Nous avons 1582 invités et 61 inscrits en ligne

Quinta do Noval

  • Messages : 115
  • Remerciements reçus 0

Réponse de Capitaine Haddock sur le sujet CR: Quinta do Noval LBV 2008

Acheté ce midi une bouteille de Quinta do Noval LBV 2008 au supermarché Colruyt (Belgique) en promo à 8 euros 75 et après ce que je viens de lire, je viens de le mettre en cave et pense en acheter quelques autres. Mais 2 petites questions : est-ce que ce LBV bonifie en bouteille (j'ignore s'il est filtré ou pas) et est-ce qeu ce millésime est correct? Merci pour votre aide.
02 Mai 2015 15:38 #61

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 19742
  • Remerciements reçus 3331

Réponse de mgtusi sur le sujet Re: Quinta do Noval

Bonjour

Le LPV ne vieillit pas très bien bouteille
2008 est un beau millésime en porto, non déclaré car la plupart des maisons avaient déjà atteint leur quota, mais on trouve de beaux single quintas.

Michel
02 Mai 2015 15:42 #62

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5072
  • Remerciements reçus 315

Réponse de ols sur le sujet Re: Quinta do Noval

mgtusi écrivait:
> Bonjour
>
> Le LPV ne vieillit pas très bien bouteille
> 2008 est un beau millésime en porto, non déclaré
> car la plupart des maisons avaient déjà atteint
> leur quota, mais on trouve de beaux single
> quintas.

C est sûr que si on nous met en bouteille, on fera pas de vieux os ..:D
02 Mai 2015 20:11 #63

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3916
  • Remerciements reçus 1969

Réponse de Vougeot sur le sujet CR: Quinta do Noval LBV 2007 unfiltered

CR: Quinta do Noval LBV 2007 unfiltered

Un passage de l'ami Gildas à la maison m'a poussé à ouvrir cette bouteille, "juste-pour-voir".
Bon baaaahhh... On ne va pas y aller par quatre chemins : c'est déjà très bon, mais c'est pas encore très prêt.

J'ai eu un peu l'impression de boire un excellent Maury, bien né, bien vinifié, bien élevé, mais encore dans sa prime jeunesse.
Ce porto présente une belle expression de fruits noirs, très pure, avec mûre prédominante ainsi qu'un classique parfum de chocolat de noble origine.
Le LBV 2007 unfiltered de Quinta do Noval est évident dans son expression : net, clair, précis. Mais, mais, mais...

La magie n'opère pas. Du moins, pas encore.

Tout est réuni pour faire une future grande bouteille. Il y a ce qu'il faut : du fruit, de la structure, du volume, de l'acidité, un peu d'alcool mais pas trop perceptible. En un mot : du vin.
Cependant, à l'heure actuelle, une petite voix nous dit que ce n'est pas prêt.

Rendez-vous dans 10 ans, pour l'ouverture du prochain LBV 2007 de Do Noval.

Vincent
14 Juil 2015 20:40 #64

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 17
  • Remerciements reçus 0

Réponse de fipile sur le sujet Re: Quinta do Noval

Bonjour.

Je viens de découvrir ce fil!

J'ai bu l'an passé lors de mon voyage au Portugal, une bouteille de Quinta do Noval Douro 2004, que j'avais trouvée encore assez jeune, pleine de fruits noirs, une matière dense et concentrée, et longue finale fraîche.

J'ai ramené une bouteille de Quinta do Noval Douro 2008, je me demande si elle est prête à boire ou si un peu de temps lui est nécessaire pour la laisser s'assagir..

Merci et @+
01 Fév 2016 15:50 #65

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 19742
  • Remerciements reçus 3331

Réponse de mgtusi sur le sujet Re: Quinta do Noval

S'agit-il du vintage ou du Late Bottled Vintage ?

