Nous avons 1295 invités et 73 inscrits en ligne

Le millésime 2018 en Allemagne

  • Messages : 2685
  • Remerciements reçus 1114

bertou a créé le sujet : Le millésime 2018 en Allemagne

Un millésime marqué par un temps chaud et des rendements élevés. Les maturités sont très bonnes et les taux d'acidité plutôt dans une moyenne faible. Nombreux sont les journalistes qui le considèrent comme exceptionnel ou très bon. D'autres soulignent le fait que les raisins étaient trop mûrs et trop faible en acidité, donnant des vins peu classiques.

Nous allons voir tout ceci au travers de la dégustation qui s'est déroulée sur deux jours.


Première journée :

Weingut O. - Bachrauschen Riesling Brut (Mosel, Deutscher Sekt)
Intensité correcte sur la pomme verte, pêche blanche, citron. Il manque un peu de netteté avec des notes de colle, vinaigre, mais c'est tolérable. Touche d'autolyse sur la crème frangipane, brioche.
Crémeux en bouche, léger et frais. C'est délicat. En seconde partie il y a du brett et un vilain goût de souris en finale qui prend toute la place.
Faible.

Weingut Weltner - Hoheleite Sylvaner GG 2018 (Franken)
Superbe nez intense et d'une précision redoutable. J'aime beaucoup ce nez avec de la profondeur et des nuances. C'est à la fois mûr et frais avec une très fine réduction et un côté minéral.
La bouche est tout aussi superbe avec plein de fraîcheur et de dynamisme. C'est assez riche mais soulevé par une grosse acidité. Matière dense et concentrée. Finale saline, savoureuse d'une très grande persistance.
On tutoie les sommets. Je pense que c'est mon plus beau Sylvaner dégusté. Le millésime précédent était sur le fil du rasoir, celui-ci est parfait !

Dr. Heger - Ihringer Winklen Rappenecker Weissburgunder GG 2018 (Baden)
Beau nez net sur un fruit mûr sur les fruits blancs et jaunes. On retrouve du beurre et de la noisette, miel. Des notes plus fraîches de citron, pomme verte.
Crémeux et belle texture en bouche. C'est dans le registre de la puissance. C'est masculin, mais je trouve que cela est bien équilibré même s'il y a un peu de chaleur en finale. La longueur est bonne.
Très bien, mais un vin de gastronomie. Le millésime 2017 était supérieur car moins puissant et mieux équilibré.

Weingut Günther Steinmetz - Dhroner Hofberg Riesling GD 2018 (Mosel)
Le producteur n'est pas membre du VDP, GD signifie Grosse Dhroner et équivaut à un GG. Il utilise le même terme sur le cru Wintricher Ohligsberg avec le sigle GW (Grosse Wintricher) ou sur le Piersporter Goldtopfchen (GP).
Joli nez intense et précis. C'est mûr sur un mélange de fruits blancs et jaunes, fleurs blanches, miel de bruyère, citron, épices, pointe de fruit de la passion. Côté minéral, mentholé, frais.
Bouche assez puissante avec une texture crémeuse, un très léger sucre résiduel et une acidité marquée qui donne un côté aérien. Intensité aromatique superbe avec les fruits jaunes, mais plus de citron, d'épices. On retrouve un côté poivre blanc et de la salinité en finale. Persistance importante.
Excellent.

Weingut Cantzheim - Der Altenberg Riesling 2018 (Mosel Saar)
Intensité correcte, c'est un peu diffus avec du citron, pomme verte, floral. Fine réduction et côté fumé/minéral. On est sur la finesse et une maturité peu poussé.
Bouche fine et élégante avec une acidité sur le rasoir, un peu tranchante. Le vin goûte sec avec une intensité correcte. La finale se durcit avec un SO2 qui apparaît. Finale bonne, mais qui manque d'expressivité.
Bien -.

