Nous avons 2011 invités et 11 inscrits en ligne

Cinque Terre

  • Messages : 179
  • Remerciements reçus 0

saxpustul a créé le sujet : Cinque Terre

Une petite visite dans cette région magnifique et l'occasion de voir des vignobles vertigineux surement appelés à disparaitre.

Les Cinq villages sont accrochés à la montagne au-dessus ou au bord de calanques. Inscrit par l’UNESCO au Patrimoine mondial de l’humanité en 1997, le sauvetage de l'abandon progressif des terrasses creuséées dans la paroi passe par la consolidation et la reconstruction des murets de pierres sèches (7000 km, plus long que la muraille de Chine !)


La pente est telle qu'ils utilisent des petits trains à crémaillères équipés d'un moteur thermique pour remonter les grappes de raisin. je n'ai pas tenté l'aventure !°
La DOC Cinque Terre est composé du cépage Vermentino et de deux cépages locaux : Bosco et Albarola pour l'acidité. Vin jaune pale avec reflets dorés. Arômes de miel et pour certains de genêts.En bouche, bonne fraicheur mais relativement plat et court. 11 vins dégustés sur les 5 villages. Un vin à boire localement, exceptionnellement aucun achat.
La DOC Sciacchetra est un "passito" (passerillage italien). Surmaturation en dehors du pied sur caillebotis pendant deux mois comme pour les vins de paille du Jura. Les raisins perdent 2/3 de leur volume et la concentration en sucre atteint 400 grammes par litre. Commercialisation dans des bouteilles de 37.5 cl. Jaune ambré avec reflets intenses; Arômes orange confite, abricot. Structure complexe, final long et persistent. Prix de 30 à 60 euros. Cher, mais vu les conditions, c'est justifié. Quelques achats pour le souvenir (Buranco, Forlini Cappelini).

Sax
#1

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2653
  • Remerciements reçus 301

Raboso del Piave DOC a répondu au sujet : Re: Cinque Terre

Je me suis rendu cet été dans la région plus précisément à Levanto. J'y ai dégusté des blancs légers mais sans véritable relief comme tu l'indiques...
Bu aussi un très bon Sciacchetrà (couleur ambrée, type muscat, arôme d'abricot) dans un restaurant de Levanto dont je me souviendrai longtemps... Mais c'était un Schiacchetrà "sous le manteau" dont la restauratrice, fort sympathique au demeurant, n'a pas voulu me dévoiler le nom du producteur.

Par contre, dans la DOC Cinque Terre tu peux aussi trouver d'autres cépages, même si ceux que tu as cités sont de loin les plus courants.
#2

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 82961
  • Remerciements reçus 8524

oliv a répondu au sujet : Re: Cinque Terre

Un bel article sur l'Azienda Agricola Possa en Cinque Terre.

www.vin-terre-net.co...

[size=x-small]Incroyable de produire du raisin dans de telles conditions ! Respect au type qui grime régulièrement dans la petite chaise sur le monorail !::o[/size]
#3

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 82961
  • Remerciements reçus 8524

oliv a répondu au sujet : Re: Cinque Terre

Une dégustation des vins de Cinque Terre par Nicolas Herbin du Cave SA.

Et accessoirement, un petit tour comme si vous y étiez dans le monorail de la mort pris en photo par Sax et mentionné dans mon post précédent...
Incroyable ! ::o


blog.cavesa.ch/index...
#4

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2219
  • Remerciements reçus 50

denaire a répondu au sujet : Re: Cinque Terre

Merci oliv pour ce lien qui me rappelle les randonnées dans les vignes de l'été dernier, avec des paysages à couper le souffle, que la video rend bien.

Aller planter et exploiter de la vigne dans ces endroits semble tout simplement prodigieux.

J'ai malheureusement peu dégusté, en dehors des vins de la cave coopérative qui sont omniprésents dans la région, et qui m'ont semblé d'un niveau correct.

Mathieu
#5

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 82961
  • Remerciements reçus 8524

oliv a répondu au sujet : Re: Cinque Terre

Aller planter et exploiter de la vigne dans ces endroits semble tout simplement prodigieux.

L'illustration parfaite du mot merveilleux d'Aubert de Villaine quand il explique que la présence de la viticulture est "un entêtement de civilisation".

Oliv
#6

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 317
  • Remerciements reçus 0

Cheesecake a répondu au sujet : CR: Cinque Terre D.O.C, Blanc 2007, Luciano Cappellini

CR: Cinque Terre D.O.C..Blanc 2007, Bottiglia 1170/3960, Azienda Agricola Luciano Cappellini, Vollastra di Rommaggiore.

