Nous avons 1139 invités et 19 inscrits en ligne

Álvaro Palacios - D.O. Priorato

  • Messages : 8062
  • Remerciements reçus 920

Réponse de hyllos sur le sujet Álvaro Palacios, les terrasses 2005, D.O. Priorat

Je ne connais pas 2005 mais j'ai goûté Terrasses sur 2007 et 2011 et le vin m'a fait bonne impression, au contraire. 2005 en Priorat, c'était bon ?
03 Jui 2015 15:25 #31

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1547
  • Remerciements reçus 0
J'ai bu de bons 2005 en Priorat qui je pense a été une bonne année pour cette appellation.
J'ai un bon souvenir de Camins del Priorat (même propriétaire), clos Martinet, Trio infernal 1 et 2, Manyetes entre autres

Cordialement
Roger
Et de là nous sortîmes pour revoir les étoiles - William Styron
03 Jui 2015 15:42 #32

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2264
  • Remerciements reçus 1326
CR: Alvaro Palacios - Priorat "Camins del Priorat" 2010 : (carignan, grenache, cabernet sauvignon, syrah) robe grenat, nez expressif sur le cassis, la mûre, la confiture de fraise, un peu d'épices, léger boisé/vanillé. Bouche gourmande, sur les fruits confiturés du nez, bonne matière, tannins bien arrondis par le bois, reste assez frais. Longueur moyenne. Bien fait, dans un style assez moderne.
09 Juil 2015 20:23 #33

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4276
  • Remerciements reçus 60
Merci Tomy pour tes notes sur ce vin que j'ai apprécié en son temps. Puis-je te demander ce que tu entends par un "style assez moderne" ? Rien ne change plus vite que la modernité :)

O.
09 Juil 2015 21:33 #34

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2264
  • Remerciements reçus 1326
Moderne au sens boisé, et plus en largeur avec un travail pour rendre la texture soyeuse à l'attaque, mais manquant d'un peu de longueur et de tension. Bien d'accord il va falloir redéfinir "vin moderne" très vite.
09 Juil 2015 21:56 #35

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 717
  • Remerciements reçus 7

Réponse de psykopat sur le sujet CR:Alvaro Palacio Priorat Ermita 2004

CR:Alvaro Palacio Priorat Ermita 2004
Un nez puisant, complexe, envoûtant, balsamique, mure, camphre, fraise, épices orientales, cèdre, caramel, cerise noir et encens.
La bouche possède un caractère très minéral, graphite, c'est puissant, sans sur-extraction, les tannins sont fondus, c'est très équilibré avec une finale à la persistance prodigieuse.
Un vin superlatif. Excellent
CénoSillicaphobe approuvé
www.leverasoif.com
www.australian-rarit...
Ni Dieu ni maître, même buveur....
29 Sep 2015 17:01 #36

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 7267
  • Remerciements reçus 6186

Réponse de Jean-Loup Guerrin sur le sujet CR: Priorat – Alvaro Palacios – Finca Dofi – 2009

Priorat – Alvaro Palacios – Finca Dofi – 2009

Bouteille ouverte 3h à l’avance puis carafée 1/2h, bue lors d'une dégustation relatée ICI .

La robe est assez sombre, et jeune.
Dès l’ouverture de la bouteille le nez envoutait par son fruité profond et très pur. Après aération le fruit très présent rend le nez gourmand et carrément aguicheur par moments.
La bouche fait preuve d’un très bel équilibre entre plénitude du fruit et rigueur : un bel hidalgo racé !
Des petits tanins gourmands nous rappellent que ce vin n’a pas atteint son apogée… mais il fait un beau bout de chemin avec un bœuf mexicain (mijoté aux légumes).
Très Bien

Jean-Loup
13 Nov 2015 21:49 #37

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 717
  • Remerciements reçus 7