Michel
06 Fév 2016 19:22 #66

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 17
  • Remerciements reçus 0

Réponse de fipile sur le sujet Re: Quinta do Noval

Bonjour,

C'est le "vin rouge", celui communément appelé "Quinta do Noval Douro DOC" par opposition aux "Quinta do Noval (Vintage / LBV/ xxY) Port".

Cdt,
07 Fév 2016 16:19 #67

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 19742
  • Remerciements reçus 3331

Réponse de mgtusi sur le sujet Re: Quinta do Noval

Ah dans ce cas je ne sais pas du tout :)

Michel
07 Fév 2016 21:51 #68

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 84614
  • Remerciements reçus 10933

Réponse de oliv sur le sujet CR: Quinta do Noval, Porto Tawny, 40 ans

Bu chez Flo

CR: Quinta do Noval, Porto Tawny, 40 ans



Robe diaphane, sur un rosé ocre très étonnante.
Nez ultra puissant et complexe, sur la datte, les fruits secs, un ballet d'épices impressionnant et des vapeurs alcooliques bien présentes.
Bouche remarquable de puissance, que ce soit de constitution, par sa sucrosité parfaitement mobilisée par une acidité haute qui apporte assise, rythme et fraicheur, comme d'expression, sur une complexité aromatique remarquable, ultra épicée, en droite ligne des senteurs du nez.
La finale est énorme de puissance et de persistance, avec, à mes fragilités, peut-être un peu trop d'alcool sur un repas un peu riche mais qu'on rêve de siroter en fin de soirée d'hiver, pour elle-même et en profiter longuement.
Magnifique vin ! (tu)
28 Mai 2016 20:04 #69

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 65
  • Remerciements reçus 9

Réponse de mvansluy sur le sujet Quinta do Noval Colheita 1986

Bu hier soir un CR: Quinta do Noval Colheita 1986

Un nez très puissant avec un alcool un peu trop prégnant à mon goût. En bouche je le trouve bien équilibré, sur des arômes de fruits secs et, dans une moindre mesures, d'herbes aromatiques. La longueur est impressionnante, on pourrait presque s'endormir en comptant les caudalies, et j'exagère à peine :P

Je n'ai pas assez d'expérience pour voir combien de temps ce vin peut rester à ce niveau ni même s'il est déjà à son apogée, mais si quelqu'un a un avis sur la question je suis preneur car il m'en reste quelques unes et je voudrais en profiter aussi longtemps que possible !
17 Déc 2016 22:25 #70

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 19742
  • Remerciements reçus 3331

Réponse de mgtusi sur le sujet Quinta do Noval Colheita 1986

Bu hier soir un CR: Quinta do Noval Colheita 1986
Je n'ai pas assez d'expérience pour voir combien de temps ce vin peut rester à ce niveau ni même s'il est déjà à son apogée, mais si quelqu'un a un avis sur la question je suis preneur car il m'en reste quelques unes et je voudrais en profiter aussi longtemps que possible !


Les portos oxydatifs comme les tawnies et les colheitas (qui sont des tawnies haut de gamme millésimés) ne vieillissent plus en bouteille. donc pas d'inquiétude à avoir pour tes colheitas 1986 qui te survivront :)

Michel
21 Déc 2016 18:49 #71

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 65
  • Remerciements reçus 9

Réponse de mvansluy sur le sujet Quinta do Noval Colheita 1986

Il me semblait bien en effet avoir déjà lu ça mais je m'emmêle les pinceaux entre les différents types de portos... Merci !
25 Déc 2016 13:11 #72

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1197
  • Remerciements reçus 549

Réponse de DaGau sur le sujet Quinta do Noval

CR: Quinta do Noval, LBV 2007 (non-filtré).