Je ne sais pas vous mais moi en présence d’une des merveilles de la nature quand celle-ci se montre spectaculaire, imposante et ingrate dans toute sa magnificence, en beauté ; si par bonheur s’est installée cette plante sauvage que l’on a nommé vigne, qu’un pied s’ancre dans un sol impossible à l’homme et que des lianes vont et se défont, viennent en multiples variations dans des pentes improbables, que le raisin éclate en grappes gorgée du soleil du midi, se charge de l’iode et du sel de la méditerranée, que l’ocre de la terre et le vert chlorophylle se jette dans le bleu de la mer du haut de falaises vertigineuses et imposantes, je fond ! Je fond en mon cœur pénétré par cette splendeur donnée comme le plus exceptionnel cadeau fait à la vie et à l’homme.
Je fond…
Je fonds avant de me dire que les porteurs de jugements de valeur, les critiques, les leaders d’opinion, les censeurs se trompent assourdis par le son des trompettes de la renommée quand ils devraient s’imprégner du silence de la terre avant d’écouter, respectueusement silencieux, la musique architecturée du cosmos. La symphonie des anges.
Et comment un tel fruit de la nature, ici brutale, exigeante et féroce à l’humain minuscule en matière avant de se montrer élevé en esprit, en connaissance et en savoir, oui comment un tel fruit ne pourrait-il pas donner la plus noble et nécessaire des boissons dès que l’homme s’empare du projet de l’accoucher par son travail pour sa survie d’abord, pour son plaisir aussi et le notre?

Le VIN

La robe est magistrale jaune solaire éclatante et brillante.
Le Nez est simplement extraordinaire. Il évoque le raisin mûr à surmûr, quasi passerillé il m’emmène vers les terres du piémont pyrénéen en Béarn, jurançon, chapelle de Rousse. Il porte les plus beaux arômes de fruits exotiques, fruit de la passion, mangue et ananas, avec une pointe citronnée qui évoque le cédrat corse, le miel de maquis. Je suis emporté par le registre minéral et les notes terpéniques qui m’envoient faire un voyage étapes en séjours alsacien ou corse, Schistes obligent. Cela pétrole sec de la matière la plus noble avant que n’apparaisse un registre grillé d’amandes et de noisettes pralins. Le nez est quasi sucré et évoque un moelleux.

Ouah, voyage garanti en monorail dés que l’on porte la boisson en bouche. C’est sec, franc, direct, tranchant comme une serpette à Gui. La première impression est singulièrement saline et iodée. Le vin oscille entre une acidité pointue et des amers de toute beauté si l’on est italien. L’acidité transporte les arômes d’agrumes mûrs, de citron baldi, d’orange amère, d’ananas victoria rôti. La matière est au plus près du raisin, juteuse à souhait. Conformément à l’impression olfactive, je retrouve le pralin et des notes de cendres. C’est surtout le caractère minéral et quasi tannique qui me stupéfait et la verticalité d’ensemble. Finale somptueuse sur l’amer avec vue sur le bleu profond de la mer au large si l’on s’est un jour promené via dell’amor.

Un voyage !

www.ligurianautica.c...

Bernard :)

En persévérant, j'arrive à me persuader qu’en tout homme il y a du bon. Il suffit de s’inspirer de la nature et des éléments.
En dernier recours, l’homme peut encore s’élever en levant le coude et sortir ainsi des pires labyrinthes.
#7

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 317
  • Remerciements reçus 0

Cheesecake a répondu au sujet : Re: CINQUETERRE D.O.C, Blanc 2007, Luciano Cappellini

Cela m’évoque les plus grands vins de garde de Patrimonio quand on sait les attendre. Là est bien le problème de ces vins touristiques qui trop rares ne survivent pas au-delà d’un été pour exprimer le magistral potentiel d’un terroir recevant le Vermentinu. Tel est sans doute le cas quand on parle des petits vins des Cinqueterre, pour cette boisson née du Vermentino et d’Arbarola magnifiquement cultivé et élevé ici.

En persévérant, j'arrive à me persuader qu’en tout homme il y a du bon. Il suffit de s’inspirer de la nature et des éléments.
En dernier recours, l’homme peut encore s’élever en levant le coude et sortir ainsi des pires labyrinthes.
#8

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 82961
  • Remerciements reçus 8524

oliv a répondu au sujet : Re: CINQUETERRE D.O.C, Blanc 2007, Luciano Cappellini

	une des merveilles de la nature quand celle-ci se montre spectaculaire, imposante et ingrate
Pour une idée de ce que cette nature peut avoir d'ingrate en effet : www.pluzz.fr/sale-te... .

Oliv
#9

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 19990
  • Remerciements reçus 776

enzo daviolo a répondu au sujet : Re: CINQUETERRE D.O.C, Blanc 2007, Luciano Cappellini

moi aussi je fond pour la beauté de ces paysages, mais rien de tout cela n'aurait été possible sans l'obstination de quelques hommes acharnés, car la vigne n'a rien de sauvage pour donner de tel breuvages.
#10

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 317
  • Remerciements reçus 0

Cheesecake a répondu au sujet : Re: CINQUETERRE D.O.C, Blanc 2007, Luciano Cappellini

Entièrement d'accord Laurent, pas de terroir sans l'homme acharné, cultivant en premier l'effort avant de récolter le fruit et le salaire de son travail. Là est le chef d'oeuvre, là elle la maîtrise!