Réponse de psykopat sur le sujet CR:Alvaro Palacios L'Ermita 2009 Priorat

CR:Alvaro Palacios L'Ermita 2009 Priorat
Alvaro Palacios est un des vignerons les plus importants et influents d'Espagne, un des plus chers aussi. Mais ses vins sont magiques, magnifiques,
cet Ermita a un nez stupéfiant, de rose séchées, de menthe, de truffe, de cassis, de prune, de cerise, de cannelle, de thé noir, de réglisse, de tabac,
de clou de girofle et plein d'autres choses qu'il est difficile d'identifier en quelques minutes.
Un nez unique, une bouche féerique, pleine et généreuse, profonde, un velouté unique, du taffetas, des tannins mûrs, serrés, mais du velours en devenir.
Malgré une concentration évidente, l'ensemble reste aérien, porté par une grande acidité parfaitement intégrée qui ne faiblit jamais
et une énorme minéralité rappelant les grands Hermitage de la famille Chave. Un très grand d'Espagne.
Grand vin
CénoSillicaphobe approuvé
www.leverasoif.com
www.australian-rarit...
Ni Dieu ni maître, même buveur....
01 Mar 2016 13:57 #38

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 741
  • Remerciements reçus 12
Bonjour,

Epaulé 4h :

CR: Álvaro Palacios, les Terrasses 2007, D.O. Priorat

Nez sur la cerise kirchée, les épices, l'alcool ressort.
Bouche lourde mais plate en "gout", toujours de l'alcool
Pas terrible du tout...à 25 eur la quille ça fait mal

Amicalement,

Lucas
25 Avr 2016 14:24 #39

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 8062
  • Remerciements reçus 920

Réponse de hyllos sur le sujet Álvaro Palacios, les Terrasses 2007, D.O. Priorat

Oho... je l'ai bu en 2014 et c'était vraiment superbe et bien fait, plutôt sur l'élégance que la force brute...
25 Avr 2016 17:55 #40

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 7267
  • Remerciements reçus 6186

Réponse de Jean-Loup Guerrin sur le sujet CR: Álvaro Palacios - Priorat - Gratallops - 2011

Álvaro Palacios - Priorat - Gratallops - 2011

D'après l'étiquette, je comprends que c'est un vin de négoce.

Robe très sombre aux reflets violacés.
Nez très intense, profond, sur des fruits noirs confiturés (mûre, cassis), de belles épices douces et quelques touches vanillées. Ce n'est en aucun cas "m'as-tu-vu" et d'une belle élégance.
L'attaque est douce avec un infime perlant qui disparaîtra à l'aération dans le verre. Elle privilégie ensuite la finesse, la fraîcheur et la longueur, mais la matière est également très belle, dotée d'un fruité superbe et d'un grain très fin.
Très Bien +

Je suis ravi que l'Espagne réussisse des vins aussi fins ! Ce n'est pas la première fois que je le constate mais ce n'est quand même pas si souvent.

Jean-Loup
26 Oct 2016 21:48 #41

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5820
  • Remerciements reçus 398

Réponse de sly14 sur le sujet Álvaro Palacios - Priorat - Gratallops - 2011

Les vins de priorat ont de belles surprises!

Cordialement

Sylvain
26 Oct 2016 21:57 #42

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1711
  • Remerciements reçus 627

Réponse de rkrk sur le sujet Álvaro Palacios, Priorat, Les Terrasses, 2015

CR: Álvaro Palacios, Priorat, Les Terrasses, 2015

Ce vin a un très beau nez, sur les fruits noirs. En bouche, il est fruité, charnu et assez équilibré. Aujourd'hui il est un peu chaleureux et un peu épais et il devrait bénéficier de quelques années de garde. B/TB

Il est moins gourmand les Crestes de Mas Doix bu hier mais devrait le dépasser d'ici quelques années. Cette fermeté s'explique peut-être par la plus forte proportion de Carignan (1/3 selon certaines sources) auquel il s'ajouterait même un soupçon de Cabernet-Sauvignon.

Ralf
15 Mai 2017 18:29 #43

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5820
  • Remerciements reçus 398
Bonjour

Ouvert la semaine dernière une très jolie bouteille CR: Priorat – Alvaro Palacios – Finca Dofi – 2014

Œil : très sombre sur le noir
Nez : très jolie née sur la myrtille fraîchement cueillie avec du cassis.
Bouche : superbe bouche certes encore jeune ample, dense et concentrée. Le toucher tannin est suave. Le fruité est joli. Très belle finale fraîche.

Un joli vin qui sera meilleur dans 3-4 ans.

Cordialement

Sylvain
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: DUROCHER
15 Juil 2018 11:24 #44

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 7267
  • Remerciements reçus 6186

Réponse de Jean-Loup Guerrin sur le sujet CR: Alvaro Palacios – Priorat – Finca Dofi – 2009

CR: Alvaro Palacios – Priorat – Finca Dofi – 2009

Bouteille qui a beaucoup divisé les dégustateurs lors d'une dégustation éclectique relatée ICI

Bouteille à peine épaulée pendant trois heures puis carafée deux heures avant service.

