compagne, très sensible aux odeurs fait remarquer qu'on a bien fait de ne pas carafer le vin.
en bouche, on est pas déçu: le vin est de demi-corps et reste sur le côté subtil et délicat du nez. C'est la première fois que je bois un vin de Nerello Mascalese avec une impression aussi "fine". Le peu de tannins perceptibles sont poudreux, se mêlant d'une discrète pointe saline et fumée.
Et puis on fini par ne plus y penser et vertigineusement finir la bouteille.
Un vin rare, voir Grand, peut-être bu au meilleur moment....

Paul
#27

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2034
  • Remerciements reçus 646

tomy63 a répondu au sujet : CR: Frank Cornelissen - Munjebel VA 2013

CR: Franck Cornelissen - Munjebel VA (Vigne Alte) 2013 IGT Terra Siciliane : (vin sans soufre, 100% nerello mascalese, vignes franches de pied, cuvée réalisée à partir de ses 3 parcelles les plus élevées sur l'Etna, Barbabecchi, Monte dolce et Tartaraci) A l'ouverture le vin est un peu trop perlant à mon goût, un carafage lui fait beaucoup de bien.
Couleur entre rubis et grenat, trouble. Nez expressif, légèrement marqué par la volatile, il fait bien vin nature, avec beaucoup de cerise aigre, des fruits rouges acidulés (groseille, framboise, fraise). Bouche très fraîche, légère, portée par une belle acidité, on se demande où sont les 14,5%, pas du tout solaire, il me rappelle les pinots sans soufre de l'Arbre blanc ou certains gamays natures mais avec des tannins un peu plus fermes, moins de volatile qu'au nez, toujours ce côté cerise aigre (les amateurs de bière "Sour" à la Rodenbach apprécieraient) et plein de petits fruits rouges, très facile à boire. Je m'attendais à un vin plus concentré, et plus "méditerranéen" avec des épices, des herbes... mais ce n'est pas le cas ici. Finale de longueur moyenne, fraîche, salivante. Bon vin, très gouleyant, mais je m'attendais à un peu plus de complexité pour un vin à une cinquantaine d'euros, qui ne surclasse pas certains pinots ou gamays sans soufre bien moins chers.
#28

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 168
  • Remerciements reçus 54

Chili Palmer a répondu au sujet : Azienda Agricola Franck Cornelissen - Susucaru 2016

CR: Susucaru 2016

C'est ma deuxièrme bouteille de Cornelissen, la premièrre était un Munjebel orange et que j'avais trouvé oxydé qui n'avait pas laissé entrevoir grand chose. C'est un vin rosé mais la robe est dense, opaque et foncée. Le nez a l'ouverture est très frais, expressif sur la grenadine accompagné de touches fumées avec en arrière plan les herbes séchées. On identifie le vin nature mais rien à voir avec le Munjebel. Le vin est riche en bouche, perlant et demande une belle agitation du verre, assez puissant et je le rapprocherai plus d'un vin des Riceys plus que d'un rosé de Provence, d'ailleurs il accompagne parfaitement le gras du jambon de Parme grace à des tanins pas totalement fondus. La finale est bonne, salivante avec une acidité rafraichissante et une touche saline. Le vin se tient bien sur les 2 jours suivants.

J'ai apprécié ce vin, moins le rapport Q/P ($35 chez Vinology Houston), le rosé millésimé de l'Anglore ou les rosés des Riceys sont plus abordables dans le meme style.
#29

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2682
  • Remerciements reçus 1100

bertou a répondu au sujet : CR: Azienda Agricola Franck Cornelissen - Susucaru 2017 Rosé

Bouteille bue à l'aveugle.

CR: Azienda Agricola Franck Cornelissen - Susucaru 2017 Rosé
Nez aromatique et fruité dominé par des notes muscatées. On retrouve de l'orange sanguine, petits fruits rouges et une pointe de végétal noble. Net et plein de gourmandise.
Bouche peu puissante et rafraîchissante avec une aromatique sur le muscat mais un côté acidulé aussi. Finale avec trait tannique qui apporte du caractère. Bonne persistance.
Un joli rosé avec du caractère.

Ce vin est un mélange de Nerello Mascalese de Muscat et d'un troisième cépage que j'ai oublié.
#30

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezVougeotjean-luc javauxCédric42120starbuck