Weingut Maximin Grünhaus - Abtsberg Riesling GG 2018 (Mosel Ruwer)
Nez intense et précis sur un fruit mûr avec de la pêche jaune, fruit de la passion, citron, mandarine, floral, côté minéral, épices. Fine réduction. Superbe nez volumineux et changeant.
La bouche est superbe sur un équilibre sur la finesse. La haute maturité du fruit au nez est contredite par une sensation de délicatesse. C'est certes ample et volumineux, mais en même temps rectiligne. Belle énergie. Superbe finale avec un côté salin, de très beaux amers et une superbe longueur.
Excellent +. On n'est pas loin des sommets. Je pense que c'est le plus beau Abtsberg GG que j'ai goûté.

Weingut Emrich-Schönleber - Halenberg Riesling GG 2018 (Nahe)
De la réduction à l'ouverture qui s'estompe rapidement. Nez sérieux presque sévère, fin et d'une précision redoutable. On retrouve du citron, zeste de citron et lime, basilic, pêche blanche, floral, miel. Côté eau de roche. Il y a une certaine austérité que je trouve très attrayante. Sur la retenue.
De la réduction en bouche qui s'estompe également, un peu sur la réserve. C'est ample, rectiligne, près du caillou. C'est tout en longueur avec une concentration remarquable et une finale exceptionnelle et saline. Le tout sur le fil du rasoir, mais sans aucune agression tant la matière enrobe l'acidité.
Grand vin. Parmi les plus beaux Halenberg GG de ce producteur.

Weingut Mosbacher - Deidesheimer Maushöhle Riesling trocken 2018 (Pfalz)
Nez ouvert et fruité d'une bonne intensité. C'est charmeur avec un fruit à la fois mûr, mais avec un trait végétal. Touche florale.
Bouche fruitée assez simple, mais gourmande, fraîche. La longueur est bonne.
Bien, sur le fruit.

Weingut Von Winning - Deidesheimer Maushöhle Riesling Trocken 2018 (Pfalz)
Bonne intensité, fruité avec une belle expression, mais avec un trait végétal un peu trop prononcé, touche pamplemousse.
Bouche fraîche avec une attaque gourmande, c'est fruité, mais le trait végétal se fait sentir par un côté mordant trop présent. Bonne longueur.
Correct.

Weingut Acham-Magin - Pechstein Riesling GG 2018 (Pfalz)
Bonne intensité au nez, mais c'est diffus, il y a du trognon de pomme, fruit jaune un peu passé, miel. Le fruit manque d'éclat et apparaît fatigué. Manque de volume et de nuances.
Bouche sèche, sévère avec le fruit qui manque de clarté. Sans relief. Finale sèche et abrupte d'une longueur moyenne.
Faible. Grosse surprise et déception sur cette bouteille d'un domaine qui travaille très bien d'habitude. À revoir.

Dr. H. Thanisch - Bernakesteler Badstube Riesling Kabinett Feinherb 2018 (Mosel)
Un peu de réduction. C'est fin et délicat sur le lime, pêche blanche, pomme verte avec une touche florale. Belle précision.
Bouche légère et fine avec un sucre peu présent (demi-sec) et équilibré par une acidité haute. C'est ciselé. On retrouve la même aromatique, mais avec quelques fruits secs sur l'abricot en plus. La longueur est bonne. Un peu de réduction et du SO2 en finale qui serre le vin.
Très bien, mais j'avais préféré le millésime 2017 de cette cuvée.

Weingut Weiser-Künstler - Enkircher Ellergrub Riesling Kabinett 2018 (Mosel)
Très réduit au nez. Je n'arrive pas à le juger. Je détecte seulement quelques notes de fruits blancs, citron.
La bouche est par contre magnifique. C'est énergique et la matière est concentrée avec certes toujours cette réduction, mais une expression du fruit sur la pêche blanche, citron, lime, pomme verte. Équilibre magistral entre le sucre assez présent et une acidité énorme, mais mûre qui donne de la légèreté et de la finesse. La longueur est excellente avec des touches fraîche d'aiguilles de pin en finale.
Excellent. Patience avec tant de réduction ou à carafer longuement.