Paul
Nez un peu sur la réserve, fruits noirs, figue, et une petite sensation sucrée.
L’attaque en bouche est assez ronde, mais très rapidement on se prend un gros coup de poing : énormément de tanins, ça serre, ça chauffe, sur un registre de fruits cuits (pruneaux) un peu sucrés ; vraiment too much pour moi, saturation immédiate.
Assez Bien

Florian
La robe est grenat foncée.
On a un nez de myrtille mâtiné de vanille, amylique, plutôt gourmand.
La bouche est riche, avec une grosse acidité et toujours ce coté amylique (banane) et pharmaceutique. Cette cuvée est très dense, alcooleuse mais fraîche en même temps, avec une légère sucrosité. L'ensemble chauffe un peu et présente tout de même un léger déséquilibre. Cela m'évoque Gauby...et je n'accroche toujours pas.
Assez Bien à Bien (14,5/20)
L'accord fonctionne avec le sauté d'agneau rendant le vin un peu plus aimable à mon palais. Je préfère néanmoins l'accord précédent.

Jean-Loup
La robe est sombre et toujours jeune.
Le nez s’ouvre à l’aération pour dévoiler un fruit profond, quelque peu surpassé par des épices orientales.
La bouche est chaleureuse et riche, mais moins que le Pignan. Elle gagne un surcroit d’équilibre grâce à une bonne vivacité et se prolonge sur une finale sapide et épicée.
Bien ++ / Très Bien
Sur le sauté d’agneau à l’espagnole, le vin gagne encore en accents épicés, réussissant un beau mariage hispanisant (4 / 5).

Henri
J’aime d’habitude les vins plutôt puissants (même si la Bourgogne me gagne depuis quelques temps) mais là, je n’ai vraiment pris aucun plaisir. Que se soit le nez ou la bouche, j’ai trouvé ce vin vraiment avec tout de trop partout : fruits noirs très mûrs voire cuits, des tanins très, trop présents, ça chauffe, ce n’est pas équilibré, etc, etc, etc ….. bref, aucun plaisir. Ce n’est pas ce style de vin qui me fera aller vers ce pays en matière vinicole.

Eric
La robe du dernier vin rouge est rubis très sombre.
Le nez est mûr, gourmand, sur la tarte aux quetsches qui sort du four, le noyau et les épices.
La bouche est ronde, ample, déployant avec énergie une matière généreuse et veloutée, limite opulente. La finale a une mâche mûre et épicée, avec des notes camphrées/résineuses qui apportent un contrepoint à la chaleur de l'alcool.
Pour beaucoup, ce vin est too much. Perso, je le trouve plutôt bien dans son style, même si je ne me vois pas en acheter.

Didier
Robe sombre.
Nez riche sur les fruits noirs cassis mûre et cerise noire. Encore du café (c’est le 3ème à la suite faut pas pousser ) avec un boisé luxueux mais sans jus de planche.
La bouche est tout aussi riche, avec une sensation de sucrosité – Y doit y avoir du grenache la dedans-. La crème de cassis est dominante.
Je mettrais une pièce sur un Roussillon mais à ce niveau il n’y a guère que la MUNTADA et je ne l’ai jamais gouté aussi riche. Alors je sèche lamentablement.
L’équilibre est très haut perché, avec beaucoup de tout. Matière, tanins. Mais c’est en même temps très rond. Je trouve mes acolytes sévères avec ce vin. Je le trouve très bon mais dans un style hors de nos standards
Le sauté de d’agneau au chorizo aurait dû nous mettre la puce à l’oreille. Sacré Jean Loup.