Tu fonds comme je fond, ;) Buvons ensemble le sirop tiphon:D

Cheese:)

En persévérant, j'arrive à me persuader qu’en tout homme il y a du bon. Il suffit de s’inspirer de la nature et des éléments.
En dernier recours, l’homme peut encore s’élever en levant le coude et sortir ainsi des pires labyrinthes.
#11

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 97
  • Remerciements reçus 0

972chr a répondu au sujet : CR: Panorama des vins secs des cinque terre

Un magnifique voyage au club ce mois de septembre, pour des vins peu connus, difficiles à trouver en dehors de sur place:

Nous buvons cinq vins de 2008 à 2010 de cette petite région qui respire la méditerranée:

- Buranco 2009: délicieux, fin, sec, assez persistant avec de l'amande, fenouil, fleurs blanches, miel d'acacia.

- Forlini-Capellini 2009: plus opulent, récolté plus tardivement, long avec des arômes très orientaux comme le curry et une proximité aromatique avec le précédent. Beaucoup d'agrumes, citron confit, mandarine, l'un d'entre nous l'a comparé au Y!!

- Luciano Capellini "casata dei Beghee" 2009 (une vidéo à voir et des photos à couper le souffle sur leur site montrant la dureté et la beauté de ce lieu.): une synthèse des deux, très joli et long, minéral.

- Azienda agricola Possa (Heydi Bonanini) 2008: a divisé, mais pour moi le plus intéressant avec une force aromatique peu commune, plus travaillé. Salin. C'est le seul où on ressent un élevage en bois neuf.

Le cinquième, dont je préfère oublier le nom (coopérative), ressemblait à un vin de supermarché, sauvignon léger.

Une très belle dégustation, originale, avec la gueule de l'endroit qui l'a produit. Il ne semble pas nécessaire de les attendre plus longtemps, étant parfaits en l'état. On comprend pourquoi Elio Altare a acheté une propriété ici.

Bonne journée à tous

Le blog de mon club
#12

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 82961
  • Remerciements reçus 8524

oliv a répondu au sujet : Cinque Terre

Italie
Viticulture héroïque : le parc naturel des Cinque Terre, patrimoine de l’UNESCO, soutient ses vignerons !

www.vitisphere.com/b...
#13

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 82961
  • Remerciements reçus 8524

oliv a répondu au sujet : Re: Cinque Terre

Pour illustrer l'idée de viticulture héroïque !


#14

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2047
  • Remerciements reçus 700

tomy63 a répondu au sujet : CR: Azienda Possa Cinque Terre Sciacchetrà 2010

CR: Azienda Agricola Possa - Cinque Terre Sciacchetrà DOC 2010 : (80% bosco, 10% rossese, 10% autres dont albarola, vermentino, picabon, frappelà et barbatella, passerillage de 2 mois sur clayettes, tri des meilleures grappes, puis macération pelliculaire de 20à40jours et élevage d'un an et demi, 690 bouteilles de 37,5cl produites, 14% vol.) Couleur ambrée avec des reflets oranges, légèrement trouble. Nez expressif sur un mélange de notes oxydatives et de fruits secs (abricot, orange, figue) avec des notes d'herbes méditerranéennes (thym ? romarin ?). La bouche est magnifique, d'une tension impressionnante, assez puissante, avec des amers nobles emmenés par la macération qui ajoutent encore de la fraîcheur. Les sucres résiduels passent tout seuls. L'aromatique est toujours sur les fruits secs avec un léger côté oxydatif, un peu de résine. Finale très longue, tendue, avec un côté salin bien marqué désormais qui donne envie d'y retourner. Un grand liquoreux, encore tout jeune, certes un peu cher (75€ les 37,5cl) mais c'est parfaitement justifié par la rareté, les faibles rendements et le travail colossal sur ces vignes en terrasse
#15

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 64
  • Remerciements reçus 94

Sylvain74 a répondu au sujet : Cinque Terre

En voyage avec ma femme quelques jours en septembre dans cette belle région.
Un arrêt à la coopérative cantina cinque terre.
Degusté la gamme sans prise de notes.
Moyennement convaincu.
J'ai pris 1 Costa di Campu qui je trouve sortait un peu du lot et un rouge hors appelation afin de ne pas repartir les mains vides...
Une excellente adresse à Levanto.
La Nicchia Pestifera
Petite boutique avec toutes les bonnes références du coin.
Ils sont de plus d'excellent conseil.
Je me suis laissé tenter par quelques flacons de Capellini et bonanini.
Bien cordialement.
Sylvain
#16

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 17992
  • Remerciements reçus 1824

Jérôme Pérez a répondu au sujet : CR: Cantina Cinque Terre - Costa da Posa 2012

CR: Cantina Cinque Terre - Costa da Posa 2012

robe dorée très lumineuse, dense. Très jolie robe d'un vin qui commence à avancer dans l'âge avec une accroche de la lumière remarquable.
Nez discret avec une pointe terpénique que l'on pourrait prendre pour un riesling. Peu de complexité.
En bouche, si le vin est bon, il manque de fond pour décoller et de saveur pour régaler. Je me suis demandé s'il n'était pas déjà fatigué ou si le millésime était le bon. (je n'ai pas de référence pour cette zone côtière très particulière).
Bref, un vin qui reste bon, mais qui suscite l'ennui rapidement.