Weingut Schloss Lieser - Juffer Sonnenuhr Riesling Spätlese 2018 (Mosel)
Nez réduit sinon il est fin et précis sur la pêche, abricot frais, citron, cannabis feuille. Pas des plus complexes, mais plaisant.
Bouche assez puissante avec une acidité un peu basse. Il manque d'énergie. Le fruit est sur la pêche, abricot frais et je lui trouve aussi un côté sorbet à la mangue. La longueur est bonne.
Bien, mais il manque l'acidité mosellane et de la complexité.

Weingut Vollenweider - Wolfer Goldgrube Riesling Spätlese GK 2018 (Mosel)
Nez un peu fermé, fin et frais avec du citron, lime, pomme verte. On retrouve des notes plus mûres sur la pêche blanche, pointe d'ananas. Je trouve aussi des épices, côté eau de roche. Tout en fraîcheur.
La bouche est superbe, énergique et d'un superbe équilibre. Le sucre est bien présent mais balayé par une acidité tranchante mais pas mordante. Excellente intensité aromatique similaire au nez avec plus de fruits blancs. La finale est salivante et saline. Longueur excellente.
Très bien +.

Weingut Jakob Schneider - Niederhauser Klamm Riesling Trockenbeerenauslese 2018 (Nahe)
Consistance sirupeuse. Nez intense avec le botrytis dominant sur le champignon, grillé, massepain. Fruits confits, marmelade, fruits tropicaux. Cela explose du verre. Par contre, il y a beaucoup d'acidité volatile sur la colle et le vinaigre. C'est trop présent pour moi.
Texture huileuse, il y a du sucre dans les moindre recoins de la bouche mais l'acidité dantesque vous rince les papilles en laissant une impression fraîche. Aucun côté pâteux. Volatile marquée. La concentration est évidemment hallucinante et la longueur du même acabit avec des fruits confits et tropicaux partout, le botrytis étant moins présent qu'au nez.
Très bien, mais dommage que la volatile soit trop présente sinon cela aurait été grand.


Seconde journée :

Weingut H. Dönnhoff - Felsenberg Riesling GG 2018 (Nahe)
Joli nez un peu réduit, mais avec une belle expression du fruit. C'est mûr avec de fines notes fraîches, côté floral, miel, pointe eau de roche. Jolie profondeur.
Tranchant et mûr à la fois avec une belle sensation d'énergie. La concentration est superbe avec une finale salivante, saline et nette. Très bonne persistance.
Excellent, mais pas au niveau du Halenberg d'Emrich-Schönleber qui avait un équilibre magistral.

Weingut Dr. Crusius - Traiser Rotenfels Riesling Trocken 2018 (Nahe)
Un peu réduit. Nez parfumé et fin avec un côté floral dominant, citron, pêche blanche. C'est un peu simple, mais c'est une belle expression du Riesling de Nahe.
La bouche est fraîche et fine avec un joli fruit net et précis. La longueur est bonne. Un joli riesling.
Bien.

Weingut Dr. Crusius - Mühlberg im Rotenfels Riesling GG 2018 (Nahe)
Très beau nez fin et délicat sur la pêche, citron, floral, épices, miel de bruyère, touche eau de roche. Grande précision, profondeur et nuances, que demander de plus ? J'aime beaucoup.
La bouche est dans la continuité du nez, fine et délicate avec une belle présence due à la très bonne concentration. C'est énergique avec une belle intensité aromatique. Toujours en finesse. Touche saline et beaux amers. L'acidité est certes élevée, mais mûre. Excellente longueur.
Excellent +.

Weingut Nik Weiss / Sankt Urbans-Hof - Layet Riesling GG 2018 (Mosel)
Réduction qui se dissipe rapidement. Beau nez fin, parfumé, très floral et délicat. Précision au laser et d'une jolie intensité. Il y a aussi un côté fumé, citron, pêche blanche, poire williams mûre.
Bouche franche et délicate avec une acidité haute. Côté aérien. Matière concentrée avec une bonne intensité. Toujours parfumé et précis. Touche phénolique et salivante en finale. Longueur excellente.
Très bien +.

Weingut Fritz Haag - Brauneberg Juffer Sonnenuhr Riesling GG 2018 (Mosel)
De la réduction, touche de SO2. Fruit mûr sur les fruits jaunes, pomme jaune, citron, miel. Terne, manque d'éclat et de volume.
Bouche fraîche et plutôt dynamique en attaque avec un bel équilibre. La seconde partie est renfrognée, dure, séchante avec un fruit terne, peu expressif. SO2 sensible.
Moyen.