Vivien
La robe est grenat sombre.
Le nez est très mûr, très riche, très fruits sombres, très balsamique, olive.
La bouche est très alcooleuse, de très grosse puissance, de très grosse matière, on dirait un bulldozer pour mon palais… Un vin fatigant, asséchant, fort en alcool, très épicé, à la limite du fruit cuit, absolument too much. Je n’apprécie absolument pas ce genre de came, très violente pour mon pauvre pdf nordiste… Pas mon style, mais certains doivent aimer et c’est leur droit le plus légitime.
Moyen.
Je me sentirais bien en Roussillon, chez un producteur assez démonstratif…

Jean-Loup
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: claudius
06 Déc 2018 18:53 #45
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 474
  • Remerciements reçus 40
CR: Alavaro Palacios cuvée Camins del Priorat 2015
Priorat

Espagne
16 euros

Bouteille épaulée 1h30 avant le service

Assemblage de Carignan, Grenache, Cabernet Sauvignon, Merlot et Syrah. Les raisins viennent de vignobles plantés à une altitude comprise entre 300 et 600 mètres sur des sols d'argile en terrasses et en coteaux. Elevage en fût de chêne français dont un partie neufs pendant 8 mois

Robe rubis violine sur les bords, d'une profondeur moyenne et assez grasse

Nez sur les fruits noirs très mûrs mais avec une certaine fraîcheur et des notes minérales

Bouche en demi-corps, équilibrée, gourmande et assez puissante dans laquelle on retrouve les fruits noirs. La longueur est moyenne et les tanins sont déjà fondus

Note : 7,5/10, un bon vin mais peu complexe, sans réelle qualité

Mon blog
07 Fév 2019 11:26 #46

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 432
  • Remerciements reçus 513
CR: Alvaro Palacios Camins del Priorat 2010 - D.O. Priorato

Bonjour,

Petit CR du dimanche matin en surveillant le petit dernier levé trop tôt...

Agréable surprise que cette bouteille, qui a l'air d'obtenir des avis forts divergents.

La robe est grenat sans traces d'évolution.

La bouche est assez distinguée avec des tanins et un boisé bien intégrés. Beau fruit sur le cassis et la mûre. Notes de moka, fumée, tabac, cèdre embellissant le vin.

Dans un style assez classique j'ai bien aimé.

Manu
12 Mai 2019 07:59 #47

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2264
  • Remerciements reçus 1326
Bu ici : www.lapassionduvin.c...

CR: A. Palacios - Priorat « Les terrasses » 2015 : (55% grenache, 45% carignan) Couleur rubis foncé, nez bien marqué grenache sur la confiture de fruits rouge, sucre, pointe de vanille. Bouche ronde, texture soyeuse, fruits rouges confiturés, épices, devient un peu écœurante à la longue, on retrouve la pointe d’élevage vanillé en finale. B+.
10 Juil 2019 12:20 #48

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 84107
  • Remerciements reçus 10054

Réponse de oliv sur le sujet Alvaro Palacios - L'Ermita

Portrait
Les pionniers du vin : la révolution qui a mené au fait que L'Ermita soit désormais vendu plus de 1000€.

www.elmundo.es/papel...
12 Juil 2019 17:14 #49

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 7267
  • Remerciements reçus 6186

Réponse de Jean-Loup Guerrin sur le sujet CR: Álvaro Palacios - Priorat - Gratallops - 2011

CR: Álvaro Palacios - Priorat - Gratallops - 2011



Ma dernière bouteille, bue sitôt ouverture.

La robe sombre arbore encore quelques reflets violine.
Bien ouvert et très expressif, le nez exhale des senteurs de fruits confiturés et d'épices mais c'est beaucoup plus complexe que cela ! Des notes sauvages de cuir, balsamiques et de bois précieux viennent tour à tour s'y rajouter : c'est beau !
La bouche est de bonne(s) dimension(s), à la fois large et longue, sur un fruité confituré très pur. La chair généreuse ne manque en aucun cas de finesse, les tanins mûrs et polissés s'associent à une grande fraîcheur pour aboutir à une finale percutante et savoureuse.
On sent une très belle alliance entre la distinction et la fraîcheur du cabernet sauvignon et le fruit et la richesse du grenache, voire du carignan.



Le mariage est fort réussi (4+ / 5) avec la pintade aux figues : les textures serrées de la pintade et du vin se répondent parfaitement et les saveurs de la figue et d'un fruité mûr du vin s'accordent on ne peut mieux.