Jérôme Pérez
#17

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6940
  • Remerciements reçus 4737

Jean-Loup Guerrin a répondu au sujet : CR: Cinque Terre : présentation et vins dégustés

CR: Cinque Terre : présentation et vins dégustés

J’ai eu la chance de passer trois journées complètes dans les Cinque Terre, ce petit paradis qui comprend cinq villages hauts en couleurs au bord de la côte ligure au sud-est de Gênes. Inscrit au Patrimoine mondial de l’humanité en 1997, il est à découvrir en bateau ou train (les voitures doivent rester à l’écart) mais surtout à pied.




Et pour ne rien gâcher, un micro-vignoble est implanté sur certaines des pentes vertigineuses autour et entre les villages. Ce sont d’ailleurs l’afflux des touristes, suite à l’inscription du Parc national des Cinque Terre, et les aides obtenues grâce au classement en péril du vignoble par l’UNESCO qui ont permis de maintenir en vie ce vignoble.


Manarola et une partie de ses vignes


Vignes à Monterosso


Vignes à Vernazza


Vignes au-dessus de Corniglia

Pour ne pas te lasser, cher lecteur LPVien, je raconterai mon périple viti-vini en trois épisodes :
- Présentation du vignoble et quelques vins dégustés ici et là
- Diner à l’Osteria Tumelin à Levanto
- Visite et dégustation au domaine Possa


Une vingtaine de vignerons et une cave coopérative se partagent l’exploitation de la centaine d’ha : c’est vraiment tout petit mais c’est tellement difficile à entretenir (murets en pierres sèches des terrasses), à travailler et à vendanger !


Vendanges périlleuses
(crédit photographique : livre « Cinque Terre : vigneti con vista mare)

Pour limiter la difficulté, les vignerons utilisent des petits trains monorail à crémaillères, appelés « trenino ». Un moteur thermique permet la montée et la descente des hommes, des outils et des paniers de vendanges, droit dans la pente !


Trenino



Trenino au-dessus de Riomaggiore



Rail de trenino à Manarola


Les Cinque Terre sont dévolues aux vins blancs, avec deux DOC ou DOP (AOC ou AOP en français) :
- La DOC ou DOP Cinque Terre est relative un blanc sec à base de deux cépages locaux, le bosco (cépage principal) et l’albarola, et du cépage vermentino (rolle) répandu dans les vignobles méditerranéens.
- La DOC ou DOP Sciacchetrà est un "passito" (ou vin de paille). La concentration en sucre (qui peut atteindre 400 grammes par litre) est obtenue par séchage des grappes pendant environ deux mois, soit sur paille, soit en les accrochant à des chaines. Ces vins nettement plus chers, mais vraiment intéressants, sont commercialisés systématiquement en demi-bouteilles afin d’en limiter le prix.


Séchage des grappes pour le sciacchetrà
(crédit photographique : livre « Cinque Terre : vigneti con vista mare)

On trouve cependant des vins rouges qui ne sont pas encore reconnus en DOC, mais qui pourraient l’être prochainement.

Le terroir se compose principalement de grès et d’argile.
La vigne était classiquement conduite en pergolas d'un mètre de haut (elle doit rester basse en raison de l’exposition à des vents forts) et le travail se fait donc le plus souvent accroupi, ce qui renforce le dur labeur des vignerons.


Vigne conduite en pergolas

Mais la conduite classique en ceps séparés, toujours en terrasses, a tendance à revenir en force.


Vigne conduite classiquement

Et maintenant, un aperçu de quelques vins, les meilleurs ayant été bus à l’Osteria Tumelin et au domaine Possa, donc à venir dans les épisodes 2 et 3…
Je noterai quand même les prix très doux au restaurant (entre 18 et 20 €), soit un coefficient de l’ordre de deux ( !!!!), qui plus est par rapport à un prix de base chez le producteur très bas en regard du temps passé pour produire le vin.


Cantina Sassarini – Cinque Terre – 2018


Vignoble de Monterosso.

Robe de couleur paille.
Nez discret où on perçoit quand même des fruits blancs et des notes citronnées.
La bouche est dotée d’un léger perlant et d’une aromatique fruitée. Elle se révèle simple et légère, avec une finale courte et finement saline. Cette salinité en finale sera quasiment une constante, sans doute due aux embruns marins qui viennent caresser les grains de raisin.
Assez Bien +


Azienda Agricola a Scià – Cinque Terre – 2017


Scia signifie « femme » en patois ligure, le domaine situé à Monterosso étant dirigé par une vigneronne. Et l’étiquette nous a ravi !

Robe d’un or clair.
Nez très intense, mêlant anis, fruits blancs dont la pomme, et une note briochée.
La bouche est également bien sapide, avec en plus des accents végétaux de fenouil. Elle conjugue avec bonheur rondeur et belle fraîcheur, persistance très honnête et finale légèrement saline.
On est clairement au-dessus.
Bien +(+)


Cantina Cinque Terre – Cinque Terre – 2017


Il s’agit donc du vin de la cave coopérative.