Steinmetz und Hermann - Ürziger Würtzgarten Alte Reben Riesling 2018 (Mosel)
Un peu de réduction. Bonne intensité avec un fruit bien mûr sur les fruits jaunes, fruit de la passion, mais fin, précis et plutôt complexe. On retrouve aussi de la cannelle, poivre blanc, métal mouillé, notes fraîches d'herbes fraîches. Il y a quelques notes de trognon de pomme malheureusement. Un poil trop mûr ?
Bouche puissante et masculine, mais avec une forte acidité. Il y a un peu de sucre résiduel, mais parfaitement intégré même s'il coupe un peu l'énergie du vin. Seconde partie avec une bonne intensité, salin et touche phénolique. La longueur est excellente. Un peu roboratif.
Cela reste très bon, mais un peu trop démonstratif. Je préfère le millésime 2017 de ce vin.

Weingut Karthäuserhof - Karthäuserhofberg Riesling GG 2018 (Mosel)
Nez de moyenne intensité avec de la pomme jaune, beurre, caramel, fruits jaunes oxydés. Manque de netteté, brouillon.
Bouche brouillonne, un peu plate avec une touche phénolique avec de la vieille pomme jaune. Fruit abîmé. Manque de netteté. Longueur moyenne.
Faible.

Weingut Peter Lauer - "Senior" Ayler Riesling Fass 6 2018 (Saar)
Joli nez fin et parfumé. J'aime ce fruit à la fois mûr sur le citron bien mûr, pêche et des notes fraîches sur le lime, pomme verte. Touches florales et fumées.
Belle bouche fraîche, délicate avec un tout léger sucre qui apporte de la gourmandise sans sensation sucraillonne. Acidité mûre qui donne de la vivacité. Belle finale avec de beaux amers, salin, touche minérale. La longueur est très bonne.
C'est très bon.

Weingut Enderle und Moll - Liaison Pinot Noir 2018 (Baden)
Nez peu engageant avec un fruit abîmé avec de la colle, vinaigre, fruit oxydé, boisé, toasté.
Immonde en bouche avec colle et vinaigre mélangé à un jus de planche.
Beurk. 2 bouteilles ouvertes.

Weingut Enderle und Moll - Pinot à Trois 2018 (Baden)
Nez pas net avec de la colle et du vinaigre, fruit oxydé. Il y a quand même de la cerise, pousse de ronce. Pas folichon quand même.
Bouche avec de la mâche et une belle concentration, mais le côté colle, vinaigre prend le dessus. Boisé ravageur.
Beurk. 2 bouteilles ouvertes.

Weingut Fritz Wassmer - Spätbugunder Qba 2018 (Baden)
Nez de bonne intensité avec du boisé bien toasté, torréfaction. Il y a de la cerise burlat, mûre aussi, mais le bois est trop dominant.
Bouche avec de la gourmandise, souplesse, fruit simple mais net. Malheureusement, il y a beaucoup trop de bois sur la torréfaction vraiment grossier.
Dommage. Il y a un joli fruit, mais ce boisé torréfié est trop caricatural et on le retrouve dans de nombreux pinots allemands.

Weingut Fritz Wassmer - Roter Berg Kenzingen Spätburgunder 2016 (Baden)
Nez intense avec un fruit noir sur le cassis, mûre, cerise burlat, côté acidulé dans le fruit aussi. Côté vendange entière net avec du végétal noble, pousse de ronce. Touche volatile (vinaigre) mais ok. Boisé torréfié très marqué, à la limite du too much, mais cela reste intégré.
Bouche puissante et masculine, charnue avec de la mâche. C'est énergique, bien équilibré avec un côté acidulé dans ce fruit bien mûr. Côté vendange entière évident. Touche volatile, mais ok. Le boisé est très marqué une fois de plus et il devient un peu saturant. Touche un peu chaude en finale avec une excellente longueur.
En l'état très bien, mais il faut ne pas être trop sensible au boisé torréfié. Pour moi, c'est trop et c'est bien dommage, car il y a un joli jus.