Bouchon long en liège imbibé sur deux millimètres à peine. Premier nez évolué où l'alcool domine avec un effet mentholé, des notes de tabac, boite à cigare. Deuxième nez que l'on retrouve et developpe bien en bouche de fruits rouges, sur la myrtille. Longueur avec ces aromes à l'attaque, puis une breve saturation d'acidité mentholée, finale crèmeuse et sucrée. De la douceur et de la suavité, du relief et de la densité aussi.
Bouteille ouverte il y a une quinzaine déjà. Conservation avec pompe à vide. Un verre pour accompagner une pièce de bœuf, pommes de terre, patate douce, petits pois, purée de céleri, brie aux figues sèches.
Selon le precedent commentaire de Vougeot alias Vincent, un porto avec du potentiel d'évolution.
08 Mai 2017 19:51 #73

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Jérôme Pérez
  • Portrait de Jérôme Pérez
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Enregistré
  • Messages : 18557
  • Remerciements reçus 2558

Réponse de Jérôme Pérez sur le sujet CR: Quinta do Noval Douro 2009

CR: Quinta do Noval Douro 2009



Robe saturée très jeune avec des tons violines, frisant le noir.
Nez très ouvert sur les fruits rouges avec une touche de chêne marquée, mais le mariage est heureux, très élégant.
En bouche, le choc se fait autour de la puissance de ce vin, de sa structure : une carrure de grand vin mais il en a aussi l'allure : la musique et les paroles en quelque sorte. Le fruit est généreux, l'équilibre souverain supporté par une fraîcheur tout à fait calibrée qui fait que les près de 15 degrés ne défigurent pas le vin. A la gourmandise du fruit répond une certaine austérité masculine faite d'une fine amertume. Très longue finale presque florale pour ce vin qui allie force et finesse. L'élevage encore marqué s'estompe à l'aération ce qui incline à penser que le temps bonifiera encore ce qui sera sans doute un grand vin dans cinq à dix ans.
impressionnant mais pas que. J'aime beaucoup.

Jérôme Pérez
10 Jui 2017 13:36 #74
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1197
  • Remerciements reçus 549

Réponse de DaGau sur le sujet CR: Quinta do Noval , Fine White Port

CR: Quinta do Noval, Fine White, Port

Robe jaune aux reflets incolores. Nez chaleureux et fruité, presque lacté. En bouche c'est très rond et souple, l'alcool (19,5%) passe en douceur, la texture révèle du corps, beaucoup de fraîcheur combinée à la richesse du fruit. Un vin d'apéritif ou de dessert très agréable. Bu sur plusieurs semaines, le fruit a gardé sa puissance et gagné en moelleux.

La contre étiquette indique que ce vin est élaboré comme un Ruby. Si vous avez des conseils sur la qualité des vins de Porto en blanc actuellement...
30 Déc 2017 19:18 #75

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3916
  • Remerciements reçus 1969
CR: Quinta do Noval - Tawny - 40 years old - Embouteillé en 2016.

Nouvelle rencontre avec ce porto que je considère, intimement, comme le vin-phare de Quinta do Noval.
Symbole du savoir-faire, preuve de régularité, mètre-étalon du génie de ces vins par trop méconnus.
La classe indestructible du 40 ans de Quinta do Noval.
Magistrale et mémorable.

Bouteille bue étiquette découverte dimanche dernier avec quelques amis connaisseurs et finie aujourd'hui.

Ce qui marque d'emblée, dans ce 40 ans, c'est la grande classe de l'élevage oxydatif totalement maîtrisé. Le vin développe à la fois des arômes profonds de prune, de pruneau et d'agrumes confits mais aussi - et surtout - ces inoubliables et incomparables notes de cacao, d'amande torréfiée, de fruits secs grillés, de raisin confit, de tabac blond et d'herbes sèches.

Un verre de Tawny 40 ans est une invitation au voyage induisant indubitablement l'arrêt du temps. Tout s'arrête, plus rien ne compte que la profusion d'arômes à la fois délicats et puissants qui exhalent dans le verre, invitant et invitant encore le dégustateur à inspirer profondément.

Ce n'est qu'une fois rassasié de ces parfums - momentanément - que l'on se décide enfin à contempler la robe acajou aux reflets orangés. Une robe belle comme un bois précieux, magnifiée par le temps passé dans les fûts.