Robe d’un or clair.
Nez moyennement expressif, où l’on note des arômes de citron, de fruits blancs et un peu d’anis.
La bouche présente une certaine rondeur habillée d’un léger gras. Elle manque cependant d’aromatique et c’est dans la deuxième partie que la vivacité apparaît. La finale est toujours saline mais fait preuve de plus de sapidité sur la réglisse.
Bien


Cantina Sassarini – Prosecco


C’est juste pour être exhaustif car ce vin était très lambda ; mais ouf, c’est une appellation nationale, voire internationale, et n’est donc pas de l’appellation Cinque Terre !

Une robe pâle, un nez pâle, une bouche pâle… Cela pétille un peu, le fruité est minimaliste et la finale assez amère.
Bof


Pour ceux qui seraient intéressés par un séjour dans les Cinque Terre, contactez-moi en MP pour que je vous fasse part de quelques bons plans.

Et à très vite pour la suite, plus intéressante sur le plan gustatif !

Jean-Loup
#18
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: claudius, oliv, Jean-Paul B., aquablue, sideway, peterka, LADIDE78, TIMO, tomy63, vivienladuche, sebus, Frisette, leteckel, ysildur, Kiravi

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5701
  • Remerciements reçus 2689

Frisette a répondu au sujet : Cinque Terre : présentation et vins dégustés

Superbe Jean Loup! Les photos sont à couper le souffle...quel travail herculéen pour arriver à produire du vin! Le "monorail viticole" est quasiment une attraction à elle toute seule.

Flo (Florian) LPV Forez
#19

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6940
  • Remerciements reçus 4737

Jean-Loup Guerrin a répondu au sujet : Cinque Terre : présentation et vins dégustés

Oui, je suis monté sur un "trenino", mais il était sur une partie plate et à l'arrêt !

Jean-Loup
#20

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6940
  • Remerciements reçus 4737

Jean-Loup Guerrin a répondu au sujet : CR: Cinque Terre : diner à l’Osteria Tumelin à Levanto

CR: Cinque Terre : diner à l’Osteria Tumelin à Levanto

Il s’agit du meilleur restaurant de Levanto, petite ville qui est tout près des cinq villages des Cinque Terre, bien reliée à eux par le train ou le bateau. C’est un restaurant classique mais dont les produits sont très frais et les plats copieux et bien préparés.

Burranco Azienda Agricola – Cinque Terre – 2017


Vignoble de Monterosso.

Robe de couleur paille.
Nez très intense et aromatique, sur les fruits jaunes bien murs et notamment l’abricot, allant jusqu’aux fruits exotiques et teinté d’une touche florale de violette.
La bouche étonne par sa richesse, peu courante pour un DOC Cinque Terre. Elle fait montre d’une belle ampleur et laisse entrevoir quelques sucres résiduels, sans se départir d’une acidité structurante, qui évite la lourdeur. La finale élancée affiche un fin retour salin et sait rester très sapide.
Le meilleur DOC Cinque Terre que j’ai bu boire lors de ces trois jours. Je lui ai trouvé des airs de viognier ou de pinot gris, avec peut-être un élevage relativement appuyé.
Très Bien


Sur le carpaccio de poulpes à la tapenade d’olives vertes et d’herbes, d’une fraîcheur exquise (les poulpes n’étant pas du tout « caoutchouc »), le vin l’emporte par sa puissance mais le plat l’allonge encore plus, pour un accord relativement intéressant (3,5 + / 5).


Le mariage est encore plus réussi (4 / 5) sur un assortiment de la mer grillé car les poissons affinent son côté joufflu.


Tenuta La Polenza – Schiacchetrà – 2017




Vignoble de Vernazza.




La robe est vraiment très ambrée, qui plus est pour un vin jeune.
Le nez puissant démontre une belle complexité, avec évolution à l’aération dans le verre : abricot, caramel, beurre salé, puis raisins secs, puis épices…
La belle liqueur en bouche est équilibrée par une acidité dantesque. C’est quand même la sapidité, classieuse, qui prend le dessus et prend un caractère plus fin et précis dans la très longue finale.
Très Bien +

L’accord est correct (3 / 5) avec une tarte Tumelin (aux pommes et aux raisins secs), un accord de saveurs, mais le vin perd de sa superbe. De toutes façons c’est le genre de vin à boire pour lui-même car il constitue un magnifique dessert à lui tout seul !

Seulement deux vins mais deux très beaux vins et un très bon moment passé dans cette auberge !

Jean-Loup
#21
Pièces jointes :
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, aquablue, dufraisse@hotmail.fr, TIMO, DUROCHER, sebus, leteckel, faka

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 777
  • Remerciements reçus 998

ysildur a répondu au sujet : Cinque Terre : diner à l’Osteria Tumelin à Levanto

même quand ce ne sont pas des photos de plats concoctés par madame, tu nous donnes l'eau à la bouche Jean-Loup!!