En conclusion, je souligne que ce sont surtout les vins de Moselle et de Nahe qui dominent cette dégustation et que je ne peux rien dire sur les autres régions en blanc. Dans les vins dégustés, il est évident que les raisins ont été ramassés avec des maturités importantes et sur la Moselle en vin sec, cela a donné, hormis quelques exceptions, de très beaux vins. C'est un des rares millésimes où je ne trouve pas l'acidité agressive dans les vins secs de Moselle. En ce qui concerne les vins fruités, difficile de se faire une opinion, car il y a eu du très bon comme du moins bon. Il semblerait aussi que les vins aient plus de maturité que les prädikat indiqués sur la bouteille. Enfin, j'avais trouvé les vins fruités meilleur l'an dernier avec le millésime 2017.

Pour la région de Nahe, les vins étaient superbes avec un Halenberg de Emrich Schönleberg exceptionnel et un joli Dr Crusius. On retrouve la finesse de Nahe avec une maturité juste et de beaux équilibres.

Pour les Pinots Noirs, il n'y avait que deux producteurs et ils nous ont déçus. Les vins d'Enderle und Moll qui ont une bonne réputation étaient imbuvables. Y a t-il eu des problèmes lors du transport des vins ? Ceux de Wassmer ont un joli fruit, mais le boisé torréfié était trop caricatural pour mon palais. Une remarque qui vaut généralement pour beaucoup de pinots allemands... Nous n'avons pas pu goûter les vins de Bernard Huber (Baden) et Weingut Christmann (Pfalz), mais un ami qui les a goûtés m'a dit qu'ils étaient d'un excellent niveau avec un boisé beaucoup plus fin.

Comme d'habitude, c'est ma perception et il est sans doute évident que d'autres ont ou auront des avis différents.

Cordialement,
#1
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Yves Zermatten, claudius, oliv, Olivier Mottard, patrice, Olivier_26, Jean-Bernard, didierv, Gibus, peterka, bulgalsa, breizhmanu, Jean-Loup Guerrin, bibi64, FloLevBen, tomy63, Oyaji-sama, Agnès C, sebus, Frisette, flupke14, GAET, Raisin breton, jd-krasaki, LLDA, Jullux, éricH, Kiravi, Garfield, Bug

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 376
  • Remerciements reçus 131

Jullux a répondu au sujet : Le millésime 2018 en Allemagne

Merci. J'ai une préférence pour le millésime 2017 pour les vins de mosel allemande. La très bonne année 2018 a peut-être donné plus de rendement et des vins moins intense et expressif que 2017. Comme tu le dis les vins secs sont moins acide en 2018 et un peu plus rond, ce qui fait perdre un peu de son charme (ou typicité) à certain GG.
Hâte de decouvir les 2019 cet été. Avez vous déjà eu une première approche sur ce nouveau millésime ?
#2

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2685
  • Remerciements reçus 1114

bertou a répondu au sujet : Le millésime 2018 en Allemagne

Bonjour Jullux,
En Moselle, pour les vins fruités, je préfère 2017 qui est plus classique. Mon style préféré étant les Kabinett, Feinherb et autres vins avec un léger sucre résiduel.
Pour les vins secs, dont font partie les GG, je ne trouve pas les vins de Moselle au même niveau qualitatif que les autres régions allemandes. Les vins sont souvent incisifs avec uniquement la peau sur les os. Ils manquent souvent de chair dans les millésimes frais. Dans les millésimes chauds, je trouve que les vins ont justement cette chair.

Pour 2019, je n'ai gouté que certaines entrée de gamme et à priori, on se dirige vers des vins au style de 2018. Mais à voir lorsque les GG et autres meilleures cuvées sortiront.