En bouche, le vin déploie sa puissance contenue par vagues successives, mais jamais brutales. Au fruit confit - marmelade d'oranges, figue - succèdent les notes épicées et boisées ; et les notes empyreumatiques réintroduisent le fruit.

L'ensemble dialogue sans jamais qu'un élément ne prenne le pas sur l'autre. Ah si... Peut-être.

Contrairement aux bouteilles bues précédemment, j'ai trouvé que ce 40 ans était un peu marqué par l'alcool. Pour une fois, les 21,5 ° de la bouteille sont moins discrets que d'habitude et j'avoue ma relative déception face à ce très léger déséquilibre. Le vin est également un peu moins sec. Mais, finalement, la légère, très légère, sucrosité qui porte le tout le rend diablement séduisant.

Une fois le sucre disparu, la bouche redevient sèche et l'amertume porte, amplifie, toutes ces notes de fruits secs, d'orange et de cacao. Interminable, cette finale devient progressivement évanescente et invite le dégustateur à réfléchir sur le temps qui passe et, accessoirement, le génie des hommes.

Un très, très beau vin, qui justifie son prix. Excellent rapport Q/P/P.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: mgtusi, jean-luc javaux, GILT, Lucas57, Frisette, starbuck
17 Fév 2018 15:13 #76
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2536
  • Remerciements reçus 1566
Merci pour ce CR qui met les Portos à leur juste place.
Où trouve-t-on ce petit bijou car la personne qui me cédait les vins de ce domaine a arrêté?

Cordialement.

Gilles
17 Fév 2018 17:28 #77

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3916
  • Remerciements reçus 1969
Bonjour Gilles.
J'ai la chance d'avoir accès - non pas aux tarifs "Domaine" - mais à ceux de l'importateur français auquel je commande environ tous les deux ans. La quasi totalité de la gamme est disponible, du simple Blanco jusqu'au Nacional.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: GILT
17 Fév 2018 18:36 #78

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 84614
  • Remerciements reçus 10933
Pour avoir partagé ce vin avec Vincent, je partage totalement ses sensations, notamment l'impression d'une forme de richesse que je n'avais pas perçue sur le vin qui m'avait conquis chez Flo.
Sur cet embouteillage 2016, la sucrosité et la charge alcoolique rendaient le vin un peu plus roboratif.
Sa complexité aromatique remarquable et parfaitement décrite par Vincent reste en revanche véritablement délicieuse.
17 Fév 2018 18:57 #79

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 19742
  • Remerciements reçus 3331
Tiens, j'ai raté Cette sacrée affaire !

Michel
17 Fév 2018 19:02 #80

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3916
  • Remerciements reçus 1969
Oh la vache ! 8-x Y'en a un qui aurait dû jouer au loto le même jour ! :woohoo:
A ce tarif-là, je prends 12 caisses sans sourciller...
Je pense qu'Idealwine s'est planté dans l'estimation et a mis cette bouteille en vente au tarif du 20 ans.
17 Fév 2018 19:15 #81

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 19742
  • Remerciements reçus 3331
C'était une vente à prix fixe !

Michel
17 Fév 2018 19:25 #82

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3916
  • Remerciements reçus 1969
Passez-moi une corde, un révolver chargé, ouvrez le gaz et déclenchez un court-circuit... :pinch:
17 Fév 2018 19:33 #83

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 19742
  • Remerciements reçus 3331
Que faisions nous le mardi 28 novembre 2017 à 11h50 ?

Ce qui cloche, c'est la description du vin. On peut lire : arômes dominants : fruits rouges.

Dans un vintage, je ne dis pas, lais dans un tawny ?

Michel
17 Fév 2018 19:49 #84

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3066
  • Remerciements reçus 168
Pour l'histoire,

(et susciter d'autres regrets !)