Je suis dingue de poulpe et jusqu'à présent, je n'ai jamais eu la joie de le manger tendre en carpaccio...va falloir faire un tour dans ce coin-là^^

Laurent
#22

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6940
  • Remerciements reçus 4737

Jean-Loup Guerrin a répondu au sujet : CR: Visite au Domaine Possa – Cinque terre

CR: Visite au Domaine Possa – Cinque terre

Et voici le troisième et dernier épisode.

Quelle rencontre ! Voilà un homme vrai, un passionné (comme très souvent avec les bons vignerons) mais aussi modeste, fou de travail et toujours en quête d’innovations.
Samuele « Heydi » Bonanini nous accueille dans sa salle de dégustation-caveau creusée dans le roc qui est située au rez-de-chaussée d’un immeuble du centre de Riomaggiore !
Le lieu est incongru et fouillis mais simple, comme le bonhomme.


Heydi a commencé avec très peu de vignes, juste au-dessus de la mer, au sud-est de Riomaggiore, et c’est ce lieu-dit qui a donné son nom au domaine. Celui-ci s’est peu à peu agrandi mais il ne dispose actuellement que de 4,5 ha. Il est le seul à avoir planté de la vigne sur la petite île de Parmaea, en face de Portovenere, le très beau village au sud-est des Cinque Terre. Le travail y est certes plus simple car le terrain est peu pentu mais le temps passé pour s’y rendre est très long (voiture, parking peu aisé puis bateau…).
Il est adepte de l’agriculture biologique, sans en revendiquer le label, mais surtout des vins nature.

Toutes les bouteilles avaient été ouvertes la veille mais aucune n’était altérée.
Malheureusement plus de Cinque Terre à la dégustation ni à la vente, le domaine étant victime de son succès…


Vino bianco da tavola – Er Giancu – 2018


Il s’agit d’un assemblage de 80 % d’albarola et de 20 % de bosco, issu de vignes situées à une altitude entre 300 et 400 m, ce qui convient bien à l’albarola. Le bosco, cépage emblématique des Cinque Terre, préfère les altitudes basses et donne des vins très colorés. Après une macération pelliculaire de quelques jours, la fermentation s’est déroulée pendant 25 jours en cuves inox et l’élevage a eu lieu dans différents contenants, variant par leur nature (inox, fûts de différentes essences) et leur taille. Il n’y a aucun rajout de soufre (seulement 13 mg / l naturels), ni collage ni filtration.
Le vin est très aromatique, sur la pomme et la poire, au nez comme en bouche, celle-ci faisant preuve d’un bel équilibre entre gras et tension, et d’une finale finement salée.
Bien +(+)


Vino bianco da tavola – Parmaea – 2018


La vigne est orientée nord, ce qui permet d’équilibrer le climat chaud et l’altitude inexistante. Les terroirs sont très variés sur une très faible surface, ce qui a conquis Heydi, à la recherche de complexité. L’assemblage se compose de 60 % de vermentino, 20 % d’albarola et 20 % de trebbiano (cépage notamment de Toscane).
La macération avant fermentation n’a duré que 24h car le vermentino n’accepte pas les macérations longues, et un très léger apport de soufre (35 mg / l) a été réalisé car c’est le premier millésime de Heydi qui veut acquérir de l’expérience sur ce nouveau vin avant de se lancer dans le « sans soufre ».

L’aromatique est tout aussi intense, mais plus florale, et la bouche très précise est dotée d’une forte minéralité, bien prolongée par une belle salinité.
Bien ++


Vino rosato da tavola – Rosé d’Amour – 2018


Un beau clin d’œil à la France ( !) pour ce rosé de presse mais à la robe profonde car le cépage principal (lequel ?) est à jus noir.

Le nez surprend par ses arômes fumés et ses notes animales, la bouche est plus élégante tout en affirmant une belle personnalité.
Un rosé de gastronomie, ce que Heydi confirme.
Bien (+)


Vino rosso da tavola – U Neigru – 2018


L’assemblage est réalisé à parts égales entre deux cépages locaux, le canaiolo et le bonamico. Il me plait de penser que le premier a un petit côté « canaille » et le deuxième un petit côté « bon ami », donc amical, l’assemblage devant forcément aboutir à un équilibre remarquable !
Après cinq jours de macération puis la fermentation alcoolique, le vin est élevé six mois en barriques de châtaignier et enfin deux mois en cuves acier.

Le superbe nez porté sur les fruits noirs est complexifié par des touches florales et épicées.
La bouche est à l’avenant, à la chair pulpeuse, aux tanins arrondis par l’élevage et, seul regret, à la finale un peu courte.
Bien ++

Samuele « Heydi » Bonanini explique que les vignerons des Cinque Terre ont toujours réservé leurs moins beaux terroirs aux cépages rouges car il n’y a pas d’appellation en vin rouge. Mais lui préfère réaliser de bons vins rouges sans appellations et il les a plantés sur de bons terroirs adaptés. Il est maintenant suivi par d’autres et pense qu’une appellation Cinque Terre en rouge pourrait être obtenue d’ici quelques années.