Cordialement,
#3
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Nilgiri, bibi64, Jullux, Garfield

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 719
  • Remerciements reçus 275

Nilgiri a répondu au sujet : Le millésime 2018 en Allemagne

Bonjour Bertrand,

je te rejoins complétement sur le fait que l'expression la meilleure des vins de Mosel (Saar et Ruwer compris) se fait sur les Prädikats. Pour les grands secs allemands la Nahe, le Rheinhessen et le Palatinat (Pfaltz) offrent, à mon avis, une variété de crus qualitativement largement au dessus

Salutations, Christophe
#4
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: bertou

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 376
  • Remerciements reçus 131

Jullux a répondu au sujet : Le millésime 2018 en Allemagne

bertou écrit: Bonjour Jullux,
En Moselle, pour les vins fruités, je préfère 2017 qui est plus classique. Mon style préféré étant les Kabinett, Feinherb et autres vins avec un léger sucre résiduel.
Pour les vins secs, dont font partie les GG, je ne trouve pas les vins de Moselle au même niveau qualitatif que les autres régions allemandes. Les vins sont souvent incisifs avec uniquement la peau sur les os. Ils manquent souvent de chair dans les millésimes frais. Dans les millésimes chauds, je trouve que les vins ont justement cette chair.

Pour 2019, je n'ai gouté que certaines entrée de gamme et à priori, on se dirige vers des vins au style de 2018. Mais à voir lorsque les GG et autres meilleures cuvées sortiront.

Cordialement,


Merci. C'est pour cela que j'ai beaucoup aimé 2017, en Mosel (DE) qui a permis aux vins avec des SR d'être associé à plus de fraîcheur que d'ordinaire. J'avais fait le plein de vins "fruchtig".
Sur les GG 2017, j'ai trouvé plus d'ampleur que 2018. Comme tu le dis, il y a un coté chair mais je n'y ai pas vu d'âme.
Un comparatif de GG issues des différentes régions allemande sur une même année.... en voilà une bonne idée de dégustation à l'aveugle / soirée à thème ! :)
#5

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1222
  • Remerciements reçus 28

Leo17 a répondu au sujet : Le millésime 2018 en Allemagne

Merci Bertou pour ce CR très complet.
Je peux confirmer que Halenberg de Emrich Schönleber est très grand.
Je ne partage pas tout à fait ton opinion sur les Rieslings secs de la Moselle, leur "manque de chair" est une caractéristque qui fait partie de leur originalité (et que personellement, j'apprécie fort).
#6
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Yves Zermatten

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2685
  • Remerciements reçus 1114

bertou a répondu au sujet : Le millésime 2018 en Allemagne

Leo17 écrit: Je ne partage pas tout à fait ton opinion sur les Rieslings secs de la Moselle, leur "manque de chair" est une caractéristque qui fait partie de leur originalité.


Ce manque de chair que je peux trouver en Moselle (même s'il ne faut absolument pas faire des généralités), je le trouve équilibré par des sucres résiduels et il peu y en avoir très peu pour que je trouve des équilibres sublimes (off-dry et harmoniously dry) .
Je pense également que nombre de producteurs maîtrisent désormais l'art de faire des vins secs. Je me souviens qu'il y a une quinzaine d'années, on n'en voyait pas beaucoup en Moselle hormis ceux de Heymann-Löwenstein, Van Volxem pour ne citer que les plus connus. Je me rappelle les vins secs de J. J. Prüm d'y il y a environ 10 ans, ce n'était pas du tout ma tasse de thé. Je ne suis pas sûr qu'ils en fassent encore, mais à vérifier.

Bien entendu, c'est une question de préférence et je suis heureux que nous ayons des goûts différents. Les vins de donjon (comme le décrit Yves), je n'accroche plus. Les vins secs de Weingut O., Daniel Vollenweider sur des millésimes comme 2010 ou 2011, cela me faisait mal aux dents. Les 2017 secs de Falkenstein, je n'ai absolument pas accroché alors que les kabinett et feinherb (Euchariusberg Kabinett AP8 et Herrenberg Spätlese feinherb AP11 surtout) sont parmi les plus grands de Moselle.

Cordialement,
#7

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 82943
  • Remerciements reçus 8504

oliv a répondu au sujet : Le millésime 2018 en Allemagne

Mosel
Un point sur le millésime 2018.

vinous.com/articles/...
#8

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezVougeotjean-luc javauxCédric42120starbuck