Jean-Loup
20 Oct 2019 19:09 #50
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 151
  • Remerciements reçus 39
CR: Alvaro Palacios, Priorat, Finca, DOFI 2011.
Bonjour,

Un vin qui n'a pas laissé indifférent.
Je crois qu'il s'agit d'un assemblage majoritaire et à parts égales de grenache et de Cabernet sauvignon.
La bouteille a été ouverte le matin pour le soir et je pense que cette aération prolongée lui a fait le plus grand bien (à l'ouverture, les notes boisées masquaient tout le reste...et le reste envoyait du lourd).
Le soir, le nez est encore très puissant mais sur des notes de fruits noirs très mûrs (sans être sur la "confiture"...), une perception encore marquée d'un élevage qui devait être rédhibitoire quelques années auparavant.
En bouche, malgré les 14.5 annoncés et la puissance que le nez laissait envisageait, le vin joue sur un registre bien plus équilibré avec des notes mentholées super agréables.
Les coustous marinés (travers de porc...) à la plancha ont permis de donner le change à ce vin certes riche, puissant mais auquel ces notes mentholées ont donné un certain relief, de la fraîcheur.
Bref, je ne suis pas très connaisseur des vins du priorat (1ère expérience) et les avis LPViens sur ce vin m'avaient orienté vers l'accompagnement d'un plat "haut en couleur":) ....ils avaient raison.
Je serai curieux de croiser ce vin dans quelques années : si les notes boisées s'estompent au profit de celles plus mentholées (traceur du cabernet sauvignon dans cette région, à l'instar d'un CS californien ??), même si la puissance demeure on devrait être sur une très belle bouteille.
Belle expérience tout de même mais je pense que la température de service doit être maîtrisée (et une ouverture à l'avance envisagée).

Franck.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: breizhmanu, Jean-Loup Guerrin
19 Avr 2020 10:08 #51

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 11985
  • Remerciements reçus 2073

Réponse de jean-luc javaux sur le sujet Alvaro Palacios – Priorat – Finca Dofi – 2011

Monta: Je crois qu'il s'agit d'un assemblage majoritaire et à parts égales de grenache et de Cabernet sauvignon.


En recherchant 10 minutes sur le net, je vois le plus souvent que c'est presque 100% grenache.

94-96 points Wine Advocate de Robert Parker: «Le Finca Dofi 2011 est un mélange de 95% de grenache et 5% de syrah.
A noter:
Now, after 20 years, Alvaro sees it was clearly a mistake, and as his commitment is to the nobility of the local Garnacha he is reverse-engineering the French varietals (such as Cabernet, Merlot and Syrah) out of his Priorats as quickly as he can.
www.thevinepress.com...

Par contre, Deconinck, caviste ici à Waterloo, signale en effet 55% grenache – 45% Cabernet sauvignon et syrah (mais 2010 ou 2011?).
www.deconinckwine.co...

Pour la saq, c'est: " Dominé par le grenache (95 %) et complété par de la syrah"
www.saq.com/fr/12152052

Le plus bizarre et que je ne comprends pas bien est ce "re-greffé":
The 2011 Finca Dofi represents a huge jump in quality for this wine. They have been re-grafting all the Cabernet Sauvignon to Garnacha (they’ve been doing that for six years)
www.klwines.com/p/i?...

Cela me semble assez confus (dans ma petite tête en tout cas) mais je pencherais quand même pour Grenache.

jlj
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: monta
19 Avr 2020 10:45 #52

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5820
  • Remerciements reçus 398
Le peu de fois que j’ai bu ce vin, j’ai adoré !
Dommage que j’en n’ai pas en cave!

Sinon il semblerait que cela soit un assemblage de grenache et de carinyena. Je ne connais pas le cépage carinyena.

Bien cordialement

Sylvain
19 Avr 2020 11:43 #53

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 11985
  • Remerciements reçus 2073

Réponse de jean-luc javaux sur le sujet Alvaro Palacios – Priorat – Finca Dofi – 2011

Je ne connais pas le cépage carinyena.

Sylvain! C'est le carignan.

Mais je n'ai pas lu beaucoup de liens où le carignan est le cépage complémentaire du grenache pour ce Dofi 2011.

jlj
19 Avr 2020 12:01 #54

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5820
  • Remerciements reçus 398
Ha oui cela doit être en espagnol ou en catalan.
J’ai lu cela sur IDW.