Vino rosso da tavola – Vin dei Vicci – 2018


Il s’agit d’un « ripasso », technique de vinification similaire à celle utilisée pour les Amarone della Valpolicella. Après fermentations alcoolique et malolactique et élevage de deux mois en cuves, on rajoute le moût des raisins ayant servi à réaliser la sciacchetrà pour lancer une deuxième fermentation et on laisse trois mois le vin en contact avec ce moût, toujours en cuves. Cela donne un vin plus fort en alcool (ici 15,5 ° contre 14 ° pour le rouge précédent), avec un peu de SR (5 g / l dans ce vin, mais non perçus).

La robe est très sombre et aux reflets nettement violine.
Le nez combine puissance et finesse, fruits noirs, chocolat et épices.
La bouche est bien tendue, ce qui équilibre l’alcool, mais plus austère en raison de tanins encore assez rugueux.
A attendre, mais avec un beau potentiel.
Bien (+)


Vino bianco da tavola – U Stragnu – 2018


Le nom de la cuvée signifie « l’étrange » en patois local.

Il s’agit d’un vin passerillé, comme la sciacchetrà, mais à partir d’un assemblage pour moitié de uva regina (souvent utilisé comme raisin de table) et pour moitié de muscat. Après trois mois de passerillage, seuls les meilleurs grains sont conservés pour 28 jours de macération et de fermentation en cuves avant l’élevage en différents contenants.

Le nez très aromatique offre des fruits confits, du miel et des raisins secs.
La bouche possède beaucoup de gaz (le muscat repart en fermentation en bouteille car il n’y a pas de blocage par du soufre), ce qui allège la sensation de sucre (120 g de SR à la mise en bouteille mais environ 100 g lors de la dégustation ?) mais produit un vin étonnant. La très belle acidité contribue à l’équilibre d’ensemble et à l’allonge.
Bien ++


Sciacchetrà – 2017


L’assemblage comprend 80 % de bosco et 20 % de rossese blanc.
Le processus d’élaboration est le même que pour le U Stragnu, mais l’élevage est plus long, un an en jarres.
C'est dans la même salle qui sert de caveau et de salle de dégustation que les plus grosses grappes sont accrochées à des chaines et pendent au-dessus des têtes pour le séchage. Cela doit être intéressant de déguster à l'automne !

La robe est vraiment très ambrée.
Le nez est puissant et complexe, dévoilant tour à tour raisins secs, épices, fruits confits, coing et miel.
La bouche réussit un équilibre somptueux entre richesse sucrée (165 g sur ce millésime, d’habitude environ 140 g), acidité magnifique et sapidité jouissive, le tout sur une persistance superbe.
Un grand vin de méditation.
Très Bien ++ / Excellent


Un grand merci à Samuele – Heydi qui a pris le temps de nous accueillir longuement et de répondre à nos questions. Ce fut un moment très cordial et très enrichissant !

Jean-Loup
#23
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: dt, Gibus, peterka, tomy63, sebus, Frisette, Kiravi

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6940
  • Remerciements reçus 4737

Jean-Loup Guerrin a répondu au sujet : CR: Domaine Possa – Vino bianco da tavola – Parmaea – 2018

CR: Domaine Possa – Vino bianco da tavola – Parmaea – 2018

Voici ce que j'écrivais ci-dessus en juin dernier sur cette cuvée dégustée au domaine :

L’aromatique est tout aussi intense, mais plus florale, et la bouche très précise est dotée d’une forte minéralité, bien prolongée par une belle salinité.
Bien ++


Une bouteille rapportée a été bue hier soir et je me retrouve bien dans cette description, en rajoutant une gamme sur les agrumes au nez, mais surtout un accord extra (4,5 / 5) avec de simples moules - frittes : le plat et le vin font un sacré duo en se répondant l'un l'autre tour à tour.
La belle salinité du vin y était pour quelque chose…

Jean-Loup
#24

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6940
  • Remerciements reçus 4737

Jean-Loup Guerrin a répondu au sujet : CR: Azienda Agricola a Scià – Cinque Terre – 2017

CR: Azienda Agricola a Scià – Cinque Terre – 2017



La robe assez claire est teintée de reflets verdâtres.
D’une belle intensité, le nez est d’abord porté sur les agrumes, citron et cédrat, puis dérive vers les fruits blancs et une joyeuse note anisée.
La bouche ample et savoureuse est soutenue par une grande nervosité. La finale un poil courte laisse percevoir un beau retour salin.
Bien +(+)
Le vin est un peu dominé par un chahokhbili de poulet (plat géorgien) mais on acidité lui permet de bien s’en sortir (3,5 / 5 pour l’accord).