Amateur pendant 20 ans Passsionné depuis 2002
18 Fév 2018 03:54 #85
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3916
  • Remerciements reçus 1969

Pour avoir partagé ce vin avec Vincent, je partage totalement ses sensations, notamment l'impression d'une forme de richesse que je n'avais pas perçue sur le vin qui m'avait conquis chez Flo.
Sur cet embouteillage 2016, la sucrosité et la charge alcoolique rendaient le vin un peu plus roboratif.
Sa complexité aromatique remarquable et parfaitement décrite par Vincent reste en revanche véritablement délicieuse.


Je suis redescendu à la cave hier soir, Oliv.
Sur les trois 40 ans bus depuis 2006, ceux mis en bouteilles en 2004 et en 2005 ne titrent "que" 21°.
Celle mise en bouteille en 2016 affiche 21,5°.
Je n'ai malheureusement pas conservé la dernière bouteille bue avec quelques Normands il y a quelques années ; ce qui m'aurait permis de vérifier si elle titrait 21 ou 21,5°. Il a été mis en bouteille en 2011.

Il est intéressant de constater comment nous conservons la mémoire de ce que nous avons bu et comment ce malheureux 0,5° supplémentaire modifie l'équilibre d'une bouteille.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv
18 Fév 2018 09:35 #86

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 19742
  • Remerciements reçus 3331
Vincent, pas de différence de température de service ?

Michel
18 Fév 2018 09:51 #87

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3916
  • Remerciements reçus 1969
A vrai dire, je ne m'en souviens plus, Michel.

La seule chose dont je me souvienne, c'est que les bouteilles ont été systématiquement présentées légèrement rafraîchies ; justement pour atténuer le feu de l'alcool. Mais je ne saurais te dire si elles ont été servies à 12, 14, 16 ou 18 degrés.

Le verre que je me suis servi hier a été servi à température ambiante, (19 ou 20 degrés) et, bizarrement, l'alcool m'a moins dérangé. Peut-être parce que je savais à quoi m'attendre... ;)
18 Fév 2018 10:36 #88

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Jérôme Pérez
  • Portrait de Jérôme Pérez
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Enregistré
  • Messages : 18557
  • Remerciements reçus 2558
CR: Quinta do Noval - Cedro Do Noval - vinho regiomal duriense tinto 2015

30% Touriga Nacional; 30% Syrah; 25% Touriga Franca;10% Tinta Roriz; 5% Tinto Cão.

VINIFICATION : cuves en inox conique, température contrôlée comprise entre 25 et 28 degrés Celsius.
ÉLEVAGE : barriques anciennes de chêne français pendant 14 mois.
ANALYSES DU VIN : Alcool : 13,5% - Sucre résiduel : 0,6g/dm³ - Acidité totale : 5g/dm³ - Ph : 3,63

Robe presque noire, violacée sans opacité cependant. Nez sauvage, légèrement goudronné, dominé par les fruits noirs. La syrah s'exprime clairement dans ce vin, aucune note boisée.
Bouche d'une franchise réjouissante qui s'exprime très bien dans son côté sauvage, paysan, presque rustique avec ce que ce mot possède de noble, sans jamais être simpliste. C'est un jus fougueux, gorgé de fruits et d'épices qui trouve un bel équilibre grâce à une fraîcheur remarquable. Belle longueur encore marquée par des tanins serrés et une rémanence épicée.
Sans peur, sans reproche et sans complexe.

Jérôme Pérez
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Vougeot
26 Mai 2018 13:24 #89
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2732
  • Remerciements reçus 38

Réponse de Go6s sur le sujet Quinta do Noval

Quelle est la différence (technique) entre le Nacional et le Vintage, en dehors du prix ?
Cet écart de prix est-il justifié, du strict point de vue gustatif, selon vous ?

Gaultier (62)......................Amateur de vins liquoreux rares ou hors-normes !
11 Aoû 2018 20:41 #90

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezVougeotjean-luc javauxCédric42120starbuck