Bien cordialement

Sylvain
19 Avr 2020 12:10 #55

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 575
  • Remerciements reçus 1068
LPV Beaune 2.0 : Vins étranger

VVIGNE

CR: Bodegas Rafael Palacios Val do Bibei As Sortes 2014
cépage Godello
Un nez dans un premier temps discret sur des notes de levures, agrumes. Puis une heure plus tard on trouve un boisé grillé du plus bel effet rappelant la belle Bourgogne.
La bouche offre une attaque volumineuse, ronde et grasse. Puis apparaissent de fins amers et acides étirant longuement le vin sans effet de saturation.
Le vin ne cessera de prendre de l'ampleur à l'aération pour devenir excellent.
Au final, un très beau vin de gastronomie, dans une très belle phase actuellement.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Yves Zermatten, Robert75
02 Mai 2020 16:36 #56

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1656
  • Remerciements reçus 2808
CR: Alvaro Palacios Camins del Priorat 2018 - D.O. Priorato

Robe pourpre d'assez faible intensité, à disque violacé.
Le nez est sur la pivoine, les fruits noirs frais, la réglisse et le menthol (avec un côté macération carbonique).
L'attaque est souple et ronde. La bouche est en 1/2 puissance, avec des tanins fins, une belle fraicheur et une petite amertume. C'est assez élégant.
La retro est sur la réglisse, la ronce, la pivoine, les fruits noirs (mûre), avec un graphite bien présent. Assez long en bouche.
Bilan: un vin plaisant, sur la fraicheur et le fruit plus que sur la puissance. Va gagner à vieillir. (Note 3,5/5).

Bonus: la jolie étiquette
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Yves Zermatten, Olivier Mottard, Jean-Loup Guerrin, Docluisitus
11 Mai 2020 23:14 #57
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 84107
  • Remerciements reçus 10054

Réponse de oliv sur le sujet Álvaro Palacios - D.O. Priorato

Espagne
Alvaro Palacios se lance dans la vente directe.

www.wine-business-in...
30 Mai 2020 15:25 #58

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 7267
  • Remerciements reçus 6186

Réponse de Jean-Loup Guerrin sur le sujet CR: Alvaro Palacios – Priorat – Finca Dofi – 2011

CR: Alvaro Palacios – Priorat – Finca Dofi – 2011



Carafage d'une demi-heure.

Plutôt sombre, la robe est teintée de beaux reflets tuilés.
D'abord peu ouvert, le nez va bien s'exprimer à l'aération dans le verre sur une aromatique élégante et patinée par le temps. Ce sont les fruits noirs confiturés qui dominent avec les épices nobles, une touche de cuir venant ajouter un soupçon racé.
La bouche au grain très serré mais fin développe une aromatique encore plus séductrice, bien stimulée par suffisamment de vivacité. Les tanins élégants et la longueur très correcte permettent de prolonger le plaisir.
Ma chère et tendre qualifie ce vin de toréro, plein de force et de noblesse !
Très Bien (+)

L'accord (3,5 + / 5) est très réussi avec une basse-côte de bœuf grillée, aussi bien en texture qu'en aromatique, le vin prenant de la profondeur.
Mais c'est ce soir (le vin n'a pas bougé) avec des fajitas mexicaines maison (miam !) que le vin développe tout son potentiel (4 / 5) en accentuant ses épices et en faisant apparaître des arômes de café inattendus.

Jean-Loup
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: PtitPhilou, oberlin
12 Sep 2020 21:00 #59
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 575
  • Remerciements reçus 1068
CR: Bodegas Rafael Palacios Val do Bibei As Sortes 2016
100% GODELLO

KONI
Robe juvénile aux reflets scintillants.
Le nez est droit, cristallin, aux doux parfums de peaux d'agrumes, de buis et de pêche.
En bouche, le jus minéral, salin et croquant se conjugue parfaitement au gras de texture et à la finesse de fruit généreuse relevée de pointes florales exaltantes.
Un magnifique vin blanc, intense, joyeux, croquant, porté par une vivacité désaltérante.

VVIGNE
Robe jaune vert, faible intensité, grande jeunesse.
Aromatique de forte d'intensité, fraîche. Notes fumées, végétal frais, minéral, agrume; Très beau et racé.
Attaque grasse et souple, sapide.
Matière au volume important, structure acide marquée. C'est sec mais sans astringence.
Finale de très belle longueur, traçante et énergique.
Excellente tenue à l'air.
Plutôt à garder, à servir peu frais.
Au final, une nouvelle fois conquis par cette cuvée, avec un profil plus nordiste que le 2015, mais promise à une grande garde.
Grand vin.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olivier Mottard, bibi64, ysildur, Garfield
08 Mar 2021 11:58 #60

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezVougeotjean-luc javauxCédric42120starbuck