Jean-Loup
#25
Pièces jointes :
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: breizhmanu

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6940
  • Remerciements reçus 4737

Jean-Loup Guerrin a répondu au sujet : CR: Domaine Possa - Vino bianco da tavola (région des Cinque terre) – Er Giancu – 2018

CR: Domaine Possa - Vino bianco da tavola (région des Cinque terre) – Er Giancu – 2018



Bue lors d'une dégustation éclectique relatée ICI

Robe d’un or clair à la légère turbidité.
Nez bien ouvert sur les fruits blancs, surtout la pomme et quelques notes fugaces d’agrumes.
Un très léger gras en attaque fait place à une belle tension et une finale saline mais la tendance nature se révèle trop sur une aromatique oxydative.
Bien mais moins apprécié que celui du domaine « A scià » bu récemment.

Jean-Loup
#26
Pièces jointes :
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: breizhmanu

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6940
  • Remerciements reçus 4737

Jean-Loup Guerrin a répondu au sujet : CR: Domaine Forlini Cappellini – Cinque terre – 2018

CR: Domaine Forlini Cappellini – Cinque terre – 2018



La robe se présente sous un or clair.
D'abord un peu timide, le nez va s'ouvrir généreusement à l'aération dans le verre sur des fruits blancs (principalement la poire) puis la complexité va venir avec une touche crayeuse et une autre anisée, et des accents salins.
L'attaque en bouche est plutôt tendue puis celle-ci s'élargit en offrant un beau volume. La sapidité est limitée, plus sur la gamme minérale (caillou mouillé) que fruitée. L'acidité n'est pas franche mais le vin n'est pas mou non plus, tout en étant habillé d'un léger gras.
Un vin à la belle personnalité.
Bien ++

Jean-Loup
#27
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6940
  • Remerciements reçus 4737

Jean-Loup Guerrin a répondu au sujet : CR: Domaine Possa - Vino bianco da tavola (région des Cinque terre) – Er Giancu – 2018

CR: Domaine Possa - Vino bianco da tavola (région des Cinque terre) – Er Giancu – 2018



La robe est d'un or plutôt dense, très légèrement orangé et assez trouble. Comme expliqué dans le CR de la visite au domaine un peu plus haut, le vin est issu d'une macération de quelques jours, d'où la couleur de la robe qui ne m'avait pas du tout marqué lors de la dégustation de la bouteille précédente. La turbidité vient, elle, d'une absence de filtration.
Le nez bien intense développe une aromatique assez unique de poire, de camomille et de safran, avec juste une touche de pomme et d'agrumes.
La bouche est dotée d'un beau caractère, droite et tendue mais enrobée d'une belle matière savoureuse. La longue finale reste très sapide, sur l'angélique et le safran. Aucune note oxydative cette fois-ci, contrairement à la dernière bouteille.
Bien ++

Crevettes à l'ail, à la féta et aux tomates cerises : une tuerie !

L'accord est très intéressant (3,5 + / 5) car il permet au vin de gagner encore en ampleur.

Jean-Loup
#28
Pièces jointes :
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: didierv

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6940
  • Remerciements reçus 4737

Jean-Loup Guerrin a répondu au sujet : CR: Domaine Possa – Vino bianco da tavola – Parmaea – 2018

CR: Domaine Possa – Vino bianco da tavola – Parmaea – 2018



Ma dernière bouteille de cette cuvée, parmi celles rapportées de ce merveilleux voyage dans les Cinqueterre...
Voir reportages complets plus haut sur cette page en juin 2019.

La vigne est orientée nord, ce qui permet d’équilibrer le climat chaud et l’altitude inexistante. Les terroirs sont très variés sur une très faible surface, ce qui a conquis Heydi, à la recherche de complexité. L’assemblage se compose de 60 % de vermentino, 20 % d’albarola et 20 % de trebbiano (cépage notamment de Toscane).
La macération avant fermentation n’a duré que 24h car le vermentino n’accepte pas les macérations longues, et un très léger apport de soufre (35 mg / l) a été réalisé car c’est le premier millésime de Heydi qui veut acquérir de l’expérience sur ce nouveau vin avant de se lancer dans le « sans soufre ».

La robe se présente sous une couleur paille.
Le beau nez expressif mêle des arômes de fruits blancs (pomme verte) à d'autres de fleurs blanches et s'agrémente de fines notes grillées et anisées.
Un léger perlant se manifeste en attaque puis la bouche montre un sacré caractère, avec une minéralité impactante qui lui procure une belle tension sans manquer de confort grâce à une matière irréprochable. La finale de persistance honnête est empreinte de salinité et teintée d'amers.
Bien ++ / Très Bien

Pavé de cabillaud rôti aux émincés de fenouil et de carottes : super miam !

La tension du vin répond bien à la fermeté de la chair du poisson et à la douceur des carottes, pour signer un accord réussi (3,5 + / 5).

Jean-Loup
#29
Pièces jointes :
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 130
  • Remerciements reçus 70

Ja a répondu au sujet : Domaine Possa – Vino bianco da tavola – Parmaea – 2018

Si c'est ta dernière bouteille je ne suis pas certain que tu en retrouves facilement , je suis passé au domaine cet été et cette cuvée ne figurait plus dans la cave d'Heydi...!!!

In Sangiovese we trust
#30
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jean-Loup Guerrin

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezVougeotjean-luc javauxCédric42120starbuck